Journal N2 MMV Infos.pdf


Aperçu du fichier PDF journal-n2-mmv-infos.pdf - page 2/31

Page 1 23431



Aperçu texte


Oradour-sur Glane, histoire d'un rescapé.

Un ancien rescapé d’Oradour-sur-Glane : « Les copains morts
qui me sont tombés dessus m’ont sauvé la vie »

10 juin 1944, dans un petit village de Haute-Vienne, 642 personnes,
hommes, femmes et enfants confondus, sont massacrés par les nazis.
Aujourd’hui disparu, Marcel Darthout était l’un des derniers rescapés du
massacre. Il a témoigné en 2013, en tant que « passeur de mémoire ».
Le 10 juin 1944, une division

rappeler ce massacre d’Oradour-

SS

sur-Glane perpétré par la Panzer

a

incendié

le

village

et

massacré tous ses habitants. Les
nazis
dont

ont
plus

enfants

tué
de

et

642
450

ont

-Division SS « Das Reich ».

personnes
femmes

incendié

et
le

Ne jamais oublier…

village. Désormais ce village est
un lieu de mémoire symbole de
la

barbarie

nazie.

Marcel

Darthout, aujourd’hui décédé, a

« J’ai
eu de la chance ce jour-là, beaucoup de
chance. Oradour, ce n’est pas quelque
chose qui s’oublie ».

souhaité témoigner en 2013 et

Marcel

Darhtout,

assiste le 16 juillet
1999

à

l'inauguration

par

le président de la
république Jacques
Chirac du centre de
la

Mémoire

d'Oradour-surGlane

Janvier 2021 - MMV Infos N°2 • 2