2021.01 Logui info web .pdf



Nom original: 2021.01 Logui_info_web.pdfTitre: Logui-InfosAuteur: KL

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par PDFsam Basic v4.2.1 / SAMBox 2.2.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/01/2021 à 09:42, depuis l'adresse IP 92.139.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 11 fois.
Taille du document: 2.7 Mo (17 pages).
Confidentialité: fichier public
Ce document a été publié par un compte certifié d'intérêt général.


Aperçu du document


Le Blason de Loc-Eguiner

RÉSEAU SOCIAL
La Mairie a, déjà depuis quelques semaines, sa propre page sur Facebook.

MAIRIE
Depuis le 1er septembre, la Mairie est
fermée le lundi.

Vous y trouverez différentes informations ponctuelles de la commune mais aussi de ses « contacts ».
N’hésitez pas à vous y abonner et à relayer l’information auprès de
vos contacts.
Adresse : www.facebook.com/loceguiner

LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DE LANDIVISIAU
Siège : Zone de Kerven - BP 30122 - 29400 LANDIVISIAU
Accueil du public :
du mardi au vendredi matin
de 8h30 à 12h30,
et,
le samedi de 9h00 à 12h00.

Tél : 02.98.68.42.41

: www.pays-de-landivisiau.com

M.S.A.P. : 36 Rue Georges Clémenceau - 29400 LANDIVISIAU
(Parking à Proximité)

Tél : 02.98.68.67.60

 : msap@pays-de-landivisiau.com

CONTACTER LA MAIRIE :
Téléphone : 02.98.68.11.366
Courriel : mairie.loc-eguiner@wanadoo.fr

CONTACTS
SAMU : 15, urgences médicales
GENDARMERIE : 17 ou 02.98.85.00.82 (Landerneau)
POMPIERS : 18 (Landivisiau)
MÉDECIN DE GARDE : 116.117
PHARMACIE DE GARDE : 32.37
EAU & ASSAINISSEMENT : Eau du Ponant 02.29.00.78.78



: www.eauduponant.fr

SYNDICAT du PLATEAU : 02.98.25.16.52



: https://sipp.bzh

E.D.F. : Numéro d’urgence : 09.726.750.29



: www.particulier.edf.fr

TRÉSOR PUBLIC de LANDERNEAU : 02.98.85.11.61



: t029013@dgfip.finances.gouv.fr

PAROISSE
MAISON PAROISSIALE : 02.98.25.12.43
Communicant de Communauté, Mme TANGUY : 02.98.25.13.24
Prochaine messe à Loc-Eguiner, le 24 janvier à 9h30.
Consultation du planning du 1er trimestre sur le site internet :
https://www.diocese-quimper.fr/paroisses/la-paroisse-notre-dame-de-tout-remede-enpays-de-landerneau/

Bulletin d’informations communales
réalisé et édité par la Mairie de LocEguiner
Directeur de la publication : Henri
BILLON
Crédits photos : Mairie
Tirage : 170 exemplaires
Diffusion : au domicile des administrés de Loc-Eguiner
Consultation sur la page du réseau
social de la Commune.

Page 2

« La retraite est le port
En ce temps de pandémie, je
viens vers, chers habitants de
Loc-Eguiner pour vous présenter mes vœux pour l’année 2021.
En effet, notre traditionnelle
cérémonie, instant de convivialité et d’échanges, ne peut malheureusement se tenir et il en
est de même pour toutes les
instances.
Après une année 2020 très
perturbée, je tiens à remercier
tout ceux qui, par leurs différentes actions, ont permis à ce
que la vie de tous les jours soit
encore acceptable.
Nous avons tous été affectés,
dans notre métier, notre travail
au quotidien, ainsi que notre
vie de famille.
Et ce n’est peut-être pas fini.
Au moment où j’écris ces mots,
les chiffres ne sont pas bons.
Sans doutes meilleurs chez
nous, mais la tendance est préoccupante.
Je souhaite de tout cœur que
tout cela se termine au plus
vite.
Ceci ne doit pas empêcher
d’avancer. Quelques travaux
sont prévus dans les prochaines semaines.
Au bourg, la deuxième tranche
d’enfouissement des réseaux
est en cours. On l’attendait depuis un moment, mais les programmations budgétaires du
SDEF ont des priorités. Et,
quand son tour arrive : il faut y
aller !
Suivra aussi ce que l’on attendait depuis longtemps : la mise
en place du très haut débit : la
fibre optique arrive !

où il faut
se réfugier après
les orages de la vie »
Voltaire

Les travaux d’élagage et la pose des poteaux sont en partie réalisés. La
fibre est tellement sensible qu’il ne fallait pas laisser les branches des arbres
la détériorer.
Si tout se passe bien pour les vœux 2022 ceux qui le désireront seront connectés.
Le plan de relance de l’État met la priorité sur la rénovation énergétique.
Aussi, le conseil municipal a programmé la réfection de l’isolation thermique
de la salle polyvalente et de son chauffage. Les demandes d’aides sont en
cours et certaines subventions sont déjà accordées. Ça méritait un rafraichissement !
Vous avez tous été plus au moins pénalisés par la mise en place de la liaison électrique de la centrale à combiné gaz de Landivisiau. Les routes VC1
et VC 6 ont été très endommagées, et il va falloir refaire entièrement le tapis de chaussée. Là aussi, les demandes de participations sont en cours, et
il est grand temps car la circulation est dangereuse. Le coût de réfection est
si important qu’il ne faudra pas se tromper. La DETR (dotation d’équipement
des territoires ruraux), plus la participation de RTE et peut-être un peu de
DSIL (dotation de soutien à l’investissement local) devraient permettre à ce que
la part de la commune soit raisonnable.
La Communauté de communes a délibéré en faveur de la prise de la compétence PLUi au 1er janvier 2022. Aussi, le Conseil a décidé de revoir la
carte communale - et, sans doute - faire un nouveau lotissement. J’y reviendrai dans un prochain bulletin. Si l’on ne veut pas que la population de
Loc-Eguiner ne décline de trop, il nous faudra rapidement prendre des décisions.
La revitalisation du centre-bourg est aussi à l’ordre du jour. Là, toutes les
idées sont les bienvenues. La C.C.P.L. ayant les personnes compétentes
pour nous accompagner.
Il était prévu que les vœux 2021 à la salle polyvalente soient l’occasion de
remercier Solange pour ses 34 années passées au service de la commune et
de ses habitants. Les circonstances en ont décidé autrement. C’est pourquoi, dès que cela sera possible : nous organiserons une grande fête où
vous serez tous invités pour lui souhaiter une bonne retraite.
En attendant, prenez soin de vous et faites-vous vacciner dès que vous le
pourrez ; pour que tous ensemble, on se retrouve cet été.
Au nom du Conseil Municipal et du CCAS,
je vous souhaite une très bonne année et une bonne santé.
Page 3

C’est en Juillet 1986 que j’ai découvert le métier
de secrétaire de mairie, après 8 années de travail
dans le privé, domaine comptabilité.
J’ai pris le relais de Germaine Kerdiles nommée
secrétaire de mairie en 1959, année de ma naissance, laquelle Germaine avait remplacé sa maman.
Le métier de secrétaire de mairie, étant autrefois
formalisé sur le contrat de l’instituteur rural (loi du
30 octobre 1886 sur l'enseignement scolaire autorisant les instituteurs à assurer principalement les
missions de services publics régaliennes : État Civil, élections…),
je ne suis que la 3ème secrétaire de mairie à LocEguiner ;
3ème secrétaire de mairie, ayant travaillé sous les
ordres de 3 maires : Yves Guern, Jo Kerrien et
Henri Billon.
3, c’est aussi le chiffre qui correspond aux équipes
de conseillers départementaux que j’ai eu le plaisir
de côtoyer : Pierre Abeguillé et François Marc
(canton de Ploudiry) puis le binôme Elisabeth Guillerm et Jean Marc Puchois (canton de Landivisiau) ;

Leur aide s’est révélée précieuse pour accompagner, résoudre quelques dossiers très particuliers
et délicats.
34 années d’un travail passionnant,
34 années de coopération, de bonnes
conditions de travail avec les élus.
 Quand je dis que j’ai découvert cette profession

en 1986, c’est vraiment le verbe qui convient car,
comme beaucoup de personnes, j’ignorais la diversité des dossiers !
Pour anecdote, mon premier accueil du public : un
ancien voisin venu déclarer l’avortement de sa
vache : je m’attendais à dresser des actes d’Etat
Civil mais pas à enregistrer les événements de la
vie animale ! …
Je rajouterai que venant du privé, j’ai aussi parfois
eu le sentiment à mes débuts de carrière, de faire
3 pas en avant, et 2 en arrière…la raison : méthodologie différente de travail, complexité, lourdeur
des procédures administratives et délais liés aux
contraintes instaurées pour la légalité des décisions et la sécurité des fonds publics (mesures qui
freinent, retardent les réalisations).
Difficile donc, de respecter l’un des adages du
maire actuel : « action / réaction » !!!

 Comme les collègues des communes voisines, j’ai connu :

- les écritures manuelles sur registres comptables,
- les frappes sur machine à écrire mécanique puis électrique,
- les consultations de diverses données sur microfiches,
mais encore les tirages des premiers bulletins communaux
par duplicateur à l’alcool avant l’arrivée de l’informatique en
1992 induisant supports disquettes et CD,
- l’utilisation du minitel, du fax avant internet,
- le transfert de compétences diverses de l’Etat aux communes, l’adoption des nouvelles méthodes de travail :
échanges dématérialisés, signature électronique…
Durant tout mon parcours, j’ai eu la chance et le plaisir
d’exercer dans de bonnes conditions relationnelles, de bénéficier de la confiance de mes « patrons» successifs.
Pourtant, je me souviens encore de ce manque de communication suffisante de ma part lors du passage imprévu en
mairie d’un certain colonel de Gendarmerie ayant conduit
Yves GUERN à proposer qu’il se déplace jusque Guernigou,
où il a été reçu par M. Le Maire au sortir de sa porcherie.
(Yves qui pensait recevoir le Commandant de la Gendarmerie de Landerneau !).
 Métier enrichissant et valorisant :

La rencontre, des échanges avec des personnes d’horizons
différents : des politiciens, des artisans, des architectes,
des techniciens, des ouvriers, les agents des différentes
administrations…les conseillers municipaux, les membres
du CCAS et vous les « loguisiens »..
J’ai beaucoup appris lors des réunions de Chantiers pour la
salle polyvalente-allée de boules, la réhabilitation des 3 logements locatifs, la création de la salle du conseil et pour
finir la réfection de l’accueil mairie et des sanitaires publics.
Avec un petit clin d’œil à Serge, élu qui m’a beaucoup
épaulée pour ce dernier chantier et qui nous a récemment
délivrées, Karine et moi-même, enfermées au bureau suite
à rupture d’une serrure ;
En plaisantant, je dirais qu’on attendait juste mon départ
pour rénover et pouvoir accueillir décemment une nouvelle
secrétaire !...
Remarquez, ce n’est pas le décor dans lequel on travaille
qui compte, mais bien la qualité de l’environnement humain
dans lequel on exerce !
Grâce à l’ensemble des opérations votées par les municipalités successives, j’ai eu la chance de voir se dessiner un
bourg plus structuré, des locaux plus fonctionnels, et… je
dois l’avouer une petite satisfaction à avoir participé à ces
transformations !
Page 4

Les travaux de voirie et de réseaux : une opportunité de nouvelles connaissances avec notamment l’appui des « collègues » Dominique, Benoît et Ronan
du S.I.P.P. mais aussi et surtout, à mes débuts de
carrière, les explications techniques de Jean Pol Kerriou toujours disponible pour le partage de son savoir.
J’ai aussi toujours eu plaisir à recevoir son fils,
Gilles, animateur sportif au sourire communicatif qui
accueille les élèves des écoles de La Martyre pour
les cours de tennis de table dans la salle polyvalente : moment de vie dans le bourg avec les alléesvenues du car scolaire, les rires des enfants et la
fierté de ceux qui résident sur la Commune, surtout
quand M. Le Maire vient les saluer !
Les tractations immobilières pour réalisation de lotissement : un esprit d’équipe indéniable pour aboutir
à l’avant projet, concrétiser le projet…je garde particulièrement en mémoire la reconnaissance fortement exprimée d’une famille.
Les repas du C.C.A.S., les rencontres avec les ainés,
avec les responsables des différentes associations :
autant de moments agréables, d’échanges cordiaux.

Tous ces contacts, échanges vont sûrement me manquer de
même que ceux de mes voisins du bourg que je voyais
presque tous les jours : à mes débuts, les retraités MarieThérèse, Anne et Albert qui ne manquaient jamais d’informer
la mairie d’un désordre quelconque, de soumettre un avis…
toujours dans le but de « faire avancer les choses » positivement.

Beaucoup de contacts avec vous, administrés de la
commune : Merci de votre patience, de m’avoir aussi transmis vos points de vue, vos connaissances.
Et peut-être même, merci de m’avoir supportée !
Étymologiquement parlant, l’appellation « secrétaire
de mairie » repose sur la notion de secret : il est
indéniable qu’en mairie, y compris dans une toute
petite collectivité, des données confidentielles sont
connues, des difficultés personnelles sont traitées,
des confidences sont entendues…Pour ce domaine,
je garderai en mémoire l’organisation initiée par Simone en sa qualité de Vice-Présidente du C.C.A.S.,
sa patience remarquable.

MERCI donc aux 3 maires pour leurs compétences, collaboration et compréhension.

Sans divulguer de secrets, je dois souligner que je
garderai en mémoire quelques faits plus marquants,
des situations émouvantes, d’autres inédites, complexes et inattendues pour une petite collectivité,
des souvenirs malheureux mais aussi heureux dont
de très belles cérémonies de mariage dans une
grande simplicité malgré les connaissances, les situations des époux et de leurs amis…avec de beaux
témoignages..
Je n’oublierai pas le courage, la pugnacité, la simplicité et même l’amitié…des uns et des autres. J’ai
eu la chance de nouer des liens professionnels de
grande qualité avec les élus, les collègues de mairies
voisines, les agents du S.I.P.P. et les employés de la
C.C.P.L. sans oublier les différents employés d’entretien qui m’ont beaucoup aidée pour que vous puissiez trouver des locaux et un bourg propres. (MarieThérèse, Véronique, Gilbert et Karine pour ne citer
que les derniers…)

Mille mercis à André et Michel, les deux bricoleurs hors pair du
bourg, pour leur gentillesse, leur aide précieuse, spontanée et
discrète.
Je vous remercie pour ces années passées à vos côtés.
Au revoir à vous élus et membres du C.C.A.S. des sept mandats.
MERCI à Yves pour m’avoir permis de vivre cette formidable
aventure en m’embauchant en 1986, merci pour son accueil, et
son accompagnement lors de mes premiers pas dans la fonction publique,
MERCI à Jo pour son écoute et son accompagnement majeur
lors de la création du complexe salle polyvalente/boulodrome,
MERCI à Henri pour son dynamisme, l’association aux réunions, déplacements dont le salon des maires à Paris,

Me voilà donc à un moment charnière de mon existence, j’entame une vie de retraitée et pars tranquille sachant que :
• la relève est assurée par Karine dont je salue les connaissances, l’énergie, la rapidité d’intégration et de mémorisation
des noms de famille et hameaux, la gentillesse,
• la Commune est gérée par un homme passionné par ses
fonctions de Maire et de Président de la Communauté de communes…entouré d’adjoints compétents et de conseillers motivés ; élus qui, je pense, reconnaissent la conscience professionnelle des secrétaires de mairie ; ces secrétaires qui doivent toutes organiser leurs congés en fonction de contraintes
extérieures : réunions et transmission de délibérations, paies
et déclarations associées, période budgétaire, délais de règlement des factures, des actes d’Etat Civil, mais aussi d’impératifs garants d’un service de proximité. (réception du public
pour remise de clés, de conteneurs, dossiers administratifs,
réception artisans pour devis…) …
La Mairie reste pour encore un point d’accueil, de relais que
l’intercommunalité ne peut offrir et à ce titre, avec 5 matinées/
semaine d’ouverture au public, les administrés de Logui peuvent être satisfaits !
La page est tournée…. Au plaisir de vous rencontrer ici
ou là, au revoir.
« Logui est ma commune de naissance, la Commune où j’ai
grandi, travaillé, … Logui restera ma Commune de Cœur ! »

Et Meilleurs Vœux à tous. Solange.
Page 5

LE SAVIEZ-VOUS ?
De plus en plus de démarches administratives sont accessibles en
ligne, depuis votre poste informatique, voire même de votre smart-

ÉTAT CIVIL
2ème semestre 2020
Décès :
BOMBERT Jacques
PÉRAN René
GUYOMARCH Pierre
BOZEC Marie
DUBREUIL Marcel

phone !
N’hésitez pas à consulter le site gouvernemental suivant :
www.service-public.fr.
Quelques exemples de thématiques :
• Je dois faire immatriculer un nouveau véhicule ;
• Je veux consulter les remboursements de la sécurité sociale ;
• J’ai perdu ma carte vitale ;
• J’ai besoin d’un acte de naissance ;

• Je dois refaire ma carte d’identité...

A noter pour 2020 :

De très nombreux services sont ouverts permettant les démarches

0 naissance, 0 mariage et 0 Pa.C.S.

simplifiées réalisables de chez soi et de façon sécurisée.

CIVISME
On ne le répètera jamais assez :
la limite des uns s’arrête
là où commence celle des autres !

RECENSEMENT DE LA POPULATION
Une note reçue des services de l’INSEE nous informe
que la campagne de recensement de la population est
reportée, en raison du contexte sanitaire.

ANIMAUX :
Dernièrement, il a été aperçu plusieurs animaux en

divagation sur la Commune. Selon le Règlement Sanitaire Départemental, article 99-6 : « il est interdit de

L’enquête annuelle est reportée à 2022.

laisser vaguer les animaux domestiques dans les rues
[…] / Les chiens ne peuvent circuler sur la voie publique en zone urbaine qu’autant qu’ils sont tenus en
laisse. »
NUISANCES :
Souvenez-vous que brûler ses déchets est strictement
interdit. Et ce, pour plusieurs raisons :
•vos voisins subissent les odeurs qui peuvent être

nauséabondes ;
•la combustion des matériaux et matières génère dif-

férentes pollutions totalement néfastes à la santé.

MONOXYDE DE CARBONE
Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui
touche chaque année plus d’un millier de foyers, causant
une centaine de décès. Il provient essentiellement du
mauvais fonctionnement d’un appareil ou d’un moteur à
combustion, c’est-à-dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l’essence, au fioul ou encore à l’éthanol.

La grande majorité des intoxications a lieu au domicile.
Comment éviter les intoxications ?
• Faites vérifier et entretenir chaudières, chauffe-eau,

DÉCHETS :
•vos déchets doivent être évacués au moyen de votre

conteneur individuel, et non jetés en bordure de
route (ou, tout autre endroit…)
•les points d’apport volontaire ne sont pas des dépo-

toirs : merci de déposer vos bouteilles dans la borne
et non au pied !

chauffe-bains, inserts et poêles.
• Faites vérifier et entretenir vos conduits de fumée (par

ramonage mécanique).
• Aérez votre logement tous les jours pendant au moins

10 minutes, même quand il fait froid.
• N’obstruez jamais les entrées et sorties d’air (grilles

d’aération dans cuisines, salles d’eau et chaufferies principalement).

Page 6

INSCRIPTIONS SCOLAIRES

LISTES ELECTORALES
Démarche accessible par Téléservice sur le
site : https://www.service-public.fr
Les personnes nouvellement installées sur
la commune sont invitées à procéder à leur
demande d’inscription sur la liste électorale
de Loc-Eguiner.
Accessible avec un compte service-public.fr
ou via France Connect, pour les personnes
majeures.
Il est également conseillé aux jeunes atteignant l’âge électoral de vérifier leur enregistrement sur ce site ou auprès du secrétariat
de mairie (inscription en lien avec le recensement des jeunes de 16 ans).

VIGILANCE SUR INTERNET
Vous cherchez à effectuer une formalité sur
Internet ? Restez vigilant : certains sites
commerciaux proposent ces services de manière payante, sous une fausse apparence
de sites officiels.
De nombreux sites commerciaux proposent
de réaliser pour vous des démarches administratives, moyennant rémunération.
Si ces types de services peuvent être légaux, ces sociétés doivent respecter un certain nombre de règles. De plus, les sites
officiels de l'administration proposent souvent les mêmes prestations à titre gratuit.

L'école Saint Joseph de La Martyre propose des rendez-vous le vendredi (jour de décharge de la directrice) ou à un autre moment. Les
inscriptions sont déjà possibles pour la prochaine rentrée 20212022.
L'école accueille les enfants à partir de la T.P.S. (très petite section
de maternelle) jusqu'au CM2.
Il est possible de joindre l'école au 02 98 25 13 65 ou par mail
eco29.st-joseph.la-martyre@enseignement-catholique.bzh
Évidement, si votre enfant est déjà scolarisé, il n’est pas nécessaire
de le réinscrire.

Et, pour les parents d’enfants à scolariser pour la première fois ou
venant d’arriver sur la commune, vous trouverez ci-dessous, les
écoles des environs :
Établissement
R.P.I La Martyre - Ploudiry
Tél. : 02.98.25.13.87
La Martyre - Saint-Joseph
Tél. : 02.98.25.13.65
Landivisiau - Groupe DIDEROT
Tél. : 02.98.68.04.43
Landivisiau - Rue d’Arvor
Tél. : 02.98.24.92.62
Landivisiau - Notre Dame des Victoires
Tél. : : 02.98.68.12.87
Landivisiau Ste-Marie Lannouchen
Tél. : : 02.98.68.14.46

Privé /
Public

Maternelle Primaire
A

A

Ploudiry

La Martyre

Privé

X

X

Public

X

X

Public

X

X

Privé

X

X

Privé

X

-

Public

RECENSEMENT DES JEUNES
Le recensement citoyen (ou recensement militaire) est obligatoire. Tout Français doit faire la démarche de se faire recenser auprès de sa mairie de domiciliation.
Qui est concerné ? : Tout jeune Français qui a 16 ans, doit se faire recenser entre le jour de ses
16 ans et le dernier jour du 3e mois qui suit celui de l'anniversaire.
Démarche. Il faut être muni de :
Carte Nationale d’Identité en cours de validité ou tout autre document justifiant de la nationalité française ;
Livret de famille à jour.
Les effets du recensement
À la suite du recensement, la mairie délivrera une attestation de recensement au jeune.
Attention : il n'est pas délivré de duplicata. En cas de perte ou de vol, il est possible de demander un justificatif de
recensement au C.S.N. dont vous dépendez.
Le recensement permet à l'administration de convoquer le jeune pour qu'il effectue la journée défense et citoyenneté (JDC). Après le recensement, il faut informer les autorités militaires de tout changement de situation.
Le recensement permet aussi l'inscription d'office du jeune sur les listes électorales à ses 18 ans.
Page 7

SÉANCE DU 26 NOVEMBRE 2020

f. Blason municipal
Le dossier étant encore en étude par la Commission, le
point est reporté au prochain ordre du jour.

a. Décision modificative n°1
Une décision modificative en section d’investissement est
votée par virement de crédits comme suit :
Art. 2051 : + 1.000,00 €
Art. 231 : - 1.000,00 €
b. Rémunération de l’agent recenseur
Le dossier est ajourné compte tenu du report du recensement de la population.
c. Mise à jour du RIFSEEP
Il est exposé que par délibération du 11 juin 2020, il a
été instauré le R.I.F.S.E.E.P.
Toutefois, lors de la présentation du dossier au comité
technique du Centre de Gestion de la Fonction Publique,
il a été relevé une phrase laissée en trop dans le document final : en effet, il y est fait mention de suspension
du R.I.F.S.E.E.P. en cas de longue maladie, maladie
grave etc.
Les autres clauses restant inchangées.
Décision est prise de modifier la délibération en ce sens.
d. Participation Employeur Prévoyance
Il est rappelé l’instauration de la participation employeur
à la protection sociale complémentaire des agents
(garantie maintien de salaire), d’un montant mensuel
brut de 13.84 € via l’adhésion à un contrat-groupe du
Centre de Gestion.
Cependant, la délibération en l’état ne permet pas aux
agents ayant souscrit un contrat individuel labellisé de
pouvoir bénéficier de cette participation.
Le Conseil décide aux agents une participation employeur
au contrat de prévoyance labellisé, du même montant
brut mensuel : 13.84 €.
e. Lignes Directrices de Gestion
Le Maire explique aux élus l’une des innovations de la loi
de transformation de la Fonction Publique consiste en
l’obligation pour toutes les collectivités territoriales de
définir des lignes directrices de gestion pour la nouvelle
mandature 2020-2026.
Les lignes directrices de gestion visent à :
- déterminer la stratégie pluriannuelle de pilotage des
ressources humaines, notamment en matière de
G.P.E.E.C..
- fixer des orientations générales en matière de promotion et de valorisation des parcours professionnels. En
effet, les C.A.P. n’examineront plus certains dossiers.

Les esquisses sont présentées aux élus qui saluent le
travail préalable de la commission.

a. Mise à jour du plan de financement des travaux de la
salle polyvalente - Lancement d’une consultation
Rappel de la délibération prise lors de la séance en distanciel du 11 septembre dernier, par laquelle il avait été
décidé des travaux de rénovation de la salle polyvalente
et ses annexes ; et donc du plan de financement.
Par courrier du 30 octobre 2020, le Maire a été informé
que la demande de financement de la Commune a été
retenue au titre de la DSIL, pour le montant de 30.000 €.
Après exposé, le Maire est autorisé à déposer un dossier
de demande de DETR 2021, avec plan de financement
ajusté comme suit :
Dépenses = 74.696,86 €
Recettes : DSIL = 30.000 €
DETR = 29.757,49 €
Fonds propres = 14.939,37 €
Il est également autorisé lancer une consultation simplifiée d’entreprises et à signer l’ensemble des documents
afférents à ce dossier.
b. Dossier de DETR - Voirie
Le Maire rappelle qu’un dossier de demande de subvention au titre de la D.E.T.R. 2020 pour la « Réparation
des voiries après travaux R.T.E. pour canalisations réseaux C.C.G. de Landivisiau avait été déposé le 26 décembre 2019.
Le dossier étant en sursis depuis plusieurs mois, il convient de se prononcer sur la suite à donner. En effet,
plusieurs possibilités financières s’offrent et notamment
grâce au plan de relance économique post-crise, et
d’une éventuelle participation de la Société R.T.E. au
titre de dédommagements.
Décision est prise d’autoriser le Maire à relancer le dossier de D.E.T.R., de déposer un dossier de subvention
DSIL, de demander à R.T.E. un écrit sur leur participation, et d’autoriser le Maire à signer tout document relatif à cette affaire.
c. Programme triennaux du SDEF
Les élus sont invités à faire connaître les projets en électrification, éclairage public, dans le domaine de l’énergie
et du numérique et des communications électroniques.
=> Il n’est pas envisagé d’autres travaux que ceux en
cours détaillés au point précédent et aux suivants.

Page 8

SÉANCE DU 26 NOVEMBRE 2020 (SUITE)

c. Rétrocession de parcelles au lieu-dit « Bothuon »

d. Points sur les travaux en cours et achevés

Dans un souci d’accès à différentes propriétés au lieu-dit
« Bothuon » (pour ex. Mme CORRE accède à sa propriété par servitude de passage sur la propriété de M. et
Mme NICOLAS), il est envisagé un échange de parcelle
entre propriétaires et la Commune.

Le Maire informe les élus des dossiers suivants :
- Le ravalement de la façade a été effectué semaine dernière par l’entreprise PIRIOU. Rappel montant : 4 414.57
€ TTC (en fonctionnement)
- Enfouissement des réseaux : ceux-ci ont démarré semaine dernière et dureront jusqu’aux environs du 15 décembre. La voie est coupée à la circulation, une déviation
est mise en place.
- Les travaux du déploiement de la fibre se poursuivent :
une cinquantaine de poteaux FT vont être changés à
compter de semaine prochaine. Éric DONVAL suit le dossier et prendra contact avec la responsable d’affaire
chaque semaine afin de connaître l’état d’avancement du
chantier.

a. Révision de la carte communale
Le Maire explique que la C.C.P.L. s’orientant sur un vote
au nombre nécessaire de voix pour prescrire l’élaboration
du P.L.U.i., il convient dès à présent de d’étudier les
orientations foncières de la Commune, et ce afin de
maintenir une démographie correcte.

Après avoir dressé un état des lieux du foncier sur les
secteurs du Bourg et de Pernaman, les élus jugent utile
de procéder à une révision de la carte communale.
Délibération est prise de prescrire la révision de la Carte
Communale et de recherche d’un bureau d’étude.
b. Révision de la carte communale
Les élus sont informés de la mise en vente d’un îlot de
maisons en Centre bourg : Propriétés BOMBERT – DANTEC et GUYOMARCH.
La commune avait demandé le concours des domaines
en 2017 de la Propriété BOMBERT, celle-ci était estimée
à l’époque à 8700 €.

La propriété DANTEC est en vente en ligne au montant
de 89.500 € hors honoraires.
Mme GUEGUEN informe les élus des contacts qui ont été
pris avec Mme Rachel WADOUX de la CCPL, Urbaniste
chargée des projets aménagements d’une part ; et Mme
AUTRET, Cheffe de projet aménagement à la DDTM,
d’autre part afin de leur demander conseils et assistance
sur ce dossier.
Les élus font remarquer que la vétusté des biens et par
conséquent des sommes importantes à investir pour les
rénover.
Un retour est attendu des RDV afin de permettre aux
élus d’orienter leur avis.

Après explications détaillées sur plan, il est décidé que
les frais de géomètres seront supportés par les propriétaires privés et la Commune prendra à sa charge les frais
d’acte notarié, à la condition que l’échange soit sans
soulte pour la commune.

d. Acquisition de parcelle
Les élus sont informés que la Commune pourrait se porter acquéreur d’une parcelle au milieu des bois (B416),
qui sera en vente très prochainement.
Il est fait lecture des points marquants du Rapport Annuel du Délégataire de 2019, dont il s’agit de la première
année d’exploitation.
Le Maire informe les élus qu’à la suite d’un contrôle réalisé par la DGCCRF, il est demandé à Eau du Ponant la
révision du règlement de service sur les points relatifs
aux non-paiements et contentieux.

Entendu les explications, le Maire est autorisé à signer
l’avenant et la convention prenant en compte ces informations.
- Un point est fait sur la situation sanitaire compte tenu
des dernières informations délivrées par le Gouvernement : déconfinement progressif, réouverture des petits
commerces…
- Point sur l’organisation de Noël : Marie-Laure GUEGUEN
rend compte la tournée qui sera effectuée le 13 décembre dans les quartiers où les enfants ont été inscrits
pour le passage de Père Noël.
- Mme GUEGUEN informe les élus que les colis seront
prochainement distribués aux personnes âgées en maison de retraite. Il est proposé d’organiser un goûter pour
les nonagénaires un samedi après-midi.
- Il est rendu compte des soucis rencontrés avec La
Poste dernièrement : distribution, adressage. Les élus
suggèrent de voir lors du prochain conseil municipal programmé le 17 décembre, s’il n’y pas eu d’amélioration du
service entre temps, d’envoyer un courrier à la Direction.
Vœux du Maire : compte tenu des circonstances sanitaires, les traditionnels vœux à la Salle polyvalente ne
pourront être organisés ; et par conséquent, le pot de
départ de Mme LE BORGNE est différé. Les élus sont invités à émettre des propositions.
Page 9

SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2020

b. Dénonciation du contrat avec Finistère Ingénierie Hab.

a. Suivi budgétaire des travaux

Le Maire expose que les grands dossiers de la mandature
devant être : Travaux de voirie (dégâts RTE) / Révision
de la Carte Communale / Revitalisation Centre-bourg,
ces dossiers seront suivis par une maîtrise d’œuvre spécifique, il n’est donc plus nécessaire d’adhérer à F.I.A.

Le Maire rend compte des disponibilités actuelles sur le
compte de la commune puis détaille les travaux en cours
et achevés.
Enfin, il rappelle les demandes de subventions auprès
des services d’Etat pour les dossiers de travaux d’une
part de la rénovation de la salle polyvalente et de réparation de la route fortement dégradée par RTE dans le
cadre des travaux pour canalisation réseaux CCG ce Landivisiau.
b. Décision modificative n°2
Le Maire explique qu’il convient de réviser les crédits du
budget primitif afin de pouvoir régler les premières dépenses d’investissements engagées sur l’exercice 2021.
Il est voté les virements suivants :
FCT : Chap. 023 : + 4.400 €
Art. 7381 : + 4.400 €
INV : Art. 231 : + 46.800 €
Art. 2151 : - 16.800 €
Art. 132 : + 30.000 €
c. Etat des restes à réaliser (R.A.R.)
Il est expliqué que les restes à réaliser interviennent
dans le calcul du résultat du compte administratif mais
aussi du besoin de financement.
Ils correspondent : aux dépenses et recettes engagées
juridiquement (par contrat, devis accepté, subventions…) au cours de l'exercice 2020 mais non mandatées / titrées au 31/12.
En fin d'année, les R.à.R. doivent être répertoriés dans
un état signé de l'ordonnateur (Le Maire) afin de permettre leur paiement au début de l'exercice 2021, dans
l’attente du vote du budget.
d. Inventaire - Mise à jour de l’actif
Le Maire indique aux élus que pour une bonne tenue de
l’inventaire, il signera un certificat administratif pour sortie de bien obsolète : ancienne unité P.C, sous référence
d’inventaire 2013/INFORM/001. Cette opération n’entraînant aucune modification budgétaire.

a. Lignes Directrices de Gestion
Il est rappelé le dossier présenté portant sur les orientations de gestion des ressources humaines sur une mandature.
A cet effet, il est entériné le tableau des emplois, élaboré
en adéquation avec le dossier des L.D.G. qui sera présenté au Centre de Gestion.

Il est décidé de dénoncer le contrat d’adhésion à F.I.A.
c. Blason Municipal : voir article dédié.

a. Logements Finistère Habitat - Route du Moulin
Éric DONVAL, rapporteur du dossier, explique qu’avant
toute chose il a souhaité préalablement prendre connaissance du dossier depuis la création des logements, en
consultant les archives d’une part et en prenant attache
avec les personnes qui ont connu ces travaux.
Aujourd’hui, la problématique s’intensifie à chaque
grosse pluie notamment : l’eau remontant jusque dans
les habitations.
Des plans ainsi que des photos, prises à l’époque du
chantier, ont été projetés afin que les élus puissent apprécier au mieux ce dossier.
Un RDV surplace est organisé Lundi 21/12 après-midi
avec Finistère Habitat.
b. Propriété GUYOMARC’H - Centre-bourg
Les élus sont informés de la mise en vente de la propriété GUYOMARC’H, au montant de 15.000 € hors honoraires.
Toutefois, il est indispensable de rappeler que dans le
cadre des diagnostics techniques, à l'occasion de la
vente d'un immeuble, la réglementation fait obligation
de présenter un certificat de contrôle de l'installation
d'assainissement non collectif (A.N.C.) de moins de
trois ans (art L 1331-11-1 du Code de la Santé Publique).

Il est précisé que la fosse, pour cette propriété, se trouve
être aujourd’hui installée sur la parcelle face aux bâtiments, sur la parcelle communale A 594.
Compte tenu des pré-orientations du Conseil Municipal,
visant à revitaliser le centre-bourg, et donc des projets à
moyen terme de pouvoir redisposer de cette parcelle, les
élus décident de s’opposer à toute demande de dérogation qui pourrait être formulée pour la mise à disposition
du terrain communal pour l’assainissement relative à ladite propriété.
Enfin, s’agissant plus généralement de la revitalisation du
Centre-bourg, permission est donnée au Maire et aux
adjoints de négocier l’acquisition des propriétés.
Page 10

SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2020 (SUITE)

GRIPPE AVIAIRE

Le « Rapport aux actionnaires 2020 » est présenté aux
élus.

Dans le cadre des mesures de prévention, de surveillance
et de lutte contre les maladies, il est nécessaire de connaître chaque détenteur d’oiseaux.

Celui-ci comporte - le rapport d’activité 2019,
• les comptes certifiés de société pour l’année 2019, et
• le programme d’investissements.

Rappel : la délégation du service d’eau potable à Eau du
Ponant a débuté le 1er janvier 2019.
A l’unanimité des membres présents, ce rapport est approuvé par le conseil municipal.

- Éric DONVAL rend compte du suivi des travaux relatifs
au déploiement de la fibre. Plusieurs arrêtés de voirie ont
été pris pour des travaux en cours et à venir.
- Le Maire informe les élus d’une prochaine consultation
d’assurance multirisques pour la Commune.
- Myriam RIOU confirme les soucis rencontrés avec La
Poste. Un courrier sera adressé à la Direction.

- Les élus sont informés d’une demande d’acquisition
d’une partie de bande parcellaire se situant au NordOuest de Pernaman. Le Maire rappelle que ce chemin, de
traverse des champs, relie deux villages, et nécessiterait
une enquête publique. Il convient d’approfondir les tenants et aboutissants de ce dossier avant de se prononcer sur une décision. Les élus seront informés des démarches qui seront entreprises.
- Une demande de contribution d’un exploitant agricole
pour un investissement privé d’une citerne souple de
240M3 est soumise au conseil municipal. Après débat, le
Conseil se prononce sur une réponse par la négative à
apporter au demandeur.

- Le Maire informe les élus de différentes régularisations
d’assiette de voirie appartenant à des privés à intervenir
courant 2021 (Ex. Route de Penzorn).
- Christelle PAPE rend compte de sa participation à la
commission enfance / jeunesse et vie sociale de la
C.C.P.L. Une réflexion serait à mener sur les possibilités
des enfants de Loc-Eguiner à participer aux activités des
structures du territoire. Une communication sera développée quant aux services proposés aux parents.

Un recensement des détenteurs de volailles (basse-cour)
ou autres oiseaux captifs non commerciaux élevés en
extérieur est organisé. Il permet de détecter le plus rapidement possible les maladies et de s’assurer qu’elles ne
circulent pas.
POUR QUI
Les détenteurs non commerciaux de volailles (bassecour) et autres oiseaux captifs élevés en extérieur.
COMMENT
Vous pouvez vous faire recenser :

• auprès de votre mairie en retournant le formulaire
CERFA 15472 complété, daté et signé à votre mairie
ou

• en ligne, en renseignant le formulaire dématérialisé.
Vous devez signaler à votre vétérinaire ou à la Direction
départementale en charge de la protection des populations (DDPP/DDCSPP) toute mortalité ou comportement
anormal de vos oiseaux.
Toutes les informations détaillées et les formulaires sont
consultables sur le site internet suivant :
mesdemarches.agriculture.gouv.fr

« VAS-Y » : AIDE À LA CONDUITE
Le dispositif « vas-y » à destination des finistériens de 60
ans et plus, propose toujours plus de conférences et
d’ateliers ainsi que de conseils personnalisés.
L’une des thématiques : la conduite. Et, « vas-y » vous
aide aussi à conduire en toute sécurité le plus longtemps
possible.
Pour plus de renseignements sur cet atelier, n’hésitez pas
à contacter l’équipe au 06.27.55.60.64 ou à leur envoyer
un courriel à vas-y@ildys.org.
Toutes les informations ici : https://www.vas-y.bzh/

Rappel est fait sur la création d’une page sur le réseau
social Facebook : https://www.facebook.com/loceguiner,
qui servira également de relais pour les informations sur
les relais des assistantes maternelles / la petite enfance /
la halte-garderie.
Page 11

… À LA VALIDATION DU BLASON
- Le moulin à eau : plusieurs moulins ont existé sur la commune. Et par
conséquent, l’eau, l’Élorn.

DES RECHERCHES ...
Il aura fallu un trimestre, soit seulement
trois mois pour que : de l’idée d’un blason
communal à sa validation en conseil municipal, celui-ci soit pensé, esquissé puis finalisé !
La première démarche a été de rassembler
les blasons municipaux existants aux alentours, afin de ne pas « copier » celui d’une
autre commune.
L’idée principale d’un blason étant d’identifier d’un coup d’œil ce qui caractérise la
Commune.
Une commission spéciale a été créée afin de
plancher sur cette mission :
Marie-Laure GUÉGUEN, Guillaume NICOLAS
Jean-Henri ROPARS et Michel JÉZÉGOU.
La question première a été : qu’est-ce qui
caractérise Loc-Eguiner et qui peut être
symbolisé ?
- Rapidement, l’équipe est en accord quant
à la famille de ROSNYVINEN, identifiée sous
le blason suivant :

- Le blé : Loc-Eguiner est une commune ultra-rurale a très forte dominante agricole et ce, en toutes saisons, d’où les teintes des épis.
- Les hermines, au nombre de onze, comme sur le drapeau de notre
Région.
La commission a préféré ne retenir d’ailleurs que les hermines, sans les
bandes alternées noires et blanches afin de ne pas alourdir le visuel.
Enfin, aidée d’héraldistes, la Commission a pu voir émerger différentes
propositions. Encore fallait-il que ces idées collent aux règles strictes
qu’impose cet art !

On rappellera, par exemple, que l’eau est naturellement transparente
et non bleue ! Et que certaines couleurs ne se marient pas ensemble.
Et donc, avec tout cet ensemble d’informations recueillies, le blason ne
pouvait être que celui-ci :

« Parti au 1er de sinople à une burèle
ondée d’argent surmontée d’une roue
de moulin d’or ; au 2e d’or à une hure
de sanglier de sable allumée d’argent,
armée et arrachée de gueules ; à la
gerbe de sept épis de blé mouvant de la
pointe brochant de l’un en l’autre sur la
partition ; au chef d'argent à onze mouchetures d'hermine de sable ordonnées
6 et 5 ».
Une traduction, peut-être ?!
Parti au 1er : Sur la partie gauche de l’écu
De sinople : de fond vert (couleur héraldique classée dans les émaux).
À une burèle ondée d’argent : figure un courant d’eau de couleur
blanche

Que l’on retrouve sur le haut du calvaire à
l’entrée du bourg !

Surmontée d’une roue de moulin d’or => … d’or : jaune
Au 2ème d’or : sur la partie droite de fond jaune
À une hure de sanglier de sable, armée et arrachée de gueules : figure
une tête de sanglier noire, à la défense visible, arrachée de couleur
rouge
À la gerbe de sept épis de blé mouvant de la pointe brochant de l’un
en l’autre sur la partition : de la pointe figure une gerbe de 7 épis de
blé de couleurs identiques alternées des deux zones de l’écu
Au chef d’argent : en partie supérieure de l’écu
À onze mouchetures d’hermines de sable : figurent onze queues d’hermines de couleur noire
Ordonnées 6 et 5 : positionnées en une ligne de 6 puis une seconde de
5.
Un immense merci à la commission qui a durement travaillé sur ce dossier : et parfois jusque tard !
Page 12

CALENDRIER DES TOURNÉES DE COLLECTES
Les collectes alternées ont lieu les mardis.
Poubelle verte = semaine impaire - Poubelle jaune = semaine paire.

CONTENEURS DE DÉCHETS : QUI FAIT QUOI ?
La Communauté de Commune du Pays de Landivisiau met à disposition des foyers du territoire des conteneurs verts
pour les ordures ménagères et des conteneurs gris à couvercle jaune pour les emballages ménagers et les papiers recyclables.
Ces conteneurs sont distribués et réparés gratuitement par votre municipalité.
Toutefois, une tâche vous revient, celle de nettoyer vos conteneurs. Ce sera plus agréable pour vous, mais aussi
plus respectueux pour les ripeurs qui vident chaque semaine vos bacs.

Quelques rappels :
Sortez votre conteneur la veille au soir du jour de la collecte. Il n’y a pas d’horaires fixes pour le ramassage de
vos déchets, ainsi d’une semaine à l’autre les horaires peuvent varier !
Dans la mesure du possible, regroupez votre conteneur avec ceux de vos voisins.
Présentez votre conteneur, poignée côté route.
Ramassez votre conteneur, au plus tôt après la collecte.
Jetez vos ordures ménagères en sac fermé dans votre conteneur vert.
Mettez vos papiers et emballages ménagers recyclables en vrac – sans sac, bien vidés, non emboités
et bien séparés dans votre conteneur jaune.
Ne mettez pas de housse de protection, elle peut gêner le travail de la collecte.
Il est interdit de déposer des sacs et des cartons à côté de votre conteneur.

Le non-respect de ces consignes peut entrainer un refus de collecte !
Pour aller plus loin…
Enfin n’oubliez pas, afin de valoriser au mieux vos déchets, déposez-les au bon endroit :
- Les bouteilles, pots et bocaux en verre dans les bornes de tri vertes (sans bouchons ni couvercles).
- Les déchets organiques et végétaux dans le composteur (la CCPL en propose à tarif préférentiel).
- Pour tout autre déchet, c’est la déchèterie ! Encombrants, textile, objets métalliques, produits dangereux, ampoules, piles, batteries, vaisselles, écrans, électroménagers, mobilier, cartons, bois, gravats, …
Des questions sur le tri ?
Contactez Laetitia l'ambassadrice du tri au 02.98.68.42.41 ou environnement@pays-de-landivisiau.com.

DÉCHÈTERIES
Jusqu'au 31 mars, les déchèteries restent à l’heure d’hiver. Port du masque obligatoire.
Lundi

Mardi

Bodilis
Sizun

Mercredi

Jeudi

Vendredi

Samedi

9h-12h /
13h30-18h

9h-12h /
13h30-18h

8h30 – 12h / 13h30 – 18h
9h-12h /
13h30-18h

13h30-18h

13h30-18h

Fermée

Fermées les dimanches et jours fériés.

S’agissant des professionnels, ceux-ci sont autorisés à venir y déposer leurs déchets.
Ils doivent se présenter au gardien avant tout déchargement.
Les déchets qui leur sont autorisés : bois, déchets en mélange, déchets verts,
encombrants, gravats, déchets spéciaux.
Page 13

INFO REOM

REPAS DU C.C.A.S.
Après bien des hésitations, les membres
du C.C.A.S. ont fait le choix de maintenir
le repas offert chaque automne aux habitants de 70 ans et plus.
Mais avec une formule modifiée.
Le samedi 24 octobre, le traiteur Saint
Guénal a préparé l’ensemble du repas en
parts individuelles, chaque assiette recouverte d’un film plastique.
15 personnes avaient choisi d’emporter
leur repas ou de se le faire livrer à domicile par des membres du CCAS.

De gauche à droite : Yves GUERN - Jean-Bernard BOISSEAU Marcel DUBREUIL - Claude MEUDEC et Jacques GUILLOU

20 autres, dont notre doyenne, MarieThérèse Le Guen, sont venues manger à la
salle où des tables larges et espacées
avaient été installées.
Plusieurs personnes ont manifesté leur
satisfaction d’avoir pu se rencontrer, converser ensemble . Un petit moment de répit dans cette année difficile.
Parmi les convives, deux nouveaux septuagénaires : Berthe Siohen et Hervé Léger.

De gauche à droite : Danièle BOISSEAU - Berthe SIOHEN - Nicole ROPARS Marie-Thérèse LE GUEN - Yvette GUERN - Martine LÉGER et Thérèse VAILLANT

De gauche à droite : Marie-Thérèse et André BODILIS - Albert NÉDÉLEC Louise GUÉGUEN - Yvette POCHARD - Paulette NÉDÉLEC

Page 15

CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE
Les Anciens Combattants actifs au sein de l’association sont aujourd’hui très peu nombreux sur la
commune.
C’est la principale raison qui les a incités, en plein
accord avec la municipalité, à s’associer avec les
Anciens Combattants du Plateau (Ploudiry, La
Martyre et Tréflévénez).
La première cérémonie commune prévue était la
commémoration de L’Armistice du 11 novembre
1918. Elle devait avoir lieu le dimanche 15 novembre à La Martyre avec la participation des
enfants des écoles, suivie du dépôt d’une gerbe
aux monuments aux morts de Tréflévénez, Ploudiry et Loc-Eguiner.
Mais la Covid-19 a conduit à modifier profondément ce programme.
Le mercredi 11 novembre, Didier Guérin et Yves
Le Lann se sont rendus dans les différentes communes pour une commémoration en tout petit
comité.
Sur cette photo prise à Loc-Eguiner, on reconnaît, derrière les masques : Olivier Cloarec, conseiller municipal et référent Défense pour la commune ; Henri Billon, maire ; Didier Guérin, président de l’association des Anciens Combattants
du Plateau ; Yves Le Lann, délégué du secteur 12 de l’U.N.C. (Union Nationale des Combattants) ; Yves Guern, portedrapeau.

CRÈCHE DE NOËL
Comme les bâtiments communaux, la crèche a connu
une rénovation !
Réalisée par Jacques et Claudine GUILLOU, que l’on
remercie chaleureusement.

Page 16

LES 90 ANS DE
JEANNE CORRE ET D’ANNE-MARIE BOULC’H
C’est une tradition à Loc-Eguiner : le CCAS, présidé
par le Maire, organise une petite réception pour fêter
les administrés qui atteignent leur 90ème anniversaire.
C’est ainsi que, samedi 19 décembre dans l’aprèsmidi, Henri Billon et quelques membres du CCAS ont
eu le plaisir d’accueillir Jeanne Corre, de Bothuon.
Jeanne était accompagnée de plusieurs membres de
sa famille dont ses trois enfants : Paul, Michelle et
Pascale.
Née le 11 décembre 1930 à Pleyber-Christ, Jeanne a
passé sa jeunesse à Plounéour-Ménez.
C’est après son mariage avec François, en 1952,
qu’elle est venue vivre à Loc-Eguiner, au village de
Bothuon, où elle réside toujours.
Avec François, Jeanne a exploité la ferme familiale
jusqu’en 1990 tout en élevant ses trois enfants qui lui
ont donné quatre petits-enfants et six arrière petitsenfants.
Mais il n’y a pas que le travail dans la vie. Aimant
beaucoup les fleurs, Jeanne s’est toujours très bien
occupée de son jardin.
Et tant que la petite Saxo bleu marine a bien voulu
rouler, Jeanne a participé au fleurissement de l’église,
aux séances de bricolage au club de Ploudiry et aux
parties de dominos du club des retraités de Logui.

Puis le samedi 9 janvier, en fin de matinée, une petite
délégation a rendu visite à Anne-Marie Boulc’h au
Penker.
Anne-Marie a fêté ses 90 ans le 25 décembre.
Née à Lampaul-Guimiliau, elle avait deux ans lorsque sa
famille s’est installée au Penker, village qu’Anne-Marie
n’a jamais quitté depuis.En 1953, elle épouse Alain, son
voisin de Runtan. De leur union sont nés deux garçons,
Hervé et Michel, puis un petit-fils, Johannes.
Si Anne-Marie a consacré beaucoup de son temps à l’exploitation laitière, elle aimait aussi marcher dans la campagne et ne manquait jamais la messe du dimanche.
Aujourd’hui, bien entourée par ses fils, elle a la chance
de pouvoir rester chez elle. La lecture du journal occupe
une partie de ses journées.
Elle a pris plaisir à parler avec Henri des travaux des
champs autrefois.

Henri a précisé à Jeanne et à Anne-Marie que LocEguiner attend une centenaire et leur a donné rendezvous dans dix ans.

Page 17


Aperçu du document 2021.01 Logui_info_web.pdf - page 1/17
 
2021.01 Logui_info_web.pdf - page 3/17
2021.01 Logui_info_web.pdf - page 4/17
2021.01 Logui_info_web.pdf - page 5/17
2021.01 Logui_info_web.pdf - page 6/17
 




Télécharger le fichier (PDF)


2021.01 Logui_info_web.pdf (PDF, 2.7 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


202101 loguiinfoweb
202010 logui infos
bull h 2014 la turballe final
cm12 01
ag ordinaire ae2d 2019 rapport dactivites 2018
bulletin communal 106

Sur le même sujet..