états généraux de la REP 7 janvier 36 2020 .pdf


Nom original: états généraux de la REP 7 janvier 36 2020.pdfAuteur: Client

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/01/2021 à 12:54, depuis l'adresse IP 86.196.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3 fois.
Taille du document: 420 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Thème 1 moyens et périmètre pour l’EP
Constats
Circonscription Issoudun : pauvreté sur plusieurs générations + maorais qui arrivent dans la cité d’Issoudun
Problème que l’on parte des collèges pour définir un réseau, et pas des écoles pour définir plus précisément les écoles
qui en ont besoin.
Dans l’Indre, il y a une pauvreté rurale assez importante
En famille d’accueil les élèves ne sont pas comptés dans les effectifs du coup des familles d’accueil en campagne
envoient des élèves en difficulté dans des classes chargées au collège
Les écoles orphelines : des écoles en bord de REP, des élèves parfois en REP ou pas durant leur scolarité ce qui pose
problème.
Châteauroux : c’est un problème que les lycées n’aient plus accès au label REP (notamment en lycée pro)
Argenton : cas du taux de dérogation d’une des deux écoles, l’école a des effectifs bas mais c’est officieux
Propositions
1) les critères d’attribution doivent être des critères sociologiques pointus et réels (pas du déclaratif).
2) Redéfinir les critères REP et REP+
3) remettre à jour régulièrement les données pour voir si de nouvelles zones peuvent prétendre à avoir
des moyens supplémentaires, et les réactualiser souvent (mouvement de population)
4) sens école-collège plutôt que collège école : prendre les données au niveau des écoles pour
permettre de labéliser toute les écoles qui en auraient besoin (écoles orphelines ou en bordure de REP) ce qui
permettra d’anticiper au mieux au second degré

Thème 2 réussite des élèves pédagogie
Formation :

-en Indre nous sommes moins formés aux spécificités de la zep qu’en région parisienne par exemple
-l’absence de réelle formation
-la formation en mille feuilles qui ne permet pas d’évaluer les outils qu’on nous apporte (pas de temps
laissé aux équipes)
Elèves allophones : il n’y a pas de dispositif suffisant pour prendre en charge ces élèves, même pour les familles il y a
une difficulté à trouver des interlocuteurs.
Les rased faisaient du travail en amont au niveau de la maternelle pour repérer et mettre en place au plus tôt l’aide
pour les élèves, du fait de leur réduction ils ne font plus ce travail
On devient des exécutants, on nous donne des procédures à suivre (si un élève pose problème par exemple)
Des injonctions sur les méthodes, les manuels (livret orange) qui changent tout le temps et qui empêchent une liberté
pédagogique, ce ne sont pas des projets de l’équipe.
Idem au lycée où les professeurs se voient imposer leur « titre de chapitre » pour leurs cours.

Propositions :
1) S’assurer un accès pour tous et régulier à la culture (financé par l’état)
2) temps de décharge sur l’école pour un travail avec les familles sur le temps scolaire (mise en
place de projets communs, permettre de construire du commun pour assumer les différences,
les origines et les singularités de chacun)
3) reconstruction d’un service de santé complet : médecine scolaire, CAMPS, protection de
l’enfance
4) plus de postes en rased, avec notamment un suivi des élèves et des familles dès le début de
maternelle
5) effectifs : max 20 par classe
6) moins d’évaluations sommatives, d’injonction et plus de liberté pédagogique

Thème 3 attractivité/ mesures en direction des personnels
Constat indre
Les primes à la tête du client et décidées par le chef d’établissement dans le second degré tuent la volonté de collectif.
Par rapport aux cités éducatives c’est hors cadre, on va vers un enseignement par mécénat
Propositions :
1) un temps de concertation doit être institutionnalisé sur des problématiques locales liées à l’école puis
au réseau (difficultés de l’école, retour d’expérience, réflexions sur la difficulté scolaire dans les quartiers)
3) formation initiale et continue (formation à l’enseignement à des publics différents, formation à
l’évaluation)
4) bonification indiciaire pour les enseignants


Aperçu du document états généraux de la REP 7 janvier  36 2020.pdf - page 1/3

Aperçu du document états généraux de la REP 7 janvier  36 2020.pdf - page 2/3

Aperçu du document états généraux de la REP 7 janvier  36 2020.pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)


états généraux de la REP 7 janvier 36 2020.pdf (PDF, 420 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


etats generaux de la rep 7 janvier  36 2020 1
ce1 pv
guide avs 2017
les abreviations utilisees dans l education nationale
pv ce 111016 elementaire
grande pauvrete et re ussite scolaire le choix de la solidarite pour la re ussite de tous

Sur le même sujet..