Couverture et préface .pdf


Nom original: Couverture et préface.pdf
Titre: Mise en page 1
Auteur: POITTE

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(R) 15.21, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/04/2021 à 21:23, depuis l'adresse IP 90.1.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 27 fois.
Taille du document: 96 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Roland FOISSAC

Metamorphose
ou la victoire des vaincus

suivi de

CommuneS
Préface de Bernard Vasseur

Un Autre

Reg’Art

Preface

Remettre le monde à l’endroit
Voilà à l’évidence ce que j’appellerai un OLNI.
Un Objet Littéraire Non Identifié. Parce qu’il
décoiffe les genres académiques et y sème le vent
de la révolte de l’oreille quand elle renonce au
maniéré. Parce qu’il est magnifiquement conçu
dans un désordre apparent qui le nie pour mieux
prendre son lecteur au jeu de ses images et le
perdre dans ses plaisirs. Parce que le texte surgit
des nuits mornes d’un enfermement et d’un
confinement qu’il sublime dans l’incendie de ses
métaphores et sa fuite sur les ailes d’une Astarté
et d’un fou de Bassan. C’est qu’ici : « Fermé
jusqu’à nouvel ordre » se dit : « Voici Verlaine
qui s’invite, Rimbaud qui rapplique ». Et avec
eux, on voyage loin et on allume ses yeux aux
dangers des catachrèses quand elles se mettent à
danser. Roland Foissac sait à merveille y brûler
ses multiples alcools. Car il y a des vers libres,
mais l’œil aussi sait y entendre la voix
limpide et douce du bel alexandrin (« Êtes-vous
si sûrs que soit une défaite/La chute de l’enfant
qui apprend à marcher ? »). On y trouve la griffe
du Slam et le tambour du Rap, mais la musique
3

n’y a rien d’adolescente, elle naît d’une maturité
qui sait dominer ses matières. Le vieil Hugo n’est
ici jamais bien loin : « Et l’on voit de la flamme
aux yeux des jeunes gens/ Mais dans l'œil du
vieillard on voit de la lumière ». Et c’est bien, en
effet, une véritable « légende des siècles » que
tisse pour nous ici le poète. Toute la longue et
belle cohorte des vaincus de l’histoire, qui furent
aussi des éclats désespérés de la grandeur
humaine, y figurent. Mais il sait également y
mêler le présent qui s’échauffe quand quand on
nous inflige « le mot guerre six fois prononcé »
et que lui nous entraîne plutôt vers « le mot Paix
et le mot Camarade ». Et l’on frémit de cette
Métamorphose que l’auteur engage si bien et
nous invite à vivre pour que « L’imagination ne
soit plus l’ennemie de la réalité ». Comment
résister à cet appel qui tord si bien le langage
contre lui-même et son usage courant et qui vous
tire si fort au-dessus de vous-même pour vous
convaincre qu’il y a un sens et un plaisir profonds
à chercher à mettre en mots l’ineffable.

Bernard Vasseur
Directeur honotaire du Centre de Recherche
et de Création Elsa Triolet-Aragon
4


Aperçu du document Couverture et préface.pdf - page 1/3

Aperçu du document Couverture et préface.pdf - page 2/3

Aperçu du document Couverture et préface.pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01966706.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.