Newsletter2476 .pdf


Nom original: Newsletter2476.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Scribus 1.5.5 / Scribus PDF Library 1.5.5, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/06/2021 à 04:50, depuis l'adresse IP 85.6.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 7 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public
Auteur vérifié


Aperçu du document


Défendre la liberté des media en Turquie :

demokratik acil durum

Genève, 18 Ivresse,
30 Prairial, jour du chariot
(vendredi 18 juin 2021)
XIe année, N° 2476

HTTP://PASCAL.HOLENWEG.BLOGSPOT.COM - HTTPS://WWW.FACEBOOK.COM/CAUSESTOUJOURS
ON NOUS SOUTIENT SUR https://paypal.me/CausesToujours?locale.x=fr_FR

VIVELACOMMUNE@INFOMANIAK.CH

Feuille à peu près quotidienne et assez généralement socialiste

Causes Tousjours

Paraît généralement du lundi au vendredi
(sauf quand on en décide autrement)

«Dans les Etats qui
respectent les valeurs
démocratiques, les journalistes qui rapportent
fidèlement des faits ou
des événements sont
récompensés, mais en
Turquie, leur conscience
professionnelle les envoie en prison", résume le co-président de l'association de journalistes indépendants «Dicle Firat
Gazeteciler Dernegi» (DFG), Serdar Altan. Car en
Turquie, les journalistes sont confrontés à de
considérables obstacles pour faire leur travail, et de
non moins considérables menaces quand ils arrivent
à le faire. Ils sont régulièrement arrêtés, jetés en
prison préventive, condamnés dès que les relations
qu'ils font des faits, ou les opinions qu'ils expriment,
sont contraires à ce que le régime veut. Des journaux
sont fermés, des comptes Twitter bloqués. Les
journalistes libres ne baissent pas la plume, mais leur
travail est rendu de plus en plus difficile, et leur
liberté de plus en plus incertaine. Le DFG leur vient
en aide, leur apporte un soutien moral et personnel.
Il combat pour la défense de la liberté des media et
de la démocratie en Turquie. Le SOLIFONDS le
soutient dans cette lutte : soutenez ce soutien en
soutenant le SOLIFONDS !
SOLIFONDS mail@solifonds.ch www.solifonds.ch CP 80-7761-7

« QUE LES PORTES SE F ERMENT QUI SONT CELLES DES AUTRES »
ul n'aurait jamais eu connaissance de la
luttes des Kurdes sans le travail des
journalistes» de Turquie, rappelle Serdar
Altan, de l'association DFG, «Dicle Firat
Gazeteciler Dernegi» (Association des
journalistes Tigre-Euphrate), qui se définit
comme une «orga-nisation de solidarité pour et
par les journalistes libres». Etre un journaliste
libre en Turquie, c'est se retrouver forcément,
à un moment ou un autre, menacé, condamné,
emprisonné, pour le crime d'avoir rapporté des
faits : assister à une conférence de presse du
parti HDP, c'est risquer la prison. Décrire,
comme quatre journalistes l'ont fait, la torture
et l'assassinat de villageois kurdes, précipités
dans le vide depuis un hélicoptère en vol, c'est
s'y retrouver, en prison, même si un rapport
médical a confirmé leur relation des faits.

DFG apporte un soutien financier et moral aux
journalistes incarcérés, recherche et paie des
représentants légaux de ces prisonniers, assiste
aux audiences des tribunaux, organise des
campagnes de soutien. Pour continuer à pouvoir le faire, et le faire savoir, continuer à
fournir un appui aux professionnels des media
libres, le DFG a besoin de soutien. Le
SOLIFONDS le lui apporte, et c'est en
apportant notre soutien au SOLIFONDS que
nous pouvons soutenir, avec le DFG, la liberté
des media et donc la démocratie en Turquie
Que les portes se ferment qui sont celles des autres,
Qu’elles se ferment à jamais,
Que les hommes cessent d’être les esclaves des
hommes,
cet appel est le nôtre.
(Nazim Hikmet)

« Si le socialisme est une pommade lénifiante sous laquelle demeurent les plaies, qu'éclate le socialisme » (Jean Sénac)

CAUSEs
TOUsJOURS
N° 2476, 4 Gidouille
Jour de Ste Tripe,

républicaine
(vendredi 18 juin 2021)

Pour leur rencontre genevoise, Poutine
et Biden ont été assis sur des fauteuils de
style Louis-Philippe prêtés par la Société
de Lecture. Jolie idée, vu le destin de cet
ultime roi de France (ou plutôt des
Français) : installé sur le trône par une
révolution, chassé par une autre...

Rencontre Biden-Poutine à Genève
Message de Jean Ziegler à la Manifestation du 16 juin sur la Plaine de
Plainpalais

Mesdames, Messieurs, Chers camarades,
Nous sommes 7,8 milliards d’êtres humains sur terre. Nous vivons sous un ordre cannibale
du monde. De cet ordre, les deux présidents qui se réunissent cet après-midi à la villa La
Grange sont les principaux responsables. Quelques chiffres :
Aujourd’hui encore, comme chaque jour, 17 000 enfants au-dessous de dix ans sont morts
de faim ou de ses suites immédiates. 1 milliard d’êtres humains sont gravement et en
permanence sous-alimentés. Pendant ce temps, les grandes puissantes, et notamment les
Etats-Unis et la Russie augmentent massivement leur production d’armement. L’année
dernière, la production et le commerce d’armes de guerre ont dépassé les 1645 milliards de
dollars, ce qui signifie une augmentation de 62% depuis 2015. Dans la production, le
commerce et la diffusion des armes de mort, les Etats-Unis sont largement en tête, suivis
par la Chine et la Russie.
A n’importe quel moment la planète peut sauter. Les Etats-Unis seuls détiennent 12 000
ogives nucléaires dont la plupart sont cent fois plus puissantes que la bombe d’Hiroshima.
La Russie en détient pour sa part 11 000.
D’horribles guerres ravagent l’humanité. Les principales sont menées par des laquais, des
mercenaires, des régimes alliés aux Etats Unis et à la Russie. Exemple, la Syrie : depuis
mars 2011, plus de 700 000 enfants, hommes et femmes syriens sont morts, une majorité
sous les bombes à fragmentation de l’aviation russe. Poutine massacre la population
syrienne pour une seule raison : soutenir un tyran sanguinaire contre son peuple insurgé,
afin de sauvegarder la base navale russe en Méditerranée, à Lattaquié. Autre exemple : au
Yémen, l’Arabie saoudite, armée et financée par les Etats-Unis, écrase le peuple. Depuis
2016 près de 2 millions de Yéménites sont morts suite aux bombardements, à la faim et au
choléra.
Il faut arrêter immédiatement ces guerres, nommer les responsables et les forcer d’arrêter
leurs boucheries.
Les Nations unies ont été fondées en juin 1945. Leur quartier général européen est à
Genève. La Déclaration universelle des droits de l’homme date de 1948. Sans le respect
intégral de la Charte de l’ONU et de la Déclaration universelle des droits de l’homme il
n’y a pas de civilisation possible sur la terre. Le gouvernement de l’ONU est le Conseil de
sécurité. Or, les USA et la Russie, qui disposent du droit de veto, paralysent en permanence
le Conseil de sécurité et donc toute action de l’ONU.
Exemple : en Syrie, il n’a aucun casque bleu, aucun corridor humanitaire. Depuis 2011, la
Russie a opposé son veto neuf fois, paralysant toute intervention de l’ONU en Syrie. Autre
exemple : pendant les onze premiers jours du mois de mai 2021, les bombardements de
terreur de l’aviation et de l’artillerie israéliennes sur le ghetto de Gaza ont fait des
centaines de morts et plus de 2200 blessés graves, amputés, paralysés, brûlés, aveugles. Le
troisième jour, le Conseil de sécurité a tenté d’imposer un armistice. Veto américain. Les
Etats-Unis ont saboté trois autres demandes d’armistice jusqu’au 11 mai, ce qui a permis à
Israël de tester ses nouvelles armes sur la population palestinienne pendant 11 jours.
Kofi Annan a quitté le Secrétariat général des Nations unies en 2006. Dans son testament
politique, il a proposé une réforme urgente du Conseil de sécurité. Selon cette réforme,
aucun veto ne serait désormais possible quand il y a crime de guerre et crime contre
l’humanité. Les Etats-Unis et la Russie refusent obstinément la réforme proposée et
continuent de paralyser l’ONU.
Nous sommes ici sur cette place pour faire entendre la voix des hommes sans voix. JeanPaul Sartre écrit : « connaître l’ennemi, combattre l’ennemi ». Les ennemis sont
aujourd’hui les impérialismes incarnés par les président Biden et Poutine, l’arrogance et la
violence des puissances dominant la planète. Notre mobilisation doit les faire reculer.
Che Guevara promettait: «El pueblo unido jamas será vencido».
Vive le combat anti-impérialiste !
Vive la solidarité et la fraternité entre les peuples !
Vive la liberté !

AGENDA
TOUT LE PROGRAMME DE
L'USINE ET A L'USINE
www.usine.ch

L'AGENDA CULTUREL
ARABE A GENEVE
http://www.icamge.ch/
SAMEDI 19 JUIN

Journée des réfugiés

JUSQU'AU 9 OCTOBRE,
GENEVE

La Ville est à vous
Petit­Saconnex : place du Pt­Saconnex,
du 18 juin au 19 juillet
Sécheron : rue Thomas­Mazaryk,
du 25 juin au 12 juillet
Saint­Jean : du 20 août au 20
septembre
Pâquis : rue de Berne
du 10 septembre au 4 octobre

DU 17 AU 20 JUIN, GENEVE
Fête de la musique

DU 21 AU 27 JUIN, GENEVE
Festival International du Film
Oriental de Genève (FIFOG)
https://www.fifog.com/


Aperçu du document Newsletter2476.pdf - page 1/2

Aperçu du document Newsletter2476.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01968970.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.