pr hs 2021 une histoire de vache qui fit couler beaucoup de sang .pdf


Nom original: pr_hs_2021_une_histoire_de_vache_qui_fit_couler_beaucoup_de_sang.pdfAuteur: Julien Delfosse

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/06/2021 à 10:59, depuis l'adresse IP 91.183.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1 fois.
Taille du document: 149 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Une vache qui fit couler beaucoup de sang.
Une histoire unique dans notre contrée, s’est déroulée approximativement
entre 1272 et 1275.
Nous sommes du côté de Jallet (Seigneurie de Goesnes, alors en principauté
de Liège, commune d’Ohey de nos jours) où un certain Engoran (manant
du seigneur local, Jean de Goesnes) mène sa petite vie de paysan,
probablement pas si facile pour le conduire à commettre un méfait qui
coûtera fort cher à toute une région.
Des fêtes se préparent à Andenne où le comte de Namur donne un tournoi.
Les paysans des environs y amènent, à cette occasion, des provisions et
victuailles de toutes espèces et notamment du bétail.
Rigaud de Corbion, habitant de Ciney, est à la recherche de sa vache et il
se rend au tournoi dans l’espoir de retrouver la bête dérobée quatre jours
plus tôt. Arrivé sur place il la découvre exposée à la vente par Engoran,
notre paysan de Jallet.
Le Cinacien signale le voleur au bailli du Condroz (Jean de Halloy) mais ni
Andenne ni Ciney n’appartiennent à la juridiction de ce magistrat. Celui-ci
use de ruse pour s’emparer du voleur et lui promet le pardon s’il ramène à
Ciney l’objet du larcin, la vache. Le voleur, sur la
bonne foi de cette personne, s’exécute sans se
douter que la parole du bailli ne serait pas
respectée. Arrivé sur le territoire de Ciney, il est
arrêté et après avoir avoué, il est pendu à un arbre
par les hommes du bailli.
Cela déplaît fortement au seigneur Jean de
Goesnes qui ambitionne de devenir bailli du
Condroz à la place de Jean de Halloy : c’est là
porter atteinte à la justice du seigneur de Jallet.
Celui-ci se vengea en pillant les environs de Ciney
et ce fut l’escalade dans la région, en impliquant
les seigneurs d’ici et d’ailleurs (comtés et
principautés de Namur, Liège, Luxembourg…). De
représailles en représailles, ce furent plus d’une soixantaine de villages du
Condroz qui ont été mis à feu et à sang ainsi que les cultures (15.000 morts
dénombrés).

Ce conflit est peut-être la plus caractéristique des querelles de droit féodal
qui provoqua de longues et sanglantes luttes entre populations soumises
par leur situation à deux suzerains différents.
Si cette guerre sauvage avait continué à s’étendre quelque peu, la Belgique
toute entière eût été ravagée et ruinée ; tout cela pour une vache. Il fallut
l’intervention, en 1275, du roi de France Philippe le Hardi, pour finalement
mettre fin aux hostilités.
Aujourd’hui, plus rien ne transparaît, mais vous pouvez parcourir la région
et nos villages de Maillen, Crupet et Florée, en suivant les panneaux « La
Guerre de la Vache » (voir photo) pour apprécier les paysages de notre
Condroz et vous remémorer ce pan de notre histoire.
Sources littéraires : Wikipédia et "Essai d’une histoire des Belges, bref résumé d’une
période d’existence de nos ancêtres" de Victor MIRGUET (1887)
Source photo : Les Meloures @ lb.wikipedia


Aperçu du document pr_hs_2021_une_histoire_de_vache_qui_fit_couler_beaucoup_de_sang.pdf - page 1/2

Aperçu du document pr_hs_2021_une_histoire_de_vache_qui_fit_couler_beaucoup_de_sang.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


prhs2021unehistoiredevachequifitcoulerbeaucoupdesang
call for artistic project gb 2020 sentiers dart
2020 appel a projets artistiques  sentiers dart
160813 vervins cfa v
collectif118newsletter01
liste union

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s