Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé .pdf



Nom original: Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdfAuteur: Paul OHANSON

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word pour Microsoft 365, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/08/2021 à 14:12, depuis l'adresse IP 46.193.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 13 fois.
Taille du document: 505 Ko (19 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Année Académique : 2020-2021

Master 2 Administration des Entreprises

ANALYSE DE LA PERFORMANCE FINANCIERE DES EDITIONS
MARECHAL LE CANARD ENCHAINE SUR DEUX EXERCICES
2019 et 2018
REALISES PAR :

PROFESSEUR

CHLOE FLAMENT

M. OLIVIER GUERIN

PATRICK ASSI
PAUL OHANSON

1

TABLES DE MATIERES
1. PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE ........................................................................................ 3
1.1

Brève histoire ........................................................................................................................ 3

1.2

La ligne éditoriale .................................................................................................................. 3

1.3

Le fonctionnement ................................................................................................................. 3

2

3

ANALYSE FINANCIÈRE ........................................................................................................... 5
2.1

Comptes sociaux.................................................................................................................... 5

2.2

Bilan ...................................................................................................................................... 6

2.3

Compte de résultat ................................................................................................................. 7

2.4

Calcul des SIG, de la CAF et leurs interprétations................................................................ 8



SIG ............................................................................................................................................ 8



CAF ......................................................................................................................................... 10

2.5

Calculs des ratios d’équilibre et leurs interprétations ......................................................... 11

2.6

Calculs du FR, BFR , Trésorerie nette et leurs interprétations............................................ 13

ANALYSE STRATÉGIQUE ..................................................................................................... 14

ANNEXES ......................................................................................................................................... 16

2

1. PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE
1.1

Brève histoire

Face à la censure de la presse et aux actions de propagandes imposées dès 1914 et
les débuts de la première guerre mondiale, un couple de journalistes, Maurice et
Jeanne MARECHAL fondent en 1915 Le Canard Enchaîné. L’hebdomadaire,
“vivant, propre et libre”, pour reprendre les mots de ses fondateurs, s’impose dès
sa première parution le 10 septembre 1915 comme un journal critique et
indépendant (tant économiquement que politiquement).

Le Canard Enchaîné est l’un des plus anciens journaux français encore actifs, ayant su
s’adapter aux attentes du lectorat, tout en conservant une certaine stabilité éditoriale du fait
d’une stabilité du
“cadre rédactionnel” : en plus de 100 ans d’existence, le journal n’a connu que 4
directions différentes.

1.2 La ligne éditoriale
Né comme un journal antimilitariste, s’attaquant « à la guerre, à la censure, aux politiciens,
aux affairistes, aux curés, au pouvoir, à la guillotine », Le Canard Enchaîné est surtout
reconnu depuis les années 60 comme un journal satirique d’enquêtes. Cette position, assumée
par la rédaction, a mené à la révélation de nombreux scandales politiques et économiques :
l’affaire des micros, les diamants de Bokassa, l’affaire Papon etc. sont tant de révélations qui
ont fait de l'hebdomadaire un journal connu et reconnu.
1.3 Le fonctionnement
Le Canard Enchaîné parait, depuis septembre 1915, tous les mercredis : formé de deux
feuilles libres et imprimé uniquement en noir et rouge, l’impression de celui-ci est très peu
coûteuse. Son prix n’a pas augmenté depuis 1991 (1,20€).

3

Le Canard Enchaîné est le seul journal français, à portée nationale (voire
international) fonctionnant entièrement de façon indépendante. L’hebdomadaire, a
contrario de l’ensemble des titres de presse, ne compte sur aucun revenu publicitaire
et aucune subvention, ni privée ni publique, dans le but de conserver son
indépendance la plus parfaite. Comme l’explique la rédaction :
“ Indépendant de la publicité et, donc, à l’abri des pressions qui vont avec. Il tire
ses ressources – depuis 1915 – du produit exclusif de ses ventes et de la fidélité de
ses lecteurs.” Ainsi, les revenus du journal, bien que relativement stables du fait de
la grande fidélité de son lectorat, connaissent de fortes variations en fonction des
scandales révélés.
Toujours dans un but d’indépendance et de transparence, ses seuls actionnaires sont
les employés et les fondateurs, et le journal publie son bilan financier tous les ans.
Absent d’internet jusque fin 2020, Le Canard Enchaîné a annoncé au mois de décembre la
mise en place d’un site web “complet et facile d'accès”, avec différentes formules
d’abonnements.
Formule

Le journal

Le journal

X

Les dossiers
Les supports papier

X

Les dossiers

X

Intégral

X

Prix
mensuel
5€

X

23€ annuel

X

6.70€

Le numérique
Le journal sous toutes ses
formes

Numérique

X

X

4.20€

X

6€

X

7.70€

4

2

ANALYSE FINANCIÈRE

Nous allons présenter des extraits de comptes sociaux, de bilan et de compte de résultats
de la société sur la période 2018-2019, avant de calculer les soldes intermédiaires de
gestion et la capacité d’autofinancement ainsi que les rations et les différentes variations
sur ces deux années.
2.1

Comptes sociaux

Comptes sociaux

31/12/2019
12 mois
EUR

31/12/2018
12 mois
EUR

Chiffre d'affaires

20 684 260

21 584 714

8 160 205

8 947 467

-33 907

1 421 882

1 302 983

1 363 689

Valeur ajoutée
Bénéfice ou perte
Capacité d'autofinanc. avant répartition
Capital social ou individuel

100 000

100 000

Fonds propres

129 338 252

129 366 376

Fonds de roulement net global

128 378 830

127 225 364

Endettement (%)

0,00

0,00

Liquidité réduite

54,29

51,31

Rentabilité nette (%)

-0,16

6,59

Rend. des capitaux propres nets (%)

-0,03

1,11

Rend. des ress. durables nettes (%)

1,04

1,64

63

65

Effectif moyen du personnel

5

2.2

Bilan

1. Bilan

A. Actif
Comptes sociaux

Capital souscrit non appelé

Actif immobilisé net
. Immobilisations incorp. nettes
. Immobilisations corp. nettes
. Immobilisations financ. nettes

Actif circulant net

31/12/2019
12 mois
EUR

31/12/2018
12 mois
EUR

0

0

1 108 222

2 542 812

47 137

48 780

1 028 965

1 158 540

32 120

1 335 493

133 226 041

132 389 747

. Stocks nets

101 883

145 431

. Cr. clients et cpt. rat. nets

204 065

233 461

. Val. mob. de placement nettes

536 375

536 375

130 241 384

128 747 260

2 142 334

2 727 220

30 890

25 504

134 365 153

134 958 063

31/12/2019
12 mois
EUR

31/12/2018
12 mois
EUR

Fonds propres

129 338 252

129 366 376

. Capital social

100 000

100 000

. Résultat de l'exercice

-33 907

1 421 882

128 731 429

127 309 547

. Disponibilités nettes
. Autres actifs circulants nets

Comptes de régularisation

Total de l'actif

B. Passif
Comptes sociaux

. Réserves et écarts
. Subventions d'investissement
. Provisions réglementées

Autres fonds propres

Provisions pour risques et charges

Dettes

0

0

540 732

534 948

0

0

148 800

401 800

2 452 191

2 577 125

. Dettes de caractère financier

0

0

. Conc. banc. cour. & sold. banc. cr.

0

0

834 468

917 080

1 589 543

1 642 500

28 180

17 544

2 425 911

2 612 762

134 365 153

134 958 063

. Dettes fourn. et cpt. rattach.
. Dettes fiscales et sociales
. Autres dettes

Comptes de régularisation

Total du passif

6

2.3

Compte de résultat

2. Compte de résultat

Comptes sociaux

31/12/2019
12 mois
EUR

31/12/2018
12 mois
EUR

Chiffre d'affaires net (H.T.)

20 684 260

21 584 714

1 199 226

1 226 084

685 826

761 139

. Exportation

Achats march. et autres approv.
. Achats de marchandises
. Achats de mat. prem. et autres approv.

Production de l'exercice
+ Marge commerciale

0

0

685 826

761 139

20 684 260

21 584 714

0

0

- Consommation de l'exercice

12 524 055

12 637 247

. Autres achats et charges externes

11 794 681

11 951 324

Valeur ajoutée

8 160 205

8 947 467

- Charges de personnel

6 967 492

7 016 820

246 656

250 772

0

0

Excédent brut d'exploitation

946 057

1 679 875

+ Autres Prod., char. et Repr.

265 391

159 060

- Dot. d'exploit. aux amort. et prov.

230 996

177 523

Résultat d'exploitation

980 450

1 661 413

- Impôts, taxes et vers. assimil.
+ Subventions d'exploitation

+ Opérations en commun

0

0

364 579

472 980

- Charges financières

0

0

. Intérêts et charges assimilées

0

0

1 345 029

2 134 393

5 820

54 456

+ Produits financiers

Résultat courant avant impôts
+ Produits exceptionnels
- Charges exceptionnelles

1 429 276

45 336

0

108 659

- Impôts sur le bénéfice et impôts diff.

-44 520

612 971

Bénéfice ou perte

-33 907

1 421 882

- Participat. des sal. aux résul.

7

2.4

Calcul des SIG, de la CAF et leurs interprétations


SIG

Comptes de gestion

Soldes intermédiaires de gestion

31/12/2019

31/12/2018

Produits

Montant

Charges

Montant

Produits

Montant

Charges

Montant

.Vente de
marchandises

0

.Coût d’achat
des
marchandises
vendues

0

.Vente de
marchandises

0

.Coût d’achat
des
marchandises
vendues

0

.Production vendue

20.684.260

.Pr. vendue

21.584.714

.Production stockée

Solde

31/12/19

31/12/18

MC

0

0

PE

20.684.260 21.584.714 -900.454
soit
-4,17 %

.Pr. stockée
0

.Production
immobilisée

.Production
déstockée

0

0

.Pr. déstockée

Variations
2018/2019

0
soit
0%

0

.Pr.
immobilisée
0

0

.Total
20.684.260
.Marge commerciale
.Production de
l’exercice

0

21.584.714

0

.Consommation 12.524.055 .Marge
0
en provenance
commerciale
des tiers
20.684.260
.Production de 21.584.714
l’exercice

.Total

.Consom12.637.247 VAP
mation en
provenance des
tiers

8.160.205

8.947.467

-787.262
soit
-8,79 %

EBE

946.057

1.679.875

-733.318
soit
-43,68 %

R. Exp

980.452

1.661.412

-680.960
soit
-40,98 %

.Total
20.684.260

.Valeur ajoutée
produite

8.160.205

.Subvention
d’exploitation

0

.Total

12.524.055 .Total

21.584.714 .Total

.Impôts, taxes
et versements
assimilés

246.656

.Valeur ajoutée 8.947.467
produite

6.947.492

.Subvention
d’exploitation

0

.Charges de
personnel

8.160.205

.Total

7.214.148

.Total

8.947.467

.Excédent brut
d’exploitation

946.057

.Reprises sur
amortissements et
provisions, transfert
de charges

322.070

.Dot. aux
230.996
amortissements,
dépréciations et
provisions

.Excédent brut 1.679.875
d’exploitation
.Reprises sur
charges et
transferts

212.355

.Autres charges 56.819
(GE)
.Autres produits

12.637.247

.Impôts, taxes
et versements
assimilés

250.772

.Charges de
personnel

7.016.820

.Total

7.267.592

.Dot. aux
177.523
amortissements,
dépréciations et
provisions

.Autres charges 56.025
.Autres
produits

2.730

.Total

1.894.960

140

.Total

.Total
1.268.267

.Total

287.815

233.548

8

.Résultat
d’exploitation

980.452

.Quote-part sur 0
opération en
commun

.Quote-part sur
opération en
commun

0

.Produits
financiers

364.579

.Total

1.345.031

.Total

.Produits
exceptionnels

5.820

.Charges
1.429.276
exceptionnelles

.Résultat courant
avant impôt

1.345.031

.Résultat
exceptionnel
(perte)

.Charges
financières

0

.Résultat
d’exploitation

1.661.412

.Quote-part
sur opération
en commun

0

.Quote-part sur 0
opération en
commun
0
.Charges
financières

RCAI

1.345.031

2.134.392

-789.361
soit
-36,98 %

472.980
.Produits
financiers
0

.Total

2.134.392

.Total

0

.Produits
exceptionnels

54.456

.Charges
exceptionnelles

45.336

R.Excep

-1.423.456 9.120

-1.432.576
soit
15.708,07 %

-1.423.456 .Résultat
courant avant
impôt

2.134.392

.Participation
des salariés

108.659

R.Exerc

-33.907

1.421.882

-1.455.787
soit
-102,38 %

.Participation
des salariés

0

9.120

.Impôt sur les
bénéfices

612.971

.Impôt sur les
bénéfices

-44.520

9.686

-9.686
soit
-100 %

.Résultat
exceptionnel
(bénéfice)

.Total

1.345.031

.Total

-1.378.936 .Total

2.143.512

.Total

721.630

Produit
exceptionnel sur
opération en
capital

0

.Charge
exceptionnelle
sur opération
en capital

0

31.700

.Charge
exceptionnelle
sur opération
en capital

22.014

Produit
exceptionnel
sur opération
en capital

Plus-value 0
sur cession
d’éléments
d’actif

9



CAF

CAF à partir de l’EBE (Méthode
additive)

31/12/2019

31/12/2018

EBE

946.057

1.679.875

+ Autres produits et charges
d’exploitation

- 56.679

-53.295

+ Produits financiers encaissables + 364.579
+ Produits exceptionnels
opération de gestion

Variation

472.980

sur
4.508

-14.242

0

0

0

0

0

0

-44.520

612.971

0
1.302.985

108.659
1.363.688

+Produits nets sur cession de
vmp

– Charges financières décaissables


Charges exceptionnelles
sauf cessions


Impôts sur les sociétés

- Participation des salariés
CAF

-60.703 soit -4,45 %



Interprétations des SIG

-

Nous constatons une baisse respective de l’excédent brut d’exploitation et du
résultat d’exploitation de -43.68% et -40.98% dues à une diminution du chiffre
d’affaire qui passe de 21.584.714 en 2018 à 20.684.260 en 2019.

-

Nous constatons également une diminution de la valeur ajoutée de -8.79% qui
s’explique par une baisse du CA.

-

De plus, le résultat financier diminue de -22.83%.

-

En outre, le résultat net de l’exercice connaît une baisse fulgurante -102.38% qui
s’explique par le résultat de l’exercice 2019 qui a enregistré un léger déficit de

10

-33.907. Il faut noter que c’est la première fois que la société est déficitaire depuis sa
création en 1915. Ce déficit pourrait s’expliquer à plusieurs niveaux. Il est soit imputable
à la crise sanitaire actuelle de la Covid-19, soit à la baisse de son activité commerciale. En
effet, son réseau de distribution géré par Presstalis a connu un ralentissement avec d’une
part la grève des transports en hiver dernier, qui a affecté le réseau de vente Relay dans les
gares. Or, les ventes au numéro constituent l’essentiel des recettes de la société et d’autre
part la débâcle du distributeur Presstalis qui a été placé en redressement judiciaire.

- Nous constatons une variation de -15.708,07% du résultat exceptionnel et cela vient
expliquer le résultat net déficitaire de l’entreprise car les charges exceptionnelles passent
de 1.429.276 en 2019 à 45.336 en 2018 soit une augmentation très importante de
1.383.940.
- Enfin, nous constatons une légère baisse de la capacité d’autofinancement de -4.45% cela s’explique
par la baisse de son excédent brut d’exploitation qui passe de 1.67.9875 en 2018 à 946.057 en 2018.

2.5

Calculs des ratios d’équilibre et leurs interprétations
2019

2018

Taux de marge brut
(EBE/CA)

946.057/20.684.260 = 4,57%

1.679.875/21.584.714 = 7,78%

Taux de marge
opérationnelle (Résultat
opérationnel/CA)

980.450/20.684.260 = 4,74%

1.661.413/21.584.714 = 7,69%

Profitabilité (Résultat
net/CA)

33.907/20.684.260 = 0.16%

1.421.882/21.584.714 = 6,58%

Rentabilité financière
33.907/129.338.252 = 0.02%
(résultat
de
l’exercice/capitaux propres)

1.421.882/129.366.376 = 1,1%

Autonomie financière
(Capitaux propres/passif)

129.338.252/134.365.153 =
96,26%

129.366.376/134.958.063 =
95,86%

Ratio d’endettement
(Dettes nets/Capitaux
propres)

4.878.102/129.338.252 = 3,77%

5.189.887/129366376 = 4,01%

Capacité
de
remboursement
(endettement net/CAF)

0/1.302.985 = 00,00

0/1.363.688= 00,00

11



Interprétations des ratios

-

On observe une diminution de la marge brute de l’entreprise sur les deux exercices
qui passe de 7,78% à 4,57% et cela s’explique par la baisse du CA.

-

L’entreprise réalise une bonne autonomie financière, ce qui justifie son
indépendance vis-à-vis des emprunteurs ou des banques. Elle peut financer ces
investissements.

-

L’entreprise reste très solvable sur ces deux exercices cela s’explique par sa
capacité de remboursement inférieur à 4 ans, son absence de dettes financières sur
les deux exercices et un faible et constant taux d’endettement sur ces deux
exercices.

-

Il faut noter que malgré son résultat déficitaire sur l’exercice 2019, l’entreprise
réalise un taux de marge opérationnelle de +4,74%.

-

Enfin, l’entreprise réalise sur ces deux exercices une très faible rentabilité
financière, ce qu’atteste la profitabilité. Les capitaux propres n’arrivent pas à
dégager une meilleure profitabilité. Il faut augmenter les investissements pour créer
une plus-value.

12

2.6

Calculs du FR, BFR , Trésorerie nette et leurs interprétations
2019
FR (ressources 132.568.463 - 4.189.685
stables- emplois = 128.378.830
stables)
BFR (Actifs
circulants
Passifs
circulants)

133.256.931 –
135.655.861
= -2.398.930

Trésorerie nette 128.378.830 – ((FR-BFR)
2.398.930)
= 130.777.759

2018

Variations
2019/2018

131.300.918 – 4.075.554
= 127.225.364

0,91%

132.415.251-134.473.521
= -2.058.270

16,50%

127.225.364 – (-2.058.270)
= 129.283.635

1,16%



Interprétations du FR, BFR et de la trésorerie nette

-

Nous observons une légère variation du fond de roulement qui augmente de
+0.91% ; ce qui signifie que les ressources stables excèdent les emplois durables.

-

De même, nous avons un besoin en fond de roulement négatif sur les deux
exercices qui implique que les emplois sont inférieurs aux ressources. Aucun
besoin financier n’est généré par l’activité et l’excédent de ressources va permettre
d’alimenter la trésorerie nette de l’entreprise.

-

Enfin, L’entreprise a une trésorerie positive sur les deux exercices avec une
variation de +1.16% et cela témoigne de sa bonne santé financière et de son
autonomie.

13

3

ANALYSE STRATÉGIQUE

Le Canard Enchaîné est au format « quotidien ». Deux feuilles libres forment les huit pages
de chaque numéro. Grâce à des frais de gestion limités et stables, et étant indépendant de
revenus publicitaires, ce journal est un des rares en France dont le prix n'a pas augmenté
depuis 1991 (et même diminué : il était à 8 francs avant le passage à la monnaie
européenne, soit 1,22 €). Il est vendu 1,20 € en France. En Suisse, le journal est vendu en
2017 au prix de 2,60 francs suisses.
Après avoir augmenté fortement en 2007 et 2008, les ventes ont baissé (de 5,7 % en 2012, de 16 %
en 2013, de 2,5 % en 2014), l'hebdomadaire résistant un peu mieux que le reste de la presse française
malgré son absence assumée d'internet (son compte Twitter poste les gros titres le mardi, veille de
parution). Les recettes ont ainsi baissé à 24,4 millions d'euros en 2014, mais les bénéfices du journal
ont augmenté de 20 %, à 2,4 millions. Pour l'année 2016, le journal se vend en moyenne à 358 347
exemplaires (72 338 par abonnement), ce qui constitue une baisse de 8,6 %. Grâce à l'élection
présidentielle et les déboires de François Fillon, Le Canard Enchaîné augmente ses ventes de 11,5 %
et ses bénéfices d'un peu plus de 10 % pour l'année 2017. En 2018, nouvelle baisse de la vente du
journal. Mais d'après ses comptes, les Dossiers ont vu leur vente en nette augmentation (vente
moyenne par parution de 68 458 exemplaires pour l'année). L'année 2019 est marquée par un léger
déficit de 34 000 euros pour le journal, dû à la défaillance de Presstalis (facture non remboursée)
conjuguée à la grève hivernale des transports.
3 500 exemplaires sont écoulés chaque semaine en Suisse romande en 2017 sans compter les lecteurs
romands achetant l'hebdomadaire en France voisine. Ces derniers sont estimés à 2 000.
La clientèle cible est le lectorat français principalement et le lectorat francophone en
général, intéressé par les questions sociales, économiques et politiques de l’Hexagone.
Le Canard Enchaîné possède de nombreuses forces. La première est son indépendance économique.
Ensuite, viennent son ancienneté, sa renommée et la fidélité du lectorat.
Toutefois, le journal éprouve des faiblesses qui sont liées au vieillissement de son lectorat
et aussi à l’arrivée de nouveaux médias.
Le Canard Enchaîné fait face à une concurrence de plus en plus forte. Cette concurrence est
constituée de journaux satiriques possédant également une bonne renommée comme Charlie Hebdo
ou Siné Mensuel. De plus, cette concurrence est alimentée par l’émergence d’entités satiriques axées
sur le Web comme Le Gorafi, Le Ouest-Franc, Actubis etc. mais aussi d’autres formes d’expression

14

de la satire comme les vidéos et les podcasts ; ainsi que l’émergence des réseaux sociaux notamment
Twitter.

Il est opportun de faire un focus sur un concurrent de taille du journal qui est le site d’investigation
Médiapart. En effet, bien qu’étant en concurrence, les deux entités diffèrent au niveau de
la stratégie : la première est plus conservatrice, se tenant relativement loin des outils de
communication numérique et privilégiant le marché hexagonal ; la deuxième surfe sur la
vague du digital et vise un marché plus international.

Le positionnement à l’export du journal est assez difficile car ce dernier reste assez “francofrançais”,
rédigé en français, sur des thématiques assez propres à la France. Il est également disponible
l’étranger à la commande et moyennant des frais de port supplémentaires. Le journal en version
numérique qui est la reproduction exacte de l’édition papier du Canard enchaîné est également
proposé. Elle est accessible en France et partout dans le monde et consultable sur les supports PC,
Mac, iPad, iPhone et tablettes/mobiles Android à l’aide d’une liseuse. Pour bénéficier du journal
numérique, le lecteur doit souscrire à une formule d’abonnement incluant l’offre numérique.

15

ANNEXES

16

17

18

19


Aperçu du document Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdf - page 1/19

 
Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdf - page 3/19
Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdf - page 4/19
Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdf - page 5/19
Comptabilité financière Analyse du bilan du Canard enchainé.pdf - page 6/19
 




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


cours anfi
chapitre 8 le virement comptable
bilan et compte de resultat crechepcgap052017
concept de base
s1 m3 1
module1 exercices

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.012s