JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf
Titre: Microsoft Word - JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR
Auteur: Philippe

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 20.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2021 à 12:19, depuis l'adresse IP 79.69.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 48 fois.
Taille du document: 6.7 Mo (38 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


JOURNAL TRAVAUX SUR 5HP VL 57270 DU LAITIER
CHAPITRE 1
MOTEUR (Type à allumage par magnéto)

2020.07.30
Réception
Papiers reçus par la poste. Envoi de Michel Gosset depuis l’Angleterre.
Livraison du 5HP VL par Paul et son épouse depuis l’Angleterre.

2020.07.31
Découverte
Aspirer zone conduite. Découverte de l’ensemble et des détails. Véhicule sain malgré ses 95 ans. Des
rajouts de tôles sur les ailes, marchepieds et carrosserie ont été réalisés au fil du temps.
Moteur VA 60509.

2020.08.01
Inventaire
Inspection visuelle de l’ensemble mécanique et carrosserie. Aspirer intérieur coffre et extérieur.
Dans le coffre :
1 carter de protection des côtés du moteur (32638).
1 barre d’accouplement (31493). Neuve.
1 pochette de joint incomplète comprenant : 4 x 11144 ou 33014, 11145, 11146, 11147, 11944,
30104, 1 joint de forme rectangulaire ? 3 joints ronds en Klingérit.
1 carton contenant :
6 gros pistons, bielles, coussinets, ressorts et rondelles qui ne proviennent pas d’une 5HP.
8 goujons 8x60 neufs légèrement rouillés (11151) et 1 cassé.
3 arrêtoirs hors d’usage, 1 écrou, 1 rondelle.
1 bout de tube cuivre avec olive (départ du réservoir ?) et 1 bout avec trace d’une brasure.
1 tube intermédiaire (31654 ?) pour entrée d’eau au bloc‐cylindres, forme coudée avec ajout d’un
piquage.
Joint rond du raccord d’entrée d’eau au bloc‐cylindres (11143).

Dresser liste non exhaustive des pièces manquantes ou à remplacer. (Voir tableau Excel).
Sprayer WD40 sur goujons culasse, bougies.

2020.08.02
Bougies
Déposer bougies modèle ISOLATOR. Elles sont neuves.
Sprayer WD40 par les orifices.
Reposer bougies sans serrer.

2020.08.03
Pneus
Gonfler roues 1,5 à 1,8 kg (pneus très vieux et craquelés).
AV gauche MICHELIN COMFORT CORD 715 x 115 très peu usé mais craquelé. (COMFORT avec un M !)
AV droit MICHELIN CABLÉ CONFORT 720 x 120 très peu usé mais craquelé.
AR gauche DUNLOP CORD BALLON RENFORCÉ 715 x 115 usé et craquelé.
AR droit ENGLEBERT 720 x 120 usé et craquelé.
Roue de secours MICHELIN CONFORT 715 x 115 complètement usé, déformé et craquelé. L’ensemble
HS. A remplacer.
Nettoyage. Suite inspection
Aspirer coffre + gratter poussière et rouille. Odeur persistante de l’acidité du lait. Possible après tant
d’années ?
Inspection des assemblages châssis bois.
Paraffiner le portillon afin qu’il coulisse « aisément ».
Dépose roue de secours. Contrôle support, dépoussiérage, repose roue.
Dépose :
Capot.
Bouchon de vidange N.M. avec filtre (31094). Propre. Pas une seule goutte d’huile dans le moteur.
Joint du bouchon (30242). Diam. 42,5 mm. Métalloplastique. En bon état.
Bougies modèle ISOLATOR.
Écrous culasse. 12 originaux (1505) M8 S14 et 1 neuf M8 S13.
Diverses rondelles plates, GROWER, plate fendue. Aucune d’origine. Cela sent le remontage à la va‐
vite.
Culasse (11139). Aspect propre, décalaminée et détartrée.
Joint de culasse (11141). Nettoyé mais pas « neuf ».
Cache‐soupape (11836/01). Écrou et rondelle neufs mais pas d’origine. A remplacer par écrou moleté
de 7 mm (1087).

Constatations :
2 goujons (11151) sont neufs. 11 sont anciens, partiellement rouillés, dont certains étirés à la limite
de la rupture. Pourquoi n’ont‐ils pas tous été remplacés ?
Piston 1 et 2 surfaces nettoyées propres. Inscriptions frappées : N° 1104, Diam. 55,44 mm. BORGO,
CB.
Piston 3 et 4 surfaces calaminées. Pourquoi pas nettoyé ? Arrêt en cours de rénovation ? Bizarre.
Nettoyer au WD40 + brosse à dents.
Ordre numéros des pistons en partant depuis l’avant 1‐3‐2‐4. Pourquoi pas 1‐2‐3‐4 ? ou 4‐3‐2‐1 ?
Soupapes SICR. En partant de l’avant la 5 et 7 sont bloquées. Sprayer WD40 et déblocage sans
problème. Elles étaient juste « collées ».
Aucune soupape n’est réglée, les taquets de soupapes (12882) dont les vis ne sont pas serrées, libres
sans aucun jeu. Ce moteur n’a jamais pu tourner ainsi.
Le bloc‐cylindres porte une plaquette rivetée :
CHUILLAT‐BESSON
LYON – ROANNE
N° 7063
Renseignements trouvés sur internet (images, documents, factures) :
Entreprise familiale crée en 1927.
RECTIFICATION AUTOMOBILE
99 Rue Garibaldi – LYON
36 Rue Ferdinand Buisson ‐ ROANNE
Rectification de vilebrequins.
Rectification de cylindres.
Alésage en ligne.

2020.08.05
Dépose :
Carburateur
Carburateur (33239). Il est percé et un tube devait être brasé (tube disparu). Système à dépression?
En rapport avec le bouton sur la planche porte appareils ?
Pour mémoire 2ème modèle utilisé dès janvier 1925.
Diffuseur = 13
Gicleur principal = 55. Ici c’est un 75.
Gicleur ralenti = 045
Flotteur (en grammes) = 33
Pointeau (en mm) = 2
1 goujon (1689), 2 écrous (1505) et un 3ème sorti de je ne sais où ? (Je présume qu’il était coincé
derrière le carburateur et serait l’écrou de culasse manquant et remplacé par un écrou « moderne »).
Pas de joint (11144) de carburateur sur cylindre. Cela confirme le remontage à la va‐vite.
Culotte d’échappement
6 écrous dont 4 (12648) et 2 (1505) à remplacer par 2 écrous (12648).

6 rondelles (?) de la culotte d’échappement.
Sprayer WD40 sur culotte (11001), goujons (11336) et joint (11142) avant dépose.
Culotte d’échappement (11001) légèrement calaminée. Les goujons sont « pratiquement neufs ».

2020.08.06
Soupape
Fabrication lève soupape en modifiant un serre‐joint.
Dépose :
1ère Soupape du cylindre n°1. Mesure diam. Queue 7,14 mm.
Soupape (10937), Cuvette d’appui de ressort de soupape (10944), Ressort (30723) enroulement à
droite ? (Origine enroulement à gauche), Clavette (11730) Diam. 2,5 mm, long. 10 mm. Semble trop
courte mesure à peine 9 mm.
Aspect visuel de la portée pas net. Un rodage des soupapes s’impose.
Inspection visuelle :
Pas de joint de guide de taquet de soupape (12862).
2 écrous M7 (1023) avec rondelle (?) pour fixation étriers de taquets de soupapes (11154) n° 1 et 2.
Rondelles d’origines ?
2 écrous M7 neufs sans rondelle pour fixation étriers de taquets de soupapes (11154) n° 3 et 4.
A remplacer par écrous M7 (1023).
Vis de réglage du taquet de soupape (30533) avec contre‐écrou M7 (1082). Différents modèles.
Ressorts (30723) différents modèles s’enroulent à droite (1, 4, 8), s’enroulent à gauche (2, 3, 5, 6,7).
Rondelles (?) sur goujons (2545) sur bloc‐cylindres (12883) maintenues par écrous M10 (1020).
Rondelles d’origine ?

2020.08.07
Raccord orientable
Dépose :
Écrou (1020), Rondelle épaisse (1909), Raccord orientable d’entée d’eau au bloc‐cylindres (31798).
Pas de joint (1099) d’écrou du goujon (11065) de la pipe orientable d’entrée d’eau (31798) et pas de
joint rond (11143) du raccord d’entrée d’eau au bloc‐cylindres mais ce joint (11143) est dans le
carton du coffre.
Bouchon de vidange
Bouchon de vidange (1265), ne semble pas d’origine, Joint fibre (1099) + 1 rondelle métalloplastique
(?), ne semble pas d’origine.

Inspection visuelle :
Pas de joint (11145) entre carter supérieur (30101) et inférieur (12846) ? Quelqu’un a démonté,
nettoyé puis remonté à la va‐vite (découragement, abandon du projet ?). Plusieurs modèles d’écrous
dont 2 m’inquiètent car ces écrous à col M7 (32427) ne peuvent provenir que d’un boulon de tête de
bielle. Que vais‐je découvrir à l’intérieur lors de la dépose du carter inférieur ?

2020.08.10
Carter inférieur
Dépose :
Robinet de niveau d’huile (30659) du carter inférieur (moteur). D’origine et en excellent état c’est
rarement le cas !
Joint (1099) de robinet de niveau d’huile. Fibre rouge Diam. 10 x 18 x 1,5 mm. Semble d’origine.
Pose de 4 chandelles métalliques afin de soulager les pneus hors d’usages. La direction tourne
aisément avec un peu de jeu. Frein à main serré, les roues arrière freinent à peine comparable au
frottement d’une savonnette sur une planche de bois. Normal de l’huile s’échappe des tambours. Les
2 tiges (10897) de commandes de freins sur roues AR entre leviers intermédiaires et leviers sur clefs
de freins ont été remplacées par 2 tiges filetées M7. Encore une bizarrerie de plus.
2020.08.11
Carter inférieur
Dépose :
8 écrous M7 (1023), 2 écrous à col M7 (30101), 9 rondelles (?), 8 goujons de 7x50 (1057), 2 goujons
de 7x110 (11047), 2 boulons de 7x25 (2394), 1 boulon de ? x ? (?) en lieu et place d’un goujon de
7x50 (1057), 1 carter inférieur complet (12846). Pas de joint (11145). Il manque 1 goujon de 7x50
(1057).
Nettoyer les goujons, boulons, écrous et rondelles. Aspect visuel en bon état sauf un goujon 7x110
(11047) présente une légère déformation en S et a subi un meulage sur la longueur non filetée. A
remplacer.
Pour mémoire (2394) Vis de 7 x 25 d’assemblage du carter inférieur sur carter de boite à vitesses.

2020.08.12
Nettoyer carter inférieur (12846) complet avec écran d'huile (11120), 8 boulons de 6x10 (1100) mais
tous coupés et meulés dont la longueur sous tête varie de 9 à 13 mm. Ne semble pas d’origine à
remplacer par 6 vis (11386) à tête cylindrique de 6x8 avec trou transversale + fil à freiner.
Du caoutchouc gris décomposé provenant des fils de la magnéto se retrouve collé sur l’écran d’huile
et au fond du carter. Déduction probable : L’ensemble est resté un certain temps démonté et empilé
ensemble ?
Inspection visuelle du vilebrequin, corps de bielles, chapeaux, vis, boulons, arrêtoirs.
Les arrêtoirs (11061) manquent ou sont « levés » et en mauvais état. Certains écrous à col M7
(32427) sont montés à l’envers et 4 sont des écrous ordinaires (1023). Les chapeaux 1 et 4 portent
des coups de pointeau inversés. L’ensemble est à vérifier minutieusement avant tout démontage.
Une photo m’intrigue en voyant le décentrage des bielles 2 et 3 par rapport aux pistons.

2020.08.22
Démarreur
Dépose :
2 écrous moletés (1087). Rondelles (1214) absentes.
1 planche mobile (11702).
1 vis (1178) de serrage des barillets.
1 boulon (2120) 7x15 dont la tête 6 pans est abimée + 1 rondelle (?).
1 boulon (2394) 7x25 + 3 rondelles (?). A remplacer par 1 boulon (2120) 7x15.
Pour le boulon (2394) voir date 2020.08.28
2 brides (31206) de fixation du démarreur.
1 barillet lisse (1176).
1 barillet fileté (1177).
1 démarreur (13200) et son système d’entrainement (12257) de la couronne de démarreur.
L’ensemble n’est pas complètement rentré dans son logement.
1 câble (13561) du commutateur de lancement au démarreur avec cosse‐câble conique (3130). Il
n’est pas fixé au commutateur de lancement (13500).
1 bouchon d’obturation (2950).
1 joint (2159) du bouchon n° 2950.
Nettoyer à l’essence.

2020.08.27
Dépose sur planche porte‐appareils :
1 système obturateur d’air complet (32777). Le câble est court et effiloché. Gaine et câble à
remplacer. Prévoir finition nickelée sur pièces d’origines.
1 écrou de 12 m/m (10965).
1 rondelle (1593).
1 rondelle cavalier (33090). A renickeler.
Dépose sur plancher fixe (11699) :
1 embout de gaine (32786) de câble de volet obturateur d’air. Monté à l’envers ? A vérifier sens
avant remontage.
1 écrou de 12 m/m (10965).

2020.08.28
Radiateur :
Remplacement 1 boulon et 1 écrou pas d’origine par 1 boulon (2394) et 1 écrou (1023) de fixation de
la chape du tirant de radiateur. Pour le boulon (2394) voir 2020.08.22.
Repère du D sur magnéto et position du 1er cylindre – 20 mm par rapport bord du bloc cylindres.
Photos avant dépose magnéto. Uniquement pour mémoire mais probablement faux.

2020.08.30
Analyse des photos 2020.08.12 :
Les pistons (32204), bielles (10945) et chapeaux (10946) n°1 et n°4 ont été inversés lors du
remontage ou est‐ce n°2 et n°3 ?
Pour mémoire n° 12879 = Bielle de moteur nue avec chapeau, boulons, écrous sans rondelles
arrêtoirs, sans coussinets, ni vis de pied de bielle.
2020.08.31
Dépose :
Magnéto soit :
1 boulon (31881), 1 boulon (32031), 2 rondelles Grower (?), 1 magnéto R.B. 10/4 (13520) 1er modèle
avec rupteur (3531), 4 fils dont l’isolant « chewing‐gum » gris se décompose, 1 collecteur de fils
(31361) et 2 colliers (31362). Constatation, la magnéto n’est pas alignée, il manque, cale d’épaisseur
de 0,5 mm (31391), cale d’épaisseur de 0,25mm (30106).
1 cale (31393), 2 vis (31882) et dessous 2 cales en « papier à joint » ?

Remarque :
Cette magnéto est en mauvais état. Elle sera remplacée lors de la repose.
Boite d’accus soit :
1 support de boîte d’accumulateurs (31348). Elle semble avoir subi une modification.
Vis, écrous, rondelles pas d’origine.
Pot d’échappement soit :
1 pot d’échappement avec 2 tubes, 1 patte de fixation. L’ensemble pas d’origine.
1 boulon (n° ?), 1 entretoise (39554 ?), 1 écrou (1023), 1 rondelle Grower.

Pistons 1 et 4 soit :
Boulons (12596), Écrous à collerette (32427), Arrêtoirs (11061) à remplacer, chapeau / bielle.
Constatation :
Bon état au niveau de l’embiellage. Le vilebrequin reste « dur » à tourner à la manivelle malgré 2
pistons en moins. Bizarre ? !
Au niveau de la douille AV (10992) d’arbre à cames (30804) pas de trace de lubrification.

2020.09.08
Achat
Commandé à Willy SCHAFROTH :
Arrêtoirs de 7,2 mm (11061).
Ressort de rappel de la commande d'accélérateur (11696).
Das ist wirklich perfekt! Danke Willy

2020.09.10
Dépose :
Pistons N°2 ET 3
Boulons (12596), Écrous (1023) à remplacer par écrous à collerette (32427), pas d’arrêtoirs (11061).
A ajouter, chapeau / bielle / pistons N° 2 et 3.
Constatation :
Au niveau de l’embiellage tout est en bon état.
Les chapeaux avec leurs coussinets sont inversés ?
Au niveau des coussinets de minuscules fragments/copeaux de métal/régule du fait des frottements
latéraux.
Maintenant le vilebrequin tourne aisément mais un bruit dû au jeu de l’arbre de magnéto se fait
entendre. A contrôler afin d’annuler ce jeu excessif.

2020.09.12
Pistons N°2 ET 3
Contrôle des 4 bielles de moteur complètes (30316) et 4 pistons aluminium complets (32204). Les
arrêtoirs (31363) n’ont pas été levés donc aucun démontage au niveau des pistons.
4 écrous (1023) en lieu et place des écrous à col (32427). A remplacer.
Lors du remontage l’ordre des pistons devra être 1, 2, 3, 4 en partant de l’avant du moteur selon
numéros frappés sur le vilebrequin.

2020.09.14
Achat Honoir sur LBC
Il servira pour déglacer les cylindres avant de remonter les pistons.
Honoir diam. 57 mm. Reçu le 26.09.2020

Plancher fixe, plancher mobile comprenant :
Nettoyer à l’essence plancher fixe complet (11699), plancher mobile (11702), commutateur de
lancement (13500), 4 pistons, bielles.

2020.09.16
Dépose :
8 soupapes (10937), 8 ressorts (30723) enroulement à gauche et d’autres à droite, 8 cuvettes
(10944), 4 étriers (11154), 8 taquets complets (12882) dont 6 présentent des plateaux rectifiés plat, 1
bombé d’origine et 2 sont matés.
1 bloc‐cylindres (11563) hauteur 140 m/m.

2020.09.19
Caler sous moteur.
Marquer PMH au feutre rouge sur diverses positions des organes mobiles avant dépose.
Mesurer position radiateur avant démontage (voir photo) 590 mm.
Constatation :
Jeu entre rondelle d’entraînement de dynamo (11008) et « l’entraineur » de la dynamo (12864).
Jeu entre vis de commande (30551) et l’arbre de commande de magnéto (31472).
Dépose :
Radiateur comprenant :
1 tirant de radiateur (12863), 2 écrous 10 mm (1020) dont 1 pas d’origine, 2 rondelles de 10.5
(30158) pas d’origine ? 1 radiateur complet (31795).
Support AV moteur comprenant :
2 boulons 10x31 (39903) ou (1381) d’origine ? Ils sont percés pour être goupillé, 2 écrous (1020), 2
rondelles plates 11/22/2.5 (?), 2 rondelles Grower, 1 support AV du moteur (11897).
Ventilateur comprenant :
4 boulons 7x50 (1014), 3 rondelles (?), 7 écrous (1023), 1 chapeau de couvercle de distribution
(32755), 1 ventilateur complet (32924).
Dynamo comprenant :
1 dynamo complète avec poulie (13550).
Divers organes comprenant :
1 manivelle (12864)
2 boulons poêlier à ergot (?) pas d’origine, 1 plaque de police AV (16461).
Couvercle de distribution comprenant :
Dépose de 8 écrous (1023), 6 rondelles (?). Décoller 1 couvercle de distribution (30549).
Constatation :
Le carter de protection AV du moteur (32636) gêne la dépose du couvercle (30549). Il tient par
quelques vis avec écrous carrés rouillés. Sprayer WD 40 avant de dévisser.
Le support de l’arbre de mise en marche (31089) et en 2 parties (cassé).
1 ressort fait office de remplacement de la poignée de la manivelle (32336).

2020.09.20
Dépose :
Carter de protection AV du moteur comprenant :
4 vis tête ronde fendue avec écrous carré (?), rondelles plates + rondelles Grower.
Manivelle comprenant :
1 goupille (?) d’origine ? 1 cuvette de ressort (11153), 1 ressort de rappel (31779), 1 arbre de
manivelle (31100), 2 boulons (1888), 2 rondelles (Grower), 1 rondelle plate (?) 8.5/16/1.4 qui n’est
pas d’origine car rondelle (3410) dim. 7.5/20/1.5, 1 support de l’arbre de mise en marche (31089).
Couvercle de distribution comprenant :
1 couvercle de distribution (30549).
1 joint de couvercle (11146). A remplacer.
Constatations :
Manivelle
1 ressort fait office de poignée pour manivelle. A remplacer par 1 poignée pour manivelle (32336).
Arbre de manivelle (31100) présente de l’usure. A remplacer ?
Support de l’arbre de mise en marche (31089) est cassé en 2 morceaux de plus fortement usé.
Réparable ?
2 rondelles (3410). A remplacer.

Côté Couvercle de distribution
Arbre de commande de magnéto (31472). Les dents sont usées. A remplacer.
Les roulements usés tournent « carré ». L’ensemble est à remplacer.
Côté moteur
Vis de commande (30551) présente une usure irrégulière. A remplacer.
Écrou rond à encoches (39070) présente des coups dus aux démontages et remontages anciens. Voir
état de la goupille en C (1314) lors du démontage. L’ensemble à remplacer.
Pas de joint (30103).

La forme de l’extrémité du tube de graissage (30120) ressemble à une « Anche de bombarde » ce qui
diminue fortement l’arrivée d’huile et explique l’usure des engrenages. Elle est pratiquement
bouchée par des impuretés. A modifier.

2020.09.23
Nettoyage :
A l’essence les résidus de graisse, huile, peinture aluminium soit :
Couvercle de distribution et sa visserie, manivelle et ses accessoires, couvercle d’embrayage (11809),
écrous moletés (1087). Une peinture couleur aluminium a été passée sur le bas moteur et divers
endroits. Elle part à l’essence mais il faut frotter plusieurs fois. Quelle cochonnerie mais consolation
celle‐ci a peut‐être « protégé » l’ensemble ?

2020.09.24
Journée autopsie de 2 moteurs :
Moteur VA 22419 dans le but de récupérer l’arbre de commande de magnéto (31472) et la vis
(30551). Moteur très sale. Décrassage grossier de l’extérieur à l’essence afin de pouvoir dévisser les
écrous, je découvre à l’ouverture qu’ils sont encore plus usés que dans le moteur VA 60509.
Mauvaise pioche part contre le tube d’aspiration d’huile (12847) et « neuf » donc il reprendra du
service. J’en profite pour récupérer les écrous, goujons, etc. afin d’alimenter le stock.

Moteur VA 22947 toujours dans le même but. Moteur extérieurement propre. A l’ouverture du
couvercle de distribution (30549) bonne surprise tous les pignons sont en excellent état. Ouverture
du chapeau (31474) pour nettoyage des roulements (10380). Ils seront remplacés par des
roulements à billes neufs étanches simple (10380) et double (12702).

2020.09.26
Dépose :
Vis de commande sur moteur VA 60509 soit :
1 goupille en C (1314), 1 écrou rond à encoches (1309), 1 vis de commande (30551).

Constatations :
L’écrou (1309) et la vis de commande (30551) sont à remplacer.
Le pignon du vilebrequin (30913) et le pignon d’arbre à cames (30914) présentent un peu de jeu
entre eux. Je vais essayer de le diminuer en agissant sur l’excentricité de la douille AV d’arbre à
cames (10992) qui permet ce réglage.
2020.09.28
Démonter
Arbre de commande de magnéto des moteurs VA 60509 et VA 22947.

Vampirisation des pièces sur moteur VA 22947 pour remplacer celles usées sur moteur VA 60509
Constatations :
Sur moteur VA 22947 je retrouve de la ficelle enroulée dans la rainure de la cage de roulement
(30554) côté magnéto : « étanchéité » de l’époque ? Voir possibilité de monter un joint torique ?

2020.09.29
Démonter
Arbre de commande de la magnéto soit :
2 goupilles fendues k2 L20 (?), 1 écrou (2190), 1 rondelle (1015), 1 toc (30553), 1 cage (30554), 1
turbine (11530), 1 rondelle pare‐huile (31040), 1 roulement (10380), 1 arbre (31472) avec clavette
(30189), 1 écrou borgne (31438), 1 rondelle (31475), 1 rondelle entretoise (30128), 1 roulement
(10380), 1 cage (30555).

Nettoyer l’ensemble à l’essence.
2020.09.30
Régler jeu entre pignon d’arbre à cames (30914) et pignon de vilebrequin (30913) en agissant sur
l’excentricité de la douille (10992).
Démonter la vis (30519) sur moteur VA 22947.
Ajuster rondelle pare‐huile (31040). D’origine peinte en noir donc peinture avant remontage.
Positionner joint torique dans rainure. A voir lors du remontage si cela fonctionne ?

2020.10.01
Remonter :
Arbre de commande de la magnéto :

En théorie cela devait‐être comme la photo et le dessin sauf qu’en serrant l’écrou (2190) la turbine
(11530) « écrase » la rondelle pare‐huile (31040) contre le roulement et bloque la rotation de celui‐
ci. Démontage, contrôle, nouvel essai sans succès. Deuxième essai en supprimant la rondelle pare‐
huile (31040) que je remplace par 3 rondelles en clinquant (0,9 mm) afin de compenser l’épaisseur et
je serre le tout. Je n’ai pas fait de photos mais ça fonctionne ! De toute façon la rondelle pare‐huile
n’a plus de fonction du fait d’avoir monté un roulement étanche, la turbine non plus mais elle sert
d’entretoise. Je dessinerai le montage réalisé.
Pour les joints toriques : Un poil trop épais mais c’est rentré.
Remplacer 2 goujons (30702) qui étaient tordus.
Poser un arrêtoir pour freiner l’écrou (1023) serrant la rondelle striée (11058) de fixation de la bague
(10992).
Déboucher tube graissage (30120) en lui redonnant une forme ronde et je lime en sifflet car je
constate que tous les tubes finissent « aplatis » ou rongés par les dents de la vis (30551).

2020.10.02
Remonter :
Vis de commande soit :
1 vis de commande (30551), 1 écrou rond à encoches (1309), 1 goupille en C (1314). Contrôle de la
position de la goupille et coups de pointeau pour bloquer celle‐ci dans la rainure.
Couvercle de distribution soit :
1 rondelle d’entraînement de dynamo (11008), 1 joint du couvercle de distribution (11146) après
l’avoir huilé, 1 couvercle (30549), 7 rondelles (non d’origines car il n’y en avait pas), 7 écrous (1023).
Serrage modéré et contrôle de la rotation. Pas mal, les jeux sont « gras ». De toute façon je devrai
redémonter pour le joint du bain d’huile des pignons de distribution (30103) que je réaliserai en
silicone bleu LOCTITE SI 5926 car je n’ai pas confiance au joint papier qui risque de glisser au
montage.
Chapeau de cage de roulement d’arbre de magnéto soit :
1 joint (30104) après l’avoir huilé, 1 chapeau (31474), 2 rondelles (non d’origine car il n’y avait pas), 2
écrous (1023), 1 vis butée (31437) et 1 écrou (1020).

2020.10.06
Sprayer WD 40 sur joint (11140) et goujons (11151). Patience le produit agit …
2020.10.08
Déposer :
1 joint (11140). Il porte des traces de peinture « aluminium » donc le bas moteur a été peint alors
que le bloc‐cylindres était déposé. A remplacer par joint neuf.
1 joint de culotte d’échappement (11142). A remplacer par joint neuf.

Je reprends ma réflexion du 03 août 2020 :
2 goujons (11151) sont neufs. 11 sont anciens, partiellement rouillés, dont certains étirés à la limite
de la rupture. Pourquoi n’ont‐ils pas tous été remplacés ?
Et bien aujourd’hui j’ai la réponse en m’attelant à la dépose des goujons (11151). Sprayer WD40 au
niveau des filets puis chauffé au Bleuet. Ils sont collés ! 3 se dévissent avec écrou/contre‐écrou
formant tête mais les autres ne bougent pas dont un le filage casse. STOP. Réfléchissons. Deux
solutions soit je persiste en chauffant plus soit j’utilise un bloc‐cylindres en stock réalésé avec pistons
et segments neufs + culasse rectifiée. La nuit porte conseil …
2020.10.09
Déposer :
Goujons (11151) et (11065). Sprayer WD40, chauffer plus longtemps la zone ainsi que les goujons qui
prennent temporairement une teinte marron et j’observe de petites paillettes se former à la base
comme si la « colle » partait en poussière. Pour dévisser j’utilise une clé serre‐tube 10’’. Très efficace,
les goujons se dévissent les uns après les autres. L’ensemble des goujons est à remplacer.

2020.10.12
Déglacer cylindres :
Avec le honoir diamètre 57 m/m (voir date 2020.09.14) arrosé copieusement au mélange Gazole /
essence.
Poncer la surface du bloc‐cylindres au papier émeri SIA 600 sur marbre, mouillé à l’essence et au
WD40.
Plusieurs rinçages au Gazole / essence et dernier rinçage à l’essence afin d’éliminer toutes les
particules abrasives et métalliques.

Remonter :
1 joint (11140) préalablement huilé, 1 bloc‐cylindres (115063) hauteur 140 m/m, 5 rondelles plates
10/21/2 (petite entorse car d’origine il n’y en avait pas) et 5 écrous (1020).

2020.10.13
Remonter :
Chapeaux, bielles, pistons N°2 et 3 complets. Remplacer 4 boulons de tête de bielle (12596) et 4
écrous à collerette (32427) pris dans stock.
4 arrêtoirs de 7.2 m/m (11061) neufs (Voir 2020.09.08)
2020.10.14
Déposer :
1 carter de protection AV du moteur (32636) y compris 2 petits guides et 4 vis / écrous.
Reposer afin de pouvoir faire tourner le vilebrequin :
1 dynamo (13013), 1 manivelle complète et 1 chapeau provisoire (31794) pour ne pas être gêné par
les goujons du chapeau original (32755).
Remonter :
Cylindres N°1 et 4 dito 2020.10.13
Fabriquer 1 compresseur de segments de piston dans 1 chute de tube PVC à paroi fine, fendu sur la
longueur pour pouvoir le ressortir et 1 collier de serrage en plastique type Colson afin d’introduire les
pistons aisément dans les chemises du bloc‐cylindres. Ça marche très bien et en plus le plastique ne
raye pas et ne laisse aucune marque. Voir photos 2 et 3 ci‐dessous.

2020.10.15
Achat de consommables. Il manque le rodoir (en rupture de stock). Donc pour le rodage des
soupapes ce sera la semaine prochaine ou la semaine suivante. Reçu le 27.10.2020

2020.10.16
Joint du bain d’huile (30103).
Poser 1 joint du bain d’huile des pignons de distribution soit :
Déposer le couvercle de distribution (30549). Nettoyer les surfaces d’appuis du futur joint à l’Essence
C afin de bien dégraisser. Poser d’un filet de silicone bleu LOCTITE SI 5926. Remise en place du
couvercle (30549), des rondelles minces (petite entorse car d’origine il n’y en avait pas) et serrer les
écrous (1023).
Reposer la dynamo (13013) et 1 chapeau provisoire (31794).

2020.10.18
Support AV moteur :
Reposer :
2 boulons 10x31 (39903) ou (1381) d’origine ? Ils sont percés pour être goupillé ? 2 écrous (1020), 2
rondelles plates 11/22/2.5 (?), 2 rondelles Grower, 1 support AV du moteur (11897). Sans oublier de
bien graisser l’intérieur du support et la rotule du pivot (11943).
Déposer cale provisoire sous moteur.

2020.10.19
Déposer :
Pédale de débrayage (33108), d’accélérateur (11795), de frein (33110), ainsi que la tringlerie de gaz
complète.
Les positions des supports (11594) sont à contrôler car sur la planche tablier (12739) plusieurs trous
existants, 1 « bague de blocage latéral » ajoutée dans le passé et 1 tête de boulon (1059) est coupée.
Il manque le ressort de rappel (11696), voir commande du 2020.09.08.
Les rotules femelles (1207) sont différentes des originales, pourquoi ?
Reposer :
Mais au préalable nettoyer la douille de centrage (11775) et graisser l’ensemble.
Démarreur (13200) et son système d’entrainement (12257).
Brides (31206), barillets (1176 et 1177), vis de serrage (1178) et vis (2120) y compris raviver les filets.

2020.10.22
Nettoyer boîte à vitesses
Déposer :
2 goupilles fendues, 1 écrou à créneaux (2484), 1 rondelle (11742), 1 rondelle (?), 4 écrous (1023), 1
levier à main de frein complet (12677), 1 couvercle du carter (11031) y compris 1 levier de
changement de vitesse complet (12869). Le joint du couvercle (11032) et les 2 goupilles fendues sont
à remplacer.
Vidanger « l’huile » (sorte de mélasse marron épaisse). Beurk !

Rincer au mélange Gazole / essence, y compris nettoyer couvercle.
Vaporiser WD40 (lubrifie, décolle les impuretés et le joint papier).
2020.10.23
Boîte à vitesses
Rincer et nettoyer à l’essence.
Reposer :
1 bouchon (2950), 1 joint (2159), 1 joint du couvercle (11032) préalablement huilé, 1 couvercle du
carter (11031) avec le levier de changement de vitesses complet (12869), 4 rondelles plates minces
(petite entorse car d’origine il n’y en avait pas) et 4 écrous (1023). Serrer l’ensemble.
Remplir provisoirement d’huile ELF 80W‐90 soit 0,56 litre.

2020.10.24
« Oter » cette peinture couleur aluminium avec des chiffons imbibés d’essence et pas mal d’huile de
coude. Quelle cochonnerie cette peinture et en plus des tâches et coulures épaisses un peu partout.
Je n’ai pas fini de pester car je ne suis pas au bout de mes peines. Pitié ne peignez plus vos moteurs !
Constatation
Le levier de frein à main (12700) est entièrement nickelé d’origine dont la partie « manche » est
peinte en noir aussi d’origine. Serait‐ce un début de réponse sur cette finition noir ou nickelé qui a
suscité beaucoup d’avis ?

Frein à main
Reposer :
1 secteur denté (12678) que je cale avec 2 rondelles épaisses, 1 levier à main de frein complet
(12677), 1 rondelle (11742), 1 rondelle (1974), 1 écrou à créneaux (2484) et 2 goupilles fendues
k2 L20 neuves. Pour ceux qui suivent bien, la photo en haut à droite est bien d’aujourd’hui.
Remarque
Plus tard je démonterai la BV afin de remplacer les roulements et étancher l’ensemble.
2020.10.28
Rodage soupapes
Protéger les orifices du bloc cylindres avec du ruban adhésif orange (pas le meilleur choix nous
verrons plus loin 2020.10.31) afin d’éviter que de la pâte à roder finisse accidentellement dans les
pistons ce qui serait catastrophique. Couper un bout de ressort qui fera office de lève soupape.
Roder les soupapes (10937) en plusieurs passes au « grain gros » puis « grain fin » et finition à l’huile.

2020.10.29
Suite et fin rodage soupapes.
Nettoyer soigneusement afin de ne pas laisser de pate à roder puis rincer à l’essence.
Reposer :
Sans oublier d’huiler au fur et à mesure du remontage.
Guides des taquets (10940), taquets de soupapes (30561), cuvettes d’appuis de ressorts (10944) et
goupilles (?) vampirisés sur moteur VA 22947 car en bien meilleur état.
Vis de réglage (30533) long. 20 m/m sous tête avec contre‐écrou (1082). Celles d’origines.
Joints de guides de taquets (12862) neufs.
Ressorts (30723) neufs achetés en 2012 chez Dépanoto.
Soupapes (10937).
Etriers de taquets de soupapes (11154) et écrous (1023).
Remarque
J’ai acheté un rodoir car je n’avais jamais expérimenté cet outil. Et bien après plusieurs essais d’un
côté, de l’autre (petite et grande ventouse) je suis vite revenu à la bonne vieille méthode en utilisant
un tournevis.

2020.10.31
Suite et fin repose guides des taquets…
Oter à l’essuie tout imbibé d’essence les résidus de colle du ruban adhésif orange (qualité médiocre).
Un ruban adhésif large papier de protection aurait peut‐être très bien fait l’affaire ?
Régler taquets de soupapes
Mais avant relecture « Les archives du collectionneur pages 107, 108 et 109 » dont récapitulatif ci‐
dessous :
 Amener successivement pour chaque cylindre le piston au point mort haut de compression où les
soupapes correspondantes sont toutes deux fermées.
 Desserrer le contre‐écrou de la vis de réglage de chaque taquet à l’aide de 2 clés plates de 10
mm.
 Régler le jeu entre la tête de la vis de réglage et la tige de soupape (0,20 mm à l’admission et
0,25 mm à l’échappement).
 Bloquer les contre‐écrous des vis de réglage.
Et aussi sur le site de Willy.

2020.11.05
Goujonner bloc‐cylindres
Approfondir et tarauder M8 x 125 les filetages du bloc‐cylindres existants car les nouveaux goujons
ont un filetage de longueur 16 mm au lieu de 14 mm.
Aspirer les poussières métalliques.
Nettoyer à l’essence C afin de bien dégraisser les filets mâles et femelles.
Visser / coller avec Loctite 243 les 12 goujons 8 x 60 (11151) et 1 goujon 8 x 55 (12853) que j’ai
obtenu en raccourcissant de 5 mm.
Remarque
J’aurais dû goujonner le bloc‐cylindres sur l’établi avant la repose de celui‐ci car l’opération de
perçage et taraudage s’est avérée délicate et mal aisée.
Les goujons « neufs » proviennent de chez Depanoto / Epoqu’auto acheté en 2012

2020.11.06
Bouchon de remplissage d’huile
Nettoyer les filets encrassés sur le carter moteur (30981) avec une filière au Pas de 200 et essence.
Visser 1 bouchon de remplissage d’huile (11129) acheté chez RENEL / Epoqu’auto en 2012 que je
devrai modifier car un usinage n’est pas réalisé et empêche les ergots de la jauge (12848) de rentrer.

Culotte échappement
Nettoyer culotte d’échappement (11001) et peindre en noir spéciale haute température.
Poser 1 joint de culotte d’échappement neuf (11142).
2020.11.07
Carburateur complet 33239
Inspection avant démontage. Etrange le bouchon inférieur (2108) tourne en même temps que le
boisseau (11966).
Le corps (11954) a subi une modification : trou + brasure. Pour mémoire voir 2020.08.05
Constatations lors du démontage
Une seule vis de vanne (2109) se dévisse l’autre est bloquée. Les bouchons de vanne (2108) sont
endommagés par les vis (2109) qui ont été forcées par le passé lors d’un « démontage » et le brasage
n’avait rien arrangé.

Conclusion
Ce carburateur va servir de banque d’organes et sera remplacé par « son frère » révisé, nettoyé et
stocké sur une étagère, attendant patiemment de reprendre du service.
Je vais réutiliser sur le nouveau carburateur certaines pièces soit :
Le levier de commande (11956) dont la tête de la rotule mâle (11840) est d’un diamètre différent, le
levier de commande du volet d’air à bras simple (32871) avec le ressort de câble de commande
(32932) et peut‐être le raccord de 12x36 (32962) avec le filtre d’essence (32959).

2020.11.12
Culotte d’échappement
Reposer 1 culotte (11001), 6 rondelles décolletées 8,2 x 20 x 2 (petite entorse car d’origine il n’y en
avait pas) et 6 écrous de 8 mm (12648). Premier serrage d’approche, deuxième serrage modéré afin
que le joint métalloplastique (11142) prenne sa forme.
Carburateur complet 33239
Vampirisation sur ancien carburateur et pose sur nouveau soit :
1 levier de commande (11956) avec sa rotule mâle (11840), 1 levier de commande du volet d’air à
bras simple (32871), 1 ressort de câble de commande (32932), 1 gicleur principale (11968) c’est un
75 normalement 55 ? 1 gicleur auxiliaire (11964) 045, 1 pointeau (2093) 2 mm.
Remarque
Je réutilise les gicleurs et pointeau de l’ancien carburateur afin d’être dans la même configuration
lorsque le moteur fonctionnait. Je verrai à l’usage et lors des réglages si je dois revenir à 55.
Culasse 11139
Poncer la surface au papier émeri 320 sur marbre, mouillé au WD40. Encore quelques passes afin
d’obtenir une surface correcte.

2020.11.13
Culasse 11139
Suite et fin poncer la surface au papier émeri 320 sur marbre, mouillé au WD40. Dernières passes
afin d’obtenir une surface « acceptable ».
2020.11.15
Magnéto
Pour mémoire voir 2020.08.31
Replacer la magnéto (13520) sur son socle, raccoupler le disque flexible à la chape d’entraînement
soit :
2 cales en papier à joint, 1 cale d’épaisseur (31393), 2 vis (31882).
1 magnéto R.B. 10/4 complète, avec fils (13520) montée avec rupteur (4321) 2ème modèle.
1 collecteur de fils (31361) et 2 colliers (31362).
1 boulon (31881), 1 boulon (32031), 2 rondelles Grower (pas d’origine).
1 toc d’entraînement (30558) avec disque (31304), 1 boulon (31717), 2 boulons (1973), 2 écrous
(3007).

Avant de régler le point d’avance lecture des documents suivants.
Extrait du DICTIONNAIRE DES REPARATIONS CITROËN 10 CV
Page 109
16 ‐ Régler le point d’avance. Pour cela : tourner lentement le moteur jusqu’à ce que le taquet de la
soupape d’échappement du cylindre n° 4 (à l’arrière du groupe) ait presque terminé sa course
descendante. A ce moment, faire coïncider les repères tracés sur le carter du moteur et du volant (ce
dernier marqué ALL), tourner ensuite l’induit de la magnéto jusqu’à ce que la marque (I) gravée sur
l’engrenage de distribution, apparaisse verticalement au trou du regard du flasque AV.
17 ‐ La coïncidence des repères ainsi établie, rebloquer la vis du toc d’entraînement de la magnéto.
LES ARCHIVES DU COLLECTIONNEUR (RTA)
CITROËN 1919 à 1926 : A, B2, B10, B12 et 5cv
Page 120
Le texte reprend et développe ce qui est expliqué ci‐dessus accompagné d’une photo illustrant le
repère du point d’allumage « ALL ».

Ci‐dessous la photo prise sur ma 5HP Torpédo n° 12386 et un dessin de la couronne de démarreur
(11930) gravée.
Le chiffre 154 est le nombre de dents. ALL est la 145ème dent ou la 10ème en partant du PMH.

2020.11.16
Régler le point d’avance
Méthode appliquée selon textes ci‐dessus.
Reste à contrôler l’écartement des vis platinées selon méthode page 117 et 118 de la RTA.

Interrogation
L’angle entre PMH et ALL est de 22° alors que la RTA donne 17° page 108 dont extrait du texte ci‐
dessous.
Réglages de l’allumage :
Avance statique (de calage) : 2,5 mm avant la fin de compression (P.M.H.) soit 17°.
Ecartement des rupteurs : 0,3 mm.
Repère avance initiale sur couronne démarreur et carter embrayage.
Question
Comment est absorbé la différence de réglage entre un bloc‐cylindres (12883) hauteur 142,5 m/m
est un bloc‐cylindres (115063) de 140,5 m/m ?
Culasse
Reposer la culasse (11139), 2 colliers (31362) de fixation du collecteur de fils d’allumage, 11 rondelles
8,5x20x2 (petite entorse car d’origine il n’y en avait pas) et 13 écrous de 8 mm (1505).
Numéroter provisoirement les goujons de 1 à 13 afin de respecter l’ordre des serrages successifs de
la culasse.
Serrage progressif d’approche en respectant l’ordre, deuxième serrage modéré sans blocage.
Nota :
Huiler légèrement les 2 faces du joint de culasse (11141) avant pose ainsi que les 13 écrous (1505).

2020.11.18
Bielles
Bloquer les écrous à col (32427) des boulons têtes de bielles, rabattre les arrêtoirs (11061).
Remplacer 1 arrêtoir de la vis d’arrêt de la douille AV du vilebrequin.
Contrôler et nettoyer à l’essence l’intérieur du moteur et le plan de joint du carter (30101).
Injecter avec seringue de l’essence dans tube (12847) afin de laver la pompe à huile et la
canalisation.
Tube d’aspiration voir 24.09.2020
Déposer tube d’aspiration d’huile (12847) partiellement rouillé.
Visser / coller avec Loctite 243 le tube « neuf » vampirisé sur moteur VA 22419

2020.11.19
Carter inférieur
Repose 1 écran d’huile (11120), 8 vis tête cylindrique avec trou transversale (11386) et fil de sécurité
Ajuster 1 joint (11145).

2020.11.20
Injecter une seringue d’huile MULTIGRADE 20W50 dans pompe à huile avant la repose du carter
inférieur.
Carter inférieur
Reposer 2 goujons 7x110 (11047), 9 goujons 7x50 (1057), 1 joint (11145) huilé sur les 2 faces, 1 carter
inférieur complet (12846), 13 rondelles 7,2 x 20 x 2 (petite entorse car d’origine il n’y en avait pas),
11 écrous (1023), 2 boulons 7x25 (2394), 1 bouchon de vidange (31094), 1 joint neuf (30242), 1
robinet de niveau d’huile (30659), 1 joint neuf 10x18x1,5 (1099).
Injecter quelques seringues d’huile MULTIGRADE 20W50 dans l’orifice AV du tube de refoulement
d'huile.
Verser dans le moteur 4 litres d’huile.
Tourner la manivelle afin de contrôler si la pompe débite. Au bout de quelques tours l’huile coule par
l’orifice du tube de refoulement.
Reposer 1 bouchon AV pour tube de refoulement d'huile (1265), 1 joint neuf 10x18x1,5 (1099).

2020.11.21
Pour mémoire voir 2020.11.06
Bouchon de remplissage d’huile
Approfondir à la Dremel les rainures dans le bouchon afin de permettre le passage des ergots de la
jauge.
Repose du bouchon (11129) et la jauge (12848).

2020.11.23
Déposer :
Sur la planche tablier (12739) 1 plaque percée maintenue par 2 boulons à bois non d’origine dont
j’ignore la fonction.
Sur la planche porte‐appareils 1 bouton poussoir d’une valve ?

Pédales
Graisser et repose les pédales, débrayage (33108), accélérateur (11795), frein (33110) et la tringlerie
complète de gaz.
2020.11.24 et 25
Régler la tringlerie complète de gaz.
Redresser et reposer le plancher fixe (11699), ainsi que l’embout de gaine (32786) avec écrou
(10965) de la commande du volet obturateur d’air (33230), 1 commutateur de lancement (13500), 2
boulons (2120).
Ajout de 6 rondelles 7,5x20x2 (pas d’origines) et 1 de 12,5x20x2 (pas d’origine).
Redresser et reposer le plancher mobile (11702), 2 rondelles (1214) et 2 écrous moletés (1087).
Racler et dégraisser à l’essence le plancher bois mobile sur la face inférieure.
Vampirisé sur un carburateur en stock :
1 vis raccord (32962), 1 boisseau (32976) 1 filtre (32959).
Nettoyer et reposer sur carburateur avec 2 joints neufs.

2020.12.20
Déposer partiellement l’ampèremètre (13660) et le commutateur d’éclairage (13385 ou 13390 ?) afin
de dessiner le circuit électrique.

2021.01.02
L’ampèremètre (13660) n’a plus de verre, il est poussiéreux et légèrement oxydé en surface.
Déposer, démonter, nettoyer et découper un verre 1,5 mm d’épais diam. 50 mm. Régler l’aiguille et
remonter l’ensemble. Rafraichir les filetages des vis M5 Pas 0,75. Peinture des têtes en noir.

2021.02.08
Après plus d’un mois « d’arrêt », reprise des travaux.
Repose du commutateur d’éclairage et de l’ampèremètre.
Contrôler l’écartement des vis platinées de la magnéto selon méthode page 117 et 118 de la RTA.

2021.02.10
Branchement d’un petit réservoir provisoire. Ajout d’un verre d’essence et une couverture « coupe‐
feu » à portée de main au cas où …
Trois impulsions sur le titillateur afin de remplir la cuve du carburateur.
Un coup de manivelle, le moteur démarre et tourne comme une horloge. Mes premières pensées
vont pour toi Adrien mon fils qui nous a quittés il y a exactement 7 ans aujourd’hui et Hyacinthe mon
père qui nous a transmis sa passion pour la mécanique, le bois et tout ce qui était « réparable ». A
vous deux les MacGyver je vous dis merci pendant que je filme cet instant magique après quelques
mois de « travail » sur ce moteur resté endormi pendant plus de soixante ans.

2021.02.11
Radiateur 31795 avec coiffe GALLAY
Inspection :
Le radiateur est entartré, de la poussière couleur rouille tombe par les orifices. Les tubes d’entrée et
sortie d’eau sont rongés par la corrosion. Le bouchon de vidange (33208) ne correspond pas ? Une
rondelle laiton (?) et un joint cuir (?) ne semblent pas d’origine. Le bouchon de vidange devrait‐être
le (2600) avec un joint (31677). Un trou est visible dans un des tubes verticaux, les ailettes de
refroidissement ont reçu quelques petits coups. Par contre le bouchon de remplissage du radiateur
avec sa partie en ébonite est en très bon état. La coiffe amovible GALLAY (33144) et l’émail couleur
bleue du logo ont aussi reçus quelques petits coups.
Les tubes intermédiaires (11822), (31654) ainsi que les raccords caoutchouc entoilés (1263) et les
colliers de serrage (10166), (12836) sont absents.
Conclusion :
Rendez‐vous pris chez un réparateur spécialiste en radiateurs et réservoirs à Annecy. En parallèle
recherche des tubes et raccords afin de reconstituer le circuit d’eau.

En attendant de trouver tout ceci je vais m’occuper des freins AR afin d’assurer le « freinage » lors
des premiers essais sur route. Voir chapitre 2 : PONT AR ‐ FREIN ‐ SUSPENSION ‐ ROUES

2021.03.08
Retour du radiateur testé, nettoyé, réparé et peint. Ce radiateur avait sans doute déjà été réparé
antérieurement selon Olivier car le tube percé était condamné.

2021.03.24 au 26
Repose :
Carter protection (32636), plaque de police AV (13461).
Goujon d’entrée d’eau (11065) fabriqué selon modèle d’origine dans un boulon M10 car introuvable
dans le commerce. Vissé + collé à la Loctite 243.
Raccord d’entrée d’eau (31798), joint en Klingerit (11143), joint fibre (1099), rondelle (1909), écrou
(1020).

2021.05.07
Remonter le radiateur (31795) et le bloquer sur ses supports.
Reposer le tirant de radiateur (12863) en respectant la distance de 590 m/m. Voir 2020.09.19
Découper 4 raccords caoutchouc entoilés (1263) longueur 80 m/m. Emboiter et serrer les 8 colliers
neufs sur les tubes intermédiaires (11822) et (31654). Bloquer l’écrou (1020) du raccord d’entrée
d’eau (31798).
Revisser le bouchon de vidange du radiateur (33208).
Remplir d’eau le radiateur.
Mauvaise surprise de l’eau fuit au niveau du goujon n°5 ainsi qu’au niveau du bouchon (33208). Je
vidange afin de comprendre d’où vient le problème. Dépose des écrous, culasse et son joint.
Constatation le joint de culasse au niveau du goujon n°5 a peu de matière. Je pense que la fuite vient
de là. Je vais le remplacer par un autre joint de culasse neuf de conception différente.
Pour le bouchon de vidange du radiateur (33208) j’étancherai avec du joint téflon.

2021.05.14
REMONTAGE selon extrait de la méthode décrite page 3 du DICTIONNAIRE DES REPARATIONS
CITROËN 10 CV.
‐ Replacer le joint de culasse après l’avoir enduit légèrement, sur les deux faces, d’un liquide à base
de gomme laque.
‐ Remonter et refixer la culasse en serrant progressivement les écrous de goujons d’assemblage dans
l’ordre indiqué, et en évitant de bloquer les écrous en une seule fois.
‐ Remettre en place les bougies et leurs joints, brancher les fils d’allumage.
‐ Faire fonctionner une première fois le moteur sans eau jusqu’à température normale pour faire
adhérer le joint. Arrêter le moteur.
‐ Resserrer à nouveau, dans le même ordre, les écrous de fixation de la culasse, puis attendre le
refroidissement complet des cylindres pour remplir le radiateur.
Et bien ce sera demain…
Petites précisions.
‐La gomme laque est une résine naturelle sous forme de paillettes couleur jaune et rouge ambré.
Dissout dans l’alcool dénaturé à 95° afin de réaliser un vernis.
‐ Resserrage de la culasse avec une clé dynamométrique réglée à 3kg.
2021.05.15
Remplir le radiateur d’eau. Quelques minutes après de l’eau perle au niveau des filetages des écrous
n° 1, 7, 9, et 11. Vidange du radiateur et démonter la culasse. Constatation, de l’eau un peu partout
et même dans les cylindres. Essuyer et sécher.
Nettoyer le joint de culasse dont la gomme laque forme une croûte. Après plusieurs essais
infructueux à l’alcool, acétone, essence, le produit miraculeux est Décap’ Four et une brosse à dent.
Conclusion : « Le liquide à base de gomme laque » n’est peut‐être pas la meilleure solution !
2021.05.27
Malgré le ponçage (voir 2020.11.12) la surface présente quelques légères zones creuses entre les
orifices de circulation d’eau et ceux des goujons (visible sur l’agrandissement des photos). Transport
chez Moteurs & Culasses à Pringy afin de surfacer la fonte d’environ 8/10 de millimètre.

2021.06.18
Contrôle après 2 passes, il reste des « trous », voir photo ci‐dessous. Quelques dixièmes
supplémentaires vont être ôtés. Heureusement qu’il y a de la matière.

2021.06.29
La culasse est surfacée et testée. Nette augmentation visible de la surface d’appui.

Repose de l’ensemble en ayant préalablement enduit d’une fine couche d’huile moteur les deux
faces du joint. Premier serrage. Mise en route afin de chauffer le bloc. Deuxième serrage. Arrêt afin
de laisser refroidir. Demain sera un autre jour…
2021.06.30
Repose raccords caoutchouc entoilés (1263). Emboiter et serrer les colliers sur le tube intermédiaire
(11822).
Remplir le radiateur d’eau. A première vue pas de fuite.
Mise en route du moteur mais après quelques secondes de l’eau suinte et bulle aux goujons n° 3 et
11. Je resserre tous les écrous dans l’ordre une fois, deux fois. Rien à faire cela fuit toujours. Je suis
déçu. A force je trouverai peut‐être la solution mais pour l’instant je ne l’ai pas. Un produit
d’étanchéité miracle ? En attendant je vidange et redémonte la culasse (au fait cela fait combien de

fois ?). J’essuie et sèche partout. Petits coups de WD40 au niveau des chemises, pistons et soupapes
afin d’éviter les piqures de rouille.

Si quelqu’un a la solution je suis preneur. Voici les photos.

En attendant je vais continuer le remontage du pont AR et les freins.
Voir chapitre 2 : PONT AR‐FREIN‐SUSPENSION‐ ROUES
2021.07.12
Visite chez Monsieur BERTRAND lors du retour de vacances. Reconstructeur de vieilles voitures dont
plusieurs 5HP. Il connait bien le VL 57270 grâce auquel il a pu réaliser le sien. Au passage je
photographie les documents et relevés qu’il a conservé.
Pour la culasse selon ses conseils il faut étancher le joint à l’huile de lin cuite et attendre environ 15
jours afin que l’ensemble se mette doucement en place.
2021.07.20
Remplacement du gicleur principale (11968) de 75 par un 55 (Voir date 2020.11.12)
2021.08.03
Achat d’huile de lin crue. Cuisson d’une petite quantité à 60° pendant 4 heures.
2021.08.04
Repose joint culasse
Nettoyer les surfaces bloc, culasse et joint avec chiffon imbibé d’essence. Contrôle visuel.
Fine couche d’huile de lin sur les 2 faces du joint tirée au pinceau synthétique.
Remise en place face joint (plastique contre bloc).
Repose culasse, rondelles, collecteur fils bougies et écrous.
Serrage d’approche, premier serrage, deuxième serrage à 20N/m, troisième serrage à 30 N/m et
enfin quatrième à 35 N/m. Maintenant patience selon conseils de Monsieur BERTRAND afin que tout
se mette gentiment en place et que l’huile « sèche ».
2021.08.25
Mise en route du moteur afin de chauffer l’ensemble. Arrêt et resserrage de la culasse à 40 N/m.
Je vais laisser gentiment refroidir et se « coller ». Repose raccords caoutchouc entoilés (1263).
Emboiter et serrer les colliers sur le tube intermédiaire (11822).

2021.08.30
Remplir le radiateur d’eau. Au bout de quelques minutes l’eau suinte sur 2 goujons. Je serre la
culasse à 40 puis 45 N/m toujours les fuites. Je dévisse et ajoute une rondelle en cuivre recuit. Même
résultat. Aller je serre à 50 N/m. Et m…e je casse le goujon n°11. Bon je vidange, démonte la culasse
et essuie tout. Un coup de WD40 sur l’ensemble + ressuyer et à nouveau WD40.
Leçon 1 : Quand ça ne va pas ON NE FORCE PAS ! Surtout quand cela commence à énerver !
Leçon 2 : Ne pas dépasser 40 N/m pour les goujons M8 ! Consolation ceci servira de test limite de
rupture in situ.
2021.09.04
Chauffer et dévisser le goujon (11151) collé à la Loctite 243. Nettoyer le filetage, dégraisser, enduire
le filetage à la Loctite 243 d’un nouveau goujon identique en stock, visser.
Constatation.
A force de visser et dévisser certains écrous (1505) sont matés et visuellement inacceptables donc à
remplacer lors du prochain remontage.
2021.09.30
Préparer et huiler les écrous (1505), nettoyer les surfaces du bloc, de la culasse et du joint à l’essence
afin de bien dégraisser.
Enduire au pinceau (pas évident) une fine couche de Loctite MR 5923 sur les 2 faces cuivre du
nouveau joint de culasse et remonter. Serrer en plusieurs passes pour finir à 30 N/m.

Nota : la prochaine fois j’étalerai la Loctite MR 5923 à l’aide d’un petit rouleau mousse.
2021.10.01
Repose raccords caoutchouc entoilés (1263). Emboiter et serrer les colliers sur le tube intermédiaire
(11822).
2021.10.18
Je remplis le radiateur d’eau. Repose les bougies. Un peu d’essence dans le réservoir provisoire,
quelques impulsions sur le titillateur du carburateur.
Un coup de manivelle, le moteur démarre et tourne bien. A première vue pas de fuite au niveau des
goujons. Petits coups d’accélérateur qui réagit instantanément et reprend le ralenti sans souci.
Le moteur monte gentiment en température. Une petite bulle au niveau de la première bougie. Arrêt
du moteur. Resserrage des bougies. Remise en route histoire de bien chauffer le moteur. Second
arrêt. Serrage des écrous de la culasse comme je le « sens » au bout de la clé soit environ 1/8 de
tour. Troisième mise en route, j’inspecte les moindres recoins, aucune fuite. Ouf ! Soulagé j’arrête le
moteur afin qu’il refroidisse tranquillement.
2021.10.23
Depuis quelques jours je contrôle régulièrement l’étanchéité. Aucune fuite.
Bientôt sortie de la fourgonnette du garage par sa propre énergie mais patience car il manque les
roues. Voir JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 2 PONT AR‐ FREIN ‐ SUSPENSION ‐ ROUES


Aperçu du document JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 1/38

 
JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 2/38
JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 3/38
JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 4/38
JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 5/38
JOURNAL TRAVAUX CHAPITRE 1 MOTEUR.pdf - page 6/38
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01974258.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.