Blue Waaagh! de Kleptork 4 Sol Invictus .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf
Auteur: ya

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/12/2021 à 16:36, depuis l'adresse IP 90.63.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 7 fois.
Taille du document: 4.5 Mo (28 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Volume 3
Sol Invictus : La fin et le début de Kleptork
1

2

I. La Garde Solaire
II. La Compagnie-rempart Sol Invictus
III. La dernière délibération
1. Informations secrètes
2. L’ombre du passé
3. De Charybde en Scylla
IV. Feu et eau
1. Un voyage dans l’obscurité
2. Les nuages s’accumulent
V. Le nettoyage de la Comté
1. Les nuées éclatent
2. Un poignard dans le noir

P.5
P.6
P.10
P.10
P.13
P.16
P.18
P.18
P.22
P.23
P.23
P.24

« Lorsque son Nom fera parti du mien, qu’il sera
gravé dans mon armure, je pourrai faire naître
une larme sur le visage de l’Empereur »
- Shield-Captain Gannicus

3

4

I.

La Garde Solaire

L’Adeptus Custodes est la garde personnelle de l’Empereur, créée selon les méthodes
insondables, plus complexe encore que celles qui engendrèrent l’Adeptus Astartes. Chaque
Custodien est immensément doué, ses talents et ses aptitudes étant à celles d'un Space
Marine ce qu'un de ces guerriers transhumains est à un soldat impérial ordinaire. Bien plus
forts que les Space Marines donc, et imbus d’une loyauté inébranlable envers l’Empereur, les
Custodiens gardent le Palais Impérial. Ils connaissent tous les secrets et passages de ce Palais
de la taille d'un continent, et surveillent toutes les allées et venues des visiteurs. Ils sont les
seuls à avoir l'immense privilège d'accéder à la salle du Trône, et ont tous fait vœu de silence
sur ce qu'ils y ont vu. Trois cents d’entre eux, les Compagnons, protègent toujours l’Empereur
en tant que gardiens du Trône d’Or.
Pendant dix millénaires, l’Adeptus Custodes a formé le noyau inflexible des défenses de
l’Empereur. Les Custodiens, chargés de la protection physique du Maître de l’Humanité, sont
dévoués à leur tâche à chaque instant, affûtant leurs talents martiaux, éprouvant et mettant
constamment à jour leurs stratégies pour veiller à la sacralité du Trône de l’Empereur.
L’Adeptus Custodes est dirigé par le Captain-Général Trajann Valoris. L'office de CaptainGénéral est une des fonctions militaires les plus prestigieuses de l'Imperium. Elle implique
l'entière responsabilité du commandement des dix mille Custodiens mais aussi de siéger
parmi les Hauts Seigneurs de Terra en étant la « voix » de l’Empereur. D'aucuns prétendent
que Trajann Valoris est le plus grand guerrier à avoir exercé la fonction de Captain-Général
depuis l'époque où l'Empereur parcourait les étoiles.

5

L’Adeptus Custodes est divisée en plusieurs Ost-rempart. La Garde Solaire est l’un de ces Ostrempart, au même titre que Le Bouclier Aquilin, Les Gardiens des Ombres ou L'Ost Effroyable.
Les Custodiens de la Garde Solaire sont les sentinelles des mondes bénis, les protecteurs du
système de Sol. Les serments d’obligations de la Garde Solaire l’engagent à surveiller les
bastions extérieurs du Monde Trône ; depuis les vastes forteresses orbitales de Luna,
jusqu’aux donjons des nuages de Jupiter et aux forts stellaires du Halo.
Ces membres de l’Adeptus Custodes sont la première ligne de défense du Palais Impérial, et
doivent faire en sorte qu’aucune menace ne parvienne jusqu’à Terra. Ainsi depuis que
l’Empereur repose sur le Trône d’or, la Garde Solaire a mis fin à des cultes d’adorateur du
Chaos, des tentatives de coups d’états de l’Inquisition, des invasions Xenos et très récemment
à l’assaut des Démons de Khorne, devant la Porte du Lion au côté du Fils Vengeur, Roboute
Guilliman.

II. La Compagnie-rempart Sol Invictus
La Garde Solaire est constituée de plusieurs compagnie-rempart et Sol Invictus est l’une
d’entre elles. Il est de coutume pour ses guerriers d’ajouter à leur nom de baptême celui de
chacun des hauts faits d'arme accomplit au nom de l’Empereur et de les faire graver dans
leurs armures. Il est dit aussi que chaque guerrier de la Garde Solaire, tombé au service de
l'Empereur, n'importe où dans la galaxie, fait naître une larme imperceptible sur son visage.

6

La compagnie-rempart Sol Invictus est une des puissances militaire Custodes les plus
entreprenantes et son regard c’est toujours porté sur le lointain. Elle est sous les ordres du
Shield-Captain Gannicus. Ce dernier est en contact permanant avec le Captain-General
Trajann Valoris et entretien des relations privilégiées avec Guilliman depuis la bataille devant
le Palais de l’Empereur. En effet Gannicus et le Primarque des Ultramarines ont combattu
ensemble, parfois épaule contre épaule, pour repousser les assauts du Chaos sur Terra.
Gannicus a toujours fait part de sa volonté d’étendre le périmètre d’action de l’Adeptus
Custodes jusqu’aux confins de la Galaxie. A de nombreuses reprises, il a échangé sur ce sujet
avec Trajann Valoris. Alors, lorsque le Captain-General et Guilliman ont ratifié l’amendement
officiel au rôle de l’Adeptus Custodes afin que les Dix Mille puissent arpenter les étoiles
comme au temps de la grande croisade, Gannicus fût le premier à s’en réjouir. Les lames de
l’Empereur étaient enfin brandies !
La compagnie-rempart Sol Invictus est à l’image de Gannicus : dévouée, appliquée, réfléchie
et hardie. Chacun de ses membres est un véritable héro, un combattant expert, cultivé et féru
de savoir, travaillant sans relâche au perfectionnement de ses aptitudes physiques et
mentales. C’est une compagnie-rempart de taille modeste, pourvue d’un effectif de moins de
cinquante Custodiens, et pourtant ses actions militaires auront un impact considérable…

Organisation de la compagnie-rempart Sol Invictus
« Si vis pacem, para bellum »
Serres de
l’Empereur

Shield-Captain
Gannicus

Les Champions
Invaincus

Le conseil des
sages

9 Custodian
Guards

5 Allarus
Custodians

4 Custodian
Wardens

L’éclair et le
tonnerre !

3 Vexilus Praetors :

Leurs lances sont le
courroux de l’Empereur
et leurs boucliers sa
grâce.

De la lumière dorée ils
émergent…

L’expérience absolue
au service du Monde
Trône.

7 Vertus Praetors
5 Venatari Custodians

Rhaskos
Nuceria
Thurii

Imperatus Auxila :
Vénérable Land Raider Glorious Justice
Vénérable Contemptor Dreadnought Capoue
Vénérable Contemptor Dreadnought Bruttium
Croiseur léger de classe Dauntless Cursus Honorum
Les Yeux de L’Empereur Varro

Les Champions Invaincus, compagnons de Gannicus :
Shield-Captain Guardian Crixus
Shield-Captain Allarus Oenomaüs
Shield-Captain Warden Spartak
Serres de l’Empereur : Valerian et Aleya

7

8

9

Missive d’ ordre et pour pouvoir à Inquisiteur Leith Pytov

- demande de mise à disposition de toutes ressources nécessaires à
l’ accomplissement de la mission sous le commandement du Shield-Captain
Gannicus.

- demande d’ ouverture du blocus orbitale d’ Estaban VII pour croiseur
Cursus Honorum.

- demande d’ élimination prioritaire pour Psyker Orkoïde dénommé Karko.

- demande de rapport détaillé des actions engagées par la force Kill
Team Deathwatch du Capitaine Neiluj contre les restes de la Waaagh!
Kleptork.

- demande de céder la gouvernance prévue sur le monde WTF1664 afin
d’ être détaché en mission avec l’ Adeptus Custodes _ Garde Solaire _ Sol
Invictus _ Shield-captain Gannicus.

A notre dévoué Inquisiteur Leith Pytov :

Au nom de l’ Empereur-Dieu et de la Sainte Terra, le conseil des Hauts
Seigneurs nous a mandaté nous, Inquisition, afin d’ éliminer la menace
Orkoïde du système d’ Estaban.

Ordre prioritaire
Ultima Segmentum - Système d’ Estaban
Inquisition

III. La dernière délibération
1.

Informations secrètes
« La connaissance s’élabore contre une connaissance antérieure. »

Varro, les yeux de l’Empereur :
« Je ne sais pas si l’Empereur avait anticipé sur le fait que nous pourrions vivre tous aussi
longtemps, et que nos esprits pourraient emmagasiner autant de souvenir et d’informations. Toujours
est-il que je me surprends systématiquement, lorsque surgissent de ma mémoire des images d’un
passé si lointain ; des images, des sons et des odeurs de pus de dix mille ans, des données limpides et
précises de l’époque où j’arpentais la Galaxie pour servir la Grande Croisade auprès de l’Empereur.
J’aime me rappeler la période où je combattais, lorsque ma lance était le prolongement de mon corps,
que chacun de mes mouvements s’accordait avec ceux de mes frères d’armes, réduisant à néant les
ennemis de l’humanité.

J’étais un Custodien ; d’ailleurs Gannicus, mon Shield-Captain, me dit toujours de ne pas parler au
passé car, pour lui, je reste un Custodien de sa compagnie-rempart Sol Invictus. Malgré tout, je me
sens désormais comme une ombre et depuis ce tir de Plasma reçu au visage et l’infâme brûlure qui
m’ôta la vue, je suis, aussi paradoxalement que cela puisse l’être, les Yeux de l’Empereur. Quelle
incroyable ironie pour un aveugle !
En effet, comme tous les Custodiens mutilés au point de ne plus pouvoir combattre, je revêts les robes
noires et ne fait plus partie des Dix Mille. Pendant plusieurs centaines d’années, je me suis afféré à
cultiver un réseau d’agents et d’informateurs, j’ai implanté des systèmes d’écoute, des serviteurs-

10

espions et des programmes de surveillance à travers toutes les ruches du Monde Trône et au-delà
dans le système de Sol. Je récolte et analyse toutes ses données glanées, enregistrant noms de
vaisseaux, mouvements de population, horaires de travail, sermons de démagogues, transmissions vox
et plus encore. Et c’est au travers de cette masse incommensurable de renseignements, qu’un élément
inquiétant émergea. Un évènement survenu sur Mars.
La planète rouge est totalement indépendante, et bien que l’autorité de l’Adeptus Custodes englobe
techniquement Mars, nous nous gardons bien d’y intervenir directement afin de maintenir des
relations cordiales avec les serviteurs de l’Omnimessie. C’est donc masqué et de manière totalement
invisible que je j’ai mené l’enquête. J’ai voyagé à bord de vaisseaux commerciaux plusieurs semaines
afin de garantir ma couverture et de poser le pied sur la planète en tant que manutentionnaire de
denrées périssables accrédité.
Evidemment avec un tel titre, mon champ d’action était limité, mais heureusement pour moi les
ateliers de transformations des nutriments regorgent de serviteurs humains aux langues bien pendues.
Engager des discutions fût donc aisé et j’ai rapidement pût activer un agent dormant qui attendait sa
mission, installé non loin en toute clandestinité sur le territoire.

En moins de 48 heures, j’ai obtenu confirmation que mes inquiétudes étaient fondées. Il s’avère en
effet bien réel, qu’un petit groupe de Xenos Orkoïdes est parvenu à pénétrer le système de Sol en se
téléportant sur Mars.
De passage par l’Anneau de fer, ces docks spatiaux qui orbitent autour de la planète rouge et dont la
structure est en forme de bague qui ceinture Mars, j’ai pu transmettre un cryptogramme à Gannicus.»

11

Gannicus, Shield-Captain de la compagnie-rempart Sol Invictus :
« Je suis parmi les plus jeunes Custodiens et très certainement le plus jeune des ShieldCaptains. Du haut de mes trois petits siècles, je ne fais pourtant pas pâle figure au milieu des héros qui
m’entourent. J’ai l’incroyable chance de côtoyer les plus grands de ce monde et j’ai à cœur de leur
prouver que je suis à la hauteur des enjeux de notre époque. J’ai conscience qu’avec la sagesse de
l’expérience, ils peuvent me voir, parfois, comme un chien fou et d’autant plus lorsque je bondis sur
ma motojet Dawneagle pour foncer au combat. Pourtant je n’ai aucun doute sur le respect qu’ils ont
tous à mon égard et sur ma capacité à être efficace dans le rôle qui est le mien.

Mes prises de décision sont immédiates et j’agis vite depuis toujours. Cela n’a rien à voir avec un excès
de confiance en soit, du feeling, de l’instinct ou une chance défiant les lois de la probabilité, c’est le
fruit d’un travail d’anticipation et d’acquisition de connaissances. Je ne parle pas d’une quête de savoir
absolue, qui représente un danger pour chaque être vivant, tant certains savoirs sont incontrôlables.
Mais plutôt de la connaissance des évènements passés, des situations actuelles, des actions et
capacité d’actions ainsi que leurs impacts directs, indirects, passés, présents et à venir. Cela nécessite
d’avoir des informations fiables afin de pouvoir agir et réagir de la façon la plus optimale. Et pour cela
je m’appuis sur un Custodien méticuleux, un serviteur de l’Empereur aux robes noires : Varro.
Grâce à lui j’ai constamment la vision globale de l’instant présent. L’image en mouvement de notre
environnement ainsi que les géopolitiques et géostratégies galactiques qui la redessinent sans cesse.
Le dernier rapport que j’ai reçu de Varro nécessitait d’engager une action militaire. Mais comme ma
compagnie-rempart était déjà dans les préparatifs du transfert vers Ultramar pour joindre la croisade
Indomitus, je suis allé relater les faits au Captain-General Trajann Valoris sur le Donjon Stellaire Ferrum
Raptoris.
Cela semble tellement invraisemblable, mais après l’assaut des forces du Chaos sur Terra que nous
avons vécu, au sein de l’Adeptus Custodes, comme un échec personnel, il est primordial que nous
prenions cette menace au sérieux et que nous la neutralisions. D’autant plus que les Hauts
Technomages Martiens semblent avoir enterré l’affaire rapidement et ne s’en préoccupent déjà plus.
A la suite d’échanges avec Trajann Valoris, nous avons convenu, grâce à l’appui de l’Inquisiteur Leith
Pytov, d’envoyer une force d’intervention rapide : une Kill Team Deatwatch. Leur mission sera de
traquer l’ennemi et de nuire à ses agissements le temps que nous puissions venir en soutien pour lui
couper la tête. »

12

2.

L’ombre du passé

« N'embrassez jamais la cause d'un homme, mais toujours celle de l'Humanité. »
Spartak, Shield-Captain des Wardens, Champion Invaincu :
« Notre Croiseur, Le Cursus Honorum, est fin prêt pour sa translation Warp. Nous partons
affronter les hordes pestilentielles qui ravagent les cinq-cents mondes, au fin fond de la Galaxie. Mais
avant cela, il nous faut mettre le cap sur le système d’Estaban pour éradiquer un seigneur de guerre
Ork et sa garde rapprochée. Ivan, notre navigateur appartenant à la grande maison Durgallis de la
Navis Nobilite, m’informe qu’avec l'Astronomican encore affaiblis et considérablement réduit, il faut
faire de courts sauts dans l’éther et voyager en trois temps. Notre premier saut nous mènera au
système de Catachan, le second sur Estaban VII, puis un dernier saut nous permettra d’atteindre
Maccrage, le monde capital d’Ultramar.

J’ai l’habitude, avant chaque translation, au moment où le champ de Geller est activé, de réajuster mes
robes cérémonielles rouges. Elle marque mon statut de vétéran, car comme chaque Custodian
Warden, j’ai passé au moins cinq siècles au service de l’Empereur. Pour ma part cela fait même déjà
mille-deux-cents ans que j’ai rejoint les rangs d’or de l’Adeptus Custodes. J’y ai compris que notre
Imperium fonctionne sur une discipline implacable et impitoyable. Et je sais qu’elle est indispensable
pour survivre à cette époque troublée, mais elle fait aussi du citoyen Impérial, un individu noyé dans la
multitude, trop souvent une simple ressource et finalement un constituant futile.

13

Nous exerçons la pleine autorité du Magisterium Lex Ultima et avons donc la responsabilité d’unifier
l’Humanité, de la guider vers la sagesse et la paix. Sauf que, à présent, le but commun est la survie de
l'espèce. La Galaxie n’est plus simplement un mélange hasardeux de guerre et de politique, de foi et
de châtiment ; où de complexes accords commerciaux et d'assistance régissent des secteurs au jour le
jour, où d'anciennes alliances et dettes sont échangées contre des faveurs et des biens, et où la lutte
pour le pouvoir est acharnée et est régie par les intrigues et les trahisons. Désormais le Chaos se
répand depuis le Warp dans tout l’Imperium et il vient pour nous éradiquer. Le traumatisme infligé à la
réalité par les évènements de la 13ième croisade Noire d’Abaddon, se traduit par une vision de fin des
temps sans précédent.
En marge de ce cataclysme viennent s’additionner, l’expansion de l’empire du Bien Suprême, les
incursions du Grand Dévoreur, la prolifération de Waaagh!, les actions malveillantes des Aeldari et
l’éveil des Anciens depuis leurs mondes Nécropoles. Et au milieu de la masse, une Humanité qui se
déchire et qu’il nous faut préserver.
Il faut bien admettre que notre tâche peut sembler vaine par moment, car certains hommes et
certaines femmes ont des conduites exécrables et trop souvent l’espèce humaine apparait pitoyable.
Et pourtant, elle porte en elle une grandeur incommensurable, une créativité infinie, le possible
sublime voyage en commun, où chacun employant ses forces pour le bien de tous, en est récompensé
par les douceurs d'une bienveillance réciproque, par la jouissance attachée au sentiment d'avoir
mérité la reconnaissance ou l'estime de ses pairs. C’est pourquoi la dignité de l'âme humaine est la
boussole de nos vies. Nous sommes conscients de notre responsabilité et rien ni personne ne nous
écartera de notre office ; celui que nous a confié l’Empereur.

Cette tâche nous est dévolue, si nous ne trouvons pas le moyen, personne ne le pourra. »

14

Thurii, Vexilus Praetor Warden, membre du conseil des sages :
« Je porte le titre d’Honoré Gardien. Je suis un ancien compagnon et j’ai été relevé par un de
mes frères après un tour de garde d’un demi-siècle. Je porte aussi le Vexilla, la bannière coiffée d’un
Aquila Impérial, symbole ultime de l’autorité de l’Empereur. C’est un étendard mais c’est aussi un outil
technologique qui incorpore de précieux mécanismes, comme des fluctuateurs photofantasmatiques,
des champs réfracteurs, des balises de téléportation ou des systèmes de coordinations. C’est mon
Vexilla qui a rapporté les premiers signes d’une présence aux abords du système de Catachan, la
détection d’un vaisseau-monde Nécron.

La race des Nécrons est l'une des plus anciennes encore en activité dans la galaxie. Ils sont plus anciens
que les premiers hommes nés sur Terra ; plus anciens même que l'antique race des Aeldari. Ils furent
les témoins de la naissance d'étoiles, de peuples et de guerres aujourd'hui à jamais effacés. A leur
origine ils furent un peuple civilisé et brillant : les Nécrontyrs ; connaisseurs d'une science
extrêmement avancée avec laquelle ils tentèrent de repousser vainement les frontières de la mort.
Leur échec les poussa, désespérés, dans les bras d’entités sombres : les C'tan qu'ils découvrirent au
cours de leur recherches. Ces derniers leur offrirent l'immortalité, et les trompèrent. C'est ainsi que les
Nécrontyrs transférèrent leur âme dans des corps de métal capables de se régénérer d'eux-mêmes.
Ces corps de métal se révélèrent les tombes des Nécrontyrs ; car ils effacèrent année après année leur
personnalité et le moindre de leurs sens. À la fin, il ne resta de ce peuple qu'une armée d'esclaves
mécaniques entièrement voués aux C'tan et à leurs guerres : les Nécrons. Ils moissonnèrent dès lors
par millions les âmes des vivants dont se rassasiaient leurs nouveaux Maîtres. Leur œuvre achevée, les
Nécrons se retirèrent au cœur d'immenses tombeaux dans un sommeil en stase, afin de voyager vers
l'éternité. Des millénaires s'écoulèrent jusqu'à ce qu'une vie grouillante recouvre à nouveau la galaxie.
C'est cette vie qui éveilla lentement les Nécrons de leur sommeil, et les dirigèrent inexorablement vers
les vivants.

15

Chaque Nécron est un artefact d'une technologie hautement évoluée et ancienne. Extrêmement
résistant, leur corps est composé de métal vivant, qui leur confère une capacité auto-régénératrice.
Cela a rendu notre assaut bien plus compliqué. Mais comme nous sommes d’une constitution inégalée
et que notre endurance n’a rien à leur envier, nous avons su les mettre en déroute. »

3.

De Charybde en Scylla

« Si vous devez être abattu au cours d’un combat, soyez résolu à l'être face à
l’ennemi. »
Crixus, Shield-Captain des Gardiens, Champion Invaincu :
« Cette escapade à bord du vaisseau des Nécrons fut un véritable parcours de santé. Remettre
mon corps en mouvement et sentir ma musculature rouler sous ma peau au combat est l’activité la
plus ludique qu’on puisse me proposer. Cette appétence à guerroyer est peu commune au sein de
l’Adeptus Custodes et bien que je n’aie jamais reçu de quelconques remontrances, je sais qu’il me faut
contenir ce désir.

J’ai beau m’adonner avec le même entrain à la philosophie, aux lettres et aux sciences, jamais je
n’éprouve autant de plaisir qu’après un combat. Sentir ma lame de sentinelle fendre mes adversaires
et faire corps avec mes frères d’armes tout autour reste la meilleure façon de vivre l’instant présent
pleinement.

16

Notre prochain affrontement sera sur les terres sableuses d’Estaban VII, contre les Orks. Cette race
belliqueuse et barbare ne vie que pour tuer et conquérir. Leur nature sanguinaire mélangée à leur
instinct sauvage et leur manque de finesse en font de redoutables guerriers. Sur le champ de bataille,
entre chacun de leurs plans sournois, les vagues de bandes d’Orks peuvent se succéder sans
interruption pendant plusieurs jours. Et pour ne rien vous cacher, j’adore ça. »
Rhaskos, Vexilus Praetor Gardien, membre du conseil des sages :
« Sur Estaban VII, la situation est loin d’être sous contrôle. De plus, la population et l’armée
Impériale des Gardiens du Sable ont payé un lourd tribut et sans les renforts des Space Marines de la
5ième légion Astartes, les White Scars, ils auraient tous été anéantis. Actuellement les attaques d’Orks
sont totalement désorganisées et peu massives. Les peaux vertes n’ont plus aucun soutien logistique,
plus aucune machine de guerre, très peu de munitions et probablement plus aucune stratégie
générale. Les bandes d’Orks cherchent l’affrontement direct au corps à corps et neuf fois sur dix ils
périssent des dizaines de mètres avant d’atteindre nos lignes Impériales.

Sauf que le Seigneur de Guerre Ork, Kleptork, et sa garde rapprochée, vivent toujours et menace
encore la stabilité renaissante du système d’Estaban, l’ordre précaire dans l’Ultima Segmentum et
même la sérénité troublée de Sol. En effet, Kleptork est accompagné d’un puissant Psyker Ork lui
permettant de faire des sauts dans l’éther sur des distances défiant l’entendement. C’est de cette
manière qu’il peut apparaitre et disparaitre des théâtres de guerre et, plus inquiétant, de cette
manière qu’il est parvenu sur Mars, aux portes de Terra. »

17

IV. Feu et eau
1.

Un voyage dans l’obscurité

« La valeur qui va jusqu'à la témérité est plus près de la folie que du courage. »
Nuceria, Vexilus Praetor Allarus, membre du conseil des sages :
« Nous ne perdons pas de vue notre objectif : tuer le Seigneur de Guerre Kleptork et son
Psyker Karko. Mais la fourberie de ces deux Orks est grande. Ils se téléportent d’un endroit à l’autre du
champ de bataille, frappent et disparaissent sans cesse. Nous avons, bien évidemment, élaboré des
stratégies nous permettant de les pousser à se téléporter où nous le souhaitons sur les terrains de
guerre afin de les piéger, mais ils parviennent toujours à se désengager totalement. Il est probable
qu’ils aient un point de chute en dehors du système d’Estaban car nous avons quadrillé toutes les
terres des planètes et satellites du système. Et aucun vaisseau spatial ne peut circuler aux abords du
système sans que nous ne le détections.

Nous avons donc mis au point une nouvelle stratégie en nous appuyant sur un agent du temple
Vindicare : Strongoli, le tireur d’élite de l’Officio Assassinorum. Nous allons lui faire utiliser une
cartouche spéciale, pour son Fusil Exitus, dont le projectile sera muni d’un traceur longue distance.

18

Oenomaüs, Shield-Captain des Allarus, Champion Invaincu :
« Pour que notre plan fonctionne, j’ai choisi d’utiliser notre plus bel appât ! Nous voulons
piéger Kleptork, le forcer à venir commettre un nouveau larcin pour compléter, comme il l’appel, sa
Bel Kolek.
Notre appât est le plus ancien et honoré des chars, notre Land Raider Vénérable le Glorious Justice.
Son histoire remonte à l’aube de l’Imperium. Il a roulé au sein des fers de lance blindés qui firent
trembler le sol pendant la Grande Croisade. Il a écrasé les oppresseurs extraterrestres sous ses
chenilles en luttant pour libérer l’Humanité des horreurs de l’Antique Nuit, et a pointé ses armes sans
pitié sur les légions renégates une fois leur trahison avérée. Pendant dix millénaires, cette noble
machine de guerre a combattu pour l’Empereur, et s’est bâti une légende aussi impressionnante que
les plus grands champions de l’histoire impériale.

Ainsi nous avons positionné le Glorious Justice loin derrière notre front et isolé puis Strongoli,
l’assassin Vindicare, s’est fondu dans l’environnement plusieurs jours avant la mission.
Son emplacement est le fruit d'une minutieuse réflexion. Certaines choses sont évidentes comme
éviter de se mettre dans un endroit fréquenté ou encore sans issue mais d'autres critères nécessitent
un calcul. Par exemple, il doit choisir son emplacement en fonction de sa période d'action. S'il sait que
sa fenêtre de tir se situera en matinée, il va éviter d'avoir à viser vers l'est, c’est-à-dire contre les
rayons de l’étoile du système, de sorte que ce dernier joue non pas contre lui (le reflet dans la lunette
pourrait le démasquer), mais avec lui (dans son dos, ses cibles sont éblouies). Il va également tenter si
possible de se mettre en hauteur. En effet, un tir en plongée est beaucoup moins dur qu'en contreplongée, ne serait-ce que pour la souplesse du dos et du cou. Pour finir, le sniper doit choisir un
endroit où sa fuite sera facile, tout particulièrement lorsque sa cible est accompagnée d’une horde.

19

20

Inutile de vous préciser à quel point notre tactique a été payante. Stongoli a atteint sa cible et a
simplement prononcé ces mots : "Personne n'est au-delà de la justice de l'Empereur." Puis pour nous
tout est devenu limpide.
Varro, les yeux de l’Empereur :
« Le rapport-vox que j’écoute ce matin me réjouis. Mon Shield-Captain me fait savoir qu’il a
percé le mystère autour de la Waaagh! Kleptork. Nous avons trouvé le point de replie de la bande du
Seigneur de Guerre Ork. Il s’avère qu’un petit croiseur des peaux vertes, rescapée de l’attaque orbitale
par la flotte White Scars, est présent sur Estaban VII. Le vaisseau qui échappait à tous les radars est
utilisé comme un submersif dans les profondeurs du Grand Océan de la planète. »

Crixus, Shield-Captain des Gardiens, Champion Invaincu :
« La ruse de ses Orks pourrait être hilarante si elle ne ravageait pas autant les mondes de notre
Impérium. Sur Estaban VII, ils ont transformé un de leur croiseur en sous-marins et s’en servent
comme base arrière. C’est d’ici que la bande rapprochée de Kleptork lance ses attaques et ici qu’elle se
replie systématiquement. Grace au plan ingénieux d’Oenomaüs, nous allons enfin pouvoir remplir
notre mission en anéantissant le Seigneur de Guerre Ork, Kleptork, et son puissant Psyker, Karko. »
Oenomaüs, Shield-Captain des Allarus, Champion Invaincu :
« À bord de leur vaisseau délabré, dans les limbes de l’océan, les Orks ont eu une belle
surprise. J’ai accompagné nos Custodiens en armure Allarus et émergé de la lumière dorée en me
matérialisant dans les salles des machines des peaux vertes. Nous avons retenu les Orks suffisamment
longtemps pour implanter des détonateurs à vortex sur la machinerie, puis au plus fort du combat, au
milieu de l’affrontement épique avec Kleptork et ses congénères nous nous sommes retirés par
téléportation sur le Cursus Honorum tout en déclenchant l’explosion des bombes vortex. Nous
pensions notre victoire acquise mais c’était sans compter sur la pugnacité de Kleptork… »

21

2.

Les nuages s’accumulent
« Si votre ennemi a faim, donnez-lui à manger. »

Nuceria, Vexilus Praetor Allarus, membre du conseil des sages :
« Jamais aucun ennemi n’avait pénétré à l’intérieur de notre croiseur. Mais dans la seconde
qui a suivi notre téléportation sur le Cursus Honorum, l’intégrité de notre vaisseau était menacée. En
effet, le Seigneur de Guerre Ork et son Psyker sont apparus sur le pont principal, dans un éclair bleu
quasi-simultané à la lumière dorée de notre matérialisation.

Fou de rage, l’énorme Ork dans son armure bruyante munie d’une sorte de pince énergétique
démesurée et en partie oxydée passe à l’attaque. Son acolyte, plus petit, mais non moins puissant
envoi des rayons d’énergie éthérique depuis ses poings tendus étreignant deux serpents. En l’espace
d’un clignement d’œil, le Shield-Captain Spartak décapite Karko avec sa hache de Castellan et
entreprend de poursuivre son attaque en direction de Kleptork. Mais avant que la tête de Karko ne
touche le sol du pont, Gannicus engage le combat contre l’immense Ork et porte le premier coup.
Dans le même temps, l’Inquisiteur Leith Pytov dégaine son pistolet Inferno et vaporise les restes du
Psyker Ork.
L’ensemble des Custodiens de notre compagnie-rempart Sol Invictus sont présents sur le pont au
moment où le duel que nous avons décidé de laisser à Gannicus se déroule. En cercle et à bonne
distance nous sommes prêts à intervenir et ne faisons que parés les nombreux projectiles expédiés à la
volée par le canon rotatif de l’arme rugissante de Kleptork. Le combat est dantesque et s’éternise sans
qu’aucun des protagonistes ne montre le moindre signe de fatigue. Gannicus est poussé dans ses
derniers retranchements, poussant son corps et son esprit à l’extrême. Ce n’est que lorsqu’il inflige à
l’Ork une blessure sérieuse à l’aine, qu’il parvient à prendre l’avantage. Dès lors, Kleptork est limité
dans sa mobilité et sa mise à mort devient inéluctable. Gannicus fini par achever son adversaire en
enfonçant sa lame Miséricordia dans la nuque de son adversaire. »

22

V. Le nettoyage de la Comté
1.

Les nuées éclatent
« Quand le lion saigne, les chacals reprennent courage. »

Gannicus, Shield-Captain de la compagnie-rempart Sol Invictus :
« Kleptork, qui a été capable de pousser des milliards d'Orks dans une frénésie de conquête et
de tuerie, n’est plus. Pendant le duel qui nous a opposé, j’ai ressenti la puissance écrasante de sa
volonté. Ce Xenos Orkoïde aura été mon plus redoutable ennemi. Mais je suis parvenu à l’anéantir et
je suis fier d’avoir servi l’Empereur avec honneur.
La Waaagh! Bleue n’a plus de prophète et le Psyker Ork qui menaçait le système de Sol a été réduit en
cendre. Il y a toutefois de nombreux Orks encore en vie à la surface d’Estaban VII et aussi dans tout le
système d’Estaban. Les rapports impériaux font référence à des hordes d’Orks sauvages menées par le
Boss dresseur Pato le borgne. Sa bande d’Orks Alpagueurs a le cuir buriné et combat à pied en vagues
de violence primitive sans la moindre ébauche de sophistication. Leurs charges sont appuyées par des
Orks chevauchant des Squigliers, des plateformes de guerre brinquebalantes tirées par des Squig-pilon
et un grand Squigosaure monté par le Boss Dresseur Gourbad. Tous reçoivent du Médiboss Stifouk des
combinaisons douteuses de dopants et des d’équipements bioniques souvent rouillés assemblés par le
Gros Mek Grozouti. En bref tous les éléments sont réuni pour voir naître une Waaagh! Snakebite.

23

Le constat est accablant et je devine qu’une tâche immense attend les Gardes Impériaux pour
éradiquer définitivement la menace Ork du système. Je souhaiterai les aider mais nous ne pouvons pas
nous soustraire à nos engagements envers Roboute Guilliman. La Croisade Indomitus est à son
paroxysme et les dernières informations reçues indiquent que le Primarque des Ultramarines a acculer
l’infâme Mortarion sur Iax. »

2.

Un poignard dans le noir
« Il n’y a pas de poison sans contrepoison. »

Rhaskos, Vexilus Praetor Gardien, membre du conseil des sages :
« Nous venons de recevoir un contre-ordre de Maccrage ; notre destination n’est plus le
royaume d’Ultramar mais le secteur Charadon de l’Ultima Segmentum. En effet sur l'ordre d'Abaddon
le Fléau, Typhus a lancé une invasion d'envergure au cœur du secteur, en vue d'assiéger Metalica pour
l'infecter avec les maux de Nurgle. Sous son étendard fétide, outre les forces de la Death Guard, se
trouve des bandes de la Black Legion, des Word Bearers et de l'Alpha Legion. Cela, en plus de
Chevaliers du Chaos, de vagues infinies de mutants, cultistes et démons, sans parler des abominations
colossales de la Legio Morbidus.
Nous savons que l’alliance impériale regroupant l'Adeptus Mechanicus, l'Adeptus Astartes et l'Astra
Militarum n’a pas réussi à les repousser. Le monde-forge Metalica a fini assiégé et il nous faut
intervenir au plus vite pour soutenir les armées de l’Impérium. »
Thurii, Vexilus Praetor Warden, membre du conseil des sages :
« Désormais, Typhus et ses osts pestiférés cherchent à infecter Metallica avec une horrible
maladie dite du Ver Némésis. Tandis que les mondes de Charadon brûlent et que les tempêtes Warp
font rage tout autour, les défenseurs de la planète sont seuls face à la déferlante. Seul ? Non ! Nous
venons de sortir du champ de Geller et approchons de Metallica pour abattre le courroux de
l’Empereur. »
Spartak, Shield-Captain des Wardens, Champion Invaincu :
« Voilà plus de trois mois que nous combattons sur Metalica et l’apocalypse y règne toujours.
Les morts se relèvent sans cesse et même la décomposition des chairs en putréfaction ne les stoppent
pas. Ce conflit va s’éterniser d’après Gannicus et notre retour sur Terra devient de plus en plus
improbable. Comme toujours nous accomplirons notre mission, mais cette fois cela va prendre des
années. Verrons-nous la lumière jaillir de ce sombre Impérium où il n’y a que la guerre ? »

24

25

« Après toutes ces épreuves, j’ai pris le temps de
graver le fait d’arme le plus marquant de ma vie.
Custodes, le mot gravé est aussi venu compléter
ointain
Pour la grandeur de Terra qui me manque tant,
mission sur Metalica, me permettra d’ajouter
33333

26

faire retirer la plaque pectorale de mon armure pour pouvoir
Et de plus, comme le veut une ancienne coutume de l’Adeptus
nom de baptême. Je suis désormais Gannicus Kleptork.
pour notre glorieux Empereur, j’espère que notre nouvelle
Typhus à mon patronyme !
- Shield-Captain Gannicus Kleptork

27

Découvrez l’histoire du Shield-Captain Gannicus et de sa
compagnie-rempart Sol Invictus. Depuis la bataille contre les
Démons de Khorne, devant la porte du Lion sur Terra,
jusqu’au Système d’Estaban, toujours aux prises avec les
restes de la Waaagh! Kleptork, ces Custodiens vont mener
des actions militaires dont l’impact sur l’Impérium sera
considérable.
28


Aperçu du document Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 1/28

 
Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 2/28
Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 3/28
Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 4/28
Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 5/28
Blue Waaagh! de Kleptork 4 - Sol Invictus.pdf - page 6/28
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01975496.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.