04 Grand Jury .pdf


Aperçu du fichier PDF 04-grand-jury.pdf - page 1/69

Page 123 ... 69



Aperçu du document


Jeanne Traduction

Grand Jury – Session 41
19 février 2022

L’avocat Reiner Fuellmich s’est fait connaître grâce à ses victoires lors de
procès retentissants contre le géant automobile Volkswagen et la Deutsche
Bank. Il annonce que le procès public contre les individus qui tirent les
ficelles (Bill Gates, le Dr Anthony Fauci, le Dr Drosten, le gestionnaire d’actifs
BlackRock, le laboratoire Pfizer…) s’est ouvert le week-end des 5 et 6 février
2022. Confiant dans le fait que les accusés seront reconnus coupables, le
Comité Corona intente cette procédure judiciaire avec un groupe d’avocats à
l’international.
Cette procédure se tiendra dans des conditions particulières, hors du cadre
judiciaire existant en Europe, celui-ci étant corrompu. Reiner Fuellmich
précise que cette procédure publique est conçue de telle sorte que celle-ci
bénéficie d’un puissant écho auprès des populations. La majorité, si ce n’est
l’intégralité, des médias alternatifs relaieront le procès, puisque, sans
surprise, il ne sera pas possible de le diffuser sur la plateforme YouTube ou
dans les médias grand public.
Dans ce débriefing, l’avocat allemand revient aussi sur les causes de cette
fausse pandémie. Il estime que cette opération a été lancée par l’industrie
financière dans l’intention de masquer ses crimes au cours des trente
dernières années ; crimes devenus trop voyants. Comme aujourd’hui, au
moment de la crise dite des subprimes (prêts à haut risque), l’oligarchie
financière aurait tenté une première fois de détourner l’attention du public de
ses malversations au moyen de la grippe H1N1 en 2009.
Ils auraient dû être évincés à cette époque : les banquiers, sauvés grâce aux
impôts du contribuable, récidivent cette fois, en pire. Selon Me Fuellmich, la
raison pour laquelle ils ne l’ont pas été, c’est parce que nous avons cru nos
gouvernements respectifs lorsqu’ils ont annoncé prendre des mesures visant
à lutter contre la mafia financière. À tort, puisque, insiste-t-il, nos
gouvernements, en raison de leur corruption, ne sont pas nos gouvernements.
Et de conclure : comme nous ne pouvons compter ni sur nos gouvernements
pour agir ni sur nos médias pour nous informer, cette fois-ci, il est temps que
les peuples prennent eux-mêmes le taureau par les cornes.

1

https://odysee.com/@GrandJury:f/Grand-Jury-Day-4-online:4

Reiner Fuellmich – Grand Jury – Session 4 – v.2032

p. 1 de 69


Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01979229.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.