6 Note d'intention concernant la partie redactionnelle .pdf


Nom original: 6 Note d'intention concernant la partie redactionnelle.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft Word 12.0.0 / Aspose.Words for .NET 22.4.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/07/2022 à 12:05, depuis l'adresse IP 78.216.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 0 fois.
Taille du document: 25 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Note d’intention concernant la partie rédactionnelle
Dans le courrier demandé par le CNAP accompagnant le dossier sera
envoyé le manuscrit complet du livre, avant relecture, corrections de
détail et éventuels ajouts, notamment sur les manifestations de l’artiste
en France, expositions et publications.
Il faut souligner qu’Eduardo Kac, vivant aux États-Unis à Chicago, a
réalisé ses 2 projets artistiques les plus connus en France : « GFP Bunny »,
Alba, la lapine transgénique vert fluorescente, a été conçue à l’INRA à
Jouy-en-Josas en 2000, et il y a un long chapitre sur cette œuvre dans le
livre pour lequel la subvention est demandée, et « Inner Telescope »,
« Télescope intérieur », réalisé en collaboration avec le CNES par Thomas
Pesquet dans l’ISS, d’où l’importance de la publication de ce livre
d’Eduardo Kac en France.
Je voudrais insister aussi sur la somme des références que l’on peut
constater à travers les notes de ce livre, notamment p. 178 à 181 du
manuscrit, 4 pages en petits caractères, sur le Bioart. Et aussi dire
l’importance de sa réflexion sur l’art et sur le rôle de l’artiste au XXème et
au XXIème siècle. Comme il l’écrit dans son livre : « Cherchant de nouvelles
voies qui puissent répondre plus directement aux transformations
sociales, les artistes ont mis l’accent sur le processus, le concept, l’action,
l’interaction, les nouveaux médias, l’environnement et le discours critique
comme formes artistiques… L’art transgénique profite incontestablement
du contexte technoscientifique de notre époque et est nourri par les
profonds bouleversements des autres domaines de la connaissance. »
Comme le décrit Eduardo Kac dans l’article intitulé « GFP Bunny a vingt
ans » paru dans la revue « Celebrity Cafe » n°4 (p. 526 à 541), Alba a
d’abord été traitée de « Frankenlapin », mais tout a changé quand Martin
Chalfie, le scientifique à l’origine de la technologie employée pour « GFP
Bunny », a reçu en 2008 le prix Nobel justement pour le développement
de la GFP, la protéine fluorescente verte. Depuis, l’image de la lapine
fluorescente est devenue virale, jusque dans les médias de masse,
comme avec les Simpsons, voir le jeu vidéo « The Simpsons : Tapped
out ».

Il est intéressant que dans ce livre soient publiés des articles théoriques
et historiques (histoire de l’art ) qui ont précédé les pratiques artistiques,
maintenant connus, d’Eduardo Kac, auxquelles on peut ajouter
aujourd’hui, en cours, « Adsum », une œuvre d’art de petite taille entre
infini et sablier, entre cosmos et vie humaine, qui doit aller sur la lune,
probablement en décembre de cette année, nouvelle pratique artistique
sur laquelle un article dans « Art Press » doit paraître dans le numéro de
septembre.


Aperçu du document 6 Note d'intention concernant la partie redactionnelle.pdf - page 1/2

Aperçu du document 6 Note d'intention concernant la partie redactionnelle.pdf - page 2/2






Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01982803.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.