Comme si de rien n'était Par Roland Foissac .pdf


Nom original: Comme si de rien n'était - Par Roland Foissac.pdf
Titre: Microsoft Word - Le RN aux portes du Pouvoir.odt
Auteur: Utilisateur

Ce document au format PDF 1.7 a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 27/09/2022 à 12:19, depuis l'adresse IP 86.206.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 10 fois.
Taille du document: 188 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Comme si de rien n'était
Rappelons-nous : le 10 juillet 1940, députés et sénateurs ont voté les pleins pouvoirs à Pétain. Seuls
80 d'entre eux eurent le courage de voter contre. Parmi eux, le député socialiste tarnais Augustin
Malroux qui en paya le prix, déporté dans le camp de concentration de Bergen-Belsen où il mourut.
Depuis ce jour funeste de l'histoire politique de notre pays, nous savons que la démocratie est mortelle
et que la République peut se suicider.
Or, en juin 2022, un militant RN vient d'être élu dans le Tarn, un parmi 89 députés d'extrêmedroite à l'Assemblée nationale : Frédéric Cabrolier. Depuis plus de vingt ans, cet homme représente
le FN devenu RN dans le département. Il était déjà le candidat de Jean-Marie Le Pen en 2002 et il
n'a jamais renié l'héritage vychiste de son mentor pour qui la Shoah est « un détail de l'histoire ».
Désormais, comme si de rien n'était, la presse locale rend compte de son installation, de la constitution
de son équipe, de ses thématiques au Parlement,...Comme si de rien n'était !
Le RN est-il devenu « un parti comme les autres » et le discernement des principes
républicains s'est-il estompé au point qu'il ne permet plus d'en comprendre la vraie nature
totalitaire et d'en mesurer le danger ?
Le programme du RN n'a rien de social : ses députés ont voté contre les popositions
d'augmentation du SMIC. Il demeure structuré autour de la « préférence nationale ». Appliqué à
l'ensemble des politiques publiques, il a pour projet , à rebours de l'ordre de notre constitution
républicaine, d'attribuer des droits sociaux à des individus en fonction de leur naissance, donc de leus
origines familiales. Alors, c'est bien la « race » et les liens du sang qui déterminent l'appartenance à
la nation. Le projet lepeniste conduit ainsi à modifier la Constitution pour s'affranchir de la
Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen de 1789 et des traités internationaux ratifiés par la
France.
Voilà Marine Le Pen aux portes du pouvoir et disposant dans le Tarn de moyens considérables. Ne
doutons pas de sa volonté, si elle l'emportait en 2027, d'imposer son programme.. Elle pourait alors
compter sur une majorité absolue à l'Assemblée et la France connaîtrait un nouveau 10 juillet 1940
au profit d'une « révolution nationale ».
L'élection d'un député RN au pays de Jaurès doit interpeller sur la logique d'accommodement qui
a conduit à en créer les conditions, sur l'attitude des forces qui, consciemment ou pas, ont favorisé ce
résultat en effaçant la vraie nature de cette formation politique et en niant son projet profondément
antirépublicain .
Alors que des personnalités politiques de tous bords s'accommodent de la dispersion du front
républicain et observent cette situation dans une coupable indifférence, n'oublions pas le courage de
Jaurès contre la guerre, celui de Malroux et celui de tant d'autres qui donnèrent leur vie pour notre
liberté.
Défendons ensemble les principes de notre République indivisible, laïque, démocratique et sociale.
Roland FOISSAC


Aperçu du document Comme si de rien n'était - Par Roland Foissac.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01984316.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.