Dépliant Cancer féminin Trifold PRINT .pdf


Nom original: Dépliant Cancer féminin_Trifold_PRINT.pdf
Titre: Dépliant Cancer féminin_Trifold.indd

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Adobe InDesign 16.1 (Macintosh) / Adobe PDF Library 15.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 04/10/2022 à 12:05, depuis l'adresse IP 41.159.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 6 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


OÙ PUIS-JE ME FAIRE
DÉPISTER ?
Le dépistage des cancers féminins se fait gratuitement dans toutes
les unités de dépistage au sein des structures sanitaires publiques
(centres de santé ; centres médicaux ; hôpitaux).

LIBREVILLE-OWENDO
CHU de Libreville
CHU d'Owendo
CHU Mère-Enfant
Centre de Santé d’Akébé-Plaine
Centre de Santé de Glass
Centre de Santé de Lalala
Centre de Santé d'Okala
Centre de Santé de la Peyrie

MOYEN OGOOUÉ
CHR Georges Rawiri
de Lambaréné
Hôpital Albert Schweitzer
Centre médical de Ndjolé
Centre de santé de Bifoun

NGOUNIÉ
CHR Mouila

Centre de Santé de London
Centre de Santé de Louis
Centre de Santé de Nzeng-Ayong
Centre de Santé Communautaire
d'Owendo
Hôpital Sino-Gabonais
Hôpital de la Coopération
Égypto-Gabonaise
Hôpital d’Instruction des Armées
Omar BONGO ONDIMBA
Hôpital d’Instruction des Armées
d’Akanda

ESTUAIRE OUEST
CHR Melen
Centre Medical de Cocobeach
Centre Médical de Kango
Centre Santé du Cap Estérias
Centre Médical de Noum

HAUT OGOOUÉ

NYANGA
CHR Benjamin NGOUBOU
de Tchibanga

OGOOUÉ IVINDO
CHR Omar BONGO
ONDIMBA de Makokou

OGOOUÉ LOLO
CHR Paul MOUKAMBI
de Koulamoutou

OGOOUÉ MARITIME
CHR de Tchengue
de Port-Gentil
Centre de Santé Maternelle
et Infantile de Port-Gentil
Centre de Santé urbain
de Port-Gentil
Centre Médical d’Omboué

CHR Amissa BONGO
Centre de Santé Maternelle
et Infantile de Franceville
Centre de Santé Urbain
de Franceville
Centre Médical d’Okondja
Centre Médical de Moanda
Centre médical de Mounana
Centre médical de Bakoumba

WOLEU-NTEM
CHR d’Oyem
Centre de Santé Maternelle
et Infantile d’Oyem
Centre Médical de Bilam
Centre Médical de Minvoul
Centre Médical de Mitzic

PLUS D’INFORMATIONS SUR LE SITE :
www.gabon-egalite.com

MINISTÈRE DE LA SANTÉ
ET DES AFFAIRES SOCIALES

C A M PAG N E
D E S E N S I B I L I S AT I O N
E T D E D É P I S TAG E D E S

C A N C E R S
F É M I N I N S

QU’EST-CE QUE LE CANCER
DU SEIN ?
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent au Gabon. C’est une
transformation anormale des cellules du sein, qui se multiplient et
forment une masse appelée tumeur maligne. Ces cellules peuvent
se propager et envahir d’autres parties du corps, et sont appelées des
métastases.

QUELS SONT LES AUTRES FACTEURS DE RISQUE ?
D’autres facteurs peuvent favoriser le développement du cancer du
col de l’utérus :
UN CHANGEMENT
DE LA PEAU DU SEIN
(PEAU D’ORANGE)

UNE RÉTRACTION
DU MAMELON DE L’UN
DES DEUX SEINS

UNE AUGMENTATION
DE LA TAILLE
DES SEINS

UN ÉCOULEMENT
LIQUIDIEN SANGUIN
OU LAITEUX

LES ANTÉCÉDENTS
FAMILIAUX (HÉRÉDITÉ)

UN ANTÉCÉDENT PERSONNEL
D’IRRADIATION THORACIQUE
MÉDICALE À HAUTE DOSE

Le tabagisme
La multiparité
Absence de dépistage

QUELS SONT LES SYMPTÔMES ?

LES PRINCIPAUX FACTEURS DE RISQUE DE CANCER
DU SEIN SONT LES SUIVANTS :

LE PATRIMOINE
GÉNÉTIQUE *

Les rapports sexuels non protégés
La multiplicité des partenaires
Le VIH/SIDA

L’APPARITION
D’UNE GROSSEUR
DANS LE SEIN

LA PRÉSENCE DE
GANGLIONS AU NIVEAU
DES AISSELLES

Le diagnostic du cancer du sein ne peut être confirmé que par un
examen de laboratoire (biopsie). Le regard et le palper ne suffisent
pas pour dire qu’il y a cancer.

DES SAIGNEMENTS
APRÈS LES RAPPORTS
SEXUELS

DES DOULEURS
PENDANT LES
RAPPORTS SEXUELS

DES SAIGNEMENTS
EN DEHORS DES
PÉRIODES DE RÈGLES

DES PERTES
VAGINALES
ANORMALES OU
MALODORANTES

DES DOULEURS
DANS LA ZONE
PELVIENNE
ET LOMBAIRES

DOULEURS PENDANT
LA MICTION ET/OU
BESOIN D’URINER PLUS
SOUVENT

COMMENT SOIGNE -T-ON LE CANCER DU SEIN ?
Le traitement d’un cancer du sein repose sur la chirurgie, la
radiothérapie, la chimiothérapie et l’hormonothérapie.
OBÉSITÉ

ALCOOL

CIGARETTE

DIABÈTE

* 5 % à 10 % des cancers du sein sont d’origine génétique

ou héréditaire.

POURQUOI FAUT-IL SE FAIRE DÉPISTER ?
Le dépistage permet :
De détecter le cancer au début
D’augmenter les chances de guérison

QUEL SONT LES MOYENS DE DÉPISTAGE ?

QU’EST-CE QUE LE CANCER
DU COL DE L’UTÉRUS ?
Le cancer du col de l’utérus est une prolifération anarchique
des cellules du col de l’utérus causée par l’infection au
Papillomavirus humain (HPV). C’est une infection sexuellement
transmissible qui se transmet au cours d’un rapport sexuel non
protégé. Elle est la cause principale du cancer du col de l’utérus.
CAVITÉ UTÉRINE

TROMPE DE FALLOPE

Pour toutes les femmes, il est recommandé de réaliser
l’autopalpation mammaire, une fois par mois, après la survenue
des règles.
A partir de 40 ans, une mammographie de dépistage
est recommandée tous les 2 ans.

Lors de votre consultation, le personnel de santé réalise un examen
gynécologique au speculum non douloureux qui lui permet de faire
une inspection visuelle du col de l’utérus après application d’acide
acétique (IVA) et/ou de solution de Lugol (IVL). La présence de l’HPV
est mise en évidence par un changement de coloration du col de
l’utérus.
Le diagnostic est confirmé par un examen de laboratoire (biopsie).

COMMENT PRÉVENIR LE CANCER DU COL DE
L’UTÉRUS ?
ENDOMÈTRE

OVAIRE

AU GABON, PLUS DE 90% DES CANCERS
DU SEIN ET DU COL DE L’UTÉRUS
PEUVENT ÊTRE GUÉRIS GRÂCE À
UN DÉPISTAGE PRÉCO CE.

COMMENT SE FAIT LE DÉPISTAGE DU CANCER
DU COL DE L’UTÉRUS ?

VAGIN

COL
SCHEMA DE L’UTÉRUS

Lutter contre les facteurs de risque
Faire le dépistage tous les 3 ans
Administrer le vaccin contre le Papilloma Virus dès l’âge
de 9 ans


Aperçu du document Dépliant Cancer féminin_Trifold_PRINT.pdf - page 1/2

Aperçu du document Dépliant Cancer féminin_Trifold_PRINT.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01984570.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.