Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 02 juillet à 15:04 - Environ 380000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «bachotage»:



Total: 11 résultats - 0.065 secondes

Contribution sur la PACES version 2.docx 100%

Association​ ​Nationale​ ​des​ ​Etudiants​ ​en​ ​Médecine​ ​de​ ​France  ANEMF​ ​c/o​ ​FAGE​ ​ ​–​ ​ ​79​ ​rue​ ​Perier​​ ​ ​–​ ​ ​92120​ ​Montrouge  Téléphone :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​72​ ​ ​ ​–​ ​ ​ ​Fax :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​71  www.anemf.org​ ​ ​ ​-​ ​ ​ ​contact@anemf.org  Contribution de​ ​l’ANEMF sur​ ​l’entrée dans​ ​les filières​ ​de santé Septembre​ ​2017     Association​ ​non​ ​lucrative​ ​selon​ ​la​ ​loi​ ​de​ ​1901,​ ​créée​ ​en​ ​1965  Organisation​ ​de​ ​représentation​ ​selon​ ​l’article​ ​ ​L.​ ​811-3​ ​du​ ​code​ ​de​ ​l’éducation  Représentée​ ​au​ ​CNESER​ ​et​ ​au​ ​CNOUS,​ ​nommée​ ​à​ ​la​ ​CNEMMOP  Membre​ ​de​ ​la​ ​FAGE​ ​et​ ​de​ ​l’IFMSA  Association​ ​Nationale​ ​des​ ​Etudiants​ ​en​ ​Médecine​ ​de​ ​France  ANEMF​ ​c/o​ ​FAGE​ ​ ​–​ ​ ​79​ ​rue​ ​Perier​​ ​ ​–​ ​ ​92120​ ​Montrouge  Téléphone :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​72​ ​ ​ ​–​ ​ ​ ​Fax :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​71  www.anemf.org​ ​ ​ ​-​ ​ ​ ​contact@anemf.org  Introduction L’​arrêté  du 28 octobre 2009 ​(article 1) impose la mise en place de la PACES à partir de la rentrée  2010-2011​ ​(article​ ​13).   La  PACES  a  rapidement  montré  ses  limites.  Elle  est  accusée  d’être  ​sanctionnante​,  de  formater  les  étudiants  et  d’​uniformiser  les  profils  des  étudiants  admis  en  filières  de  santé.  De  plus,  cette  année  est  également  réputée  pour  être  responsable  d’un important ​gâchis humain​. En effet, lors  de  cette  première année, ​seuls 20 à 25 % des étudiants inscrits seront admis à poursuivre dans  une​ ​des​ ​filières​ ​de​ ​Santé.​ ​Le​ ​reste​ ​étant​ ​amené​ ​à​ ​redoubler​ ​ou​ ​à​ ​se​ ​réorienter.   Cette  première  année  est  également  considérée  comme  ​peu  formatrice  et  favorise  un  apprentissage  basé  sur  le bachotage.  Enfin,  le  ​mode  de  sélection  par  QCM,  bien  que  très  égalitaire​ ​et​ ​objectif,​ ​est​ ​souvent​ ​remis​ ​en​ ​cause.     C’est  pourquoi  la  loi  du  22  juillet  2013  autorise  la  possibilité  de  mettre  en place des ​alternatives  expérimentales​​ ​à​ ​la​ ​PACES​ ​pour​ ​une​ ​durée​ ​de​ ​6​ ​ans.   Ces  expérimentations  ont  ​deux  buts  majeurs  :  le  premier  est  d’​éviter  le  « gâchis  humain »  produit  par  la  PACES  et  le  second  est  de  ​diversifier  le  profil  des  étudiants  intégrant  les filières  de​ ​santé.     Un  modèle  national de remplacement de la ​PACES n’étant pas forcément adaptable à l’ensemble  des  UFR,  cette  contribution  a  pour  objectif  de  replacer  les  ​objectifs  auxquels  la  première  année  doit  répondre,  d’identifier  les  ​principaux  problèmes  posés  actuellement  par  la  PACES  et  d’apporter​ ​des​ ​ébauches​ ​de​​ ​solutions​ ​aux​ ​problèmes​ ​soulevés.     Objectifs L’ANEMF​ ​a​ ​identifié​ ​6​ ​principaux​ ​objectifs​​ ​auxquels​ ​doit​ ​répondre​ ​cette​ ​première​ ​année​ ​:   • Permettre​ ​l’obtention​ ​des​​ ​connaissances​​ ​et​ ​la​ ​compréhension​​ ​des​ ​bases   • Informer​ ​et​ ​orienter​​ ​dans​ ​les​ ​filières​ ​de​ ​santé   • Sélectionner​​ ​les​ ​futurs​ ​professionnels​ ​de​ ​santé   • Limiter​ ​les​ ​risques​ ​psycho-sociaux  • Limiter​ ​le​ ​gâchis​ ​humain​ ​en​ ​améliorant​​ ​les​ ​systèmes​ ​de​ ​réorientation  • Diversifier  ​le  profil  des  étudiants  admis  en  filières  de  santé  en  ​garantissant  à  chacun ​l’égalité  des​ ​chances​ ​au​ ​concours        1   Association​ ​Nationale​ ​des​ ​Etudiants​ ​en​ ​Médecine​ ​de​ ​France  ANEMF​ ​c/o​ ​FAGE​ ​ ​–​ ​ ​79​ ​rue​ ​Perier​​ ​ ​–​ ​ ​92120​ ​Montrouge  Téléphone :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​72​ ​ ​ ​–​ ​ ​ ​Fax :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​71  www.anemf.org​ ​ ​ ​-​ ​ ​ ​contact@anemf.org  Permettre l’obtention des connaissances et la compréhension des​ ​bases Contexte Actuellement,  les  notions  abordées  en  PACES  s’articulent  autour  d’un  programme  de  connaissances  très  spécifiques  aux  filières  de  Santé. Par la suite, celles-ci s’averent quasiment  inutiles  pour  les  étudiants  n’intégrant  pas  une  des  filières  de  Santé,  alors qu’ils sont majoritaires  dans​ ​les​ ​amphithéâtres.   De  plus,  l’organisation  de  la  PACES  laisse  une  place  prépondérante  aux  ​cours  magistraux​,  au  détriment  des  enseignements  dirigés  et  des approches innovantes. ont une place prépondérante.  La  pédagogie,  l’interaction  et  l’accompagnement  s’en  trouvent limités ; et la PACES ne peut ainsi  pas​ ​être​ ​une​ ​année​ ​formatrice.    Propositions L’ANEMF  se  positionne  pour  une  ​diversification  des  Unités  d’Enseignement  (UE)  portant  à  la  fois  sur  des  ​connaissances  concrètes,  permettant  de  faire  le  lien avec les futures pratiques des  étudiants  en  filières  de  Santé  ;  mais  également  des  connaissances  portant  sur  des  ​matières  diverses  telles  que  les  sciences  humaines  et  sociales,  l’informatique,  l’anglais  ou  encore  les  sciences  de  l’ingénieur.  Cela  permettrait  ​à  chaque  étudiant  ​d’obtenir  un  ​socle  de  connaissances  variées  et  reconnues  académiquement,  afin  d’enrichir  le  parcours  des étudiants  admis  en  filières  de  santé  ou  de  faciliter  la  poursuite  d’étude  des  autres  étudiants.  L’ANEMF  demande  à  ce  que  les ​UE spécifiques soient valorisées et que des ​UE spécifiques optionnelles  complétant l’enseignement obligatoire soient ajoutées. Elles permettront de ré-organiser la charge  de  travail  des  étudiants  en  diversifiant  les  matières  et  en  assurant  une  orientation  précoce  de  l’étudiant​ ​en​ ​fonction​ ​de​ ​ses​ ​intérêts​ ​et​ ​des​ ​modules​ ​qu’il​ ​choisira.  L’ANEMF  demande  également  à  ce que soient mis en place des ​enseignements en effectif plus  réduits  afin  de  favoriser  l​’interactivité  et  l’accompagnement individuel​. Le développement des  outils  numériques  et  de  la  dématérialisation  rendra  le  corps  enseignant  plus  disponible  et  permettra​ ​de​ ​dégager​ ​le​ ​temps​ ​nécessaire​ ​à​ ​la​ ​réalisation​ ​de​ ​ces​ ​enseignements​ ​dirigés.     Informer​ ​et​ ​orienter​ ​dans​ ​les​ ​filières​ ​de​ ​santé Contexte Les  filières  de  Santé,  et particulièrement la filière médecine, sont ​très attractives pour les jeunes.  Ces  filières  sont  souvent  ​idéalisées  et  l’information  diffusée  aux  lycéens  se  limite  trop souvent à  la  PACES,  ​délaissant  le  reste  des  cursus  ​possédant  des  particularités  nécessaires  à  connaître  2   Association​ ​Nationale​ ​des​ ​Etudiants​ ​en​ ​Médecine​ ​de​ ​France  ANEMF​ ​c/o​ ​FAGE​ ​ ​–​ ​ ​79​ ​rue​ ​Perier​​ ​ ​–​ ​ ​92120​ ​Montrouge  Téléphone :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​72​ ​ ​ ​–​ ​ ​ ​Fax :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​71  www.anemf.org​ ​ ​ ​-​ ​ ​ ​contact@anemf.org  avant  de  s’y  engager.  De  plus,  il  existe  une  ​pression  sociale  importante,  valorisant  ces  métiers  poussant  de  nombreux  jeunes  à  se  lancer  dans  cette  première  année  sans  forcément  être  informés​ ​de​ ​la​ ​réalité​ ​de​ ​ces​ ​professions.   La  PACES,  par  le  système  d’inscription  aux différents concours lors du second semestre favorise  l’orientation   par  défaut ​.  Certains  étudiants  s’inscrivent  à  de  multiples  concours  pour  augmenter  leurs  chances  d’être  admis  dans  une  filière  à  l’issue  de  la  PACES.  Ainsi,  lorsqu’ils  n'obtiennent  pas  leur  premier  choix  à  l’issue  du  concours,  ils  s’orientent  généralement  par  défaut​ ​dans​ ​une​ ​filières,​ ​dont​ ​ils​ ​n’ont​ ​même​ ​pas​ ​travaillé​ ​les​ ​matières​ ​spécifiques.  La  ​méconnaissance  de  certaines  filières  paramédicales  (ergothérapie,  manipulateur  radio,  podologie  ..)  pourtant  présentes  au  concours  favorise  également  cette  ​orientation  passive  et  contribue​ ​au​ ​désintérêt​ ​envers​ ​ces​ ​professions.   Le  meilleur  moyen  de  lutter  contre  ceci  passe  par  ​deux  voies  :  l’amélioration  des  systèmes  d’orientation  ​au  lycée  ainsi  que  l’amélioration  de  l’orientation  ​pendant  la  première  année  des  filières​ ​de​ ​santé.      Propositions L’ANEMF​ ​demande​ ​à​ ​ce​ ​que​ ​l’information​​ ​auprès​ ​des​ ​lycéens​​ ​soit​ ​améliorée​ ​grâce​ ​à​ ​:  - Une​ ​meilleure​ ​collaboration​ ​des​ ​UFR​ ​avec​ ​les​ ​services​ ​universitaires​ ​d’information​ ​et  d’orientation​ ​(SUIO)​ ​et​ ​l’office​ ​national​ ​d’information​ ​sur​ ​les​ ​enseignements​ ​et​ ​les  professions​ ​(ONISEP)  - La​ ​présentation​​ ​des​ ​différentes​ ​filières​ ​de​ ​Santé​ ​(portant​ ​sur​ ​l’ensemble​ ​du​ ​cursus)​ ​aux  lycéens​ ​par​ ​des​ ​étudiants​ ​d’années​ ​supérieures   - La​ ​possibilité​ ​d’effectuer​ ​des​ ​stages​ ​de​ ​découverte​​ ​pour​ ​les​ ​lycéens​ ​qui​ ​le​ ​souhaitent  pendant​ ​leur​ ​année​ ​de​ ​première​ ​ou​ ​de​ ​terminale​ ​en​ ​PACES.     De​ ​plus,​ ​l’orientation​​ ​pendant​ ​l’année​ ​de​ ​PACES​​ ​est​ ​indispensable,​ ​particulièrement​ ​lors​ ​de  certains​ ​moments​ ​clés​ ​(résultats​ ​du​ ​premier​ ​semestre​ ​par​ ​exemple).​ ​L’ANEMF​ ​propose​ ​donc​ ​la  mise​ ​en​ ​place​ ​:  - d’une​ ​information​ ​obligatoire​​ ​sur​ ​les​ ​différentes​ ​filières​ ​de​ ​Santé​​ ​présentes​ ​aux  concours,​ ​particulièrement​ ​celles​ ​rarement​ ​de​ ​premier​ ​choix​ ​des​ ​étudiants​ ​ou​ ​choisies​ ​par  défaut​ ​(ergothérapie,​ ​podologie…).​ ​Différentes​ ​formes​ ​pour​ ​diffuser​ ​cette​ ​information​ ​sont  possibles​ ​:​ ​information​ ​dispensée​ ​par​ ​des​ ​étudiants​ ​d’années​ ​supérieurs​ ​invités​ ​à  présenter​ ​leur​ ​cursus​ ​après​ ​la​ ​PACES,​ ​Forum​ ​des​ ​métiers​ ​de​ ​la​ ​Santé​ ​…  - d’une​ ​UE​ ​Projet​ ​Professionnel​ ​Personnel​​ ​obligeant​ ​l’étudiant​ ​à​ ​s’informer​ ​et​ ​à​ ​construire  un​ ​projet​ ​professionnel​ ​dans​ ​une​ ​des​ ​filières​ ​de​ ​Santé​ ​présente​ ​au​ ​concours.    L’objectif​ ​de​ ​ces​ ​actions​ ​est​ ​la​ ​mise​ ​en​ ​place​ ​d’une​ o ​ rientation​ ​éclairée​ ​pour​ ​l’entrée​ ​en​ ​PACES  mais​ ​également​ ​pour​ ​le​ ​choix​ ​de​ ​la​ ​filière​ ​de​ ​Santé​​ ​après​ ​les​ ​résultats,​ ​évitant​ ​ainsi​ ​les​ ​choix​ ​par  défaut.  3   Association​ ​Nationale​ ​des​ ​Etudiants​ ​en​ ​Médecine​ ​de​ ​France  ANEMF​ ​c/o​ ​FAGE​ ​ ​–​ ​ ​79​ ​rue​ ​Perier​​ ​ ​–​ ​ ​92120​ ​Montrouge  Téléphone :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​72​ ​ ​ ​–​ ​ ​ ​Fax :​ ​01​ ​40​ ​33​ ​70​ ​71  www.anemf.org​ ​ ​ ​-​ ​ ​ ​contact@anemf.org    Sélectionner​ ​les​ ​futurs​ ​professionnels​ ​de​ ​santé Contexte Actuellement,  ​peu  de  compétences  sont  valorisées  et  évaluées  par  la  forme  présente  du  concours  de  la  PACES.  En  effet,  l’évaluation  des  compétences  se  base  quasi-exclusivement  sur  une  seule  modalité :  le  QCM  (Question  à  choix  multiples).  Cette  modalité  docimologique  qui  possède  l’avantage  d’être  totalement  ​objective  et  aveugle  vis  à  vis  des  étudiants,  n’est  pas  à  abandonner  totalement.  Cependant,  elle  ​ne  permet  pas  une  véritable  pédagogie  ni  dans  l’enseignement,  ni  dans  l’apprentissage  des  notions  de  cours  et  ne  permet  pas  non  plus  l’évaluation  de  toutes  les  compétences.  Le  QCM  entraîne  inévitablement  les  étudiants  dans  une  dynamique​ ​de​ ​bachotage,​​ ​ne​ ​les​ ​laissant​ ​que​ ​rarement​ ​exercer​ ​leur​ ​esprit​ ​réflexif​ ​et​ ​critique.  De  plus,  cette  année  de  PACES  est  rythmée  par  ​deux  évènements  ponctuels  sanctionnant  l’apprentissage​​ ​de​ ​manière​ ​brutale.   Propositions L’ANEMF  propose  une  diversification des compétences évaluées grâce à une ​diversification des  modalités​ ​de​ ​contrôle​ ​des​ ​connaissances​.​ ​Celles-ci​ ​pourront​ ​être​ ​:  • des  QCMs,  dont  le  format  peut  être  adapté  sous  forme  d’exercices  de  réflexion  afin  de  valoriser​ ​l’esprit​ ​critique​ ​et​ ​non​ ​plus​ ​le bachotage.   • d’autres  modes  d’évaluation  :  oraux,  questions  à  réponses  courtes  ou  questions  rédactionnelles…   La  docimologie  devra  être  ​adaptée  à  la  compréhension, aux compétences et aux connaissances  que​ ​l’épreuve​ ​doit​ ​valoriser.   Pour  éviter  ce  sentiment  de  sentence  lié  au  format  actuel  du  concours  sanctionnant  plusieurs  mois  d’effort  sans  moyen  de  situer  son  apprentissage,  l’ANEMF  propose  la  mise  en  place  d’un  calendrier  avec  ​des  épreuves  échelonnées  sur  le  semestre​.  Les  UFR  détermineront  leur  calendrier​ ​ainsi​ ​que​ ​la​ ​proportion​ ​pour​ ​laquelle​ ​compteront​ ​ces​ ​examens​ ​de​ ​« mi-parcours »    Limiter​ ​les​ ​risques​ ​psycho-sociaux Contexte La  PACES  est  actuellement  une  ​année  de  sélection  très  difficile  tant  sur  le  plan  de  l’apprentissage  et de la quantité de connaissances à emmagasiner que sur le plan psychologique.  Nombreux  sont  les  étudiants  à  souffrir  de  ​troubles  psychologiques  ou  à  en  avoir  souffert  pendant  leur  première  année.  La  déshumanisation, la manque de soutien, l’impression d’être livré  4  

https://www.fichier-pdf.fr/2017/09/21/contribution-sur-la-paces-version-2-docx/

21/09/2017 www.fichier-pdf.fr


Procédures Evaluations+4A 89%

Evaluations quatrième année Objectifs 1 - DIPLOMER DES ETUDIANTS TOUJOURS PLUS PERFORMANTS * Mettre davantage de lien et de sens dans les 3 types d’enseignements (développer l’esprit de synthèse) * Privilégier l’enseignement PAR la clinique, le plus tôt possible (c’est à dire PAR les cas cliniques, même en enseignements théoriques et pratique) 2 - RESPONSABILISER L’ETUDIANT * Procurer à l’étudiant une meilleure visibilité sur son niveau en cours d’année * Supprimer le bachotage et l’ « évaluation-sanction » 3 - SIMPLIFIER LES PROCEDURES D’EVALUATION 4 - S’ADAPTER A L’ENVIRONNEMENT EUROPEEN (accords de Bologne/Erasmus) Généralités 1 – TERMINOLOGIE * Sessions Le principe des examens repose sur une validation directe , et non sur une répartition des matières sur 2 sessions.

https://www.fichier-pdf.fr/2011/10/31/procedures-evaluations-4a/

31/10/2011 www.fichier-pdf.fr

cours conduite co 89%

sécurité, guider, respect du temps et si bachotage…changement du parcours Par les examinateurs.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/01/22/cours-conduite-co/

22/01/2012 www.fichier-pdf.fr

Z-Brochure 78%

Dans la mesure où l’on nous bourre le crâne de connaissances abstraites, qui ne sont pas directement utiles dans nos vies quotidiennes, qui ne sont pas directement reliées à une pratique, c’est toujours le bachotage qui constitue la seule et unique organisation possible du travail d’étude :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/16/z-brochure/

16/03/2016 www.fichier-pdf.fr

CP-SLL-bac-Blanquer-25.02.18 71%

Cinq mois de « bachotage » et de stress au lieu d'un, qui désorganiseront la vie des lycées, laisseront les élèves de Seconde sur la touche, feront changer l'emploi du temps trois fois dans l'année de Terminale, et diminueront drastiquement les heures de cours, amputant de plusieurs mois le cursus des matières « anticipées ».

https://www.fichier-pdf.fr/2018/03/01/cp-sll-bac-blanquer-25-02-18/

01/03/2018 www.fichier-pdf.fr

Immuno- Reconnaissance d'un antigène par un anticorps-2209 61%

la durée de vie du bachotage est de 15 jours de rétention de données, donc essayez de comprendre et n'apprenez pas bêtement.

https://www.fichier-pdf.fr/2010/10/01/immuno-reconnaissance-d-un-antigene-par-un-anticorps-2209/

01/10/2010 www.fichier-pdf.fr

Gazette rentrée 2017 45%

Tout cela afin que les résidents puissent se réunir et qu'une vie autre que celle du bachotage et de la cuisine soit possible.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/09/13/gazette-rentree-2017/

13/09/2017 www.fichier-pdf.fr

VL14 oct 02 28%

- La baisse de la TVA sur les équipements de s écurité obligatoire ainsi que sur les heures d'enseignement de la conduite afin que le permis ne soit plus du bachotage mais une véritable formation ;

https://www.fichier-pdf.fr/2009/12/27/g0263hw/

27/12/2009 www.fichier-pdf.fr

Erasmus LeMonde 22%

Il n’y a pas de bachotage comme en France.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/02/10/erasmus-lemonde/

10/02/2017 www.fichier-pdf.fr