Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 06 août à 20:49 - Environ 380000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «chances»:



Total: 10000 résultats - 0.098 secondes

Annexe 2 - Minu Aare 100%

Annexe 2 Loterie Info à prendre en compte :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/04/04/annexe-2-minu-aare/

04/04/2017 www.fichier-pdf.fr


Annexe 2 99%

Annexe 2 Loterie Info à prendre en compte :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/04/02/annexe-2/

02/04/2017 www.fichier-pdf.fr

Hum. Reprod.-2015-Habbema-humrep dev148 98%

Until what age can couples wait to start a family without compromising their chances of realizing the desired number of children?

https://www.fichier-pdf.fr/2015/12/02/hum-reprod-2015-habbema-humrep-dev148/

02/12/2015 www.fichier-pdf.fr

Article sur la chance centre de santé globale 98%

La chance 99 % de transpiration 1 % d’inspiration ?

https://www.fichier-pdf.fr/2013/09/09/article-sur-la-chance-centre-de-sante-globale/

09/09/2013 www.fichier-pdf.fr

Elgifs 97%

Tablet of Ruin Lv.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/10/03/elgifs/

03/10/2016 www.fichier-pdf.fr

Remaniement des COs 96%

– 4 chances sur 10 d'attaquer avec une puissance normale – 3 chances sur 10 d'attaquer avec une puissance accrue de 5 % – 2 chances sur 10 d'attaquer avec une puissance accrue de 10 % – 1 chance sur 10 d'attaquer avec une puissance accrue de 15 % Pouvoir (3 étoiles) :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/08/30/remaniement-des-cos/

30/08/2011 www.fichier-pdf.fr

devoir 5 math 96%

10 Si j’en prend deux au hasard, combien ai-je de chances d’avoir pris le stylo bille ?

https://www.fichier-pdf.fr/2010/01/22/fl06cgt/

22/01/2010 www.fichier-pdf.fr

Equity et Fold Equity avec un tirage en NL Holdem 96%

  Equity et Fold Equity avec un tirage en NL Holdem   François TARDIEU – stochastic, copyright magazine cinquantedeux 2009 http://cinquante‐deux.com/     Dans le numéro précédent (cinquantedeux n°13) nous avons énoncé qu’avec les mains dites « spéculatives »  (ie. Suited connectors‐Axs) qu’il était préférable de jouer en position et agressivement afin d’obtenir un taux de  gain sans show down qui puisse les rendre profitables. En effet, les chances, avec de telles mains, de flopper  des jeux ayant une forte équité au show down sont relativement faibles.  Nous allons aborder plus en détails comment la combinaison d’une agression calculée et la connaissance de la  valeur d’un tirage peut rendre jouable avantageusement ses mains.      1‐ La «Fold Equity»  Au  Poker,  vous  pouvez  gagner  soit  en  montrant  la  meilleure  au  show  down  soit  en  faisant  passer  votre  adversaire.  Le seul moyen de faire passer votre adversaire est de miser ou de relancer.  La « fold equity» », terme anglais que l’on notera, FE, est l’espérance de gain réalisée lorsque notre opposition  abandonne le coup grâce à une mise ou relance de notre part.  On  associe  aussi  souvent  à  cette  dénomination  la  probabilité  que  l’adversaire  passe  face  à  une  mise  ou  une  relance.  Mathématiquement cela s’écrit :  FE = pf*Pot  Où « pf » est la probabilité que notre adversaire passe et « Pot » la valeur du pot avant notre agression.  La FE est donc une fraction du pot résultant d’un « fold » (abandon) de l’adversaire qui est indépendante de la  force de votre main ou de la valeur de votre tirage.  A chaque mise ou relance, il existe une «fold equity» » qui, malheureusement, ne peut se calculer exactement  mais seulement estimée.     La « fold equity » va dépendre en grande partie :  ‐du style adverse  ‐ de son éventail de mains potentiel  ‐ de la perception de l’adversaire de votre propre éventail    De plus, le nombre de joueurs dans le coup, la position, la taille des tapis effectifs, la texture du flop, la taille de  mise sont des paramètres à considérer et loin d’être négligeables.    On peut retenir plusieurs facteurs favorables à la FE :  ‐ il est plus facile de faire passer un joueur que plusieurs  ‐ votre adversaire n’est pas une « calling station » ou agressif et joue de façon plutôt prévisible  ‐  vous  êtes  en  position  et  donc  plus  d’informations  sur  le  jeu  adverse  à  travers  ses  actions‐vos  décisions  de  suivre, de relancer, de « value better », de bluffer seront toujours meilleures en position  ‐ les tapis sont assez profonds de tel sorte vous avez un effet de levier menaçant le tapis adverse  ‐ une bonne image de joueur solide permet de voler des pots avec un certain taux de succès    Par la suite, nous supposerons que nous sommes toujours en heads‐up. Le jeu d’une main à tirage en multi‐ waypot est un sujet à lui seul.      Chances de compléter un tirage sur une carte et sur deux cartes :  Rappelons  les  formules  classiques  approximant  de  manière  assez  fiable  les  chances  de  compléter  un  tirage  simple ou composé.    On appelle une outs une cartes complétant un tirage :    ‐Les tirages simples sont les tirages où le nombre d’outs est de 9 ou moins.  Avec deux cartes à venir (turn+river) les chances en % de compléter un tirage simple sont de 4*N où N est le  nombre d’outs  Avec une carte à venir (turn ou river) les chances en % de compléter sont de :  2.2*N où N est le nombre d’outs  ‐Les tirages composés sont les tirages où le nombre d’outs est supérieur à 10.  Avec deux cartes à venir les chances en % de compléter un tirage composé sont de :  3*N+9 où N est le nombre d’outs  Avec une carte à venir les chances en % de compléter un tirage composé sont de :  2.2*N où N est le nombre d’outs    Exemples :  8c7c versus AhAd sur le flop Tc8h6c  Avec une paire, un tirage quinte ventrale et un tirage couleur on a 59% avec deux cartes à venir.  On joue effectivement 17 outs (2 8, 3 7, 3 9 et 9 trèfles). D’où 3*N+9 = 3*77717+ 9 = 60%  Si la turn est le 2d les chances tombent à 38.5%.  8c7c versus AhAd sur le flop Kc8h6c  Avec une paire, un tirage couleur et un backdoor quinte on a 52.5% avec deux cartes à venir.  On joue effectivement 14 outs (2 8, 3 7 et 9 trèfles). D’où 3*N+9 = 3*14+ 9 = 51%  Si la turn est le 2d les chances ne sont plus que de 31.8%.    Ces  deux  exemples  montrent  même  étant  favori  au  flop  avec  deux  cartes  à  venir  les  chances  de  gain  décroissent significativement au turn (environ de 40% en % relatif).  Retenez qu’avec 14 outs vous êtes légèrement favori de toucher votre tirage (51.4%).  De ce fait, il est souvent profitable avec un tirage composé d’essayer de mettre le maximum d’argent au flop  tant que les chances de gain sont en notre faveur.   Miser au flop un tirage ayant de très forts chances d’amélioration protège votre équité.  Ac7c versus AdKd sur le flop Kc8h3c  Avec un simple tirage couleur au flop vous avez 4*N = 4*9 = 36% mais vous n’avez plus que 20.5% si la turn est  le 2d.  Avec  un  simple  tirage  couleur  les  chances  de  gain  baissent  aussi  dramatiquement  à  la  turn.  Un  moyen  de  valoriser sa main peut être de la jouer agressivement en misant au flop en espérant que la combinaison des  chances  que  l’opposition  passe  et  des  chances  de  compléter  son  tirage  si  l’on  est  suivi  donne  une  équité  positive.  Miser ou relancer un tirage est ce qu’on appelle communément un semi bluff.      La force de miser un tirage :  Si  au  flop  vous  êtes  le  premier  a  parlé  ou  l’action  a  été  checkée  jusqu’à  vous,  réaliser  un  semi  bluff  peut  s’avérer rentable si vous avez assez de FE avec la taille de votre mise même sans réelle cote implicite. La cote  implicite est le gain lorsque vous complétez votre tirage.  Le  tableau  ci‐dessous  indique  quelle  doit  être  la  FE  dans  la  situation,  certes  peu  réelle,  mais  instructive  suivante :  ‐vous misez une fraction du pot entre 33% et 100% avec un tirage qui vous garantit, une fois complété, le gain  du pot  ‐si votre adversaire suit votre mise (on suppose qu’il ne vous relance jamais), il n’y a pas de mise sur les tours  d’enchères suivants                    FE nécessaire en fonctionde la mise et les  chances de toucher un tirage  Fraction du pot misée  % de  compléter le  tirage  33%  50%  66%  75%  100% 2  4  6  8  10  12  14  16  18  20  22  24  26  28  30  32  23%  21%  19%  16%  14%  12%  9%  6%  3%  0%  ‐  ‐  ‐  ‐  ‐  ‐  32%  30%  28%  25%  23%  21%  18%  15%  12%  9%  6%  2%  ‐  ‐  ‐  ‐  38%  36%  34%  32%  30%  28%  25%  22%  20%  16%  13%  9%  5%  1%  ‐  ‐  41%  39%  38%  35%  33%  31%  29%  26%  23%  20%  17%  13%  9%  5%  0%  ‐  48%  47%  45%  43%  41%  39%  37%  34%  32%  29%  25%  22%  18%  14%  9%  4%          Le but lors de votre mise est de calibrer celle‐ci à votre estimation de la FE qu’elle peut engendrer chez votre  adversaire en fonction de son style et de son éventail de mains.    Exemples :  ‐Vous misez 2/3 du pot avec tirage quinte max au flop, vous avez environ 18% de le toucher au turn. Si votre  adversaire passe au moins dans 20% des cas vous faites un profit.  ‐Vous misez 3/4 du pot avec tirage quinte ventrale (gutshot) max au flop, vous avez environ 8% de le toucher  au turn. Si votre adversaire passe au moins dans 35% des cas vous réalisez un profit.  Si vous êtes en position et que vous pensez que dans les cas où votre adversaire paie alors il checkera aussi au  turn. Ainsi, vous toucherez votre gutshot dans environ 16% alors il suffit qu’il passe sur votre mise que dans  26% pour réaliser un profit.  ‐si au turn vous misez un tirage quinte et un tirage couleur soit 15 outs, par exemple :  8h7h vs. AsKs sur Kh9c2s6h  Vous avez 34% de chances de compléter votre tirage. En misant 3/4 du pot, vous n’avez même pas besoin de FE  car  la  cote  du  pot  de  2.33  contre  1,  supérieure  à  vos  chances  de  compléter  le  tirage,  vous  garantit  déjà  la  profitabilité de votre mise.  Attaquer ses tirages agressivement est clairement une option si l’on pense avoir de la FE.    Cette approche permet de :  ‐faire abandonner les mains faites marginales adverses qui sont devant nous  ‐faire passer un tirage qui est supérieur au notre mais pas assez fort pour suivre notre mise  ‐créer un flou sur la réelle force de notre main  ‐construire un pot plus gros et donc favoriser notre cote implicite si notre tirage rentre  ‐prendre le contrôle de coup plutôt que le subir  ‐la  possibilité  d’induire  une  « free  card »  (carte  gratuite)  au  turn  si  l’on  possède  la  position  grâce  à  notre  initiative dans le coup    2‐ La «Show Down Equity»  La «show down equity» » est basée sur la valeur de votre main à la river après toutes les enchères et donc de  ses chances que cela soit la main gagnante au show down.  Elle est indépendante des actions que vous prenez au cours du jeu.  En cas d’all in au flop, la «show down equity» », notée SDE, est l’espérance de gain au show down.  La SDE est le gain réalisé pondéré par les chances de gagner au show down moins la perte réalisée pondérée  par les chances de perdre au show down.  SDE = eq*g – (1‐eq)*s, ce qui se simplifie,  SDE = (g+s)*eq‐s  Où, eq = chances de gain au show down, g = gain lors du all in, s = votre stack lors du all in    Exemple :  Votre adversaire mise all in 100 dans un pot de 150 et vous estimez vos chances de gagner au show down à  60%.  Dans 60% vous gagnez 250 et dans 40% vous perdez 100  Votre SDE est donc :  60%*250‐40%*100 = 150‐40 = 110  On peut aussi faire le calcul avec la taille finale du pot qui est de 350, alors :  SDE = 350*60%‐100 = 210‐100 =110.  En moyenne vous faites un profit de 110 et donc vous aurez un tapis de 210.    Dans les cas d’un tirage pour définir votre équité, eq, contre un éventail adverse, vous devez déterminer :  ‐Votre nombre d’outs  ‐Quelles sont les outs qui sont « cleans », c’est à dire qu’elles sont celles vous assurant la main gagnante à la  river. Essayez de voir s’il n’existe pas des tirages supérieurs au votre.  ‐Comment se comporte le tirage face à un éventail de mains adverse et non pas face à une seule main.  ‐Essayez d’estimer, en fonction de son style, avec quelles mains votre adversaire est prêt à partir all in au flop.    Exemple :  Sur le flop Qc9c5h  Avec KcTc et 8c7c vous un avez un tirage couleur et un gutshot qui donne 12 outs potentielles.  Mais face à univers adverse contre lequel on doit estimer eq, ces deux tirages ne sont pas équivalents.  Divisons en plusieurs groupes l’univers potentiel avec lequel notre opposition est susceptible de partir all in au  flop.  *Votre adversaire peut avoir trois brelans : QQ 99 55  Les deux mains ont la même valeur face un brelan : 33%  Vos chances ne sont pas de 3*12+9 = 45%, à cause des possibilités de « redraws » adverses vers un full même si  vous touchez l’une de vos 12outs.  *Face  à  top  paire  ou  une  over  paire  KT  est  meilleur  car  avoir  un  K  permet  d’outdrawer  AQ  et  réduit  les  possibilités de KK chez l’adversaire.  Cela dit, vos outs sont toutes « cleans », on a donc :  KcTc vs AQ KK AA ~ 50%  8c7c vs AQ KK AA ~ 45.8%  *Face à deux paires max (Q9 dans notre exemple) vos chances de gain seront entre celles face à un brelan et  celles face à top paire soient environ 40%.  *Reste à voir quels peuvent être les tirages qui dominent votre main.  Avec KcTc on peut envisager : AcJc AcTc Ac5c  On peut ajouter en fonction du type adverse les autres tirages couleurs max.  Avec 8c7c les tirages dominants sont bien plus nombreux : AcKc AcJc AcTc Ac5c KcJc JcTc  Ici aussi, on peut comptabiliser quelques autres tirages couleurs max.    Lors d’un tirage dominé, comme précédemment, nos chances de gain sont de l’ordre de 25%. Il est donc crucial  d’avoir  une  idée  du  nombre  tirages  dominants  que  peut  éventuellement  détenir  notre  opposition  dans  son  univers de mains et éventuellement avec lesquels d’entre eux elle est prête à s’engager.  Une fois chaque groupe défini et les chances contre chacun d’eux, il reste pour définir l’équité contre l’éventail  adverse estimé à pondérer par le nombre de mains dans chaque groupe.  Même  si  votre  estimation  de  l’éventail  adverse  n’est  pas  100%  précise  ce  type  d’analyse  est  vital  pour  connaitre la force de votre tirage. Vous devez avoir absolument une idée de vos chances de gain au show down  face à un joueur standard quitte à la modifier dans un sens ou un autre par la suite.    Vs  Vs  Vs  Vs    KcTc sur Qc9c5h  AQ / KK / AA QQ / 99 / 55 Q9s  AcJc / AcTc / Ac5c  Nb. mains  %  Equité  12+3+6 = 21  21/34 = 62%  50%  3+3+3 =9  9/34= 26%  25%  1  1/34=3% 40%  1+1+1 = 3  3/34= 9%  25%  34  100%      Grace au tableau précédent nous déterminons eq comme suit :  ‐eq = (21*50+9*25+1*40+3*25)/34 = 41%    Enfin pour finir avec notre exemple, supposons que le pot contienne au flop 200.  Notre adversaire mise 150 et notre stack est de 900 que nous poussons au milieu.  Notre SDE sera si l’on est payé.  SDE = (g+s)*eq‐s = (900+200+900)*41%‐900 = 820‐900 = ‐80    En réalité face à cet éventail vous avez exactement 43.9% mais les approximations sont assez fiables pour avoir  une idée correcte de la force de notre tirage.    Comme  les  tirages  composés  contiennent  fréquemment  des  tirages  couleurs  (Flush  Draw  –FD)  nous  allons  donner quelques pourcentages de configurations classiques pour déterminer une équité contre un éventail.    Tirage vs.  Brelan 2 paires  Top paire  Tirage couleur  25%  32%  35%  Tirage couleur +  33%  40%  ~50‐%  quinte ventrale  Tirage couleur +  42%  49%  ~50+%  quinte bilatérale  Tirage couleur + 1      45%  over carte      Le backdoor couleur et le backdoor quinte avec une configuration avec trois cartes consécutives au flop du type  KJT, JT9 ne sont pas à négliger dans vos estimations car équivalents à 1 out, soit environ 4%.    La force « réelle » du tirage  Votre main de tirage possède deux angles sous lesquels vous pouvez la rentabiliser :  La «fold equity» (FE)  La «show down equity» (SDE)  Si votre main a une bonne SDE, elle mérite certainement de continuer le coup mais plus cette SDE est faible  plus vous avez besoin de FE.  Les mains comme les connecteurs assortis nécessitent une FE non négligeable car les chances de flopper un jeu  à fort SDE ne sont pas suffisantes pour les jouer profitablement même en position.  Quelque soit votre main, mais encore avec plus les mains dites « spéculatives » comme les SC ou les Axs, vous  devez maximiser la somme de votre FE et votre SDE qui compose votre Equité totale.  Bien sûr, la décision de jouer de telles mains sera prise dès l’action pré‐flop en fonction des paramètres définis  dans l’article précédent (cinquantedeux n°13).  Nous définissons donc l’équité « réelle », notée E, c’est‐à‐dire l’équité effective de votre main comme l’équité  cumulant votre FE et SDE.  Equité totale = E = FE + SDE  E = pf*dm + (1‐pf)*[(g+s)*eq‐s)], ce qui s’écrit aussi,  E = pf*[dm+s‐(g+s)*eq] + (g+s)*eq‐s   

https://www.fichier-pdf.fr/2010/01/07/h2cs9hw/

07/01/2010 www.fichier-pdf.fr

L'Egalité des chances - Brice ADANDE RADEMBINO Mai 2016 95%

Les avantages et les inconvénients de « L’égalité des chances » Les avantages et les inconvénients de « L’égalité des chances » En ma qualité de sénateur, mais également puisant dans l’origine latine du terme Senat qui en fait un Conseil des Anciens (cf.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/05/16/l-egalite-des-chances-brice-adande-radembino-mai-2016-1/

16/05/2016 www.fichier-pdf.fr

1 gagner au poker (2) 95%

Retenez simplement que plus il y a de joueurs impliqués dans un coup et plus vos chances de gagner diminuent, quelque soit la valeur de votre main.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/11/02/1-gagner-au-poker-2/

02/11/2013 www.fichier-pdf.fr

Le Pandémonium 94%

les chances de survie d'un citoyen en extérieur sont plafonnées à 90% (même avec toute la bonne volonté du monde, un risque de mourir à minuit demeurera toujours).

https://www.fichier-pdf.fr/2010/04/13/2ii0172/

13/04/2010 www.fichier-pdf.fr

CBM CN mai-juin 2016 FR FINAL 93%

Deux fois plus de chances de gagner !

https://www.fichier-pdf.fr/2016/04/26/cbm-cn-mai-juin-2016-fr-final/

26/04/2016 www.fichier-pdf.fr

L'Egalité des chances - Brice ADANDE RADEMBINO Mai 2016 93%

Les avantages et les inconvénients de « L’égalité des chances » En ma qualité de sénateur, mais également puisant dans l’origine latine du terme Senat qui en fait un Conseil des Anciens (cf.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/05/16/l-egalite-des-chances-brice-adande-radembino-mai-2016/

16/05/2016 www.fichier-pdf.fr

Kingdom Rush - Traduction Tours 93%

Chance 60% Tir à longue portée à chaque tir, augmente les chances de tuer immédiatement un ennemi ou de causer des dégâts massifs.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/05/20/kingdom-rush-traduction-tours/

20/05/2017 www.fichier-pdf.fr

vream.fr Avantages du Joueur 92%

La possibilité de choisir son thème en fonction de ses propres connaissances renforce les chances de chacun.

https://www.fichier-pdf.fr/2014/06/10/vream-fr-avantages-du-joueur/

10/06/2014 www.fichier-pdf.fr

Defis Fantastiques - 48 - Les Mondes de l'Aleph 92%

Cela facilitera vos chances de réussite, car de nombreux chemins sont parsemés d'obstacles.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/08/05/defis-fantastiques-48-les-mondes-de-l-aleph/

05/08/2012 www.fichier-pdf.fr