Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 05 mai à 03:00 - Environ 380000 fichiers indexés.

Chercher sur fichier-pdf.fr Tous les sites
Afficher résultats par page

Réponses pour «cultures»:


Total: 10000 résultats - 0.152 secondes

10- Pucerons 100%

N° 10 PUCERONS SUR TOUTES CULTURES Les conditions climatiques qui ont sévit ces derniers jours ont été favorables à l’apparition et à la prolifération des pucerons sur les cultures maraîchères, les arbres fruitiers et les agrumes.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/07/10/10-pucerons/

10/07/2016 www.fichier-pdf.fr


Polycope TD Bio Cell 98%

Faculté des Sciences -Kénitra Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire Partie I • Cultures Cellulaires • Microscopie • Fractionnement Cellulaire Année Universitaire 2013 - 2014 Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD1 :

https://www.fichier-pdf.fr/2013/11/19/polycope-td-bio-cell/

19/11/2013 www.fichier-pdf.fr

GenieAgro-tomates (1) 98%

Maison du Génie Agricole, Agribusiness &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/12/04/genieagro-tomates-1/

04/12/2017 www.fichier-pdf.fr

résumé culture 98%

implique une éducation mais débouche sur plusieurs cultures (prétendre civiliser quelqu'un, c'est lui imposer une culture unique) Comment peut-il y a des valeurs culturelles sans que de telles normes prétendent être les seules, donc sans qu'elles se confondent avec un projet colonialiste ?

https://www.fichier-pdf.fr/2015/06/16/resume-culture/

16/06/2015 www.fichier-pdf.fr

Versions of culture 97%

If nature is always in some sense cultural, then cultures are built out of that ceaseless traffic with nature which we call labour.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/03/16/versions-of-culture/

16/03/2012 www.fichier-pdf.fr

Agrodok 41 La culture des champignons à petite échelle 2 97%

le marketing pour les producteurs artisanaux Créer et gérer un point d’eau pour les troupeaux de son village Identification des dégâts causés aux cultures Les pesticides :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/07/25/agrodok-41-la-culture-des-champignons-a-petite-echelle-2/

25/07/2017 www.fichier-pdf.fr

Cerfa 10264-15 Impôt régime forfait 97%

À , le Signature —2— E RENSEIGNEMENTS DÉTAILLÉS SUR L’EXPLOITATION 1 CULTURES GÉNÉRALES 앬1 :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/02/17/cerfa-10264-15-impot-regime-forfait/

17/02/2011 www.fichier-pdf.fr

09-Pucerons sur toute culture fin 97%

BULLETIN N°09 30 mars 2014 Pucerons sur toutes cultures Les premières colonies de pucerons ont été observées sur quelques cultures (céréaliculture et amandier) au niveau des deux wilayas Constantine et Mila.

https://www.fichier-pdf.fr/2014/04/08/09-pucerons-sur-toute-culture-fin/

08/04/2014 www.fichier-pdf.fr

RA 2015 V5C 97%

CULTURES DU COEUR PARIS L’INSERTION PAR LA CULTURE RAPPORT MORAL &

https://www.fichier-pdf.fr/2015/04/03/ra-2015-v5c/

03/04/2015 www.fichier-pdf.fr

Chill Up Festival 2nd édition - Dossier de presse 97%

DOSSIER
DE
PRESSE
 Responsable
Communication

 Pierre
Bourlart
–
0682395252
 akarepier@gmail.com
 
 
 
 Venez‐vous
immerger
dans
la
culture
urbaine
en
participant
au
 
Chill
Up
Festival
#2
 
le
5
octobre
à
partir
de
10h
au
T.OT.E.M
à
Maxéville.
 Entrée
à
15€
en
prévente,
16€
sur
place.
 
 
 
 
 Sommaire
 A
la
découverte...
 L’univers
du
festival
 Les
Artistes
 Les
partenaires
 Liens
Web
 
 3
 7
 10
 18
 19
 A
la
découverte...
 
 ...de
Culture
Libre

 
 Culture
libre
a
vu
le
jour
le
10
octobre
 2010
 
 avec
 un
 objectif
:
 mettre
 en
 avant
 les
 cultures
 urbaines.
 Elle
 se
 positionne
 généralement
 en
 tant
 que
 porteuse
 et
 coordinatrice
 de
 projet
 dans
 une
 logique
 de
 démarche
 participative.
C'est
en
ce
sens
qu'elle
a
 déjà
 réalisée
 le
 projet
 1pact
 et
 la
 journée
 Urban
 Graff
 X
 qui
 nous
 a
 permis
 de
 toucher
 plus
 de
 800
 personnes
 avec
 l'aide
 de
 nombreux
 collaborateurs
 associatifs.
Cette
réussite
a
conforté
les
membres
de
Culture
Libre
qui
ont
développé
 par
la
suite
le
Chill
Up
Festival.

 
 La
 philosophie
 de
 Culture
 Libre
 est
 de
 s’inscrire
 dans
 une
 dynamique
 d’évolution
 permanente
 sans
 cesse
 en
 interaction
 avec
 des
 associations
 issues
 de
 différents
 milieux.
 L'idée
 est
 de
 créer
 des
 espaces
 d'actions
 pour
 les
 nombreuses
 associations
locales
militant
pour
la
reconnaissance
des
Cultures
Urbaines
au
travers
 de
 manifestations.
 Même
 si
 notre
 vocation
 première
 reste
 la
 promotion
 de
 ces
 cultures,
 l’association
 ne
 peut
 rester
 hermétique
 aux
 initiatives
 artistiques
 et/ou
 originales
d’associations
ou
d’artistes
issues
d’autres
univers.


 C'est
aussi
le
moyen
de
favoriser
la
mixité
des
publics
et
des
acteurs
au
sein
de
 ce
festival.
En
effet,
la
diversité
des
disciplines
nous
permet
d’unir
des
communautés
 de
passionnées
différentes.

Dans
cette
logique
d'ouverture,
les
membres
de
Culture
 Libre
ont
décidé
de
rendre
l'accès
gratuit
au
moins
de
12
ans
et
au
plus
de
65
ans
afin
 de
rendre
cette
manifestation
plus
familiale.

Nous
collaborons
également
avec
des
 MJC,
 des
 centres
 sociaux
 et
 des
 associations
 en
 contact
 de
 jeunes
 de
 quartiers
 dit
 sensibles.
L’idée
est
de
faciliter
l’accès
à
nos
manifestations,
de
les
impliquer
dans
le
 montage
du
festival
ou
de
leurs
proposer
d’intervenir
en
tant
qu’artiste.

 
 
 
 3
 
 ...de
la
culture
urbaine
 
Afin
 de
 replacer
 l’événement
 dans
 son
 contexte,
 il
 convient
 de
 revenir
 un
 peu
 en
 arrière
 et
 de
 vous
 raconter
 l’histoire
 des
 Cultures
 dites
 urbaines.
 Ces
 dernières
 font
 souvent
référence
au
mouvement
Hip
 Hop,
 né
 dans
 le
 Bronx
 new
 yorkais
 au
 cours
 des
années
70,
et
débarqué
en
France
au
cours
de
la
décennie
80.
 Cette
 véritable
 contre
 culture
 des
 ghettos
 s’est
 structurée
 autour
 de
 la
 proposition
 d’Afrika
Bambaataa
et
de
sa
Zulu
Nation
prenant
pour
mots
d’ordre
«
Peace,
Unity,
 Love
and
Having
Fun
».
En
matière
artistique,
elle
couvre
la
danse,
la
musique
et
le
 graffiti.
Bien
qu’apparue
sur
ce
terreau,
les
cultures
urbaines
ne
peuvent
cependant
 pas
 ce
 réduire
 à
 la
 simple
 expression
 du
 mouvement
 et
 de
 la
 culture
 Hip
 Hop.
 Les
 cultures
 urbaines
 sont
 des
 cultures
 vivantes
 qui
 se
 nourrissent
 en
 permanence
 de
 l’Autre,
 des
 systèmes
 établis,
 des
 pratiques
 artistiques
 et
 culturelles,
 et
 invitent
 à
 repenser
 les
 modalités
 de
 leur
 exploitation.
 Ainsi
 au
 fil
 du
 temps,
 de
 nombreuses
 disciplines
sont
venues
enrichir
ces
cultures
urbaines.
A
la
périphérie
de
ces
formes
 artistiques
se
sont
développées
des
pratiques
sportives
(Skateboard,
BMX,
Rollers...)
 en
lien
direct
avec
ces
cultures.
 
 
 
 ...du
Chill’up
festival
 Le
Chill
Up
festival,
qui
s’est
déroulé
sur
 un
 week
 end
 
 en
 octobre
 2012,
 est
 l’apogée
 de
 cette
 volonté
 de
 prôner
 les
 cultures
 urbaines.
 Le
 Chill
 Up,
 1ère
 édition
 ce
 sont
 de
 nombreux
 artistes
 locaux,
 nationaux
 et
 internationaux,
 ravis
 de
 l’ambiance
 et
 de
 l’accueil
 
 du
 festival.
En
plus
des
concerts,
il
y
eu
des
 contest
 de
 skate,
 de
 BMX,
 amateurs
 et
 professionnels,
 des
 expositions
 de
 Street‐art,
 des
 œuvres
 éphémères
 réalisés
 par
 nos
 artistes
 graffeurs.
 Ceux
 qui
 en
 parlent
 le
 mieux
 sont
 encore
 les
 visiteurs
 et
 les
 journalistes
 présents
 le
 temps
du
week‐end.
(CP
fin
de
projet
en
 annexe
à
ce
document)

 4
 
 
 Face
 au
 succès
 de
 la
 première
 édition
 qui
 a
 accueilli
 plus
 de
 1000
 visiteurs,
 Culture
 Libre
ne
pouvait
se
permettre
de
ne
pas
réitérer
l’expérience.
Ce
sera
chose
faite
le
5
 octobre
 au
 T.O.T.E.M
 à
 Maxéville
 à
 partir
 de
 10h.
 Comme
 l’année
 passée,
 ce
 merveilleux
lieu
qui
nous
accueille
sera
plongé
dans
l’univers
des
cultures
urbaines
le
 temps
du
festival.

 
 
 
 ...de
L2H,
partenaire
privilégié
du
festival
 L2H
 a
 été
 créé
 en
 2012
 en
 s’inscrivant
 dans
 la
 promotion
 des
 musiques
 
 actuelles.
 L’association
 utilise
 tous
 les
 moyens
 possibles
 pour
 valoriser
 cette
 culture
 à
 travers
 l’organisation
 d’événements
 (festivals,
 concerts,
 conférences),
 mais
 aussi
 des
 moyens
de
communication
avec
le
web
2.0
ou
encore
 en
 gérant
 le
 site
 internet
 lorrainehiphop.fr.
 C’est
 dans
 cette
 optique
 que
 L2H
 est
 partenaire
privilégié
dans
l’organisation
du
festival.
 
 Avec
 Monsieur
 Bourlart
 Pierre
 (Chargé
 de
 projet),
 l’association
 a
 pu
 développer
 assez
 rapidement
 la
 gestion
 de
 concerts
 et
 d’évènements
 et
 c’est
 plus
 d’une
 cinquantaine
de
manifestation
que
celle‐ci
a
pu
mettre
en
place
depuis
sa
création.
 Avec
les
concerts
de
DEAD
STEREO
BOOTS,
en
passant
par
des
shows
plus
importants
 comme
OXMO
PUCCINO
ou
encore
END
OF
THE
WEAK,
L2H
a
montrer
a
plusieurs
son
 efficacité
et
son
savoir
faire.
 C’est
 donc
 en
 toute
 logique
 que
 L2H
 devient
 partenaire
 particulier
 cette
 année,
 ainsi
 Monsieur
 Bourlart
 Pierre
 peut
 assurer
 à
 nouveau
 la
 co‐production
 et
 programmation
de
ce
magnifique
festival.
 
 
 
 
 5
 


https://www.fichier-pdf.fr/2013/09/26/chill-up-festival-2nd-edition-dossier-de-presse/

26/09/2013 www.fichier-pdf.fr

compte rendu colloque (1) 97%

2ème colloque « Culture Papier » Cultures papiers, cultures d’avenir Jeudi 8 novembre 2012 - Paris 2ème colloque « Culture Papier » Compte rendu intégral Jeudi 8 novembre 2012 - Paris, Assemblée Nationale Ce compte rendu intégral a été rédigé par Nicolas Brizé.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/02/14/compte-rendu-colloque-1/

14/02/2013 www.fichier-pdf.fr

culture 97%

https://www.fichier-pdf.fr/2017/04/13/culture/

13/04/2017 www.fichier-pdf.fr

Dossier culture 97%

PAR lamia berrada berca - photos :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/12/28/dossier-culture/

28/12/2011 www.fichier-pdf.fr

numero0 97%

https://www.fichier-pdf.fr/2015/04/07/numero0/

07/04/2015 www.fichier-pdf.fr

TPE 2001 cultures sans terre 97%

ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 Thème : La culture hydroponique Problématique :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/02/26/tpe-2001-cultures-sans-terre/

26/02/2015 www.fichier-pdf.fr

pucerons sur toutes cultures n°09 97%

N° 90 Pucerons sur toutes cultures Les premières colonies de pucerons sont apparues sur différentes cultures notamment :

https://www.fichier-pdf.fr/2014/04/22/pucerons-sur-toutes-cultures-n-09/

22/04/2014 www.fichier-pdf.fr

Variétés d'engrais verts (millet japonais, sarrasin, féverole, luzerne, etc.) 97%

Utilisation des engrais verts  Frédéric Sauriol   • • • • • • • • Qu’est ce qu’un engrais  vert?  Variétés d’engrais verts (millet japonais, sarrasin, féverole, luzerne, etc.)  Caractéristiques des engrais verts (Développement des racines, allélopathie)  Fournisseurs d’engrais vert  Utilisation des engrais verts : compagnonnage, plantes de couverture, dérobée  Intégration des engrais vert dans les rotations culturales  Taux et périodes de semis des engrais verts    Rentabilité liée à l’utilisation des engrais verts    Régie des champs     • États et santé des sols et leurs besoins en engrais verts (Pédons)  • Contrôle des engrais verts; suivi phytosanitaire, périodes d’enfouissement  • Gestion des résidus au printemps      • Qu’est ce qu’un engrais  vert? :  Les engrais verts, sont des cultures destinées à être enfouies au stade vert (jeune) afin d’en augmenter  la fertilité. Cette importante biomasse de tissus fermentescibles fournit une source de  nourriture facilement accessible aux microorganismes du sol, d'autant plus que la plante est  jeune. L'engrais vert ne représente généralement pas un précurseur d'humus stable pour les  sols. Sa biomasse verte est essentiellement formée de molécules peu complexes  et peu lignifiées qui laissent une matière organique dite fugitive (aussi appelée matière  organique transitoire ou active). L'exception est I’ incorporation de I’ engrais vert à un stade  très mature.   Historique des engrais verts :  Pratique très ancienne. Les premiers colons d’Amérique du nord, utilisaient fréquemment  le sarrasin, l’avoine et le seigle pour engraisser la terre. Les agriculteurs du sud‐est des  États‐Unis ont reconnu des le début du 18ieme siècle la valeur de certaine culture comme  engrais vert, particulièrement les légumineuses. Ce genre de culture en Amérique du Nord  était à sont apogée dans les années 40, mais les superficies ont beaucoup diminuées  depuis cette époque. Avec le retour actuel aux ``engrais organiques`` nombreux sont ceux  qui considèrent de nouveau l’utilisation d’engrais vert comme une méthode économique,  pratique et même esthétique pour restaurer la productivité des terres improductives ou  surexploitées.    • Variétés et caractéristiques  des engrais verts    Sarrasin :  Fagopyrum esculentum    Famille des polygonacées    Dose : Entre 50 et 90 kg/ha    Maturité : 70 à 90 jours (croissance rapide)    Développement des racines : Racines fasciculées : Le système racinaire bien  ramifié permet une bonne structuration et une agrégation rapide des premiers  centimètres.    Biomasse aérienne peu importante    Impact : Culture nettoyante, il assainit le sol, c’est un extracteur de phosphore.    N.B. Il est sensible au gel  (meurt l’hiver)    Proposition d’utilisation : Après la récolte d’une céréale (Orge, Seigle, etc.) On  disque et sème l’engrais vert.       Avoine :    Avena sativa    Famille des graminées    Dose : 115kg/ ha    Maturité : 70 à 90 jours    Développement des racines :     Le seigle s’implante très rapidement malgré les températures et il peut aisément  supporter les premières gelées d’automne.    Impacts : Bonne culture intercalaire, trappe bien la neige l’hiver    Légumineuses    Trèfle rouge, Mélilot jaune, Trèfle incarnat    Trifolium Pratense, Melilotus officinalis, Trifolium incarnatum L.    Impact :  Règle générale les légumineuses sont peu exigeantes en éléments nutritifs . Elles  ont de plus la capacité à fixer l’azote de l’air et de la rendre celle‐ci disponible à la  prochaine culture. Elles ont une croissance lente et  sont peu compétitives, d’où l’intérêt  de les utiliser en culture intercalaire dans les céréales.    Dose : Mélilot Blanc 15kg /ha    Moutarde blanche :    Sinapsis alba    Famille des brassicassées ( crucifères)    Dose : 10 à 12 kg/ ha    Maturité : 3 mois ( croissance rapide)    Développement des racines : Racines profondes     Tolère le gel mais meurt à l’hiver    Impact : Donne un grand coup d’azote lors de l’enfouissement au stade vert.    Seigle d’automne :    Secale cereale    Famille des graminées    Dose des semis : 100 à 125 kg/ ha     Le seigle peut germer à de basses températures, mais la croissance végétative du plant  nécessite 4°C. La plante requiert un certain développement avant l'hiver pour avoir une  bonne croissance au printemps et de bons rendements.    Maturité : 70 à 90 jours    Croissance rapide    Tolère le gel    Impacts :    Le seigle est une plante qui tolère très bien le froid et, parmi les céréales d'hiver, elle est la  plus rigoureuse et celle qui résiste le mieux aux maladies. Le seigle d'hiver comporte un  système racinaire fibreux imposant qui capte l'azote du sol de façon très efficace et qui  utilise l'humidité du sol tôt au printemps pour une croissance rapide. Le seigle d'hiver est  plus précoce et pousse plus vite au printemps que les autres céréales d'hiver,     Mélange d’engrais verts : Cela permet de bénéficier des avantages de chacune des  espèces.    • Types d’engrais vert :  1.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/09/14/varietes-d-engrais-verts-millet-japonais-sarrasin-feverole-luzerne-etc/

14/09/2012 www.fichier-pdf.fr

La culture des champignons à petite échelle 97%

Peter Oei Président de ECO Consult Foundation et professeur associé à l’Université agricole de Fujian Avant-propos 3 Sommaire 1 Introduction 6 2 2.1 2.2 2.3 2.4 Biologie des champignons Fungi Écologie des champignons Cycle de vie des champignons Intervalles des températures nécessaires aux champignons cultivés 8 8 8 9 13 3 3.1 3.2 Les fermes à champignons Agencement de la ferme Hygiène de la ferme 14 14 17 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 4.7 4.8 Production de blanc de champignon La culture de démarrage La stérilisation Bonnes conditions de propreté Cultures Préparation du milieu de culture Préparation des cultures inclinées Culture mère de blanc Préparation du blanc final 18 20 20 22 24 27 28 33 35 5 5.1 5.2 5.3 5.4 5.5 5.6 5.7 5.8 5.9 Culture de pleurotes Préparation du substrat Traitements thermiques Lardage du substrat pasteurisé Lardage des sacs stérilisés Envahissement du blanc Fructification/culture Cueillette Description de cas :

https://www.fichier-pdf.fr/2012/08/05/la-culture-des-champignons-a-petite-echelle/

05/08/2012 www.fichier-pdf.fr

la-culture-des-champignons-a-petite-echelle 97%

Peter Oei Président de ECO Consult Foundation et professeur associé à l’Université agricole de Fujian Avant-propos 3 Sommaire 1 Introduction 6 2 2.1 2.2 2.3 2.4 Biologie des champignons Fungi Écologie des champignons Cycle de vie des champignons Intervalles des températures nécessaires aux champignons cultivés 8 8 8 9 13 3 3.1 3.2 Les fermes à champignons Agencement de la ferme Hygiène de la ferme 14 14 17 4 4.1 4.2 4.3 4.4 4.5 4.6 4.7 4.8 Production de blanc de champignon La culture de démarrage La stérilisation Bonnes conditions de propreté Cultures Préparation du milieu de culture Préparation des cultures inclinées Culture mère de blanc Préparation du blanc final 18 20 20 22 24 27 28 33 35 5 5.1 5.2 5.3 5.4 5.5 5.6 5.7 5.8 5.9 Culture de pleurotes Préparation du substrat Traitements thermiques Lardage du substrat pasteurisé Lardage des sacs stérilisés Envahissement du blanc Fructification/culture Cueillette Description de cas :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/10/10/la-culture-des-champignons-a-petite-echelle/

10/10/2015 www.fichier-pdf.fr

RCHC PROFIL final (1) 97%

The research has taken two years working with special clinical cases which were rooted in Rwandan culture while they were for long time unhealed using conventional therapies created from abroad in other cultures.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/01/18/rchc-profil-final-1/

18/01/2013 www.fichier-pdf.fr

8 Ferti Maraichage - Copie 96%

Fertilisation en Maraîchage P our le maraîchage en agriculture biologique, système de production dynamique en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, l’apport de matières organiques en quantités se justifie encore plus que pour les autres cultures :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/04/06/8-ferti-maraichage-copie/

06/04/2017 www.fichier-pdf.fr

abri 96%

PRESENTATION DU SECTEUR Les cultures maraîchères de plein champ et sous abris occupent en Tunisie une moyenne de 140000 ha.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/12/04/abri/

04/12/2017 www.fichier-pdf.fr