Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 24 novembre à 10:51 - Environ 390000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «guetta»:



Total: 800 résultats - 0.169 secondes

Mogway 96%

Liste d'armée de Davé (David Grousson) – Tyranides QGs :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/06/26/uxs8w6f/

26/06/2010 www.fichier-pdf.fr

SELECTION DE CONCERTS AU MOIS D’AVRIL 2015 94%

the Queens David Guetta 4 25 Marquee Nightclub Las Vegas, NV 4 15 The Echo Los Angeles, CA 4 17 The Warfield San Francisco, CA 4 18 The North Park Theatre San Diego 4 21 Le Poisson Rouge New York, NY 4 3 Las Vegas, NV David Guetta 4 4 David Guetta 4 11 David Guetta 4 12 David Guetta 4 18 David Guetta 4 19 XS Nightclub at Encore Encore Beach Club, Wynn Las Vegas Encore Beach Club, Wynn Las Vegas Coachella Encore Beach Club, Wynn Las Vegas Coachella David Guetta 4 25 Las Vegas, NV David Guetta 4 26 Dirtyphonics 4 3 XS Nightclub at Encore Encore Beach Club, Wynn Las Vegas Kryptonite Gesaffelstein 4 8 Output Brooklyn, NY Gesaffelstein 4 9 Spybar Chicago, IL Gesaffelstein 4 12 Coachella Indio, CA Gesaffelstein 4 19 Coachella Indio, CA   1 Las Vegas, NV Las Vegas, NV Indio, CA Las Vegas, NV Indio, CA Las Vegas, NV Houston, TX Hélène Grimaud 4 14 Walt Disney Concert Hall Los Angeles, CA Hélène Grimaud 4 22 Modlin Center for the Arts Richmond, VA Iam 4 15 Revolution Miami, FL Iam 4 17 Gramercy Theater New York, NY Iam 4 18 Brighton Music Hall Boston, MA Iam 4 19 Bottom Lounge Chicago, IL Iam 4 21 Bronze Peacock @ HOB Houston, TX Iam 4 22 Parish New Orleans, LA Iam 4 23 Bahia Los Angeles, CA Ibeyi 4 1 Masonic Lodge Hollywood Ibeyi 4 2 The Independent Ibeyi 4 4 Mississippi Studios Los Angeles, CA San Francisco, CA Portland, OR Ibeyi 4 5 Neumos Seattle, WA Jean-Michel Pilc 4 9 Mezzrow New York, NY Jean-Michel Pilc Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Jean-Yves Thibaudet Klingande 4 10 Roberto's Winds New York, NY 4 10 Hayes Hall Naples, FL 4 11 Hayes Hall Naples, FL 4 15 Colburn School of Music Los Angeles, CA 4 23 Boston Symphony Hall Boston, MA 4 24 Boston Symphony Hall Boston, MA 4 25 Boston Symphony Hall Boston, MA 4 26 Jordan Hall Boston, MA 4 28 Boston Symphony Hall Boston, MA 4 30 Atlanta Symphony Hall Atlanta, GA 4 24 Union Transfer Philadelphia, PA Klingande 4 27 Spring Festival, Yale New Haven, CT Lido Lillywood &

https://www.fichier-pdf.fr/2015/03/24/selection-de-concerts-au-mois-d-avril-2015/

24/03/2015 www.fichier-pdf.fr

gazette 15 93%

Edition n°14 Organisation du conseil Comtesse :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/03/11/3qsz504/

11/03/2010 www.fichier-pdf.fr

gazette 15 93%

Edition n°15 Organisation du conseil Comtesse :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/03/11/qarclzx/

11/03/2010 www.fichier-pdf.fr

PidiF 1 92%

  DJ aux platines :  Caroline HORTES  Groupe 8  L3 Gestion parcours Marketing  IAE de Toulouse    SYSTEME INFORMATION Succès planétaire d’un  SIM : David Guetta & l’  album One Love     Un Système d’Information Marketing : Campagne de lancement de l’album One Love de  David Guetta    PLAN : la Playlist  I. Les enjeux d’un Système d’Information Marketing  II. L’évolution, les nouveautés du marché de la musique et l’application des SI à ce marché   III. Le Cas Guetta :  A. David Guetta, DJ Français à la notoriété internationale et le succès planétaire de son  album One Love  B.  Stratégie,  facteurs  clefs  de  succès  &  enjeux  financiers  du  SIM  du  lancement  de  One  Love    I. Les enjeux d’un Système d’Information Marketing    Un SIM (Système d’Information Marketing) peut comprendre huit sous‐systèmes, chacun associé  avec  un  domaine  particulier  du  marketing :  Ventes ;  Prévisions ;  Recherche  marketing ;  Politique  prix ;  Distribution ; Promotion ; Développement de nouveau produit ; Planification produit.  Six conseils pour bien bâtir un SIM    1. Définir et planifier son projet   ‐Définir sa stratégie de marketing.   ‐Bâtir un plan d'action sur 3 pôles :   Pôle population : recenser les individus, le type de produits et de communications à intégrer ;  Pôle  campagne :  pour  indiquer  tous  les  types  de  campagnes  marketing  à  exécuter,  leurs  fréquences et quantités, le type de données à utiliser ;    Pôle études : il permettra de définir l'architecture technique et fonctionnelle pour dimensionner  les  plates‐formes  à  mettre  en  place  :  quels  sont  les  canaux  de  vente  à  connecter  à  la  base,  les  types  d'accès, les réglementations ?   ‐Rédiger un cahier des charges.   ‐Définir  des  règles  de  gestion  (priorités  des  canaux  de  vente,  cohérence  des  données  à  intégrer...).  ‐Réfléchir à l'organisation à mettre en place pour supporter un nouveau SIM.     2. Intégrer tous les canaux de vente au back office  Définir  une  stratégie  d'intégration  multicanal  pour  la  coordination  des  canaux  de  ventes  et  services.  Définir des règles de cohérences de communication et de marketing (ex : prioriser un canal sur  un autre).  >> Meilleure visibilité pour le client : Seule la mise en place d'une structure transversale fédérant  les différents canaux de vente permet d'en favoriser l'intégration au sein d'un SI unique. Le défi sera de  réaliser  toutes  ces  interactions  en  temps  réel,  pour  que  la  donnée,  quelle  que  soit  sa  source,  soit  reconnue et enrichie immédiatement dans la base.    3. Evaluer le niveau de donnée à intégrer dans la base  Une  BDDM  sert  avant  tout  à  mieux  connaître  ses  clients  et  à  les  fidéliser.  Au  sein  d'une  base  d'études marketing, on ne retiendra que les données pertinentes et capitales (informations permettant  de faire scoring et segmentation). Evaluation des données à saisir dans la base à travers l’établissement  de classements des informations par degré de pertinence (Adresse, téléphone etc.).  Une base marketing socio‐comportementale devra être la plus exhaustive possible pour mener  des analyses plus fines en matière de GRC. A charge de l'entreprise de bien estimer le type de données  qu'elle souhaite intégrer par rapport à sa stratégie de GRC multi ou mono canal.    4. Définir des segmentations pour optimiser sa relation client   Plus  la  base  de  données  est  exhaustive,  plus  il  est  important  d'utiliser  de  puissants  outils  de  segmentation pour faire du profiling et optimiser ses opérations de fidélisation.  La  segmentation  doit  permettre  de  réaliser  un  nombre  important  de  croisements  entre  les  données  de  la  base,  pour  visualiser  les  types  de  populations  ciblées  et  analyser  leurs  comportements  d'achats. D'une manière générale, les entreprises mettent de côté leurs stratégies marketing de masse  pour s'orienter vers du marketing personnalisé, d'où l'importance de bien réaliser ces segmentations sur  un  nombre de  critères  très  importants.  Car  le  comportement  d'achat  d'un  client  peut  se  baser  sur  un  critère, qui peut sembler sans importance.    5. Faire vivre sa Base de Données Marketing  Pour mieux répondre aux attentes des clients, la mise à jour régulière de la base est un passage  obligé.  Alors  que  le  département  marketing  se  chargera  de  la  mise  à  jour  fonctionnelle  des  données,  l'informatique  s'occupera  de  la  mise  à  jour  physique  et  structurelle.  Faut‐il  encore  que  ces  deux  départements travaillent ensemble en totale synergie. Il est important de pouvoir renseigner sa base en  temps réel pour optimiser les opérations de segmentations et de scoring.      6. Donner un sens aux données  Si la BDDM est le capital client essentiel de toute entreprise, aussi renseignée soit‐elle, elle ne  servira  à  rien,  si  l'on  a  pas  recours  en  aval  à  des  outils  d'analyses  puissants,  de  statistiques,  de  comptages, ou de data mining. Les outils de comptages dynamiques permettent de réaliser des études  comportementales  en  prenant  compte  tous  les  critères  d'une  base.  Et  de  croiser  dynamiquement  n'importe quels types de critères. Plus complexes et aussi plus chers, les outils de data mining ont pour  objectif de trouver une loi explicative, un modèle qui puisse donner un sens à ces données (par exemple  pourquoi  une  Ferrari  se  vendra  mieux  dans  le  XVIe  que  dans  le  93).  Les  outils  d'analyses  prédictives  permettent sur plusieurs variables, de calculer les segmentations choisies sur les données à venir. D'un  coût élevé.    7. Faire attention au budget   Le coût d'un système d'information marketing dépend de plusieurs critères et notamment de son  déploiement à l'échelle d'un pays ou multisite à l'international. Ce sont les outils logiciels qui greffent le  plus  le  budget.  Le  volume  de  la  base  et  son  niveau  d'activités  en  import/export  de  données  joueront  aussi un rôle important dans l'évaluation du budget global. Plus cette volumétrie sera lourde, plus elle  impliquera  des  traitements  et  des  ressources  en  administration  et  sauvegarde.  Quant  aux  coûts  de  maintenance de la base, ils seront fonction des besoins en temps de réponse, du nombre d'utilisateurs  et de la volumétrie de données.      II. L’évolution, les nouveautés du marché de la musique et  l’application des SI à ce marché    L’industrie de la musique connaît de nombreuses révolutions et réorganisations, et ce depuis les  innovations technologiques, les évolutions commerciales, les changements de supports de production,  de diffusion et de promotion. Les évolutions permanentes de l’environnement de la mise sur le marché  de la musique, exigent un pouvoir d’adaptation et une connaissance des nouveaux média.  En  effet,  le  marketing  fait  aujourd’hui  parti  intégrante  de  la  problématique  de  l’industrie  de  la  musique :  reposant  sur  des  techniques  traditionnelles  qui  avaient  toujours  fait  preuve  de  succès  auparavant, les acteurs sont maintenant entrés dans une nouvelle ère du marketing. Aujourd’hui il y a  différentes  approches  marketing  envisageables  pour  lancer  un  nouveau  produit  et  notamment  en  évaluant  la  proportion  respective  des  méthodes  dites  « traditionnelles »  (Radio,  presse,  …)  et  des  techniques  liées  aux  nouveaux  média  (Internet  etc.).  Adapté  à  l’Internet,  aux  nouvelles  formes  de  communication,  aux  nouvelles  habitudes  d’achat  et  de  consommation,  l’industrie  du  disque  devrait  pouvoir intégrer ce marketing dans une réflexion globale.    Revisiter le support CD  Les  ventes  de  CD  chutent  en  France  quand  les  ventes  en  téléchargement  se  multiplient.  Nous  passons  d'un univers au format unique à un univers multiformat et multiusage. Nous sommes dans une logique à la fois de  réinvention,  d'innovation,  de  modernisation  du  format  CD  et  puis,  en  même  temps,  dans  un  développement  d'autres formats moins tangibles. Le numérique ne se substituerait pas forcément au CD : nous pouvons croire en  la progression du numérique en parallèle du CD, et non en la disparition de ce produit. L'industrie de la musique    se  trouve  ainsi  confrontée  à  une  problématique  double  :  1.  Inciter  les  consommateurs  à  acheter  des  CD ;  2.  S'engager sur le marché du téléchargement numérique payant.   Il faut renforcer le caractère attractif du CD, par exemples : sortir des albums en plusieurs versions, lancer  des  éditions  limitées,  des  versions  « deluxe »,  offrir  des  bonus  CD  ou  DVD,  créer  des  packagings  innovants,  de  qualité supérieure, des livrets recherchés, des CD dotés de bonus CD ou DVD. Mais aussi, par exemple, proposer  en  complément  du  CD  classique,  grâce  au  nouveau  format  DualDisc,  un  disque  double  face  avec,  d'un  côté  les  pistes audio et de l'autre une face DVD mixant pistes audio et clips vidéo.     Vers le téléchargement légal ?                Les maisons de disques se jettent sur Internet, en effet Universal Music et Warner Music ont créé  leurs  propres  labels  numériques  et  les  majors  ont  mis  en  ligne  leurs  titres  sur  des  sites  de  téléchargement légaux.   Par exemple, lors de la sortie du dernier Florent Pagny, les internautes pouvaient s'abonner à un  podcast  leur  permettant  de  télécharger  un  titre  par  semaine.  EMI  a  également  lancé  des  podcasts,  chacun  dotés  d'une  page  sur  MySpace.  Elle  prévoit  également  de  commercialiser  aux  Etats‐Unis  son  catalogue sur des plates‐formes de distribution peer to peer. Les internautes pourront télécharger des  titres limités gratuitement et les lire un certain nombre de fois, le visionnage de publicités servant de  base  de  financement.  Idéal  pour  découvrir  des  artistes  et  inciter  à  l'achat.  Universal  Music  suit  le  mouvement  en  proposant  le  téléchargement  gratuit  de  son  catalogue  musical  aux  Etats‐Unis  et  au  Canada.   Un véritable bouleversement qui vise à contrer les téléchargements illégaux en créant le “peer to  peer légal”. Ceci est une menace pour iTunes qui est leader du téléchargement légal et payant.   MySpace  annonçait  vouloir  vendre  la  musique  de  millions  de  groupes  indépendants,  avec  un  atout de poids : laisser aux artistes le choix des morceaux qu'ils souhaitent mettre en ligne et leur prix.   L'innovation et la créativité semblent être la clef du succès.     La musique et le mobile            L'industrie du disque n'a pas hésité à investir sur le marché de la musique mobile. En 2005, ce  secteur représentait 67,6 % des revenus numériques des majors, (3 fois plus qu'en 2004), alors que le  téléchargement ne représentait que 31,3 % des revenus. La majorité provient encore du téléchargement  de sonneries.     En 2005, l'achat de titres musicaux n'a représenté que 4 % des revenus de la téléphonie mobile.  Néanmoins,  les  opérateurs  portent  le  mobile  au  cœur  de  l'expérience  musicale,  notamment  en  l'incluant dans le processus de promotion des nouveaux albums.   Orange a lancé le mouvement avec la sortie de « Hung Up » de Madonna ; le mobitube (version  raccourcie d'un titre), a depuis vu le jour. En ce qui concerne SFR, l'opérateur a inauguré la campagne de  lancement  du  dernier  album  de  Placebo,  en  lançant  10  mobisodes  (feuilletons  pour  mobile),  et  en  diffusant leur concert à la Cigale sur le réseau SFR 3G.       Ces  acteurs  ne  se  contentent  plus  de  mettre  en  place  des  CD  dans  les  bacs,  ils  intègrent  les  dimensions de l'ère numérique dans laquelle nous sommes et profitent de l'ensemble des opportunités  qu'elle  offre  pour  rapprocher  les  artistes  de  leur  public  et  s’adapter  aux  désirs  d'innovation  des  consommateurs.     Entre Youtube, Dailymotion, et Deezer, nous voyons bien que la musique est de plus en plus liée  à  internet.  Preuve  en  est  également  la  communauté  de  The  DJ  List  qui  compte  plus  de  221  000  membres.   Ce sont finalement les DJ qui sont à l’origine de cette propagation de la musique sur internet. En  effet, proches de la technologie, ils mixent et testent en ligne. Nous comptons de plus en plus de DJ qui  sont à l’origine de tubes de l’été. Les noms de Bob Sinclar ou de David Guetta ne sont plus inconnus.     III. Le Cas Guetta :    David Guetta : un extrait de sa biographie  Naissance à Paris le 7 novembre 1967  Comptant parmi les producteurs les plus demandés au monde, David Guetta est sur le point de  sortir la musique électronique du cadre de l’underground international, sur lequel il règne en maître en  tant que meilleur DJ House. Grâce à son association avec certains grands noms de la scène urbaine et à  l’introduction de talents inconnus, un autre niveau semble se profiler à l’horizon.  Artiste aux multiples disques de platine en Europe, il compte à son actif trois albums classés parmi les  meilleurs ventes à ce jour (Just a Little More Love 2002 ; Guetta Blaster, 2004 ; Pop Life, 2007).   Sa signature musicale faite d’originalité, d’électro, de house et de dirty pop enflamme le reste du  monde, où régnait, jusqu’à présent, un secret propre au monde de la nuit.  Virgin/EMI Music a sorti le 24 août 09 le très attendu 4ème album de David Guetta. David Guetta a  également produit le single des Black Eyed Peas, I Got A Feeling, numéro 1 aux Etats – Unis.  Sa mission est de partager l’amour et les liens sur lesquels se fonde la musique Dance, tout en  réunissant les scènes musicales qui coexistent mais ne se mélangent pas souvent, comme ont pu le faire  Timbaland et Kanye West, le tout en adoptant un tout nouveau point de vue. C’est ce que l’on appelle  l’Electro Hop.  En tant qu’artiste et producteur, il fait bouger les clubs les plus branchés tout en passant sur les  radios pop. David Guetta a su franchir la ligne entre le DJ underground qu’il est et l’énorme succès que  remporte son mélange des genres, ce que la plupart des DJ n’aurait jamais osé faire. 

https://www.fichier-pdf.fr/2009/12/09/937feil/

09/12/2009 www.fichier-pdf.fr

gazette 25 92%

Edition n°25 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/07/09/8f2vsio/

09/07/2010 www.fichier-pdf.fr

gazette 46 91%

25 septembre 1460 Édition 46 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2012/09/26/gazette-46/

26/09/2012 www.fichier-pdf.fr

gazette 46 91%

26 septembre 1460 Édition 46 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2012/09/26/gazette-46-1/

26/09/2012 www.fichier-pdf.fr

gazette 46 91%

26 septembre 1460 Édition 46 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2012/09/26/gazette-46-2/

26/09/2012 www.fichier-pdf.fr

gazette 21 91%

Edition n°21 Organisation du conseil Comte :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/05/27/255ggld/

27/05/2010 www.fichier-pdf.fr

gazette20 88%

Edition n°20 Organisation du conseil Comte :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/05/13/ptliezg/

13/05/2010 www.fichier-pdf.fr

gazette 7eme edition 88%

Edition n°7 Organisation du conseil Comtesse :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/01/14/9qg7v51/

14/01/2010 www.fichier-pdf.fr

gazette 39 88%

Édition 39 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/02/22/gazette-39/

22/02/2011 www.fichier-pdf.fr

gazette 38 87%

Édition 38 Organisation du Conseil :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/02/23/gazette-38/

23/02/2011 www.fichier-pdf.fr

logistique du fort de bertincourt(1)(1)(1)(1) 86%

mars 1458 Fort de Bertincourt Lieutenant Nefi Mois :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/04/02/rcexc82/

02/04/2010 www.fichier-pdf.fr

roma 85%

https://www.fichier-pdf.fr/2013/09/22/roma/

22/09/2013 www.fichier-pdf.fr

Unites defense 84%

Banque :

https://www.fichier-pdf.fr/2010/09/16/8jpfeyv/

16/09/2010 www.fichier-pdf.fr