Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 07 août à 19:10 - Environ 390000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «herbicides»:



Total: 200 résultats - 0.02 secondes

100% - Synergie n°54 (final)

Un traitement chimique précoce, ‎après la levée de la culture et de la majorité d ‎ es adventices, est ‎recommandé pour la plupart des herbicides foliaires de ‎postlevée comme Traxos,Topik, ‎Zoom, etc…‎ En plus du choix d’un bon herbicide et de son positionnement, ‎le volume de la bouillie (litres/ha) à appliquer à la ‎culture revêt a ‎ ussi une grande importance dans la réussite du désherbage.

fichier-pdf.fr/2018/02/08/synergie-n-54-final/ 08/02/2018

97% - TECH SOL desherbage chimique

Parmi les molécules phytosanitaires retrouvées dans les cours d’eau, plus de 60% sont herbicides.

fichier-pdf.fr/2019/06/15/techsoldesherbagechimique/ 15/06/2019

96% - Herbicides Perspectives Agricoles 1997 1

Herbicides Perspectives Agricoles 1997 1 paire ¨ THÈMES sciences et perspectives PRÉVOIR Recherche Les matières actives L de demain a mise en place du système d’homologation européen a, depuis 1993, freiné ou peut être simplement décalé l’arrivée de nouvelles matières actives.

fichier-pdf.fr/2017/03/06/herbicides-perspectives-agricoles-1997-1/ 06/03/2017

95% - Plaquette IFT FC

les herbicides sur la culture et en interculture, les fongicides, les insecticides, les régulateurs et les anti-limaces.

fichier-pdf.fr/2017/05/29/plaquette-ift-fc/ 29/05/2017

90% - Les Ravages de l'agent orange

Entre  1962 et  1965, seuls quelques herbicides sont employés par les armées américaine et sud-vietnamienne.

fichier-pdf.fr/2018/04/01/les-ravages-de-l-agent-orange/ 01/04/2018

89% - 02 17 note technique désherage des céreales

02 17 note technique désherage des céreales NOTE TECHNIQUE N 02 12 février 2017 DÉSHERBAGE DES CÉRÉALES   Bromus sterilis Lors  d’un  diagnostic  agronomique  sur  les  facteurs  qui  en‐ travent  la  céréaliculture  d’atteindre  ses  potentialités,  il  s’est  avéré  que  le  désherbage  constitue,  une  des  princi‐ pales contraintes. La lutte chimique reste jusqu'à nos jours  une  méthode  prometteuse  recherchée  par  nos  céréalicul‐ teurs  pour  se  débarrasser  de  toute  végétation  qualifiée  d’indésirable. Effectivement, le marché national des herbi‐ cides  (plusieurs  spécialités  commerciales)  leur  permet  de  résoudre plus de 95% des problèmes posés. Cependant, les  superficies traitées annuellement restent insignifiantes par  rapport  aux  4  à 5  superficies  annuellement  emblavées.  En  outre, le désherbage de la culture de l’orge est négligé par  la plupart des agriculteurs.  Brome stérile   Les  adventices  se  manifestent  souvent  par  une  croissance  rapide  et  vigoureuse.  Par  leur  effet  concurrentiel,  elles  di‐ minuent  les  rendements  et  déprécient  la  qualité  des  ré‐ coltes des céréales par la présence d’impuretés; le goût et  l’odeur désagréables (graines de faux fenouil), la présence  de semences toxiques (nielle des blés).    Avena fatua Les  pertes  du  rendement  sont  causées  par  les  mauvaises  herbes  d’une  façon  directe  ou  indirecte.  En  fonction  de  la  nature  du  cortège  floristique,  de  degré  d’infestation  des  champs,  de  la  région  et  des  conditions  climatiques  de  l’année,   Folle avoine   Lolium multiflorum Les  mauvaises  herbes  pourraient  engendrer  des  pertes  de  rendement potentielles allant de 15 à 40%. En outre, elles  accentuent  le  problème  des  maladies  foliaires,  favorisent  les  pullulations  d’insectes  et  entravent  l’exécution  de  cer‐ taines pratiques culturales (la moisson pour les espèces de   Ray-grass d’Italie     fin du cycle). La compétition pour l’eau, les éléments miné‐ raux  et  la  lumière  ainsi  que  la  sécrétion  des  substances  toxiques (Allèlopathie).    Phalaris paradoxa   La maîtrise des adventices peut se faire par plusieurs voies :  agronomiques, mécaniques et chimiques.  Il  ne  faut  donc  pas  négliger  la  diversification  des  cultures  dans  la  rotation  et  l’adaptation  du  travail  du  sol,  notam‐ ment labour et/ou faux semis, à la succession des cultures  et à la biologie des adventices, ou un léger décalage de la  date de semis (quand cela est possible) ce qui réduit énor‐ mément le stock semencier de la parcelle.  Phalaris   Une bonne maitrise de ces différentes techniques assurera  l’efficacité  et  la  pérennité  de  la  lutte  chimique  puisque  nous  ne  sommes  pas  réellement  à  l’abri  de  problèmes  de  résistances.       Le  premier  désherbage  se  fait  mécaniquement,  générale‐ ment  avant  le  semis  et  après  les  premières  pluies  par  les  labours.     Hordeum murinum La multiplication du nombre de passages permet de passer  sur des adventices très jeunes, plus sensibles aux passages  des  outils.  Idéalement,  les  passages  d’outils  pendant  l’interculture doivent être de plus en plus superficiels pour  finir avec un objectif de 3‐5cm. Le dernier passage doit être  efficace  pour  détruire  les  plantules  et  avoir  une  parcelle  propre le jour du semis.  Orge des rats   A noter que les faux‐semis ne seront efficaces que si le sol  est  suffisamment  humide  pour  permettre  la  germination  des semences.    Cynodon dactylon     Plusieurs composantes du rendement sont déterminées au  début  du  cycle  de  la céréale. Attendre  des stades avancés  pour intervenir, c’est laisser s’installer une très forte com‐ pétition  entre  les  adventices  et  la  culture  à  un  moment  crucial du développement de la plante. En stoppant par un  désherbage  précoce  dès  le  début  de  la  concurrence  exer‐ cée  par  les  adventices  au  stade  plantule,  pour  mettre  vos  cultures  dans  les  meilleures  conditions  de  développement  pour exprimer son potentiel de rendement.       Le  désherbage  chimique  est  une  opération  qui  consiste  à  éliminer à l'aide de désherbants sélectifs toute plante indé‐ sirable qui s'installe dans une parcelle.   Chiendent pied de poule   Galium aparine Il  est  préférable  d’effectuer  le  désherbage  avant  l’application des engrais de couverture ou bien juste après    Gaillet gratteron   le  premier  apport,  car  les  mauvaises  herbes  profiteront  rapidement de cet engrais.     La lutte chimique, si elle est bien appliquée, donne souvent  des  résultats  rapides  et  meilleurs  sur  le  plan  économique.  Cette méthode est tout à fait justifiée, voire recommandée  dans les zones favorables ou intensifiées.     Convolvulus arvensis Il  est  plus  facile  de  contrôler  les  mauvaises  herbes  quand  elles  sont  encore  jeunes,  généralement  cela  coïncide  avec  le stade 3‐4 feuilles jusqu'à fin tallage du blé. Si ce désher‐ bage est bien fait, il est suffisant pour toute la durée de la  culture,  car  toute  adventice  qui  poussera  plus  tard  sera  étouffée par la culture.   Liseron des camps   « Un désherbage précoce entre 3 feuilles et fin tallage de  la céréale aura une meilleure efficacité »    Sinapis arvensis A  cet  effet,  il  faut  bien  veiller  à  respecter  les  règles  clas‐ siques  d’application  d’herbicides  :  conditions  climatiques,  traitement à l’optimum des stades de développement, res‐ pect des doses homologuées, éviter toute utilisation répé‐ tée d’une matière active, alterner les modes d’actions des  herbicides,  optimiser  les  techniques  d’application  (volume  de bouillie, type de buse, pression de pulvérisation, etc.)  Moutarde des champs   CONDITIONS DE RÉUSSITE DU DÉSHERBAGE CHIMIQUE:     La connaissance des mauvaises herbes de la parcelle est la  première  donnée  essentielle  pour  mettre  en  place  une  stratégie de lutte efficace puisqu’elle permet de :    ●Prévoir une intervention à la bonne période,    ●Se  fixer  des  priorités  d’action  sur  les  adventices  les  plus  problématiques,  Papaver rhoeas ●Intervenir  avec  la  bonne  technique  (intervention  chi‐ mique et/ou mécanique, travail du sol approprié).  Coquelicot   La  réussite  de  la  lutte  chimique  contre  les  mauvaises  herbes  associées  aux  céréales  d’hiver  dépend  aussi  étroi‐ tement du choix de l'herbicide à utiliser. Ce choix doit tenir  compte des considérations suivantes :    Malva sylvestris 9 La nature des mauvaises herbes (dicotylédones, gra‐ minées) 9 La sélectivité vis‐à‐vis des céréales  9 La période d’application par rapport au cycle de la cul‐ ture  9 Les conditions climatiques de l’année ou lors de  l’application  9 La rémanence du produit dans le sol et effet sur les  Mauve sauvage   cultures ultérieures  9 Le niveau d’efficacité recherché  9 Le respect de l’alternance des herbicides (cas de soup‐ çon de la résistance).     En  réalité  le  prix  n'est  souvent  pas  un  critère  privilégié  du  bon  choix  mais  c'est  la  nature  des  adventices,  leur  impor‐ tance, l'espèce de céréale et le spectre d'activité du produit  qui doit guider ce choix.    Daucus carota Aucun  herbicide  n'est  efficace  sur  toutes  les  mauvaises  herbes,  chacun  possède  un  spectre  d'action  qui  lui  est  propre,  d'où  la  nécessité  de  ne  pas  toujours  recourir  au  même herbicide.

fichier-pdf.fr/2017/02/14/02-17-note-technique-desherage-des-cereales/ 14/02/2017

89% - Note technique 02 désherbage chimique des céréales

A cet effet, il faut bien veiller à respecter les règles classiques d’application d’herbicides :

fichier-pdf.fr/2015/02/12/note-technique-02-desherbage-chimique-des-cereales/ 12/02/2015

89% - 02 16 note technique désherage des céreales 09.02.2016

« Un désherbage précoce entre 3 feuilles et fin tallage de la céréale aura une meilleure efficacité » Gaillet A cet effet, il faut bien veiller à respecter les règles classiques d’application d’herbicides :

fichier-pdf.fr/2016/02/11/02-16-note-technique-desherage-des-cereales-09-02-2016/ 11/02/2016

88% - JB 4pages OGM web 2011[1]

Monsanto, c’est 8,5 milliards de dollars de chiffre d’affaires, dont 4,8 pour les semences, 3,7 pour les herbicides, et un milliard de dollars de profits en 2007.

fichier-pdf.fr/2011/06/15/jb-4pages-ogm-web-2011-1/ 15/06/2011

86% - 02 21 Note DESHERBAGE DES CEREALES D'HIVER du 03 Janvier 2020 FIN

Une bonne maitrise de ces différentes techniques assurera l’efficacité de la lutte chimique et permet d’échapper aux de problèmes de résistance aux herbicides.

fichier-pdf.fr/2021/01/06/02-21note-desherbage-des-cereales-dhiver-du-03-janvier-2020-fin/ 06/01/2021

84% - 03 20 Note DESHERBAGE DES CEREALES D'HIVER du 16 Janvier 2020

« Un désherbage précoce entre 3 feuilles et fin tallage de la céréale aura une meilleure efficacité » A cet effet, il faut bien veiller à respecter les règles classiques d’application d’herbicides :

fichier-pdf.fr/2020/01/16/03-20note-desherbage-des-cereales-dhiver-du-16--janvier-2020/ 16/01/2020

84% - Fiche VULMY5

Présente sur les bordures des routes, elle colonise les céréales d’hiver, certainement favorisée par les techniques culturales simplifiées et par la faible efficacité des herbicides anti-graminées foliaires (fops).

fichier-pdf.fr/2019/02/07/fichevulmy5/ 07/02/2019

84% - Vulpie

Présente sur les bordures des routes, elle colonise les céréales d’hiver, certainement favorisée par les techniques culturales simplifiées et par la faible efficacité des herbicides anti-graminées foliaires (fops).

fichier-pdf.fr/2019/02/13/vulpie/ 13/02/2019

82% - 02 18 Note DESHERBAGE DES CEREALES D'HIVER du04 fevrier 2018

« Un désherbage précoce entre 3 feuilles et fin tallage de la céréale aura une meilleure efficacité » A cet effet, il faut bien veiller à respecter les règles classiques d’application d’herbicides :

fichier-pdf.fr/2018/02/06/02-18-note-desherbage-des-cereales-d-hiver-du04-fevrier-2018/ 06/02/2018

82% - Choix alimentaires biologiques Cora Loomis

insecticides, fongicides, herbicides) • Pas d’engrais chimique (fertilisants) • Pas d’OGM • Pas d’hormones de croissance *http://www.fabqbio.ca/meganet/media/docs/fiche_3_pourquoi_manger_bio_quebecois.pdf Les pesticides ne sont pas tous égaux Définition de pesticides:

fichier-pdf.fr/2015/10/21/choix-alimentaires-biologiques-cora-loomis/ 21/10/2015

82% - étude comparative

24 hectares - 5,50 ha en pommiers (espacement des arbres 4 mètres) - 18,50 ha en cerisiers, pêchers, abricotiers (espacement des arbres 6 mètres) Traitement 50 cm de chaque côté du pied Nbre de passage annuel Nbre de litres CENT 7 1 2 KERB GIBSON GIBSON 3 BASTA 4 WEEDAZOL Nettoyant racinaires Défeuillant racinaire Défeuillant racinaire Herbicide de contact à absorbtion foliaire Herbicides foliaire systémique Genre de Roundup INTERDIT EN 2017 Printemps Début été Prix à Prix à l'hectare Prix à l'hectare l'hectare arbres espacés de arbres espacés plein 4m de 6 m 3 40,20 120,60 60,30 40,20 2 2 3 26,50 8,90 8,90 53,00 17,80 26,70 26,50 8,90 13,35 17,67 5,93 8,90 45,00 45,00 103,92 51,96 34,64 322,02 206,01 152,34 Dans l'été Automne 12 Pommiers :

fichier-pdf.fr/2016/05/20/etude-comparative/ 20/05/2016

82% - COMMUNIQUE DE PRESSE, réaction Borsus

COMMUNIQUE DE PRESSE, réaction Borsus COMMUNIQUE DE PRESSE Ce 27 avril, le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture, Willy Borsus a annoncé son intention d’interdire la mise sur le marché des herbicides pour les usages par les particuliers, en ce compris le Round Up (glyphosate).

fichier-pdf.fr/2017/04/28/communique-de-presse-reaction-borsus/ 28/04/2017

81% - CP StopOGMcachés V3

Revendiquant pleinement leur acte de désobéissance civique, ils demandaient la mise en place d'un moratoire concernant ces variétés végétales rendues tolérantes aux herbicides (VrTH).

fichier-pdf.fr/2017/04/20/cp-stopogmcaches-v3/ 20/04/2017

80% - Dossier technique pesticides (2017)

Effets des pesticides sur la faune, la flore et la santé………………………22 I°) Les pesticides et leurs effets sur la faune et la flore……………………………..22 A°) Effets sur les cultures directement traitées……………………………………22 1°) Herbicides………………………………………………………………….22 2°) Fongicides………………………………………………………………….24 3°) Insecticides…………………………………………………………………25 B°) Effets sur la faune et la flore adjacentes..…………………………………….25 II°) Les pesticides et leurs effets pour la santé humaine…………………………….29 A°) Impact des pesticides sur l’environnement de l’Homme…………………….30 1°) Au niveau de l’eau………………………………………………………….30 2°) Au niveau du sol……………………………………………………………32 3°) Au niveau de l’air…………………………………………………………..34 4°) Au sein de notre alimentation………………………………………………37 B°) Impact des pesticides sur l’Homme directement…………………………….40 1°) Les effets sur la population rurale…………………………………………40 a.

fichier-pdf.fr/2017/03/23/dossier-technique-pesticides-2017/ 23/03/2017

80% - 20161216 Ficheope rationSOL01

le bénéficiaire ne doit pas dépasser annuellement l’IFT « herbicides » et « hors-herbicides » de référence propre au territoire.

fichier-pdf.fr/2017/01/06/20161216-ficheope-rationsol01/ 06/01/2017

78% - article 330627

Edwy Plenel www.mediapart.fr mis à appliquer de plus en plus d'herbicides :

fichier-pdf.fr/2013/08/12/article-330627/ 12/08/2013

76% - Document 89756

Document 89756 Guide des traitements phytosanitaires dans la culture des arbres de Noël 2015 TABLE DES MATIÈRES Mise en garde / Rédaction Stades de développement des bourgeons du sapin 3 4 Herbicides Année précédent la plantation Année de la plantation Plantation établie 5 5 8 Insecticides et acaricides Cécidomyie du sapin Chenille à houppes blanches Cochenille des aiguilles du pin Diprion du sapin Puceron des pousses du sapin Pyrale des cônes Spongieuse Tétranyque de l'épinette 15 16 17 18 19 21 22 23 Fongicides Rouges 25 MISE EN GARDE Les doses mentionnées dans ce guide sont résumées et à titre indicatif seulement.

fichier-pdf.fr/2016/12/17/document-89756/ 17/12/2016