Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 26 novembre à 18:37 - Environ 400000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «infection»:



Total: 2000 résultats - 0.027 secondes

100% - 16 10 2010 1070 1078

La survenue d’une infection nosocomiale était significativement associée à la ventilation mécanique, un délai de séjour supérieur ou égal à 8 jours, la présence d’un cathéter central ou périphérique, une sonde urinaire, au diabète, et à l’âge.

fichier-pdf.fr/2012/04/20/16-10-2010-1070-1078/ 20/04/2012

99% - ANTIBIOTICS 2006

Patient with cellulitis caused by premolar root canal infection.

fichier-pdf.fr/2014/02/14/antibiotics-2006/ 14/02/2014

99% - T svt anc 925403474

Le fait que ces anticorps apparaissent dans le sang suite à l’infection et avec un délai plus ou moins long indique qu’il s’agit d’une réaction immunitaire à l’introduction du virus dans l’organisme.

fichier-pdf.fr/2011/10/11/t-svt-anc-925403474/ 11/10/2011

99% - Antibiotiques résumé

Monobactames Azéthréonam - Constitué uniquement du cycle Béta-lactame - Pas d’action sur les gram et bactéries anaérobies - Active sur les BGN producteurs de béta lactamase - Traitement des infections sévères en association (milieu hospitalier) ou en monothérapie (infection communautaire) Carbapénémes :

fichier-pdf.fr/2014/05/08/antibiotiques-resume/ 08/05/2014

98% - 20.09.1610h 11h Goffard

PLAN DU COURS I) Pathogenèse des infections virales A) Portes d'entrée des infections virales 1) Porte d'entrée cutanée 2) Portes d'entrée muqueuses 3) Autres portes d'entrée des virus 4) Conclusion B) Types d'infections engendrées par les virus 1) Infection localisée 2) Infections généralisées 3) Conclusion II) Immunité et virus A) Présentation générale de l'immunité antivirale B) Échappement des virus à l'immunité de l'hôte 1) Échappement du virus de l'hépatite B 2) Échappement du virus de l'hépatite C 3) Actions du HIV sur le système immunitaire de l'hôte III) Types d'infections virales 1/12 2016-2017 Pathogenèse des infections virales et immunité antivirale Objectifs:

fichier-pdf.fr/2016/09/25/20-09-1610h-11h-goffard/ 25/09/2016

98% - Lore et règles

Lore et règles **Lieu inconnu.

fichier-pdf.fr/2020/11/03/lore-et-regles/ 03/11/2020

98% - Conf MIT 4juin

infection, médicaments, toxiques, irradiation. ... Infection à VIH.

fichier-pdf.fr/2012/06/05/conf-mit-4juin/ 05/06/2012

97% - Les infections postopératoires (1)

plaies traumatiques récentes, ouverture de tractus infectés - Infection manifeste préexistante - Ex:

fichier-pdf.fr/2011/12/17/les-infections-postoperatoires-1/ 17/12/2011

97% - INFECTIONS ET MALADIES AUTOIMMUNES JOURNEE AMMAIS 2016

l’apport des ASLO (anticorps antistreptolysine O témoignant de la présence d’une infection à streptocoques) dans le diagnostic du rhumatisme articulaire aigu Dr Abdelfattah Sentissi 10 h :

fichier-pdf.fr/2016/10/09/infections-et-maladies-autoimmunes-journee-ammais-2016/ 09/10/2016

97% - MQE

A-Les attaques informatiques Comme dit plus haut, les attaques informatiques sont des attaques qui utilisent exclusivement des failles informatiques, ou toutes autres méthodes informatiques qui permettent l'infection d'un système par un malware.

fichier-pdf.fr/2010/03/20/39sb6lo/ 20/03/2010

97% - MQES2 Fini

Éviter les sites de Cracks/Pornos/warez car se sont des gros vecteur d'infections, le P2P aussi et à bannir car tous comme les sites de Cracks/Pornos/warez c'est un gros vecteur d'infection Ne télécharge pas des logiciels n'importe ou, télécharge les soit sur le site de l'éditeur ou sur des sûr.

fichier-pdf.fr/2010/06/04/qir47ij/ 04/06/2010

97% - infectiologie-virus et grossesse-1803

Le taux de transmission vari selon le terme de la grossesse c’est à dire le moment durant lequel la femme enceinte est infectée par le virus, selon l’immunité préalable de la femme enceinte (primo infection ou pas…) On aura toujours 2 patients à diagnostiquer, la femme enceinte et l’enfant soit in utero soit le nouveau né.

fichier-pdf.fr/2011/04/09/infectiologie-virus-et-grossesse-1803/ 09/04/2011

97% - Fiche, Devenir des maladies infectieuses, Thibault

48 heures après l’admission → Jusqu’à 30 jours pour les sites opératoires → Jusqu’à 1 an pour les prothèses • IN → 5,4 % des hospitalisés 1) Infections urinaires 2) Infections respiratoires 3) Infection site opératoire • 20-30 % évitables • Depuis 2006 (Infections nosocomiales) → Prévalence des patients infectés à court séjour :

fichier-pdf.fr/2018/03/23/fiche-devenir-des-maladies-infectieuses-thibault/ 23/03/2018

97% - Herpès cutanéomuqueux

Herpès cutanéomuqueux Herpès cutanéomuqueux La maladie L'herpès cutanéomuqueux est une infection virale liée au virus Herpes simplex 1 ou 2 (HSV1 ou HSV2).

fichier-pdf.fr/2017/07/25/herpes-cutaneomuqueux/ 25/07/2017

97% - MQE2 Fini

1-Les attaques informatiques Comme dit plus haut, les attaques informatiques sont des attaques qui utilisent exclusivement des défaillances informatiques, ou toutes autres méthodes informatiques qui permettent l'infection d'un système par un malware.

fichier-pdf.fr/2010/06/04/x11ci81/ 04/06/2010

96% - Recos2017

Recommandations pour identifier et traiter précocement les sepsis et choc septiques   Le Sepsis est défini comme une dysfonction d’organe menaçant le pronostic vital et causé par une réponse  inappropriée de l’hôte à une infection. La mortalité́ hospitalière est estimée autour de 10%, justifiant une  prise en charge adaptée rapide.  Sa définition opérationnelle, pratique est une augmentation du score SOFA (Sequential Organ Failure  Assessment) d’au moins 2 points lié à l’infection. Le SOFA basal est supposé́ être à zéro en l’absence de  dysfonction d’organe, aigue ou chronique, préexistante.     Des critères simplifiés, utilisables hors réanimation, sont proposés en dépistage de patients pouvant avoir  un sepsis ; le quick SOFA (qSOFA)    Pression artérielle systolique ≤ 100 mm Hg  Fréquence respiratoire ≥ 22/mn   Confusion   La présence de 2 critères quick SOFA (qSOFA) identifie des patients risquant d’avoir un mauvais pronostic  et doit conduire à :  - Demander un avis spécialisé de réanimation si le malade est hospitalisé en dehors d’une structure  d’urgence ou de soins intensifs/réanimation ;  Obtenir sans délai un dosage de lactatémie artérielle;  Prélever sans délai des hémocultures (4 flacons en une seule ponction veineuse) et des  prélèvements locaux accessibles en fonction du (des) site(s) infectieux suspecté(s)  Compléter et répéter le bilan biologique à la recherche de signes biologiques évolutifs témoins de  l'apparition de dysfonction d’organe (TP, plaquettes, créatinine, bilirubine)  Demander les examens complémentaires d’imagerie utiles à la recherche de la source du foyer  infectieux ;  Instaurer une surveillance rapprochée à la recherche de l’apparition de signes de dysfonction  d’organe (pression artérielle, diurèse horaire);  Et, en fonction des premiers résultats et de l’évolution des 3 à 6 premières heures, décider de  l’orientation et de la suite de la prise en charge en concertation avec le réanimateur.  5  Retour au sommaire   

fichier-pdf.fr/2017/10/23/recos2017/ 23/10/2017

96% - EN DATE DU 28 AVRIL 2020

EN DATE DU 28 AVRIL 2020 ................................................................................................

fichier-pdf.fr/2021/10/19/en-date-du-28-avril-2020/ 19/10/2021

96% - MQES

Éviter les sites de Cracks/Pornos/warez car ce sont de gros vecteurs d'infections, le P2P aussi est à bannir, car tout comme les sites de Cracks/Pornos/warez c'est un gros vecteur d'infection Ne téléchargez pas de logiciels n'importe où, téléchargez les soit sur le site de l'éditeur, soit sur des sites sûrs.

fichier-pdf.fr/2010/03/14/hnrutqu/ 14/03/2010

96% - Infections génitales de la femme

Diagnostic Le diagnostic d'infection génitale de la femme est d'abord clinique, même si certaines formes peuvent rester longtemps asymptomatiques (Chlamydia trachomatis, notamment).

fichier-pdf.fr/2017/07/25/infections-genitales-de-la-femme/ 25/07/2017

96% - PCT Peritonite Crit Care

Procalcitonin biomarker kinetics fails to predict treatment response in perioperative abdominal infection with septic shock Critical Care 2013, 17:R255 doi:10.1186/cc13082 Boris Jung (b-jung@chu-montpellier.fr) Nicolas Molinari (n-molinari@chu-montpellier.fr) Mourad Nasri (nasrimourad80@yahoo.fr) Zied Hajjej (hajjej_zied@hotmail.com) Gerald Chanques (g-chanques@chu-montpellier.fr) Helene Jean-Pierre (h-jean_pierre@chu-montpellier.fr) Fabrizio Panaro (f-panaro@chu-montpellier.fr) Samir Jaber (s-jaber@chu-montpellier.fr) ISSN Article type 1364-8535 Research Submission date 12 June 2013 Acceptance date 11 September 2013 Publication date 24 October 2013 Article URL http://ccforum.com/content/17/5/R255 This peer-reviewed article can be downloaded, printed and distributed freely for any purposes (see copyright notice below).

fichier-pdf.fr/2013/10/28/pct-peritonite-crit-care/ 28/10/2013

96% - Virus Mult Org Med 2

LCMV et retard de croissance des souris internal ribosomal entry site Infection persistante non lytique Diminution d’ARNm de GH eIF-4G pas nécessaire Des virus augmentent sélectivement la transcription de gènes cellulaires - Ex HTLV-1 transforme les lyc TCD4 role de tax 3 4 Mort cellulaire viro-induite - Mort cellulaire viro-induite • Nécrose induite par des protéines virales • Apoptose induite par les virus • Nécrose induite par des protéines virales À différentes étapes du cycle selon les virus Réovirus apoptose induite suite à la liaison de sigma 1 à son récepteur Perte d’intégrité de mb, dispersion du cytoplasme dégradation au hasard de l’ADN HIV par liaison à des corécepteurs CCR5 et CXCR4 Transcription Ex:

fichier-pdf.fr/2011/12/12/virus-mult-org-med-2/ 12/12/2011

96% - Vit D Levels in Recurrent Respiratory Chronic cough

The next most common cause was prolonged upper respiratory tract infection (URTI), while only 10 % of cases were caused by asthma, upper airway cough syndrome or gastroesophageal reflux disease.

fichier-pdf.fr/2017/07/31/vit-d-levels-in-recurrent-respiratory-chronic-cough/ 31/07/2017

96% - viro

Génome Capside Enveloppe ou péplos Classification des virus Agents des encéphalopathies spongiformes transmissibles ou ATNC (agents transmissibles non conventionnels) Multiplication des virus Conditions nécessaires à la multiplication d’un virus La multiplication d’un virus comporte six étapes Conséquences de la multiplication virale pour la cellule infectée Moyens de défense contre l’infection virale À la frontière, la peau et les muqueuses Immunité naturelle, innée Immunité acquise, spécifique Interactions et « ambivalence » des moyens de défenses Immunodépression et infections virales Échappement des virus aux défenses immunitaires Expression clinique de l’infection Infections aiguës Infections chroniques Lutte contre les infections virales Immunothérapie passive Immunothérapie active Chimiothérapie antivirale Mesures d’hygiène :

fichier-pdf.fr/2010/10/21/viro/ 21/10/2010

96% - INFECTIONS ( récapitulatif)

               AGENTS   INFECTIEUX     Microbes,champignons,bactéries,virus…                                                                                                                                                                                                                                                       TRANSMISSION                                                                                                                                                V   ivant  dans  des                                                            Directe    ou    indirecte                                           PORTE  D’ENTREE     INFECTION   INFECTION    Agression/invasion                                                              INFECTION                                                                                     CONTAMINATION                        «  RESERVOIR   DE  VIRUS  »          Milieu  extérieur,   animaux  familiers  /domestiques                                                                                              Site  de  pénétration  des  micro-­‐organismes  pathogènes                    Homme  convalescent  ou  asymptomatique                                                                                                                                                                                        chez  le  sujet  réceptif       Au  point  de  départ  dans  tous  milieux,  pouvant  être  considéré  (terme  épidémiologique)  comme  des   réservoirs  à  virus,  vivent  des  agents  infectieux  pouvant  être  pathogènes.

fichier-pdf.fr/2014/10/06/infections-recapitulatif/ 06/10/2014