Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 26 février à 01:11 - Environ 390000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «iniesta»:



Total: 60 résultats - 0.119 secondes

FBI N°33 A. Iniesta, Un Ballon d'or unique (Réédition) 98%

Iniesta, Un Ballon d’or unique Fouda Fabrice Stéphane 2 Le Buteur en Or L e football traverse l’ère la plus statistique de son histoire.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/06/10/fbi-n-33-a-iniesta-un-ballon-d-or-unique-reedition/

10/06/2016 www.fichier-pdf.fr

FBI N°Spécial Clásico, Du dépit à la RAGE 81%

Iniesta, entré en cours de jeu après l’ouverture du score de Luis Suarez, sur un coup-franc excentré sur le flanc gauche ;

https://www.fichier-pdf.fr/2016/12/07/fbi-n-special-cl-sico-du-depit-a-la-rage/

07/12/2016 www.fichier-pdf.fr

candi barça 80%

Peut-être en aurai-je d’autres à la suite… Gardiens Ruben Mino ESP Oier Olazabal Paredes ESP José Manuel Pinto ESP Victor Valdes ESP Défenseurs Eric Abidal FRA Dani Alves BRA Marc Bartra ESP Adriano BRA Kiko ESP 2 Martin Montoya ESP Marc Muniesa ESP Gerard Piqué ESP Carles Puyol ESP Milieux Ibrahim Afellay NED Thiago Alcantara ESP Sergio Busquets ESP Jonathan Dos Santos MEX Francesc Fabregas ESP Andreu Fontas ESP Xavi ESP Andres Iniesta ESP Seydou Keita MLI Javier Mascherano ARG Sergi Roberto ESP Attaquants Isaac Cuenca ESP Pedro ESP Lionel Messi ARG Alexis Sanchez CHI David Villa ESP IV/ Des perles rares ?

https://www.fichier-pdf.fr/2012/02/08/candi-barca/

08/02/2012 www.fichier-pdf.fr

FBI N° Spécial Classico 80%

Iniesta pour Neymar et Neymar pour le 0-2 et ce n’est pas fini.

https://www.fichier-pdf.fr/2015/11/23/fbi-n-special-classico/

23/11/2015 www.fichier-pdf.fr

Kollina 78%

Spanja – Italia 4:0 (2:0) Iniesta shpallet lojtari më i mirë i “EURO 2012” Torres fiton “Këpucën e Artë” Kombëtarja e Spanjës ka mbrojtur titullin e kampiones së Evropës, pasi në finale të “Euro 2012” e mposhti Italinë bindshëm 4:0, për të hyrë në histori si Kombëtarja e vetme që mbron titullin duke qenë njëherësh edhe kampionë bote.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/07/04/kollina/

04/07/2012 www.fichier-pdf.fr

110111-lionel messi 77%

He won the FIFA Ballon d'Or ahead of his Barcelona team-mates Xavi and Andres Iniesta.

https://www.fichier-pdf.fr/2011/04/23/110111-lionel-messi/

23/04/2011 www.fichier-pdf.fr

ID MAG N°18 76%

webdomag n°18 / 01-05-2018 Un tir un but Andrès Iniesta Le Génie Ignoré Arsène-AL :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/05/01/id-mag-n-18/

01/05/2018 www.fichier-pdf.fr

FBI N°Spécial Ballon d'or 2015 (1) 67%

n°spécial 13012016 Depuis son numéro le plus jeune, FBI  ne cesse de le répéter : le « bonbon »  d’abord. C’est lui qui pose la balle au  centre. Sans ça, sans  la justesse de la  récompense,  la  soule  perd  tous  ses   sens, les 5 en l’occurrence. Les foot‐ balleurs,  s’ils  foulent  le  gazon,  c’est  parce  qu’ils  savent  qu’au  fond,  il  y’a  ce présent. Derrière le ballon, ils cou‐ rent tous après la reconnaissance.   Ainsi,  La  compétitivité  d’un  sport  ne  dépend que de ce point ; la possibili‐ té  simple  de  rejoindre  la  race  supé‐ rieure.  Non  pas  par  la  couleur  de  la  peau, du maillot ou du drapeau, mais  bien  évidemment  par  la  qualité  des  performances.  Lesquelles  presta‐ tions  n’auront  de  sens,  le  collectif  comblé par ce ou ces trophées...    « Ce n'est pas juste quand  quelqu'un remporte un  prix qu'il n'aurait pas dû  gagner simplement à cau‐ se d'un plan marketing » :  D. Maradona    FBI n°spécial «   La  démocratie  du  plus  fort  est  tou‐ jours  la  meilleure  !  c’est  comme  ça…»1. La sentence est claire ; Lionel Messi  a encore frappé et le plus fort a encore ga‐ gné.    A  41.  33%  devant  Ronaldo  27.76%  et  Neymar 7.86%, le petit catalan a été élu FIFA  Ballon d’or pour la 5e fois : un record.   On le savait, le sacre du natif de Rosario n’é‐ tait plus un secret pour personne ; d’autant  plus  que  la  FIFA  a  du  mal  à  tenir  sa  langue  depuis  un  bon  bout.    La  saison  exception‐ nelle  des  blaugrana  parlera  donc  d’elle‐ même : 5 x 5 = Messi. 5 comme respective‐ ment, les nombres de trophées et de Ballon  d’or  remportés  par  Barcelone  et  son  petit  génie.   Difficile,  voire  impossible,  d’aller  au‐delà  d’un  tel  niveau.  Pour  un  club,  pour  un  joueur, ce genre de saison n’a rien d’ordinai‐ re. Avec 53 buts et 19 passes décisives tou‐ tes compétition confondues, la perfection y  est.  De  telles  statistiques  méritent  large‐ ment une récompense plus qu’au‐dessus de  la moyenne, de surcroît quand il y’a des vic‐ toires au final. Jusqu’ici tout va bien...  Un tir, un but Messi Ballon d’or 2015, un record 5 fois terrible Seulement  il  y’a  un  quiproquo.  La  mesure  n’existe  que  dans  un  ensemble,  un  repère  qui  fixe  les  notions  de  grandeur  et  de  peti‐ tesse.  Messi  a  tout  gagné  comme  Sneijder,  Ribery, Robben et Neuer avant lui, mais au‐ cun  d’eux  n’a  jamais  bénéficié  des  atten‐ tions  qu’il  a  eues  aujourd’hui.  C’est  quand  même étonnant ! Quand la puce gagne tout,  on lui donne tous les honneurs et quand elle   ne gagne rien on lui donne le Ballon d’or…  Messi  a  tout  gagné  comme...  Neymar  et  Iniesta, mais les deux 3e et 9e, sont derrière  Cristiano  le madrilène et  sa  saison blanche.  Comment donc l’expliquer ? Le bon sens ne  semble  guère  partagé  vu  d’ici.  De  plus,  quand on parle de la nouvelle raison du plus  fort,  les  performances  individuelles,  les  buts, CR7 est de loin le meilleur. Messi à sa  place, le résultat aurait été pareil… à savoir  Iniesta meilleur que tous. Car quand on par‐ le  football,  Messi,  Neymar  et  Ronaldo  ne  voient  pas  le  carreau  devant  l’Homme  du  match  de  la  dernière  finale  de  LDC…  le  boycott italien est donc bien justifié.  2 FBI N°spécial Messi Ballon d’or 2015, un record 5 fois terrible L e message est passé. Avec ce 5e Ballon d’or, Messi est canonisé. Personne n’osera  plus  remettre  en  doute  sa  suprématie.  Ronaldo  aura  31  ans,  Neymar  aura  sûre‐ ment un ou deux Ballons d’or tout au plus et Saint Lionel restera le même ; intouchable.  Le pari est donc gagné, la Pulga est dans la légende, la légende de l’ère de l’individualis‐ me à l’apogée, l’ère la plus corrompue de l’histoire du football.   L’Europe à travers son collège médiatique d’électeurs a réussi à faire du meilleur joueur  d’Europe, le meilleur joueur du monde. Le reste ne comptant que trop peu, ils ont même  déjà annoncé un 6e Ballon d’or pour leur interface préférée, comme l’an passé face au  Bayern, après la « chute du faucon noir »2 et pourtant il n’est ni meilleur buteur de la Li‐ ga, ni meilleur buteur de la LDC. Et c’est tout naturellement que l’ancien lisboète est dé‐ jà cité dans la méforme,  avec 11 buts en 6 matchs en LDC, un record, et 14 buts en Liga ;  Messi était blessé… La belle excuse!    «Je suis dans une étape de ma vie un peu senti‐ mentale,  un  peu  romantique.  À  chaque  fois  que  Messi  gagne  un  prix,  marque  un  but,  je  pense  toujours  au  moment  où  on  ne  l’aura  plus,  où  on  ne  pourra  plus  en  profiter  après  tout ce qu’il aura fait et tout ce qu’il aura été.  Même  les  ballons  de  foot  vont  pleurer  le  jour  où Messi arrêtera sa carrière. »:    Omar Da Fonseca   Toutefois le golden ball a perdu sa classe derrière les oscars du football. Ronald Reagan et  son acolyte ont réussi à dénaturer l’or et juste pour cette raison, le soccer les oubliera.  Les ballons ne pleureront pas tel un journaliste supporteur, ils vengeront tous ceux que  l’ange de Barcelone a fait injustement chasser de son équipe. Le football ne regrette pas  les « tyrans », ceux qui font pleurer leurs jeunes coéquipiers. Il a pris acte de cette mono‐ tonie ennemie et vous rassure qu’on  ne gagne pas la Coupe du monde ou la Copa Ame‐ rica après un plébiscite… surtout quand on cadre à peine face à la grande Jamaïque.    Un tir, un but 3 Références  1 Alpha Blondy   2 Jérôme Boateng, tombé la saison dernière sur un crochet de Messi en 1/2 finale aller de la LDC. Victoire du Barça 3‐ 0 au Camp  Nou et l’argentin auteur d’un doublé (ses seuls buts des  8e au sacre) est déjà annoncé  comme Ballon  d’or. Pourtant sur l’ensemble des 2 matchs Neymar est meilleur avec 3 buts sur les 5 des alzugrana, battus 3‐2 au re‐ tour.  

https://www.fichier-pdf.fr/2016/01/13/fbi-n-special-ballon-d-or-2015-1/

13/01/2016 www.fichier-pdf.fr

FBI N°Spécial Ballon d'or 2015 67%

n°spécial 03012016 Depuis son numéro le plus jeune, FBI  ne cesse de le répéter : le « bonbon »  d’abord. C’est lui qui pose la balle au  centre. Sans ça, sans  la justesse de la  récompense,  la  soule  perd  tous  ses   sens, les 5 en l’occurrence. Les foot‐ balleurs,  s’ils  foulent  le  gazon,  c’est  parce  qu’ils  savent  qu’au  fond,  il  y’a  ce présent. Derrière le ballon, ils cou‐ rent tous après la reconnaissance.   Ainsi,  La  compétitivité  d’un  sport  ne  dépend que de ce point ; la possibili‐ té  simple  de  rejoindre  la  race  supé‐ rieure.  Non  pas  par  la  couleur  de  la  peau, du maillot ou du drapeau, mais  bien  évidemment  par  la  qualité  des  performances.  Lesquelles  presta‐ tions  n’auront  de  sens,  le  collectif  comblé par ce ou ces trophées...    « Ce n'est pas juste quand  quelqu'un remporte un  prix qu'il n'aurait pas dû  gagner simplement à cau‐ se d'un plan marketing » :  D. Maradona    FBI n°spécial «   La  démocratie  du  plus  fort  est  tou‐ jours  la  meilleure  !  c’est  comme  ça…»1. La sentence est claire ; Lionel Messi  a encore frappé et le plus fort a encore ga‐ gné.    A  41.  33%  devant  Ronaldo  27.76%  et  Neymar 7.86%, le petit catalan a été élu FIFA  Ballon d’or pour la 5e fois : un record.   On le savait, le sacre du natif de Rosario n’é‐ tait plus un secret pour personne ; d’autant  plus  que  la  FIFA  a  du  mal  à  tenir  sa  langue  depuis  un  bon  bout.    La  saison  exception‐ nelle  des  blaugrana  parlera  donc  d’elle‐ même : 5 x 5 = Messi. 5 comme respective‐ ment, les nombres de trophées et de Ballon  d’or  remportés  par  Barcelone  et  son  petit  génie.   Difficile,  voire  impossible,  d’aller  au‐delà  d’un  tel  niveau.  Pour  un  club,  pour  un  joueur, ce genre de saison n’a rien d’ordinai‐ re. Avec 53 buts et 19 passes décisives tou‐ tes compétition confondues, la perfection y  est.  De  telles  statistiques  méritent  large‐ ment une récompense plus qu’au‐dessus de  la moyenne, de surcroît quand il y’a des vic‐ toires au final. Jusqu’ici tout va bien...  Un tir, un but Messi Ballon d’or 2015, un record 5 fois terrible Seulement  il  y’a  un  quiproquo.  La  mesure  n’existe  que  dans  un  ensemble,  un  repère  qui  fixe  les  notions  de  grandeur  et  de  peti‐ tesse.  Messi  a  tout  gagné  comme  Sneijder,  Ribery, Robben et Neuer avant lui, mais au‐ cun  d’eux  n’a  jamais  bénéficié  des  atten‐ tions  qu’il  a  eues  aujourd’hui.  C’est  quand  même étonnant ! Quand la puce gagne tout,  on lui donne tous les honneurs et quand elle   ne gagne rien on lui donne le Ballon d’or…  Messi  a  tout  gagné  comme...  Neymar  et  Iniesta, mais les deux 3e et 9e, sont derrière  Cristiano  le madrilène et  sa  saison blanche.  Comment donc l’expliquer ? Le bon sens ne  semble  guère  partagé  vu  d’ici.  De  plus,  quand on parle de la nouvelle raison du plus  fort,  les  performances  individuelles,  les  buts, CR7 est de loin le meilleur. Messi à sa  place, le résultat aurait été pareil… à savoir  Iniesta meilleur que tous. Car quand on par‐ le  football,  Messi,  Neymar  et  Ronaldo  ne  voient  pas  le  carreau  devant  l’Homme  du  match  de  la  dernière  finale  de  LDC…  le  boycott italien est donc bien justifié.  2 FBI N°spécial Messi Ballon d’or 2015, un record 5 fois terrible L e message est passé. Avec ce 5e Ballon d’or, Messi est canonisé. Personne n’osera  plus  remettre  en  doute  sa  suprématie.  Ronaldo  aura  31  ans,  Neymar  aura  sûre‐ ment un ou deux Ballons d’or tout au plus et Saint Lionel restera le même ; intouchable.  Le pari est donc gagné, la Pulga est dans la légende, la légende de l’ère de l’individualis‐ me à l’apogée, l’ère la plus corrompue de l’histoire du football.   L’Europe à travers son collège médiatique d’électeurs a réussi à faire du meilleur joueur  d’Europe, le meilleur joueur du monde. Le reste ne comptant que trop peu, ils ont même  déjà annoncé un 6e Ballon d’or pour leur interface préférée, comme l’an passé face au  Bayern, après la « chute du faucon noir »2 et pourtant il n’est ni meilleur buteur de la Li‐ ga, ni meilleur buteur de la LDC. Et c’est tout naturellement que l’ancien lisboète est dé‐ jà cité dans la méforme,  avec 11 buts en 6 matchs en LDC, un record, et 14 buts en Liga ;  Messi était blessé… La belle excuse!    «Je suis dans une étape de ma vie un peu senti‐ mentale,  un  peu  romantique.  À  chaque  fois  que  Messi  gagne  un  prix,  marque  un  but,  je  pense  toujours  au  moment  où  on  ne  l’aura  plus,  où  on  ne  pourra  plus  en  profiter  après  tout ce qu’il aura fait et tout ce qu’il aura été.  Même  les  ballons  de  foot  vont  pleurer  le  jour  où Messi arrêtera sa carrière. »:    Omar Da Fonseca   Toutefois le golden ball a perdu sa classe derrière les oscars du football. Ronald Reagan et  son acolyte ont réussi à dénaturer l’or et juste pour cette raison, le soccer les oubliera.  Les ballons ne pleureront pas tel un journaliste supporteur, ils vengeront tous ceux que  l’ange de Barcelone a fait injustement chasser de son équipe. Le football ne regrette pas  les « tyrans », ceux qui font pleurer leurs jeunes coéquipiers. Il a pris acte de cette mono‐ tonie ennemie et vous rassure qu’on  ne gagne pas la Coupe du monde ou la Copa Ame‐ rica après un plébiscite… surtout quand on cadre à peine face à la grande Jamaïque.    Un tir, un but 3 Références  1 Alpha Blondy   2 Jérôme Boateng, tombé la saison dernière sur un crochet de Messi en 1/2 finale aller de la LDC. Victoire du Barça 3‐ 0 au Camp  Nou et l’argentin auteur d’un doublé (ses seuls buts des  8e au sacre) est déjà annoncé  comme Ballon  d’or. Pourtant sur l’ensemble des 2 matchs Neymar est meilleur avec 3 buts sur les 5 des alzugrana, battus 3‐2 au re‐ tour.  

https://www.fichier-pdf.fr/2016/01/13/fbi-n-special-ballon-d-or-2015/

13/01/2016 www.fichier-pdf.fr

FBI N°89 Ander Herrera, Le Bao Basque 66%

Iniesta comme Herrera serait parti du club de son coeur, les larmes aux yeux et la gibecière vide.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/07/07/fbi-n-89-ander-herrera-le-bao-basque/

07/07/2017 www.fichier-pdf.fr

ID MAG N°32 60%

Il remplacerait ainsi Andrès Iniesta, mais dans un registre moins offensif.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/08/07/id-mag-n32/

07/08/2018 www.fichier-pdf.fr

ID MAG N°27 60%

L’équipe d’Espagne, éliminée par la Russie du mondial grâce à une tactique en « béton » 3 M Une page se tourne essi, Cristiano Ronaldo, Iniesta, Sergio Ramos, Ozil, Muller, Neuer...

https://www.fichier-pdf.fr/2018/07/03/id-mag-n27/

03/07/2018 www.fichier-pdf.fr

ID MAG N°24 60%

Vous croyez vraiment que Barcelone aurait pu faire ça avec Iniesta ?

https://www.fichier-pdf.fr/2018/06/19/id-mag-n24/

19/06/2018 www.fichier-pdf.fr

ID MAG N°17 59%

5-0 et remporte la Coupe du Roi, la dernière certainement du roi Iniesta, en partance pour une terre plus lucrative, où il sera payé à sa juste valeur.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/04/24/id-mag-n-17/

24/04/2018 www.fichier-pdf.fr

CDM-CFDC-1TOUR-11JUIN 59%

MALOUDA XAVI XAVI INIESTA ?

https://www.fichier-pdf.fr/2010/06/12/11q43aw/

12/06/2010 www.fichier-pdf.fr

FBI N°Spécial, Patrick Ekeng (1) 57%

Il aurait sans doute aimé aller plus loin que ces étoiles, Ronaldo, Iniesta, Busquets… qu’il a affrontées, mais le Bon Dieu en a décidé autrement.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/05/09/fbi-n-special-patrick-ekeng-1/

09/05/2016 www.fichier-pdf.fr

FBI N°23 Sergio Ramos, le Feu Rouge 56%

De là, le sergent Ramos comme Andrès Iniesta face à Lionel Messi, n’a rien à envier à Cristiano Ronaldo :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/04/08/fbi-n-23-sergio-ramos-le-feu-rouge/

08/04/2016 www.fichier-pdf.fr

check list mega futbol 2009 54%

A.INIESTA 9. ETO’O 10.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/04/21/check-list-mega-futbol-2009/

21/04/2018 www.fichier-pdf.fr

TOTY INVEST 54%

https://twitter.com/DramalikYoudi NOM CRISTIANO RONALDO MESSI SUAREZ ZLATAN IBRAHIMOVIC MANUEL NEUER ARJEN ROBBEN NEYMAR JR LEWANDOWSKI HAZARD INIESTA THIAGO SILVA OZIL DE BRUYNE AGUERO GEN 96 95 94 93 94 94 93 92 91 90 92 91 90 89 91 90 91 90 91 90 89 88 90 89 88 87 89 89 89 89 88 89 88 87 86 88 87 LEGENDE IN FORM TOTW HEROES MOTM REGULAR RECORD BREAKER PS4 3 100 000 2 300 000 1 800 000 940 000 870 000 3 080 000 1 700 000 1 200 000 860 000 290 000 840 000 590 000 520 000 120 000 780 000 105 000 970 000 205 000 1 050 000 820 000 640 000 220 000 530 000 300 000 270 000 50 000 130 000 260 000 180 000 220 000 165 000 280 000 370 000 240 000 60 000 850 000 150 000 XBOX ONE 2 200 000 1 700 000 1 300 000 780 000 700 000 2 400 000 1 070 000 770 000 620 000 220 000 740 000 520 000 400 000 100 000 480 000 85 000 650 000 150 000 880 000 610 000 470 000 170 000 410 000 280 000 230 000 35 000 100 000 190 000 140 000 200 000 140 000 270 000 310 000 230 000 60 000 700 000 130 000 PC N/C 3 100 000 N/C 1 200 000 1 000 000 3 800 000 N/C 1 300 000 800 000 320 000 800 000 630 000 N/C 120 000 740 000 110 000 950 000 230 000 1 100 000 750 000 900 000 210 000 460 000 290 000 N/C 60 000 130 000 300 000 130 000 200 000 100 000 270 000 350 000 250 000 60 000 950 000 150 000 BOATENG CHIELLINI SANCHEZ GODIN LAHM BENZEMA BALE RIBERY JAMES SERGIO RAMOS LUKA MODRIC DAVID DE GEA MARCO REUS THOMAS MULLER ANGEL DI MARIA MATT HUMMELS DIEGO COSTA ROONEY VIDAL COURTOIS POGBA HULK ALABA NALDO PETR CECH YAYA TOURE KOMPANY OTAMENDI HIGUAIN PJANIC 88 87 88 87 88 87 86 88 87 86 88 88 87 88 87 87 87 87 87 87 86 87 86 87 87 86 85 87 87 86 86 86 86 86 86 85 86 85 86 86 85 85 85 84 86 85 86 85 350 000 40 000 200 000 25 000 380 000 290 000 60 000 140 000 55 000 40 000 390 000 200 000 130 000 540 000 180 000 60 000 35 000 50 000 30 000 540 000 35 000 700 000 75 000 240 000 280 000 190 000 40 000 130 000 170 000 30 000 25 000 25 000 20 000 85 000 140 000 100 000 290 000 50 000 100 000 140 000 40 000 15 000 290 000 15 000 140 000 80 000 90 000 60 000 250 000 30 000 170 000 15 000 370 000 250 000 50 000 100 000 45 000 30 000 300 000 160 000 110 000 400 000 150 000 50 000 25 000 35 000 20 000 360 000 30 000 560 000 60 000 180 000 230 000 170 000 25 000 95 000 160 000 25 000 20 000 20 000 15 000 70 000 115 000 95 000 290 000 40 000 100 000 140 000 35 000 15 000 250 000 15 000 115 000 70 000 70 000 50 000 330 000 40 000 210 000 30 000 410 000 270 000 60 000 100 000 50 000 40 000 370 000 210 000 110 000 650 000 190 000 55 000 40 000 50 000 40 000 650 000 40 000 700 000 80 000 250 000 240 000 150 000 30 000 150 000 150 000 30 000 20 000 30 000 15 000 80 000 140 000 130 000 240 000 60 000 100 000 140 000 40 000 15 000 370 000 15 000 110 000 70 000 85 000 45 000 COUTINHO LACAZETTE JAVI MARTINEZ DANI ALVES CASILLAS BUFFON MARCO VERRATTI DANIEL STURRIDGE ERIKSEN AYMERIC LAPORTE MARCELO HANDANOVIC KOSCIELNY NAINGGOLAN AUBAMEYANG *PREVOIR UP GRIEZMANN RAHEEM STERLING KONOPLYANKA BACCA KRYCHOWIAK RAMSEY WILLIAN HARRY KANE *PREVOIR UP VARDY DOUGLAS COSTA SHAQIRI FREDY GUARIN BEN ARFA FELIPE ANDERSON BOLASIE ANTHONY MARTIAL RIYAD MAHREZ *PREVOIR UP HECTOR BELLERIN NAGBE INAKI WILLIAMS GAMBOA VAN AANHOLT 85 85 85 85 84 85 85 85 84 84 84 84 83 84 84 84 84 83 82 84 84 83 84 83 83 83 83 83 83 82 81 82 82 82 81 81 80 80 80 79 80 77 74 74 74 74 74 74 220 000 195 000 30 000 210 000 15 000 55 000 90 000 50 000 220 000 90 000 60 000 290 000 6000 120 000 215 000 110 000 350 000 200 000 20 000 130 000 180 000 180 000 85 000 60 000 40 000 40 000 50 000 170 000 50 000 25 000 25 000 680 000 220 000 110 000 50 000 185 000 55 000 80 000 105 000 40 000 105 000 40 000 70 000 215 000 30 000 160 000 35 000 105 000 220 000 160 000 25 000 160 000 10 000 50 000 80 000 40 000 170 000 80 000 55 000 190 000 4000 85 000 230 000 95 000 310 000 180 000 10 000 110 000 155 000 150 000 80 000 60 000 35 000 30 000 55 000 150 000 55 000 25 000 25 000 600 000 190 000 100 000 55 000 70 000 55 000 70 000 100 000 40 000 100 000 40 000 50 000 175 000 35 000 120 000 45 000 95 000 220 000 160 000 30 000 190 000 15 000 50 000 90 000 40 000 235 000 95 000 50 000 310 000 6000 160 000 210 000 120 000 290 000 170 000 20 000 105 000 150 000 150 000 85 000 55 000 50 000 50 000 40 000 150 000 40 000 20 000 20 000 750 000 230 000 95 000 40 000 180 000 50 000 65 000 90 000 60 000 N/C 35 000 120 000 500 000 45 000 280 000 75 000 145 000 NIANG INCE MUTO GRAY SMITH ARTER BUTLAND MONZON 74 74 74 74 74 74 74 74 125 000 50 000 25 000 70 000 20 000 35 000 30 000 20 000 135 000 85 000 20 000 100 000 20 000 50 000 30 000 20 000 400 000 75 000 80 000 70 000 40 000 75 000 50 000 45 000

https://www.fichier-pdf.fr/2016/01/03/toty-invest/

03/01/2016 www.fichier-pdf.fr

check list mega futbol 2010 53%

INIESTA 8. SERGIO 9. DE LA PEÑA 9.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/04/21/check-list-mega-futbol-2010/

21/04/2018 www.fichier-pdf.fr

prono cdm2014 complet v1 53%

Brésil Brésil Brésil France France France Benj Guillaume Hugues Raph Gilles Guillou Polo Ludo Hugo Yannick Tonio Olive Matt 2-1 1-0 2-0 1-0 2-1 1-1 3-1 2-2 1-0 3-0 2-1 2-0 3-0 2-1 2-1 2-0 1-1 2-1 3-1 2-0 4-0 1-0 2-2 2-0 2-0 3-1 3-0 4-0 1-0 2-0 2-2 2-0 3-1 3-0 1-1 1-0 3-1 3-0 2-1 2-0 1-1 1-0 3-1 2-1 3-0 2-0 2-1 1-1 3-1 3-0 2-1 1-0 2-1 2-0 2-1 3-0 3-1 2-1 1-1 2-0 1-1 2-0 3-1 3-0 1-1 2-1 3-1 2-0 3-0 3-0 1-1 3-1 2-0 2-1 2-0 3-0 2-1 1-1 Croatie Mexique Cameroun Honduras Suisse Equateur 1/8eme de finalistes brésil croatie Espagne pays-bas colombie japon Italie angleterre Brésil Mexique Pays-Bas Espagne Côte d'Ivoire Grèce Angleterre Italie Brésil Pays-Bas Colombie Angleterre Espagne Mexique Italie Côte d'Ivoire Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire Angleterre Italie Suisse France Brésil Mexique Pays-Bas Chili Côte d'Ivoire Grèce Uruguay Italie brésil croatie Espagne pays-bas colombie Grèce Italie uruguay Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire France Suisse Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Japon Côte d'Ivoire Uruguay Angleterre Brésil Cameroun France Suisse Espagne Pays-bas Colombie Côte d'Ivoire France Brésil Argentine Belgique Espagne Italie Allemagne Angleterre Brésil Espagne Côte d'Ivoire Italie France Nigéria Allemagne Russie Brésil Pays-Bas Côte d'Ivoire Uruguay France Bosnie Allemagne Belgique Brésil Belgique Allemagne Argentine Espagne France Uruguay Angleterre angleterre Italie Côte d'Ivoire France Italie uruguay Suisse Angleterre Côte d'Ivoire Angleterre Russie Belgique Angleterre France France France Argentine France France Argentine France Italie Pays-Bas Pays-Bas Espagne Portugal equateur Suisse Nigéria Nigéria Suisse suisse Bosnie Suisse Uruguay Portugal Croatie Croatie Nigéria argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine argentine Italie Argentine Argentine Suisse Uruguay Italie Russie bosnie Nigéria Corée Portugal Bosnie bosnie Uruguay Bosnie Bosnie Colombie Japon Japon Equateur Allemagne Allemagne Argentine Belgique Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Bosnie Argentine Argentine Côte d'Ivoire Portugal Portugal Suisse Russie Ghana Portugal Portugal Portugal Portugal Russie Suisse Suisse Pays-Bas Belgique Belgique Portugal Mexique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Cameroun Belgique Russie Mexique Espagne Italie angleterre Brésil Angleterre France Allemagne Brésil Colombie Espagne Italie Brésil Italie France Allemagne Brésil Italie France Allemagne brésil Espagne colombie uruguay Brésil Espagne Uruguay Italie Brésil Angleterre Espagne Uruguay Brésil Espagne Italie Uruguay Brésil Argentine Belgique Espagne Bresil Italie France Allemagne Brésil Uruguay France Belgique Angleterre Brésil France Portugal France Espagne Allemagne Espagne Pays-Bas France France France France France Pays Bas Espagne Espagne argentine Italie France Angleterre Uruguay argentine Argentine Allemagne Argentine Italie Urguay Italie Uruguay Allemagne Argentine Belgique Argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine Allemagne Allemagne Argentine Argentine Argentine Belgique brésil France Belgique Brésil Allemagne Argentine Allemagne Argentine Portugal Brésil Allemagne Ghana Italie France Belgique brésil France Belgique Allemagne Brésil Portugal Brésil Uruguay Belgique Brésil France Pays-Bas Brésil Allemagne Belgique Brésil France Russie Brésil France Allemagne Brésil France argentine Espagne Brésil Espagne Pays-Bas argentine Argentine Allemagne Espagne France Uruguay Italie Uruguay Espagne Argentine Espagne Argentine Argentine Espagne Espagne Argentine Argentine Belgique Argentine Argentine Argentine brésil Allemagne Argentine Brésil France France Brésil Allemagne Argentine Brésil Argentine Brésil Argentine Espagne Argentine Brésil Argentine Pays-Bas argentine Argentine Argentine Brésil France France Argentine Brésil Vainqueur Espagne Allemagne Argentine Brésil Pays-Bas France Argentine Allemagne Brésil France Argentine Argentine Argentine Buteur Best player Best gardien messi van persie Higuain Messi Van Persie hulk Aguero suarez Messi Hazard Messi Messi Neymar iniesta lloris giroud mangala croatie grèce argentine iran australie ozil neuer benzema mangala cameroun honduras Allemagne costa rica costa rica Di Maria Lloris Benzema Schneiderlin Honduras Algérie Argentine Iran Australie Messi Neuer Benzema Mangala Croatie Japon Argentine Corée Corée Benzema Buffon Benzema Mangala Angleterre Australie Pays-Bas Costa Rica États-Unis messi lloris benzema mavuba cameroun honduras Espagne australie australie Messi neuer Benzema Schneiderlin chili Costa Rica Argentine Iran Iran Ozil Neuer benzema digne Italie australie argentine costa rica costa rica Messi Lloris Benzema Schneiderlin Croatie Croatie Brésil Aucun iran Thiago Silva Ochoa Giroud Schneiderlin Cameroun Australie France Iran Iran Messi Neuer Benzema koscielny Honduras Grèce Argentine Iran Iran Messi Buffon Benzema Schneiderlin Pays-Bas Costa Rica Argentine Australie Australie Messi Lloris Benzema Scheinderlin Costa Rica Aucun Brésil Iran costa rica Quart de finalistes brésil Demi-finalistes Finalistes Best french buteur Cassage de banc Rouge CSC Attaque Aucun But Aucun point Points 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Rang 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

https://www.fichier-pdf.fr/2014/06/13/prono-cdm2014-complet-v1/

13/06/2014 www.fichier-pdf.fr

prono cdm2014 complet v2 52%

Benj Guillaume Hugues Raph Gilles Guillou Polo Ludo Hugo Yannick Tonio Olive Matt 2-1 1-0 2-0 1-0 2-1 1-1 3-1 2-2 1-0 3-0 2-1 2-0 3-0 2-1 2-1 2-0 1-1 2-1 3-1 2-0 4-0 1-0 2-2 2-0 2-0 3-1 3-0 4-0 1-0 2-0 2-2 2-0 3-1 3-0 1-1 1-0 3-1 3-0 2-1 2-0 1-1 1-0 3-1 2-1 3-0 2-0 2-1 1-1 3-1 3-0 2-1 1-0 2-1 2-0 2-1 3-0 3-1 2-1 1-1 2-0 1-1 2-0 3-1 3-0 1-1 2-1 3-1 2-0 3-0 3-0 1-1 3-1 2-0 2-1 2-0 3-0 2-1 1-1 (3 ou 6pts) Brésil Brésil Brésil France France France Croatie Mexique Cameroun Honduras Suisse Equateur 1/8eme de finalistes brésil croatie Espagne pays-bas colombie japon Italie angleterre Brésil Mexique Pays-Bas Espagne Côte d'Ivoire Grèce Angleterre Italie Brésil Pays-Bas Colombie Angleterre Espagne Mexique Italie Côte d'Ivoire Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire Angleterre Italie Suisse France Brésil Mexique Pays-Bas Chili Côte d'Ivoire Grèce Uruguay Italie brésil croatie Espagne pays-bas colombie Grèce Italie uruguay Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire France Suisse Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Japon Côte d'Ivoire Uruguay Angleterre Brésil Cameroun France Suisse Espagne Pays-bas Colombie Côte d'Ivoire France Brésil Argentine Belgique Espagne Italie Allemagne Angleterre Brésil Espagne Côte d'Ivoire Italie France Nigéria Allemagne Russie Brésil Pays-Bas Côte d'Ivoire Uruguay France Bosnie Allemagne Belgique Brésil Belgique Allemagne Argentine Espagne France Uruguay Angleterre France France France Argentine France France Argentine France Italie Pays-Bas Pays-Bas Espagne Portugal equateur Suisse Nigéria Nigéria Suisse suisse Bosnie Suisse Uruguay Portugal Croatie Croatie Nigéria argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine argentine Italie Argentine Argentine Suisse Uruguay Italie Russie bosnie Nigéria Corée Portugal Bosnie bosnie Uruguay Bosnie Bosnie Colombie Japon Japon Equateur Allemagne Allemagne Argentine Belgique Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Bosnie Argentine Argentine Côte d'Ivoire Portugal Portugal Suisse Russie Ghana Portugal Portugal Portugal Portugal Russie Suisse Suisse Pays-Bas Belgique Belgique Portugal Mexique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Cameroun Belgique Russie Mexique russie Russie Belgique Brésil Algérie russie Russie Russie Russie Côte d'Ivoire Portugal Portugal Colombie brésil Espagne Italie angleterre Brésil Angleterre France Allemagne Brésil Colombie Espagne Italie Brésil Italie France Allemagne Brésil Italie France Allemagne brésil Espagne colombie uruguay Brésil Espagne Uruguay Italie Brésil Angleterre Espagne Uruguay Brésil Espagne Italie Uruguay Brésil Argentine Belgique Espagne Bresil Italie France Allemagne Brésil Uruguay France Belgique Angleterre Brésil France Portugal France Espagne Allemagne Espagne Pays-Bas France France France France France Pays Bas Espagne Espagne argentine Italie France Angleterre Uruguay argentine Argentine Allemagne Argentine Italie Urguay Italie Uruguay Allemagne Argentine Belgique Argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine Allemagne Allemagne Argentine Argentine Argentine Belgique brésil France Belgique Brésil Allemagne Argentine Allemagne Argentine Portugal Brésil Allemagne Ghana Italie France Belgique brésil France Belgique Allemagne Brésil Portugal Brésil Uruguay Belgique Brésil France Pays-Bas Brésil Allemagne Belgique Brésil France Russie Brésil France Allemagne Brésil France argentine Espagne Brésil Espagne Pays-Bas argentine Argentine Allemagne Espagne France Uruguay Italie Uruguay Espagne Argentine Espagne Argentine Argentine Espagne Espagne Argentine Argentine Belgique Argentine Argentine Argentine Finalistes brésil Allemagne Argentine Brésil France France Brésil Allemagne Argentine Brésil Argentine Brésil Argentine (10 pts) Espagne Argentine Brésil Argentine Pays-Bas argentine Argentine Argentine Brésil France France Argentine Brésil Vainqueur (12 pts) Espagne Allemagne Argentine Brésil Pays-Bas France Argentine Allemagne Brésil France Argentine Argentine Argentine Buteur (6pts) Best player (6pts) Best gardien (5) messi iniesta lloris giroud mangala croatie grèce argentine iran australie van persie ozil neuer benzema mangala cameroun honduras Allemagne costa rica costa rica Higuain Di Maria Lloris Benzema Schneiderlin Honduras Algérie Argentine Iran Australie Messi Messi Neuer Benzema Mangala Croatie Japon Argentine Corée Corée Van Persie Benzema Buffon Benzema Mangala Angleterre Australie Pays-Bas Costa Rica États-Unis hulk messi lloris benzema mavuba cameroun honduras Espagne australie australie Aguero Messi neuer Benzema Schneiderlin chili Costa Rica Argentine Iran Iran suarez Ozil Neuer benzema digne Italie australie argentine costa rica costa rica Messi Messi Lloris Benzema Schneiderlin Croatie Croatie Brésil Aucun iran Hazard Thiago Silva Ochoa Giroud Schneiderlin Cameroun Australie France Iran Iran Messi Messi Neuer Benzema koscielny Honduras Grèce Argentine Iran Iran Messi Messi Buffon Benzema Schneiderlin Pays-Bas Costa Rica Argentine Australie Australie Neymar Messi Lloris Benzema Scheinderlin Costa Rica Aucun Brésil Iran costa rica (2 pts) Quart de finalistes (4 pts) Demi-finalistes (8 pts) Best french buteur (4) Cassage de banc (4) Rouge (4 pts) CSC (4 pts) Attaque (4) Aucun But (4) Aucun point (4) Points 3 6 3 6 3 0 6 6 6 3 0 6 3 Rang 7 1 7 1 7 12 1 1 1 7 12 1 7

https://www.fichier-pdf.fr/2014/06/13/prono-cdm2014-complet-v2/

13/06/2014 www.fichier-pdf.fr

prono cdm2014 complet final v4 51%

Resultat Benj Guillaume Hugues Raph Gilles Guillou Polo Ludo Hugo Yannick Tonio Olive Matt 3-1 0-0 4-1 3-0 5-2 0-0 2-1 1-0 2-0 1-0 2-1 1-1 3-1 2-2 1-0 3-0 2-1 2-0 3-0 2-1 2-1 2-0 1-1 2-1 3-1 2-0 4-0 1-0 2-2 2-0 2-0 3-1 3-0 4-0 1-0 2-0 2-2 2-0 3-1 3-0 1-1 1-0 3-1 3-0 2-1 2-0 1-1 1-0 3-1 2-1 3-0 2-0 2-1 1-1 3-1 3-0 2-1 1-0 2-1 2-0 2-1 3-0 3-1 2-1 1-1 2-0 1-1 2-0 3-1 3-0 1-1 2-1 3-1 2-0 3-0 3-0 1-1 3-1 2-0 2-1 2-0 3-0 2-1 1-1 (3 ou 6pts) Brésil Brésil Brésil France France France Croatie Mexique Cameroun Honduras Suisse Equateur 1/8eme de finalistes brésil Mexique Pays-Bas Chili Costa Rica Uruguay Colombie Grèce brésil croatie Espagne pays-bas colombie japon Italie angleterre Brésil Mexique Pays-Bas Espagne Côte d'Ivoire Grèce Angleterre Italie Brésil Pays-Bas Colombie Angleterre Espagne Mexique Italie Côte d'Ivoire Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire Angleterre Italie Suisse France Brésil Mexique Chili Pays-Bas Côte d'Ivoire Grèce Uruguay Italie brésil croatie Espagne pays-bas colombie Grèce Italie uruguay Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Colombie Côte d'Ivoire France Suisse Brésil Croatie Espagne Pays-Bas Japon Côte d'Ivoire Uruguay Angleterre Brésil Cameroun France Suisse Espagne Pays-bas Colombie Côte d'Ivoire France Brésil Argentine Belgique Espagne Italie Allemagne Angleterre Brésil Espagne Côte d'Ivoire Italie France Nigéria Allemagne Russie Brésil Pays-Bas Côte d'Ivoire Uruguay France Bosnie Allemagne Belgique Brésil Belgique Allemagne Argentine Espagne France Uruguay Angleterre France France France France Argentine France France Argentine France Italie Pays-Bas Pays-Bas Espagne Portugal Suisse equateur Suisse Nigéria Nigéria Suisse suisse Bosnie Suisse Uruguay Portugal Croatie Croatie Nigéria Argentine argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine argentine Italie Argentine Argentine Suisse Uruguay Italie Russie Nigéria bosnie Nigéria Corée Portugal Bosnie bosnie Uruguay Bosnie Bosnie Colombie Japon Japon Equateur Belgique Allemagne Allemagne Argentine Belgique Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Allemagne Bosnie Argentine Argentine Côte d'Ivoire Algérie Portugal Portugal Suisse Russie Ghana Portugal Portugal Portugal Portugal Russie Suisse Suisse Pays-Bas Allemagne Belgique Belgique Portugal Mexique Belgique Belgique Belgique Belgique Belgique Cameroun Belgique Russie Mexique États-Unis russie Russie Belgique Brésil Algérie russie Russie Russie Russie Côte d'Ivoire Portugal Portugal Colombie Brésil Colombie Pays-Bas Costa Rica brésil Espagne Italie angleterre Brésil Angleterre France Allemagne Brésil Colombie Espagne Italie Brésil Italie France Allemagne Brésil Italie France Allemagne brésil Espagne colombie uruguay Brésil Espagne Uruguay Italie Brésil Angleterre Espagne Uruguay Brésil Espagne Italie Uruguay Brésil Argentine Belgique Espagne Bresil Italie France Allemagne Brésil Uruguay France Belgique Angleterre Brésil France Portugal Allemagne France Espagne Allemagne Espagne Pays-Bas France France France France France Pays Bas Espagne Espagne France argentine Italie France Angleterre Uruguay argentine Argentine Allemagne Argentine Italie Urguay Italie Uruguay Argentine Allemagne Argentine Belgique Argentine Argentine Allemagne Allemagne Argentine Allemagne Allemagne Argentine Argentine Argentine Belgique Allemagne Brésil Belgique brésil France Belgique Brésil Allemagne Argentine Allemagne Argentine Portugal Brésil Allemagne Ghana Italie France Belgique brésil France Belgique Allemagne Brésil Portugal Brésil Uruguay Belgique Brésil France Pays-Bas Brésil Allemagne Belgique Brésil France Russie Brésil France Allemagne Brésil France Pays-Bas argentine Espagne Brésil Espagne Pays-Bas argentine Argentine Allemagne Espagne France Uruguay Italie Uruguay Argentine Espagne Argentine Espagne Argentine Argentine Espagne Espagne Argentine Argentine Belgique Argentine Argentine Argentine Finalistes Allemagne brésil Allemagne Argentine Brésil France France Brésil Allemagne Argentine Brésil Argentine Brésil Argentine (10 pts) Argentine Espagne Argentine Brésil Argentine Pays-Bas argentine Argentine Argentine Brésil France France Argentine Brésil Vainqueur (12 pts) Allemagne Espagne Allemagne Argentine Brésil Pays-Bas France Argentine Allemagne Brésil France Argentine Argentine Argentine Buteur (6pts) Best player (6pts) Best gardien (5) rodriguez messi neuer benzema Mangala Uruguay Brésil Allemagne Aucun Australie messi iniesta lloris giroud mangala croatie grèce argentine iran australie van persie ozil neuer benzema mangala cameroun honduras Allemagne costa rica costa rica Higuain Di Maria Lloris Benzema Schneiderlin Honduras Algérie Argentine Iran Australie Messi Messi Neuer Benzema Mangala Croatie Japon Argentine Corée Corée Van Persie Benzema Buffon Benzema Mangala Angleterre Australie Pays-Bas Costa Rica États-Unis hulk messi lloris benzema mavuba cameroun honduras Espagne australie australie Aguero Messi neuer Benzema Schneiderlin chili Costa Rica Argentine Iran Iran suarez Ozil Neuer benzema digne Italie australie argentine costa rica costa rica Messi Messi Lloris Benzema Schneiderlin Croatie Croatie Brésil Aucun iran Hazard Thiago Silva Ochoa Giroud Schneiderlin Cameroun Australie France Iran Iran Messi Messi Neuer Benzema koscielny Honduras Grèce Argentine Iran Iran Messi Messi Buffon Benzema Schneiderlin Pays-Bas Costa Rica Argentine Australie Australie Neymar Messi Lloris Benzema Scheinderlin Costa Rica Aucun Brésil Iran costa rica (2 pts) Quart de finalistes (4 pts) Demi-finalistes (8 pts) Best french buteur (4) Cassage de banc (4) Rouge (4 pts) CSC (4 pts) Attaque (4) Aucun But (4) Aucun point (4) Points Rang - 73 134 95 101 80 93 99 115 93 65 84 87 90 - 12 1 5 3 11 6 4 2 6 13 10 9 8 Resultat Benj Guillaume Hugues Raph Gilles Guillou Polo Ludo Hugo Yannick Tonio Olive Matt

https://www.fichier-pdf.fr/2014/07/17/prono-cdm2014-complet-final-v4/

17/07/2014 www.fichier-pdf.fr

FBI N°59 Dennis Bergkamp, The Iceman 51%

...laquelle, qui n’a jamais salué Iniesta, voudrait que Ronaldo soit doublement sacré.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/12/09/fbi-n-59-dennis-bergkamp-the-iceman/

09/12/2016 www.fichier-pdf.fr