Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 14 août à 16:56 - Environ 380000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «malek»:



Total: 300 résultats - 0.138 secondes

PROCES VERBAL DE LA REUNION N- 6 (1) 100%

  Procès-verbal N° 6 Réunion du Comité syndical du 29 novembre 2011 Le vingt neuf novembre deux mille onze à dix huit heures  (18 heure), le Comité du Syndicat de  Copropriété  les  Maisons  de  la  Mer  et  des  Jardins  s'est  réuni  au  cabinet  de  maitre  Malek  Rjiba  actuel  President  du  Syndicat  sur  convocation  effectuée  par  mr  Hechmi  Miliani  secretaire general .   Etaient présents :  - Malek Rjiba : president, membre représentant les appartements  Béchir Ennouri : vice president, membre représentant les commerces  Hechmi Miliani : secrétaire général, membre représentant les appartements  Mohamed Hamzaoui : expert –Comptable &  Commissaire aux comptes   Etaient excusés :  - Sadok El Euch, membre représentant les appartements (absence pour s'être décommandé)  Habib Chaar, membre représentant les appartements  Zouheir Zouari, membre représentant les appartements  Sadok Kouka, membre représentant les commerces  Hedi Ben Dhiab : tresorier, membre représentant les appartements  Mustapha Ouahchi : membre représentant les appartements  Il  a  été  dressé  une  feuille  de  présence  qui  a  été  signée  par  tous  les  membres  du  Comité  présents  Ordre du jour :   - Information  sur  l’entretien  entre  mr  Slah  Mani  &  mr  Malek  Rjiba  du  vendredi  28  novembre 2011   suivi des affaires judiciaires en cours   récupération  des  documents  afférents  au  syndicat  &  la  passation  des  pouvoirs  au  nouveau syndicat .  actions  à  entreprendre  pour  procéder  à  un  appel  d’avance  de  charges  auprès  des  copropriétaires  questions diverses   Malek  Rjiba   préside  la  séance  en  qualité  de  président  du  Syndicat  de  Copropriété  et  Hechmi Miliani assure le secrétariat de la séance en qualité de secrétaire général.  Mr Malek Rjiba a fait un compte rendu des entretiens qu’il a eu avec mr Slah Mani desquels  il ressort que mr Malek Rjiba a été convié par maitre Abdeljalil Bouraoui avocat de Sousse  Nord à participer dans son bureau  à une réunion tripartite avec mr Slah Mani; mr Slah Mani  propose au cours de cet entretien les termes d’un accord dont les plus importants sont :    - - que  le  nouveau  syndicat  prenne  à  son  compte  les  ouvriers  de  la  shotopek  ayant  travaillés pour la co‐proprieté   que  la  Shotopek  peut  même  s’engager  à  aider  le  nouveau  syndicat  à  payer  les  premiers salaires de janvier 2012 si la trésorerie du nouveau syndicat ne permet pas  le paiement de ces ouvriers .  mr. Slah Mani accepte un audit de la seule année 2010  les membres du syndicat ont rejeté à l’unanimité les propositions de la Shotopek & ont décidé  d’un  commun  accord  d’attendre  la  décision  de  justice  dans  les  affaires  en  cours  et  fixée  au  mardi 6 décembre.    Mr  Malek  Rjiba  a  lu  aux  membres  du  syndicat  le  contenu  de  la  troisième  mise  en  demeure  envoyée à la Shotopek en vue de procéder à la restitution des archives, documents et biens du  syndicat, qui  exige  que dans un délai  de cinq ( 05  )  jours à partir de la mise en demeure  mr  Mohamed Hamzaoui agissant en tant que commissaire aux comptes du syndicat a mission de  se  présenter  au  local  de  la  direction  de  la  copropriété  afin  de  mettre  tout  en  œuvre  la  restitution de toutes les archives, documents et bien. Monsieur Rejiba, remettra une copie au  secrétaire général mr Hechmi Miliani pour être annexée au présent PV.  [Nota  Bene:  A  la  lecture  de  la  mise  en  demeure  envoyée  par  mr  Malek  Rjiba  à  la  Shotopek  avant de l’annexer aux présentes, mr Hechmi Miliani a constaté que mr malek rjiba ne fait pas  état  de  l’intervention  du  commissaire  aux  comptes  demandée  à  mr  Mohamed  Hamzaoui  en  vue de se présenter au local de la copropriété aux fins de procéder à toutes les opérations de  restitution  comme  lu  aux  membres  du  Comité  par  mr  Malek  Rjiba  ,  et  trouve  ça  étrange  &  non‐conforme aux affirmations du président tenus lors de la réunion.]   Prenant  la  parole  mr  Hechmi  Miliani  a  déclaré  que  ces  retards  préjudiciables  et  ces  moyens  dilatoires qui veulent  montrer que notre syndicat serait dans l’incapacité de gérer les parties  communes.  Mr. Hechmi Miliani demande alors que pour être en accord avec les résolutions de l’assemblée  générale qui l’a mandaté, Mr Rjiba doit poursuivre, en toute urgence y compris au pénal de la  mnière suivante :   - - 1°)  porter  une  affaire  au  pénal  contre  Sousse  Nord  concernant  le  Beach  Club  pour  bloquer  les  ventes  des  appartements  ,  et  toujours  dans  le  même  sujet  porter  une  affaire au pénal contre mr Slah Mani en tant que Président sortant du syndicat qui  n’a  fait  aucune  action  pour  proteger  les  co‐proprietaires  ,  et  qui  a  usé  de  sa  triple  casquette : Pdg de Sousse Nord , Pdg de la Shotopek , et Président du Syndicat pour  faire bénéficier un tiers d’un avantage de par sa fonction .  2°) porter une affaire au pénal en vue de récupérer le fond de réserve constituée en  1999 d’un montant de 334 495 DT  3°) porter une affaire au pénal en vue de récupérer la somme de 228.000 utilisées  par  la  Shotopek  pour  le  paiement  d’indemnités  à  la  retraite  d’ouvriers  de  la  Shotopek n’ayant aucune relation de travail avec la copropriété     Mr Malek Rjiba a répondu qu’il ne faudrait peut être pas aller au pénal concernant le Beach  Club & qu’il va envoyer une mise en demeure en vue d’entamer une action dans le civil pour  arrêt des travaux , mais la réponse de mr Hechmi Miliani est très sceptique à ce sujet et il a  déclaré  que  cette  procédure  est  vouée  à  l’échec  ,  vu  que  des  procédures  pareilles  ont  été  entamées par des copropriétaires , mais n’ont pas abouti , en outre mr Malek Rjiba a demandé  à mr Hechmi Miliani de lui remettre le dossier des copropriétaires mr & mme Kurek qui peut  l’aider dans sa démarche & mr Hechmi s’est engagé de lui remettre des photocopies dans les  meilleurs délais .  En  outre  mr  Malek  Rjiba  s’est  engagé  à  envoyer  deux  mises  en  demeures  à  la  Shotopek  concernant le fond de réserve & les 228.000 DT dans les 48 heures , & porter ces affaires au  pénal en vue de récupérer ces sommes .  En dernier lieu mr Malek Rjiba s’est dit quand même confiant concernant l’issue du procès que  Sousse Nord intente à notre syndicat en vue d’annuler l’assemblée générale du 19 Aout 2011  surtout  après  avoir  parlé  au  juge  concerné  ,  sachant  que  le  jugement  sera  rendu  Mardi  06  Décembre 2011 .  En  dernier  lieu  les  membre  du  syndicat  ont  chargés  mr  Hechmi  Miliani  de  provoquer  une  réunion avec les copropriétaires en vue d’un appel de fonds .  A dix neuf heures trente la réunion a été levée .    Le secrétaire général                                      Mr. Hechmi Miliani 

https://www.fichier-pdf.fr/2011/12/08/proces-verbal-de-la-reunion-n-6-1/

08/12/2011 www.fichier-pdf.fr


PV comite syndical 18-11-11 98%

- Malek Rjiba : president, membre représentant les appartements  Béchir Ennouri : vice president, membre représentant les commerces  Hechmi Miliani : secretaire général, membre représentant les appartements  Hedi Ben Dhiab : tresorier, membre représentant les appartements  Mustapha Ouahchi : membre représentant les appartements  Mohamed Hamzaoui : expert –Comptable, Commissaire aux comptes & copropriétaire  Etaient excusés :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/12/02/pv-comite-syndical-18-11-11/

02/12/2011 www.fichier-pdf.fr

La Musique de l'Univers 97%

Juché sur une dune, Malek jouait un air serein et passe-partout, en harmonie avec son humeur légère.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/29/la-musique-de-l-univers/

29/03/2016 www.fichier-pdf.fr

La Musique de l'Univers 97%

Juché sur une dune, Malek jouait un air serein et passe-partout, en harmonie avec son humeur légère.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/01/28/la-musique-de-l-univers/

28/01/2016 www.fichier-pdf.fr

La Musique de l'Univers 97%

Juché sur une dune, Malek jouait un air serein et passe-partout, en harmonie avec son humeur légère.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/01/28/la-musique-de-l-univers-1/

28/01/2016 www.fichier-pdf.fr

PV REUNION 14 JANVIER 2012 DU COMITE SYNDICAL 97%

  Procès-verbal N° 9 Réunion du Comité syndical du 14 Janvier 2012 Le Quatorze Janvier Deux Mille Douze à quinze heures (15 heure), le Comité du Syndicat de  Copropriété les Maisons de la Mer et des Jardins s'est réuni à l’appartement 516 / Port el  Kantaoui  suite  à  une  invitation  effectuée  par  Mr  Hechmi  Miliani  secrétaire  général,  cette  invitation s’est faite par message sms .  Etaient présents :  - Malek Rjiba : président  Béchir Ennouri : vice président  Hechmi Miliani : secrétaire général  Mustapha Ouahchi : Membre  Zouhaier Zouari : membre  Hedi Ben Dhiab : Trésorier  Etaient excusés :  - Habib Chaar, membre représentant les appartements  Sadok Kouka, membre représentant les commerces  Mohamed Hamzaoui : Commissaire aux comptes du Syndic  Sadok el Euch : Chargé de la culture   Il  a  été  dressé  une  feuille  de  présence  qui  a  été  signée  par  tous  les  membres  du  Comité  présents  Ordre du jour :   - Situation du syndicat face au refus des restitutions de la part de l’ancien syndic  - Problèmes actuels de la station et urgences   - Affaires judiciaires en cours   - Questions diverses  Mr Malek Rjiba a pris la parole pour faire remarquer à mr Hechmi Miliani que ce n’est pas à lui  de faire l’ordre du jour et que pour qu’on soit performant il faudrait le faire en compagnie du  président de telle sorte qu’il reflète les actions menées précédemment et qu’il y ait un suivi de  la  sorte  ,  mr  Hechmi  Miliani  a  fait  remarquer  2  points :  primo  ,  que  cet  ordre  du  jour  est  presque le même depuis le début des réunions du Comité syndical en aout 2011 , paece que  depuis  son  élection  le  syndicat  n’a  rien  fait,  et  deuxio  ,  que  s’il  y  a  un  autre  point  que  les  membres  ou  le  président  voudraient  ajouter,  on  est  là  pour  le  faire  ,  et  le  président  de  dire  d’ajouter un autre point à l’ordre du jour :  - Procès verbal des attributions des responsabilités au sein du comite du syndicat , vu  que depuis l’ouverture de notre compte bancaire le banquier ne cesse de réclamer    cette  pièce.  Mr  Hechmi  Miliani  a  fait  remarquer  aux  membres  que  lors  de  la  1ere  réunion du comité à laquelle  il n’était pas présent à cause de problèmes de santé , il  aurait fallu que le président  fasse signer ce P.V par les membres présents , chose qui  n’a pas été réalisée.  Le  comité  a  convenu  de  commencer  par  rédiger  ce  P.V  pour  être  en  conformité  avec  la  loi  ,  sauf  que  pendant  la  rédaction  de  ce  dernier  mr  Bechir  Ennouri  a  voulu  se  désister  de  sa  responsabilité de vice président arguant du fait que cette décision lui a été dictée par le fait  qu’il  ne  veut  pas  être  un  vice  président  d’un  président  de  syndicat  qui  ne  fait  rien  pour  la  copropriété , ainsi que l’agressivité et le manque de respect que lui a témoigné mr Malek Rjiba  lors de la dernière réunion tenue dans son bureau , et il a fallu tout le tact de Mr Mustapha  Ouahchi et des membres du comite présents pour le faire revenir sur sa décision .  Concernant  la  situation  du  syndicat  face  au  refus  des  restitutions  de  la  part  de  l’ancien  syndicat Mr Hechmi Miliani a fait remarquer au président Rjiba qu’il n’a rien fait depuis le 19  aout 2011 date de son élection ,  ce à quoi le président a répondu qu’il a fait  beaucoup plus  que n’importe quel membre et que la charge de travail est très grande puisqu’il a :  - - - Interjeté appel contre le procès intenté dans le civil par la Shotopek en vue d’annuler  l’Assemblée Générale du 19/08/2011 ( affaire 22760 )  Intenté  appel  en  référé  contre  la  Shotopek  toujours  en  vue  de  l’annulation  de  l’Assemblée Générale du 19/08/2011 et où la Shotopek a été déboutée (affaire 2197 )   Intenté une affaire en référé pour pouvoir procéder à la passation des pouvoirs (affaire  2269) , et le syndicat a été débouté par le juge  Intenté  une  2eme  affaire  en  référé  pour  procéder  à  la  passation  des  pouvoirs,  mais  encore une fois nous avons été déboutés, à noter que Mr Malek Rjiba a interjeté appel  pour toutes ces affaires   Réussi  à  faire  une  inscription  conservatoire  sur  le  titre  foncier  du  Beach  Club  pour  empêcher Sousse Nord de conclure les contrats de vente des nouveaux appartements  (initiative qui a été bien accueillie par tous les membres du comite , mr Hechmi Miliani  a  fait  remarquer  au  président  qu’il  a  prôné  depuis  très  longtemps  déjà  la  réalisation  d’une mesure conservatoires  sur ce titre foncier , et que finalement il est heureux que  le président s’est décidé à le faire )   Déposé  et  obtenu  plusieurs  ordonnances  pour  intimer  par  voie  de  justice  à  la  Shotopek  l’ordre  de  nous  délivrer  les  documents  &  autres  relatifs  au  syndicat  mais  qu’à ce jour il n’a pu les exécuter , et  notamment la première ordonnance qui a été  mal exécutée par l’huissier conseillé par Mr Hechmi Miliani .  Ce à quoi Mr Hechmi Miliani a répondu que les affaires intentées par Mr Malek Rjiba ont été  mal  ficelées  et  mal  préparées,  elles  comportaient  toutes  un  vice  de  forme  qui  a  permis  à  la  Shotopek  de  nous  débouter  à  chaque  fois,  et  en  outre  concernant  les  ordonnances  ,  c’est  l’huissier conseillé par mr Hechmi Miliani qui a instruit Mr rjiba et lui a dit qu’il fallait déposer  des ordonnances pour obliger la Shotopek à nous restituer nos documents, et ce , en date du  12  Décembre  2011,  et  depuis  ce  jour  Mr  Malek  Rjiba  a  déposé  plusieurs  ordonnances :  les  dates  des  ordonnances  déposées  par  Mr  Malek  Rjiba  ont  été  faites  après  cette  date,  ce  qui  montre la justesse de vue de ce huissier, et si jusqu’à ce jour nous n’avons pu exécuter aucune    des ordonnances sur requête obtenues par Mr Malek c’est parce qu’il a toujours fait des vices  de  forme  lors  du  dépôt  de  ces  ordonnances :  soit  en  ne  mettant  pas  l’adresse  du  Président  sortant  Mr  Slah  Mani  ,  ou  en  demandant  par  exemple  à  des  employés  ou  directeur  de  la  copropriété qui n’ont aucune qualité , la restitution des documents du syndicat , et suite à ça  Mr  Hechmi  Miliani  a  distribué  aux  membres  présents  un  rapport  sur  les  actions  du  syndicat  depuis le 19/08/2011 ( ci‐joint ) et qui se résume en une phrase : RIEN DE TANGIBLE OU DE  CONCRET N’A ETE REALISE PAR MR MALEK RJIBA , ET AUCUNE RESOLUTION DE L’ASSEMBLEE  GENERALE N’A ETE CONCRETISEE !!!!!!  Suite à ça Mr Hechmi Miliani a demandé au président & aux membres de lui donner mandat et  il s’engage d’intenter une procédure pour la restitution des biens de la Copropriété et d’avoir  gain de cause en 15 jours , et Mr Malek Rjiba a tout de suite répondu que ce délai n’est pas  possible , mais lorsque Mr Hechmi a réitéré sa demande , les membres du comité ont décidé à  l’unanimité  de  suivre  sa  demande  ,  et  il  a  été  décidé  de  charger  Mr  Kamel  Mnari  en  vue  de  porter cette affaire de restitution des biens de la copropriété en justice , Mr. Hechmi Miliani  ou Malek Rjiba, et le plus diligent d’entre eux chargera cet avocat et suivra cette affaire avec  l’avocat Maître Mnari.  En  outre  lorsque  Mr  Malek  Rjiba  a  informé  le  comite  qu’il  a  pris  avec  lui  deux  avocats  pour  l’aider dans sa tache,  Mr Mustapha Ouahchi lui a répondu que  dorénavant avant de décider  d’une action pareille il doit en référer au comite syndical pour avoir son accord .   Enfin  Mr  Hechmi  Miliani  a  distribue  aux  membres  et  au  président  du  syndicat  un  rapport  partiel d’audit ( ci‐joint ) élaboré par notre commissaire aux comptes Mr Mohamed Hamzaoui ,  et  qui  répertorie  la  somme  de  1.400.000  DT  d’investissements  de  la  copropriété  ,  et  que  si  cette somme a été inscrite aux actifs de la Shotopek , alors nous serons en présence de faits  délictueux  ,  que  le  commissaire  aux  comptes  de  la  Shotopek  ,  qui  est  en  même  temps  le  commissaire aux compte de la copropriété aurait dû relever et révéler aux propriétaires et au  procureur de la république .  A Dix Sept heures Trente la réunion a été levée.      Le secrétaire général       Mr        Hechmi  Miliani         

https://www.fichier-pdf.fr/2012/01/15/pv-reunion-14-janvier-2012-du-comite-syndical/

15/01/2012 www.fichier-pdf.fr

La Musique de l'Univers 96%

Juché sur une dune, Malek jouait un air serein et passe-partout, en harmonie avec son humeur légère.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/26/la-musique-de-l-univers/

26/03/2016 www.fichier-pdf.fr

magazine SOS 2017 N°9 93%

Le témoignage d’une Marraine exceptionnelle Puis vient la mauvaise nouvelle, les canaux auditifs de Malek sont tellement étroits qu’elle n’arrive pas à entendre.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/01/20/magazine-sos-2017-n-9/

20/01/2017 www.fichier-pdf.fr

jugement Cassation 91%

République Tunisienne  Ministère de la Justice   Cour de Cassation  Affaire n° 76 1105.2912      Arrêt de la Cour de Cassation       Vu le pourvoi en cassation  introduit le 5 juin 2012   par Maître Mohamed Gahbiche, avocat à Sousse,  représentant  la  Société  Civile  Professionnelle  d’Avocats  Bouraoui  et Gahbiche,  élisant  domicile  au  cabinet sis  rue d’Algérie.    Pour :  Slah Mani, Président Directeur Général de la Société d’Etudes et de Développement de Sousse  Nord et de la Société Hôtelière et Touristique de Port el Kantaoui, Hammam Sousse    Contre : Malek Rejiba, Avocat, Président du Syndicat des Copropriétaires des Maisons de la Mer et  des Jardins, élisant domicile au cabinet de son représentant, Maître Malek Rejiba, avocat à Sousse.    Après avoir pris connaissance de l’arrêt attaqué rendu par la Cour d’Appel de Sousse 2,  n° 6082, en  date du 14 mai 2012, et qui a jugé  de recevoir  l’appel en la forme et au fond et a enjoint  à  l’intimé  ce  qui  est  requis  au  fond,  de  restituer  à  l’appelant  [Malek  Rejiba],  en  sa  qualité  de  Président  du  Syndicat des Copropriétaires des Maisons de la Mer et de Jardins de Port El Kantaoui, l’ensemble des  documents  relatifs  au  syndicat  de  Copropriété  et  particulièrement    l’état  financier  actuel  faisant  apparaître l’état de règlement des  charges de  copropriété, la liste des biens de la  copropriété, son  compte de banque, le fichier des copropriétaires, les clés du club culturel, exonérer le demandeur de  la pénalité, et lui restituer le dépôt de garantie.    Après examen des pièces du pourvoi communiquées au défendeur au pourvoi [Maître Malek Rejiba],  par    l’huissier  de  justice,  Maître  Hechmi    Gouta,  en  date  du  6  juin  2012,  après  examen  de  l’arrêt  contesté, ainsi que du procès‐verbal d’information et les autres documents présentés le 6 juin 2012.    Après examen des  remarques formulées par le Ministère Public, le 28 juin 2012 qui demandaient la  recevabilité du pourvoi en la forme et le refus quant au fond et les réserves émises par celui ci.    Après délibération réglementaire en Chambre de Conseil    Déclare ce qui suit :    Quant en la forme :     Attendu  que  le  pourvoi  a  rempli  l’ensemble  des  conditions  de  fonds  et  de  formes  légales  conformément  à  l’article  185  et  suivants  du Code  de  Procédures  Civiles  et  Commerciales,  reçoit  le  pourvoi en cassation.    Quant au fond :   Attendu  que  à  travers  les faits  de  l’espèce  tels  que  corroborés  par  l’arrêt  critiqué  et  par  les  pièces  figurant  au dossier, il appert que le Demandeur au fond  [Maître Malek Rejiba] (contre qui le présent  pourvoi  est  formé)  a  introduit  un  recours  auprès  du  Tribunal  de  Première  Instance  de  Sousse  2,  exposant que, à la suite de l’Assemblée Générale des Copropriétaires des Maisons de la Mer et des  Jardins de Port el Kantaoui tenue en date du 19 août 2011, il a été élu nouveau Président du Syndicat  cité,  et  qu’en  dépit  de  l’accomplissement  des  procédures  légales,  le  Président  du  Syndicat  démis  a  refusé  de  se  conformer  aux  décisions  de  l’Assemblé  Générale,  a  refusé  de  faire  la  passation  de  pouvoir au Président nouvellement élu et refusé de restituer les documents y relatifs, le Demandeur  [ Maître Malek Rejiba] a requis qu’il lui soit enjoint de les lui remettre avec les clés du local culturel.    Suite  à  cette  procédure,  le  Tribunal  de  Première  instance    a  jugé  (jugement  n°2197  en  date  du  6  décembre 2011) le refus de la demande.    Attendu que le l’appelant [Maître Malek Rejiba] a interjeté appel au fond et que la Cour d’Appel a  rendu l’arrêt cité ci‐dessus –    Attendu que le Demandeur au pourvoi [M. Slah Mani]  a présenté les moyens suivants :    D’insuffisance des motifs    La décision critiquée [rendue par  la Cour d’Appel] contre l’intimé [M. Slah Mani]   a été prise contre   la Société d’Etudes et de Développent de Sousse Nord et la Société Hôtelière et Touristique de Port el  Kantaoui, ce qui fait qu’il a été rendu à l’encontre de deux personnes morales qui n’ont pas qualité à  détenir  ces  documents,  lesquels  sont  détenus  par  le  Président  du  Syndicat  des  Copropriétaires  [jusqu’alors M. Slah Mani], conformément à l’article 59 du Règlement de Copropriété ;     et que le jugement critiqué a commis une erreur dans sa motivation en ce qu’il a considéré que sa  présence [de M. Mani]  à l’instance, régularisait les procédures. Et en outre que le jugement, qui a  décidé  la  restitution  des  clés  a  commis  une  erreur    quant  à  la    spécificité  du  référé    déclarant  que  l’intimé [M. Slah Mani]   est demeuré en infraction  aux décisions de l’Assemblée Générale et qu’il a  par  ce  biais,  empêché  l’exécution  des  décisions  de  l’Assemblée  [alors  que  la  mention  des  clés  n’apparaissait pas dans les décisions de l’Assemblée du 19 août 2011 et que le fait qu’il retienne les  clés n’était pas de nature à empêcher l’exécution des décisions de l’Assemblée].    Et il appartenait au juge des référés d’examiner ce moyen et d’en tirer les conséquences légales ‐ Ce  qui  entache le jugement critiqué d’insuffisance  de motifs, outre qu’il a été pris contre ceux qui n’ont  pas qualité, tel que précisé ci‐dessus ; de plus il traite l’affaire sur le fond [qui fait par ailleurs l’objet  d’un  procès]  en  ordonnant  la  remise  des  clés.  C’est  pourquoi,  il  a  été  demandé  l’annulation  de  la  décision.        La cour :    Quant au  premier moyen :  Attendu  qu’il  apparaît  en  l’espèce,  que  le  défendeur  au  pourvoi  [Malek  Rejiba],  a  assigné  le  Demandeur  au    pourvoi  [M.  Slah  Mani],  en  qualité  de  Président  Directeur  Général  de  la  Société  d’Etudes  et  de  Développement  de  Sousse  Nord  et de  la  Société  Hôtelière  et  Touristique  de  Port  el  Kantaoui,  sauf  qu’il  a  dirigé  ses  demandes  finales  contre  lui  [slah  Mani],    non  pas  en  sa  qualité  de  représentant  légal  de    ces    deux  sociétés    ou  de  Président  Directeur  Général  de  ces  deux  sociétés,  mais  contre  lui    personnellement  en  sa  qualité  d’ancien  Président  du  Syndicat  des  Copropriétaires  des Maisons de la Mer et de Jardins de Port El Kantaoui, en conformité avec ce qui est précisé dans la  requête introduisant le recours, la mention de sa qualité de PDG des deux sociétés susnommées a  été  faite  pour  faire  connaître  son  identité  et  donner  les  limites  de  sa  mission,  conformément  à  l’article 6 du Code de Procédures Civiles et Commerciales et c’est ce qu’a décidé avec justesse la Cour  qui a rendu  l’arrêt contesté – Le premier moyen de pourvoi est ainsi rejeté.    Quant au deuxième moyen :  Attendu  que  le  moyen  provisoire  pris  par  la  Cour  d’Appel    dans  le  jugement  critiqué  enjoint  à   l’intimé [M.  Slah Mani] de restituer les clés, n’a pas d’incidence sur les éléments de fond entre les  parties si tant est qu’il y ait éléments de fond.  Et n’a pas d’incidence non plus sur la relation avec le propriétaire du club culturel et ne représente  pas plus qu’un moyen conservatoire en considération que  le club représente le local prévu pour les  réunions du syndicat.  Quant  à  déclarer  que  la  Cour  a  méconnu  la  demande  d’annulation    de  l’Assemblée  ayant  élu  le  nouveaux  Président  et  les  membres  du  Syndicat,  ceci  n’est  pas  de  nature  à  remettre  en  cause  son  jugement  qui  a  traité  d’une  situation  certaine  dans  le  cadre  de  ce  qui  est  autorisé  par  l’article  201  du Code  de  Procédures  Civiles  et  Commerciales,  tant  qu’il  lui  est  apparu  que  de  donner  une  autorisation légale,  à la demande du Demandeur au pourvoi, de ne pas restituer les clés  reviendrait  à faire ce qui aurait été décidé  si le procès‐verbal de l’assemblée avait été annulée.    En concluant ainsi l’arrêt critiqué de la Cour d’Appel, l’injonction de restitution des documents et des  clés a uniquement pour objet d’éviter d’entraver  la gestion des parties communes de la station de  Port el Kantaoui, dont le Demandeur au pourvoi [M. Slah Mani], lui‐même reconnaît  la position et  l’importance    quelle  tient    en  ce  qu’elle  comporte  de  logements,  de  commerces  et  d’institutions  administratives et bancaires – Ce qui nécessite fondamentalement la passation des pouvoirs par la  restitution  des  documents  et  des  moyens    matériels  permettant  au  syndicat  élu  de  procéder  à  l’administration  de  la  station  sans  remettre  en  cause  le  fond  ‐  Le  deuxième  moyen  de  pourvoi  est  ainsi rejeté.    Pour les motifs    La cour a décidé de recevoir le pourvoi quant à la forme et de le rejeter quant au fond ainsi que de  retenir le montant retenu en garantie.  Le présent arrêt est rendu par la Chambre du Conseil en date du 16 juillet 2012 par la 8è chambre  composée  par  son  Président,  M.  Radhouane    Ouerthi  et  en  présence  du  représentant  de  l’Avocat  Général, Mme Sarah  Boutaba avec  l’assistance de la secrétaire.  Secrétaire de la séance : Mme Leila Riahi         

https://www.fichier-pdf.fr/2012/08/24/jugement-cassation/

24/08/2012 www.fichier-pdf.fr

Culture 91%

MaLek BENABI + d’infos Visitez le site internet officiel (en Arabe) :  http://www.binnabi.net/   Malek Bennabi (en arabe   ‫) ﻣﺎﻟﻚ ﺑﻦ ﻧﺒﻲ‬ est un penseur algérien , né en 1905 à Constantine (est de l'Algérie ), décédé le 31  octobre 1973 à Alger. Il a étudié les problèmes de civilisation du monde musulman. Malek Bennabi poursuivit ses études  secondaires avant de partir à Paris en 1930 préparer un diplôme d'ingénieur en électricité. Enfant, Malek était un lecteur  assidu, il lisait tous ce qui lui passer sous la main, Nietzsche, Ibn Khaldun, Darwin, De Broglie, André Gide etc. Il était  fortement imprégné de la culture arabo‐musulmane et occidentale. On lui doit un concept sur la « colonisabilité » selon  lequel,  seule  une  société  apte  à  être  colonisée  peut  l'être,  et  ce  notamment  dans  les  pays  musulmans,  terme  qu'il  utilisera dans son livre l'Afro‐asiatisme.     ŒUVRES DE BENNABI   Malek Bennabi a à son actif une vingtaine d'ouvrages traitant de civilisation, de culture, d'idéologie, de problèmes de  société ainsi que d'autres sujets tel le phénomène coranique et les raisons de la stagnation de la société musulmane en  particulier. Par ses écrits, Malek Bennabi voulait éveiller les consciences musulmanes et relancer une renaissance de la  société  musulmane.  Il  n'a  de  cesse  de  critiquer  vivement  l'administration  coloniale  française  par  ses  écrits  et  ses  conférences.  Il  n'a  jamais  accepté  la  colonisation  de  l'Algérie  par  la  France  et  le  statut  d'indigène  octroyé  par  l'administration de l'époque aux autochtones algériens.    Il  est  probable  que  peu  de  gens  ait  vraiment  saisi  la  portée  de  sa  vision  et  sa  pensée,  notamment  dans  la  société  musulmane à propos de laquelle il dit dans son ouvrage vocation de l'Islam :    «  La  plus  grave  parmi  les  paralysies,  celle  qui  détermine  dans  une  certaine  mesure  les  deux  autres  (sociale  et  intellectuelle), c'est la paralysie morale. Son origine est connue : "L'islam est une religion parfaite. Voilà une vérité dont  personne  ne  discute.  Malheureusement  il  en  découle  dans  la  conscience  post‐almohadienne  une  autre  proposition:  "Nous sommes musulmans donc nous sommes parfaits". Syllogisme funeste qui sape toute perfectibilité dans l'individu,  en neutralisant en lui tout souci de perfectionnement. Jadis Omar Ibn El Khattab faisait régulièrement son examen de  conscience et pleurait souvent sur ses "fautes". Mais il y a longtemps que le monde musulman a cessé de s'inquiéter de  possibles  cas  de  conscience.  On  ne  voit  plus  qui  que  ce  soit  s'émouvoir  d'une  erreur,  d'une  faute.  Parmi  les  classes  dirigeantes règne la plus grande quiétude morale. On ne voit aucun dirigeant faire son mea culpa. C'est ainsi que l'idéal  islamique; idéal de vie et de mouvement a sombré dans l'orgueil et particulièrement dans la suffisance du dévot qui croit  réaliser  la  perfection  en  faisant  ses  cinq  prières  quotidiennes  sans  essayer  de  s'amender  ou  de  s'améliorer  :  il  est  irrémédiablement parfait, Parfait comme la mort et comme le néant. Tout le mécanisme psychologique du progrès de  l'individu  et  de  la  société  se  trouve  faussé  par  cette  morne  de  satisfaction  de  soi.  Des  êtres  immobiles  dans  leur  médiocrité et dans leur perfectible imperfection deviennent ainsi l'élite d'une société morale d'une société où la vérité  n'a  enfanté  qu'un  nihilisme.  La  différence  est  essentielle  entre  la  vérité,  simple  concept  théorique  éclairant  un  raisonnement abstrait, et la vérité agissante qui inspire des actes concrets. La vérité peut même devenir néfaste, en tant  que facteur sociologique, lorsqu'elle n'inspire plus l'action et la paralyse, lorsqu'elle ne coïncide plus avec les mobiles de  la  transformation,  mais  avec  les  alibis  de  la  stagnation  individuelle  et  sociale.  Elle  peut  devenir  l'origine  d'un  monde  paralytique  que  Renan  et  Lamennais  dénonçaient  en  disant  que  l'islam  est  "une  religion  de  stagnation  et  de  régression".»   Dans un autre ouvrage intitulé les Grands thèmes, Malek Bennabi parle des raisons de la stagnation de certaines société  qu'il qualifie de primitives :    « Quand une société primitive met des tabous autour de ses traditions, de ses convictions, de ses goûts, de ses usages,  ce qui est risible là‐dedans ‐ à supposer qu'il y ait quelque chose de risible ‐ ce n'est pas le tabou mais le vide culturel,  l'inculture qu'elle défend, c'est‐à‐dire l'ensemble de causes qui maintiennent cette société en stagnation.»   Cet  extrait  illustre  parfaitement  la  situation  qui  a  prévalu  et  qui  prévaut  toujours  dans  un  pays  comme  l'Afghanistan  avec le régime des Talibans avant l'invasion américaine et même après.  BIBLIOGRAPHIE   ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ ™ Le Phénomène coranique (1946)   Lebbeik (1947)   Les Conditions de la renaissance (1947)   Vocation de l'islam (1954)   Le Problème des idées dans la société musulmane   Le Musulman dans le monde de l'économie   L'Afro‐Asiatisme (1956)   Le Problème de la culture (1957)   Brochure politique (en arabe et en français) : SOS Algérie (1957)   Discours sur la nouvelle édification (1958)   La Lutte idéologique en pays colonisé (1958)   Idée du Commonwealth islamique (1959)   Réflexions (1959)   Naissance d'une société (1960)   Dans le souffle de la bataille (1961)   Perspectives algériennes (1965)   Mémoires d'un témoin du siècle (2 tomes)   Le Rôle du musulman dans le dernier tiers du XXe siècle   SOS Algérie        + d’info http://malekbennabi.blogspot.com/          Malek BENABI 1905 ‐ 1973  Algerian Islamic thinker.  Born  in  a  poor  family  in  Constantine,  Malek  Bennabi  became  a  leader  of  modern  Islamic  thinking  in  independent  Algeria. As  a  youth,  he  attended  a  Qu ranic  school  in Tebessa.  Abd  al‐Hamid Ben Badis, the influential  leader of  the  Islamic Reformist Movement (ulama), persuaded Bennabi to pursue his studies in Paris. There he obtained a diploma in  engineering.  His  writings began appearing during the 1940s. Among the most notable are The Quranic Phenomenon  (1946,  translated  2001),  Les  conditions  de  la  renaissance:  Problème  d'une  civilisation  (The  conditions  of  the  [Islamic]  renaissance: A problem of civilization, 1948), and La vocation de l'Islam (The vocation of Islam, 1954). Bennabi joined  the  Front  de  Libération  Nationale  (National  Liberation  Front,  FLN)  during  the  1950s  and  served  as  one  of  its  representatives  abroad.  While  in  Cairo  in  1956,  he  wrote  L'Afro‐Asiatisme  and  began  Le  problème  des  idées  dans  le  monde musulman (The problem of ideas in the Muslim world), which he gave up because of, in his words, "ideological  struggles." The book was eventually published in 1970.  From 1963 to 1967, Bennabi served as director of superior studies at the ministry of education; he was removed because  of  suspicions  that  he  belonged  to  al‐Qiyam,  an  Islamist  organization  opposed  to  the  regime.  During  the  late  1960s,  Bennabi's disciples established a mosque at the University of Algiers. Bennabi, who organized private discussions in his  own  home,  attracted  primarily  French‐speaking  students  enrolled  in  science  departments.  He  and  his  disciples  alienated Arab‐speaking Islamists mainly because of Bennabi's criticism of the salafists, the followers of the so‐called  purist  movement,  who  reject  progress,  urging  Muslims  to  eschew  modernity  and  go  back  to  the  "strictness"  of  the  Prophet's epoch, which they view as the golden age of Islam. The Algerian salafists drew their inspiration from Egyptian  and south Asian sources. During the 1990s a current within the Front Islamique du Salut (Islamic Salvation Front, FIS),  known  as  the  Jaz ara,  or  Algerianists,  formed  an  elitist  Islamist  group,  purporting,  implausibly,  to  be  inspired  by  Bennabi's ideas. Nourredine Boukrouh, an opponent of the FIS and founder of the Algerian Party for Renewal, rejected  that claim, insisting that he was Bennabi's true disciple. He edited a book, Pour changer l'Algérie (To change Algeria,  1991),  which  contained  Bennabi's  newspaper  and  magazine  articles  organized  into  sections  on  political,  economic,  cultural,  and  international  themes.  In  view  of  Bennabi's  enlightened  approach,  it  is  doubtful  that  he  would  have  endorsed the radicalism of the Jaz arists or any other violent Islamist group.  Bibliography  Bariun, Fawzia. Bennabi, Malik: His Life and Theory of Civilization. Kuala Lumpur: Buaya Ilmu Sdn, 1993.  Christelow, Allan. "An Islamic Humanist in the Twentieth Century: Malek Bennabi." Maghreb Review 17, no. 1 ‐ 2 (1992).  Zoubir, Yahia H. "Islam and Democracy in Malek Bennabi's Thought." American Journal of Islamic Social Sciences 15,  no. 1 (spring 1998): 107 ‐ 112.  — YAHIA ZOUBIR  Source : http://www.answers.com/topic/malek‐bennabi              Malek BENNABI, THEORICIEN DE LA CULTURE  (1er  partie)  Qu’est‐ce que la culture ? » En dehors des réponses hâtives, pédantes ou cavalières, la question laisse pantois les  sociologues et autres chercheurs et, aborder le grand thème de la culture, plonge généralement les intellectuels  dans l’embarras et l’hésitation. On ne peut être, en effet, que désemparé face à un mot dont les contours restent  indéfinis, malgré tous les efforts consentis depuis les deux siècles passés.  Face à ce thème, l’incertitude marque singulièrement les penseurs et les intellectuels en général. « Vous savez ce qu’est  la  culture  vous ?  Bien.  Moi,  pas ».  C’est  la  réponse  qui  a  fusé  de  la  bouche  d’André  Malraux,  écrivain  de  renom,  longtemps  ministre  des  Affaires  culturelles  de  son  pays,  à  la  question :  « Qu’est‐ce  que  la  culture ? ».  Elle  résume  les  difficultés qui entourent le contenu d’un concept qui a emprunté avec l’homme tant de cheminements et soumis à tant  de vicissitudes et de différences contextuelles. C’est que la culture aborde la société humaine dans toute sa complexité  et ses profondeurs. Elle touche à l’homme dans tous ses mystères, L’homme cet inconnu, pour reprendre le titre du Iivre  d’Alexis Carrel. Prise sous l’angle de la place qu’elle confère aux nations dans leur concert, animées par la compétition et  la rivalité, de son rôle dans leur influence, l’unanimité se dégage sur l’importance de la culture. « Je mets Malraux à ma  droite, parce qu’il représente le rayonnement de la France », avait répondu de Gaulle à ceux qui s’étonnaient de la place  de l’auteur des Antimémoires lors des conseils des ministres en France.  1‐ Une œuvre pionnière Parue une première fois en 1958, en arabe, au Caire, l’œuvre n’a été publiée dans sa version originale en français qu’en  2006, à Alger, grâce aux efforts de quelques dévoués. Et l’on ne peut que déplorer comment le livre est resté très peu  connu du grand public en Algérie, en dehors de certains initiés, de quelques études ou de thèses universitaires, bien qu’il  soit l’un de ses ouvrages‐clés et malgré son immense valeur intellectuelle et la nouveauté de l’approche, inaugurée par  l’un des meilleurs esprits arabes contemporains. « Les idées exposées dans Le Problème de la culture sont étrangères au  sein  de  l’intelligentsia  arabe »,  souligne  d’emblée  Bennabi  pour  signifier  le  caractère  innovateur  de  son  étude.  L’importance  capitale  qu’elle  revêt  est  à  souligner  aussi.  Dans  la  pensée  arabo‐musulmane  contemporaine,  le  mérite  revient incontestablement à Bennabi d’avoir non seulement imposé un sens scientifique au terme « culture » mais de lui  adjoindre,  en  outre,  un  contenu  précis.  On  lui  doit  d’abord  l’effort  réussi  de  soustraire  le  terme  aux  vagues  notions  littéraires par lesquelles les romanciers arabes ont vulgarisé le mot dès le début du XXe siècle. Ce sont les littérateurs, en  effet, qui se sont saisi du vocable dans une indigence conceptuelle avérée en expliquant la culture par le développement  intellectuel de l’individu ou par la somme de connaissances acquises. Certains intellectuels ont fusionné « culture » et  « savoir »  et  se  sont  embourbés  dans  la  confusion  et  ajouté  un  surcroît  d’ambiguïté  au  terme,  outre  qu’elle  réduit  le  concept  à  une  simple  parure  d’esprit,  avant  que  le  mot  « thaqafa »  ne  prenne  une  large  audience  pour  s’imposer  à  travers  le  sens  fort  dominant  de  « divertissement »  et  de  « distraction ».  En  résumé,  les  notions  populaires  et  les  définitions  savantes  se  sont  juxtaposées  pour  livrer  deux  visions  bien  partielles  et  superfétatoires,  galvaudées  parfois  par les uns et les autres.  2‐ Éléments d’approche Bennabi, grâce à qui le vocable s’apprête désormais à la précision d’un concept et s’éloigne des généralités, a déployé  toute son énergie et mis tout son génie et donné le meilleur de lui‐même pour contribuer à engager le monde arabo‐ islamique  sur  la  voie  de  l’histoire.  Pour  saisir  sa  théorie,  nous  Iivrons,  ci‐après,  quelques  éléments  d’approche.  La  culture : une ambiance générale Considérant la culture comme la source principale du comportement de l’individu et le  style  de  vie  dans  la  société,  Bennabi  la  perçoit  comme  « l’ambiance  générale  dans  laquelle  se  meut  l’individu ».  Elle  définit sa personnalité et lui imprime un degré d’efficacité. Bennabi ne peut être ainsi que proche de l’école culturaliste  américaine.  Ses  éminents  représentants  abordent  la  culture  comme  « la  configuration  générale  des  comportements  appris  et  de  leurs  résultats,  dont  les  éléments  composants  sont  partagés  et  transmis  par  les  membres  d’une  société  donnée » (R. Linton : Le Fondement culturel de la personnalité). Elle est perçue aussi comme « l’ensemble des formes  acquises de comportement qu’un groupe d’individus, unis par la tradition commune, transmettent à leurs enfants. Ce  mot  désigne  donc  non  seulement  les  traditions  artistiques,  scientifiques,  religieuses  et  philosophiques  d’une  société,  mais encore ses techniques propres, ses coutumes politiques et  les mille usages qui caractérisent sa vie quotidienne :  modes de préparation et de consommation, manière d’endormir les petits enfants, mode de désignation d’un président,  etc... » (M. Mead : Sociétés, traditions et techniques).  L’homme est le produit d’une culture. Quant à son credo d’un nécessaire changement, il ne peut que le rapprocher de  certaines  expressions  de  la  théorie  allemande  de  la  culture.  « Nous,  Allemands,  cherchons  des  points  de  repère  pratiques en vue d’un changement et réaliser un maximum de possibilités de changement » (E.R Curtius : L’Idée de la  civilisation). Pour Bennabi justement, la culture doit permettre ce changement et doit être à sa base. Par ailleurs, si on  s’abstrait de la guerre des concepts qui masque la querelle idéologique franco‐allemande ravivée et accentuée au XIXe  et au début du XXe siècle, en plus de l’opposition kultur‐civilization, propre à certains intellectuels allemands, on peut  dire que l’école allemande aborde le concept de la culture comme très proche de celui de la civilisation même si, pour un  Spengler,  elle  annonce  sa  fin  imminente.  La  culture,  une  synthèse  générale  des  quatre  synthèses  partielles.  La  problématique ainsi appréhendée permet à Bennabi de disséquer le concept et d’assigner à la culture un grand dessein  en  l’analysant  à  travers  ses  quatre  éléments  fondamentaux :  l’éthique,  l’esthétique,  la  logique  pragmatique  et  la  technique. L’orientation d’une civilisation dépend de ces quatre éléments, si bien que la culture n’est, en fin de compte,  qu’une  synthèse  générale  de  ces  quatre  synthèses  partielles.  A  l’éthique,  Bennabi  attribue  le  rôle  de  cohésion  qu’elle  garantit dans une société.  Seule l’éthique assure l’unité de la société, dans son devenir et dans sa fonction. Cette unité a besoin d’une apparence  exigée par l’organisation formelle qui touche à la tenue vestimentaire, au mode de vie, à la disposition des effets à la  maison.  Cette  fonction  est  assurée  par  l’esthétique.  « Le  beau  nous  somme  de  penser »,  disait  Alain  (Propos  de  littérature). Bennabi abonde presque dans le même sens : « Une laideur ne peut inspirer de belles ni de grandes idées »  (Les  conditions  de  la  renaissance).  Les  valeurs  esthétiques  configurent  la  société  et  disciplinent  notre  quotidien :  « Il  faudrait, écrit Bennabi, que dans nos rues, dans nos cafés, on trouve la même note esthétique qu’un metteur en scène  doit  mettre  dans  un  tableau  de  cinéma  ou  de  théâtre.  Il  faudrait  que  la  moindre  dissonance  de  son,  d’odeur  ou  de  couleur nous choque comme on peut être choqué devant une scène théâtrale mal agencée ».  La culture est une construction, l’art est une expression. Cette question du goût esthétique, mal appréhendée, a conduit  à  la  confusion  entre  culture  et  expression  culturelle.  Dans  le  sillage  du  divertissement,  l’idée  de  la  culture  reste  largement dominée par les arts dénués généralement de toute créativité. Le chant, les danses, le folklore, le cinéma, le  théâtre...  sont  des  expressions  de  la  culture.  Ils  constituent  une  partie  de  la  culture  en  rapport  avec  l’esthétique.  Ils  renseignent  sur  celle‐ci  et  indiquent,  proportionnellement,  le  génie  ou  la  déclin  d’une  culture.  C’est  pourquoi  le  goût  esthétique  est  une  affaire  trop  importante  pour  la  laisser  à  la  seule  discrétion  des  marchands,  des  charlatans  et  des  cohortes de prétendus artistes. Pour embourber une société dans ses problèmes, il suffit tout juste de corrompre son  goût esthétique. Inversement, pour emprunter le chemin de la civilisation, l’entretien du goût esthétique est un passage  obligé, une condition sine qua non. La logique pragmatique participe de la satisfaction des besoins d’une société.  Bennabi  lui  donne  comme  synonyme  l’efficacité.  C’est  l’ensemble  des  mouvements  dans  une  société,  selon  leurs  résultats  et  le  temps  qu’ils  consacrent.  Elle  exprime,  autrement  dit,  l’« efficacité »,  un  terme  qui  fait  Ia  trame  dans  nombre d’ouvrages de Bennabi. La technique ou le savoir : c’est, pour Bennabi, la dernière condition dans l’édification  de  la  culture.  La  technique  est  le  produit  de  la  science.  La  science  est,  pour  ainsi  dire,  le  quart  de  la  culture  pour  schématiser. Cette décomposition des éléments de la culture permet, paradoxalement, une construction, une unité de 

https://www.fichier-pdf.fr/2012/08/09/culture/

09/08/2012 www.fichier-pdf.fr

catalogue TNA réduit 89%

1 2 Rachid DJEMAI, Nasser MEDJKANE, Rachid NACIB, Mustapha NEDJAI, Malek Salah, Adlane SAMET, Karim SERGOUA, Hellal ZOUBIR 3 Nous remercions le Ministère de la Culture pour son soutien, en particulier Le département du développement et promotion des arts pour l’initiative de la création de cette galerie au sein du Théâtre national d’Alger.

https://www.fichier-pdf.fr/2015/02/04/catalogue-tna-reduit/

04/02/2015 www.fichier-pdf.fr

cours 88%

Services Malek Gritli TABLE DES MATIÈRES 1 Culture informatique 1.1 1.2 1.3 4 Présentation d’informatique .

https://www.fichier-pdf.fr/2017/04/08/cours/

08/04/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 5 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 08:00 Mardi 90 08:00 A103 09h30 11h00 C 09:30 09:30 90 90 08:00 Matériaux de Construction I Mme GUETARI LAJMI Yosra Mr TENNICH Mohsen 09:30 09:30 A303 C 90 09:30 09:30 Jeudi 90 Introduction a la Mecanique generale Préparation C2i-I Mr AMMOUS Malek Mercredi A205 Atelier de Materiaux 08:00 90 C 09:30 09:30 90 Analyse I Anglais I Mr TENNICH Mohsen Atelier de physique Mr LAHMER Faouzi A103 A205 B202 LAB CAO Atelier de Materiaux B204 LAB ELC C 90 C 11:00 11:00 90 11:00 11:00 Mr RHIMI Mohamed B002 LAB GC C 90 C 11:00 11:00 90 12:30 12:30 90 12:30 12:30 90 12:30 12:30 Mr LAHDHIRI Manel B304 90 90 09:30 09:30 90 11:00 11:00 90 11:00 11:00 90 14:00 14:00 C 60 14:00 14:00 60 14:00 14:00 B204 LAB ELC 12:30 12:30 90 14:00 14:00 60 15:00 15:00 90 Mr AMMOUS Malek C 90 12:30 12:30 B203 C 90 Introduction a la thermodynamique Atelier Informatique Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 60 C 14:00 14:00 90 Decouverte du secteur BTP Mr Kechih Nazih Mr BOUBAKRI Mohamed Nac A305 90 Architecture des Ordinateurs Algorithmique et programmation 15:30 15:30 09:30 09:30 Mr SOMRANI Nizar Culture de l'entreprise 15h00 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/22/la-civ-1-5/

22/10/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 (5) 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 08:00 Mardi 90 08:00 Mr AMMOUS Malek 11h00 08:00 90 Mme GUETARI LAJMI Yosra A103 09h30 90 Jeudi Introduction a la Mecanique generale Préparation C2i-I C 09:30 09:30 Mercredi 90 09:30 09:30 A303 C 90 90 Mr SOMRANI Nizar A205 B204 LAB ELC C 90 11:00 11:00 90 90 12:30 12:30 14:00 14:00 A305 15:00 15:00 09:30 09:30 90 90 11:00 11:00 90 12:30 12:30 90 14:00 14:00 60 15:00 15:00 90 Architecture des Ordinateurs 90 60 12:30 12:30 14:00 14:00 90 12:30 12:30 B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 90 C 15:30 90 B203 C 90 Introduction a la thermodynamique Atelier Informatique Mr TENNICH Mohsen Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF B302 Atelier de Materiaux C 90 14:00 14:00 B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 60 Mr RHIMI Mohamed B002 LAB GC C 14:00 14:00 90 Decouverte du secteur BTP Mr Kechih Nazih A304 Atelier de Materiaux 90 12:30 12:30 Matériaux de Construction I Mr TENNICH Mohsen Mr BOUBAKRI Mohamed Nac 15:30 15:30 11:00 11:00 Mr SOMRANI Nizar Algorithmique et programmation 15h00 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/15/la-civ-1-5/

15/10/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 (4) 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 Mardi 08:00 90 08:00 Mr SOMRANI Nizar 11h00 12h30 14h00 11:00 11:00 C 12:30 12:30 90 09:30 09:30 A303 Préparation C2i-I Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF 90 08:00 Vendredi 90 Samedi 08:00 90 08:00 90 90 09:30 09:30 90 90 11:00 11:00 90 Statique Culture de l'entreprise Mme GUETARI LAJMI Yosra Mr LAHDHIRI Manel A205 09:30 09:30 90 09:30 09:30 11:00 11:00 90 11:00 11:00 A102 C 90 09:30 09:30 90 11:00 11:00 C Mr AMMOUS Malek C 90 C 11:00 11:00 90 Introduction a la thermodynamique Matériaux de Construction I Mr SOMRANI Nizar Mr TENNICH Mohsen B205 LAB RDM C 90 14:00 14:00 C 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/01/la-civ-1-4/

01/10/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 09h30 11h00 08:00 Mardi 90 09:30 09:30 90 08:00 Mercredi 90 08:00 Matériaux de Construction I Mme GUETARI LAJMI Yosra Mr TENNICH Mohsen 09:30 09:30 A303 C 90 09:30 09:30 A205 Atelier de Materiaux 08:00 90 90 C 09:30 09:30 90 Anglais I Mr TENNICH Mohsen Atelier de physique A103 A205 B202 LAB CAO Atelier de Materiaux B204 LAB ELC 90 C 11:00 11:00 90 11:00 11:00 Mr RHIMI Mohamed B002 LAB GC Mr AMMOUS Malek A103 A301 LAB INF C 12:30 12:30 90 12:30 12:30 90 12:30 12:30 C 90 14:00 14:00 C 60 14:00 14:00 90 A305 90 09:30 09:30 90 11:00 11:00 90 11:00 11:00 90 12:30 12:30 90 14:00 14:00 60 15:00 15:00 90 Mr SOMRANI Nizar C 90 12:30 12:30 60 14:00 14:00 B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 90 12:30 12:30 B203 C 90 Introduction a la thermodynamique Atelier Informatique Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 60 C 14:00 14:00 90 Decouverte du secteur BTP Mr Kechih Nazih Mr BOUBAKRI Mohamed Nac 15:30 15:30 09:30 09:30 Architecture des Ordinateurs Algorithmique et programmation 15h00 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/29/la-civ-1/

29/10/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 (1) 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 09h30 11h00 08:00 Mardi 90 09:30 09:30 90 08:00 Mercredi 90 08:00 Matériaux de Construction I Mme GUETARI LAJMI Yosra Mr TENNICH Mohsen 09:30 09:30 A303 C 90 09:30 09:30 A205 Atelier de Materiaux 08:00 90 90 C 09:30 09:30 90 Anglais I Mr TENNICH Mohsen Atelier de physique A103 A205 B002 LAB GC Atelier de Materiaux B204 LAB ELC 90 C 11:00 11:00 90 11:00 11:00 Mr RHIMI Mohamed B002 LAB GC Mr AMMOUS Malek A103 A301 LAB INF C 12:30 12:30 90 12:30 12:30 90 12:30 12:30 C 90 14:00 14:00 C 60 14:00 14:00 90 A305 90 09:30 09:30 90 11:00 11:00 90 11:00 11:00 90 12:30 12:30 90 14:00 14:00 60 15:00 15:00 90 Mr SOMRANI Nizar C 90 12:30 12:30 60 14:00 14:00 B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 90 12:30 12:30 B203 C 90 Introduction a la thermodynamique Atelier Informatique Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF B204 LAB ELC Mr AMMOUS Malek C 60 C 14:00 14:00 90 Decouverte du secteur BTP Mr Kechih Nazih Mr BOUBAKRI Mohamed Nac 15:30 15:30 09:30 09:30 Architecture des Ordinateurs Algorithmique et programmation 15h00 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/11/17/la-civ-1-1/

17/11/2017 www.fichier-pdf.fr

LA CIV 1 (6) 87%

LA_CIV_1 Lundi 08h00 08:00 Mardi 90 08:00 Mercredi 90 08:00 Jeudi 90 Introduction a la Mecanique generale Mme GUETARI LAJMI Yosra 09h30 11h00 09:30 09:30 90 09:30 09:30 C 90 08:00 90 90 90 Mr SOMRANI Nizar A301 LAB INF 12:30 12:30 90 11:00 11:00 90 90 12:30 12:30 A306 Atelier de Materiaux 14:00 14:00 Mr RHIMI Mohamed 90 12:30 12:30 90 12:30 12:30 C 60 14:00 14:00 60 14:00 14:00 15:00 15:00 90 15:00 15:00 90 16:30 16:30 90 16:30 16:30 18:00 18:00 180 18:00 18:00 B002 LAB GC 11:00 11:00 90 90 11:00 11:00 90 Atelier Informatique Anglais I Mr AMMOUS Malek Mr LAHMER Faouzi Mr SOMRANI Nizar C A102 Atelier de Materiaux 90 90 ELECTROSTATIQUE &

https://www.fichier-pdf.fr/2017/10/09/la-civ-1-6/

09/10/2017 www.fichier-pdf.fr

Malek Ouary 87%

a Malek Ouary écrivain kabyle d’expression française, est né le 27 janvier 1916, dans une famille chrétien d'Ighil-Ali.

https://www.fichier-pdf.fr/2015/04/26/malek-ouary/

26/04/2015 www.fichier-pdf.fr

Emploi 2ème année 2010 provisoire 86%

Le Directeur Malek GHENIMA Université de la Manouba Ecole Supérieure de Commerce Electronique Du 2ème SEMESTRE Niveau :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/01/25/emploi-2eme-annee-2010-provisoire/

25/01/2011 www.fichier-pdf.fr

Emploi 2eme annee sem2 86%

Le Directeur Malek GHENIMA Université de la Manouba Ecole Supérieure de Commerce Electronique Du 2ème SEMESTRE Niveau :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/02/05/emploi-2eme-annee-sem2/

05/02/2011 www.fichier-pdf.fr

Rapport sur les action de Rejiba Malek depuis sa nomination 86%

  SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES DES MAISONS DE LA MER ET DES JARDINS  Rapport des actions du Président du Syndicat depuis le 19 aout 2011  Depuis l’élection du nouveau président du syndicat deux stratégies ont été mises en oeuvre :  ‐ ‐ 1°) – les actions du Président,  Mr Malek Rjiba qui veut obtenir un arrangement et une  passation des pouvoirs à l’amiable à tout prix avec Mr Slah Mani, le Président sortant du  syndicat en sa qualité de PDG de la Shotopek. Cette façon de voir nous a conduit à la  situation de blocage total d’aujourd’hui :     o    Le syndicat des copropriétaires n’a pu exercer les missions de sa charge,  o    nous n’avons pas pu obtenir la restitution des biens et locaux nous  permettant de nous réunir et de faire faire les prestations élémentaires  (Hygiène, gardiennage et jardins)   o    Nous n’avons  pas pu appeler les avances et fonds, nécessaires en raison  de la rétention illégale par l’ancien président de la liste des copropriétaires.    La station en situation de péril avec un service nettoyage proche de zéro , des poubelles  qui ne sont pas ramassées au jour le jour , un gardiennage presque nul , plus de  jardinage et la Shotopek qui continue à percevoir illicitement  l’argent des parkings.    En outre, il est regrettable de devoir constater qu’aucune des décisions de l’assemblée  générale du 19 août 2011 n’a été réalisée , et notamment :   o  L’arrêt des travaux du Beach Club   o  La régularisation de la situation foncière et la délivrance de certificats de  propriété  o  L’audit des 10 dernières années …..  o La fin de la gestion forcée du syndicat de copropriété (Shotopek, continue à  appeler indument des charges auprès de copropriétaire, qui dans  l’ignorance règlent des sommes qu’ils ne devaient pas payer)    2°) – La stratégie prônée par Mr Hechmi Miliani qui devant ce constat d’impuissance et  du refus par Mr Mani de respecter les décisions de l’Assemblée et le refus de Malek  Rejiba de poursuivre pénalement les délinquants, malgré les demandes réitérées en  réunion du Comité ou en réunions limitées entre Mr Rejiba et Mr Miliani, Mr Hamzaoui,  et MR Ennouri,  propose au comité de poursuivre ces faits délictueux au pénal et de  mettre en cause personnellement Mr Slah Mani en tant que Président sortant et  mandataire du syndicat  des copropriétaires et la Shotopek en tant que prestataire de  services pour obtenir la restitution :        o de 335.000 DT de fond de réserve retenus de force   o des 228.000 DT de fonds d’intervention d’investissements détournés pour  indemniser des conventions de départ à la retraite et de licenciements  économique d’ouvriers n’ayant aucune relation contractuelle avec la  copropriété  o des parties communes de la copropriété ,   o des fichiers comptables – les ordinateurs – les immobilisations     Ces actions de droit face à des sociétés et des personnes de si mauvaise foi auraient  quand même laissé la porte ouverte à une négociation avec la Shotopek en vue de la  garder en tant que prestataire de service sous le contrôle du nouveau Comité Syndical  qui sera payée en contrepartie des services rendus. Comme le président du syndic n’a  fait aucune action tangible à ce jour, des copropriétaires et 2 membres du syndic, Mr  Mohamed Hamzaoui  et moi‐même avons porté plainte au pénal en vue de la  récupération des 335.000 DT du fond de réserve et des 228.000 DT qui ont servis à  l’indemnisation des salariés de la Shotopek, et ce , avec notre propre argent , alors que  ce rôle est dévolu au président du syndic .  A noter que le Président du syndic a initié plusieurs procédures judiciaire ou extrajudiciaires  en vue de la récupération de la liste des copropriétaires et le local pour se réunir qui ont  toutes échouées, ce qui conforte aujourd’hui encore l’avis donné par  Hechmi Miliani à Mr  Rejiba selon lequel  il y a conflit d’intérêts : le président du syndic ne doit pas être notre  avocat auprès des tribunaux , pour qu’il n y ait aucune friction au sein du syndicat , et pour  que les propriétaires aient confiance , car beaucoup d’entre eux commencent à vraiment  penser que notre Président Mr Malek Rjiba est l’homme de la Shotopek et qu’il agit contre  les intérêts des copropriétaires !!!!!!!!!!!!!  Aujourd’hui  la situation exige d’agir avec une extrême urgence :  Mr Malek Rejiba doit  donner Mandat pour obtenir la restitution de tout ce qui appartient au syndicat de  copropriété, notamment les fichiers comptables en faisant appel à un avocat non concerné  par les affaires de la copropriété. Si Mr Rjiba refuse encore une fois , le mandat fera l’objet  d’un vote du Comité Syndical. 

https://www.fichier-pdf.fr/2012/01/15/rapport-sur-les-action-de-rejiba-malek-depuis-sa-nomination/

15/01/2012 www.fichier-pdf.fr

le voile dans la cité 85%

La polysémie du voile La polysémie du voile Politiques et mobilisations postcoloniales Sous la direction de Malek BOUYAHIA et Maria Eleonora SANNA 9HSMILD*aabafe+ éditions des archives contemporaines Malek BOUYAHIA et Maria Eleonora SANNA Sous la direction de Malek BOUYAHIA &

https://www.fichier-pdf.fr/2016/06/14/le-voile-dans-la-cite/

14/06/2016 www.fichier-pdf.fr

Emploi 1ère année 2010 provisoire 85%

EDI ET E-COMMERCE (Cours) Salle D04 BELHAJ Z Manouba, le 17/01/2011 Le Directeur Malek GHENIMA Université de la Manouba Ecole Supérieure de Commerce Electronique Du 2ème SEMESTRE Niveau :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/01/25/emploi-1ere-annee-2010-provisoire/

25/01/2011 www.fichier-pdf.fr

Emploi 1ere annee sem2 85%

EDI ET E-COMMERCE (Cours) Salle D04 BELHAJ Z Manouba, le 05/02/2011 Le Directeur Malek GHENIMA Université de la Manouba Ecole Supérieure de Commerce Electronique Du 2ème SEMESTRE Niveau :

https://www.fichier-pdf.fr/2011/02/05/emploi-1ere-annee-sem2/

05/02/2011 www.fichier-pdf.fr