Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 09 juillet à 01:15 - Environ 380000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «obesite»:



Total: 21 résultats - 0.06 secondes

SOURCES du tpe 100%

fr http://obesite.ulaval.ca/obesite/generalites/gene tique.php visité en octobre 2016 obesite.ulaval.c a http://www.medecinethermale.fr/webuploads/do wnload/231 visité en novembre 2016 medecinetherm ale.fr https://www.anorexie-et-boulimie.fr/articles144-le-role-de-la-genetique-dans-l-obesite.htm visité en novembre 2016 anorexie-etboulimie.fr http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/07/03/1 8541-benefices-risques-chirurgie-lobesite visité en décembre 2016 sante.lefigaro.f r http://www.sante-hypnose.com/fr/applicationhypnose/compulsion-hypnose/traitement-obesitehypnose.html visité en décembre 2016 santehypnose.com https://obesite.ooreka.fr/comprendre/sportobesite visité en novembre 2016 obesite.ooreka.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/02/09/sources-du-tpe/

09/02/2017 www.fichier-pdf.fr


Plan Obesite 2010 2013-2 86%

Plan Obesite - Couv:Layout 1 11/07/11 16:50 Page 2 Plan obésité 2010 2013 Plan Obésité 2010-2013 Plan Obesite - pages 11/07/11 16:45 Page 2 Plan Obesite - pages 11/07/11 16:45 Page 3 Sommaire Introduction • 5 Axes stratégiques du plan AXE 1 → Améliorer l’offre de soins et promouvoir le dépistage chez l’enfant et chez l’adulte • 9 Mesure 1-1 Faciliter une prise en charge de premier recours adaptée par le médecin traitant • 9 Mesure 1-2 Structurer l’offre spécialisée au niveau régional et infra-régional • 11 Mesure 1-3 Promouvoir le dépistage précoce chez l’enfant et en assurer l’aval • 12 Mesure 1-4 Reconnaître des équipes spécialisées en éducation thérapeutique dans le domaine de l’obésité en s’appuyant sur un référentiel de compétences intégrant la dimension psychologique, diététique et d’activité physique • 13 Mesure 1-5 Développer les coordinations territoriales pour la prise en charge de l’obésité • 14 Mesure 1-6 Améliorer l’accueil en soins de suite et de réadaptation (SSR) • 16 Mesure 1-7 Assurer le transport sanitaire bariatrique • 17 Mesure 1-8 Prendre en compte les situations spécifiques de l’Outre-mer • 18 Mesure 1-9 Analyser la pertinence des pratiques • 19 Mesure 1-10 Informer le grand public et les professionnels • 21 AXE 2 → Mobiliser les partenaires de la prévention, agir sur l’environnement et promouvoir l’activité physique • 23 Mesure 2-1 Actions préventives conduites dans le cadre du Programme national pour l’alimentation • 24 Mesure 2-2 Actions préventives conduites dans le cadre du Programme national nutrition santé • 25 Mesure 2-3 Actions préventives conduites dans le cadre du Programme éducation santé 2011 - 2015 • 27 Mesure 2-4 Actions préventives spécifiques • 28 Sommaire Plan Obesite - pages 11/07/11 16:45 Page 4 AXE 3 → Prendre en compte les situations de vulnérabilité et lutter contre les discriminations • 33 Mesure 3-1 Mettre en place des actions aux bénéfices des groupes en situation de vulnérabilité sociale et économique • 33 Mesure 3-2 Organiser l’offre de soin pour les personnes atteintes d’obésité associée aux maladies rares et pour les personnes atteintes de handicap mental et aider les familles • 33 Mesure 3-3 Lutter contre les discriminations dans le système de soins • 35 Mesure 3-4 Lutter contre la stigmatisation des personnes obèses dans la société • 36 Mesure 3-5 Protéger le consommateur contre la communication trompeuse • 37 AXE 4 → Investir dans la recherche • 39 Mesures 4-1 • 39 • Créer une fondation de coopération scientifique • Développer la recherche en sciences humaines et sociales • Développer la recherche sur les bases moléculaires et cellulaires de l’obésité et de ses conséquences • Inclure les paramètres nutritionnels dans de grandes cohortes Mesure 4-2 Identifier les études épidémiologiques à poursuivre ou à promouvoir • 40 Mesure 4-3 Renforcer le potentiel de recherche clinique et translationnelle • 41 Mesure 4-4 Favoriser les échanges internationaux sur les politiques de santé sur l’obésité • 42 PLAN OBÉSITÉ 2010-2013

https://www.fichier-pdf.fr/2015/04/25/plan-obesite-2010-2013-2/

25/04/2015 www.fichier-pdf.fr

ER8 L alimentation 85%

Obésité, la maladie des pauvres Vpauvreté “Plus on est riche, moins on risque d’être obèse“ Nicole DARMON 19 septembre 2013 Chiffres clés 2,16 Milliards Nombre d’adultes en surpoids prévu en 2030 42 Millions Nombre d’enfants obèses dans le monde 35 Millions Nombre d’enfants obèses dans les pays en développement Des mesures à prendre… Les gens associent généralement la pauvreté à la maigreur.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/09/21/er8-l-alimentation-2/

21/09/2013 www.fichier-pdf.fr

OBESITE-MALADIES CHRONIQUES FORSK-2018 75%

‫الر ِح ِيم‬ ‫س ِم ه ِ‬ ‫ِب ْ‬ ‫الر ْح َم ِن ه‬ ‫اَّلل ه‬ ‫‪Dakar‬‬ OBESITE COMMUNE ET MALADIES CHRONIQUES:

https://www.fichier-pdf.fr/2018/03/20/obesite-maladies-chroniques-forsk-2018/

20/03/2018 www.fichier-pdf.fr

VC G3 S13&20 75%

Souvenez-vous que l’industrie agroalimentaire était montré du doigt comme responsable (pas la seule évidemment) de l’obésité (surtout des jeunes).

https://www.fichier-pdf.fr/2010/12/21/vc-g3-s13-20/

21/12/2010 www.fichier-pdf.fr

Programme Congrès STSM 2016 72%

OBESITE / SESSION 1 Modérateurs :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/10/29/programme-congres-stsm-2016/

29/10/2016 www.fichier-pdf.fr

2-FV-Résultats ebale sante - résumé-20110315 59%

Le réseau congolais d’expertise médicale, Informatisation des cliniques universitaires de la RDC Statistiques d’utilisation (2,5 mois) Kinshasa Lubumbashi Kisangani (1,5 mois) 2.175 2.648 768 3.018 # utilisateurs 43 37 33 44 # utilisateurs actifs 18 36 21 43 # hospitalisations 424 505 245 163 1.537 2.284 355 2.838 942 0 0 3.868 # diagnostics CIM-10 0 292 0 1.338 # raisons de contact CISP-2 0 1.526 0 779 # analyses labo demandées 3.662 0 0 10.038 # patients # consultations # documents cliniques Conférence Eb@le-santé - RAFT - 15 mars 2011 CEDESURK Bukavu Le réseau congolais d’expertise médicale, Informatisation des cliniques universitaires de la RDC Contenu des fiches administratives Kinshasa Lubumbashi Kisangani Bukavu 100,00% 100,00% 100,00% 100,00% Prénom 99,23% 99,58% 99,75% 99,93% Sexe 96,12% 99,66% 99,50% 99,87% Date de naissance 95,13% 97,24% 94,38% 99,87% Province 16,67% 70,45% 9,92% 80,23% Téléphone (mobile) 8,33% 8,4% 8,8% 0,13% État civil 80,00% 46,83% 90,50% 96,42% Contact (hospitalisation ou visite) 91,24% 89,88% 57% 96,16% Nom Conférence Eb@le-santé - RAFT - 15 mars 2011 CEDESURK Le réseau congolais d’expertise médicale, Informatisation des cliniques universitaires de la RDC Contenu du dossier médical Kinshasa Lubumbashi Kisangani Bukavu Raison de contact (cons + hosp) 0 3252 1408 1552 Diagnostic de sortie (hosp) 0 649 1 2617 942 0 0 3868 0 0 0 459 Demandes labo 3662 0 0 10038 Résultats labo 3660 0 0 10038 Document(s) clinique(s) Problèmes Conférence Eb@le-santé - RAFT - 15 mars 2011 CEDESURK Le réseau congolais d’expertise médicale, Informatisation des cliniques universitaires de la RDC Profils diagnostiques des patients Lubumbashi (pediatrie) 35 / 11,82% SUJETS AYANT RECOURS AUX SERVICES DE SANTE POUR DES MOTIFS LIES A LA REPRODUCTION 25 / 8,45% PALUDISME 20 / 6,76% AUTRES TRAUMATISME, INTOXICATION ET CERTAINES AUTRES CONSEQUENCES DE CAUSES EXTERNES 17 / 5,74% MALADIES DU SYSTEME GENITO-URINAIRE 12 / 4,05% SYMPTOMES GENERAUX ET SIGNES Bukavu (médecine interne) 193 / 14,06% MALADIES HYPERTENSIVES 109 / 7,94% MALADIES DU SYSTEME GENITO-URINAIRE 88 / 6,41% DIABETE SUCRE 73 / 5,32% OBESITE ET AUTRES HYPERALIMENTATIONS 69 / 5,03%% MALADIES DE L'OESOPHAGE, DE L'ESTOMAC ET DU DUODENUM Conférence Eb@le-santé - RAFT - 15 mars 2011 CEDESURK

https://www.fichier-pdf.fr/2011/07/15/2-fv-resultats-ebale-sante-resume-20110315/

15/07/2011 www.fichier-pdf.fr

perte de l'autonomie maladie chronique 59%

COURS IFSI 2014 2 OBESITE DIABETE 4,4 % 2,9 M 14 % Maladies Respiratoires Chroniques MALADIES CHRONIQUES NON TRANSMISSIBLES CANCER COURS IFSI 2014 Type 1 Maladies Cardiovasculaires Maladies Neuro-Dégénératives 3 COURS IFSI 2014 4 Histoire naturelle des maladies… (et des problèmes de santé) Déterminants de Santé Diagnostic Infra clinique Signes Cliniques complications handicap (20 ans) (40 ans) Prévention primaire (réduction de l’incidence d’un problème de santé) Éducation pour la Santé (50 ans) (70 ans) décès Prévention secondaire (réduction de la prévalence) Dépistage Prévention tertiaire (réduction des complications autonomie des patients) Éducation Thérapeutique è Modèle des déterminants de Santé (Loi d’orientation en santé publique) COURS IFSI 2014 5

https://www.fichier-pdf.fr/2015/04/16/perte-de-l-autonomie-maladie-chronique/

16/04/2015 www.fichier-pdf.fr

depliant-colloque-APA-obesite 57%

JOURNÉE ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE ET OBÉSITÉ ts PUBLIC CONCERNÉ Professionnels de Santé Enseignants en Activités Physiques Adaptées z Étudiants de STAPS et médecine z z La formation est accessible aux professionnels du secteur de la Santé, dans le cadre du DPC.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/04/05/depliant-colloque-apa-obesite/

05/04/2016 www.fichier-pdf.fr

VC G3 S6 55%

Responsable de l’obésité, ou du moins de l’ampleur du phénomène ( http://www.algeriesoir.com/algerie/021210-obesite-le-regime-alimentaire-et-l-industrie-agroalimentaire-incrimines.html ) ;

https://www.fichier-pdf.fr/2010/12/13/vc-g3-s6/

13/12/2010 www.fichier-pdf.fr

ISUP-FOCUS juillet 2013 55%

PRISE DE POIDS ET OBESITE (suite) Quelles solutions pour retrouver son poids de forme ?

https://www.fichier-pdf.fr/2013/07/22/isup-focus-juillet-2013/

22/07/2013 www.fichier-pdf.fr

ISUP FOCUS JUILLET 2013 (1) 55%

ISUP FOCUS Juillet 2013       PRISE DE POIDS ET OBESITE (suite) Quelles solutions pour retrouver son poids de forme ?

https://www.fichier-pdf.fr/2013/07/18/isup-focus-juillet-2013-1/

18/07/2013 www.fichier-pdf.fr

doc news n° 36 15 octobre 2016 54%

OBESITE ; PREVALENCE ; CHIRURGIE ; PRISE EN CHARGE ;

https://www.fichier-pdf.fr/2016/10/17/doc-news-n-36-15-octobre-2016/

17/10/2016 www.fichier-pdf.fr

doc news n° 28 30 avril 2016 54%

HYPOGLYCEMIANT –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Les enfants en situation de handicap mental sont à haut risque d'obésité, pp.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/05/23/doc-news-n-28-30-avril-2016/

23/05/2016 www.fichier-pdf.fr

ISUP FOCUS juin 2013 47%

ISUP FOCUS Juin 2013       PRISE DE POIDS ET OBESITE Décryptage d’un phénomène de société grandissant (1ère partie) A   vec l’arrivée du printemps, les magasines fleurissent de régimes tous plus prometteurs les uns que les autres, souvent éprouvés par de stars du show-biz qui leur apportent toute crédibilité aux yeux du grand public.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/07/22/isup-focus-juin-2013/

22/07/2013 www.fichier-pdf.fr

ETUDES MDLS 43%

SCOLIOSE ET OBESITE Congrès de la SOFMER – Bordeaux 2019 A.RIMETZ (Auteur), JF.CATANZARITI (Co-auteur), N.RAYNAUD-MOUNET, F.GENEVIEVE, A.THEVENON Maison de la Scoliose de Villeneuve d’Ascq, SSR pédiatrique Marc Sautelet de Villeneuve d’Ascq, CHU de Lille Contexte :

https://www.fichier-pdf.fr/2019/10/24/etudes-mdls/

24/10/2019 www.fichier-pdf.fr

Mardi 13 cours 2 42%

→ ATCD personnels (phlebites, embolie pulmonaire) ou familiaux, → obesite → intervention chirurgicale recente → immobilisation prolongee → post partum.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/03/16/mardi-13-cours-2/

16/03/2018 www.fichier-pdf.fr

Bizerte2015 34%

Etude de 40 cas Souayeh N, Ouerdiane N, Chemkhi I, Othmani K, Daaloul W, Ben Hamouda S, Bouguerra B Service de gynécologie obstétrique B hôpital Charles Nicolle OBESITE ET GROSSESSE :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/05/19/bizerte2015/

19/05/2015 www.fichier-pdf.fr

titre-auteurs 34%

Etude de 40 cas Souayeh N, Ouerdiane N, Chemkhi I, Othmani K, Daaloul W, Ben Hamouda S, Bouguerra B Service de gynécologie obstétrique B hôpital Charles Nicolle OBESITE ET GROSSESSE :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/05/27/titre-auteurs/

27/05/2015 www.fichier-pdf.fr

++ ETUDE (26 10 2013) Dr Mussi LA PHYTOTHERAPIE EUROPEENNE 24%

Bimestriel Page 2/8 sont à l'origine du passage de macromolecules indésirables et des toxines vers le courant sanguin Le ble, et son consti tuant proteique le gluten est un des aliments le plus sus ceptible de creer cette reaction immuno inflammatoire de la muqueuse intestinale Des complexes immuns relevant des allergies de type lll (interaction antigènes alimentaire-anticorps de type IgG) sont ainsi formes Ces derniers vont se distribuer dans différents organes et perturber un certain nombre de fonctions et de metabolismes [Baumgart DC 2002 , Bjarnason I, 2009], selon un mécanisme non encore élucide, et être a l'origine de nombreuses pathologies chroniques [Fasano A, 2005 , Sapone A, 2011] (Tableau I) En allergologie, il est important de différencier [Johansson SG, 2004] les réactions allergiques de type I qui donnent des reactions immédiates, parfois explosives bien connues prurit, gonflement des muqueuses urticaire et rougeurs sur la peau, et plus graves encore l'œdème de Qumcke et choc anaphylactique Ces reactions, ou vraies allergies sont dépendantes des anticorps de type IgE Ces allergies peuvent être d'origine alimentaire maîs aussi, et plus fréquemment, provenir d autres origines (pollens, poussières acariens, latex et bien d autres) Ces allergies immédiates de type I doivent être différenciées [Kitts D, 2005], des reactions allergiques de type lll, a com plexes immuns, sans manifestations cliniques brutales comme e est le cas dans les allergies de type I [Vanderhoof Figure 2 Maladie cceliaque atrophie des villosites intest raies JA, 1998] Elles sont chronologiquement retardées, c'est-adire survenant entre 4h et 3 jours apres la prise alimentaire [30] On parlera donc ici plus volontiers d'intolérance ali mentaire pour ces allergies a mécanisme retarde Elles sont de type lll, IgG dépendantes [Atkmson W, 2004 Kalliomaki MA, 2005 , Zar S, 2005] Les intolérances alimentaires ont ete reconnues et décrites comme étant des reactions d hypersensibilité a un ou plusieurs aliments de nature non allergique, par opposition aux allergies immédiates de type I, IgE dépendantes [Johansson SG 2004] Ces intolérances alimentaires pourraient être a I origine de nombreuses pathologies chroniques [Caby AR, 1998] L'une des plus fréquentes avec l'intolérance au lait de vache et probable ment a I œuf, est certainement l'intolérance ou hypersensibilité au gluten tPATHOLOGIES CHRONIQUES - Le syndrome du côlon irritable [Isolauri E 2004 Carrocco A 2006] - Maladie de Crohn [Bentz S 2010] SYMPTÔME - Diarrhées, constipation [lacono G 1998 lacono G 2006] et/ou alternances de diarrhées et constipations [lacono G 2006 Carroccio A 2006] flatulences et ballonnements, spasmes abdominaux, colites - Les troubles du metabolisme lipidique - Obesite [Wilders-Truschnig 2008], surpoids ou a l'inverse difficulté a prendre du poids (par malabsorption digestive) - Syndrome de fatigue chronique [group of the royal Australasian college of physicians 2002] - Asthenie et fatigue - Fibromyalgie - Hypersensibilité neuro-musculo tendineuse - Maux de tete uni et bilatéraux - Les céphalées et migraines [Alpay K 2010] - Congestions naso-smusiennes, sinusites et pseudo-sinusites - Les pathologies oto-rhmo-laryngologiques - Asthme [Cslderon TE 2010] et toux chronique - Les affections respiratoires [Woods RK 1998] - Eczéma [Cafarelli C 1993 Calderon TE 2010] urticaire [Maurer M, 2OO3], peau seche, acné, dermatite [Eysmk PE 1999], angiœdeme [Moneret-Vautnn DA 2003], vieillissement cutané - Certaines affections dermatologiques - Les pathologies de l'appareil locomoteur (musculaire, tendineuse - Myalgies, tendinites, arthralgies et articulaire) degenerative et inflammatoires [Mancardi DA 2011] - Rhumatismes inflammatoires - Osteoporose - Déminéralisation osseuse - Certaines affections psychologiques Dépressions Anorexie/ boulimie - Autisme -Trouble du déficit de l'attention/ Hyperactivite ou TDAH [Pessler LM 2011, Ghuman JK 2011] Possiblement diverses maladies auto-immunes [Fasano A, 2004] dont la maladie de Hashimoto Tableau - Dépressions [Parker G 2002] et troubles du comportement • anorexie et boulimie (l'autisme et l'hyperactivite chez l'enfant pourraient être favorablement influences par la prise en charge des intolérances alimentaires, avec notamment exclusion du gluten et/ou de la caséine du lait) - Hypothyroidie Différentes pathologies chroniques qui impliquent I hypersens bilite de type lll Tous droits réservés à l'éditeur FLAMMARION 6024425400508 LA PHYTOTHERAPIE EUROPEENNE Date :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/04/14/etude-26-10-2013-dr-mussi-la-phytotherapie-europeenne/

14/04/2016 www.fichier-pdf.fr