Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 02 août à 20:43 - Environ 390000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «plantules»:



Total: 70 résultats - 0.074 secondes

entrepreneurs verts 54 fr 100%

Khelifi Aboulkacem Description Production de plantules de fruits, arbres d’ornement, olives et agrumes Investissement Capital de départ :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/08/17/entrepreneurs-verts-54-fr/

17/08/2016 www.fichier-pdf.fr

EtudeFinale AurelieCOSNARD 99%

Étudier l’évolution de la croissance sous l’influence de la prédation, calculer la densité moyenne et la variance pour déterminer le type de distribution spatiale, mesurer l'émergence des plantules et dénombrer le nombre de plantules coupés ou arracher, Temps de l’étude :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/06/08/etudefinale-aureliecosnard/

08/06/2017 www.fichier-pdf.fr

recensement Kahaia 98%

87 arbres recensés ( 34 arbres de plus d'un m soit 42,5%, et 53 plantules de moins d'un m soit 57,5%) Equipe 2:

https://www.fichier-pdf.fr/2013/04/26/recensement-kahaia/

26/04/2013 www.fichier-pdf.fr

haricot 92%

1 / 5 ACTA Extraits du guide pratique de défense des cultures 3ie édition - 1980 semis et jeunes plantules * Manques à la levée et, par places, mort des plantules.

https://www.fichier-pdf.fr/2010/07/31/jwns8on/

31/07/2010 www.fichier-pdf.fr

TP-B57 TP B57 FLEUREAU SRARKHA FONTAINE Groupe 1 91%

-A -K Pousse très bien et grosses plantules de couleur vertes normales Plantules mortes Pousse et plantules de couleur vertes normales Pousse et plantules de couleur vertes normales 3- Analyses des résultats Hormis quelques contaminations les cals obtenus correspondent au résultats attendus.

https://www.fichier-pdf.fr/2015/01/14/tp-b57-tp-b57-fleureau-srarkha-fontaine-groupe-1/

14/01/2015 www.fichier-pdf.fr

Gazette J C 1er semetre 2015 Web 90%

la mise en germination de graines, que l’on consomme dès qu’elles ont donné de petites racines (exemple du « germe de Blé »), ou atteint le stade de plantules (exemple de la Cressonnette) – ces germinations étant alors ajoutées aux aliments de nos repas.

https://www.fichier-pdf.fr/2015/07/09/gazette-j-c-1er-semetre-2015-web/

09/07/2015 www.fichier-pdf.fr

138-049-074 86%

De même, l'émergence des plantules peut être étalée sur une période allant de 2 à 12 semaines après l’ensemencement [34,92,106].

https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/04/138-049-074/

04/03/2016 www.fichier-pdf.fr

semis au défi 80%

En effet, les plantules pour ne pas "filer"

https://www.fichier-pdf.fr/2014/02/14/semis-au-defi/

14/02/2014 www.fichier-pdf.fr

01-21 altise de colza 2021-converti 77%

Les morsures circulaires, perforantes ou non, peuvent s’accumuler rapidement et présenter un risque pour les plantules peu développées.

https://www.fichier-pdf.fr/2020/12/27/01-21-altise-de-colza-2021-converti/

27/12/2020 www.fichier-pdf.fr

pepinieres (guide pratique) 74%

Elles produisent des plantules pour le reboisement par de petites communautés ou des particuliers soucieux de produire du bois, contrôler la dégradation des sols, produire des arbres ornementaux, des perches et autres aussi bien pour nos villes que pour nos villages.

https://www.fichier-pdf.fr/2013/06/13/pepinieres-guide-pratique/

13/06/2013 www.fichier-pdf.fr

Fiche technique de cinq essences forestières à croissances rapides 70%

Les plantules ayant 2 à 4 feuilles sont arrachées et transférées en pépinière dans des sacs en polyéthylènes.

https://www.fichier-pdf.fr/2012/04/25/fiche-technique-de-cinq-essences-forestieres-a-croissances-rapides/

25/04/2012 www.fichier-pdf.fr

Les semis interieurs 65%

Lorsque les plantules ont quatre vraies feuilles, il faudra alors commencer le repiquage, c'est-à-dire sélectionner les plants vigoureux et les transplanter dans des contenants individuels;

https://www.fichier-pdf.fr/2015/03/03/les-semis-interieurs/

03/03/2015 www.fichier-pdf.fr

Chap 9 64%

Tables des matières  1 :

https://www.fichier-pdf.fr/2012/07/01/chap-9/

01/07/2012 www.fichier-pdf.fr

02-17-note technique désherage des céreales 62%

NOTE TECHNIQUE N 02 12 février 2017 DÉSHERBAGE DES CÉRÉALES   Bromus sterilis Lors  d’un  diagnostic  agronomique  sur  les  facteurs  qui  en‐ travent  la  céréaliculture  d’atteindre  ses  potentialités,  il  s’est  avéré  que  le  désherbage  constitue,  une  des  princi‐ pales contraintes. La lutte chimique reste jusqu'à nos jours  une  méthode  prometteuse  recherchée  par  nos  céréalicul‐ teurs  pour  se  débarrasser  de  toute  végétation  qualifiée  d’indésirable. Effectivement, le marché national des herbi‐ cides  (plusieurs  spécialités  commerciales)  leur  permet  de  résoudre plus de 95% des problèmes posés. Cependant, les  superficies traitées annuellement restent insignifiantes par  rapport  aux  4  à 5  superficies  annuellement  emblavées.  En  outre, le désherbage de la culture de l’orge est négligé par  la plupart des agriculteurs.  Brome stérile   Les  adventices  se  manifestent  souvent  par  une  croissance  rapide  et  vigoureuse.  Par  leur  effet  concurrentiel,  elles  di‐ minuent  les  rendements  et  déprécient  la  qualité  des  ré‐ coltes des céréales par la présence d’impuretés; le goût et  l’odeur désagréables (graines de faux fenouil), la présence  de semences toxiques (nielle des blés).    Avena fatua Les  pertes  du  rendement  sont  causées  par  les  mauvaises  herbes  d’une  façon  directe  ou  indirecte.  En  fonction  de  la  nature  du  cortège  floristique,  de  degré  d’infestation  des  champs,  de  la  région  et  des  conditions  climatiques  de  l’année,   Folle avoine   Lolium multiflorum Les  mauvaises  herbes  pourraient  engendrer  des  pertes  de  rendement potentielles allant de 15 à 40%. En outre, elles  accentuent  le  problème  des  maladies  foliaires,  favorisent  les  pullulations  d’insectes  et  entravent  l’exécution  de  cer‐ taines pratiques culturales (la moisson pour les espèces de   Ray-grass d’Italie     fin du cycle). La compétition pour l’eau, les éléments miné‐ raux  et  la  lumière  ainsi  que  la  sécrétion  des  substances  toxiques (Allèlopathie).    Phalaris paradoxa   La maîtrise des adventices peut se faire par plusieurs voies :  agronomiques, mécaniques et chimiques.  Il  ne  faut  donc  pas  négliger  la  diversification  des  cultures  dans  la  rotation  et  l’adaptation  du  travail  du  sol,  notam‐ ment labour et/ou faux semis, à la succession des cultures  et à la biologie des adventices, ou un léger décalage de la  date de semis (quand cela est possible) ce qui réduit énor‐ mément le stock semencier de la parcelle.  Phalaris   Une bonne maitrise de ces différentes techniques assurera  l’efficacité  et  la  pérennité  de  la  lutte  chimique  puisque  nous  ne  sommes  pas  réellement  à  l’abri  de  problèmes  de  résistances.       Le  premier  désherbage  se  fait  mécaniquement,  générale‐ ment  avant  le  semis  et  après  les  premières  pluies  par  les  labours.     Hordeum murinum La multiplication du nombre de passages permet de passer  sur des adventices très jeunes, plus sensibles aux passages  des  outils.  Idéalement,  les  passages  d’outils  pendant  l’interculture doivent être de plus en plus superficiels pour  finir avec un objectif de 3‐5cm. Le dernier passage doit être  efficace  pour  détruire  les  plantules  et  avoir  une  parcelle  propre le jour du semis.  Orge des rats   A noter que les faux‐semis ne seront efficaces que si le sol  est  suffisamment  humide  pour  permettre  la  germination  des semences.    Cynodon dactylon     Plusieurs composantes du rendement sont déterminées au  début  du  cycle  de  la céréale. Attendre  des stades avancés  pour intervenir, c’est laisser s’installer une très forte com‐ pétition  entre  les  adventices  et  la  culture  à  un  moment  crucial du développement de la plante. En stoppant par un  désherbage  précoce  dès  le  début  de  la  concurrence  exer‐ cée  par  les  adventices  au  stade  plantule,  pour  mettre  vos  cultures  dans  les  meilleures  conditions  de  développement  pour exprimer son potentiel de rendement.       Le  désherbage  chimique  est  une  opération  qui  consiste  à  éliminer à l'aide de désherbants sélectifs toute plante indé‐ sirable qui s'installe dans une parcelle.   Chiendent pied de poule   Galium aparine Il  est  préférable  d’effectuer  le  désherbage  avant  l’application des engrais de couverture ou bien juste après    Gaillet gratteron   le  premier  apport,  car  les  mauvaises  herbes  profiteront  rapidement de cet engrais.     La lutte chimique, si elle est bien appliquée, donne souvent  des  résultats  rapides  et  meilleurs  sur  le  plan  économique.  Cette méthode est tout à fait justifiée, voire recommandée  dans les zones favorables ou intensifiées.     Convolvulus arvensis Il  est  plus  facile  de  contrôler  les  mauvaises  herbes  quand  elles  sont  encore  jeunes,  généralement  cela  coïncide  avec  le stade 3‐4 feuilles jusqu'à fin tallage du blé. Si ce désher‐ bage est bien fait, il est suffisant pour toute la durée de la  culture,  car  toute  adventice  qui  poussera  plus  tard  sera  étouffée par la culture.   Liseron des camps   « Un désherbage précoce entre 3 feuilles et fin tallage de  la céréale aura une meilleure efficacité »    Sinapis arvensis A  cet  effet,  il  faut  bien  veiller  à  respecter  les  règles  clas‐ siques  d’application  d’herbicides  :  conditions  climatiques,  traitement à l’optimum des stades de développement, res‐ pect des doses homologuées, éviter toute utilisation répé‐ tée d’une matière active, alterner les modes d’actions des  herbicides,  optimiser  les  techniques  d’application  (volume  de bouillie, type de buse, pression de pulvérisation, etc.)  Moutarde des champs   CONDITIONS DE RÉUSSITE DU DÉSHERBAGE CHIMIQUE:     La connaissance des mauvaises herbes de la parcelle est la  première  donnée  essentielle  pour  mettre  en  place  une  stratégie de lutte efficace puisqu’elle permet de :    ●Prévoir une intervention à la bonne période,    ●Se  fixer  des  priorités  d’action  sur  les  adventices  les  plus  problématiques,  Papaver rhoeas ●Intervenir  avec  la  bonne  technique  (intervention  chi‐ mique et/ou mécanique, travail du sol approprié).  Coquelicot   La  réussite  de  la  lutte  chimique  contre  les  mauvaises  herbes  associées  aux  céréales  d’hiver  dépend  aussi  étroi‐ tement du choix de l'herbicide à utiliser. Ce choix doit tenir  compte des considérations suivantes :    Malva sylvestris 9 La nature des mauvaises herbes (dicotylédones, gra‐ minées) 9 La sélectivité vis‐à‐vis des céréales  9 La période d’application par rapport au cycle de la cul‐ ture  9 Les conditions climatiques de l’année ou lors de  l’application  9 La rémanence du produit dans le sol et effet sur les  Mauve sauvage   cultures ultérieures  9 Le niveau d’efficacité recherché  9 Le respect de l’alternance des herbicides (cas de soup‐ çon de la résistance).     En  réalité  le  prix  n'est  souvent  pas  un  critère  privilégié  du  bon  choix  mais  c'est  la  nature  des  adventices,  leur  impor‐ tance, l'espèce de céréale et le spectre d'activité du produit  qui doit guider ce choix.    Daucus carota Aucun  herbicide  n'est  efficace  sur  toutes  les  mauvaises  herbes,  chacun  possède  un  spectre  d'action  qui  lui  est  propre,  d'où  la  nécessité  de  ne  pas  toujours  recourir  au  même herbicide.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/02/14/02-17-note-technique-desherage-des-cereales/

14/02/2017 www.fichier-pdf.fr

Désherbage chimique des céréales 2018 62%

 Le désherbant doit être appliqué au stade 03 feuilles de la céréale, et les adventices au stade plantules.

https://www.fichier-pdf.fr/2018/01/25/desherbage-chimique-des-cereales-2018/

25/01/2018 www.fichier-pdf.fr

02-16-note technique désherage des céreales 09.02.2016 61%

Le dernier passage doit être efficace pour détruire les plantules et avoir une parcelle propre le jour du semis.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/02/11/02-16-note-technique-desherage-des-cereales-09-02-2016/

11/02/2016 www.fichier-pdf.fr

Bilan Indonesie 2015.compressed 60%

De plus, 40 000 plantules supplémentaires sont pépinière et près être plantés en début 2016.

https://www.fichier-pdf.fr/2016/06/13/bilan-indonesie-2015-compressed/

13/06/2016 www.fichier-pdf.fr