Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 18 mai à 11:20 - Environ 390000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «prothorax»:



Total: 12 résultats - 0.015 secondes

100% - 0391 LeTirantandSantos Silva 2014

Elytrimitatrix (Grossifemora) differs from Distenia by having the femora (at least metafemora) clavate and without spines at apex, by the second segment of maxillary palpus distinctly longer than third, by the apex of fourth segment of maxillary palpus in males strongly enlarged towards apex, by the head not very elongate behind eyes, and by antennomere III which varies in length from shorter to slightly longer than the prothorax.

fichier-pdf.fr/2015/04/19/0391-letirantandsantos-silva-2014/ 19/04/2015

97% - New species of cerambycidae ZK article 6155

Group basalis, characterized by the elytra bicolorous or, when with a single color, the prothorax with integument bicolorous or totally orangish;

fichier-pdf.fr/2015/10/29/new-species-of-cerambycidae-zk-article-6155/ 29/10/2015

90% - 0351 LeTirantandSantos Silva 2014

Head (except area of antennal tubercles that are dark-brown), prothorax (except central area of anterior constriction of ventral side that is brown), elytra, ventral side of mesothorax, mesepisterna, metasternum (except distal portion close to middle of metacoxae and around metasternal suture that is brownish), ventrite I (except narrow distal area that is brown) black.

fichier-pdf.fr/2014/09/14/0351-letirantandsantos-silva-2014/ 14/09/2014

90% - 0351 LeTirantandSantos Silva 2014

Head (except area of antennal tubercles that are dark-brown), prothorax (except central area of anterior constriction of ventral side that is brown), elytra, ventral side of mesothorax, mesepisterna, metasternum (except distal portion close to middle of metacoxae and around metasternal suture that is brownish), ventrite I (except narrow distal area that is brown) black.

fichier-pdf.fr/2015/04/19/0351-letirantandsantos-silva-2014/ 19/04/2015

89% - Étude labo insectes

Étude labo insectes - Coléopères o Coccinellidae  15% adéphages (larve et adulte prédateurs, larve campodéiforme, coccinelle asiatique a M sur tête) o Chrysomelidae  Doryphore de la pomme de terre, criocère du lys o Dytiscidae  Dytiques (respire de derrière, mâle a ventouses sur pattes pro thoraciques, larve carnassière) o Carabidae  Gound beetle (élytres striées, tête moins large que prothorax) o Cicindelidae  Tiger beetle (mandibules croisées, élytres non striées, tête plus large que prothorax, larve dans trou sol bouche en haut) *** Adéphage  coxa dépasse 1er segment abdominal *** Polyphage  coxa ne dépasse pas le 1er segment abdominal - - Lépidoptères de jour o Papilionidae  Papillon du céleri (deux longs trucs sur ailes postérieures, chenille vertnoir-jaune) o Pieridae  Pieride du chou (mâle a un point de moins sur aile antérieur) o Danaïdae  Monarque (mâle a points sur ailes postérieures ANDRACONIES, chenille jaune-blanc-noir) o Nymphalidae  Vice-roi (pattes prothoraciques plus courtes, ligne sur ailes postérieures, plus petit en taille)  Amiral blanc (emblème du Québec)  Morio (premier qui sort après hiver) o Lycaenidae  Azur commun Lépidoptères de nuit o Sphingidae  Sphinx colibri (frenulum tient les 2 ailes ensembles, ailes antérieures en pointe, larve a une « épine » sur le bout) o Arctiidae  Tiger moth (chenille orange-noire) o Noctuidae  Noctuelle (ailes postérieures colorées, ailes antérieures ternes) o o o o o o Saturniidae  Papillon lune Cecropia  Chenille est un genre de cactus sur pattes Lasiocampidae  Livrée d’Amérique (chenille à tente) Limentréidae (Spongieuse)  Gipsy Moth (sérieux défoliateurs de forêts, chenille 5 paires de points bleus suivis de 5 paires de points rouges) Micro-lépidoptères  Mite du vêtement Tordeuse (ailes au repos = forme de cloche) *** 10% jour, ailes droites au repos;

fichier-pdf.fr/2011/05/19/Etude-labo-insectes/ 19/05/2011

76% - Clé d'identification et aide

o Le prothorax (Pr) o Le mésothorax (Ms) o Le métathorax (Mt) El.

fichier-pdf.fr/2012/08/12/cle-d-identification-et-aide/ 12/08/2012

68% - Achrioptera punctipes

12 cm tête brune dorée avec des raies blanches et 2 épines jaunâtres, abdomen jaune prothorax et mésothorax bleu-vert plutôt brillant avec des épines.

fichier-pdf.fr/2014/01/13/achrioptera-punctipes/ 13/01/2014

65% - 0425 LeTirantandSantosSilva 2015

Prothorax elongate, sub-cylindrical; ... base wider than prothorax;

fichier-pdf.fr/2015/06/20/0425-letirantandsantossilva-2015/ 20/06/2015

61% - 06 17 note technique capnode

    Les larves : ont un développement lent ; 10 à 12 mois s’écoulent entre l’éclosion et la nymphose. Elles mesurent  60 à 70 mm de long, blanches, avec des mandibules fortes et noires.    Le prothorax est beaucoup plus large que les segments suivants, aplatis et bien visibles (larve à tête de marteau).    La nymphose : Arrivée au terme de sa croissance, la larve se nymphose et passe par deux stades distincts, celui  de la pré‐nymphe qui dure en moyenne 13 jours, puis de la nymphe qui est de 20 à 25 jours.                Cycle de développement :     Le  capnode  hiverne  à  l’état  adulte,  abrité  sous  différents  abris  naturels  (fissures  du  sol,  feuilles  mortes,  herbe  sèche…)    Pendant tout l’hiver il reste inactif dans nos régions. La sortie des adultes commence au début du mois d’avril et  augmente chaque jour davantage au fur et à mesure que la saison avance.    C’est seulement à partir de 25°C et durant les heures chaudes et ensoleillées que l’activité de l’insecte est à son  maximum.    Les femelles pondent les œufs en été. La majorité des œufs est pondue dans le sol, autour de l’arbre, en surface  ou à une profondeur n’excédant pas 7 cm.  La larve passe par 04 stades bien distincts avant la nymphose. A partir du 4ème stade, la croissance de la larve est  très lente et sa voracité est très intense.  La  durée  totale  de  la  vie  larvaire  est  très  variable  et  dépend  de  plusieurs  facteurs  abiotiques  et  biotiques.  Elle  s’échelonne entre 11 et 23 mois.     La longévité des femelles émergeantes en mai : 2‐4 mois. Longévité des femelles émergeantes en juillet août :  plus d'un an, incluant une hibernation, celles‐ci sont constatées actuellement perchées sur les arbres à noyaux et  risquerons de commettre des dégâts au printemps suivant.    Dégâts :

fichier-pdf.fr/2017/11/08/06-17-note-technique-capnode/ 08/11/2017