Recherche PDF


Cet outil permet de trouver un fichier parmi les documents publics partagés par les utilisateurs de Fichier-PDF.fr.
Dernière mise à jour de la base de données: 14 août à 00:08 - Environ 380000 fichiers indexés.

Afficher résultats par page

Réponses pour «triptans»:



Total: 21 résultats - 0.063 secondes

29-01-18-Berthelot-Triptan PDF 100%

2017-2018 Les anti-migraineux – Les triptans Les anti-migraineux – Les triptans – EC :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/01/30/29-01-18-berthelot-triptan-pdf/

30/01/2018 www.fichier-pdf.fr


22-11-17-11h15-12h sérotoninergique-GRESSIER-1 93%

n°6 Remarques du professeur PLAN DU COURS II) APPLICATIONS PHARMACOLOGIQUES A) Activation de la transmission sérotoninergique 1) Agonistes sérotoninergiques = Triptans 2) Agonistes sérotoninergique = Dérivés d'ergot de seigle B) Inhibition de la transmission sérotoninergique 1) Antagonistes 5 HT2 2) Antagonistes 5 HT3 3) Antagonistes non spécifiques 1/5 2016-2017 II) A) Neurotransmission sérotoninergique APPLICATIONS PHARMACOLOGIQUES Activation de la transmission sérotoninergiqu Dans le traitement de la migraine :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/11/24/22-11-17-11h15-12h-serotoninergique-gressier-1/

24/11/2017 www.fichier-pdf.fr

Traitements des migraines 91%

Remarques du professeur / PLAN DU COURS III) Les traitements spécifiques de la crise migraineuse A)Les AINS B) Les triptans 1) Mécanisme d'action 2) Pharmacocinétique des triptans 3) Effets indésirables C) Les dérivés vasoconstricteurs de l'ergot de seigle 1) Pharmacocinétique 2) Effets indésirables :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/01/25/traitements-des-migraines/

25/01/2018 www.fichier-pdf.fr

Les traitements des migraines - Pr. Luyckx 78%

AINS, puis les Triptans qui sont bien toléré ;

https://www.fichier-pdf.fr/2017/01/26/les-traitements-des-migraines-pr-luyckx/

26/01/2017 www.fichier-pdf.fr

Canicule Med-tableau2017 78%

500 mg/j, les AINS classiques et les inhibiteurs sélectifs de la COX-2) Inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) Antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II (ARA II) Sulfamides Indinavir Aliskirène Gliptines et agonistes des récepteurs GLP-1 En règle générale tous les médicaments connus pour leur néphrotoxicité (par exemple les aminosides, la ciclosporine, le tacrolimus, les produits de contraste iodé...) Médicaments ayant un profil cinétique pouvant être affecté par la Sels de lithium déshydratation Anti-arythmiques Digoxine Anti-épileptiques Biguanides et sulfamides hypoglycémiants Statines et fibrates Médicaments pouvant Au niveau central Neuroleptiques empêcher la perte calorique Médicaments sérotoninergiques (antidépresseurs imipraminiques, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS), inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNA), triptans, certains opiacés (dextrométorphane, tramadol)) Au niveau périphérique Médicaments à propriétés atropiniques Vasoconstricteurs Médicaments limitant l’augmentation du débit cardiaque - antidépresseurs imipraminiques - antihistaminiques de première génération - antiparkinsoniens atropiniques - certains antispasmodiques (en particulier ceux de la sphère urinaire) - neuroleptiques - disopyramide - pizotifène - certains bronchodilatateurs (tiotropium, …) - atropine – collyres atropiniques - néfopam - mémantine -scopolamine - agonistes et amines sympathomimétiques - certains antimigraineux (dérivés de l’ergot de seigle, triptans) - bêta-bloquants - diurétiques MEDICAMENTS POUVANT INDUIRE UNE HYPERTHERMIE (dans des conditions normales de température ou en cas de vague de chaleur) Neuroleptiques Agonistes sérotoninergiques Hormones thyroïdiennes MEDICAMENTS POUVANT AGGRAVER LES EFFETS DE LA CHALEUR Médicaments pouvant abaisser la pression artérielle Antihypertenseurs et anti-angoreux Médicaments altérant la vigilance Ansm – Mai 2017 Médicaments susceptibles d’altérer l’adaptation de l’organisme à la chaleur Tableau récapitulatif (non exhaustif) - Entrée par classe thérapeutique AINS - ANTALGIE Risques Salicylés >

https://www.fichier-pdf.fr/2018/07/10/caniculemed-tableau2017/

10/07/2018 www.fichier-pdf.fr

28-11-GRESSIER-B-76-75 fin 65%

NFSP RQ sur les antidépresseurs 5-MOLECULES AGONISTES SEROTONINERGIQUES 1) Agonistes Serotoninergique = TRIPTANS 2) Agonistes Serotoninergique = Dérivés de l'ergot de seigle ( - utilisé ) B) Inhibition de la transmission serotoninergique ( au prochain cour ) II) APPLICATIONS PHARMACOLOGIQUES 1/8 2015-2016 transmission serotoninergique (3) A) Activation de la transmission sérotoninergique 1) Antidépresseurs à effet mixte :

https://www.fichier-pdf.fr/2016/12/07/28-11-gressier-b-76-75-fin/

07/12/2016 www.fichier-pdf.fr

interaction médicamenteuse 64%

l Mécanisme l Exemple médicaments L-Dopa + certains antiémétiques (métoclopramide, métopimazine) Synergie risque aggravation des signes parkinsoniens, en particulier akinésie et hypertonie L’effet des deux médicaments est potentialisé l Mécanisme l Exemples médicaments risque fibrate + fibrate rhabdomyolyse ergotamine, dihydroergotamine, méthysergide + triptans hypertension artérielle, vasoconstriction (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) IMAO + tramadol syndrome sérotoninergique (agitation, confusion, coma, myoclonies, hyperréflexie, rigidité, hypo- ou hypertension, tachycardie, hyperthermie, etc.

https://www.fichier-pdf.fr/2011/12/03/interaction-medicamenteuse/

03/12/2011 www.fichier-pdf.fr

24-01-18-11h12h-Traitement de la migraine-Luyckx 59%

La vasodilatation serait liée à un déficit en 2/4 2017-2018 EC – médicaments du SNC sérotonine (5HT) d’où la prescription d'agoniste 5HT1 (Triptans).

https://www.fichier-pdf.fr/2018/01/24/24-01-18-11h12h-traitement-de-la-migraine-luyckx/

24/01/2018 www.fichier-pdf.fr

Tableau CIA 2011 v7 57%

Cardiovaculaire Immunologie Infectiologie Métabolisme Neuropsychiatrie Divers Insuffisance médullaire Interactions médicamenteuses CI - Pharmacie CHS Caen - février 2012 - p.1/8 6 7 8 8a 8b 8c 8d 8e 8f 9 9a 9b et antiprotéases10 RIFADINE/RIFATER/RIFINAH/RIMACTAN/ et V-FEND/voriconazole rifampicine et BILTRICIDE/praziquantel entre eux si administration simultanée Aminosides voie parentérale (précaution d’emploi si administrations successives) et ORAP/pimozide Antifongiques azolés (tous) et alcaloïdes vasoconstricteurs de l’ergot de seigle1 + pour NOXAFIL/posaconazole SPORANOX/itraconozale et MULTAQ/dronédarone V-FEND/voriconazole et PROCORALAN/ivabradine + pour NOXAFIL/posaconazole et INEGY/LODALÈS/ZOCOR/simvastatine - CADUET/ SPORANOX/itraconozale TAHOR/atorvastatine et RASILEZ/aliskirène et LEVITRA/vardénafil (chez homme 75 ans) + pour SPORANOX/itraconozale et PRADAXA/dabigatran et MIZOLLEN/mizolastine + pour NOXAFIL/posaconazole et HALFAN/halofantrine et QUINIMAX/quinidine et rifampicine + pour V-FEND/voriconazole et phénobarbital -TEGRETOL/carbamazépine -MYSOLINE/primidone et NORVIR/ritonavir ≥ 400 mg/j + pour DAKTARIN gel buccal/ et AVK LORAMYC cp gingival/miconazole et sulfamides hypoglycémiants voie buccale et MIZOLLEN/mizolastine -ORAP/pimozide - QUINIMAX/quinidine et DHE - GYNERGENE caféiné/ergotamine et LEVITRA/vardénafil Antiprotéases10 (toutes) et INEGY/LODALÈS/ZOCOR/simvastatine et BRILIQUE/ticagrélor et millepertuis et rifampicine et alcaloïdes vasoconstricteurs de l’ergot de seigle1 + pour NORVIR/KALETRA/ritonavir et MULTAQ/dronédarone VIRACEPT/nelfinavir et PROCORALAN/ivabradine et URION/XATRAL/alfuzosine + pour NORVIR/KALETRA/ritonavir et REVATIO/sildénafil - ADCIRCA/tadalafil 9c + pour VIRACEPT/nelfinavir 10 Cyclines (toutes) ENOXOR/énoxacine 12 13 FQ 11 IZILOX/moxifloxacine 14b 14c 14d 14e 14f Ind Enz 2  néphrotoxicité et ototoxicité Add Eff Torsades de pointes Ergotisme  taux MULTAQ  taux PROCORALAN Rhabdomyolyse  taux RASILEZ Hypotension sévère  risque hémorragique  efficacité V-FEND Hémorragies Hypoglycémie grave Ind Enz 1 Inh Enz 2 Torsades de pointes Ergotisme Hypotension sévère Rhabdomyolyse  taux BRILIQUE Inh Enz 2  efficacité antiprotéases Ind Enz 1 Ergotisme  taux MULTAQ  taux PROCORALAN  taux alfuzosine Hypotension sévère Inh Enz 2  efficacité V-FEND et MOPRAL/ZOLTUM/oméprazole  efficacité antiprotéase et rétinoïdes (isotrétinoïne - SORIATANE/acitrétine Hypertension intracrânienne PANRETIN/TOCTINO/alitrétinoïne) et aminophyllineH - théophylline  taux aminophylline - duloxétine et CYMBALTA/duloxétine théophylline Médicaments contre-indiqués, risques et mécanismes identiques à la ligne 24 et COLCHICINE/COLCHIMAX/colchicine Inh Enz 2 Torsades de pointes et V-FEND/voriconazole (pour NORVIR ≥ 400 mg/j) CIFLOX/UNIFLOX/ciprofloxacine et CYMBALTA/duloxétine Macrolides (tous) + PYOSTACINE/pristinamycine 14 Macrolides (tous) sauf ROVAMYCINE/spiramycine + pour érythromycine 14a NAXY/ZECLAR/clarithromycine KETEK/télithromycine  efficacité antiprotéases  efficacité V-FEND  efficacité BILTRICIDE  taux CYMBALTA Ind Enz 2 Abs Dig 1 Inh Enz 2 Inh Enz 2  toxicité colchicine et DHE - GYNERGENE caféiné/ergotamine Ergotisme et alcaloïdes vasoconstricteurs de l’ergot de seigle1 et MULTAQ/dronédarone  taux MULTAQ et PROCORALAN/ivabradine  taux PROCORALAN et MIZOLLEN/mizolastine - ORAP/pimozide Torsades de pointes et INEGY/LODALÈS/ZOCOR/simvastatine Rhabdomyolyse + pour érythromycine NAXY/ZECLAR/clarithromycine + pour érythromycine IV Médicaments contre-indiqués, risques et mécanismes identiques à la ligne 24 ROVAMYCINE/spiramycine IV + pour NAXY/ZECLAR/clarithromycine et BRILIQUE/ticagrélor  taux BRILIQUE et PROCORALAN/ivabradine  taux PROCORALAN + pour JOSACINE/josamycine et ORAP/pimozide Torsades de pointes et MIZOLLEN/mizolastine - ORAP/pimozide + pour KETEK/télithromycine et INEGY/LODALÈS/ZOCOR/simvastatine - CADUET/ Rhabdomyolyse TAHOR/atorvastatine Interactions médicamenteuses CI - Pharmacie CHS Caen - février 2012 - p.2/8 Inh Enz 2 Inh Enz 2 15 15a 15b 16 17 17a 17b 17c 18 18a 18b 18c 19 19a 19b 19c et érythromycine - NAXY/ZECLAR/clarithromycine KETEK/télithromycine Inh Enz Alcaloïdes vasoconstricteurs de et NORVIR/KALETRA/ritonavir - VIRACEPT/nelfinavir HTA / Vasoconstriction artérielle coronaire 1 et NOXAFIL/posaconazole - SPORANOX/itraconozale l’ergot de seigle1 (tous) VFEND/voriconazole et triptans (respecter délai de 6 à 24 h selon le triptan) Add Eff Ergotisme + pour METHERGIN/méthylergométrine et NALADORH/sulprostone et antiprotéases10- ATRIPLA/SUSTIVA/éfavirenz et macrolides sauf spiramycine + pour dihydroergotamine (DHE) Inh.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/08/11/tableau-cia-2011-v7/

11/08/2017 www.fichier-pdf.fr

Tableaurecepteurs 57%

Système Sérotoninergique Récepteur / Transporteur Couplage Activation Inhibition 5-HT1A (pré et post) Gi 8OH-DPAT, buspirone Anxiolytique 5-HT1B/1D (pré et post) Gi Triptans Antimigraineux 5-HT2 Gq LSD...

https://www.fichier-pdf.fr/2009/12/29/m2eofm3/

29/12/2009 www.fichier-pdf.fr

30nov2016-11h30-12h30-séroto GRESSIER 80 79 56%

3)Antagonistes non spécifiques Il y a un certain nombre de molécules qui vont être utilisées pour le traitement de fond de la migraine (pas pour le traitement de crise car ce sont les triptans = agonistes sérotoninergiques).

https://www.fichier-pdf.fr/2016/12/07/30nov2016-11h30-12h30-seroto-gressier-80-79/

07/12/2016 www.fichier-pdf.fr

Ansm Medicaments Chaleur 49%

→ dans le traitement de la congestion nasale par voie systémique (pseudoéphédrine, néosynéphrine, phénylpropanolamine …) → dans le traitement de l’hypotension orthostatique (étiléfrine, heptaminol, midodrine …)  antimigraineux sérotoninergiques (dérivés de l’ergot de seigle, triptans) Médicaments susceptibles de limiter l’augmentation du débit cardiaque réactionnelle à une augmentation du débit sanguin cutané, notamment :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/06/30/ansm-medicaments-chaleur/

30/06/2015 www.fichier-pdf.fr

MAP-Canicule-Bon-Usage-Med-2017 49%

→ dans le traitement de la congestion nasale par voie systémique (pseudoéphédrine, néosynéphrine, phénylpropanolamine …) → dans le traitement de l’hypotension orthostatique (étiléfrine, heptaminol, midodrine …) antimigraineux sérotoninergiques (dérivés de l’ergot de seigle, triptans) Médicaments susceptibles de limiter l’augmentation du débit cardiaque réactionnelle à une augmentation du débit sanguin cutané, notamment :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/07/10/map-canicule-bon-usage-med-2017/

10/07/2018 www.fichier-pdf.fr

02.11.15 8H00-9H00 WILLAND 48%

2015-2016 Benzopyrroles : Indole et Isoindole Benzopyrroles :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/11/11/02-11-15-8h00-9h00-willand/

11/11/2015 www.fichier-pdf.fr

18.09.15 8H-10H WILLAND 46%

• les triptans ( ex :

https://www.fichier-pdf.fr/2015/09/20/18-09-15-8h-10h-willand/

20/09/2015 www.fichier-pdf.fr

Fiches D'Aide A La Consultation 42%

décongestionnants nasaux, antimigraineux (DHE, triptans), AINS, nicotine, oestroprogestatifs, THM, salbutamol, levothyroxine, antidépresseurs imipraminiques, traitement de dysfonction érectile et venlafaxine… RE 2.

https://www.fichier-pdf.fr/2014/11/16/fiches-d-aide-a-la-consultation/

16/11/2014 www.fichier-pdf.fr

Vertiges et troubles de l’équilibre de l'enfant 35%

Le bilan vestibulaire (VNG, vHIT, PEO) et neurologique intercritique est normal. Il a parfois été décrit des nystagmus spontanés en période de crises. La prise en charge consiste en un traitement de fond associant de la relaxation, une prise en charge ophtalmologique et ortho ptique, une éviction des facteurs  favorisants et un traitement de crise avec des antivertigineux (Tanganil®) et des antalgiques (ibuprofène, voire triptans). Le traitement médicamenteux de fond, préconisé par certains si les crises sont supérieures à 3 par mois, et ayant montré le plus d’efficacité(9) sont les tricycliques (mais avec comme effets secondaires possibles une vision floue, des palpitations, une somnolence, un allongement de QT à l’ECG nécessitant un ECG avant tout traitement) et le topiramate (avec des effets secondaires en limitant la prescription : somnolence, troubles de la mémoire, paresthésies, lithiase rénale). Le traitement médicamenteux de fond est exceptionnel chez l’enfant, jamais prescrit dans mon expérience. •Vertige paroxystique bénin Survenant dans la petite enfance, c’est la première cause de vertiges, entre 6 mois et 6 ans : entre 11 et 39 % selon les études (4­7). Ce vertige dure quelques secondes à quelques minutes, avec nausées et pâleur. Contrairement aux migraines vestibulaires, il n’y a pas de symptômes migraineux. À l’arrêt de la crise, l’enfant reprend son activité comme si rien ne s’était passé. Les crises disparaissent spontanément en quelques mois ou années avant 6 ans ou peuvent évoluer vers des migraines de même que les autres symptômes épisodiques associés aux migraines (crises de vomissements, douleurs abdominales et torticolis paroxystique bénin)(10). Le bilan vestibulaire et neurologique intercritique est normal.

https://www.fichier-pdf.fr/2017/06/09/vertiges-et-troubles-de-l-equilibre-de-l-enfant/

09/06/2017 www.fichier-pdf.fr

24-01-18-10h11h-les traitements anti-dépresseurs-LUYCKX 34%

un effet inhibiteur de recapture de sérotonine. – Triptans :

https://www.fichier-pdf.fr/2018/01/25/24-01-18-10h11h-les-traitements-anti-depresseurs-luyckx/

25/01/2018 www.fichier-pdf.fr

Interactions médicamenteuses en cardiologie 32%

entraine un effet vasoconstricteur important Ergotamine ou Dihydroergotamine surtout On va renforcer la vasoconstriction et on risque de provoquer des symptômes paresthésique (fourmillement des extrémités), douleurs au niveau des extrémités (ischémie importante) voire ensuite une nécrose des extrémités Un patient sous Diltiazem stabilisé avec des crise migraineuse ne doit pas être sous dérivé ergoté (on utilisera plutôt des Triptans, mais a faire attention tout de même avec les patients présentant une angine de poitrine) - Interaction avec les dérivé vasodilatateur de type Nifédipine (surtout avec le Diltiazem) o Interaction sur le plan pharmacologique :

https://www.fichier-pdf.fr/2017/09/15/interactions-medicamenteuses-en-cardiologie/

15/09/2017 www.fichier-pdf.fr