CP 120713 CTEuropéen .pdf


Nom original: CP-120713-CTEuropéen.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / doPDF Ver 7.3 Build 379 (Windows 7 Home Premium Edition (SP 1) - Version: 6.1.7601 (x64)), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 13/07/2012 à 17:57, depuis l'adresse IP 109.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 839 fois.
Taille du document: 120 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Montreuil, le 13/07/2012

Contrôle technique européen : un gros business.
Mais la sécurité routière dans tout ça ?
La Commission Européenne présente un projet de contrôle
technique unifié. Concernant tous les véhicules, y compris les
deux-roues de toutes cylindrées, encore plus fréquent que les
CT actuels, il ne répond pas à la principale critique : l’état du
véhicule n’est pas un facteur d’accident.
Les précédentes tentatives d’imposer un contrôle technique aux deuxroues ont toujours été repoussées, avec un argument-clé largement
prouvé : les défaillances techniques ne sont PAS à l’origine des accidents
(moins de 0,7% selon le rapport MAIDS et les assureurs). Mais le lobby
des centres de contrôle et d’autres forces commerciales passe aujourd’hui
par un autre biais : l’uniformisation des CT à travers l’Union. Entre
autres, ce texte prévoit une fréquence plus rapprochée (quatre ans, puis
deux, puis tous les ans), qui impactera tout autant les automobilistes.
Pourquoi un tel acharnement à instaurer un CT inutile et que les
usagers refusent massivement ? Le gâteau à se partager d’au moins 1,5
milliards d’Euros annuels rien que pour les deux-roues est une raison.
Accélérer l’obsolescence du parc dans l’espoir de booster les ventes peut
en être une autre. Agir pour la sécurité routière ? Ce dernier argument
est le plus fragile tant les données pour le contredire sont nombreuses.
Que le contrôle technique soit une opportunité commerciale, oui. Qu’il
apporte quoi que soit en termes d’accidentalité, non. Ce ne sont pas les
véhicules qui font les accidents, mais les comportements. Au niveau
national comme européen, la politique de sécurité routière doit se faire
AVEC les usagers, pas contre eux ni à leurs dépends. Réunis au sein de la
FEMA (Fédération Européenne des Associations Motardes*), les motards
de tous les pays, dont la FFMC pour la France, entendent bien le faire
savoir.
Contacts presse : Frédéric Jeorge – 06 11 03 13 98
Nathanaël Gagnaire – 06 83 91 65 27
* http://www.fema-online.eu/index.php?page=rwt


Aperçu du document CP-120713-CTEuropéen.pdf - page 1/1



Télécharger le fichier (PDF)


CP-120713-CTEuropéen.pdf (PDF, 120 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


doss 20de 20presse
description des bases des accidents corporels
cp 120713 cteuropeen 1
accidentologie bas rhin
rti01 2 20092012 import nonconforme mod
cisr 2015 10 02

Sur le même sujet..