L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération" .pdf


Nom original: L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération".pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CS5.5 (7.5.1) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/09/2012 à 14:39, depuis l'adresse IP 90.44.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 860 fois.
Taille du document: 690 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L E S A L O N I N T E R N AT I O N A L D E S A RT S P R E M I E R S

parcours
2012
d e s mo n d e s

Saint-Germain-des-Prés
PARIS 11 - 16 septembre
w w w. p a r c o u r s - d e s - m o n d e s . c o m

numéro 209 / mercredi 5 septembre 2012 / www.lequotidiendelart.com / 2 euros

L’architecture au service des Frac
de « deuxième génération »
marie-ange brayer, directrice du frac centre

Alors que l’exposition « Nouvelles
a r c h i t e c t u r THE
e s , FART
o n dDAILY
s r é g i o nNEWS
aux d’art
contemporain [Frac] », s’ouvre aujourd’hui
au Centre Pompidou (jusqu’au 14 octobre),
Marie-Ange Brayer, directrice du Frac Centre,
spécialisé en architecture, évoque la particularité
et l’objectif de ces nouveaux bâtiments.
R. A. En quoi les Frac dits de « deuxième génération »
se distinguent-ils de leurs prédécesseurs, notamment
du Frac Pays de la Loire qui eut un bâtiment spécifique
dès 2000 ?
M-A. B. C’est vrai que le Frac Pays de la Loire fut un
équipement spécifique avant-coureur, mais les autres
Frac se sont glissés dans des bâtiments existants. Les
Frac « nouvelle génération » sont liés aux architectures
nouvellement et spécifiquement conçues pour eux.
R. A. Ces nouveaux bâtiments cherchent-ils un effet
Bilbao ou Centre Pompidou-Metz ?
M-A. B. Peut-être inconsciemment. Au Frac Centre [à
Orléans], nous souhaitions une architecture créative,
innovante. Le concours spécifiait qu’il devait s’agir d’un
signal urbain, qu’il y avait une nécessité de s’inscrire
dans un dialogue avec la ville. Il est certain que ce
type d’architecture est un facteur d’attractivité pour le
territoire. Nous avons été surpris de voir que tous les
concours des six nouveaux bâtiments ont été remportés
par des projets innovants, une exigence architecturale.
Le bâtiment conçu par Lacaton & Vassal pour le Frac
Nord-Pas-de-Calais est tout sauf un bâtiment iconique.

Marie-Ange Brayer. Photo : D. R.

R. A. Comment expliquez-vous que Kengo Kuma ait
remporté la construction de deux Frac, FrancheComté et PACA, et que plus généralement, des
architectes étrangers aient eu envie Suite du texte p. 2

* p.4 la 13e biennale d’architecture se déploie à venise
* p.8 archéologie et IIIe reich, le livre qui dérange
* p.7 une tribune de guillaume cerutti, pdg de sotheby’s france

architecture

le quotidien de l’art / numéro 209 / mercredi 5 septembre 2012

Entretien avec
Marie-Ange Brayer
Suite du texte de Une

page
02

de concourir pour ces futurs

bâtiments ?
M-A. B. À l’occasion d’« ArchiLab » en 1999-2000, Kengo
Kuma avait fait part de son intérêt pour la France. C’est le
signe que les Frac ont une image forte qui amène des grands
architectes à poser leur candidature. Je ne suis pas sûr qu’il
y a dix ans, cela aurait été le cas. Il y a eu un engouement
pour l’architecture japonaise en France, pour les matériaux
naturels, la clarté, la lisibilité. On le voit avec le Centre
Pompidou-Metz, construit par Shigeru Ban, ou le LouvreLens dessiné par SANAA. Dans le cas de Kengo Kuma, dans
les deux projets, l’insertion urbaine est bien résolue.
R. A. L’implantation des Frac dans ces bâtiments est-elle
garante de visibilité, mais aussi et surtout de pérennité
et de stabilité ?
M-A. B. De visibilité certainement, c’est une valeur ajoutée.
Mais les décisions politiques concernant l’avenir du Frac
étaient antérieures à l’érection d’un nouvel équipement.
L’architecture est considérée comme une création en
soi qui apporte un sens à la structure. Lorsque les gens
visitent le chantier du Frac Centre, ils se disent que le côté
déstructuré, en zigzag, correspond à l’esprit de laboratoire
du Frac.

Le Quotidien de l’Art

-Agence de presse et d’édition de l’art 61, rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris
* éditeur : Agence de presse et d’édition de l’art, Sarl au capital social de 10 000 euros.
61, rue du Faubourg Saint-Denis, 75010 Paris. RCS Paris B 533 871 331
* CPPAP : 0314 W 91298 * www.lequotidiendelart.com : un site Internet hébergé par
Serveur Express, 8, rue Charles Pathé à Vincennes (94300), tél. : 01.58.64.26.80
* Principaux actionnaires : Nicolas Ferrand, Guillaume Houzé, Jean-Claude Meyer
* Directeur de la publication : Nicolas Ferrand * Directeur de la rédaction :
Philippe Régnier (pregnier@lequotidiendelart.com) * Rédactrice en chef adjointe :
Roxana Azimi (razimi@lequotidiendelart.com) * Marché de l’art : Alexandre Crochet
(acrochet@lequotidiendelart.com) * Expositions, Musées, Patrimoine : Sarah Hugounenq
(shugounenq@lequotidiendelart.com) * contributeur : Clément Dirié
* Maquette : Isabelle Foirest * directrice commerciale : Judith Zucca
(jzucca@lequotidiendelart.com), tél. : 01.82.83.33.14
* abonnements : abonnement@lequotidiendelart.com, tél. : 01.82.83.33.13
* Conception graphique : Ariane Mendez * Site internet : Dévrig Viteau
© ADAGP Paris 2012 pour les œuvres des adhérents
--

R. A. Y a-t-il une dimension métonymique à ces
bâtiments ? Reflètent-ils la personnalité de chaque Frac ?
M-A. B. Oui, il y a une résonance entre chaque projet
architectural et chaque programme artistique. Le
programme artistique du Frac Nord-Pas-de-Calais, qui
travaille sur les formes transversales de création, se glisse
parfaitement dans l’enveloppe de Lacaton & Vassal. On
sent la liberté dans l’usage. Au Frac PACA, les différents
plateaux d’expérimentation montrent toutes les facettes
du programme du Frac. Il y a un croisement entre une salle
d’exposition, des terrasses urbaines, des salles exploitées
différemment. De l’extérieur, les bâtiments sont iconiques,
mais à l’intérieur, les espaces sont malléables.
R. A. Les six projets architecturaux présentent-ils des
récurrences ?
M-A. B. Tous ces bâtiments vont se remarquer en tant
qu’objets urbains, ils sont assez incongrus, et en même
temps ils ont un rapport intéressant à la ville. L’agence
Jakob + McFarlane a transformé la cour intérieure en
piazza, il n’y a pas d’enceinte, de clôture. Le Frac PACA
a une entrée connectée à une cafétéria qui se donne en
transparence. Il y a une compénétration entre son espace
et celui de la ville. Au Frac Aquitaine, de grandes terrasses
donnent des vues sur la ville. La notion de déambulation est
une autre récurrence. La promenade architecturale amène
physiquement à la découverte de l’art contemporain.
R. A. Ces équipements se distinguent-ils des musées d’art
contemporain ?
M-A. B. Le Frac a une vocation centrifuge de mise en réseau,
de mobilité. Ce sont des points ressources qui distribuent
des actions à l’échelle de la région. Au niveau architectural,
on le voit dans l’attention réservée aux espaces d’accueil
du public, qui ne sont pas de merchandising mais de
convivialité. Au Frac Centre, nous avons un espace dédié
aux partenaires en région que l’on veut rendre visibles dans
le bâtiment. Les actions en région sont la partie immergée
de l’iceberg, et on n’imagine pas les voir se tarir. ❚
Propos recueillis par Roxana Azimi
Nouvelles architectures, Fonds régionaux d’art
contemporain, du 5 septembre au 14 octobre, Centre Pompidou,
75004 Paris, tél. 01 44 78 12 33, www.centrepompidou.fr

YIA _ salon international d’art contemporain

25 STATEMENTS D’ARTISTES
25 GALERIES
Paris, du 17 au 21 octobre 2012
cliquez ici pour découvrir le programme

yia art fair

Y O U NG INTE R NA TIO NA L A R T I S T S

architecture
page
03

le quotidien de l’art / numéro 209 / mercredi 5 septembre 2012

Tour de France des Frac
de « deuxième génération »
par marie-ange brayer

Frac Aquitaine
L’agence danoise BIG
( B I G - B j a r ke I n ge l s
Group), associée à
FREAKS freearchitects
(Paris), a remporté en
2012 le concours de
la « MECA » (maison Frac Aquitaine, à Bordeaux, vue depuis le
des Frères Moga, côté Garonne.
de l’économie créative boulevard
© BIG – Bjarke Ingels Group
e t de la culture en
Aquitaine) qui abritera
à Bordeaux le Frac Aquitaine. Le bâtiment se caractérise
par son ouverture sur la ville, multipliant jeux de rampes et
terrasses et se découvrant à travers une perspective cinétique
de lignes et de volumes. ❚

Frac Centre

Frac Bretagne
Inauguré en juillet dernier, le
Frac Bretagne, réalisé à Rennes
par Odile Decq (ODBC),
surgit face à l’Alignement du
XXIe siècle d’Aurelie Nemours.
Ce monolithe noir se fissure
de rouge dans les espaces
intérieurs, traversés sur
tous les niveaux d’une faille
verticale. Une dramaturgie
qui atteint son acmé dans
une salle d’exposition en
porte-à-faux, suspendue dans
le vide. ❚

Frac Bretagne, à Rennes, par
Odile Decq. © Roland Halbe.

Frac FrancheComté

Livré en 2013, le Frac Centre,
à Orléans, qui abrite une
collection d’architecture
expérimentale, a été conçu
p a r J a ko b + M a c F a r l a n e ,
associés à Electronic Shadow.
Des « Turbulences » de Frac Centre, à Orléans. Prise de vue
extérieure de la structure, 2012,
verre et de métal ont été
Jakob + MacFarlane.
greffées à d’anciennes
© Jakob + MacFarlane - N. Borel
photographie.
subsist ances milit aires.
Prouesse technologique,
cette enveloppe architecturale aux multiples facettes est
dotée d’une « peau de lumière » interactive, programmée
en temps réel, qui la dématérialise tout en la connectant à
l’espace urbain. ❚

C’est un architecte
qui revendique la
« disparition » de l’objet
architectural qui a
remporté le concours du
Frac Franche-Comté, livré
Frac Franche-Comté, à Besançon.
© Kengo Kuma & Associates.
en 2013. Kengo Kuma a
réalisé la Cité des arts de
Besançon qui englobe un conservatoire de musique et
le Frac. Architectures de traits mouvants de lumière, les
bâtiments sont les premiers de cette importance, sur le plan
culturel, labellisés bâtiment basse consommation (BBC).
Ils s’intègrent de manière remarquable à leur site, entre la
citadelle Vauban et le Doubs. ❚

Frac Nord-Pas-deCalais

Frac Provence-AlpesCôte d’Azur

Le concept le plus innovant
est peut-être celui des
architectes Lacaton & Vassal :
à savoir réaliser une halle qui
soit le double identique d’une
halle industrielle existante à
Frac Nord-Pas-de-Calais,
Vue générale du projet,
Dunkerque, dernier vestige Dunkerque.
concours, 2007, Lacaton & Vassal
des constructions navales.
Architectes. © Lacaton & Vassal
Architectes.
Plus qu’un bâtiment, c’est
un outil modulable à toutes les échelles et ouvert à toutes les
pratiques artistiques que les architectes ont conçu, faisant le
pari de déjouer toute monumentalité pour se donner comme
une « maison ouverte » à toutes les expérimentations. ❚

En plein cœur de Marseille, se
déploiera tout en longueur le Frac
PACA, conçu par Kengo Kuma.
Ses façades de verre pixellisé, ses
terrasses, ses jeux de transparence
articulent directement le
bâtiment à l’espace urbain. Kuma
Frac Provence-AlpesCôte d’Azur, à Marseille.
a démultiplié les plateaux qui
Pignon, concours, 2007,
correspondent à différents pôles Kengo Kuma & Associates.
d’activité (exposition, résidence, © Studio Cyrille Thomas.
performance, etc.), afin de faire du
nouveau bâtiment un « laboratoire ouvert à tous les métissages
culturels et artistiques ». ❚


Aperçu du document L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération".pdf - page 1/3

Aperçu du document L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération".pdf - page 2/3

Aperçu du document L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération".pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)


L'architecture au service des FRAC de "Nouvelle génération".pdf (PDF, 690 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


l architecture au service des frac de nouvelle generation
agnes agnes book 22 06 17
cv gauthier martinez 2018
portfolio cv gauthier martinez 2018
cv 2016
plaquette 2020

Sur le même sujet..