Email aux sénateurs 14 juillet 2016 .pdf


Nom original: Email aux sénateurs 14 juillet 2016.pdf
Auteur: AU Au

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.2, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/07/2016 à 19:10, depuis l'adresse IP 82.243.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 288 fois.
Taille du document: 36 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Madame la Sénatrice/Monsieur le Sénateur,
Le 2 juillet 2016, L'Assemblée Nationale votait un article additionnel à l'article 66 de la loi Égalité
et Citoyenneté, article additionnel qui propose de compléter la définition de l’autorité parentale, en
précisant que, parmi les devoirs qui la composent, figure celui de s’abstenir de toutes les formes de
violence et de violence sous toutes ses formes.
Grâce à cet article, la France devrait rejoindre les autres 49 Pays au monde (dont 20 des 28 Pays de
l'Union Européenne) qui ont interdit toute violence envers les enfants.
Et il y a urgence, car 85% des enfants français subissent à des degrés différents, et pour certains
quotidiennement, ces formes de violence, qui sont néfastes pour leur développement physique et
neurologique.
Cet article, inscrit dans le Code civil, servirait d'interdit moral, clair, sans ambiguïté et permettra de
mettre en place des mesures d'accompagnement à la parentalité et des campagnes de sensibilisation
aux dommages causés par toute forme de violence sur enfant.
La France pourra alors prétendre aux « subventions à l'action pour soutenir des projets
transfrontaliers sur l'élimination des châtiments corporels infligés aux enfants », c'est-à-dire 1,7
millions d'euros sur les 439 millions d'euros du programme européen Droits, Égalité et Citoyenneté
(1).
Nous rêvons tous d'une société apaisée : en respectant les enfants, nous leur enseignerons le respect,
alors que la violence éducative apprend à l'enfant à régler les conflits par la violence, qui se
perpétue de génération en génération. L'interdiction de la violence éducative est une étape
indispensables pour lutter efficacement contre la maltraitance (75% des maltraitances se produisent
dans un contexte de punition) et contre la violence conjugale (la violence éducative apprend qu'il est
normal de frapper et d'aimer, tout comme d'être frappé et d'être aimé).
C'est pour cette raison que je m’adresse à vous, Madame la Sénatrice/Monsieur le Sénateur, en vous
demandant de soutenir cet article qui marquera un grand pas pour les droits humains en France.
En attendant de pouvoir échanger avec vous sur ce sujet, lors d'un rendez-vous ou par téléphone, je
vous prie de bien trouver ci-joint le dossier de présentation avec le texte de l'article.
Veuillez recevoir, Madame la Sénatrice/Monsieur le Sénateur, l’expression de ma considération
distinguée.
(1) Il remplace les programmes 2007-2013 : Droits fondamentaux et citoyenneté ; Daphné III ; et
les sections «Lutte contre la discrimination et diversité» et «Égalité entre les hommes et les femmes
[...]


Aperçu du document Email aux sénateurs 14 juillet 2016.pdf - page 1/1


Télécharger le fichier (PDF)

Email aux sénateurs 14 juillet 2016.pdf (PDF, 36 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


email aux senateurs 14 juillet 2016
courrier senateurs avant seance par membres stop veo
courrier senateurs du 6sept2016
dossier senateurs du 6sept2016
courriercidj
lettre ouverte a laurence rossignol v

Sur le même sujet..