BAUER BEDJIAH FROUIN TP CALORIMETRIE .pdf


Nom original: BAUER BEDJIAH FROUIN TP CALORIMETRIE.pdf
Auteur: Thibaud Bedjiah

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2016, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/11/2018 à 20:08, depuis l'adresse IP 88.140.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 185 fois.
Taille du document: 407 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Travaux pratique : Etude calorimétrique des
différents composites

BEDJIAH Thibaud
FROUIN Bastien
BAUER Guillaume

M1 ECPC

2018-2019

I)

Introduction

De nos jours, les composites répondent de plus en plus aux besoins de
l’industrie et représentent donc une part importante des nouveaux matériaux. Certains
composés sont beaucoup utilisés pour la mise en œuvre de ceux-ci, comme les
résines époxy. Le but de l’expérimentation est de tester différentes résines par DSC.
Les échantillons mise à disposition sont : une résine époxy liquide, une résine époxy
recuit ainsi qu’une résine époxy conservée au frais.

II)

Manipulation et résultats

La DSC permet ici de déterminer les températures de transition vitreuse de
chaque échantillon, leur enthalpie de cristallisation ainsi que leur capacité calorifique.
Ces données permettent par la suite de déterminer le taux de réticulation de chaque
résine.

Les résultats obtenus sont les suivant :
Résine
Liquide
Masse (mg)
Tg
Taux de ret
pic J/g
pic J

Résine Recuit
6,9
97

Résine
congel
9,4
114,9

23,09
0,159321

123,1
1,15714

(Les résultats propres à la résine liquide n’ont pour le moment pas pu être obtenus)
Le principe ici est simple. Les courbes DSC permettent de déterminer les Tg ainsi que
l’aire sous le pic de cristallisation. Connaissant l’aire du pic en J/g et la masse de
l’échantillon en mg, il est possible de déterminer l’enthalpie de cristallisation en J.
Une fois cette enthalpie déterminée, il suffit de diviser cette valeur par l’enthalpie
correspondant à la résine liquide pour obtenir le taux de réticulation de la résine.

III) Conclusion
L’analyse par DSC a ici permit de déterminer les Tg de chaque échantillon ainsi que
leur taux de réticulation. Au vu des résultats obtenus, il est possible d’imaginer que la
résine ayant été placée au froid a bien plus réticuler que la résine recuit. Il est

M1 ECPC

2018-2019

cependant nécessaire d’attendre les résultats propres à la résine liquide pour
confirmer ces affirmations.

M1 ECPC

2018-2019


Aperçu du document BAUER BEDJIAH FROUIN TP CALORIMETRIE.pdf - page 1/3

Aperçu du document BAUER BEDJIAH FROUIN TP CALORIMETRIE.pdf - page 2/3

Aperçu du document BAUER BEDJIAH FROUIN TP CALORIMETRIE.pdf - page 3/3




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01896242.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.