Article Memoire Semantique Final .pdf


Nom original: Article-Memoire-Semantique-Final-.pdf
Titre: Hkjbxljnxv
Auteur: Jean-Marc Randin

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Microsoft Word / , et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/01/2022 à 12:15, depuis l'adresse IP 84.6.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1 fois.
Taille du document: 135 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La pédagogie façonne la mémoire sémantique et influence la pensée créative
Education Shapes the Structure of Semantic Memory and Impacts Creative Thinking

Solange Denervaud, Alexander P. Christensen, Yoed N. Kenett, Roger E. Beaty
npj Science of Learning, in press https://www.nature.com/articles/s41539-021-00113-8

L'apprentissage à l’école est essentiel à l'acquisition de connaissances. Jusqu’ici, on se
souciait surtout de la quantité et peu de la qualité de ces acquisitions. Or, on sait que la
manière et la qualité dont les concepts sont organisés dans la mémoire sémantique des
adultes, « les réseaux sémantiques », sont liées à la pensée créative. Si ces concepts sont
organisés de façon dynamique et enrichie, nous les utiliserons de la même manière pour
penser, réfléchir et créer.
Partant du constat que les enfants apprennent de manière interdisciplinaire, concrète et entre
pairs au sein d’une classe Montessori, nous avons mesuré si ces élèves intégraient les
concepts de manière différente que des élèves d’écoles traditionnelles (67 élèves de 5 à 14
ans, de milieux socio-économiques et d'intelligence similaires). Une tâche simple pour mesurer
les réseaux sémantiques consiste à nommer le plus grand nombre d'animaux possible en une
minute. L’ordre des mots choisis et leur nombre dénotent de leur organisation dans la mémoire
(par exemple, chat et chien sont souvent proches l'un de l'autre, tandis que chat et iguane sont
plus éloignés). Nous avons observé que les élèves Montessori développent un vocabulaire
animalier plus enrichi et plus dense (c'est-à-dire plus d'interconnexions entre les concepts)
que leurs pairs d’écoles traditionnelles. Nous avons également observé qu’ils organisent les
concepts de manière plus souple et flexible (par exemple, chat était connecté avec un plus
grand nombre de concepts différents et éloignés les uns des autres, comme lion, léopard, rat,
par exemple).
Les « réseaux sémantiques » reflètent donc l'expérience. Les enfants au bénéfice d’une
pédagogie Montessori sont immergés dans un environnement scolaire plus enrichi et
diversifié. Ils explorent les concepts par le biais d'activités basées sur la vie réelle, et au travers
d’interactions avec leurs pairs. Ils doivent ainsi faire face à plus d’événements extraordinaires
(c'est-à-dire plus de diversité) et les réguler ; cela engage leur mémorisation, leur
compréhension et entraîne leur flexibilité. Un élève qui a intégré une connaissance flexible et
variée peut ensuite y accéder de manière similaire et au profit de sa créativité (c’est-à-dire que
la connaissance n’est pas perçue comme rigide, statique et/ou isolée). Sans surprise, nous
avons en effet constaté que ces mêmes élèves au bénéfice de la pédagogie Montessori
développent une plus grande pensée créative.
Ces résultats questionnent les pratiques pédagogiques traditionnelles. En effet, celles-ci sont
axées sur l’apprentissage en individuel, la mémorisation par cœur et l’évaluation notée des
connaissances. Une telle approche a des conséquences à long terme encore négligées sur la
pensée créative.

ARdEM

11, rue de l’Union

1800 Vevey

info@ardem.ch


Aperçu du document Article-Memoire-Semantique-Final-.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 01977166.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.