Fun plongee 3 2011 (reportage) .pdf



Nom original: Fun plongee 3-2011 (reportage).pdf
Titre: plongee.be N°31

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(R) 8.02, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/03/2011 à 14:01, depuis l'adresse IP 94.66.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1213 fois.
Taille du document: 1.6 Mo (23 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


FUN
plongee

“ Fun plongee ” est distribué gratuitement sur demande et est téléchargeable sur le site www.plongee.be - Email : info@plongee.be

Mars 2011

La Grèce
Nouvelle destination

Les monstres de nos pères
Une grande première en Belgique, un événement
plongée à ne pas rater !
26 et 27 mars 2011
Photo : H. Eskenazi pour Epidive Center

Le prix du produit de
l’année a été attribué au
Vyper Air de Suunto par
la revue DIVER.

FUN Plongée, seul magazine belge reprend du service après cinq ans de sommeil !

S

uite aux demandes répétées des plongeurs (15000 adeptes en Belgique francophone) privés de nouvelles typiquement belges,
Francis et Mireille ont décidé de se jeter à l’eau à nouveau. La montée en puissance d’Internet et la pression écologique
les a incités à présenter les 64 pages couleurs en formule téléchargeable (PDF), envoyé gratuitement sur demande (3000
ex). Fun plongée est également placé sur le site www.plongee.be et est téléchargé 75 fois par jour, dont 80 % en Belgique.
Francis nous explique : « Après 10 ans de parution, l’attentat du 11 novembre a eu pour conséquence une diminution importante des revenus publicitaires ce qui a provoqué la disparition du FUN Plongée dans sa version papier. Nous avons multiplié les
contacts (publicités, commanditaires, collaborateurs) sans succès pour finalement surfer sur la vague de la toile. Le succès du «
Temps de vivre » notre autre magazine nous a donné raison, le support est porteur et il est temps de satisfaire nos lecteurs plongeurs ».
Nous avons néanmoins encore besoin de vous ! Toutes nouvelles, reportages, présentation de matériel ou encore tests sont les
bienvenus. Les photographes qui désirent publier un portfolio doivent envoyer leurs œuvres (format jpeg 250 dpi) ainsi qu’un
petit texte de présentation a notre adresse « www.plongee.be » accompagné d’une autorisation de publication.
Nous vous remercions d’avance pour votre collaboration.
2 - Fun - plongée

Edito

Fun
plongee

Mars 2011

Par un matin brumeux, dans la banlieue de Bruxelles.
il y à 20 ans.

Couverture de H. Eskenazi

Francis : ” Plus j’y pense, plus j’aime mon métier. ”
Mireille : ” Pourtant il va falloir te recycler, ton client
”Hippocampe” veut son travail, l’argent du travail et ton sourire en plus. ”
Francis : ” Et si on créait quelque chose. Je ne sais pas,
quelque chose qui un jour nous permettrait de
vivre nos passions respectives au quotidien ”.
Mireille :” J’ai une idée, une revue qui s’appellerait FUN
Plongée, qui serait libre, indépendante, ouverte
à tous, sans règlement de compte ni polémique ”.
Francis : ” Impossible, nous sommes en Belgique, ne l’oublies pas ”.
Par un matin de janvier 2011 inondé de soleil sur la neige
à Lillois.
Francis : Toujours personne pour reprendre la plume.
Mireille : Ne te plains pas, il y a tellement à dire, vas-y
lance toi.
Aujourd’hui, vous lisez le numéro deux de notre revue disponible sur internet en téléchargement gratuit, 10 ans de
mise en page de l’hippocampe , 10 ans du Fun sur papier,
dix ans de traversée du désert, le temps est venu pour nous
de poser quelques questions au sujet de ce qui se passe ou
devrait se passer dans le monde de la plongée.
Je compte sur vous comme dans le passé, rendez-vous sur
www.plongee.be
Francis et Mireille

Fun.plongée : Rédacteur en chef : Francis Martel - Tél. et Fax : 0472 102 106 - Email : info@plongee.be
Éditeur responsable : Belga press- Avenue des Alouettes 17 - Belgique

Banque BBL 310-1754341-85 - RCB - TVA 476 991 461
Les articles signés par leurs auteurs n’engagent que leur responsabilité

S
W
NE
Nous avons le plaisir de
vous annoncer que la
28ème édition des puces
nautiques aura lieu le
dimanche 29 mai 2011

Cet événement unique en Belgique
couple un marché aux puces spécialisé et réputé dans le monde du nautisme à une grande brocante traditionnelle et attire chaque année pas
moins de 60.000 visiteurs, familles
bruxelloises, habitués du quartier, touristes, passionnés du monde nautique
venant des 4 coins de la Belgique, de
France, des Pays-Bas, d'Allemagne,
d'Angleterre, du Luxembourg, etc.,
dans le quartier du Châtelain à Ixelles.

Ne manquez pas nos
PORTES OUVERTES !
Dès ce vendredi 1er avril, l'équipe de Globe Marine vous invite à profiter de ses conditions spéciales sur le matériel en stock à l'occasion des
PORTES OUVERTES. Durant tout le week-end, nos clients acheteurs
pourront tenter leur chance à notre super tombola. A gagner : un équipement de plongée complet, un cours de spécialité plongée PADI, un
scooter sous-marin...
Le samedi 2 avril, le magasin sera ouvert sans interruption de 10h à
18h. Dimanche 3 avril, ouverture exceptionnelle de 11h à 17h nonstop. Venez nombreux ! 17h non-stop. Venez nombreux !

Le prix des emplacements (4 m x 2
m) est fixé à 35 EUR - taxes communales comprises.
Les bénéfices engendrés grâce à cette
manifestation seront reversés à l'association caritative Les Petits Riens.
Par ailleurs, les Petits Riens mettront
à votre disposition une guérite afin
que vous puissiez, si vous le désirez,
faire don de vos éventuels invendus.
Si vous désirez de plus amples informations n'hésitez pas à visiter
notre site internet : www.pucesnautiques.blogspot.com, à nous envoyer un mail : lespucesnautiques@gmail.com ou à nous
téléphoner au 0470/511.358.

L’âge des cancres
Vincent Meurice - Edt Paulo-Ramand
La fin de l’année 1999 n’avait été pour lui
qu’une série de remises en question sur
son avenir. A cette époque, gary était toujours distrait.Un jour, durant sa pause repas, alors que son esprit était très préoccupé, il renversa son soda sur les pieds
d’une jeunes femme. Elle lui assura que ce
n’était pas si grave.Pourtant cet acte allait devenir bien plus grave pour Gary qu’il ne pouvait encore l’imaginer. Comment aurait-il même pu supposer que cinq ans plus tard, c’est à ça qu’il penserait en trouvant
la mort dans un événement aussi surnaturel qu’effrayant ? ….
En faisant une étrange découverte dans une des grottes immergées du Mexique, Gary, un moniteur de plongée, ne pouvait pas s’imaginer qu’il allait changer la vie de son élève Guadeloupéen de 14 ans.

23e Belgian Boat Show
Dirk Van Roy, CEO d’Artexis et Marc Dehaes, CEO de Mercedes Benz, ont déclaré ouvert le 23e Belgian Boat Show. Accompagné d’une
centaine d’invités. Ils ont eu le privilège de visiter le salon guidé par
Reginald de Schepper.

« Le Belgian Boat Show est le reflet de ce qui se passe dans
le monde du nautisme en Belgique », a déclaré Dirk van Roy.
«C’est un secteur dynamique, qui suscite beaucoup d’intérêt. Les
loueurs et les affréteurs eux aussi se portent bien. Le partenariat avec Jetair/Le Boat joue un rôle catalyseur à ce niveau. Les
points de convergence entre le Belgian Boat Show et le tourisme nautique sont plus nombreux qu’on ne l’imagine».

Ce n’est pas par hasard que Mercedes est à la fois sponsor du
Belgian Boat Show et du Tour de France à la voile qui, cette année, fera escale à Blankenberge. Pour défendre nos couleurs lors
de cette course événement, nous pourrons compter, comme c’est
le cas depuis près de vingt ans, sur l’équipage de Bel Yachting.
Laurent Declercq, le skipper, soulignait que, chaque année, BelYachting offre à des dizaines de jeunes la possibilité de se mesurer aux grands champions de ce sport.

Une nouvelle équipe pour le Belgian Boat Show
Dans la pratique, cela donne : Tamara Danneels qui supervise le salon dans son ensemble, tandis que Marc De Groote développe l’aspect commercial.

Artexis s’est donc adjoint les services de deux
jeunes qui, outre les qualifications, l’expérience et l’enthousiasme requis, sont également des
adeptes du nautisme.
Tamara Danneels, 38 ans, est une passionnée de
défis et d’aventure. Elle a vécu et travaillé dans
différents continents, entre autres dans le secteur du tourisme. Elle a notamment réalisé divers objectifs commerciaux et événements de représentation internationale chez Bombardier Recreational Products, célèbre pour les horsbords Evinrude et les motomarines et bateaux
sports SeaDoo.

Marc De Groote, 34 ans, a navigué en Optimist
et Cadet au club anversois de Galgenweel. Malgré une médaille de bronze au Championnat de
Belgique Open et une 16e place en Coupe du
monde de Cadet, le travail et une vie de famille plus chargée l’ont détourné de la compétition.
Il a travaillé dans le sport et les télécoms, toujours dans une fonction commerciale.
Quant à Reginald de Schepper, il mettra ses 23
années d’expérience au profit de cette nouvelle équipe en lui prodiguant les meilleurs conseils
dont elle puisse rêver.
Dès la clôture du salon 2011, l’équipe se mettra au travail pour fixer les objectifs et les priorités de la 24e édition en phase avec les grandes
lignes stratégiques suivantes : professionnalisme maximal garanti par une orientation client
et un service optimal, mise en valeur du Belgian
Boat Show, mise en valeur du salon comme
l’événement le plus complet de la région dans
le secteur du nautisme (sports, loisirs et tourisme), élargissement de l’offre à toutes les disciplines nautiques et choix de thèmes surprenants
chaque année. Ainsi, le salon a négocié un accord avec un archipel exotique qui prévoit de
donner une touche supplémentaire à la campagne
de promotion de la prochaine édition dans les
médias et la presse. Et à habiller les palais du
Flanders Expo de somptueuses couleurs.
À suivre.

La vingt-troisième édition du
Belgian Boat Show, qui a accueilli 30.732 visiteurs, s’est
clôturée . Malgré une durée ramenée à six jours au lieu de neuf,
le taux de fréquentation n’a diminué que d’un petit pourcent
par rapport à l’année dernière.
Les exposants de tous les secteurs présents se sont montrés
particulièrement satisfaits du
nombre de visiteurs et de l’intérêt du public.
Résultats étonnants pour les entreprises de sports nautiques
« Nous sommes venus sans trop
y croire, mais nous avons fait
d’excellentes affaires » annonce Philippe Royaux, porte-parole
du Marina Yachting Center qui
a vendu six yachts sur le salon.
Aussi bien les bateaux à moteur
que les voiliers ont connu un
franc succès et, pour plusieurs
distributeurs, les acheteurs
étaient de nouveaux clients. De
manière générale, les exposants
ont eu l’impression d’assister à
un regain d’intérêt de la part du
consommateur.
La vingt-quatrième édition du
Belgian Boat Show se déroulera au Flanders expo de Gand
du 11 au 13 février et du 17 au
19 février 2012
Fun - plongée - 5

Une grande première en Belgique, un événement
plongée à ne pas rater !
26 et 27 mars 2011
Pour la première fois en Belgique une tentative de record du plus grand nombre de personnes
immergées au même moment, au même endroit dans la piscine, SPORTCITY (Av Salomé 2 à 1150
Bruxelles). L’objectif est de faire mieux que nos amis français les années précédentes : 179 plongeurs en 2009, 149 en 2008, 114 en 2006 et 133 plongeurs en 2005.
Samedi 26 mars
de 14 à 19 heures
Baptêmes de plongée
Aquajogging
Aquaspining
Animations pour enfants
Initiation au tir sur cible
Initiation au secourisme
Démonstration de RugbySub

P

our contribuer à la réussite de ce
record mobiliser vos membres et
amis afin qu'ils participent en
nombre à cet événement.
Réservez dès à présent la date du samedi 26 mars 2011 à partir de 18 heures.
Les conditions de participation sont
simples :
· Etre plongeur et titulaire du niveau 1
minimum ou Open Water Diver
· Apporter un bloc gonflé et équipé,
· Des palmes et un masque.
Chaque participant se verra remettre un
diplôme à l'issue de cette « tentative »
qui, nous l'espérons, se soldera par un
grand succès.
Ce sera également pour tous l'occasion
de se retrouver, plongeurs et plongeuses
de tous organismes et de toutes régions,
pour partager notre passion et montrer le
dynamisme de notre activité en Belgique.
D'autres événements seront organisés tout
6 - Fun - plongée

Pour les plongeurs confirmés
de 14 à 19 heures
au long du week-end, avec entre autre
pour les plongeurs brevetés, des initiations à la plongée pro, initiation à l'apnée,
un grande brocante nautique, des testing
de matériel et des conférences sur différents thèmes intéressant les plongeurs.
Deux disciplines encore inconnues en
Belgique seront en démonstration et
vous pourrez également les essayer, le tir
sur cible et le rugby subaquatique, deux
activités que vous pourrez développer par
la suite dans vos clubs.

Essais de matériel Beuchat
à partir de 19 heures

Tentative de
record du
monde
Essais de matériel Beuchat
Essais des lampes Greenforce

Les non plongeurs ne seront par oubliés,
au programme, baptêmes de plongée,
aquajogging / aquaspining, animations
pour enfants, initiation au tir sur cible, initiation à l'apnée, initiation au secourisme, démonstration de Rugby Subaquatique.

A partir de 22h pour tous
Souper concert avec les
KEY ON THE DOOR
sur réservation avec paiement préalable auprès de Action Sport :
02 734 94 16

Les moins valides pourront eux aussi
partciper aux différentes activités d'initiation grace à la participation de la
FEMA et de ses encadrants.

Inscriptions via le site
www.fetedelaplongee-duikfeest.be
rubrique "record"

Emergency First Response EMEA
Les nouveaux bureaux régionaux Emergency First
Response apportent des avantages supplémentaires aux
Membres EFR
Le lancement des nouveaux bureaux accroît les offres
en service client et en produits pour les membres de la
région.
Dimanche 27 mars de 9 à
17 heures
Grande brocante nautique et
sportive devant le centre sportif
Dimanche 27 mars
de 10 à 17 heures
Baptêmes de plongée
Aquajogging / Aquaspining
Animations pour enfants
Initiation au tir sur cible
Initiation au secourisme
Démonstration de RugbySub
Conférences
Plongée en Zélande
Les requins, apprenons à les aimer et
à les protéger
L'éco plongée, de petits gestes pour
préserver notre environnement
Shore Diving, la plongée du bord
Ko Chang, destination Thailande
Emergency First Response, apprenez
à sauver une vie
La plongée, un sport pour tous
Pour les plongeurs confirmés de 10
à 17 heures
Essais de matériel Beuchat

Grâce au regroupement en 2011 des bureaux régionaux Emergency First Response International, Europe et Nordic, les Instructeurs EFR en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique vont
bénéficier d'un niveau plus élevé de soutien et de service à la
clientèle. Les nouveaux quartiers généraux régionaux – EFR EMEA (EFR Europe, Middle East and Africa) – associent les talents et les ressources des trois représentations afin d'offrir aux Instructeurs EFR un niveau incomparable de soutien,
de services et de produits.
"L'objectif du regroupement en un nouveau bureau régional est d'amener sur le marché l'EFR en position de leader de la formation en premiers secours, notamment
grâce à une plus grande palette de produits et de services", explique Jean-Claude
Monachon, Directeur EFR. "Par ce renforcement sous la forme de EFR EMEA, il
sera également plus facile pour les Instructeurs EFR d'avoir accès aux produits,
services et supports".
EFR EMEA sera le premier bureau régional desservant plus de 20 000 instructeurs
EFR. Pour répondre aux besoins de ce groupe à haute diversité culturelle, EFR EMEA
va augmenter ses heures de service, centraliser son système téléphonique, accroître
les services en ligne et offrir un soutien aux membres en plus de vingt langues. La
centralisation des services permettra une élaboration plus rapide des certifications
de membres ou de participants EFR, des campagnes de promotion consistantes, une
tarification simplifiée, une plus grande mobilité pour les instructeurs et plus encore.
Par ailleurs, la taille des nouveaux bureaux régionaux contribuera à sa capacité à
interagir avec les gouvernements et les partenaires de l'industrie et à les influencer.
Mark Caney, Directeur de Emergency First Response Ltd, met en avant la valeur
du rassemblement des talents de ces trois bureaux : "Nous sommes enthousiasmés
par l'expansion de compétences que représente EFR EMEA pour nos instructeurs.
Au sein de l'équipe du nouveau bureau, nous aurons une gamme incroyable de talents, mais aussi de soutien multilingue."
EFR EMEA excellera dans le service client, le soutien à la vente, au commerce ou
à la promotion, mais aussi dans les conseils à la formation. Afin d'assurer une transition en douceur, un soutien continu aux instructeurs et un service client sans failles,
le regroupement des services se fera tout au long de l'année 2011. Pour plus d'informations, veuillez contacter Erika Hoffman par mail à erika.hoffman@emergencyfirstresponse.co.uk

Fun - plongée.be - 7

Nouvelle exposition
« Histoires d’Iles »
Avril 2011
A partir du mois d’avril 2011,
NAUSICAA présente « Histoires d’Iles », une nouvelle
exposition pour faire rêver,
voyager, dépayser les visiteurs
avec des animaux spectaculaires ou insolites et des animations multimédias dans une
scénographie très innovante
8 - Fun - plongée

Telles de minuscules planètes, les îles sont
des mondes à part, exigus, vulnérables, isolés dans l’Océan, comme notre Terre l’est
dans l’infinité de l’espace. Les îles sont aux
avant-postes des défis environnementaux,
sociaux et économiques qui nous concernent
tous. De part leur exigüité et leur ressources
limitées, elles sont particulièrement vulnérables, notamment face au changement
climatique et à la hausse du niveau des mers.
Les petits Etats Insulaires doivent mettre en
place dès aujourd’hui des actions pionnières
et inventer les solutions qui pourront inspirer
les continentaux confrontés aux mêmes enjeux demain. Dans l’exposition « Histoires
d’Iles », le visiteur atterrit sur une île et part
à la découverte de paysages exotiques
peuplés d’animaux étonnants – faune co-

lorée du récif, requins zèbre, crabes royaux,
tortues à nez de cochon, hippocampes dragons, pieuvre géante… D’île en île, grâce aux images spectaculaires d’un parcours
audiovisuel scénarisé, les insulaires témoignent de leur histoire, leurs espoirs et
parlent des initiatives entreprises pour répondre aux enjeux actuels.
Pourquoi une exposition sur les Iles ?
Il existe une cinquantaine de petits états insulaires qui représentent une multitude
d’îles, îlots et archipels. Philippe VALLETTE, Directeur Général de NAUSICAA, a rencontré les représentants des Seychelles, des Maldives et de Tuvalu et notamment Dessima WILLIAMS, Présiden-

te de l’AOSIS, aux Nations Unies en 2008,
qui lui ont fait part de leur préoccupation et
de la situation des états îliens. Ensuite en décembre 2009, ceux-ci ont alerté les participants du COP 15 sur l’état des îles menacées par le réchauffement climatique, un
phénomène qui va toucher avec la même urgence les continents dans un futur proche.
Mais loin de l’avis souvent répandu, les insulaires ne sont pas des mendiants vis-à-vis
de la communauté internationale, ils sont des
pionniers, car ils doivent trouver dès à présent les solutions dont nous avons tous besoin pour pouvoir continuer à vivre sur notre
planète bleue. Ainsi les îles sont des sentinelles, des laboratoires de l’environnement qui expérimentent aujourd’hui les modèles de développement durable qui devront
être adoptés par tous demain.

La visite de l’exposition,
en quatre lieux
Désirs d’Iles
Les îles, poussières de terre éparpillées dans
l’immensité de l’Océan font rêver les continentaux depuis toujours. Les îles avec leur
sable blanc et leurs cocotiers sont synonymes d’aventure, d’évasion, mais aussi de

paradis terrestre et de douceur de vivre de
par leur isolement. La faune terrestre ou marine est extraordinaire et unique sur chaque
île. Le tourisme représente d’ailleurs une
ressource économique importante pour les
insulaires.

siteur vit l’angoisse des insulaires face à la
montée des eaux. Le gouvernement des
Maldives lance un message à la communauté internationale en organisant un conseil
des ministres... sous l’eau !
La Parole aux insulaires

D’Iles en Iles
Le visiteur découvre les particularités que
partagent toutes les îles qu’elles soient
tropicales ou dans les mers froides : elles
sont isolées, dépendantes de l’Océan et ont
des ressources limitées. Le visiteur réalise
un tour du monde des îles et découvre que
chacune doit résoudre un certain nombre de
problèmes liés à l’insularité ; comment trouver de l’espace où vivre, disposer d’eau potable, se nourrir, avoir de l’énergie... De Haïti aux Seychelles, il rencontre des acteurs
qui sur le terrain agissent pour préserver
leurs ressources terrestres et marines afin
d’assurer leur survie.
Iles fragiles
Les îles sont particulièrement vulnérables
face au changement climatique. Le visiteur
passe dans un couloir où l’eau monte, une
vague déferle inondant un village – le vi-

La parole est donnée aux Etats insulaires.
D’île en île, les acteurs de la vie insulaire
témoignent de leurs expériences respectives,
de leurs actions, des solutions qu’ils imaginent et mettent en œuvre pour assurer leur
développement en préservant leur culture,
leur identité. Les représentants des petits
états insulaires s’adressent à la communauté
internationale. Le dialogue enclenché ici
avec les insulaires se poursuivra sur le plateau d’animation de NAUSICAA où des
animations multimédias permettent de
communiquer avec les habitants des îles et
d’échanger en direct avec eux.
NAUSICAA produira également des ouvrages et des films relatifs aux questions
abordées dans cette exposition sur les
îles. Le public aura aussi la possibilité de
retrouver cet univers sur le site Internet
www.nausicaa.fr.

21 Février 2011

Greenpeace-UK a organisé une manifestation à Liverpool devant le bureau de Princes, exigeant que la
société mère de la marque de la conserve de thon - Mitsubishi Corp - arrête son ” insoutenable ” pratiques
de pêche du thon. Greenpeace prétend que la méthode
de péche tue les requins ainsi que d'autres animaux
marins.

Certains activistes de Greenpeace ont escaladé la façade du bâtiment Princes pour accrocher une banderole affichant requins morts,
tandis que d'autres vêtus de costumes de requin ont défilé une affiche à la main, on pouvait lire ” Si vous trouvé Nemo-vous le tuer
aussi ? ” Le thème du film de 1975 Jaws a été projeté en arrièreplan.
Princes termine au dernier rang sur la liste de classement de Greenpeace au Royaume-Uni. Le thon péché par ” Prince ” ne repond
pas au cahier des charges qui a été mis à jour le mois dernier.
Le thon est pêché en compagnie de grandes quantités de prises accessoires, il n'est pas non plus fait mention sur l'étiquette de la façon dont le thon a été pêché ou même les espèces concerné qui ont
été récolté de façon durable,
Princes a répondu qu'il était solidaire avec les actions de Greenpeace. ” Les discussions sont cours et nous avons demandé une
nouvelle réunion pour discuter d'un certain nombre d'engagements
de durabilité supplémentaires. Il est décevant de constater qu’ils
ont choisi de prendre cette mesure avant d'écouter ce que nous avons
à dire. " a déclaré un porte-parole de Princes.
Princes est la plus grande marque de thon
en conserve du Royaume-Uni.

Fun - plongée - 9

La destination de plongée par excellence
Air Malta lance une promotion temporaire :

pas de frais supplémentaires pour le
matériel de plongée
L’eau claire, les températures clémentes et les nombreux sites de plongée font de Malte une
destination de rêve pour explorer la vie sous-marine. Lors des mois de février et mars, Air
Malta transportera le matériel de plongée gratuitement. C’est donc LE moment pour planifier des vacances de plongée !
Températures agréables et eaux turquoise.
La visibilité dans les eaux de Malte et
Gozo est claire jusqu’à une profondeur de
30 mètres. De plus, les récifs et les réseaux
de grottes à admirer sont très variés.
Malte connaît des températures très
agréables toute l’année durant. La température y oscille actuellement autour de
17°C. Il ne suffit donc que d’une combinaison pour faire de la plongée.
Pour plongeurs débutants et
expérimentés
Malte a aussi plus d’un tour dans son sac
pour les plongeurs expérimentés et offre
quelques expériences uniques. Vu la riche
histoire maritime de l’île, les eaux de Malte sont pleines d’épaves de bateaux de la 2e guerre mondiale et de découvertes géologiques. De nombreuses installations d’associations de plongée sont entretenues et rénovées en continu pour pouvoir satisfaire les demandes des plongeurs d’aujourd’hui.
En outre, de nouveaux sites de plongée sont régulièrement ajoutés à l’offre existante.
L’archipel maltais

Pour y avoir séjourné à plusieurs reprises, je peux vous assurer que les plongeurs les plus exigeants seront pleinement
satisfaits et que les accompagnateurs seront comblés par les nombreux sites extraordinaires à visiter. Ne manquez pas
les ruines les plus anciennes du monde, les statuettes ”art moderne ” découvertes sur le sites sont exceptionnels. Francis & Mireille
L’archipel maltais est composé de trois îles: Malte, Gozo et Comino où le maltais et l’anglais sont les langues usuelles. Les îles
occupent une place stratégique au cœur de la Méditerranée : à 93 km au sud de la Sicile et à 288 km au nord de l’Afrique. Quelques
sept milles ans d’histoire ont créé une culture fascinante où des traditions et usages éclectiques se côtoient. Le long des petites
rues romantiques des villes et villages de Malte, se
dressent de nombreuses cathédrales et palais. A la
campagne, le visiteur rencontre les ruines les plus
anciennes au monde. Comptez aussi le climat ensoleillé, l’accueil hospitalier et la vie nocturne
bouillonnante et vous saurez pourquoi Malte est
l’une des plus belles destinations d’Europe.
Accessibilité
Air Malta planifie des vols quotidiens de 2h40 à
partir de Zaventem vers Malte.
Plus d’informations :
www.visitmalta.com
Plus d’informations sur Air Malta:
www.airmalta.com
10 - Fun - plongée

Voyage
avantageux en
Corse

La Corse est une île connue pour son
incroyable beauté méditerranéenne,
et depuis des années, la compagnie
de ferries SNCM est le meilleur
partenaire pour les voyageurs qui
veulent aller sur l’Ile de Beauté, en
ferry.
La SNCM navigue entre Marseille, Toulon,
Nice et six villes portuaires corses. Les bateaux de la SNCM sont très confortables.
Par ailleurs, les prestations dans les domaines de l'hôtellerie, de la restauration et
de l'animation sont excellentes. A ce jour,
la SNCM enregistre une augmentation du
nombre de réservations de 28 %, par rapport à l'année passée !

La SNCM est le spécialiste ferry vers la
Corse, et elle est fière de proposer également des prestations au prix le plus intéressant du marché. Si vous prévoyez
d'effectuer un circuit touristique en Corse,
vous trouverez extrêmement commode de
pouvoir arriver dans un port déterminé et
partir d'un autre port. Si vous passez vos vacances, n'importe où en Corse, vous êtes toujours proche d'un port desservi par la
SNCM (Ile Rousse, Calvi, Bastia, Ajaccio,
Propriano, Porto Vecchio).
Nouveautés en 2011
La SNCM constitue non seulement une valeur sûre pour réaliser un voyage en Corse, mais cette compagnie de ferries améliore
aussi constamment ses services et lance,
pour la saison 2011, quelques nouveautés
pour satisfaire la clientèle. Si vous avez l'intention de voyager en Corse, il vaut mieux
que vous réserviez le plus vite possible, afin
d'obtenir des réductions qui peuvent atteindre jusqu'à 65 %, selon la période et le
trajet.
Lors de la réservation, il est facile de commander directement vos tickets pour les repas. Vous profitez ainsi d'un prix intéressant,
car vous ne devez pas payer la TVA, alors
qu'elle est effectivement prise en compte à
bord. Vous bénéficiez encore d'autres avantages : 1 dîner à bord pour un adulte donne droit à 1 petit-déjeuner buffet gratuit et
1 repas de 24 € donne droit à 1 petit-déjeuner express gratuit.
Le service prioritaire lors de l'embarquement
à Marseille est un service qui satisfait particulièrement la clientèle. En outre, il ne coûte que 15 € par véhicule. Cela signifie que
vous ne devez plus faire la queue et que

vous pouvez
monter rapidement à bord,
avec votre véhicule. Veuillez
noter que le
nombre
de
places pour cet
embarquement rapide est limité.
Une autre nouveauté est l'assurance annulation. Elle ne coûte que 5 € par passager
et offre une garantie couvrant toutes les
«causes légitimes» et les circonstances
imprévues qui vous empêchent de voyager.
Par ailleurs, il existe aussi la «garantie de
traversée». En effet, la SNCM vous avertit, 24 heures avant le départ, en cas d'annulation (très exceptionnelle) de la traversée et cherchera une solution alternative,
sans frais supplémentaires.
Enfin, vous profitez encore d'une promotion
qui intéresse surtout les campeurs. Sur le
car-ferry Corse au départ de Nice, vous bénéficiez d'une réduction de 50 % pour les
caravanes, les autocaravanes et les remorques avec ou sans bateau.
Renseignements et réservations:
* SNCM, Galeries AGORA, Rue du Marché aux Herbes 105/boîte 10, 1000
Bruxelles
* Tél. 02-5490880, Fax 02-513 4137, courriel resa.benelux@sncm.fr
* www.sncm.be
* Les nouvelles brochures de la SNCM, qui
contiennent les horaires et les tarifs pour
2011, sont également disponibles dans les
agences de voyages.

Étude pratique et surprenante de l'Institut Pasteur

Un verre d'eau enlève la sensation de faim pendant la nuit pour presque 100% des personnes
au régime comme le démontre l'université de Washington.
Le manque d'eau est le facteur N° 1 de la cause de fatigue pendant la journée.
Des études préalables indiquent que de 8 à 10 verres d'eau par jour
pourraient soulager significativement les douleurs de dos et d'articulations pour 80% des personnes qui souffrent de ces maux.
Une simple réduction de 2% d'eau dans le corps humain peut provoquer une incohérence de la mémoire à court terme, des problèmes
avec les mathématiques et une difficulté de concentration devant
un ordinateur ou une page imprimée.
Boire 5 verres d'eau par jour diminue le risque de cancer du colon de 45 % et peut diminuer le risque de cancer du sein de 79%
et de 50% la probabilité de cancer à la vessie.

LE SAVIEZ VOUS ?
Boire de l’eau à des périodes bien précises maximise son efficacité dans le corps humain :
2 verres d’eau au réveil contribuent à activer les organes internes ;
1 verre d’eau trente minutes avant le repas aide à bien digérer ;
1 verre d’eau avant de prendre une douche aide à baisser la tension artérielle ;
1 verre d’eau avant d’aller au lit vous évite des attaques ou crises
cardiaques.

Fun - plongée - 11

Connaissez-vous nos
grands précurseurs ?
Benoît ROUQUAYROL &
Auguste DENAYROUZE
Le détendeur, pièce maîtresse de notre équipement, a été inventé et mis au point par un ingénieur et un officier de marine, tous deux français.
Tout plongeur vous le dira et c’est parfaitement
exact. Quant aux noms précis à attribuer à ces
deux personnes, la plupart citeront sans hésitation Gagnan et Cousteau. Erreur totale.
pression emporté sur le dos du
sauveteur.

I

l s’agit en effet de l’ingénieur des mines Benoît Rouquayrol et du lieutenant de
vaisseau Auguste Denayrouse,
tous deux originaires d’une petite ville de Rouergue (département de l’Aveyron) Espalion
sur les bords du Lot.

Benoît Rouquayrol est né à Espalion le 13 juin 1826. Aux
environs de 1850, il est engagé
comme ingénieur par la S.A.
des Houillères et Fonderies de
l’Aveyron. Intéressé principalement par les problèmes humains que génère le travail
dans les mines, il s’attache à
alléger les efforts des mineurs
pour l’extraction du charbon
et est frappé par la précarité
des moyens de secours en cas
de coup de grisou ou en présence d’autres gaz délétères.
Il s’acharne en conséquence à
mettre au point un appareil permettant à un homme de pénétrer dans les galeries incriminées en respirant sans gêne
excessive un air normal fourni
soit par une pompe éloignée du
sinistre, soit, pour éviter les
désagréments du tuyau encombrant et souvent trop court, prélevé dans un réservoir sous
12 - Fun - plongée

Bien sûr, pendant la période
1800/1840 différents appareillages qui permettent se séjourner sous l’eau ont déjà été
mis au point, notamment par
l’anglais Siebe. Ces appareils
permettraient également de pénétrer au sein de gaz nocifs,
mais présentent deux inconvénients majeurs d’abord leur encombrement et leur poids, ensuite le fait que les poumons de
l’utilisateur sont en communication directe avec la pompe

qui envoie l’air, d’où des
à-coups fort désagréables
et même préjudiciables
pour l’utilisateur.
Rouquayrol parvient à mettre
au point ce qu’il appelle un “régulateur à gaz” qui “détend”
l’air d’un réservoir qui contient
de l’air sous pression. Ce réservoir peut soit être alimenté en
continu par une pompe et un
tuyau, sans désagrément pour
l’utilisateur, soit en débranchant
le tuyau lui donner une certaine
autonomie. Cette autonomie
est, hélas, relativement courte

étant donné le volume du réservoir (16 à 45 litres, ce qui
n’est pas si mal), mais surtout à
cause de la pression que l’on
peut atteindre avec les compresseurs de l’époque (30 bars,
40 dans les meilleurs cas).
L’appareil est présenté en
1960. Breveté le 14 avril 1960
; il obtient en 1863 une médaille d’or à l’Exposition Industrielle de Nîmes et est aussitôt adopté par plusieurs
sociétés minières.
Le schéma du régulateur Rouquayrol fait infailliblement
penser à notre bon vieux “Mistral” et n’en diffère que très
peu, sauf par la taille et l’absence de “Venturi”. L’inventeur y adjoindra encore un sifflet qui annonce la fin de la
réserve d’air (1965) et un filtre
empêchant l’arrivée dans le
détendeur d’impuretés diverses (1866). L’air arrive dans
la bouche du plongeur par un
tuyau de caoutchouc terminé
par “un ferme bouche” (notre
embout). L’appareillage est
complété par un pince-nez,
avant l’utilisation de masques
et plus tard d’un casque “à
groin”.
C’est un autre Espalionais qui
va permettre à l’invention

des besoins avec des maxima de profondeurs différents :15 m, 20 m, 30 m, 40 m,
45 m. Les prix varient de F. 1250 à F. 2400
(francs or de l’époque), l’habit de caoutchouc pour se protéger du froid coûte F.
170, le régulateur (détendeur) seul F. 660.
Les affaires sont florissantes et l’appareillage complet pour un plongeur autonome sera fabriqué en plus de 1500 exemplaires (ce nombre ne comprend que les
appareillages destinés au travail sous-marin. Les appareillages destinés à la pénétration d’atmosphère délétère intéressent
plus particulièrement les sociétés minières
et les grosses industries - en Belgique par
exemple John Cockerill).

d’obtenir des succès encore plus remarquables.
Auguste Denayrouze est né le 1er octobre
1837 à proximité d’Espalion dans la région
de l’Aubrac. Son père sera maire d’Espalion en 1848, sous-préfet et enfin député de
l’Aveyron, avant de tomber en disgrâce et
de revenir s’installer comme avocat à Espalion. Il y meurt en août 1960. Il avait
cinq enfants une fille et quatre garçons qui
tous quatre joueront un rôle dans la saga du
développement de la plongée autonome.
Auguste, l’aîné, après de solides études,
fait une brillante carrière dans la marine et
est promu lieutenant de vaisseau en 1862 à
l’âge de 25 ans. Atteint d’une affection
grave contractée en Cochinchine, il est déclaré inapte et mis en non-activité temporaire en 1864, à 27 ans. Désœuvré, Denayrouze a, par hasard, connaissance de
l’invention de son ami et compatriote Rouquayrol et, en bon officier de marine, entrevoit les possibilités qu’offre l’appareil
pour les travaux sous-marins.
De santé fragile, mais enthousiaste et entreprenant, il se passionne pour une étude
qui lui permet d’oublier la tristesse de ne
pouvoir poursuivre sa carrière de marin. Il
apprend que le lieutenant Mourat, un de ses
anciens camarades est chargé à Toulon de
tirer du fond de l’eau le vaisseau “Santa
Petri” qui repose par 12 ou 15 m de fond.
Il lui propose d’utiliser et de tester en pratique l’appareillage Rouquayrol pour l’exécution de travaux sous-marins.
Non content de suivre ces essais qui lui
permettent d’apporter quelques modifications mineures pour une meilleure utilisation de l’appareil sous eau, Denayrouze
organise dès 1964 une présentation de l’appareil à Paris. Les comptes-rendus dans

les journaux sont enthousiastes. Le Ministre de la Marine et de nombreux préfets
maritimes (Brest, Toulon, La Rochelle,
etc.) s’intéressent à l’invention de Rouquayrol, perfectionnée par Denayrouze. Le
brevet pour un scaphandre* autonome est
déposé en 1865 et dès le 4 juillet 1865, le
Ministère de la Marine commande 25 appareils (avec réservoir de 25 litres). Cette
commande est portée à 45 appareils le 28
août de la même année et le 8 février 1868
l’amiral Rigault de Genouilly rend l’appareil réglementaire sur tous les bâtiments de
la flotte.
Après 1866, Benoît Rouquayrol, nommé
entre temps directeur de sa société minière,
se désintéresse par manque de temps du développement “subaquatique” de son invention. Ce sont les quatre frère Denayrouze qui
vont développer différentes sociétés, faire
connaître et vendre l’appareil dans toute
l’Europe et faire la fortune de la famille. Ils
n’oublieront cependant jamais de verser des
dividendes à l’inventeur et au financier Marcilhazy qui par des apports de capitaux a permis le démarrage de
l’affaire.

On ne peut s’intéresser aux frères Denayrouze sans s’attarder quelque peu sur Louis
qui mettra au point en 1872 une lampe sousmarine alimentée au pétrole (l’air nécessaire
à la combustion étant fourni par le scaphandre
du plongeur). En 1874, il inventera le téléphone sous-marin qui permet au plongeur de
communiquer avec la surface, ce système ne
s’emploie cependant qu’avec le scaphandre à
casque. Louis, ami intime d'Alexandre Dumas, écrira des pièces de théâtre, des vers, et
s’enrichira grâce à des appareils d’éclairage
public adoptés entre autres par la ville de Paris.
C’est le scaphandre Rouquayrol-Denayrouze qui sera décrit par la bouche du capitaine Nemo dans le roman 20.000 lieues
sous les mers de Jules Verne (1969), seule
entorse à la vérité la soi-disant autonomie
de 12 heures.
Benoît Rouquayrol, déjà diminué par un
accident dans ses fonctions de directeur
de mines, s’éteint à Rodez le 14 novembre
1875, à la suite d’une mauvaise grippe, il
avait 49 ans.
Huit ans plus tard, Auguste Denayrouze le
suit dans la tombe le 15 novembre 1883 à

Le catalogue de la Société Rouquayrol-Denayrouze comprend différents types d’appareils,
certains sont alimentés
depuis la surface et peuvent dans une certaine
mesure se comparer à
nos appareillages “narghilé” actuels, d’autres
sont conçus en fonction

*

Fun - plongée - 13

l’âge de 46 ans et est enterré à Espalion,
mais ses frères et plus particulièrement
Louis et Henri porteront le flambeau (Le
quatrième frère Emile était devenu magistrat).
La Société Rouquarol-Denayrouze, devenue entre temps la Société des Spécialités
Mécaniques Réunies céda, le 1er janvier
1895 sa clientèle et ses brevets concernant
l’appareillage sous-marin pour la somme de
F. 250.000. - à la Société Charles Petit.
(Charles Petit est le beau-père de René Piel
et en 1935 la société prend le nom de S.A.
“R. Piel” qui commercialisera également
pendant quelques années le scaphandre Comeinhes dont nous aurons l’occasion de
reparler).
Après 1905, le scaphandre autonome qui
avait commencé sa carrière en 1860 dans
les eaux du Lot près du Pont-Vieux d’Espalion ne sera plus fabriqué bien qu’il restera mentionné dans le catalogue de la société Piel jusqu’en 1935. Le régulateur
seul, incorporé dans un casque, continuera
à être fabriqué pour une utilisation exclusive par les pieds lourds. Le tourisme et la
plongée sportive n’apparaîtront que bien
plus tard encouragés par d’autres précurseurs et sans doute dans une très large mesure par l’invention des palmes par de Corlieu en 1935, palmes qui permettront aux
plongeurs de se déplacer avec plus de facilité et, plus tard, l’esprit médiatique de
Jacques Yves Cousteau qui donnera à la
plongée autonome le développement que
l’on connaît.
Le scaphandre autonome RD a encore été
utilisé par Roger Sténuit dans le Lot, pendant l’été 1987, sur le lieu même des premiers essais, pour les besoins d’un film
documentaire réalisé par le BBC et plus récemment en Californie par Philippe Cousteau.
* Le mot “scaphandre vient du grec “scaphé” (bAteau, embarcation) et “andros”
(homme), sa signification “homme-bâteau” ne suggère nullement une utilisation subaquatique quelconque. Il a été
créé en 1766 par l’abbé de la Chapelle
qui avait imaginé un équipement permettant aux troupes de traverser les rivières sans immerger la tête et en gardant
poudre et mousquet au sec. Le terme scaphandre était donc tout à fait approprié.
Il ne prit son sens actuel que progressivement, contre l’avis de l’Académie
Française longtemps hostile à son emploi.
14 - Fun - plongée

** En 1944/45, vu le grand nombre
d’épaves à relever (3000 épaves rien
qu’en France et en Afrique du Nord), la
S.A.R. Piel reçut encore une commande
de 200 scaphandres à Casque équipé du
“régulateur RD”.
A la suite de l’apparition de nouveaux systèmes de plongée en France, Italie, Espagne et Etats-Unis, la S.A. “R. Piel” se
mit en liquidation en 1965. On fabrique
toujours artisanalement des pièces détachées, des casques et des habits de caoutchouc s’adaptant aux casques Denayrouze pour un certain nombre de
scaphandres à casque toujours en usage.

Il fut, en quelque sorte, officialisé en
1848 par le Dictionnaire de la Marine à
Voile et à Vapeur des capitaines Bonnefous
et Paris.

Note de l’auteur
Les études de Paul Bert relatif à la
décompression ne paraîtront qu’en
1878. Pourtant dès 1965, Auguste Denayrouze dans une notice explicative conseille
une remontée lente de l’ordre d’1 à 2
mètres/minute.

L’Aubrac, Le Rouergue et la ville d’Espalion
La ville d’Espalion, à une trentaine de kilomètres au nord de Rodez et relativement peu éloignée des routes empruntées par les plongeurs pour atteindre la Méditerranée française ou espagnole, mérite le détour. Elle n’a
pas oublié ses inventeurs et a consacré une rue à Auguste Denayrouze, un boulevard à Benoît Rouquayrol.
Au centre ville, le musée Joseph-Vaylet évoque la conquête des profondeurs. Installé dans l’ancienne église Saint-Jean (XVème siècle),
on peut voir dans ce “Musée du Scaphandre”, des équipements utilisés en leur temps par nos deux inventeurs et même antérieurs,
ainsi qu’un scaphandre Le Prieur, Commeinhes, etc. Par ailleurs, il y a du matériel plus récent offert par la Spirotechnique et la Comex. On y trouve également une lampe sous-marine de Louis Denayrouze offerte par Roger Sténuit.
En ville, on pourra admirer le Pont-Vieux (Xlème siècle) sur le Lot, encore utilisé lors de la transhumance, et entouré de vieilles tanneries (les Calquières) et de
maisons anciennes.
A proximité, le Vieux Palais, un édifice Renaissance
de 1572 est campé sur le
Roc de Magnus au
confluent du Lot et d’un petit affluent : le Médéric. En
face, un scaphandrier
équipé de l’appareil RD
semble sortir de la rivière.
A la piscine d’Espalion, le
club de plongée vous accueillera volontiers le mardi
et le jeudi vers 19h30.
Autour de la ville, on
pourra visiter l’Eglise de
Perse, une église romane en
grès rose du Xl/Xllème siècle,
la coulée de lave (le “Clapas de Thubiès”) et dominant le ville le château et le
parc féodal d’Olt-Calmont,
où l’on pourra voir fonctionner des machines de
guerre médiévales. Les villages d’Estaing, de Castelnau de Mandailles, de
Saint-Côme d’Olt, de Flaujac et de Conques ne sont
pas très éloignés et méritent
une visite, ainsi que la chocolaterie confiserie tenue
dans l’abbaye de Bonneval
par les moniales de l’ordre
des Cîteaux. Laguiole (où
l’on fabrique les fameux
couteaux) et ChaudesAygues (où l’eau jaillit du
sol à 820) se trouve également à proximité.
Photos et texte D.R.
FUN Plongée

Fun - plongée - 15

Les monstres
de nos pères

Il est vrai que les littérateurs
de l'époque s'en donnent à
coeur-joie, créant une légende,
une aura de malheur autour du
céphalopode. Et pas un peu,
comme on va le voir!

La lecture de la presse à sensation de la fin du siècle dernier nous réserve bien des surprises. L'homme, alors, est en pleine conquête des
fonds sous-marins. Et, sous l'eau, de hardis scaphandriers s'aventurent. En quelque sorte dans l'inconnu. En ce moment, si on s'en réfère aux illustrations que nous reproduisons ici, le mythe de l'épouvantable pieuvre mangeuse de plongeurs prend naissance...
"Une méduse servie par
huit serpents"...

d'une face qui a des yeux; ces rayons vivent; il y a du flamboiement dans leur ondoiement; c'est une sorte de roue; déployée, elle a quatre ou
cinq pieds de diamètre.
Epanouissement
effroyable, cela se jette sur
vous (...) Ses nœuds garrottent; son contact paralyse. Elle a un aspect de
scorbut et de gangrène.
C'est de la maladie arrangée en monstruosité. Elle
est inarrachable..."
Et cela continue ainsi
pendant plusieurs pages,
où le grand romantique se
complaît à décrire - dans
tous les détails anatomiques dont de nombreux
sont faux - ce qu'il
nomme "une méduse servie par huit serpents", allant même jusqu'à la comparer à "une machine
pneumatique qui attaque,
du vide sur pattes".

La pieuvre géante
de Jules Verne

Victor Hugo (qui, faut-il le souligner, n'a
jamais trempé dans la mer que ses pieds),
écrit dans "Les Travailleurs de la mer" ces
lignes pour le moins alarmantes:
"...Une forme grisâtre oscille dans l'eau;
c'est gros comme le bras et long d'une
demi-aune environ; c'est un chiffon; cette
forme ressemble à un parapluie fermé qui
n'aurait pas de manche. Cette loque avance
vers vous peu à peu. Soudain, elle s'ouvre,
huit rayons s'écartent brusquement autour
16 - Fun - plongée

Dans "Vingt mille lieues
sous les mers", cette épopée sous-marine que tous les enfants ont
lue, Jules Verne, vulgarisateur de génie, va
plus loin encore. Il décrit l'attaque qu'une
pieuvre porte au sous-marin du capitaine
Nemo. Un homme est arraché du bâtiment, tandis que des tentacules géants pénètrent à l'intérieur même de l'habitacle.
L'équipage ne se tirera d'affaire qu'après
une lutte pleine d'épouvante et de suspense où il lui faudra tailler à la hache les
horribles appendices à ventouses qui fini-

ront par lâcher prise...
Néanmoins, l'Histoire naturelle, de son
côté, gardait un prudent mutisme à propos
de ce type de monstre. De telles bestioles
existaient-elles vraiment sous les flots spécialement dans les abysses - ou les histoires que l'on colportait à leur sujet
n'étaient-elles que des élucubrations sorties de l'imagination de marins et de scaphandriers au cerveau embrumé par une
trop grande absorption de rhum? Toujours
est-il que, dans une encyclopédie de près
de 4.000 pages consacrée à la faune et à la
flore marine, parue au début de ce siècle,

on ne peut trouver qu'une ligne - une
seule! - parlant de la pieuvre.

”Fixé par un oeil malveillant"...
Les illustrations que nous reproduisons
ici, qui datent toutes de la fin du siècle dernier, montrent combien la presse à sensation s'est emparée du sujet. Un sujet d'horreur et de sang qui, en couverture, a de
quoi attirer le lecteur, donc pousser à la
vente. Mais qu'en est-il vraiment? La
pieuvre est-elle vraiment un danger sub-

aquatique pour l'homme? Voici le témoignage de Virgil Budford, un scaphandrier
"moderne" - il travaillait dans les pêcheries
de saumon d'Alaska après la guerre 194045 - et qui fut, à maintes reprises, en
contact direct avec des spécimens de
pieuvres de taille respectable. Dans son
ouvrage "Scaphandrier sous l'Arctique"
(Editions de la Pensée Moderne, 1956), il
rapporte:
"J'étais par 25 mètres de fond, épieu à la
main (...) Il y avait des milliers de pieuvres
en terrain découvert. Les plus petites,
telles de grandes araignées ne dépassant
pas vingt centimètres d'envergure, étaient
aplaties sur les rochers, comme si elles
prenaient un bain de soleil (...) Elles s'éloignaient devant moi comme des cailles

peureuses effrayées par la marche du chasseur (...) Les plus petites s'enfuyaient les
premières. Plus la pieuvre était grande,
plus elle se déplaçait lentement.
Les pieuvres de deux mètres se
soulevaient du sol dans un
nuage de sable lorsque je n'étais
plus qu'à quelques pas d'elles et,
tous tentacules déployés, allaient se poser à une courte distance où elles restaient à me
fixer avec malveillance pendant
que je passais."

Un véritable monstre
Mais jusqu'ici, Virgil Budford
n'avait encore été confronté qu'à
des pieuvres "normales",
des pieuvres comme
nombre de plongeurs d'aujourd'hui rencontrent de
temps à autre. mais il allait
bientôt avoir à se trouver
face à face avec un véritable monstre...
Un monstre de 4 m. 50 à 5
m. d'envergure, suivant
son estimation. Il raconte:
"Je m'arrêtai brusquement,
incapable de réprimer un
frisson, non de peur, mais

*

Fun - plongée - 17

de dégoût. Je compris à ce moment-là,
pourquoi les horribles exploits que l'on
attribue aux pieuvres depuis des siècles
rencontrent tant de crédit. Celle-ci avait
les dimensions et une apparence capables d'inspirer les plus fantastiques et
effrayantes histoires de monstres sousmarins. Nous nous regardâmes l'un
l'autre pendant quelques secondes. Puis
elle s'écarta vers la droite, marchant nonchalamment et délibérément sur trois
tentacules. Tout à coup, comme projetée
par un ressort, elle bondit et se glissa
dans une crevasse entre deux roches (...)
Je sentais ses yeux qui me suivaient et,
bien après être sorti de l'eau, j'avais encore l'impression de sentir ce regard
glacé peser sur mon dos..."
Plus loin, l'auteur conclut:
"Une bonne partie des ennuis réels ou
supposés du plongeur avec la pieuvre
provient de ce qu'il est pris de panique
lorsque d'aventure il se sent saisi par les
tentacules. D'autre part, c'est le plongeur
lui-même qui s'attire des ennuis en provoquant la bête. Si on ne la frappe pas,
elle n'attaque généralement pas..."
Ceci dit, existe-t-il d'épouvantables
pieuvres d'une taille démesurée, capables

de couler un navire, semblables aux calmars géants
des abysses? Difficile de
répondre par l'affirmative
à cette question, dans l'état
actuel des recherches
scientifiques. n D.R

18 - Fun - plongée

Les remarquables illustrations
anciennes de cet article ainsi que
celle de la couverture de ce numéro ont été mis à la disposition
de Fun Plongée par Enrico Porfirione, dont la passion est la collection de gravures anciennes
concernant la plongée.

La Grèce :
Nouvelle destination

*

Fun - plongée - 19

Les photos sont de : H. Eskenazi pour Epidive Center

Constituée de 13.676 Kms de côtes, 6 000 naufrages répertoriés,
4 500 années d’histoires maritimes, 3 000 îles dont seulement 227
habitées, plus de 8 500 créatures marines et 1 500 plantes aquatiques, la Grèce et EPIDIVE Center vous ouvrent ses portes…
Situé au cœur du Péloponnèse, Epidaure (ou Epidavros en Grec),
se trouve à un jet de pierre d’Athènes et de son aéroport international ultramoderne. A 60 Kms au sud de Corinthe et de son
canal mythique, vous entrerez dans un petit village de pêcheurs,
typiquement Grec. Au bord de la mer Egée, Epidavros est le gardien du sud du Golf de Saronique.
20 - Fun - plongée

La plongée en Grèce :
Avant 2007, il était impossible de plonger dans les mers bordant la Grèce continentale. La loi interdisait formellement l’activité subaquatique en scaphandre afin
de protéger les innombrables vestiges archéologiques. Mais, après certaines modifications de cette loi, la plongée y est maintenant autorisée et on assiste à son développement significatif. Des sites de plongée vierges et riches à tout point de vue
pour le bonheur des yeux…

C

onstitué principalement de tombants, vous y découvrirez de nombreuses espèces devenues rares en
méditerranée.
Le golfe d’Epidaure se révèle assez fermé,
ce qui offre, plus que généreusement, une
mer calme, sans aucun courant et d’une visibilité à couper le souffle. La côte, très
abrupte, est essentiellement constituée de
tombants vertigineux, ouverts à tous niveaux, puisqu’ils s’étalent de 6 à 150 m aisément. A moins d’un nautique du bord, la
profondeur atteint 400 m ce qui laisse tout
loisir aux poissons de se prémunir d’une
pression de pêche assez constante.
EPIDIVE Center a opté pour un balisage

de ses sites de plongée, matérialisé par
un mouillage de 3 à 10m, à proximité des
tombants, ce qui offre tout loisir d’opter
pour une décompression, en fin de plongée, à quelques mètres du bateau. Nombreux tombants sont pourvus de roches
surplombantes, sur lesquelles se sont accrochés des filets, aujourd’hui devenus
terrains de jeux pour des nudibranches
tels que flabellines et doris géants. Souvent, coincé dans une poche de sable,
émerge un col d’amphore, accessoire toujours exceptionnel sur les photos, et dont
la seule vue fait s’écarquiller nos yeux.
Les plongées aux pieds de Méthana, le
volcan, sont également impressionnantes

de verticalité. Les roches, formées lors de
la rencontre de la lave et de l’eau, offrent
des formes hors du commun, dans lesquelles, les murènes aiment se tapir au
milieu de pitons rocheux, à l’affût de petites proies.
Les sites de « Géfyra » et « Delta », offrent aussi de magnifiques tombants, jonchés de poteries et autres amphores
vieilles de 2 000 ans.
Le golfe d’Epidaure est encerclé par plusieurs îles dont Kira, Agistri, Spalatronisi
qui possèdent de nombreux sites de plongée divers et variés, et l’île de Dhoroussa.
Cette dernière abritant notre épave…

*

Fun - plongée - 21

L’équipe d’EPIDIVE Center a parfaitement conscience de la richesse qu’offre la
Grèce, et particulièrement Epidaure et sa
région, en matière de visites et découverte
du pays. C’est pourquoi, vous disposerez
de temps libre, avant ou après la plongée,
afin de savourer toutes ces richesses.
Ici, l’on plonge le matin et visite l’aprèsmidi, ou inversement.
Snorkeling
Malgré ses tombants abrupts, la côte du
golfe d’Epidaure peut également être découverte en randonnée palmée (snorkeling). Dans une eau limpide, à 28 °, les non
plongeurs pourront ainsi avoir un avantgoût s’ils acceptent de s’immerger. En effet, dans la baie voisine, à 5 min de bateau,
et par moins de 3m de fond, gît un ancien
magasin antique, ruines vieilles de 2 000
ans, dans un espace de 400 m². La découverte des doliums (grosses amphores
fixes), fera le bonheur de vos enfants et
des accompagnants non plongeurs.
Le club
Le club proprement dit est situé dans un
local de 200 m², attenant à l’hôtel Mike,
directement sur le port. Le bateau (Sofia
Loren), se dresse à 5m de la terrasse du
restaurant et du club, tout est organisé
pour faciliter votre séjour.
Le club dispose d’une grande salle de
cours équipée d’un projecteur, dans laquelle, les photographes apprécieront
d’échanger leurs petites astuces afin de
mieux réussir leurs clichés du lendemain.
Des cours CMAS, PADI, FFESSM peuvent y être proposés, ainsi que des briefings et autres réunions d’information
pour les groupes.
L’épave :
A moins de 8 nautiques du centre, se situe
notre épave : L’Avantis III. Après 30 à 40
minutes de navigation au milieu de dauphins et autres espadons, vous découvrirez
ce cargo de 80m de long pour 16m de
large, posé sur un fond allant de 17m à
47m. Par chance, il s’agit d’un navire dont
le château (ou timonerie) se situe à l’avant,
donc à 17m de profondeur. Cette épave, issue d’un naufrage récent (2004), est parfaitement adaptée à tous les niveaux de
plongée. Le bateau du centre est au
mouillage, parfaitement à la verticale de
celle-ci, ce qui offre facilité d’accès et sécurité optimum. La particularité de cette
épave réside dans le fait que tout y est
resté en place. (Cargaison de tuiles, moto,
objet divers du personnel de bord etc…).

22 - Fun - plongée

Hébergement et commodités
Situé sur le port, à 5m du centre de plongée,
l’hôtel Mike vous accueillera dans un espace convivial et dans une ambiance familiale. Des chambres, de 2 à 4 personnes
sont à votre disposition, avec vue sur mer.
Il existe de nombreux autres hôtels à Epidaure, ainsi que des appartements, au cœur
du village, ou au beau milieu des champs
d’orangers.
A voir à 2 pas
EPIDIVE Center conseille de louer un véhicule pour le séjour.
En effet, même si le petit théâtre d’Epidaure, cloîtré au milieu des orangers, se visite facilement à pied, il serait dommage de
loger à 9 Kms du plus grand théâtre du
monde (et le plus connu), celui d’Asclepios,
pouvant contenir jusqu’à 14.000 personnes,
sans pouvoir le visiter !
« Nafplio », première capitale de la Grèce,
se trouve à 35 kms d’Epidaure, et reflète
parfaitement la qualité de vie du pays. Ses
fortifications élevées, offriront bonheur aux
amateurs de vues, et autres photographes.
Ses restaurants et tavernes proposent des
mets succulents et très bon marché.
Côté « vieilles pierres », la région regorge
de vestiges mycéniens, et vous pourrez facilement visiter les sites archéologiques de
Mycènes, Tirhynthe et l’Acrocorinte.

Informations pratiques :
• Plongées :Epidive Center fourni tout le matériel nécessaire à l’activité à l’exception des ordinateurs et de l’éclairage. Les clients s’ils le désirent pourront utiliser leur propre matériel.
• Comment s’y rendre : En avion, de Bruxelles, Paris ect… Les compagnies low
cost ne manquent pas, conculter www.epidive.com (rubrique liens) - Par bateau, de Venise ou Ancône, vers Patras.
Langue : Français, Anglais, Grec - Monnaie : Euro (€)
• Contacts : www.epidive.com
Email : epidive@epidive.com
Bureaux : 0030 27560 41236
GSM : 0030 697 650 9563

Fun - plongée - 23



Documents similaires


les plongeurs de at
fun plongee 3 2011 02 2
fun plongee 3 2011 reportage
1x3azxj
w09 rappels sur les tables de plongee
abysse affiche voyage estartit 2018


Sur le même sujet..