20110109 Rapport Sondage situation politique VF .pdf



Nom original: 20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdfAuteur: Hosni

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 03/09/2011 à 15:26, depuis l'adresse IP 174.88.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 908 fois.
Taille du document: 1.3 Mo (29 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Institut de Sondage et de Traitement
de l’Information Statistique

Agence Tunis Afrique Presse

« Sondage d’opinion sur la situation
politique en Tunisie »

TUNIS – Septembre 2011

ISTIS, 30 rue d’IRAK 1002 TUNIS - TUNISIE
Tél : 216 71 28 40 46

Fax : 216 71 79 38 65

E-mail : istis@planet.tn
Site Web : www.istis-tunisie.com

Sommaire
Préambule ............................................................................................................................................... 1
Méthodologie .......................................................................................................................................... 2
Première partie : La situation actuelle du pays ....................................................................................... 5
Opinion sur la situation sécuritaire ..................................................................................................... 6
Opinion sur la situation économique .................................................................................................. 7
Performance du gouvernement provisoire ......................................................................................... 7
Performance des Média ...................................................................................................................... 8
Opinion sur les revendications sociales .............................................................................................. 8
Opinion sur les performances de l’UGTT ............................................................................................ 9
Opinion sur les performances des partis politiques ............................................................................ 9
Les risques que pourraient connaître le pays ................................................................................... 10
Deuxième partie : La révolution et les média ....................................................................................... 12
Troisième partie : La perception et les tendances politiques ............................................................... 14
Intérêt des tunisiens à la politique .................................................................................................... 14
Les partis politiques........................................................................................................................... 16
Les inscriptions des électeurs sur les listes électorales..................................................................... 22
Les intentions de vote ....................................................................................................................... 25
Conclusion ............................................................................................................................................. 26

Préambule
Depuis le 14 janvier 2011, la Tunisie a connu des bouleversements politiques ayant engendré
des désordres et des confusions dans divers domaines de la vie quotidienne du tunisien
appelé à participer pour la première fois dans l’histoire du pays à des élections libres,
pluralistes et démocratiques.
Ce sondage essaye d’apporter des réponses à certaines interrogations sur :
 La perception des tunisiens vis-à-vis de la situation actuelle du pays au niveau de la
sécurité, de l’économie, des média, des performances du gouvernement provisoire…
 Les risques perçus par la population tunisienne sur l’avenir du pays.
 L’opinion des tunisiens sur les revendications sociales et leur impact.
 Le comportement des tunisiens vis-à-vis des média après la révolution du 14 janvier.
 Le paysage et la vie politique tels qu’ils se profilent aux yeux des tunisiens.
 la perception du tunisien concernant ces questions actuellement sujets à débat et
polémique.
 Le degré de connaissance du paysage politique.
 Les intentions de vote lors des prochaines élections.

1

Méthodologie
Ce sondage a été réalisé auprès d’échantillon de 2717 personnes a été sélectionné selon la méthode
des quotas par région, milieu, genre et âge. Pour des raisons de représentativité selon le niveau
d’éducation, le taux d’inscription à la liste électorale ainsi que les quatre variables utilisées pour
arrêter les quotas, un redressement a été pratiqué sur les données collectées. Il s’agit d’accorder un
coefficient de redressement à chaque individu qui servira de pondération aux réponses. Cette
méthode est appelée la stratification a postériori, elle consiste à calculer des coefficients de
pondération aux personnes ayant répondu à l’enquête pour caler l’échantillon à la structure de la
population mère selon certains critères, dans le cas du sondage sous-revu les variables utilisées sont
présentées dans le tableau suivant :
Population électorale totale
Répartition par âge

Echantillon redressé
Répartition par âge
34.0%

33.3%
21.3%

18-29

30-39

18.1%

40-49

21.6%
13.5%

13.8%

50-59

60 et +

18-29

Répartition par milieu

30-39

18.0%

40-49

12.9%

13.5%

50-59

60 et +

Répartition par milieu
Rural
32.2%

Rural
33.9%

Urbain
66.1%

Urbain
67.8%

Répartition par région
23.2%

Répartition par région

23.2%
13.9%

23.2%
13.9%

13.3%

11.6%

23.2%

9.1%

13.3%

11.6%

9.1%
5.6%

5.6%

DT

NE

NO

CE

CO

SE

SO

DT

Répartition par genre
F
50.6%

F
50.6%

M
49.4%

Néant

Primaire

Secondaire

CE

CO

SE

SO

M
49.4%

Répartition par niveau d’éducation

35.4%

18.6%

NO

Répartition par genre

Répartition par niveau d’éducation
32.4%

NE

31.7%
13.5%

16.2%

Supérieur

Néant

37.8%
14.3%

Primaire

Secondaire

Supérieur

2

La taille de l’échantillon a été arrêtée sur la base de la formule suivante :

où : n : taille minimale de l’échantillon
=1.96 pour un niveau de confiance de 95%
: marge d’erreur tolérable fixée ici à 1.5%
: proportion d’individus connaissant au moins un parti politique même de nom, ce taux a été fixé à
63% sur la base des résultats du sondage réalisé au mois d’avril 2011.
: effet de grappe fixé à 1.2 d’après l’expérience lors du sondage précédent, l’effet de similitude des
personnes interrogées semble limité.
En appliquant cette formule la taille minimale de l’échantillon s’élève à 2686. Pour des raisons de
contraintes liées à la répartition de la population, il a été décidé d’augmenter la taille de
l’échantillon à 2717 personnes.

Une équipe de 35 enquêteurs expérimentés a été mobilisée pour réaliser les opérations de collecte.
L’enquête a été administrée par téléphone et en face à face en arabe sur la base d’un questionnaire
préétabli comportant quatre volets. Lors des premières interviews téléphoniques les enquêteurs ont
senti une certaine réticence de la part des tunisiens à répondre au questionnaire, le bureau a alors
décidé de lancer des opérations de collecte en face à face.
Le sondage s’est déroulé selon les étapes suivantes :

Définition des
objectifs

Echantillonnage

Elaboration du
questionnaire

Formation des
agents de collecte

Conduite des
opérations de
collecte en face à
face

Déploiement du
personnel sur le
terrain

Modification des
supports de
collecte

Réalisation de
l'enquête pilote

Elaboration du
masque de saisie
sous CSPRO

Chiffrement et
codification

Saisie informatique
des données

Fusion des fichiers
saisis

Rapport
d'analyse

Calcul des
coefficients de
redressement et
Tabulation

Contrôle de qualité

Exportation des
données vers SAS

3

Ce rapport décrit les résultats du sondage effectué au cours de la période du 15 au 28 août 2011.
Dans une première section, le rapport analyse l’opinion des tunisiens sur la situation actuelle du
pays, dans une deuxième section, le rapport décrit l’impact de la révolution du 14 janvier sur les
medias perçu par la population tunisienne et dans une troisième partie, le rapport examine la
perception et les tendances de la vie politique.
Les analyses essayent dans la limite du possible d’apporter des comparaisons d’évolution de l’opinion
publique tunisienne du mois d’avril au mois d’août 2011.
L’institut ISTIS a réalisé un premier sondage au mois d’avril 2011, le rapport est disponible à l’adresse
suivante : http://www.istis-tunisie.com/medias/rapport-situation-politique-media-presse.pdf.

4

Première partie : La situation actuelle du pays
Près de huit mois après la révolution 14 janvier 2011 et à moins de deux mois d’un scrutin très
attendu, la connaissance de l’opinion du tunisien sur un ensemble de questions concernant la
situation actuelle du pays devient de plus en plus urgente. En effet, plusieurs questions du sondage
effectué au mois d’avril 2011 ont été reprises et posées aux sondés concernant le volet de « la
situation actuelle du pays ». Cette première partie décrit la perception des tunisiens vis-à-vis de la
situation actuelle et le futur proche.
D’une manière générale, la situation actuelle du pays est jugée incompréhensible par 50.9% des
sondés, 27.2% jugent qu’elle est normale après une révolution, 11.8% ne ressentent aucun
changement et 10.1% la trouvent douteuse.
Ainsi, le graphique ci-dessous montre qu’il n’y a pas eu de changement sensible d’opinions par
rapport aux résultats du sondage du mois d’avril 2011.

De manière générale, comment vous évaluez la situation actuelle du pays ?

52.6%

avr-2011
50.9%

août-11

27.2%
22.7%

13.7%
11.0% 10.1%

Situation douteuse

Situation
incompréhensible

Situation normale après
une révolution

11.8%

Situation sans aucun
changement

5

Concernant l’évolution de la situation du pays dans un futur proche, 56.2% des personnes
interrogées estiment que la situation du pays ne semble pas claire, 19.2% pensent que la situation de
la Tunisie se complique davantage et 24.6% des sondés déclarent que la Tunisie est sur la bonne voie.
Ainsi, comparées aux résultats du sondage du mois d’avril 2011, les réponses semblent évoluer
timidement vers une opinion positive, même si globalement les trois quarts des tunisiens pensent
toujours que la situation du pays n’est pas claire et à la limite douteuse.
Comment vous jugez l'évolution de la situation du pays ?
avr-11

août-11
66.1%
56.2%

24.6%

19.9%

19.2%

14.0%

Nous sommes sur la bonne voie

La situation se complique
davantage

La situation n'est pas claire

Cette perception générale provient surtout du degré d’insatisfaction par rapport à la situation
sécuritaire et économique. Les revendications sociales et la faible performance de l’UGTT et des
partis politiques représentent aussi des facteurs d’insatisfaction de la population tunisienne.

Opinion sur la situation sécuritaire
Plus de la moitié des répondants (57%) se sont déclarés insatisfaits de la situation sécuritaire, 25%
sont moyennement satisfaits et seulement 18% sont satisfaits. Ce sentiment d’insécurité dominant
peut s’expliquer en grande partie par l’insatisfaction dominante de la performance du gouvernement
provisoire, comme indiqué plus bas. Par ailleurs, on retrouve presque les mêmes proportions que
celles du sondage du mois d’avril 2011.
Avril 2011

Août 2011
Satisfait
18%

Satisfait
19%

Moyenneme
nt satisfait
24%

Insatisfait
57%

Moyenne
ment
satisfait
25%

Insatisfait
57%

6

Opinion sur la situation économique
Concernant la situation économique, 61% des répondants se sont déclarés insatisfaits, 28% sont
moyennement satisfaits et uniquement 11% sont satisfaits. Par rapport au mois d’avril le taux de
satisfaction de la population tunisienne vis-à-vis de la situation économique a enregistré une baisse
de 7 points, pour se situer à 11% seulement, contre 18% au mois d’avril 2011.

Avril 2011

Août 2011

Satisfait
18%

Satisfait
11%

Insatisfait
57%

Moyennem
ent satisfait
25%

Moyennem
ent satisfait
28%
Insatisfait
61%

Performance du gouvernement provisoire
Les résultats du sondage montrent que le taux de satisfaction de la population à l’égard des
performances du gouvernement provisoire se situe à 21%, contre 31% au mois d’avril, perdant ainsi
10 points dans la confiance des tunisiens au cours des quatre derniers mois. Parallèlement, le
pourcentage de personnes insatisfaites a augment de 9 points et se situe au mois d’août 2011 à 48%.

Avril 2011
Satisfait
31%

Août 2011
Satisfait
21%
Insatisfait
39%
Insatisfait
48%

Moyenne
ment
satisfait
30%

Moyenne
ment
satisfait
31%

7

Performance des Média
L’insatisfaction à l’égard de la performance des Média est globalement élevée : presque les trois
quart des répondants (47% et 29 %) ont déclaré être insatisfaits ou moyennement satisfaits de la
performance des Média. Le taux de satisfaction a considérablement diminué entre les mois d’avril et
août (il est passé de 34% à 24%).

Avril 2011

Août 2011
Satisfait
24%

Satisfait
34%

Insatisfait
42%

Moyenne
ment
satisfait
24%

Insatisfait
47%
Moyenne
ment
satisfait
29%

Opinion sur les revendications sociales
La population tunisienne semble de plus en plus insatisfaite des revendications sociales qui se sont
multipliées au cours des derniers mois. L’opinion des tunisiens sur les revendications sociales est
globalement négative, les deux tiers déclarent leur insatisfaction contre seulement 11% de
personnes satisfaites et 21% moyennement satisfaites.

Avril 2011

Août 2011

Satisfait
19%

Moyenne
ment
satisfait
26%

Satisfait
11%

Insatisfait
55%

Moyenne
ment
satisfait
21%

Insatisfait
68%

8

Opinion sur les performances de l’UGTT
L’opinion négative sur les revendications sociales se retrouve au niveau des performances de l’UGTT.
En effet, les deux graphiques ci-dessous montrent principalement que le taux d’insatisfaction des
tunisiens par rapport aux performances de l’UGTT a sensiblement augmenté depuis le mois d’avril
2011. Ainsi, au cours du mois d’août 2011, on enregistre presque les deux tiers des répondants qui se
déclarent insatisfaits des performances de l’UGTT.

Avril 2011

Août 2011
Satisfait
11%

Satisfait
20%

Insatisfait
55%

Moyenne
ment
satisfait
25%

Moyenne
ment
satisfait
25%
Insatisfait
64%

Opinion sur les performances des partis politiques
Le sondage montre que le niveau de satisfaction des tunisiens par rapport aux partis politique se
situe à un niveau très faible (7%). Le taux d’insatisfaction vis-à-vis des performances des partis
politiques a augmenté de 64% au mois d’avril 2011 à 70% au mois d’août 2011.
Cette situation s’explique par le manque d’intérêt manifesté par les tunisiens, décrit plus loin dans ce
document, à l’égard de la politique de manière générale et des activités des partis politiques de
manière plus précise.

Avril 2011

Août 2011

Satisfait
13%

Satisfait
7%
Moyenne
ment
satisfait
23%

Moyenne
ment
satisfait
23%
Insatisfait
64%

Insatisfait
70%

9

Les risques que pourraient connaître le pays
Les éventuels risques que pourraient connaître la Tunisie dans l’avenir se présentent par ordre
d’importance comme suit :










Retour de l’insécurité (50%).
Engagement du pays vers une crise économique (49.5%).
Echec de s’orienter vers un réel développement (43.1%).
Echec du gouvernement provisoire à réaliser des élections équitables (37.7%).
Echec de la mise en place des bases d’un véritable système démocratique (37.6%).
Confinement et confiscation de la révolution par des mouvements extrémistes (37.4%).
Poursuite du gouvernement provisoire à une durée indéterminée (32.3%).
Echec du pluralisme et retour vers un système à parti unique (27.5%).
Retour d’un régime dictateur (18.4%).
Quelle est votre opinion sur les éventuels risques que pourrait connaître la Tunisie dans l'avenir

Avril 2011
D'accord

Retour d'un régime dictateur

Ne pas s'orienter vers un réel
développement

Août 2011

Pas du tout d'accord

22.9

Ne pas jeter les bases d'un véritable
système démocratique

Retour de l'insécurité
Confinement et confiscation de la
révolution par les suppots de l'ancien
régime
Confinement et confiscation de la
révolution par des mouvements
extrémistes
Poursuite du gouvernement provisoire
à une durée indéterminée
Echec du pluralisme et retour vers un
système à parti unique

Pas du tout d'accord

-4.5

18.4
77.1

81.6

42.5

+0.6

43.1
57.5

56.9

49.4
50.6

Engagement du pays vers une crise
économique
Echec du gouvernement provisoire à
réaliser des élections équitables

D'accord

+0.1

49.5
50.5

39.4

-1.7

37.7
60.6

43.2

62.3
37.6

-5.6

56.8

62.4

38.6

50.0
50.0

61.4
34.3

+11.4

37.4
65.7

31.6

62.6
33.0

68.4
36.6

67.0
32.3

63.4

67.7

+3.1

+1.4

-4.3

27.5
72.5

10

L’analyse des réponses collectées au mois d’août indique un changement, par rapport aux réponses
du mois d’avril, dans le classement des éventuels risques que pourraient connaître la Tunisie. En
effet, la moitié des sondés s’accordent sur les risques d’un retour à l’insécurité et l’engagement du
pays dans une crise économique. Ce sentiment d’inquiétude partagé par une majorité des personnes
interrogées peut être expliqué par un risque de retour à une vague de tensions au début de la
campagne électorale et l’approche de la date des élections de l’assemblée constituante.
Face à ce climat d’incertitude qui se profile, les personnes interrogées indiquent dans une proportion
de 68.7% l’existence d’une relation entre la faible performance du gouvernement provisoire dans
divers domaines et la poursuite des tensions sociales.
Pensez-vous qu'il y a une relation entre les performances du gouvernement
et la poursuite des tensions sociales

Non
31.3%

Oui
68.7%

Aussi, pour une majorité de 59.8%, la dégradation de la situation économique du pays est en relation
étroite avec les performances du gouvernement provisoire.
Pensez-vous qu'il y a une relation entre les performances du gouvernement
et la dégradation de la situation économique du pays

Non
40.2%
Oui
59.8%

11

Deuxième partie : La révolution et les média
Avant la révolution du 14 janvier 2011, 42.5% des tunisiens s’intéressaient aux informations, cette
proportion a augmenté à 91.4% au mois d’avril 2011, elle s’est ensuite réduite à 77.1% au mois
d’août 2011.
Est-ce que vous vous intéressiez aux informations
pendant l'époque du régime déchu

Est-ce que vous vous intéressez aux informations
actuellement
(au mois d’avril 2011)
91.4%

100%
80%
60%

100%

57.5%
42.5%

80%

40%

60%

20%

40%

0%

20%
Oui

8.6%

0%

Non

Oui

Non

Est-ce que vous vous intéressez aux informations actuellement
(au mois d’août 2011)
77.1%

100%
80%
60%

22.9%

40%
20%
0%
Oui

Non

Concernant les émissions télévisées de débat politique consacrées aux partis politiques, une
proportion de 53.9% ne s’y intéresse pas du tout. Ceux qui déclarent qu’ils s’intéressent aux
émissions consacrées aux partis politiques, portent dans une proportion de 20.5% un jugement
positif, en revanche plus de 34% trouvent ces émissions non satisfaisantes.
Est-ce que vous vous intéressez aux
émissions consacrées aux partis politiques

Quel est votre jugement sur ces émissions
44.9%

Non
53.9%

19.9%
14.7%

17.9%
2.6%

Oui
46.1%

Très
Mauvaises Moyennes
mauvaises

Bonnes

Excellentes

12

Les résultats du sondage du mois d’avril montrent une nette amélioration de l’opinion du public sur
la crédibilité et la qualité des média tunisiens par rapport à la période d’avant le 14 jenvier. En effet,
avant la révolution les média sont jugés non crédibles par une majorité de 83.2%, cette proportion a
atteint 23.3% au mois d’avril 2011 et 46.2% au mois d’août 2011, indiquant de la sorte que les média
commencent à perdre leur crédibilité vis-à-vis des tunisiens.
Quelle est votre évaluation de la crédibilité et la qualité des informations des média tunisiens

Avant le 14 janvier 2011

(en %)
80
61.3
60
40

21.9
11.1

20

3.9

1.8

Bonne

Excellente

0
Très faible

Plutôt faible

Moyenne

Avril 2011

(en %)

35.4

40

25.5

30
20

10.7

12.6

Très faible

Plutôt faible

15.8

10
0
Bonne

Excellente

Août 2011

(en %)
40

34.0
27.7

30
20

Moyenne

18.5

16.6

10

3.2

0
Très faible

Plutôt faible

Moyenne

Bonne

Excellente

13

Troisième partie : La perception et les tendances politiques
Intérêt des tunisiens à la politique
Après avoir connu une réconciliation avec la politique juste après la chute de la dictature de Ben Ali,
les tunisiens semblent se désintéresser de la politique. Le pourcentage de ceux qui ne s’intéressaient
pas à la politique dépassait 75% avant la révolution, quelques mois après la révolution cette
proportion s’est limitée à 20%, actuellement elle se situe à 45.2%.

Quel est votre degré d'intérêt à la politique
Avant la Révolution

54.0

avr-11

(en %)

août-11

30.3

21.5

26.0

23.7

22.3

29.4
24.6

15.6

14.4
10.5

9.5

9.1
5.5

Totalement
désintéressé

Plutôt désintéressé

Moyennement
intéressé

Plutôt Intéressé

3.8

Très intéressé

14

Les opinions sur l’existence d’une culture politique chez le citoyen tunisien sont assez partagées
mais n’ont pas connu de modification remarquable entre le mois d’avril 2011 et le mois d’août
2011. Près de la moitié des personnes interrogées considèrent que le tunisien dispose d’une
faible culture politique, contre 26% déclarant que la culture politique chez le tunisien est assez
élevée.

Est-ce que vous considérez qu'il existe une culture politique en
Tunisie
avr-11

(en %)

août-11

30.9
26.7 27.0

24.9
22.1
19.4

18.4
14.0
9.0

Très faible

Plutôt faible

Moyenne

Plutôt élevée

7.7

Très élevée

Le degré de connaissance du paysage politique en Tunisie semble connaître une nette évolution.
Même si le pourcentage de ceux qui disposent d’un degré élevé de connaissance de la situation
politique reste relativement faible (18.2%), cette proportion a néanmoins gagné 7 points depuis
avril 2011.

Quel est votre degré de connaissance de la situation politique en
Tunisie
avr-11

août-11

37.6
30.3
25.6

23.8

26.0

27.2

14.2
8.4
3.0

Très faible

Plutôt faible

Moyenne

Plutôt élevée

4.0

Très élevée

15

Les partis politiques
Les résultats du sondage montrent que le pourcentage de tunisiens ne connaissant aucun parti
politique s’élève à 19.2% (contre 36.5% au mois d’avril 2011). Environ 22% des tunisiens ne
connaissent qu’un seul parti et ceux qui connaissent plus de 4 partis représentent 23%.

Quels sont les partis politiques que vous connaissez même de nom
(en %)
25

Question spontanée sans assistance par la liste des partis

22.1
19.2

17.9

17.8

20

11.3

15

11.7

10
5
0
Aucun

1

2

3

4

5 et plus

Nombre de partis

Concernant la préférence, 56.9% déclarent n’apprécier aucun parti, 35.4% apprécient un seul parti et
le reste (7.7%) apprécient plus d’un parti politique.

Quels sont les partis politiques que vous appréciez
(en %)

56.9

60
50
35.4
40
30
20
5.2
10

1.4

0.3

0.8

0
Aucun

1

2

3

4

5 et plus

16

Le mouvement Nahdha occupe la première place en termes de notoriété, plus de 72% des tunisiens
déclarent spontanément le connaitre, même de nom. Il est suivi du PCOT avec un taux de notoriété
de 24.5%, du PDP avec 22.3% et du FDLT avec 20.5%.
Au niveau du classement, à partir de la 9ème position le taux de notoriété descend au dessous de la
barre des 5%.

Nom du parti
Mouvement Nahdha
Parti communiste des ouvriers de Tunisie
Parti Démocrate Progressiste
Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL)
Parti de la Nation « Watan »
Mouvement Tajdid
Mouvement des Démocrates Socialistes
Parti du Congrès pour la République
Perspective Tunisie (Afak)
Parti de l'Initiative
Mouvement du peuple
Union patriotique libre
Parti Al Majd
Parti Al Wifak
Parti des Verts pour le Progrès (PVP)
Parti de la fidélité pour la Tunisie
Mouvement El-Baâth
Union Démocratique unioniste (UDU)
Parti de la Liberté pour la Justice et le Développement
Parti Social de Gauche
Mouvement Unioniste Progressiste
Parti Libéral Maghrébin
Mouvement de l'unité populaire
Mouvement des Nationalistes Démocrates
Parti pour le progrès
Parti du travail tunisien
Parti libre destourien tunisien démocratique
Parti de la Gauche Moderne
Parti Républicain pour la Liberté et la Justice
Parti du Développement et de la Justice
Parti de la Justice et de la Liberté
Parti de la Justice et de l’Egalité
Parti de l'avenir (Almustakbal)
Al Amana
Mouvement de la deuxième république
Parti du travail patriotique et Démocratique de Tunisie
Mouvement National de la Justice et du Développement
Parti de la Tunisie Verte
Parti de la Justice et du Développement

Taux de
notoriété
en %
72.18
24.47
22.30
20.46
10.28
10.24
8.33
6.22
4.58
4.49
4.26
3.55
3.17
2.32
2.06
1.45
1.19
0.85
0.83
0.76
0.73
0.69
0.66
0.64
0.63
0.51
0.50
0.45
0.44
0.35
0.34
0.32
0.30
0.28
0.24
0.23
0.22
0.17
0.17
17

Nom du parti
Parti des Forces du 14 janvier 2011
Mouvement de l'Union Populaire
Parti de l'Unité Populaire Républicaine
Mouvement de la vertu
Parti Social Démocrate
Parti Liqaa des Jeunes Libres
Parti de l'unité et de la réforme
Al Irada
Parti de la Liberté et du Développement
Parti de la Dignité pour la Justice et le Développement
Mouvement de la Réforme et du Développement
Parti de la Dignité et du Travail
Parti progressiste républicain tunisien
Parti démocrate-social de la nation
Mouvement des Unionistes Libres
Coalition pour la Tunisie
Mouvement Bledi
Courant Al Ghad
La Tunisie moderne
Parti Républicain
Parti Taliaa Arabe Démocrate
Mouvement des Jeunes Tunisiens Libres
Mouvement de la Tunisie nouvelle
Parti de la jeunesse libre
Jeunesse de la Tunisie de demain
Parti Tunisien des Libres « Al Ahrar »
Parti de la Réforme Constitutionnelle
Appel républicain
Mouvement citoyenneté
Parti des Jeunes Démocrates
Parti de la Dignité et du Développement
Parti populaire pour la liberté et le progrès
Front Populaire Unioniste
Parti de la Tunisie de la Dignité
Parti de la culture et du travail
Parti de la Dignité et de l’Egalité
Coalition Nationale pour la Paix et le Développement
Parti démocratique pour la justice et la prospérité
Parti de la voix de la république
Parti de la modernité
Congrès démocratique social
Parti du Néo-Destour

Taux de
notoriété
en %
0.17
0.14
0.14
0.14
0.13
0.12
0.12
0.11
0.10
0.10
0.10
0.10
0.10
0.10
0.09
0.09
0.09
0.08
0.07
0.06
0.06
0.05
0.05
0.05
0.05
0.04
0.04
0.04
0.03
0.02
0.02
0.02
0.02
0.02
0.02
0.01
0.01
0.01
0.01
0.01
0.01
0.01

18

Les statistiques sur le degré de préférence s’éloignent du taux de notoriété, les tunisiens déclarent
préférer le mouvement Nahdha à hauteur de 22.8% le positionnant à la première place des
préférences, en seconde position se trouve le PDP avec 8.7%, suivi du FDTL avec 5.9% et du MDS
avec 3.1%.
Rappelons ici que près de 57% des tunisiens déclarent n’avoir aucune préférence pour les partis
politiques. C’est ce qui explique les taux de préférence relativement faibles pour certains partis
politiques.

Nom du parti
Mouvement Nahdha

Taux de
préférence
en %
22.82

Parti Démocrate Progressiste

8.66

Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés

5.93

Mouvement des Démocrates Socialites

3.14

Parti communiste des ouvriers de Tunisie

2.28

Parti de la Nation « Watan »

1.62

Mouvement Tajdid

1.37

Parti du Congrès pour la République

1.26

Parti de l'Iniative

1.09

Union patriotique libre

0.83

Perspective Tunisie (Afak)

0.82

Parti Al Majd

0.59

Mouvement du peuple

0.49

Parti du travail tunisien

0.39

Union Démocratique unioniste

0.28

Parti de la Justice et de l’Egalité

0.27

Parti Al Wifak

0.25

Parti de l'Unité Populaire Républicaine

0.24

Parti des Verts pour le Progrès

0.23

Mouvement El-Baâth

0.23

Parti Social de Gauche

0.22

Al Amana

0.19

Mouvement de la deuxième république

0.19

Mouvement Unioniste Progressiste

0.18

Parti libre destourien tunisien démocratique

0.18

19

Nom du parti
Parti de l'avenir (Almustakbal)

Taux de
préférence
en %
0.14

Parti de la Justice et du Développement

0.13

Mouvement des Nationalistes Démocrates

0.12

Parti de la Gauche Moderne

0.07

Mouvement de l'unité populaire

0.06

Mouvement de l'Union Populaire

0.06

Parti de la fidélité pour la Tunisie

0.06

Parti de la Dignité pour la Justice et le Développement

0.05

Jeunesse de la Tunisie de demain

0.05

Mouvement de la vertu

0.04

Parti Social Démocrate

0.03

Parti de la Tunisie Verte

0.03

Parti Libéral Maghrébin

0.03

Parti du Développement et de la Justice

0.03

La Tunisie moderne

0.03

Mouvement National de la Justice et du Développement

0.02

Mouvement de la Réforme et du Développement

0.02

Front Populaire Unioniste

0.02

Courant Al Ghad

0.02

Parti de la Dignité et de l’Egalité

0.01

Parti des Jeunes Démocrates

0.01

Parti de la Liberté pour la Justice et le Développement

0.01

Parti de la Dignité et du Développement

0.01

Parti des Forces du 14 janvier 2011

0.01

Mouvement de la Dignité et de Démocratie

0.01

Al Irada

0.01

Parti de la voix de la république

0.01

Parti de la culture et du travail

0.01

20

Depuis le mois d’avril 2011, les partis politiques n’ont pas réussi à convaincre le citoyen, l’opinion de
celui-ci est restée stable depuis quelques mois : Au mois d’août 2011, uniquement 13% déclarent que
les partis politiques actuels les représentent et reflètent leurs avis. Les deux tiers des tunisiens
considèrent que les partis politiques ne les représentent pas et ne reflètent pas leurs avis.

A quel degré vous considérez que les partis politiques actuels vous représentent et
reflètent votre avis
Avril 2011

(en %)
60

48.6

50
40

24.2

30

20.1

20
10

4.8

2.3

Assez bonne

Parfaitement

0
Aucunement

Faiblement

Moyennement

Août 2011

(en %)
50

43.2

40
30

23.3

20

19.8
11.2

10

2.6

0
Aucunement

Faiblement

Moyennement

Assez bonne

Parfaitement

Interrogés sur la constituante, 59.4% des tunisiens semblent méconnaître le rôle et les attributions
de cette assemblée.

(en %)
40.0
35.0
30.0
25.0
20.0
15.0
10.0
5.0
0.0

Quel est votre niveau de connaissance vis-à-vis du rôle de la
contituante
33.5
25.9
20.3
14.9
5.4

Très faible

Faible

Moyen

Elevé

Excellent

21

Les inscriptions des électeurs sur les listes électorales
L’Instance Supérieure Indépendante des Elections a déclaré que le pourcentage des personnes
inscrites à la liste électorale a atteint 58%. Interrogées sur les raisons de leur inscription, plus de 90%
évoquent le devoir national, 34.5% considèrent que c’est une étape historique importante pour la
Tunisie de demain et 28.9% veulent participer pour une fois dans leur vie à des élections libres.

Avez-vous inscrit votre nom dans la liste électorale

Non
42.1%
Oui
57.9%

Pour quelles raisons vous-vous êtes inscrit dans la liste électorale
100.0
90.4
90.0
80.0
71.1
70.0

65.5

60.0
50.0

Oui

40.0

34.5

Non

28.9

30.0
20.0
10.0

9.6

0.0
Devoir national

Participation aux élections

Etape historique
importante

22

Selon les déclarations des personnes interrogées, inscrites ou non inscrites dans les listes électorales,
le taux élevé d’abstention à l’inscription (42%) s’explique par la multiplicité des partis politiques, le
manque de visibilité par rapport aux intentions de votes, la faible confiance dans les partis politiques,
le flou et la confusion qui règnent autour des programmes des partis politiques et l’ignorance du rôle
du conseil constitutionnel.

A votre avis, pour quelles raisons les gens ne se sont pas inscrits dans les listes électorales
Oui

Non

65.7

Nombre important de partis politiques

34.3

58.3

Les gens ne savent pas pour qui ils voteront

41.7

44.9

Manque de confiance dans les partis politiques

Flou et confusion dans les programmes des
partis politiques

Par ignorance du rôle du conseil constitutionnel

Les gens ne se sentent pas concernés

55.1

36.1
63.9

24.1
75.9

19.2
80.8

0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%

23

L’accroissement important du nombre de partis politiques engendre un manque de visibilité chez les
électeurs par rapport à leurs programmes et sème le doute et le manque de confiance entre le
citoyen et ses éventuels représentants.

Pensez-vous qu'il y a une relation entre l'accroissement
du nombre de partis politiques et le manque de visibilité
chez les électeurs vis-à-vis des programmes politiques et économiques de ces partis
Non
14.3%

Oui
85.7%

La faiblesse d’une culture citoyenne peut aussi expliquer le taux d’abstention à l’inscription dans les
listes électorales.

Peut-on expliquer la faiblesse du nombre d'inscrits
à la liste électorale par l'absence d'une culture citoyenne chez le tunisien
Non
16.7%

Oui
83.3%

24

Les intentions de vote
Environ 72% des tunisiens ont l’intention de voter lors des prochaines élections et ce,
indépendamment de leur situation par rapport à la liste électorale et de leur degré de connaissance
vis-à-vis du rôle de la constituante.

Avez-vous l’intention d’aller voter le 23 octobre prochain
Pas encore
décidé
11%
Non
17%

Oui
72%

Les deux tiers de ceux qui ont l’intention de voter n’ont pas encore décidé pour qui ils vont accorder
leur vote. Ceux qui ont déjà décidé de leur choix déclarent dans une proportion de 47.5% que leur
décision pourrait changer d’ici le 23 octobre 2011.

Pour ceux qui ont déclaré qu’ils ont la ferme intention d’aller voter le 23 octobre 2011 :
Avez-vous décidé pour qui vous voteriez
Oui
34.2%

Non
65.8%

Votre choix est-il définitif
Pourrait
changer
47.5%

Définitif
52.5%

25

Conclusion
En conclusion, il ressort de ce sondage sur le plan politique que :


Huit mois après la révolution, les tunisiens jugent la situation de leur pays incompréhensible
et douteuse.



Les risques d’insécurité persistent, selon l’avis de la moitié de la population interrogée.



Le retour des tensions sociales face à une performance relativement faible du gouvernement
provisoire représente un facteur d’insatisfaction déterminant pour les prochaines étapes.



L’intérêt des tunisiens pour la vie politique manifesté lors des premiers mois qui ont suivi la
chute du régime Ben Ali semble s’affaiblir. Les personnes désintéressées par les émissions
politiques, les partis et la situation politique sont de plus nombreux.



Même si certains partis politiques disposent d’une notoriété relativement élevée et une
appréciation prononcée, la population ne se reconnait pas dans les idées véhiculées.



La multiplicité des partis politiques, le manque de visibilité par rapport aux intentions de
votes, la faible confiance dans les partis politiques, le flou et la confusion qui règnent autour
des programmes des partis politiques et l’ignorance du rôle du conseil constitutionnel sont
autant de facteurs ayant freiné les tunisiens à s’inscrire dans la liste électorale.



Le sentiment d’indécision et d’incertitude par rapport à l’échéance du 23 octobre 2011.

26


Aperçu du document 20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 1/29
 
20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 2/29
20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 3/29
20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 4/29
20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 5/29
20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf - page 6/29
 




Télécharger le fichier (PDF)


20110109_Rapport Sondage situation politique_VF.pdf (PDF, 1.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


20110109 rapport sondage situation politique vf
p05quo30
enquete de perception societe civile tunisie janvier 2012 rapport
rapport sur la situation des droits humains des femmes et l egalite des sexes en tunisie
newsletter n23 fr 1
rapport de diagnostic version finale

Sur le même sujet..