Le Petit Journal du Grand Planoise N°7 Mars 2012 Planoise Avenir .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: Le Petit Journal du Grand Planoise N°7 Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf
Auteur: jacques barbier

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Acrobat PDFMaker 10.1 pour Publisher / Acrobat Distiller 10.1.2 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 19/03/2012 à 21:10, depuis l'adresse IP 92.102.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1760 fois.
Taille du document: 3 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Le petit journal
du
Grand Planoise

Planoise-Chateaufarine-Les Hauts de Chazal-Z.I. de Trépillots
22000 habitants

CASSIN, le renouveau...
Grâce au Noël des commerçants !
Mars 2012

N°7 !

Consultez-nous : www.grandplanoise.over-blog.com
Contactez-nous : legrandplanoise@db.mail.com
1

Appel à témoins...
Planoise possède une diversité exceptionnelle de talents. Mais, individuellement difficile à promouvoir, ces
compétences sont méconnues. Aujourd’hui, elles sont
encore la face cachée de notre quartier.
Nous devons les faire connaître.
Pour cela, nous devons organiser un événement fort
capable de rassembler tous ceux qui, depuis des années, participent, séparément hélas, à l’élaboration de
cette richesse culturelle.
Il faut repousser les frontières de la communication.
Le réseau auquel on s’accroche souvent ne suffit pas, il
faut mettre nos forces en commun.
Par exemple, créer un samedi culturel ou chacun
viendra exposer ses talents : chanter, jouer, écrire,
peindre, sculpter, réciter, cuisiner...
Un samedi, en juin ou en septembre, ou tous les artistes ou acteurs de toutes les disciplines se retrouveront pour offrir à la population une journée d’exception…
Nous devons bouger ensemble, nous créer une identité ensemble, porter Planoise ensemble. Une fois par
an démontrer que nous ne sommes pas ce que disent
ceux qui prennent toujours la parole à notre place.
C’est à nous de changer le regard que porte les médias
sur notre quartier.
Cette richesse culturelle qui, pour l’instant, est cachée au cœur de chaque immeuble doit donner à Planoise l’image qui lui manque.
Faites part de vos remarques par e-mail au Petit
Journal. Merci.
Jacques Barbier.
Le petit journal du Grand Planoise
Planoise Avenir
13 avenue de l’Ile de France. 25000 Besançon.
Tél : 0626105792 ou 0670195592
e-mail : legrandplanoise@dbmail.com
Directeur publication : Jacques Barbier.
2

Une journée
festive !
L’association des
commerçants de
Cassin en partenariat avec Planoise-Avenir
s’est
mobilisée
pour offrir aux
planoisiens une
belle journée avant Noël. L’association a fait poser
des guirlandes sur la place Cassin et l’avenue du
Parc. Certains commerçants ont ajouté de jolis sapins devant leurs boutiques.
Les chevaux et la calèche avec son père Noël et ses
papillotes ont ravi les enfants qui s’en sont donnés
à cœur joie toute la journée. Le beau temps était
avec nous et tous ont apprécié le réconfort d’une
gaufre ou d’un vin chaud. Les sourires des enfants
et les messages de remerciements des habitants
du quartier ont été la plus belle récompense pour
tous ceux qui se sont donnés la peine de participer
au bon déroulement de cette journée organisée par
les membres de
l’association.

N’oubliez
pas,
on se retrouvera pour la fête
de la musique !!

CASSIN
bouge !
Jocelyne
MORTET

3

Giratoire Micropolis
Planoise
1

Parking relais

4

Polyclinique
T
R
A
M
W
A
Y

Tunnel

Beure

polis
Micro

2

Le passage du Tram impose un arrêt
de la circulation pendant 12 secondes
toutes les 5 minutes. Cela laisse présager que la remise en route de la circulation sur l’anneau à 3 voies sera complexe. Il faudra bien choisir sa trajectoire
dès son entrée sur le giratoire. La
3
conduite y sera difficile à maîtriser.
Feux bloquant l’entrée des véhicules sur le giratoire pour gérer l’écouleCentre ville
ment du trafic. Le phasage des feux sera
conditionné par des capteurs incorporés
Ce
giratoire
dépend
à la chaussée. Feux en panne interdits !
beaucoup trop de la fiabilité des feux multiples qui auront à gérer un anneau comportant 3
voies de circulation où même une signalisation au sol n’empêchera
pas la tôle froissée. Les aléas de conduite trop faciles à créer. Embouteillage à répétition garanti...
Jacques Barbier

4

FAIRE ENSEMBLE !
Le 10 Décembre 2011, à l'initiative des habitants et des associations (La Passerelle, PlanoiseAvenir, Le petit Journal du Grand
Planoise, le Comité de quartier, le
CCH avec le soutient du centre
Nelson Mandela) ont décidé une
manifestation (150 personnes)
pour crier leur
ras-le-bol de la violence et défendre l'image de leur quartier. Nous avons
pourtant des points forts comme les archives départementales, le théâtre de l'Espace, le parc urbain, le pôle Mandela. Ils ne sont pas assez mis
en évidence. Les autorités publiques doivent nous aider à inscrire cette
réflexion dans un projet de grande envergure à définir ensemble.
La préfecture nous a reçu le 13 décembre et le 24 février 2012. Pour cette dernière rencontre la ville était présente. Points évoqués :
La police Nationale : plus visible par les habitants avec les patrouilleurs,
plus de contacts avec les commerçants.
La police municipale : insuffisante dans les interventions sur les stationnements anarchiques (Epoisses/Savoie/lycées/Bonnefoy...)
La consommation d'alcool sur la voie publique : l’arrêté d'interdiction
concernant les secteurs Cassin, place de l’Europe, et parc urbain n’a jamais été appliqué. De plus sur ces lieux comme sur d'autres, il convient
d'informer les habitants avec des
panneaux rappelant l’interdiction
et d'étendre cet arrêté aux secteurs : Epoisses, Ile de France...
La vidéo-protection : demandée
depuis 2002 par Planoise-Avenir, 5
caméras seront installées à Planoise. C'est peu. De plus, le partage
du territoire entre domaine public
et domaine privé gène la mise en
place d’un projet cohérent. Au- vidéo-protection
jourd’hui, certains lieux et coursives commerciales, notamment aux Epoisses, ne seront toujours pas sécurisés ! Pourquoi cette étude n'a-t-elle pas été faite avec le concours
des associations de commerçants et des habitants ?
Ex-station-essence : le problème n'est pas de connaître les détails de la
procédure judiciaire mais de mettre la station hors d'état de nuire
(danger d’explosion) en la rayant du paysage. Il faut rénover ce lieu en
créant une façade continue allant du centre commercial à la station en
profitant des travaux concernant la station du tramway (voir notre N°5).
La sécurité est liée à la gestion positive des espaces commerciaux. Elle
nécessite aussi un pilote capable de traiter Planoise dans sa totalité.
Jean-Noël Fleury.

5

(photos Emile JOLY)

à l’impasse donnant sur la rue du Luxembourg !
Dans le programme de l’ANRU va être réhabilité le cheminement qui part du parking face au collège Voltaire en
passant derrière le bâtiment 27, 29, 31 rue du Piémont. Il
débute par un no mans land qui disparaitra au profit de
l’agrandissement de la cour de la maternelle Fourier. Les
habitants du 27, 29, 31 rue du Piémont seront sollicités
pour donner leur avis.
Plus loin, le cône indéfinissable qui côtoie la maternelle St.
Exupéry devrait lui aussi disparaître au profit d’un aménagement plus convivial qui n’est pas encore arrêté.
Il reste à définir la partie du cheminement qui se poursuivra jusqu’à la rue du Luxembourg et qui aboutira à la station du tramway. Il va de soi que ce dernier aménagement
prendra en compte l’élargissement de la ruelle qui dessert
la maison médicale et qui verra la station essence à l’abandon remplacée par un commerce.

Rolande Bellonet.

De la rue de Savoie
6

du L

TRAM

on
Stati e
nc
esse
re
cent
ial
e
m rc
Com

oi
e

e
rnell
Mate péry
u
St Ex

Sa
v

Rue du Piémont

on
Mais le
c
i a
méd

ce
Fran
e
d
e
l
Av . I

Rue

g
bour
uxem

e
rnell
Mate ier
Four

ie
Savo

ire
enta
m
é
l
E
ier
Four

Cheminement Îlot Ouest

Savoie
7

Les Oubliés

Les Obtenus

Le bonnet d’âne !

Le POINT PUBLIC…
Plus efficace à CASSIN !

Eclairage central et
façade du RIE. Une demande de notre N°2...

Entrée îlot Ouest et maison
Médicale côté tramway.

Enlever l’affreux
treillis métallique !

Ouvrir la rue Bloch

Ecole Dürer
Le labyrinthe disparaît. C’était
une demande de l’ex-Conseil
de Quartier. Cet espace sera
récupéré par l’école pour un
projet en concertation avec
l’équipe éducative...
8


Aperçu du document Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 1/8

 
Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 2/8
Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 3/8
Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 4/8
Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 5/8
Le Petit Journal du Grand Planoise N°7  Mars 2012 - Planoise-Avenir.pdf - page 6/8
 






Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00101689.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.