CHORGES itinéraire 3 T .pdf



Nom original: CHORGES itinéraire 3 T.pdfTitre: 1Auteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/03/2012 à 14:35, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 2085 fois.
Taille du document: 1.8 Mo (13 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTES ALPES
Chorges – itinéraire 3 – 99 km

1. Chorges
2. St Apolinaire
3. Réallon
4. Les Gourniers
5. Puy St Eusèbe
6. Puy Sanières
7. Baratier
8. Les Orres

9. Crots
10. Abbaye de Boscodon
11. Forêt de Boscodon
12. Fontaine de l'Ours
13. Savines le Lac
14. Fontaine des Miracles
15. Chorges

1. Chorges

2. Saint Apolinaire

Perché en balcon au-dessus du lac de
Serre Ponçon, le village présente un joli
tableau avec l'église qui le domine.

On peut accéder au lac de St-Apolinaire (alt. 1452 m) en bifurquant à gauche avant les habitations.
Lac de St Apollinaire : au pied des Aiguilles de Chabrières, ce petit lac d’origine glaciaire est un phénomène
exceptionnel dans la région.

La route contourne ensuite le pic de Chabrières.

Le torrent de Réallon

3. Réallon

Fort au dessus du village.
Un donjon carré a été construit au 12e s. Il a été entouré sans
doute à une époque très ancienne, d'une enceinte de 77 mètres
de long sur 35 mètres de large. Sans doute était-il utilisé
comme résidence par le Seigneur de Réallon ? Il servait en
outre de réduit de sécurité aux habitants en cas de danger.
Au 12e et 13e s. des nécessités agricoles amenèrent le village
situé jusque là à proximité du Château à se déplacer et à
s'installer plus bas, aux Gleizes. Réallon fut la première
résidence des futurs seigneurs de Savines qui plus tard
déplacèrent leur résidence vers Savines. Ils conservèrent leur
propriété de Réallon et y placèrent comme châtelain "Les
Chabasols" avant le14e s.

4. Les Gourniers

Porte d'entrée méridionale du Parc National des Écrins, ce
hameau est à 1500 m, le plus élevé de la Commune. Ses
maisons s'alignent le long d'une rue centrale qui monte vers la
petite chapelle du hameau.

La Marmite du Géant, très beau torrent érodé, au départ du sentier de découvertes des Gourniers

5. Puy Saint Eusèbe

6. Puy Sanières

7. Baratier

8. Les Orres

9. Crots

Autrefois entouré d'un rempart,
Crots anciennement "Les Crottes"
(las Crottas = les caves, les
voûtes... en langage local), est le
village chef-lieu d'une vaste
commune qui s'étend des rives du
lac de Serre-Ponçon (780 m) au
pic de Morgon (2326 m).

Le château de Picomtal.
www.picomtal.com
quadrilatère flanqué de quatre tours, construit au 13e s. et agrandi au 16e s.
Érigé par les seigneurs d’Embrun au 12e s. Au début, un simple donjon en bois - le château de Picomtal
fut ensuite enrichi et remanié au cours des siècles, jusqu’à la véranda de style Louisiane ajoutée au 19ème
siècle. Racheté en 1998 par Jacques et Sharon Peureux, il est aujourd’hui en parfait état, après 5 années de
travaux durant lesquels on a installé chauffage, électricité et ascenseur.
Flanqué de ses quatre tours massives à toit pointu, donnant sur un jardin à la française recréé par les
propriétaires, et entouré d’un vaste parc amoureusement entretenu, il ne se visite pas - si ce n’est le 21
septembre, lors de la journée du patrimoine, mais il se loue pour des séminaires, congrès ou autres
mariages, il n’est pas interdit de s’imaginer passant une nuit de rêve dans une de ses neuf chambres à
l’atmosphère romantique !

10. Abbaye de Boscodon
http://perso.wanadoo.fr/abbaye.boscodon/
http://www.aix-mrs.iufm.fr/formations/tice/fc/itice0304/1hernandez_projet/accueil.htm

Situé dans un très beau cadre sur fond de prairies, de belles forêts et de montagnes, c'est un imposant édifice
du 12e s. Son architecture est proche de l'art cistercien. Fondée par les moines de l'ordre des Chalais, l'abbaye
séduit par sa pureté, sa luminosité et une grande harmonie dans ses volumes, notamment la vaste église
romane à une nef, la sacristie, la chapelle, l'aile des officiers... La salle capitulaire ou Chapitre a retrouvé son
aspect médiéval. Les bâtiments ont été construits dans la pierre locale : la cargneule a servi à la reconstruction
récente du Clocher. Restaurée, l'abbatiale est redevenue un lieu de culte et de prières.
L'abbaye est animée par une vie liturgique et spirituelle. La communauté des Dominicains qui a œuvré au
sauvetage de l'abbaye de Boscodon, poursuit la restauration de ce "grand site".

11. Forêt de Boscodon
Célèbre depuis le 12e s. pour la qualité
exceptionnelle de ses sapins, la forêt de Boscodon
couvre 850 ha et offre une rare variété d’espèces
ligneuses. On en dénombre 64, soit presque la
moitié des espèces vivantes en France.
Principalement composée de hêtraies sapinières qui
offrent aux Sabots de Vénus l’une de ses plus belles
stations, elle comporte également de très précieuses
forêts de sapin.
Les mélèzes y prospèrent comme nulle part ailleurs.
Certains spécimens sont âgés de plus de 500 ans et
d’autres atteignent une hauteur impressionnante de
50 m.
La forêt de Boscodon est parcourue par de
nombreux sentiers qui sont ponctués de belvédères
offrant de splendides points de vue sur le lac de
Serre-Ponçon et la vallée de la Durance. L’abbaye
de Boscodon, qui assura l’exploitation et la
protection de cette magnifique forêt, offre, avec sa
toiture de bardeaux de mélèze, un but de promenade
très intéressant.

12. Fontaine de l'Ours
La légende de la fontaine de l’ours
Un jour de l’an 600, St-Arey, évêque de Gap fit, à l’occasion d’une rocambolesque aventure, la rencontre d’un
grand ours de la montagne. Rentrant de Rome, après une visite au pape, sa charrette fut attaquée par l’animal
qui, surgissant de la forêt dévora l’un de ses bœufs. Très contrarié, Arey ordonna au féroce animal de s’atteler
à la voiture pour le ramener à Gap, ce que l’ours fit docilement.
Dès lors naquit une grande affection réciproque entre le prélat et la bête, au point dit-on, qu’il lui fut offert un
magnifique collier d’or et d’argent. Quand le saint homme mourut, la peine de son compagnon fut immense,
on le vit à la tête du cortège, hurlant son désespoir, puis il disparut à tout jamais.
Bien plus tard, sur les pentes de Morgon, les moines de Boscodon mirent à jour, au fond d’une grotte où coule
une source claire et fraîche, les restes d’un animal de grande taille qu’ils identifièrent facilement, grâce au
précieux collier qu’il portait encore. L’endroit s’appelle depuis, la fontaine de l’ours.

En rejoignant

13. Savines le Lac

14. Fontaine des Miracles
Plus de 2 heures aller-retour pour cette
fameuse fontaine !!!!!
Une route horrible…… Louise ne
méritait pas un tel calvaire

Pour voir cette horreur

Vers Chorges

15. Chorges


Aperçu du document CHORGES itinéraire 3 T.pdf - page 1/13

 
CHORGES itinéraire 3 T.pdf - page 3/13
CHORGES itinéraire 3 T.pdf - page 4/13
CHORGES itinéraire 3 T.pdf - page 5/13
CHORGES itinéraire 3 T.pdf - page 6/13
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


chorges itineraire 3 t
z nous avons ordre alphabetique visite dans le departement des hautes alpes les localites de
reglement serre poncon edf aqua challenge v1 2021
2017 11 09 details de l operation dechets serre poncon
vtf le pigneroux
vtf savine le lac

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.012s