GUILLESTRE itinéraire 1 T la ville .pdf



Nom original: GUILLESTRE itinéraire 1 T la ville.pdf
Titre: GUILLESTRE
Auteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Conv2pdf.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/03/2012 à 14:41, depuis l'adresse IP 87.67.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1146 fois.
Taille du document: 879 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DES HAUTES ALPES
Guillestre - itinéraire 1 – visite pédestre

1. Parking
2. Rue des Champs Elysées
3. Avenue du Docteur Julien guillaume
4. Place du Général Albert.
5. Rue du joli cœur

6. Place du Priouré
7. Place du Portail
8. Rue Maurice Petsche
9. Place Sainte Catherine
10. Parking

1. Parking de la Mairie – point de départ de la visite

2. Rue des Champs Elysées

Tour d'Eygliers ou Tour Guillaume
Porte de ville, la Tour d'Eygliers est un vestige des
remparts médiévaux. Elle fut construite en 1392 et servait
à défendre la porte de l'ancienne route qui menait à
Eygliers.

3. Avenue du Docteur Julien Guillaume
La muraille des remparts (ou Barris) faisait à peu près quinze mètres de haut et un ou deux mètre de large à la
base. L'Archevêque d'Embrun avait ordonné sa construction pour défendre la ville contre les Grandes
Compagnies : des soldats de la Guerre de Cent Ans qui pillaient les villages pour se payer. A l'intérieur de la
muraille se trouvaient des jardins pour survivre en cas de siège.

Passage Curnier de la Valette
Aménagé sous les habitations

4. Place du Général Albert.
la place Albert anciennement place Grenette était le lieu de rassemblement des Guillestrins.
Tout autour, ce sont de vielles maisons du 16e qui donne à cette place son cachet.

Au fond de cette place, un cadran solaire
daté de 1734 et restauré en 1990, orne la
façade de la maison paroissiale "La
Valette", façade du 16e s.
Les cadrans solaires sont porteurs
d'enseignements et de messages. La devise
latine de celui-ci signifie "profite du temps
présent et pense à la dernière".

Au centre, une fontaine construite en 1840 célèbre la mémoire du Général Albert natif de Guillestre.

5. Rue du Joli Cœur

Lors de leur construction, les murailles prévoyaient des
espaces assez larges à l'intérieur de la ville, mais avec
l'augmentation de la population, la place venait à
manquer et parfois, on construisait des maisons audessus des rues plus étroites, en posant des poutres en
travers de celles-ci.

Via la Placette nous arrivons

6. Place du Priouré
Eglise paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption dite
Notre-Dame-d'Aquilon
est classée monument historique depuis 1911
imposante église fut construite au 16ème siècle dans
le style roman-lombard, en utilisant notamment le
marbre rose extrait des carrières locales, par
l'architecte lombard Galéas : elle possède un énorme
porche gothique à piliers soutenus par des lions, un
somptueux portail et un clocher de style roman à
trois étages.
Outre sa flèche pyramidale dominant la cité, l'église
est intéressante par son porche-galerie (du même
type que celui de l'église Saint-Marcellin de la Salle
les Alpes), soutenu par quatre colonnes, dont
certaines reposent sur le dos de lions couchés (issus
peut-être de l'église primitive), semblables à ceux de
Saint-Véran ou de la cathédrale d'Embrun. Un
porche-galerie abritant une porte en plein cintre de
1540, avec vantaux sculptés en bois massif et
cloutés. Des vantaux flanqués d'une serrure
originale en fer forgé représentant l'Archevêque
d'Embrun, un juge, un consul et deux oiseaux. Une
porte donnant accès à une nef de trois travées
voûtées sur croisées d'ogives en tuf et à un choeur
de plan carré où sont accrochés divers tableaux des
XVIIe et XVIIIe siècles, parallèlement à un mobilier
reconstitué essentiellement au 19e s.au lendemain de
la période révolutionnaire durant laquelle l'église de
Guillestre fut transformée en magasin de liquides.
Pour l'agrandissement de l'église au 16e s. il fallut
démolir des parties de l'église romane qui furent
récupérés par les habitants de Guillestre. Ces
réemplois peuvent être observés dans tout le vieux
Guillestre.

Eglise ouverte tous les jours.

Chapelle des Pénitents (18e s.)
et sa façade décorée jouxte Notre-Dame d'Aquilon
e

coffre sculpté du 16 s.

7. Place du Portail

La porte St Jean Baptiste
Dans Guillestre il y avait 6 portes.
L'entrée principale : la porte Saint Louis la plus large, la Porte St Esprit,
la Porte d'Eygliers, la Porte Sainte Catherine (qui a été déplacée), la
Porte St Jean Baptiste et la Porte de la Condamine qui a disparu.
Les portes étaient très étroites (la largeur d'une charrette) car elles
fragilisaient la muraille et étaient construites en direction d'une route ou
d'un chemin. Certaines portes portaient le nom d'un saint et lorsque l'on
passait dessous, elles portaient bonheur.

8. Rue Maurice Pestche

Porte Sainte-Catherine 14e s.

Entre les n° 18 et 20, sculpture romane dans le mur - à
hauteur d'homme- entre deux commerces (réemploi de
l'église romane)

9. Rue Sainte Catherine

la rue sainte Catherine qui
s’ouvre sous un porche et vous
aurez de jolies surprises : outre
de belles façades aux tons
pastel,
quelques
superbes
bâtiments comme l’ancienne
“salle de justice de paix” ou des
linteaux de porte datant du
18ème siècle.
2galement une colonne de
marbre rose de réemploi de
l'église romane.

10. Place Salva
Devant la Maison du Tourisme, la fontaine dédiée à Joseph Salva (1875-1899)
auteur du projet du canal d'irrigation de Ceillac à Guillestre.

11. Parking et fin de la visite



Documents similaires


guillestre itineraire 1 t la ville
guillestre itineraire 2 t
saint amand montrond iti 1 t
moustiers sainte marie iti 2 t
saint pierre le vieux itineraire 4 t
guillestre itineraire 7 t


Sur le même sujet..