Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



PDF Edition Complete Colmar Ried du 05 05 2012 .pdf


Nom original: PDF-Edition-Complete-Colmar-Ried-du-05-05-2012.pdf
Titre: PDF-Edition-Complete-Colmar-Ried-du-05-05-2012.pdf
Auteur: Matthieu

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 1.3.2 / GPL Ghostscript 9.05, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/05/2012 à 18:47, depuis l'adresse IP 90.39.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 761 fois.
Taille du document: 265 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


COLMAR ET SA RÉGION

!

Q SAMEDI 5 MAI 2012

BANC DE TOUCHE
CONFERENCES

Le sport dans
tous ses états
Des conférences jalonnent les
trois jours du salon, sur des
thèmes aussi variés que « l’alimentation comme facteur de
performance » (dimanche à
10h15), « la gestion du moral »
(dimanche à 15h), « l’éducation
par le sport » (samedi à 11h45),
ou « les innovations du web
pour booster sa condition »
(samedi à 15h30).
Hier, les premières tables rondes du parc-expo étaient organisées par la Région Alsace, représentée par Jean-Paul Omeyer,
vice-président du conseil régional, président de la commission
Sport et vie associative, père de
sportifs de haut niveau et ancien sportif lui-même.
L’élu a évoqué « les 98 clubs
que la Région accompagne
financièrement » et « les
450 000 licenciés sportifs
alsaciens qui ont accès à une
grande diversité de pratiques ».
Avec en invité vedette, l’ancien
coach des Bleus (et de son fils
Thierry), Daniel Costantini.
L’un des débats du jour était
consacré au « sport comme
vecteur touristique au service
des collectivités territoriales ».
Il y a été question, entre autres,
des nouvelles pratiques en
vogue, celles « au vert » en
particulier, du sport équestre au
canoë-kayak.

Un rôle majeur
dans l’économie
du tourisme
Tous les acteurs, à l’instar de
l’office de tourisme de La Bresse, ont souligné « le rôle majeur » du sport dans l’économie
du tourisme, qui profite notamment à l’hôtellerie-restauration,
malgré des infrastructures « pas
toujours au niveau », regrettent
quelques-uns.
Devenus prescripteurs sur ce
secteur, les athlètes et les clubs
deviennent les porte-drapeaux
des villes, des départements ou
des régions à l’échelle nationale
et internationale. Sélestat, où le
handball est loin d’être orphelin, accueillera ainsi bientôt 3
000 personnes pour un championnat de twirling.
Sur les routes du secteur, de la
vallée de Munster notamment,
Dominique Serieys, directeur du
Rallye de France-Alsace, a évoqué les 390 000 supporters de
Loeb ou Hirvonen l’an passé,
dont 175 000 étrangers, et les
« 18 millions de retombées
économiques entre l’hébergement, la restauration, les matières premières ».
PH.V

Le canoë-kayak, la voile et la planche à voile figurent parmi les 90 disciplines sportives à découvrir au salon Sport et Passion qui se tient ce week-end au parc des
expositions de Colmar. PHOTOS DNA — JULIEN KAUFFMANN

2E SALON SPORT ET PASSION Découverte de disciplines méconnues

Hors des sentiers battus
Le salon Sport et Passion qui se déroule jusqu’à dimanche au parc des expositions de Colmar
permet de découvrir plus de 90 sports. Parmi lesquels des disciplines méconnues
comme le ki shin taï jutsu, le beach flag et les boules lyonnaises.

T

ous les goûts sont
dans la nature et tous
les sports sont au
parc des expositions
de Colmar ce week-end. Le
salon Sport et Passion offre
un plateau exceptionnel
d’activités et de stands qui
présente plus de 90 disciplines, couvertes ou en extérieur.
Parmi les installations plus
spectaculaires : les deux bassins pour les sports nautique
et aquatique, une carrière
pour l’équitation, une belle
piste de ski avec de la neige
naturelle du Lac Blanc et
deux tremplins renversants
pour le vélo.

Les sauveteurs sont
couchés par terre
dos à des bâtons
plantés dans le
sable
À côté des sports de masse ou
très populaires, le visiteur
pourra aussi découvrir des
pratiques méconnues voire
confidentielles. Nous en
avons trouvé trois : le ki shin
tai jutsu, la boule lyonnaise
et le beach flag.
Originaire d’Australie, le
beach flag est une des disci-

plines des compétitions de
sauvetage côtier que pratique
l’association colmarienne de
sauvetage et de secourisme.
Les sauveteurs sont couchés
par terre dos à des bâtons
plantés dans le sable à 20 m
de leurs pieds. Il y a un bâton
de moins que de participants. L’objectif est de se
saisir le plus rapidement
possible du bâton après le
top départ pour ne pas être
éliminé.
« C’est le principe des chaises musicales mais avec des
bâtons », résument Aurore,
Hugo, Anaïs et Cécile à la
manœuvre hier matin sur le
carré de sable. « Il faut être
explosif », remarque Aurore.
« Réactif et sprinter », complète Hugo. L’exercice permet
d’évaluer et d’améliorer la
réactivité du sauveteur.
Le néophyte n’y voit que du
feu ; pas les puristes qui
vous le jurent : tout oppose
pétanque et boule lyonnaise.
« Il y a plus de règles et de
respect entre les joueurs »,
tranche Raymond Hensinger,
le président du Club Boules
Colmar. « C’est un sport plus
physique et mental. Et nous
jouons pour l’honneur », estime pour sa part Francis
Kruger, arbitre national et
président délégué FrancheComté Nord Alsace de la boule lyonnaise.
Petit florilège des particula-

rismes de cette discipline apparue place Bellecour à Lyon
en 1900 : les boules sont
marquées et rangées à un
endroit précis ; les joueurs
qui ne tirent pas se regroupent du même côté du terrain, au-delà de la ligne des
12,50m ; le cochonnet est
lancé dans une zone réglementaire ; le tireur doit annoncer à l’avance la boule
qu’il veut frapper et s’il la
rate, sa boule doit être au
moins à 50 cm de la boule
annoncée. « L’adresse est
plus importante que la chance », relève Francis Kruger.
L’objectif reste toutefois le
même qu’à la pétanque, placer ses boules le plus près du
cochonnet.
Après le sable, les bâtons et
les boules, le dojo. Pour pratiquer cette fois-ci le ki shin
taï jutsu, qui signifie littéralement « technique de l’énergie, de l’esprit et du corps ».
Cette discipline combine art
martial, self défense et combat. Elle a été fondée en 1980
par le maître Roland Boudet.
« Sa spécificité est que nous
travaillons tous les aspects :
pied, poing, frappe, projection au sol, techniques de
contrôle, immobilisation et
clés sur les articulations »,
explique Jean-Pierre Helfer,
un des trois enseignants colmariens du ki shin taï jutsu
avec Romain Winkelmuller et

Claude Baehrel. « C’est un
sport intéressant et complet.
Nous travaillons aussi le couteau et le bâton court. »
Le club colmarien est le seul
en Alsace, il compte une cinquantaine de membres, dont
beaucoup d’adultes. Parmi
lesquels des professionnels
de la sécurité. « Nous apprenons à contrôler l’adversaire
par une riposte proportionnée », détaille Jean-Pierre
Helfer. « Nous pouvons amener quelqu’un au sol sans le
frapper. » Ça peut toujours

servir.

R

F. BY

Q Au parc des expositions de

Colmar. Aujourd’hui de 10h à
22h ; dimanche de 10h à 19h.
Tarifs : 7,50 €/adulte,
5,50 €/enfants (-12 ans) pour
huit initiations.
Q Dédicaces sur le stand DNA

(hall 3) : aujourd’hui: Rugby
Club Strasbourg et RC
Strasbourg (foot). Dimanche :
Tahri Bouabdellah (athlétisme)
et Marc Keller (foot).

La boule lyonnaise, « sport physique et mental » où « l’adresse
est plus importante que la chance ».

LE POIDS DU SPORT
Tous les élus et décideurs sont unanimes pour saluer le retour d’un salon
Sport et passion méritant d’être pérennisé.
De Gilbert Meyer, le maire de Colmar, qui salue à la fois « l’engagement de
ces milliers de bénévoles, courroie de « transmission » et « l’ouverture du
parc-expo sur d’autres bases, à dimension régionale et vers un carrefour
international », à Jean-Jacques Weber, porte-parole du conseil régional 68
dont il fut le président, qui se félicite d’avoir « invité 5 000 collégiens
haut-rhinois », en passant par Jean-Paul Omeyer, vice président du conseil régional d’Alsace, heureux de souligner « le poids du sport dans la
dimension économique alsacienne, d’un sport qui se développe, à l’image
d’une région qui veut et qui va gagner », et Bertrand Burger, président de
Colmar-expo qui retient « le courage et la prise de risques de JM Arrus » et
souhaite que « ce 2e salon après 1993 se pérennise », ce fut l’unanimité au
moment d’une inauguration officielle bon enfant, bien dans la tradition
d’un mouvement sportif préférant l’efficacité aux artifices.

Hommageauxbénévoles

Le beach flag, une des disciplines des concours de sauvetage côtier consistant à se saisir le plus
rapidement possible d’un bâton planté dans le sable, départ couché.


Colmar a connu hier matin dès 10h une densité unique de sportifs, célèbres ou anonymes, et de personnalités marquantes, venues envahir dans
la bonne humeur l’ensemble des halls et l’extérieur d’un complexe qui
mérite l’affluence des super événements aujourd’hui et demain encore.
Ils sont là, les dirigeants, l’armée silencieuse des bénévoles, les présidents,
assesseurs, membres actifs des comités, des clubs, des associations. Ils
vous attendent, prêts à expliquer, à proposer des démonstrations, des
initiations, des diplômes d’encouragement, aussi bien pour les débutants,
les néophytes, que celles et ceux qui maîtrisent davantage. De la vraie
neige pour l’alpin et le fond, de l’eau dans les piscines, de la glace sur la
patinoire, de la terre pour les cavaliers et les moto crossmen, des tremplins
pour les acrobates du bmx, ring, tatamis, practices, pistes pour tous.
Les sabreurs de Franz Muller, les cyclistes de l’ECC, animés par la famille
Eckenschwiller, les archers du Hohlandsbourg avec MM. Meistermann et
Difilippo, les skieurs avec Gérard Nussbaum, les danseurs de l’ASPTT et
leurs superbes démos. Ils ont marqué des points. Avec tous les autres.
L’escrimeur Vincent Anstett, le footballeur Léonard Specht. Rien que du
bonheur partagé.
JPM


Aperçu du document PDF-Edition-Complete-Colmar-Ried-du-05-05-2012.pdf - page 1/1

Documents similaires


4640f1communiquedepressecojo
lettre apres inauguration
pdf edition complete colmar ried du 05 05 2012
hmaillot 70 ans1
pro70usav
pro 70ffhav


Sur le même sujet..