Tresor Mois 11 2012 .pdf


Nom original: Tresor_Mois_11-2012.pdf
Titre: TresorMois

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par QuarkXPress(R) 7.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/11/2012 à 16:56, depuis l'adresse IP 193.48.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 644 fois.
Taille du document: 5.1 Mo (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Le trésor du mois

P

Bâton de cérémonie

armi les objets du Cabinet de curiosités (imaginé par Claude
du Molinet au XVIIe siècle) demeurés à la Bibliothèque
Sainte-Geneviève après la Révolution, les quarante-quatre
« estrangetés » ou « sauvageries » qui forment l’actuel Cabinet
reconstitué sont dédiées aux attributs des peuples primitifs comme
des grands empires lointains. Tous sont significatifs et chacun est
en soi admirable. L’un des plus beaux et des plus mystérieux est
un bâton de cérémonie dont les motifs peints et la sculpture qui
le couronne sont d’une rare expressivité. Son origine reste énigmatique : provient-il du bassin de l’Amazone, en particulier de l’île de
Marajo au cœur du delta, ou de la civilisation Arawak présente dans
les îles des Caraïbes (deux hypothèses probables), ou, moins vraisemblablement, de la vallée de l’Ucayali aux confins des Andes ?

I

l est entré dans la collection avant 1687 par Harlay qui le tenait
certainement de Pereisc (provenances particulièrement illustres).
La beauté dont il témoigne est exceptionnelle, la qualité de
sa sculpture remarquable. La main se tenait en pied de la partie
centrale tressée de fibres. La base peinte transcrit avec finesse
un motif d’entrelacs et de labyrinthes propre aux nations
de l’Amazone, le haut donne le sens de cet objet avec un homme nu
debout tenant deux têtes. On est frappé par l’expression
d’interdit qui se dégage des yeux incrustés de coquillages des trois
visages. Le tout est taillé dans un bois très dur. Plus que d’un sceptre
de commandement commémorant quelque triomphe à la guerre,
nous sommes en présence d’un bâton rituel où un officiant présente
les têtes de deux sacrifiés en l’honneur des ancêtres, intercesseurs des
vivants. Cette pièce singulièrement ancienne (XVIe ou XVIIe siècle)
est un chef d’œuvre universel autant que la reconnaissance de
la différence par le monde occidental pourtant si centré sur lui au
XVIIe siècle. Le plus émouvant est que cette beauté venue d’ailleurs
fut si tôt considérée.
Yves Peyré

Bibliographie :

Bâton de cérémonie.
Bois, pigments, fibres végétales, résine et coquillages.
Civilisation Marajo ou Arawak, XVIe ou XVIIe siècle.
Entré dans les collections avant 1687. Inv. 1943-145.

ZEHNACKER Françoise (dir.), Le Cabinet de curiosités de la Bibliothèque Sainte-Geneviève des origines à nos jours,
catalogue de l’exposition. Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève, 1989.
PEYRÉ Yves, La Bibliothèque Sainte-Geneviève à travers les siècles. Paris, Découvertes Gallimard, 2011.


Aperçu du document Tresor_Mois_11-2012.pdf - page 1/1

Documents similaires


tresor mois 11 2012
tresor 12 2012 1
4 cours architecture baroque
cp
gregory vouhe bibliographie2014 03
fevrier mars 2013


Sur le même sujet..