EMISSION RADIO FOSCAO TOGO .pdf



Nom original: EMISSION RADIO_FOSCAO-TOGO.pdfAuteur: HP

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 26/03/2014 à 15:29, depuis l'adresse IP 41.207.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1034 fois.
Taille du document: 167 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


PROTOCOLE DE QUESTIONNAIRE
FOSCAO-TOGO

I.

HISTORIQUE (DEFINITION ET CONTEXTE DE CREATION ET OBJECTIFS)
01. Le Forum des Organisations de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest
est une plate-forme de la société civile (Associations, ONGs, Syndicats,
etc.) de l’Afrique de l’ouest créée en décembre 2003 à Accra au cours
d’une Assemblée Générale Constitutive, avec l’appui financier du
Center for Democracy and Development et Danida, entre autres.

02. FOSCAO se destine à jouer le rôle d’interface entre la CEDEAO et les
populations de la sous-région ouest africaine, en promouvant en
général, le développement, et en particulier, la sécurité humaine et les
droits de l’homme en vue de l’édification d’une Afrique de l’Ouest
unie, paisible, et prospère.

03. Le FOSCAO fait de la sécurité humaine de l’Afrique de l’Ouest sa
principale priorité, son leitmotiv, et rêve d’une Afrique où les citoyens
vivent en toute sécurité dans une sous-région intégrée et développée.

04. Les Etats ont effectivement leurs rôles régaliens, y compris assurer la
sécurité publique et la paix ; mais ces questions sont si sensibles,
cruciales, et d’une telle importance que l’apport d’autres corps
organisés est nécessaire. C’est ainsi que FOSCAO qui est reconnu par la
CEDEAO et qui a décidé de travailler avec elle, s’engage entièrement
à l’atteinte des objectifs sécuritaire, de paix, … des pays membres de
la CEDEAO et de l’entité elle-même.

05. Tous les domaines de développement sont concernés, notamment :
1. Alimentation, agriculture et environnement ;
2. Genre ;
3. Gouvernance, démocratie, et droits humains ;
4. Santé, VIH/SIDA, et Education ;
5. Media, télécommunications, et Technologies de l’information ;
6. Paix et sécurité ;
7. Recherche de politique et bases de données ;
8. Intégration régionale, développement économique, commerce
et investissement ;
9. Jeunesse.
II.

QUELQUES ACTIVITES MENEES PAR FOSCAO DANS LA SOUS-REGION

06. Chaque plate-forme nationale de FOSCAO assiste son Etat à assurer la
paix et à préserver la sécurité à l’intérieur de ses frontières. FOSCAO
(régional) intervient en donnant des conseils, et en apportant sa
contribution sous diverses autres formes à la CEDEAO sur les questions
de paix et de sécurité. Elle conduit des missions d’évaluation, en
prélude aux élections dans les pays de la CEDEAO (Togo, Côte d’Ivoire,
Guinée

Conakry,

Guinée

Bissau,

etc.),

participe

aux

missions

d’observation électorale, aux missions pos-électorales, formule des
recommandations, fait l’alerte pour sensibiliser les décideurs sur les
facteurs de conflit ouvert, sensibilise pour la libre circulation des
personnes et des biens, (lutte contre les tracasseries policières) et réalise
d’autres études pour une véritable intégration ouest africaine.

07. Le bilan de FOSCAO peut être considéré comme mitigé. En effet, le
FOSCAO aurait pu être plus efficace s’il avait pu mobiliser davantage
de moyens. Ses défis restent l’accroissement de son membership (avoir

plus d’organisations membres) le renforcement institutionnel pour être
plus visible (communication, dotation de locaux propres au niveau de
chaque pays), et la mobilisation de ressources financières conséquents.

III.

POURQUOI UNE JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DEMOCRATIE ?
COMMENT A-T-ELLE ETE CELEBREE AU TOGO ?
08. La démocratie est une valeur universelle qui suppose que les peuples
choisissent leur propre système politique, économique, social et
culturel, en exprimant librement leur volonté, et qu’ils aient voix au
chapitre en ce qui concerne tous les aspects de leur existence.
09. La résolution A/62/7 (2007) l'Assemblée générale des Nations Unies dont
le principal auteur est le représentant permanent du Quatar auprès de
l’ONU de engage les gouvernements à renforcer les programmes
nationaux de promotion et de consolidation de la démocratie et
décide également de célébrer le 15 septembre de chaque année la
Journée internationale de la démocratie.
10. Le thème de 2013 - Faire mieux entendre les voix de la démocratie - a
pour but d'attirer l'attention sur l'importance de la voix du peuple, à la
fois exprimée directement et par le biais de leurs représentants élus,
dans les débats politiques, économiques et sociaux. La capacité des
personnes à faire entendre leur voix et à décider de la manière dont ils
sont gouvernés se trouve au cœur de la démocratie.
11. L'Union interparlementaire fait la promotion de la Journée
internationale de la démocratie grâce à ses parlements présents dans
162 pays à travers le monde. La 1e célébration s’est tenue le 15
septembre 2008 et a concerné 46 parlements dans le monde

12. Le Togo, à l’instar d’autres pays africains, a entamé son processus
démocratique en 1990. Conscient des obstacles qui peuvent être les
leurs dans un tel processus, la CEDEAO et l’Union Africaine, à partir de
1999, ont fait adopter par leurs membres des instruments juridiques
visant à leur permettre de fonder leurs régimes politiques sur des
systèmes où le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple.

13. En fait, FOSCAO-Togo a organisé cet atelier le 24 septembre à la Salle
Entente du CASEF pour une raison simple, à savoir, outiller les citoyens
afin qu’ils jouent de leur influence pour la mise en œuvre effective de
la Charte Africaine sur la Démocratie, les Elections et la Gouvernance
et le Protocole Additionnel de la CEDEAO sur la Démocratie et la
Bonne Gouvernance, et son Protocole additionnel.

14. Pour l’organisation de cet événement, FOSCAO-Togo a bénéficié des
appuis technique et financier de FOSCAO (régional) et du Centre pour
la Démocratie et le Développement et Open Society Initiative for West
Africa, des institutions régionales qui visent à mobiliser l'opinion et les
ressources en faveur de la démocratie, la paix et la sécurité humaine et
pour fournir un espace de réflexion sur les défis qui se posent aux
processus de démocratisation et de développement en Afrique de
l'Ouest.

15. L’appui de ces institutions à la célébration de la Journée Internationale
de la Démocratie concourt à l’idée originale de l’Union
Interparlementaire visant à élargir les passerelles de dialogue entre les
différents partenaires de la société afin de renforcer l’écoute et
prendre en charge les préoccupations du peuple.

16. Le Togo a fait des pas vers la démocratie. Toutefois, ces avancées ne
doivent pas occulter les insuffisances, lesquelles relèvent, surtout, des
conflits d’intérêts économiques et politiques. Aussi, pour relever les défis
qui se posent, nous faut-il :

-

une justice indépendante et forte ;

-

une société civile sans parti-pris politique, et jouant efficacement son
rôle de veille ;

-

des militants suffisamment formés par les partis politiques, sur leurs droits
et devoirs ;

-

l’effectivité des pratiques démocratiques au sein même des partis
politiques et une meilleure appropriation, par ces derniers, des valeurs
démocratiques ;

-

IV.

et l’affirmation d’une presse libre et objective.

QUELS RESULTATS AVEZ-VOUS OBTENUS ?

17. Au cours de nos travaux, nous avons pu échanger sur :
-

les dispositions pertinentes des instruments juridiques, qui feront l’objet
d’exposé, et

-

Les contraintes à l’effectivité, au plan national, desdits instruments
juridiques.

-

Les avancées du processus démocratique au Togo;

-

Les contraintes à l’ancrage de la démocratie dans notre pays,

18. Et puis, au terme de la conférence, des propositions d’idées pouvant
contribuer à un meilleur enracinement de la démocratie dans notre
pays ont été faites.

V.

QUELLES SONT VOS PERSPECTIVES ?

19. Sensibiliser davantage les populations sur les objectifs de FOSCAO et
susciter l’adhésion de maximum d’OSC ;
20. Mobiliser davantage de ressources afin d’accroitre la vitalité et les
activités du réseau ;
21. Nouer des partenariats féconds avec les organisations sœurs de la sousrégion
22. Devenir, à terme, au plan national une plate-forme sur laquelle il faut
toujours compter, en ce qui concerne les questions de
développement, en général et de protection de la sécurité humaine,
en particulier


Aperçu du document EMISSION  RADIO_FOSCAO-TOGO.pdf - page 1/5

Aperçu du document EMISSION  RADIO_FOSCAO-TOGO.pdf - page 2/5

Aperçu du document EMISSION  RADIO_FOSCAO-TOGO.pdf - page 3/5

Aperçu du document EMISSION  RADIO_FOSCAO-TOGO.pdf - page 4/5

Aperçu du document EMISSION  RADIO_FOSCAO-TOGO.pdf - page 5/5




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


emission radio foscao togo
protocole additionnel sur la bonne gouvernance et la democ
memoire valade
programme thmatique de recherche ptr cames
le panafricanisme
note de conjoncture boucle du 28 02 2018

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.136s