14 09 25 déni démocratie .pdf


Nom original: 14 09 25 déni démocratie.pdf
Auteur: stephanie

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 25/09/2014 à 14:45, depuis l'adresse IP 109.1.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 497 fois.
Taille du document: 246 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Mairie de Briançon
Cabinet du Maire
1 rue Aspirant Jan
05 100 BRIANCON
04 92 21 18 44

► Communiqué 25.09.14

Déni de Démocratie :
La démocratie une nouvelle fois bafouée par Romain Gryzka hier soir au conseil
municipal de Briançon
Les élus de la majorité municipale condamnent fermement l’attitude irresponsable des élus
d’opposition qui ont refusé le débat lors du Conseil Municipal du 24 septembre et préféré se défiler
en quittant la salle - après être arrivés volontairement en retard - plutôt que de débattre avec le
Maire et les conseillers de la majorité municipale sur les sujets à l’ordre du jour.
Gérard FROMM dénonce cette manœuvre d'obstruction préméditée, alors que pour des raisons
pratiques évidentes, il a simplement proposé de regrouper trois délibérations liées entre elles et
nécessitant toutes les trois la sortie des douze élus intéressés par leur objet soit parce qu’ils siègent
au Conseil de Surveillance d’EDSB soit parce qu’ils sont indirectement reliés à EDSB.
Six mois après les élections municipales, il serait temps que M. Gryzka se fasse à l’idée qu’un
conseil municipal n’est pas une cour de récréation et encore moins un one-man show !
Ce dernier ne semble toujours pas avoir admis le résultat issu des urnes le 30 mars dernier. Il n’a
pas été élu Maire de Briançon mais simple conseiller d’opposition…
Quel crédit accorder à des élus qui de par leur comportement infantile et puéril bafouent sans
cesse la Démocratie et préfèrent faire le « buzz » plutôt que débattre sur des sujets de fond
pour l’avenir de Briançon ? Comment les colistiers de Romain Gryzka peuvent cautionner le
climat délétère qu’entretient ce dernier sciemment ?
Pour mémoire après le conseil municipal du 19 décembre 2013, au cours duquel les élus du groupe
d’opposition « Briançon avant tout » avaient décidé de quitter la séance, Romain Gryzka déclarait
dans un communiqué :
« Cette fuite de l’assemblée démontre un manque évident de courage. En effet, il est plus facile
pour eux de quitter l’hémicycle que d’affronter le maire sur des sujets de fond. D’ailleurs, nous
tenons à rendre hommage à Catherine VALDENAIRE qui, fidèle à ses convictions, ne s’est pas
défilée et a porté seule les couleurs de l’opposition et de notre équipe. »
Après avoir quitté l’UMP qui lui refusait l’investiture pour les Municipales, monté par pur
opportunisme une liste soit disant « transpartisane », déclaré durant la campagne son intention de «
ne plus adhérer à un parti politique à nouveau » pour finalement reprendre sa carte à l’UMP 3 mois
plus tard, Romain Gryzka n’est plus à une contradiction près, il se renie en permanence !
Cette politique de la chaise vide employée à dessein par l’opposition pour dissimuler son incapacité
à débattre et son absence criante de vision et de projets pour Briançon ne détournera pas la majorité
municipale de sa volonté de continuer à agir avec et pour les briançonnais.


Aperçu du document 14 09 25 déni démocratie.pdf - page 1/1

Documents similaires


14 09 25 deni democratie
communique reponse gryzka 230514
gryzka chaufferie bois
cp rg
14 04 29 communique chb
bulletin opposition juin 2019


Sur le même sujet..