Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ .pdf


Nom original: Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ.pdfAuteur: KonateS

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par DPE Build 5656, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/03/2015 à 18:21, depuis l'adresse IP 41.66.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 908 fois.
Taille du document: 2.1 Mo (3 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Abidjan, le 10 Mars 2015

Magloire N'DEHI
Email: ndehi.magloire@gmail.com
Tel: 07 98 99 17 / 02 46 99 17

À
Monsieur le Président du Comité
Electoral du Conseil National de la
Jeunesse (CNJ)

Objet: Démission du Comité Electoral du
Conseil National de la Jeunesse (CNJ)

«

Quiconque revendique la totale liberté entière et pleine, revendique la totale responsabilité
entière et pleine».

Jean-Marie Adiaffi

Monsieur le Président du Comité Electoral du Conseil National de la Jeunesse (CNJ),
Cher ami Pierre,
Depuis onze mois, je sers à vos côtés la cause de la jeunesse de notre pays avec fierté et
bonheur, au sein du Comité Electoral dans lequel vous avez bien voulu me nommer comme
Vice-président, chargé de la planification et des opérations électorales. Cette nomination a été
entérinée par la décision W0107/MPJSL/CAB/du

12 Novembre 2014/ portant nomination des

membres du Comité Electoral du Conseil National de la Jeunesse de Côte d'Ivoire (CNJCI).
C'est une marque de confiance. C'est aussi une responsabilité.
Je me suis efforcé
comportement

d'honorer

personnel,

cet engagement,

dans mes fonctions

comme dans mon

à toujours respecter les exigences, non seulement de la légalité,

mais aussi de la dignité, de la moralité et de la loyauté.
Depuis la mise en place du Comité Electoral, le 23 Avril 2014, l'ensemble de votre équipe et
vous-même n'avez ménagé aucun effort, travaillant jour et nuit, pour que le Conseil National
de la Jeunesse (CNJ) dont rêve la Côte d'Ivoire et sa jeunesse depuis plus de 40 ans, voit
(enfin) le jour.
Le Ministère de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, tutelle
volonté

politique

techniques,

du gouvernement

logistiques et financières)

et de la disponibilité
du territoire

avait assuré de la

des ressources

pour mettre effectivement

de la Jeunesse dans toutes les circonscriptions
départements,

de ce projet,

(matérielles,

en place le Conseil National

national (197 communes, 104

31 régions et 02 districts autonomes) et de la diaspora comme prévu par le
1

décret W 2012-989 du 10 octobre 2012 portant création

de la création du Conseil National de

la Jeunesse de Côte-d'Ivoire (CNJCI).
Malheureusement, depuis lors, le processus avance très lentement pour diverses raisons dont
entres autres :
1- L'absence de reconnaissance institutionnelle

du gouvernement

légalisant l'existence

du Comité Electoral pour crédibiliser ses actions auprès des institutions et partenaires
nationaux et internationaux et formalisant le chronogramme du processus.
2- L'insuffisance

de ressources (matérielles,

Sur un budget global de 120.000.000

techniques,

logistiques et financières).

F CFA annoncé par le Ministère de la Promotion de la
F CFA ont été mis à la disposition du

Jeunesse, des Sports et Loisirs, seulement 5.080.000

Comité Electoral par le Ministère à ce jour. Le reste du budget, les 114.920.000
Ministre de la promotion de la Jeunesse, des Sports et Loisirs,
entendre,

lui-même,

F CFA, le

vous a laisser

à vous et à la délégation qui vous accompagnait au cabinet du Ministre, le 19

décembre 2014, que les 114.920.000 F CFA restants sur le total des 120.000.000 F CFA auraient
été détournés par certains services du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et
Loisirs.
Cher ami Pierre, comme vous le savez, en plus de l'absence de reconnaissance institutionnelle
du gouvernement et du doute qui plane sur la destination des 114.920.000 F CFA, nous notons
depuis quelques mois aussi les relents politiques manifestes qui guettent le Conseil National de
la Jeunesse (CNJ), ce qui n'augure pas d'un avenir radieux pour cette institution

de jeunesse

aux ambitions nobles - si la situation reste telle - et m'emmène à craindre pour l'avenir et de
l'efficacité

du CNJ à répondre efficacement aux aspirations et aux défis de la jeunesse une fois

installé.
Monsieur le Président, j'ai énormément de considération - comme vous d'ailleurs

- pour les

organisations de jeunesse et les jeunes hommes et femmes du Comité Electoral du Conseil
National de la Jeunesse (CNJ) qui servent l'ensemble

de la jeunesse et notre pays avec

dévouement et compétence, pour accepter que leur action puisse être affectée par ces raisons
mentionnées plus haut.
Monsieur le Président, j'ai

une énorme admiration

convaincre du manque de volonté
Electoral.

politique

pour le gouvernement ivoirien pour me

pour accompagner véritablement

le Comité

Monsieur le Président, j'ai aussi un respect assez mesuré pour le Ministère de la Promotion de
la Jeunesse, des Sports et Loisirs pour que le détournement

des ressources dont a parlé le

Ministre, le 19 Décembre 2014, puisse rester sans suite véritable.
Monsieur le Président, j'ai une trop haute idée de l'avenir de la jeunesse ivoirienne pour
accepter de me complaire

dans la léthargie dans laquelle se trouve le Comité Electoral

actuellement.

2

Monsieur le Président, j'ai une trop grande loyauté et amitié à votre égard pour accepter que
votre volonté de mettre en place le Conseil National de la Jeunesse soit paralysée comme c'est
le cas en ce moment.

"La responsabilité de chacun implique deux actes: vouloir savoir et oser dire." Abbé
Pierre
Malgré ma détermination

et ma volonté de voir le Conseil National de la Jeunesse vivant après

sa naissance et servir utilement
décision de quitter

la cause des jeunes, je suis au regret de vous annoncer ma

mes fonctions

de Vice-président,

chargé de la planification

et des

opérations électorales du Comité Electoral du Conseil National de la Jeunesse.
En conséquence, je vous demande donc de bien vouloir accepter ma démission.
Monsieur le Président, à travers

VOUS,

je tiens à remercier toute la jeunesse qui a placé sa

confiance en ma modeste personne durant tout le temps passé au sein du Comité Electoral du
Conseil National de la Jeunesse. L'ambition commune demeure et je reste convaincu de notre
marche vers une jeunesse nouvelle responsable et responsabilisée.
Je vous prie de croire, Monsieur le Président du Comité Electoral du Conseil National de la
Jeunesse, en ma disponibilité de contribuer modestement au développement de la jeunesse et

à l'assurance de ma haute considération.
Avec ma fidèle amitié.

Magloire N'DEHI

--c:::fcÇfm ~~;
~JJOcI)J

3

1e....1D M~~A5


Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ.pdf - page 1/3


Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ.pdf - page 2/3


Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ.pdf - page 3/3


Télécharger le fichier (PDF)


Ma Lettre de demission du Comité Electoral du CNJ.pdf (PDF, 2.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


ma lettre de demission du comite electoral du cnj
communique bilan mandat
les nouveaux medailles
1967 2017 cinquante ans division football breton
ministere de l
journal n 55

Sur le même sujet..