Programme culturel IF (13x19) Janv mars 2016 V15 .pdf



Nom original: Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Macintosh) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/12/2015 à 23:35, depuis l'adresse IP 41.250.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1645 fois.
Taille du document: 5.5 Mo (35 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Programme ‫البـرنـامـج‬
casablanca - Janvier / Mars 2016

Editorial ‫افتتـاحـيـة‬
Il y a eu de très belles choses en

‫عشنا لحظات جميلة في‬

2015 à l'Institut, mais ce n'est pas

2015 ‫المعهد خالل سنة‬

cela que nous retiendrons tant
cette année a mal commencé et
encore plus mal terminé. Pour
autant, nous ne changerons rien

‫لكن ليس هذا ما سنحتفظ‬ ‫و‬
‫به ﻷن هذا العام ابتدئ سيئ‬
،‫مع ذلك‬ ‫ و‬.‫انتهى أسوأ‬ ‫و‬
‫سوف‬ ‫ و‬،‫فإننا لن يغير شيئا‬

et vous verrez dans les pages

‫تروا في الصفحات التالية‬

qui suivent la même envie de

،‫نفس الرغبة لنفاجئكم‬

vous surprendre, de vous faire

‫نثير‬ ‫ و‬،‫نوفر لكم المتعة‬ ‫و‬

plaisir, d'attiser votre curiosité,

،‫نحفز دماغكم‬ ‫ و‬،‫فضولكم‬

de stimuler vos méninges,

‫لكي نفتح لكم نافذة واسعة‬

d'ouvrir grand la fenêtre sur le

.‫تنوعه الثقافي‬ ‫على العالم و‬

monde et sa diversité culturelle.
Toujours autant de théâtre, de
musique, de danse, de cinéma, de

‫المسرح‬  ‫كما العادة‬ ‫و‬
‫الرقص‬ ‫الموسيقى و‬ ‫و‬
‫كذلك‬ ‫األدب و‬ ‫السينما و‬ ‫و‬

littérature et quelques moments

‫بعض اللحظات لنتوقف‬

où l'on s'arrête pour dialoguer et

‫التفكير‬ ‫للحديث و‬  ‫فيها‬

réfléchir ensemble...
Toute l'équipe de l'Institut vous
souhaite une excellente année
2016

... ‫معا‬
‫أجمل المتمنيات من جميع‬
‫أعضاء فريق المعهد الفرنسي‬
2016 ‫للسنة الجديدة‬

À Kamal Andalous, collègue

‫الصديق‬ ‫نتمنى للزميل و‬

et ami, nous souhaitons une

‫كمال أندلس تقاعد مليء‬

excellente retraite !

‫المسرات‬ ‫باألفراح و‬

Agenda
: Spectacles –

: Cinéma –

: Rencontres & débats d'idées –

: Expositions –

‫مـذكـرة‬

: Jeune public

janvier
Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

 Samedi 30 Lecture

et cie

Dessins en liberté

  -   

P.

39

 Samedi 30 Concert

JS Rock-Metal Barathon Lane & Vicious Vision

Sans la souris

 14H30 

P.

50

 Dimanche 31 Ciné-jeunesse

Le dimanche, c'est chacun son programme !

 11H00 

P.

51

Tomboy

  -   

P.

34

Ni le ciel ni la terre

H

 19 30 

P.

24

Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

 Mardi 2

 mercredi 13 Atelier

L'heure des mots

 15H30 

P.

50

 Mercredi 13 Rencontre

Ce qui nous somme

H

 19 30 

P.

 jeudi 14 Art

Marguerite

 19H30 

P.

L'heure des histoires

 14H30 

 mercredi 6


Atelier initiation

 Du 9 au 31 Exposition

 Samedi 9

Atelier

 Dimanche 10 Atelier


 Du 12 au 15 Séquences

 Mardi 12 Art

jeunes

& Essai

 mercredi 13 Atelier

initiation

& Essai

 Samedi 16 Lecture

et cie

 19H30 

P.

51

P.

9

 11H00 

P.

28

Art & Essai

Nous trois ou rien

 19H30 

P.

25

 jeudi 4

Art & Essai

Lolo

 19H30 

P.

24

42

 Vendredi 5

Théâtre

Bin Bin / Entre autre(s)

H

 20 30 

P.

10

24

 Dimanche 7

Atelier

Le dimanche, c'est chacun son programme !

 11H00 

P.

51

P.

51



Le jour des corneilles

  -  

P.

34

H

Le convoi

H

 19 30 

P.

25

Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

H

février

 Du 8 au 12 Séquences

Le dessin de presse au Maroc

 17 30 

P.

39

 Mardi 9

Le Père Noël

 11H00 

P.

28

 mercredi 10 Atelier

 Mardi 19 Conférence
 mercredi 20 Atelier

ronde

 14H30 

Kérity, la maison des contes

 Dimanche 17 Ciné-jeunesse

 Samedi 16 Table

L'heure des histoires

jeunes

Art & Essai
initiation

Qu’est-ce au juste que le Big Bang ?

H

 19 30 

P.

40

 mercredi 10 Atelier

L'heure des mots

 15 30 

P.

50

Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

 Mercredi 10 UPC

Tex Avery, ou l’irrationnel animé

 19H00 

P.

33

 mercredi 20 Atelier

L'heure des mots

 15H30 

P.

50

 jeudi 11 Art

Les anarchistes

 19H30 

P.

25

 Mercredi 20 UPC

Le cinéma et la ville

H

 19 00 

P.

32

 Vendredi 12 Nocturnes

Les prépondérants

H

 19 30 

P.

12

 Du 21/1 au 28/2  Exposition

Excursion

  -  

P.

46

 Samedi 13 Lecture

L'heure des histoires

 14H30 

P.

51

 jeudi 21 Art

Ni le ciel ni la terre

 19H30 

P.

24

 Samedi 13 Nocturnes

Mazen Kerbaj

 20H30 

P.

13

 Vendredi 22 Rencontre

Rires et insignifiance à Casablanca

H

 19 30 

P.

42

 Dimanche 14 Ciné-jeunesse

Le petit prince

H

 11 00 

P.

28

 Samedi 23 Tchat

Nostalgie du futur

 17H00 

P.

44

 Mardi 16 Art

Les anarchistes

 19H30 

P.

25

 Samedi 23 Concert

Cheikh Ghassens a rendez-vous avec vous

 20 30 

Cod, cod, codet

H

 14 00 

P.

51

 Dimanche 24 Atelier

H

 Dimanche 24 Art


avancé

& Essai

Photo

& Essai

 Du 25 au 29 Séquences

 Mardi 26 Art

jeunes

& Essai

P.

8

SIEL

et cie
SIEL

& Essai

 mercredi 17 Atelier

initiation

Le dimanche, c'est chacun son programme !

H

 11 00 

P.

51

 mercredi 17 Atelier

L'heure des mots

 15 30 

P.

50

Marguerite

 11H00 

P.

24

 Du 17/2 au 26/3  Exposition

Mutations, l'image et ses possibles

  -  

P.

47

Timbuktu

  -  

P.

35

 jeudi 18 Art

Le convoi

H

 19 30 

P.

25

Lolo

 19H30 

P.

24

 Samedi 20 Atelier

Sans la souris

 14H30 

P.

50

 Samedi 20 Tchat

Afrique, l’image en pleine mutation

 17H00 

P.

44

H

 Mercredi 27 Conférence

Dans quelles conditions peut-on qualifier


 jeudi 28 Art

& Essai

H

& Essai

& Essai

Photo

le développement de “durable” ?

H

 19 30 

P.

41

 Samedi 20 Concert

Oud Caravan

 20 30 

P.

11

Nous trois ou rien

 19H30 

P.

25

 Dimanche 21 Atelier

Le dimanche, c'est chacun son programme !

 11H00 

P.

51

Agenda
: Spectacles –

: Cinéma –

: Rencontres & débats d'idées –

: Expositions –

‫مـذكـرة‬

: Jeune public

 Dimanche 21 Art

& Essai

Lolo

 11H00 

P.

24

 Mercredi 16 UPC

Jacques Tati

 19H00 

P.

33

 Mardi 23 Art

& Essai

L'hermine

 19H30 

P.

26

 Jeudi 17 Art

21 nuits avec Pattie

 19H30 

P.

26

 jeudi 25 Art

& Essai

Je suis un soldat

H

 19 30 

P.

26

 Vendredi 18 Rencontre

Femmes et religions

H

 19 30 

P.

43

L'heure des histoires

 14H30 

P.

51

 Samedi 19 Lecture

et cie

L'heure des histoires

 14H30 

P.

51

 Samedi 27 Performance

Traversés

 20H30 

P.

14

 Samedi 19 Concert

100% rock

Tachamarod & Betweenatna

 19H30 

P.

20

 Dimanche 28 Ciné-jeunesse

Le jour des corneilles

 11 00 

P.

29

 Dimanche 20 Ciné-jeunesse

En sortant de l’école et autres courts d’écoles

H

 11 00 

P.

29

38 témoins

  -   

P.

35

Gaz de France

 19H30 

P.

27

H

 Samedi 27 Lecture

et cie

H



 Du 21 au 25 Séquences

 Mardi 22 Art

mars

& Essai

& Essai

 mercredi 23 Atelier

 Mardi 1

Art & Essai

Je suis un soldat

 19 30 

 Mercredi 2

Carambolage

 Jeudi 3

Art & Essai

 Jeudi 3

Carambolage

H

P.

jeunes

Cod, cod, codet

 14 00 

P.

51

26

 Mercredi 23 Rencontre

Rencontre autour de l’exposition “Exils”

 19H30 

P.

43

H

avancé

Rencontre

H

 19 30 

P.

16

 Jeudi 24 Art

Les chevaliers blancs

 19 30 

P.

27

L'hermine

 19H30 

P.

26

 Vendredi 25 FICAM

Adama

 19H00 

P.

30

Performances

 20 00 

17

 Samedi 26 Ciné-Concert

(Même) Pas peur du loup !

 16H30 

P.

21

17

 Samedi 26 Tchat

Galerie 127, 10 ans déjà !

H

 17 00 

P.

44

51

 Dimanche 27 Atelier

Le dimanche, c'est chacun son programme !

 11H00 

P.

51

17

 Dimanche 27 Art

& Essai

Les chevaliers blancs

 11H00 

P.

27

18

 Mardi 29 Art

& Essai

Les chevaliers blancs

H

 19 30 

P.

27

 Jeudi 31 Art

& Essai

Gaz de France

 19H30 

P.

27

H

 Vendredi 4

Carambolage

Spectacle

 20H00 

 Samedi 5

Lecture et cie

L'heure des histoires

 14 30 

 Samedi 5

Carambolage

Spectacle

 20 00 

 Samedi 5

Théâtre

Bazar’ Impro

 Dimanche 6

Ciné-jeunesse

 Mardi 8
 mercredi 9

H
H

 20H30 

P.
P.
P.
P.
P.

& Essai

Photo

H

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill  11 00 

P.

29

Art & Essai

21 nuits avec Pattie

H

 19 30 

P.

26

Atelier initiation

Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

 mercredi 9

Atelier

L’heure des mots

H

 15 30 

P.

50

 Mercredi 9

Théâtre

Finir en beauté

 20H30 

P.

19

 Vendredi 1

FICAM

Tout en haut du monde

 19H00 

P.

30

Les Cowboys

 19 30 

27

 Samedi 2

FICAM

Master Class de Djillali Defali

 16H00 

P.

31

 Samedi 12 Atelier

 Dimanche 3

FICAM

Anina

 11H00 

P.

31

 Jeudi 10 Art

& Essai

H

P.

Sans la souris

H

 14 30 

P.

50

 Dimanche 13 Atelier

Le dimanche, c’est chacun son programme !

 11H00 

 Dimanche 13 Art


& Essai

 Du 14 au 18 Séquences

 Mardi 15 Art

jeunes

& Essai

 mercredi 16 Atelier
 mercredi 16 Atelier

initiation

P.

51

Les Cowboys

H

 11 00 

P.

27

Couleur de peau : Miel

  -   

P.

35

Les Cowboys

 19H30 

P.

27

Cod, cod, codet

 14H00 

P.

51

L’heure des mots

 15H30 

P.

50

Avril

Bénéficiez du tarif réduit !
Adhérents à la médiathèque, apprenants des cours de français, étudiants (-25 ans) et
jeunes (-18 ans), vous bénéficiez de tarifs réduits pour tous nos spectacles et séances
de cinéma.*
* sur présentation d'un justificatif.

spectacles ‫عروض‬

casablanca - Janvier / Mars 2016

Barathon Lane

Vicious Vision

Cheikh Ghassens a rendez-vous avec vous

Barathon Lane & Vicious Vision

 concert

 concert
 jeune scène
 Rock-Metal

Samedi 23 janvier
à 20H30

↘ Théâtre 121

En 1969 lors de la célèbre interview qui réunissait Brassens, Brel et Ferré,
Georges Brassens avait dit avec amertume : "Autrefois on chantait. Quand
un type faisait une chanson, les gens se la passaient, se l’apprenaient et
se la chantaient. Ils participaient, ils avaient des cahiers de chansons…
Aujourd’hui, le public est devenu plus passif ".
Qui des jeunes d'aujourd'hui écoute Brassens ?
Qui connaît ses textes ? Qui les interprète ?

 tarifs 

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

Qui a le courage de libérer ces êtres, ces chansons parce que Brassens les
considérait comme telles, de les réciter et les replacer dans notre contexte
actuel. Qui se souvient des deux oncles, de l'Auvergnat, de la brave Margot
et des coups de foudre orageux ?
Imaginez Brassens chanté en darija. Imaginez… Brassens par un marocain,
imaginez-vous, vos enfants, vos proches, vos femmes et vos amants jouant
Brassens, chantant Brassens… Et Brassens qui parle. Des documents
uniques, oubliés… Brassens, tout le temps, ici, quand vous voulez. Cheikh
Ghassens a rendez-vous avec vous dans une soirée dédiée à ce grand
homme où les paroles prononcées en darija donnent une nouvelle vie, un
nouveau sens et une seconde chance aux spectateurs nostalgiques de ces
moments de magie où le texte trône et la musique n'est qu'un prétexte.
↘ Cheikh Ghassens : guitare & chant ↘ Yassir Tarjoumani : guitare
↘ Ismail Chidmi : guitare

8

Samedi 30 janvier
à 19H30

↘ Théâtre 121

Fondé en 2011, Barathon Lane est un groupe de rock alternatif originaire de Casablanca. Après 3 ans de travail et de nombreuses scènes,
le groupe a enregistré son premier album intitulé “Lush” qui sera disponible très prochainement. Leurs influences rock sont nombreuses et
variées : Black Rebel Motorcycle Club, The Smashing Pumkins, Oasis,
Queens of the Stone Age, The Sex Pistols, Samsara Blues Experiment,
The Jimi Hendrix Experience, Manic Street Preachers, Pink Floyd, God is
an Astronaut, Radiohead... C’est donc un spectacle plein d’énergie avec
un rock plutôt pétillant que nous propose Barathon Lane !
↘ Youssef Belmkadem : guitare & chant ↘ Ayoub Sahri : basse
↘ Moncef Ayazi : batterie ↘ Saad Fawzi : guitare

 tarif unique 

30DH

Dans le poison Vicious Vision coulent Power thrash, Death Metal, blues
et bon vieux rock. Le résultat est indéniablement marocain, nourri
d'influences aussi imposantes que Pantera, Sepultura ou encore Hajja
Hamdaouia. Les riffs et mélodies du groupe casablancais forment un
magma expérimental, indépendant et progressif qui a hissé Vicious Vision
au rang des références du métal au Maroc. Remarqués en première partie
du concert d’Arch Enemy en 2010, ils n’ont cessé d’affirmer leur identité
musicale et d’affiner une présence scénique devenue culte.
↘ Joao Paulo Esteves : chant ↘ Azzedine Rifaa : batterie
↘ Walid- Rhazi : basse ↘ Yassine Nassib : guitare & chant

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

9

Nasser Houari

Karim Kadiri

Bin Bin / Entre autre(s)

Oud Caravan

 Théâtre

 concert

Vendredi 5 février
à 20H30

↘ Théâtre 121

 tarifs 

Par le collectif “Nous Jouons pour les arts”
Grand prix du 16 festival national de théâtre de Meknès en 2014, Bin Bin
/ Entre autre(s) est avant tout un hommage aux relations humaines et au
vivre ensemble. “La tolérance, l’interculturalité, l’identité… Bin Bin raconte
tout cela et dénonce les préjugés et le conditionnement qui nous séparent
les uns des autres”, commente le comédien Malek Akhmiss dans le journal
Tel Quel.
e

Délurée, drôle, énergique, “entre autre(s)” rencontre la consécration
partout où elle se produit car la pièce touche par sa singularité et ses
personnages. Le ton est juste ; la mise en scène originale associe jeu
des comédiens et concert, ce qui en fait un spectacle unique et étonnant.

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

Samedi 20 février
à 20H30

↘ Théâtre 121

Musiciens hors normes, luthistes talentueux, Nasser Houari et Karim Kadiri
seront accompagnés du percussionniste Omar Omari pour une soirée
enchanteresse. Ces deux oudistes du groupe Oud Caravan vous ont préparé
pour ce spectacle, une série de compositions tout à fait originales en termes
d’arrangement et d'interprétation.
Nasser Houari est un virtuose du Oud Tarab avec une touche World et
Flamenco perceptible dans certaines de ses Taqassims (solos).

 tarifs 

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

Karim Kadiri du groupe de jazz oriental américain M’oud Swing ainsi que
du trio Oud Caravan, est un adepte et interprète de musique spirituelle. Ses
sonorités et ses compositions défient généralement les normes rythmiques
traditionnelles pour laisser place à des thèmes nouveaux qui poussent les
musiciens qui l’accompagnent à sortir de leur zone de confort.

↘ Mahmoud CHAHDI : dramaturgie et mise en scène
↘ Tarik RIBH, Mahmoud CHAHDI, Allae Hammioui : texte
↘ Tarik RIBH : scénographie, éclairage et costumes
↘ Adil ABATORAB, Malek AKHMISS, Hajar CHARGUI : interprétation
↘ Mehdi BOUBEKA, Mustapha KHELIFI : musique

10

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

11

NOCTURNES du SIEL

La France au 22ème SIEL

“Les Prépondérants”

Mazen Kerbaj

 Rencontre
 littéraire

 concert

Vendredi 12 février
à 19H30

↘ Théâtre 121

 Entrée libre 

En partenariat avec le
CLUC Hem Casablanca
Dans le cadre de la France
au SIEL

12

Avec Hédi Kaddour
Prix Jean Freustié et Grand prix du roman de l’Académie Française
2015

Samedi 13 février
à 20H30

↘ Théâtre 121

En marge de sa participation au SIEL, l'auteur de BD et musicien libanais
Mazen Kerbaj nous livre une performance solo étonnante. Seul, il ne l'est
pas vraiment, grâce à sa trompette et tous les objets insolites qu'il utilise
pour produire une musique improvisée joyeuse et sans frontière.

Les prépondérants, dernier roman d’Hédi Kaddour, sélectionné pour
de nombreux prix littéraires, raconte le Maroc colonisé du début du XXe
siècle. Il restitue ces années 20 où le Maghreb était encore occupé, où
l’Europe sortait de la guerre et où l’Amérique représentait encore une
puissance que tous enviaient.

En mars 2000, il marque les esprits en publiant un journal intime sous
forme de bande dessinée “Journal 1999”. Et cette même année, il joue
pour la première fois en concert au Strike's Pub de Beyrouth avec la
saxophoniste libanaise Christine Sehnaoui. Ce concert restera comme
le premier concert d'improvisation libre ou de free jazz dans la région.

Voyage dans le temps, on retrouve ce qui anime les romans de Hédi Kaddour
à savoir l’Histoire comme trame romanesque. Une écriture alerte, précise, intense et brillante au service de destinées individuelles et de personnages atypiques. Des scènes magistrales qui annoncent avec finesse
le chaos à venir.

Kerbaj est par ailleurs l'un des fondateurs de la scène d'improvisation
au Liban à la fois en tant que musicien, organisateur et producteur de
disques. Mis à part les dizaines de concerts et de collaborations avec
d'autres musiciens de la scène libanaise, il a cofondé le festival annuel
Irtijal ainsi que les deux labels Al Maslakh et Johnny Kafta's Kids Menu.

 tarifs 

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

Poète et romancier franco-tunisien, Hédi Kaddour enseigne aujourd’hui
à la New York University en France après avoir enseigné la littérature
française à l’ENS de Lyon et l’écriture journalistique. Il anime aujourd’hui
un atelier d’écriture de la Nouvelle Revue française chez Gallimard. Critique littéraire et théâtral, traducteur, il a également enseigné près de 12
ans à Meknès. En 2005 paraît son roman d’aventure Waltenberg qui mêle
aventure et espionnage, récompensé par le prix Goncourt du premier
roman.

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

13

CARAMBOLAGE

Traversés
 performance
Samedi 27 février
à 20H30

↘ Théâtre 121

Durée : 1h
 Entrée libre 

Performance de Laurent Durupt, Touda Bouanani et Malik
Nejmi
Restitution de résidence
Dans un dispositif à trois pratiques, Laurent Durupt (piano), Touda
Bouanani (voix, récit) et Malik Nejmi (vidéo, récit) tentent au travers du
thème de l’Odyssée d’expérimenter le matériau poétique des migrations
contemporaines qui touchent le Maroc, et plus largement les rives de
la Méditerranée. Riches d’une première expérience commune autour
d’une installation vidéo, ils s’engagent dans une expérience poétique de
la notion de frontière au Maroc, dont les migrations à la fois internes
(rurales) et les situations d'exil interpellent. Sans être politique,
“Traversés” est un projet qui cherche au contraire à fouiller dans le
merveilleux et le rêve pour évoquer des sujets plus douloureux liés au
départ : la brûlure, la perte de repères, la séparation, la disparition.

1ère édition

Laurent Durupt, Touda Bouanani et Malik Nejmi viennent poser leurs
partitions communes dans le cadre d’une résidence de création du 12
au 28 février durant laquelle ils exploreront un langage commun entre le
son, les images, le texte et la voix.

14

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

15

1ère édition

Carambolage

Performances
Jeudi 3 mars
à 20H00

↘ Cinéma Ritz

 danse et littérature

Du Mercredi 2 mars au samedi 5 mars

 tarif unique 

50DH

Cette première édition de Carambolage, rendez-vous autour de la danse initié par l’Espace Darja, propose de découvrir à travers le travail de 6 artistes la richesse des écritures d’aujourd’hui.

↘ Interprétation : Claro, Marta Izquierdo Muñoz, Meryem Jazouli,
Céline Minard, Bernardo Montet, Mathieu Riboulet.

En partenariat avec L’école de littérature, l’espace Darja invite pour cette première édition la littérature
à rejoindre la danse et provoque une rencontre et des collaborations entre 3 auteurs (Claro, Céline
Minard, Mathieu Riboulet) et 3 chorégraphes (Marta Izquierdo Muñoz, Meryem Jazouli, Bernardo
Montet). La danse, la littérature. Deux langages du corps, autonomes et poreux à la fois, à faire dialoguer,
se croiser et se télescoper.
Le spectacle El Diptico de la chorégraphe Marta Izquierdo Muñoz, inspiré par les cheikhat marocaines
et par le cinéma, sera présenté en clôture de cette première édition au Cinéma Ritz.

Spectacle
Vendredi 4 et
samedi 5 mars
à 20H00

↘ Cinéma Ritz

Conversation / Projection / Lecture
Mercredi 2 mars
à 19H30

↘ Théâtre 121

 Entrée libre 

16

Rencontre entre Bernardo Montet (chorégraphe) et Mathieu Riboulet
(écrivain), autour de leurs livres récemment parus.
Conçu par Geneviève Vincent sur le principe de l’abécédaire, Bernardo
Montet (livre/DVD) revient sur le parcours artistique d’un des chorégraphes les plus importants de la scène contemporaine française et
aborde des questions essentielles pour lui : le colonialisme, le fantasme,
la mémoire, l’identité, la résistance... “Lisières du corps” et “Entre les
deux il n’y a rien” sont les deux derniers livres d’un des écrivains français
les plus marquants de ces dernières années, Mathieu Riboulet. Le premier est composé de six textes brefs, en forme de portraits, qui tentent
de saisir comment le corps se courbe, s’offre ou se dérobe. Dans le second, le narrateur fait le récit de son éveil à la conscience politique et à la
sexualité. Corps, histoire, création… sont quelques-uns des thèmes qui
seront abordés par les deux artistes durant cette rencontre, qui associera conversation, projection et lecture.

D’un côté trois auteurs, écrivant à partir du corps et de ses fulgurances :
la scène, le sexe, la lutte politique, les violences de l’histoire mais aussi
les katas des écoles de sabre japonais, le striptease, les crash-tests
de l’industrie automobile... Ce sont Mathieu Riboulet avec “Lisières du
corps” et “Entre les deux il n’y a rien” (2015), Céline Minard avec “Ka
Ta” (2014), Claro avec “Crash-test” (2015). De l’autre, trois chorégraphes
aux univers intenses et singuliers, habités par l’urgence du propos et
des actes. Marta Izquierdo Muñoz, Meryem Jazouli et Bernardo Montet
s’emparent des livres des premiers pour créer avec eux des formes
hybrides, croisant danse et lecture, lors d’une soirée exceptionnelle de
performances au Cinéma Ritz.

 tarif unique 

50DH

Marta Izquierdo Muñoz, El Diptico
Marquée par la découverte des cheikhat marocaines, leur ambiguïté, la
force expressive de leur chant (la aïta ou “cri de révolte”, “cri d’amour”)
comme de leurs danses, Marta Izquierdo, après différents temps de recherche au Maroc, leur consacre deux projets : “Admirando la cheikha”
où elle incarne sa propre cheikha, fantasmatique, spectrale et “BT’N’BT !
una Carnecineria”, duo avec la danseuse et artiste multifacettes, Angèle
Micaux. Présentés lors d’une même soirée, les deux spectacles forment
El Diptico.
Marta Izquierdo Muñoz pratique la danse avec boulimie (ballet, jazz,
contemporain, flamenco, clubbing) avant de signer ses premiers projets
personnels à partir de 2007 et créer sa compagnie, [lodudo] producción.
Après avoir été interprète pour Catherine Diverrès (CCNRB) et François
Verret, elle oriente ses projets vers des formes plus resserrées, voyageuses et performatives.
↘ Marta Izquierdo Muñoz : conception ↘ Marta Izquierdo Muñoz &
Angèle Micaux : interprétation ↘ Youness Anzane : dramaturgie
↘ Erik Houllier : lumières, espace ↘ Benoist Bouvot : son
↘ La Bourette : costumes, accessoires ↘ L’Estive – Scène Nationale
de Foix, Ax Animation, Centre de Développement Chorégraphique de
Toulouse / Midi-Pyrénées ; Institut français du Maroc, Espace Darja
(Casablanca), Instituto Cervantes de Casablanca : coproduction et
soutiens.

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

17

Bazar’ Impro

Finir en beauté

 Théâtre

 Théâtre

Samedi 5 mars
à 20H30

↘ Théâtre 121

Durée : 1h15
 tarifs 

60 : Tarif réduit
80DH : Plein tarif
DH

Par le collectif “S’toon Zoo”
Bazar’ Impro ouvre les coulisses de l’improvisation théâtrale en invitant
les spectateurs à assister à une vraie-fausse séance d’atelier théâtre.
Découvrant la discipline de l’intérieur à travers l’expérience partagée des
participants, le spectateur n’a plus qu’une envie : les rejoindre !

Mercredi 9 mars
à 20H30

↘ Théâtre 121

Œuvrant depuis plusieurs années pour la promotion de l’improvisation
théâtrale au Maroc, S’toon Zoo donne avec cette nouvelle création l’opportunité de satisfaire un public de plus en plus curieux, mais qui n’ose
pas toujours franchir la porte des ateliers.
Brouillant les pistes entre scène et salle, atelier et spectacle, acteurs,
participants et spectateurs, Bazar’ Impro laisse entrevoir un faux-vrai
cours d’improvisation avec ses mécanismes et son exigence artistique.

 tarifs 

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

En résidence de création du 29 février au 5 mars
En tounée dans les
Instituts français du
Maroc :
Tanger le 05.03.2016
Essaouira le 08.03.2016
Meknès le 10.03.2016
Fès le 11.03.2016
Oujda le 12.03.2016

18

Mohamed El Khatib
Révélation du dernier festival d'Avignon, Mohamed El Khatib reconstruit,
seul en scène, le récit d'un deuil, celui de la mort de sa mère, à partir de
documents administratifs, d'interviews, de courriels et de sms. Paru aux
“solitaires intempestifs”, le texte de “Finir en beauté” - pièce en un acte
de décès - est une fiction documentaire intime où l'auteur restitue une
sorte de journal écrit - en partie sur des carnets - à partir du 20 février
2012, jour de la mort de sa mère.
“À peine entamée, ma recherche s'est éloignée du chemin tracé ; en
lieu et place d'un dialogue entre une mère et un fils, je me suis trouvé
confronté à l'héritage de cette langue-mère, qui n'est plus vivante. C'est
alors, à travers le deuil, que j'ai redécouvert cette incarnation des deux
cultures de part et d'autre de la Méditerranée.”
Mohamed El Khatib
“Un auteur de 35 ans en scène, qui ne joue pas à faire l'acteur. Il sourit,
il est beau, on le sent ému. Comment ne le serait-il pas, avec ce qu'il va
raconter ?”
Brigitte Salino, Le Monde

DANS LE CADRE DE LA SAISON CULTURELLE FRANCE - MAROC 2016

spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

19

Tachamarod

Betweenatna

Tachamarod & Betweenatna

(Même) Pas peur du loup !

 concert
 100% rock

 Ciné-Concert

Samedi 19 mars
à 19H30

↘ Théâtre 121

 tarif unique 

30DH

Formé en 2012, Tachamarod est un jeune groupe punk rock déjanté,
festif et clownesque. Leur jeu de scène véritablement explosif est devenu
en peu de temps légendaire. L’Battoirs, Lboultek, l’Uzine et plusieurs
festivals en témoignent. Véritables shows, leurs concerts sont aussi
l’occasion de faire découvrir et écouter leurs textes engagés.
↘ Anass Sriri : chant / guitare
↘ Saad El Hadrani : basse / chant
↘ Ismail Boudarine : guitare / chant
↘ Amine Rifaa : batterie

L’aventure de Betweenatna, qui porte bien son nom, commence en
2011 avec Abdessamad Bourhim (stage manager et guitariste du groupe
Hoba Hoba Spririt) et Gamha (musicien et producteur) qui créent
“fortuitement” “Abada”, une chanson en référence à l’affaire des 14
jeunes musiciens. Très vite rejoints par Oubize (chanteur du groupe
Darga), leur amitié complice et leur sens de l’humour deviennent la
marque de fabrique du groupe (between et binatna), révélant des textes
drôles et décalés comme “Bakiat Marlboro” et “Isabelle Maticha”.
↘ Abdessamad Bourhim
↘ Mohammed Laâbidi (Oubiz)
↘ Gamha Said
↘ Amine Hamma
↘ Said Mounna

20

 FAMILIAL ET JEUNE PUBLIC

Samedi 26 mars
à 16H30

↘ Théâtre 121
À partir de 3 ans
Durée : 40 minutes
 tarifs 

60DH : Tarif réduit
80DH : Plein tarif

Une production Label
Caravan, Théâtre
d’Angoulême, en
partenariat avec l’EMCA
(Ecole des Métiers du
Cinéma d’Animation
d’Angoulême)

Les courts métrages au programme de ce ciné-concert sont des petits
bijoux du cinéma d’animation russe, américain, anglais et français, sélectionnés pour leur originalité. La présentation des films sous forme
de ciné-concert transforme la projection en spectacle vivant. Nourrie de
percussions du monde entier, d’instruments insolites, d’objets détournés, de parties vocales chantées ou parlées, la musique est mise au
service de l’image.
Anne-Laure Bourget et Ollivier Leroy, ont tous deux de beaux parcours
dans l’univers des musiques du monde. Forts de leurs expériences respectives, les deux multi instrumentistes ont eu envie de partager leur
univers avec le jeune public.
↘ Ollivier Leroy : voix, claviers, harmonium, loops, sampleurs, bruitages
↘ Anne-Laure Bourget : percussions du monde, bruitages
Au programme :
↘ Pigs in polka de Friz Freleng – états-Unis, 1943, 7’43
↘ La maison des biquettes d’Eduard Nazarov et Marina Karpova –
Russie, 2009, 10’28
↘ Tendres Agneaux de Matthieu Millot et Rodolphe Dubreuil – France,
2010, 4’30
↘ Lune et le loup de Toma Leroux et Patrick Delage – France, 2014, 6’16
↘ Little Wolf d’An Vrombaut – Royaume Uni, 1992, 5’36

En partenariat avec la Fondation Aïcha
spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

21

Cinéma ‫سينـما‬
casablanca - Janvier / Mars 2016
spectacles ∙ Janvier / Mars 2016

art & essai
Mardi 12 janvier à 19H30 I Jeudi 21 janvier à 19H30 I Théâtre 121

Ni le ciel ni la terre

Jeudi 28 janvier à 19H30 I Mardi 2 février à 19H30 I Théâtre 121

Nous trois ou rien

Thriller de Clément Cogitore (France/Belgique - 2015 - 1H40) avec
Jérémie Rénier, Kévin Azaïs, Swann Arlaud, Finnegan Oldfield, …

Comédie dramatique de Kheiron (France - 2015 - 1H42) avec Kheiron,
Leïla Bekhti, Gérard Darmon, Zabou Breitman, Camélia Jordana, …

Dans un no man’s land montagneux d’Afghanistan, des soldats
disparaissent sans laisser de trace, comme enlevés par un
ennemi insaisissable ou un ravisseur occulte…

Un couple d’opposants politiques aux régimes du Shah, puis de
Khomeiny, est contraint de fuir l’Iran avec leur fils et demande
l’asile politique en France. Arrivés dans la banlieue parisienne,
ils continueront à se battre, cette fois pour l’intégration des
immigrés et l’émancipation des femmes.

Plasticien de formation, le jeune réalisateur s’impose, d’ores et
déjà, avec ce premier long-métrage tourné au Maroc. Jonglant
avec le visible et l’invisible, Clément Cogitore se réapproprie
l’atmosphère d’un film de guerre en y ajoutant une dimension
fantastique.

L’humoriste Kheiron rend hommage à ses parents dont il raconte l’histoire
dans une comédie aux airs de conte universel qui évoque l’amour familial,
le don de soi et le vivre-ensemble. Un premier film émouvant et plein de
fraîcheur qui fait du bien par les temps qui courent !...

Jeudi 14 janvier à 19H30 I Dimanche 24 janvier à 11H00 I Théâtre 121

Marguerite

Mardi 9 février à 19H30 I Jeudi 18 février à 19H30 I Théâtre 121

Le convoi
Comédie dramatique de Xavier Giannoli (France - 2015 - 2H07) avec
Catherine Frot, André Marcon, Michel Fau, Denis Mpunga, …

Film d’action de Frédéric Schoendoerffer (France - 2016 - 1H42) avec
Benoît Magimel, Reem Kherici, Tewfik Jallab, Mahdi Belemlih, …

Paris, années 20. Une riche aristocrate vit dans l’illusion d’être
une grande cantatrice. Autour d’elle, se presse un auditoire de
mondains et d’obligés qui ne manquerait pour rien l’occasion de
la flatter publiquement tout en la moquant secrètement.

Les 24 heures du convoyage d’une cargaison de cannabis depuis
l’Espagne jusqu’à la banlieue parisienne. Un convoi a priori
ordinaire qui va s’avérer très dangereux pour ces trafiquants…
Avec ce sixième long métrage, Frédéric Schoendoerffer poursuit
dans la veine du polar nerveux et haletant. Cette fois, il s’intéresse
au milieu des go fast et nous plonge, le temps d’une journée, au
cœur même du trafic.

Giannoli s’inspire de la vie de Florence Foster Jenkins et reprend ses
thèmes favoris – l’imposture, la transfiguration, le trouble narcissique,
la réinvention de soi – dans une œuvre subtile qui tient autant de la
comédie que de la tragédie. à la fois ridicule et bouleversante, cruelle
et empathique, Catherine Frot est exceptionnelle !

Mardi 26 janvier à 19H30 I Jeudi 4 février à 19H30
Dimanche 21 février à 11H00 I Théâtre 121

Lolo

Jeudi 11 février à 19H30 I Mardi 16 février à 19H30 I Théâtre 121

Les anarchistes
Drame d’Elie Wajeman (France - 2015 - 1H41) avec Tahar Rahim, Adèle
Exarchopoulos, Swann Arlaud, Guillaume Gouix, Karim Leklou, …

Comédie de Julie Delpy (France - 2015 - 1H39) avec Julie Delpy, Dany
Boon, Karin Viard, Vincent Lacoste, …

Après des années de solitude, une quadra parisienne travaillant
dans la mode se laisse séduire par un informaticien de province
qui la rejoint à Paris. Mais c’est sans compter sur le fils de celle-ci,
jeune artiste branchouille, prêt à tout pour garder sa place de favori.

1899. Dans une période de flou contestataire, un petit groupe
d’ouvriers parisiens et anarchistes libertaires fait peur aux
autorités. Infiltré par eux, un brigadier est peu à peu divisé entre
son sens du devoir et son attachement pour les personnes qu’il
côtoie.

Il y a du Chatilliez et du Woody Allen dans le nouveau film de Julie
Delpy ! La réalisatrice réussit le pari de la comédie populaire et
livre un film insolent et plein de fantaisie qui parvient à être à la fois
juste et infiniment caricatural.

Avec ce deuxième film, Elie Wajeman signe un beau tableau
d’époque et propose un portrait intimiste de personnages
confrontés à leurs troubles identitaires, leurs démons, leurs
contradictions. Le tout est servi par un casting irréprochable.

24
 tarifs 

15DH : Tarif réduit / 30DH : Plein tarif

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

25

art & essai
Mardi 23 février à 19H30 I Jeudi 3 mars à 19H30 I Théâtre 121

Jeudi 10 mars à 19H30 I Mardi 15 mars à 19H30
Dimanche 13 mars à 11H00 I Théâtre 121

Les Cowboys
Drame de Thomas Bidegain (France - 2015 - 1H54) avec Francois Damiens,
Finnegan Oldfield, Agathe Dronne, Ellora Torchia, John C. Reilly, …

L’Hermine

1994. Au cours d’un grand rassemblement country dans l’est de la
France, une jeune fille disparait. Son père, qui refuse de croire à une
simple fugue, part à sa recherche et retrouvera sa trace au Yemen.

Comédie dramatique de Christian Vincent (France - 2015 - 1H38) avec
Fabrice Luchini, Sidse Babett Knudsen, Michaël Abiteboul, Corinne
Masiero, …

Scénariste – de Jacques Audiard notamment – Bidegain passe à
la réalisation avec ce premier film qu’il ancre dans l’imagerie du
western pour raconter, sur plus de 10 ans, le drame d’une famille
dont la fille est partie rejoindre le djihad. Haletant et bouleversant…

Un magistrat acariâtre officiant dans une petite ville du nord de la
France tire au sort parmi les jurés d’un procès qu’il préside une
médecin d’origine danoise qu’il a jadis connue et peut-être aimée.
25 ans après La Discrète, Christian Vincent retrouve Luchini dont le
jeu, d’une sobriété bouleversante, lui a valu le Prix d’interprétation
à Venise. à la fois comédie du remariage et faux film de procès,
L’Hermine surprend par sa finesse et touche en plein cœur.

Mardi 22 mars à 19H30 I Jeudi 31 mars à 19H30 I Théâtre 121

Gaz de France
Comédie de Benoît Forgeard (France - 2016 - 1H26) avec Philippe
Katerine, Olivier Rabourdin, Antoine Gouy, …

Jeudi 25 février à 19H30 I Mardi 1er mars à 19H30 I Théâtre 121

En France, dans un futur proche, un chanteur de variétés, élu
président de la République, voit sa côte de popularité chuter dès le
lendemain de son élection et se retrouve pris en otage par une équipe
de conseillers en communication voulant à tout prix la faire remonter.

Je suis un soldat
Drame de Laurent Larivière (France - 2015 - 1H36) avec Louise
Bourgoin, Jean-Hugues Anglade, Anne Benoit, Laurent Capelluto, …

à l’ère de la communication à tout-va, Benoît Forgeard dont le goût pour
l’absurde radical et l’humour à froid ne sont plus à démontrer, s’empare
de l’artifice du discours politique d’aujourd’hui pour interroger la ligne
de conduite des affaires du monde. C’est drôle et attachant.

Faute d’emploi, une trentenaire est obligée de retourner vivre
chez sa mère. Elle accepte de travailler pour son oncle dans un
chenil qui s’avère être la plaque tournante d’un trafic de chiens.
En s’inscrivant dans le cinéma de la crise économique, ce premier
film de Laurent Larivière témoigne de l’actuel désarroi social et se
distingue par la pertinence de son thème : la honte.

Jeudi 24 mars à 19H30 I Mardi 29 mars à 19H30
Dimanche 27 mars à 11H00 I Théâtre 121

Les chevaliers blancs
Drame de Joachim Lafosse (France/Belgique - 2016 - 1H52) avec
Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli, Reda Kateb, …

Mardi 8 mars à 19H30 I Jeudi 17 mars à 19H30 I Théâtre 121

Un président d’ONG prépare une action humanitaire coup de
poing au Tchad : l’évacuation clandestine de 300 orphelins en bas
âge, victimes de la guerre civile, promis à l’adoption en France.

21 nuits avec Pattie

S’inspirant de l’affaire de l’Arche de Zoé, ce film vibrant, à michemin entre documentaire, film d’aventures et dénonciation
sociale, sonde avec intelligence et subtilité les limites et les
complexités de l’intervention humanitaire en Afrique.

Comédie d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu (France - 2015 - 1H55) avec
Isabelle Carré, Karin Viard, André Dussolier, Denis Lavant, …

Une parisienne venue enterrer sa mère – une femme volage
qu’elle ne voyait plus guère – dans un village des Pyrénées, va
voir ses certitudes voler en éclats et réapprendre à s’ouvrir au
monde.
Attention, dans 21 nuits avec Pattie, les femmes mènent la danse !
Les frères Larrieu s’amusent et nous entraînent dans une comédie
policière savoureuse saupoudrée de merveilleux où la nature et le
langage jouent le même rôle libérateur.

Nouveau !
Le dimanche, pour assister en toute quiétude à notre nouveau RDV cinéma tout en
partageant en famille votre sortie dominicale, la médiathèque jeunesse vous propose, le
temps de la projection, d'accueillir vos enfants à partir de 4 ans autour de la lecture plaisir :
kamishibaï, lectures animées, jeux de pistes et parcours découvertes (30dh pour les non
adhérents / gratuit pour les adhérents). Profitez-en et parlez-en autour de vous !

26
 tarifs 

15DH : Tarif réduit / 30DH : Plein tarif

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

27

ciné jeunesse
Dimanche 17 janvier à 11H00 (à partir de 6 ans) I Théâtre 121

Le Père Noël

Comédie d’Alexandre Coffre (France - 2014 - 1H21) avec Tahar Rahim,
Victor Cabal, Annelise Hesme, …

Dimanche 28 février à 11H00 (à partir de 7 ans) I Théâtre 121

Le jour des Corneilles

Film d’animation de Jean-Christophe Dessaint d’après le roman
éponyme de Jean-François Beauchemin (France - 2012 - 1H35) avec les
voix de Jean Reno, Lorànt Deutsch, Isabelle Carré et Claude Chabrol

Antoine rêve de rencontrer le Père Noël et de faire un tour sur son
traîneau, dans l’espoir de retrouver son père, monté au ciel. En
lieu et place du gros barbu débonnaire, c’est un jeune cambrioleur
déguisé qui atterrit sur son balcon le soir de noël. Persuadé qu’il va
vivre une aventure fabuleuse, Antoine décide de le suivre dans sa
tournée des beaux quartiers.

Au cœur de la grande forêt vivent un jeune sauvageon et son père,
un ogre à la barbe géante, qui lui a toujours dit que le monde
s’arrêtait à la lisière de la forêt. Au-delà, c’est l’Outre-monde où
règnent le malheur et le néant…
Ce premier long métrage d’un jeune réalisateur français se met à
la portée des enfants. On y parle sans mièvrerie de souffrance et de
deuil, de rejet et d’apprivoisement. Le contraste entre le décor et les
personnages donne au film un style unique et envoûtant.

Transfigurant des éléments propres à la légende du Père Noël, le
troisième long métrage d’Alexandre Coffre, mélange de merveilleux et
de réalisme sombre, fait un bon conte familial plein de charme.

Dimanche 31 janvier à 11H00 (à partir de 5 ans) I Théâtre 121

Kérity, la maison des contes

Dimanche 6 mars à 11H00 (à partir de 6 ans) I Théâtre 121

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Film d’animation de Dominique Monféry (France - 2009 - 1H20)
avec les voix de Jeanne Moreau, Julie Gayet, Pierre Richard, Denis
Podalydès

Film d’animation de Marc Boréal et Luc Chatel (France - 2013 - 1H15)
avec les voix de Marc Lavoine, Julie Depardieu, Tom Trouffier
La vie de Jean, six ans, suit son cours entre l’école, son papa, sa
nounou, son petit frère et les drôles de cartes postales que sa
maman lui envoie des quatre coins du monde et qui nourrissent
l’imaginaire et les rêves de l’enfant.

Natanaël, 7 ans, reçoit en héritage la bibliothèque de sa tante et en
est tout déçu. Pourquoi cette chère Eléonore, généralement si bien
inspirée, lui a-t-elle fait ce cadeau, à lui qui ne sait toujours pas
lire ?

Tiré de la BD autobiographique de Jean Regnaud et Emile Bravo, le film
nous plonge dans la France des années 70. Raconté du point de vue de
l’enfant, le ton est vif, drôle et charmant et aborde un sujet plutôt grave
sans mélo. Le tout est porté par une animation au trait délicat et affirmé
ainsi qu’une palette chromatique mélancolique et joyeuse. Une réussite !

Une belle aventure servie par un graphisme subtil et épuré.

Dimanche 14 février à 11H00 (à partir de 5 ans) I Théâtre 121

Le Petit Prince

Dimanche 20 mars à 11H00 (à partir de 6 ans) I Théâtre 121

En sortant de l’école et autres courts d’écoles

Film d’animation de Mark Osborne (France - 2015 - 1H47) avec les
voix de Clara Poincaré, André Dussollier, Florence Foresti, …

Sélection de courts métrages animés
En sortant de l’école met en images 13 poèmes de Jacques Prévert à
travers 13 courts-métrages d’animation de 3mn chacun réalisés en 2014 :
Presque, Mélia Gilson – Quartier libre, Marine Blin – L’école des Beaux-Arts,
Anne Huynh – Le dromadaire mécontent, Morgane Le Péchon – Le cancre,
Chenghua Yang – Le gardien du phare …, Clément de Ruyter – Page d’écriture,
Marion Lacourt – Je suis comme je suis, Marion Auvin – Âne dormant, Caroline
Lefèvre – Les belles familles, Armelle Renac – Tant de forêts, Burçu Sankur
& Geoffrey Godet – En sortant de l’école, Lila Peuscet – Les oiseaux du souci,
Marie Larrivé & Camille Authouart.

Une petite fille studieuse fait la rencontre d'un aviateur, voisin
excentrique et facétieux. Afin de la divertir de ses ennuyeuses
révisions, ce vieil aventurier lui raconte l'histoire d'un mystérieux
petit garçon, ami avec un renard et une rose : le Petit Prince.
L’originalité de cette version est d’avoir fait du Petit Prince et de l’aviateur
des personnages presque secondaires de l’intrigue, les scénaristes ayant
opté pour une mise en abyme et fait du récit du Petit Prince une “histoire
dans l’histoire”. La qualité technique d’animation est remarquable, la
créativité picturale entrant en osmose avec l’allégorie inhérente au roman.

Courts d’écoles regroupe le meilleur des courts métrages réalisés dans le
cadre d’écoles françaises de cinéma, tous primés lors de festivals : Le luthier
(Institut Ste Geneviève) – Sweet Cocoon (ESMA) – Forward, March ! (ESMA) –
Ex-E.T. (ESMA) – In Between (Gobelins) – Meet the Myth (ArtFx) – Rhapsodie
pour un pot-au-feu (Gobelins) – à la française – Le son des flammes (LISAA).

28
 tarifs 

15DH : Tarif réduit / 30DH : Plein tarif

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

29

FICAM
FESTIVAL INTERNATIONAL DE CINéMA D’ANIMATION DE MEKNèS
Organisé par la Fondation Aïcha et l’Institut français de Meknès, le festival International de Cinéma
d’Animation de Meknès fête cette année sa 15ème édition. Une longévité et une maturité qui font de
cet événement un rendez-vous unique à l’échelle du continent africain et du monde arabe, plébiscité par le grand public, les étudiants issus d’écoles d’art et d’audiovisuel au Maroc, les nombreux
professionnels et invités de marque tels que Michel Ocelot, Isao Takahata, Eric Goldberg ou Peter
Lord.
La 15ème édition du FICAM se tiendra à Meknès du vendredi 25 au mercredi 30 mars 2016. Les
compétitions internationales du court et du long-métrage d’animation présenteront le meilleur du
cinéma d’animation actuel.
Le FICAM Maroc, qui est une déclinaison de la programmation à Meknès, permet au festival de
rayonner sur le Royaume à travers le réseau des Instituts français du Maroc et l’Alliance FrancoMarocaine de Safi. Le programme est constitué d’une sélection inédite de longs et de courts
métrages et de rencontres avec des professionnels invités. En outre, pour la première fois, un CinéConcert (Même) Pas peur du loup ! circulera dans plusieurs villes à cette occasion (cf. page 21).

Vendredi 25 mars à 19H00 I Théâtre 121 - à partir de 10 ans

Adama
Film d’animation de Simon Rouby (France - 2015 - 1H22) avec les voix
de Azize Diabate, Pascal Nzonzi, Oxmo Puccino, Jack Mba, …
En 1916, Adama, 12 ans, quitte son village isolé d’Afrique de l’Ouest et
gagne l'Europe dans l'espoir de retrouver son frère aîné engagé dans
l’armée française. Sa quête le mènera jusque dans l’enfer de Verdun…

Projection en présence du réalisateur

TIGNOUS

(21.08.1957 - 07.01.2015)

Simon Rouby signe un premier long métrage d’animation très remarqué.
Les images qui naissent de l’assemblage virtuose de différentes
techniques (collages, sculptures et liquides magnétiques) donnent
au film une vigueur et une modernité dignes des plus grands films de
guerre et des plus vibrants appels à la paix !

Vendredi 1er avril à 19H00 I Théâtre 121 - à partir de 8 ans

Tout en haut du monde
Film d’animation de Rémi Chayé (France/Danemark - 2015 - 1H20)
avec les voix de Christa Théret, Feodor Atkine, Thomas Sagols, Rémi
Caillebot, Audrey Sablé, Fabien Briche, …
Lorsqu’elle apprend que les recherches visant à retrouver le navire
de son grand-père, explorateur renommé, ne se font pas au bon
endroit, Sacha décide de partir pour le Grand Nord à sa recherche.

Projection en présence du réalisateur

Assistant-réalisateur de François Laguionie et de Tom Moore, le premier
long-métrage de Rémy Chayé nous transporte dans un voyage initiatique
à la Jules Verne. Le trait simple est souligné par de grands aplats de
couleurs qui accentuent la quête et les sentiments de l’héroïne.

30
 tarifs 

15DH : Tarif réduit / 30DH : Plein tarif

En 2007, Tignous, invité par l'Institut français, avait réalisé ces
quelques croquis pour l'université Populaire de Casablanca.

FICAM
Samedi 2 avril à 16H00 I Théâtre 121

Master Class de Djillali Defali

De la BD pédagogique à Assassin’s Creed
Après une brève présentation de son cursus, Djillali Défali
évoquera son parcours dans la BD, ses sources d’inspiration et
sa rencontre déterminante avec son ancien instituteur, enfin son
arrivée chez Ubisoft dans le cadre de la création du jeu vidéo
Assassin’s Creed.
Djillali Défali décortiquera toutes les étapes de
création de ce jeu au succès mondial, son rapport
aux personnages et ses rencontres dans cet
univers créatif malgré le grand froid québécois !
Une conférence interactive qui se terminera par
une séance de dédicaces !

Dimanche 3 avril à 11H00 I Théâtre 121 - à partir de 6 ans

Anina
Film d’animation d’Alfredo Soderguit (Uruguay/Colombie - 2015 1H20) – Voix françaises : Madeleine Beaufrand, Bruno Bousquet,
Camille Muller, Fiona Chaudon, Célestine Hoffman, Aimie Aiguiar,
Cécile Lapointe, Sandrine Muller
Méchamment appelée Palimbête car ses trois noms peuvent se
lire dans les deux sens, Anina Yatay Salas est la tête de turc de ses
camarades de récréation. à la suite d’une bagarre, elle est punie par
la directrice d’école.

Projection en présence du réalisateur

Adapté du roman éponyme de l’illustrateur et auteur uruguayen Sergio
López Suárez, Anina parle d’éducation, sujet très sensible en Uruguay au
cœur d’une grande réflexion nationale. Vu avec les yeux de l'héroïne, le
monde des adultes prend parfois des dimensions fantastiques dans cette
histoire à la fois ludique et joyeuse dans sa façon de rappeler quelques
vérités.

Des séances scolaires sont programmées au cinéma RIF, 22 avenue des FAR – Casablanca
Renseignements et réservations auprès de marie.soumet@institutfrancais-maroc.com

 tarifs 

15DH : Tarif réduit / 30DH : Plein tarif

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

31

Université populaire du cinéma
L’Institut français, en partenariat avec l’école d’art française Studio M Casablanca, vous propose
un rendez-vous mensuel autour du cinéma ouvert à tous, avec Roland Carrée.
L’université populaire est ouverte à tous. Son accès est gratuit, sans conditions d’âge ou de
titre, sans diplôme ni contrôle de connaissances. Elle propose un enseignement associant
la rigueur scientifique et la pratique d’une discussion critique.
Les conférences abordent les multiples questions que pose le cinéma dans les domaines
de l’histoire, de l’esthétique, de la sociologie, de la politique et de la philosophie. Elles
abordent aussi les acteurs, les sciences et les techniques qui participent de l’évolution
constante du 7e art.
Roland Carrée est docteur qualifié en cinéma de l’Université
Rennes 2 – Haute Bretagne. Après avoir enseigné le cinéma aux
universités Rennes 2 (en tant que chargé de cours) puis de Caen
(en tant qu’ATER), il l’enseigne aujourd’hui à l’école d’art Studio
M Casablanca (Maroc), dont il dirige également le département
Audiovisuel. Rédigée sous la direction de Laurent Le Forestier, sa
thèse s’intitule “Gosses d’Italie : les représentations d’une enfance
marginale dans le cinéma italien des années 1990 et 2000”.
Il intervient également autour de divers films et cinéastes dans le cadre de conférences,
de formations, de ciné-clubs et de festivals, publie des essais dans des revues et des
ouvrages collectifs, et participe à des colloques.

Mercredi 20 janvier à 19H00 I Théâtre 121

le cinéma et la ville
Le cinéma et la ville évoluent en parallèle depuis le début du XXe
siècle, l'homme ayant en outre une certaine vision de la ville qui est
étroitement liée avec celle qu'un cinéaste a voulu montrer dans son
film. Qu’il s’agisse de l'Empire State Building à New-York, dont King
Kong escalade les parois, ou encore du quartier de Montmartre, où
vit et évolue Amélie Poulain, le spectateur est emporté dans la ville
et dans ses recoins par la caméra et les différents points de vue.
Nous avons alors une ville qui est animée par l'image et que l'on (re)
découvre tout au long du film. Cette ville peut être représentée à son
état originel, avec quelques artifices, ou encore selon l'imaginaire
du cinéaste. On peut donc se demander quelle image de la ville le
cinéaste veut nous montrer : une image réaliste, ou bien des images
de ce que pourrait devenir la ville si l'homme continue d'évoluer
ainsi ? Par quels moyens techniques et procédés visuels le cinéaste
nous donne-t-il sa vision de la ville ?

32
Entrée libre

Mercredi 10 février à 19H00 I Théâtre 121

Tex Avery, ou l’irrationnel animé
Malgré l’ombre sans cesse menaçante de Walt Disney, Tex Avery
a su se forger une place solide au sein de l’industrie du cinéma
d’animation. Porky Pig, Daffy Duck, Bugs Bunny, Droopy, l'écureuil
fou ou encore le loup érotomane sont tous nés de son crayon.
De la Warner Bros. à la Metro-Goldwyn-Mayer, Tex Avery a imaginé
un univers irrationnel, où l'on se plaît à pulvériser les limites du
possible et du bon sens. Bousculant les tabous, utilisant volontiers
des jeux de mots et des phrases à double sens, Tex Avery, dont
l'influence sur la bande dessinée ainsi que sur d’autres réalisateurs
d’animation est évidente, a donné une nouvelle dimension au dessin
animé hollywoodien.

Mercredi 16 mars à 19H00 I Théâtre 121

Jacques Tati
C'est parce qu'il a su nourrir son imagination de ce qu'il était le
seul à voir que Jacques Tatischeff dit Tati, perfectionniste passé de
la pantomime au cinéma, a réalisé une œuvre unique. Le chaînon
manquant entre François le facteur de Jour de fête et le M. Loyal
de Parade, c'est ce drôle de bonhomme dégingandé qui promène
sa silhouette familière des Vacances de monsieur Hulot à Trafic.
Alter-ego à l'imperméable, au feutre vert et à la pipe vissée aux
dents, il accompagna Tati au firmament de la gloire, dans les années
cinquante avec Mon oncle, et précipita sa chute, dix ans plus tard,
quand sortit dans les salles Playtime, le chef-d'œuvre maudit.
À l’heure où s’affirme sans cesse un héritage conséquent de son
œuvre sur le cinéma mondial, un retour sur le style si unique de
Jacques Tati s’impose.

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

33

Séquences jeunes
L’école du regard

Informations et réservations auprès de : marie.soumet@institutfrancais-maroc.com

Programme école

Du 8 au 12 février à 9H00 et 14H00 I Théâtre 121

Le jour des Corneilles
Film d’animation de Jean-Christophe Dessaint d’après le roman
éponyme de Jean-François Beauchemin (France - 2012 - 1H35) avec les
voix de Jean Reno, Lorànt Deutsch, Isabelle Carré et Claude Chabrol.
Au cœur de la grande forêt vivent un jeune sauvageon et son père,
un ogre à la barbe géante, qui lui a toujours dit que le monde
s’arrêtait à la lisière de la forêt. Au-delà, c’est l’Outre-monde où
règnent le malheur et le néant…

Formation

Mercredi 13 janvier
de 14H à 18H à l'IFC

Ce premier long métrage d’un jeune réalisateur français se met à
la portée des enfants. On y parle sans mièvrerie de souffrance et de
deuil, de rejet et d’apprivoisement. Le contraste entre le décor et les
personnages donne au film un style unique et envoûtant.

Programme Collège

Du 12 au 15 janvier à 9H00 I Cinéma RIF

Tomboy
Drame de Céline Sciamma (France - 2011 - 1H22) avec Zoé Héran,
Malonn Lévana, Jeanne Disson, …
Laure, 10 ans, profite de son installation dans le quartier pour
laisser croire à son nouveau groupe d'amis qu'elle est un garçon.
Lisa, une fille du groupe, en tombe amoureuse…
Admirablement interprété, Tomboy impressionne par l'écart entre la
simplicité de l'histoire et la complexité des questions soulevées.

Formation

Mardi 5 janvier
de 14H à 18H à l'IFC

34
 tarif 

20DH / élève

Programme Collège

En amont, une formation est proposée aux enseignants. Celle-ci conditionne leur participation avec la
classe aux séances “Séquences Jeunes”. à l’issue de cette formation, un dossier pédagogique par film
est remis à chacun d’eux.
Le jour des projections, le film est introduit par un animateur cinéma qui présente le film et explique
certains “secrets de tournage”.

Couleur de peau : miel
Documentaire animé de Jung Hénin et Laurent Boileau (France /
Belgique - 2011 - 1H15) avec Jung Hénin.
Enfant coréen adopté à l’âge de 6 ans, le récit autobiographique
de Jung aborde avec poésie, humour et émotion le déracinement,
l'identité, l'intégration, l'amour maternel, la famille et raconte sa
quête d’identité pour se réconcilier avec ses origines.

Formation

Programme S.J. Lycéens

3 formules sont proposées :
Séquences Jeunes École / Séquences Jeunes Collège / Séquences Jeunes Lycéens

Lundi 15 février
de 14H à 18H à l'IFC

Tirée de la bande dessinée du même nom, le film reste fidèle à
l’histoire et au graphisme de l’œuvre originale. Les séquences en
prises de vues réelles du documentariste Laurent Boileau - qui
a accompagné Jung dans son voyage de retour aux sources - qui
ponctuent le film, lui confèrent originalité et émotion.

Du 25 au 29 janvier à 9H00 I Cinéma RIF

TIMBUKTU
Drame d’Abderrahmane Sissako (France/Mauritanie - 2014 - 1H37)
avec Ibrahim Ahmed dit Pino, Toulou Kiki, Abel Jafri, …
Non loin de Tombouctou, Kidane mène une vie simple et
paisible, entouré de sa famille. En ville, les habitants subissent,
impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en
otage leur foi. Finis la musique et les rires, les cigarettes et même
le football…

Formation

Programme S.J. Lycéens

Le dispositif “Séquences Jeunes” a pour objectif de former, pendant le temps scolaire, les jeunes cinéphiles
de demain en leur proposant 3 films/an ayant un véritable intérêt pédagogique. établie en partenariat
avec le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée français) et l’appui de l’Institut français de
Paris, la programmation repose sur une sélection rigoureuse du meilleur du cinéma mondial d'hier et
d'aujourd'hui. Elle visite des films de genres et époques différentes afin d’enrichir la culture cinématographique des élèves, éveiller leur curiosité et leur donner le goût d'un cinéma de qualité.

Du 14 au 18 mars à 9H00 I Cinéma RIF

Jeudi 7 janvier
de 14H à 18H à l'IFC

Né de la colère que la guerre malienne a inspirée au réalisateur,
Timbuktu célèbre l’esprit de résistance des peuples opprimés. Film
fier, il trouve dans sa rage la force d’une œuvre abrasive, rayonnante,
qui en fait également un grand film politique.

Du 21 au 25 mars à 9H00 I Cinéma RIF

38 Témoins

Formation

Drame de Lucas Belvaux (France - 2012 - 1H44) avec Yvan Attal,
Sophie Quinton, Nicole Garcia.
Témoin d’un meurtre survenu sous ses fenêtres, un homme
décide de rompre l’omerta qui l’unit à ses voisins et de sortir de
son mutisme.
38 témoins n’est pas tant un film social ou politique qu’un film
philosophique et moral qui dénonce la lâcheté individuelle et
collective.
Mardi 16 février
de 14H à 18H à l'IFC

Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

35

Rencontres & débats d'idées
‫لـقـاءات و نـقـاش األفـكـار‬
36

casablanca - Janvier / Mars 201637
Cinéma ∙ Janvier / Mars 2016

Dessins en liberté
Exposition

Du 9 au 31 janvier 2016
Inauguration

samedi 16 janvier à 17h00
↘ galerie 121

Les dessins de presse nous font rire. Sans eux, nos vies seraient bien tristes. Mais c’est
aussi une chose sérieuse. Ils ont le pouvoir d’informer mais aussi d’offenser.
Kofi Annan, ancien secrétaire général des Nations Unies,
Prix Nobel de la Paix et président d’honneur de la Fondation Cartooning for Peace.

Un an après les attaques contre Charlie Hebdo et les attentats qui ont secoué plusieurs pays, l’institut
français de Paris et Courrier international présentent une exposition sur la liberté d’expression telle
que la font vivre 50 dessinateurs de presse du monde entier. 12 panneaux de dessins de presse, publiés
dans les titres de presse locaux, montreront comment la caricature, cet art né sous la révolution française, est souvent une force contre la tyrannie, la barbarie et la bêtise humaine. Chaque panneau est
consacré à une thématique précise de la liberté d’expression : censure, internet, corruption, droits
des femmes, rebellions, climat, sport, racisme, etc. L’occasion de faire un état des lieux du dessin de
presse au Maroc avec des dessinateurs de la presse francophone et arabophone, des journalistes, des
écrivains lors d’une table ronde le samedi 16 janvier à 17h30.

Table ronde sur le dessin de presse au Maroc
En présence de Khalid Gueddar, RIK, Saad Jalal, Mohamed Beyoud et Hicham Houdaïfa
Modération : Fedwa Misk

samedi 16 janvier à 17h30
↘ Théâtre 121
Par son habilité à faire sourire, à transmettre instantanément un message et faire réfléchir, le dessin
de presse est un outil indéniable au service du dialogue et de la tolérance. Il cerne et saisit l’actualité.
Indissociable de la liberté d’expression, il brusque là où les mots paraissent parfois bien trop faibles.
L’occasion de faire connaître le dessin de presse au Maroc sous le regard des journalistes et le crayon
de grands dessinateurs marocains.

38
Entrée libre

Rencontres & Débats d'idées ∙ Janvier / Mars 2016

39

Conférences
Qu’est-ce au juste que le Big Bang ?
Avec Etienne Klein

Mardi 19 janvier à 19H30
↘ Théâtre 121
Dans toutes les civilisations, il existe des récits qui racontent sinon l’origine du monde, au moins
son histoire. La “question de l’univers” apparaît scientifiquement avec Galilée pour qui les lois qui
régissent la matière sont universelles. Au XIXe siècle, dans le prolongement de la deuxième loi de la
thermodynamique, on commence à penser “une histoire de l’univers”.
Après la Seconde guerre mondiale, le physicien Gamov explique que l’univers primordial était très
dense, très petit et très chaud. C’est ce qu'on appellera le Big Bang. Depuis, ce terme est couramment
employé comme synonyme de l’origine de l’univers. Mais cette façon de parler traduit-elle vraiment ce
que disent aujourd’hui nos équations ?
Les nouvelles théories aboutissent toutes à la conclusion qu’il n’y a pas d’instant zéro. C’est le cas en
particulier de la théorie des cordes : le Big Bang ne serait alors qu’une phase de transition entre un
univers en contraction et un univers en expansion.
Grâce au satellite Planck, les astrophysiciens peuvent décrire l’univers tel qu’il était de 380 000 ans
après le Big Bang jusqu’à aujourd’hui. Les physiciens des particules espèrent comprendre ce qu’il était
avant. Explications avec l’un des plus brillants conférenciers scientifiques qui œuvre depuis longtemps
pour ouvrir ses interventions au plus grand nombre.

Etienne Klein est physicien, directeur de recherches au CEA et docteur en philosophie
des sciences. Il est professeur à l’école Centrale de Paris et dirige le laboratoire de
recherche sur les sciences de la matière du CEA (LARSIM). Il a publié plusieurs essais
sur la physique et la question du temps.

En partenariat avec l’École Centrale de Casablanca

40
Entrée libre

Dans quelles conditions peut-on qualifier le
développement de “durable” ?
Avec Pierre Caye

Mercredi 27 janvier à 19H30
↘ Théâtre 121
“Le Développement Durable est dans toutes les bouches. Il apparaît
comme la solution à tous nos maux, le mode de production capable
de résoudre tous les problèmes écologiques tout en assurant la
croissance. Pourtant, dès que l’on essaie de définir cette notion,
les choses deviennent plus floues. Les uns jugent que parler de
développement durable est une tautologie : tout développement se
développe nécessairement dans le temps ; d’autres y voient une
contradiction en tant que le développement serait nécessairement
vouée à prendre fin en raison des limites des ressources naturelles.
Quoi qu’il en soit, cette expression a le mérite de souligner que l’écologie n’est pas seulement une
affaire de préservation de la nature et de sa biodiversité, mais concerne l’ensemble de nos pratiques
et en particulier de nos pratiques productives, autrement dit que l’écologie est une question globale
qui passe par la nécessaire dialectique de la nature et de la technique, et non par leur séparation
dualiste.”

Pierre Caye, directeur de recherche au CNRS, fondateur de l’équipe Théta (Théories
et histoire de l’esthétique, du technique et des arts) est un spécialiste de l’histoire de
l’architecture et de ses théories. À partir de ce premier domaine de recherche, il conduit
une réflexion philosophique sur la praxis dans les sociétés techniques contemporaines :
“Morale et Chaos : principes d’un agir sans fondement” (2008), “Critique de la
destruction créatrice” (2015).
En tournée à l’institut français de Rabat le mardi 26 janvier et de Marrakech le vendredi 29 février.

Rencontres & Débats d'idées ∙ Janvier / Mars 2016

41

Rencontres

Femmes et religions

Points de vue de femmes du Maroc
Conçu et dirigé par Hakima Lebbar

Ce qui nous somme

Vendredi 18 mars à 19H30
↘ médiathèque

Animée par Abdelkader Retnani

Elles sont de différentes nationalités, de différentes confessions religieuses (ou pas) et de différentes générations. Elles sont plasticiennes,
poétesses, écrivaines, essayistes, philosophes, psychanalystes et
d’autres domaines de compétence ou participent à l’enrichissement de
la société marocaine. Chacune nous livre une réflexion, une analyse, un
témoignage, un travail plastique, un poème, un point de vue…

éditions La Croisée des Chemins

Mercredi 13 janvier à 19H30
↘ Théâtre 121
À l’occasion de la réédition de Ce qui nous somme, paru pour la
première fois au lendemain des attentats de janvier 2015 à Paris, cet
ouvrage collectif, qui nous met en demeure, retentit aujourd’hui avec
encore plus de force et de conviction. Car les propos et les témoignages
qui sont autant de points de vue et de visions, convergent par leurs
différences, vers un seul objectif : le vivre-ensemble.
Animée par Abdelkader Retnani. En présence d’Ahmed Ghayat, Nouzha
Guessous, Driss C.Jaydane, Mélanie Frerichs-Cicli, bahaa Trabelsi,
Valérie Morales, Abdesselam Aboudrar, Hassan Rachik, Abdellah Saaf, Mohamed Tozy, Driss El Yazami,
Bouthaina Azami, Lamia Berrada.

Rires et insignifiance à Casablanca
Avec Issam–Eddine Tbeur
Animée par Kenza Sefrioui

Vendredi 22 janvier à 19H30
↘ médiathèque
D’entrée de jeu, le ton est donné dans le dernier recueil de nouvelles
d’Issam-Eddine Tbeur. Truculentes, drôles, ces histoires servies par
une plume inventive, nous plonge dans divers milieux de Casablanca,
captant au passage le pouls de personnages haut en couleur et, on s’en
convainc, la respiration d’un Maroc qui évolue à multiples vitesses.
Repéré en 2007 avec Aïn Ayiss, conte urbain récompensé lors du
concours de la nouvelle organisé par l’institut français de Casablanca,
Issam-Eddine Tbeur “poursuit son entreprise de sublimation de notre
vie ordinaire… Sous la plume subtile, pleine de verve de l’auteur, la ville blanche ravale ses façades
lugubres, maquille habilement ses tares et accroche un sourire à sa face déconfite”.
Sana Guessous La VieEco 12 juin 2015

Ce livre regroupe les travaux de plus d’une soixantaine de femmes dont
vingt artistes plasticiennes qui se sont exprimées sur la discrimination
de la femme dans les religions et la cohabitation des religions dans la cité.
Hakima Lebbar est psychologue, psychanalyste, exerce en cabinet privé à Rabat depuis 1989 et a créé
la galerie Fan-Dok en 2005. Passionnée d’art, elle a mené et mène toujours des travaux de réflexion sur
l’art et le processus de création artistique.

Rencontre autour de l’exposition “Exils”

Artistes : Myriam Tangi, Mustapha Akrim, Ulrike Weiss, Zineb
Andress Arraki
Commissaire de l’exposition : Nadia Sabri

Mercredi 23 mars à 19H30
↘ Théâtre 121
Exils est une exposition d’art sur l’exil en tant qu’élan fondateur de la
pensée et de l’action humaine. De tous temps, l’homme a cherché à
réaliser son vieux rêve du retour vers le paradis perdu. Ce paradis n’est
pas nécessairement un espace géographique précis, il peut être un état
d’âme, un entre-deux espaces, un territoire fantasmagorique, ou un
objet.
Partant de cette utopie du retour vers un espace ou un état de bonheur originel, l’homme se réalise
pourtant à travers tous les possibles qu’il crée. Cette conférence avec les artistes et la commissaire
de l’exposition est une rencontre autour de la démarche et des choix artistiques d’Exils, et un échange
autour des œuvres respectives des artistes exposants qui ont questionné des mots et des images
comme frontières, limites, objet d’exil, reconstitution, ou territoires d’exils.
Au-delà de sa spécificité thématique, l’exposition est également un regard qui questionne, à partir de l’art,
la complexité des réalités mouvantes du monde d’aujourd’hui. Elle se veut également une réflexion sur la
complexité de la posture de l’artiste, et de son action face aux préoccupations de “la cité” et du monde.
D’autres artistes seront ainsi invités à prendre part à la conférence pour élargir le débat à la réalité de
la création artistique contemporaine au Maroc.

42
Entrée libre

Rencontres & Débats d'idées ∙ Janvier / Mars 2016

43

Tchat Photo
Nostalgie du futur
Avec Hicham Gardaf

samedi 23 janvier à 17H00
↘ Musée de la Fondation Slaoui
À l’occasion de son exposition organisée par l’Institut Français, Hicham
Gardaf fera exceptionnellement une visite commentée de sa série
“Excursion” au Musée de la Fondation Slaoui. Ce jeune photographe
Tangérois, dont la carrière explose à l’international, a saisi en
argentique et en couleur un Maroc en pleine transformation, entre
modernisation galopante et nostalgie d’un futur rêvé.

Afrique, l’image en pleine mutation
Avec Jeanne Mercier

samedi 20 Février à 17H00
↘ médiathèque
Jeanne Mercier est la commissaire des 9e Rencontres Internationales
de la Photo de Fès, et de l’expo-focus présentée en février à l’Institut
français de Casablanca. Co-fondatrice de la plateforme internet
Afrique in Visu, spécialiste de la photo africaine, elle viendra présenter
les nouvelles pratiques photographiques de l’Afrique toute entière,
boostées par le numérique et l’utilisation du web.

Galerie 127, 10 ans déjà !
Avec Nathalie Locatelli

Samedi 26 mars à 17H00
↘ médiathèque
Unique galerie de photographie au Maroc et
dans tout le Maghreb, la
Galerie 127 souffle ses 10
bougies cette année. Un record dans le monde de la photo !
à l’occasion de sa programmation anniversaire, sa fondatrice et directrice Nathalie Locatelli partagera son expérience sur l’évolution de la
photo au Maroc, et de sa place sur le marché de l’art.

expositionS ‫معارض‬
casablanca - Janvier / Mars 2016

44
Entrée libre

Rencontres & Débats d'idées ∙ Janvier / Mars 2016

45

Mutations, l'image
et ses possibles

“Excursion”

Focus sur les 9èmes Rencontres Internationales
de la Photographie de Fès

Exposition photographique de Hicham Gardaf
Du 21 janvier
au 28 février
↘ Musée Fondation
Abderrahman
Slaoui
Vernissage le jeudi
21 janvier à 19H00

Commissaire :
Bernard Millet
En partenariat avec :
la Galerie 127

Composée d'une dizaine d'images grand format, cette première exposition monographique d'Hicham Gardaf au Maroc arrive à Casablanca
après avoir été montrée à l'Institut français de Rabat, puis à la Galerie
127 à Marrakech.
“Hicham Gardaf est un jeune photographe de Tanger considéré à juste
titre comme un des artistes parmi les plus prometteurs de sa génération. C’est à la librairie-galerie “Les insolites” de Tanger où il travaille
qu’il découvre, à partir de 2010, au travers des livres d’art et de photographie et des artistes qui fréquentent le lieu, une pratique artistique
qu’il va faire sienne, avant de s’engager en 2012 avec la Galerie 127 de
Marrakech qui contribuera à l’installer sur la scène artistique nationale
et internationale. L’institut du Monde Arabe à Paris, en présentant ses
œuvres à l’occasion de la première édition d’une biennale de la photographie du monde arabe, consacrera justement la grande qualité d’une
œuvre en germination.
Dès ses premières séries, il met en image la relation intime qu’il entretient avec son propre environnement. Tanger en est souvent, bien sûr, la
toile de fond, ou le théâtre d’une réalité qu’il prend plaisir à dépeindre.
Sans souci d’en brosser un portrait objectif ou de dresser un quelconque
constat, il exacerbe un détail ou une atmosphère particulière dans les
scènes qui se présentent à lui pour produire des images infiniment poétiques et parfois mélancoliques”
Bernard Millet

Du 17 février
au 26 mars
↘ Galerie 121
Vernissage le mercredi
17 février à 19H00

Depuis une dizaine d’années, la pratique photographique est en pleine
mutation. Ces changements se remarquent particulièrement en Afrique
où la jeune génération utilise les potentialités du support numérique pour
faire évoluer les procédés de la chaîne photographique – de la réalisation
à la diffusion – permettant à l’image d’être de plus en plus fluide.
À travers le thème “Mutations, l’image et ses possibles”, l'idée est de
montrer différentes propositions photographiques émanant de pays
africains. Tous les auteurs ont comme point commun de s’intéresser
autant au processus de création qu’au résultat exposé. Ainsi, il est
moins question de présenter de belles images que de mettre en lumière
les nouveaux possibles du support numérique. Chacun des artistes
présentés interroge les usages de la photographie contemporaine,
la question de la représentation, notre rapport à l’image devenue
perméable à notre identité et à un monde en perpétuelle mutation. Dans
un monde où les images circulent en permanence, comment parler d’un
continent ?
Jeanne Mercier (Paris-Rabat), critique d'art et curatrice indépendante,
est co-fondatrice et rédactrice en chef d’Afrique in visu, plateforme autour
du métier de photographe en Afrique depuis 2006.
Expositions présentées :

Commissaire :
Jeanne Mercier

46
Entrée libre

↘ Everyday Africa, Randa Maroufi (Tanger/ Paris), Hela Ammar (Tunis),
Nestor Da (Bobo Dioulasso / Nice).

Exposition ∙ Janvier / Mars 2016

47

JEUNE PUBLIC ‫الصغار‬

casablanca - Janvier / Mars 2016
Exposition ∙ Janvier / Mars 2016

ateliers et rencontres   (pour les adhérents de la médiathèque jeunesse)
↘M
édiathèque jeunesse

Ateliers de langue française
Animés par Isabelle Latrache, professeure de français langue étrangère à l’Institut français de
Casablanca

L’heure des mots
Pour les 7 - 10 ans

Ateliers Initiation
14H00 / 15H30 - Mercredis 6 et 13 janvier, 10 et 17 février, 9 et 16 mars
Mercredis 6 et 13 janvier : Atelier Hiver
Mercredis 10 et 17 février : Atelier Monde de la nuit
Mercredis 9 et 16 mars : Atelier Désert

15H30 / 17H00 - Mercredis 13 et 20 janvier, 10 et 17 février, 9 et 16 mars

Ateliers Avancé

Qui a dit que l’apprentissage était ennuyeux ? L’équipe de l’Institut français propose un atelier pour vos
enfants afin de parfaire leur connaissance du français à travers des jeux, des lectures et des animations
numériques.

Hello@CodCodCodet.com

Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Ateliers numériques

Lectures et cie

Sans la souris

Animés par les bibliothécaires à la médiathèque jeunesse de l’Institut français de Casablanca

Pour les 4 - 11 ans

L’heure des histoires

14H30 / 15H30 - Samedis 9 janvier, 20 février, 12 mars
Animé par Marjorie Vandecasteele, responsable numérique et audio-visuel à la médiathèque de
l’Institut français de Casablanca
Apprendre à écrire ou à dessiner, jouer avec les mots et les images. Le français au bout des doigts.
Samedi 9 janvier : Initiation à l’écriture et/ou à la dictée
Samedi 20 février : Apprendre à compter et à lire l’heure
Samedi 12 mars : Découvrir le livre numérique

14H00 / 15H30 - Mercredis 20 janvier et 23 mars
Cod Cod Codet

À partir de 6 ans
À partir de 14H30 - Samedis 16 et 30 janvier, 13 et 27 février, 5 et 19 mars
Des histoires à deux voix et à deux langues !
Contes merveilleux, facétieux et pourquoi pas philosophiques, récits du Maroc et d’ailleurs. Venez prêter
l’oreille à ces histoires où se mêleront les langues française et arabe, pour un moment de partage et de
plaisir.
Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Cod, cod, codet
Cogiter - Créer - Coder sur tablette mais pas que…
Pour les 5 - 8 ans
Animé par l'équipe de Cod, cod, codet

Le dimanche, c'est chacun son programme !
À partir de 4 ans
À partir de 11H00 - Dimanches 10* et 24 janvier, 7* et 21 février, 13 et 27 mars

Nos enfants évoluent dans un univers de plus en plus numérique dont ils doivent comprendre le
fonctionnement. Dans une démarche ludique et collaborative, chaque cycle mensuel permettra à votre
enfant de créer sa première animation sur tablette.

Les parents au cinéma et pour vous, des animations autour du livre : lectures, contes, kamishibaï,
jeux de pistes et parcours découvertes pour le plaisir de lire !

Au-delà d’une initiation au scénario et au graphisme, votre enfant apprendra à programmer de manière
simplifiée et sans même s’en rendre compte.

* Exceptionnellement les 10 janvier et 7 février, pas de cinéma pour les parents mais plein d'histoires à chuchoter en famille !

50

Gratuit pour les adhérents et tarif 30Dh pour les non adhérents, dans la limite des places disponibles.

JEUNE PUBLIC ∙ Janvier / Mars 2016

51

RéSIDENCES DE CRéATION
Du 13 au 28 février

Traversés : “expérimentation poétique
de la frontière”
Interpellés par les migrations contemporaines, Laurent Durupt (Association Links), Touda
Bouanani et Malik Nejmi ont choisi de créer ensemble Traversés, un projet d’expérimentation
poétique de la frontière : confronter l’héritage populaire de la Darija et son interprétation de
l’histoire contemporaine des migrations aux réalités des traversées, à la violence du réel.
Restitution le samedi 27 février à 20H30 (cf p.14).

Du 8 au 27 mars

Aicha Hamu
Diplômée de la Villa Arson de Nice (DNSEP), Aicha HAMU sera en résidence à Fès puis à
Casablanca dans le cadre du programme “Méditerranée” en partenariat avec la Friche belle de
Mai. À Casablanca, elle s'intéressera aux cinémas désaffectés pour travailler sur une “friction
fictionnelle”, à partir d'anecdotes glanées sur internet, accompagnées d'images et d'une bandeson réalisées sur place.

Du 28 mars au 16 avril

De l’imagination, avec la Compagnie à table
Clara Le Picard nous avait déjà surpris en mars 2015 avec Dreaming of madame Bovary. Elle revient
avec sa compagnie sur la création d’un spectacle jeune public, librement inspiré de Barbe Bleue :
Une lettre anonyme et une enveloppe qui ne peut être ouverte qu’en présence d’un pianiste, d’une
chanteuse, d’une danseuse et d’un public... Des partitions trouvées dans un grenier. Une résidence
décidément bien mystérieuse… à suivre dans le prochain programme !

nos services
‫خـــدمـــاتـــنـــا‬

52

casablanca - Janvier / Mars 201653
Actions culturelles ∙ Janvier / Mars 2016

Médiathèque
Pour satisfaire les curiosités de tous, petits et grands, la médiathèque ouvre ses portes du mardi au
dimanche. à chacun ses envies, à chacun ses espaces :

• La médiathèque des petits, de 18 mois jusqu’à 11 ans ;

• La médiathèque des adolescents et des adultes (12 ans+).

Nouveau

Technologies, information, connaissance, plaisir et rencontres pour faire de vos visites des instants
riches de découvertes.

Booktubers à la médiathèque

Horaires d’ouverture
La médiathèque des grands

La médiathèque des petits

10 H 11 H 12 H 13 H 14 H 15 H 16 H 17 H 18 H 19 H
F er m et u re

En 4 séances, venez réaliser de A à Z et publier sur YouTube une vidéo de présentation de vos livres
préférés.
Pour les 12 - 15 ans :
Samedi 9 janvier : 16H30 - 17H30 / Samedi 23 janvier : 15H00 - 17H00 / Dimanche 24 janvier : 11H00 13H00 / Samedi 6 février : 15H00 - 17H00

Ouverture du mardi au dimanche

Lundi

Ateliers Numériques adultes / Ados

10 H 11 H 12 H 13 H 14 H 15 H 16 H 17 H 18 H 19 H

Lundi

Mardi

Mardi

Mercredi

Mercredi

Jeudi

Jeudi

Vendredi

Vendredi

Samedi

Samedi

Dimanche

Dimanche

F er m et u re

Tarifs
Adultes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 680 DH
Enseignants (sur présentation d'un justificatif d'établissement) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 520 DH
Adolescents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 420 DH
étudiants (sur présentation d'un justificatif d'établissement). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 420 DH
Enfants. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 420 DH
Pass famille. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 400 DH
Pass semaine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100 DH
Pour plus d’informations, nous contacter :
mediatheque-casablanca@institutfrancais-maroc.com
Tél : 05 22 77 98 70 / 05 22 77 98 78 (section jeunesse)
Et consulter notre catalogue en ligne : www.mediatheques-france.ma

Pour les 16 - 18 ans :
Samedi 5 mars : 16H30 - 17H30 / Samedi 19 mars : 15H00 - 17H00 / Dimanche 20 mars : 11H00 13H00 / Samedi 26 mars : 15H00 - 17H00
Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Atelier Français Facile sur Ipad
Accompagné par un médiathécaire, venez vous initier à la bibliothèque de l’Apprenant numérique :
plus d’une douzaine d’applications sur iPad pour vous entraîner et améliorer votre niveau de
français.
Janvier 2016 - Samedi 16 : 14H00 - 15H30 / Samedi 30 : 14H00 -15H30
Février 2016 - Samedi 13 : 14H00 - 15H30 / Samedi 27 : 14H00 - 15H30
Mars 2016 - Samedi 12 : 14H00 - 15H30 / Samedi 26 : 14H00 - 15H30
jalal.karfalla@institutfrancais-maroc.com

Mieux utiliser les réseaux sociaux
Pour les adolescents et les adultes / 16H - 17H
Animé par l’équipe MakerMind
Si vous n’êtes pas encore très à l’aise avec les paramètres de votre compte facebook, ou souhaitez
comprendre qui voit quoi de vos informations personnelles; si vous voulez découvrir Twitter, ses
différents usages et fonctionnalités, rejoignez-nous !
Samedi 16 janvier et samedi 12 mars : Du bon usage et de la sécurité sur facebook
Samedi 13 février : à la découverte de Twitter
Sur réservation pour les adhérents, dans la limite des places disponibles.

Des liseuses à la médiathèque
Désormais, la médiathèque vous propose d’emprunter pour 2 semaines une
liseuse chargée de plus de 5 livres numériques concentrés dans 200 g de
technologie et de confort !
Vous pouvez ainsi découvrir la lecture numérique et vous familiariser avec
un nouveau support.

54

nos services ∙ Janvier / Mars 2016

55

Cours de français

COURS ENTREPRISES ET INSTITUTIONS

L’Institut français de Casablanca propose des cours de français pour tous publics et tous niveaux.
Enfants, étudiants, adultes et professionnels, vous êtes les bienvenus !

Le Service Entreprise propose des formations en français et en communication professionnelle
destinées au personnel des entreprises.

Nous sommes présents dans 18 sites d’enseignement répartis sur le Grand Casablanca,
Mohammedia et Settat.

Notre priorité est de répondre aux besoins immédiats et concrets de vos collaborateurs, en adaptant
notre enseignement du français au milieu professionnel.

Les cours sont organisés en trois sessions trimestrielles (automne / hiver / printemps) et deux
sessions intensives l'été.

Nos formations visent des domaines de compétences variés :

Les prochaines sessions :
Session d'hiver 2016
Cours : du 12 janvier au 23 mars 2016 / inscriptions : du 1er au 19 décembre 2015 et du 4 au 9 janvier
2016.
Session de printemps 2016
Cours : du 28 mars au 12 juin 2016 / inscriptions : du 20 février au 27 mars 2016.

Certifications
TCF, DELF/DALF, DELF PROFESSIONNEL… Vous souhaitez valider vos compétences en français ?
L’Institut français est le seul centre agréé à Casablanca pour vous faire passer ces certifications et
vous propose des cours de préparation.
Pour plus d’informations : http://if-maroc.org/casablanca/

Offre inscrits aux cours de langue
Les inscrits aux cours de français bénéficient gratuitement des services de la médiathèque durant
2 sessions (50 DH pour la carte) et de tarifs préférentiels pour tous nos spectacles et séances de
cinéma.

• Les écrits professionnels
• La communication orale
• La remise à niveau linguistique en français général
• L’alphabétisation en milieu professionnel
Notre connaissance des entreprises est un atout. Nous garantissons une réactivité et une flexibilité
dans l’organisation de vos formations.

Partenariat écoles et formation d’enseignants (ou de formateurs)
Nous proposons aux établissements primaires et secondaires un partenariat “certifications” afin de
donner la possibilité aux élèves d’obtenir un diplôme DELF / DALF validant leur niveau en français.
À l’issue de leur cursus scolaire, les élèves peuvent ainsi justifier d’un diplôme français facilitant
l’accès aux études supérieures.
Pour les enseignants du préscolaire et du primaire, nous proposons des cycles en formation
continue afin d’accompagner l’intégration des spécificités de l’enseignement du français langue
étrangère.
Contact : jaouad.tamim@institutfrancais-maroc.com

Pour plus d’informations :
123, boulevard Zerktouni - 05 22 77 98 90
Contact : jalila.el-baraka@institutfrancais-maroc.com

56

nos services ∙ Janvier / Mars 2016

57

étudier en france
Venir étudier en France
Que ce soit au niveau Licence, Master ou Doctorat, il est nécessaire de bien définir son projet d’études et
sa finalité afin de pouvoir choisir le cursus et le type d’établissement d’enseignement supérieur adaptés.
Une réelle adéquation de niveau et de contenu avec le parcours antérieur augmente les chances
d’admission.

Une offre diversifiée et performante
73 universités, plus de 200 écoles d’ingénieur, 150 écoles de commerce et management, 120 écoles
supérieures d’art publiques, 20 écoles d’architecture auxquelles s’ajoutent 3 000 autres établissements,
écoles ou instituts spécialisés qui concernent des secteurs spécifiques comme les carrières sociales, le
paramédical, le tourisme, le sport, la mode, le design.

Besoin d’information ?
L’antenne Campus France Maroc à Casablanca vous accueille :
lundi, mercredi et vendredi de 14H à 16H
Campus France Maroc est un service de l’Institut Français du Maroc dédié à la mobilité étudiante vers
la France.
Pour plus d’information visitez :
www.maroc.campusfrance.org / www.facebook.com/maroccampusfrance

58

nos services ∙ Janvier / Mars 2016

59

Nos Partenaires

Institut français
de Casablanca

121 & 123, boulevard Zerktouni
20 340 - Casablanca
T. 05 22 77 98 70
Info-casablanca@institutfrancaismaroc.com
www.if-maroc.org/casablanca
www.maroc.campusfrance.org

ADMINISTRATION

Direction de l'IFM :
Jean-Marc Berthon, directeur général
Brigitte Bouvier, directeur adjoint
Directeur de l’Institut français de
Casablanca : Alban Corbier-Labasse
Amina Tozy, secrétaire de direction
Secrétaire générale : Nicole Fouchet
Saïda Benkirane

CULTUREL Martine Galia ; Christiane Rivet ; Marie Soumet ; Younes

Chaoui

MéDIATHèQUE Kari Desservettaz ; Marion Lemonnier ; Marjorie

Vandecasteele ; Hakima Kerdoun ; Jalal Karfalla ; Naïma Kouzaibar ;
Nezha Hajibi ; Zahra El Araychi ; Abderrahim Benarafa

COMMUNICATION Kamilya Bouakdim
COURS DE LANGUE Christine Gourjux ; Jalila El Baraka ; Fatna Nounes ;
Amina Rafaa ; Jaouad Tamim ; Rachid Hraouia ; Tamou Gounaine ; Julie
Uny ; Samuel Hafidz Amor ; Nathalie Pourchet ; Solenn Lesage ; Violaine
Jamen ; Imane Bouteldja ; Anne Mocaer ; Ophelie Morille
CAMPUS FRANCE Yacine Saâdi ; Rida Nif ; Madiha Khasdi
RéGIE COMPTABLE & CAISSE Marie-Thérèse Garcia ; Atika Seddas ;
Fatiha Attioui ; Awatif Zouitni ; Karim Bellatar ; Mustapha Adiouane

ACCUEIL Frédérique Saidoun ; Mustafa Meskabi ; Fouzia Aniba ; Nabila
Attioui

Retrouvez toute l'actualité
de l'Institut français
de Casablanca sur :

TECHNIQUE Brahim Lazrak ; Houcine Afraoui ; Hakim Douniali ; Fouad
Kouzaibar ; Halim Archtal

www.if-maroc.org/casablanca

CHAUFFEUR Abderrahmane El Matri

www.facebook.com/
institutfrancaisdecasablanca
www.twitter.com/IFMCasablanca

TRADUCTION Hassan Aânzoul

et sur nos pages :

Inscrivez-vous à notre lettre
d'information sur :

60

crédit photo couverture La centrale cie
CONCEPTION & MISE EN PAGE L’autreagence

www.if-maroc.org/casablanca

Droits réservés pour toutes les illustrations

nos services ∙ Janvier / Mars 2016

61


Aperçu du document Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 1/35
 
Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 2/35
Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 3/35
Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 4/35
Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 5/35
Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf - page 6/35
 




Télécharger le fichier (PDF)


Programme culturel IF (13x19) Janv-mars 2016 V15.pdf (PDF, 5.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


programme culturel if 13x19 janv mars 2016 v15
agenda semaine du 8 au 16 fevrier 2014
67qw2ch
agenda semaine du 1er au 9 fevrier 2014
bulletin acrira n470 1
flyer sept2016 tdc

Sur le même sujet..