Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



GIPEN livret technique .pdf



Nom original: GIPEN-livret-technique.pdf
Titre: GIPEN 16p - 2012 HD.pdf
Auteur: POSTE-1

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS5.5 (7.5) / Acrobat Distiller 10.1.5 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/01/2017 à 20:03, depuis l'adresse IP 83.115.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 242 fois.
Taille du document: 1.7 Mo (16 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


/,95(7 7(&+1,48(

Echelle de pignon

Chevêtre

Ferme comble habitable
(A entrait porteur (AEP))

Ferme comble perdu
(EV : avec débord queue
de vache)

Ferme pignon

Ferme comble perdu
(W : avec débord entrait
long)
Pénétration

Débord pignon
(Avec fausses Pannes)

Croupe

Triangle d’allège

Lucarne

Jouée de
Lucarne

Ferme comble habitable
(A sur dalle)

GIE GIPEN – 9, Avenue du Bel Air- 75012 PARIS
Tél .(33) 01 44 16 93 09 – Fax (33) 01 43 46 76 21

Retrouvez l’ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr





LIVRET TECHNIQUE

GIPEN répond aux exigences industrielles du marquage européen CE



GIPEN va au-delà en s’engageant volontairement dans la démarche qualité en obtenant le label :



Ĩ͘ ĚĞƌŶŝğƌĞ ƉĂŐĞ ͗ ĚĠƚĂŝů ƐƵƌ ůĂ ĐĞƌƚŝĨŝĐĂƚŝŽŶ

Sous contrôle d’organismes indépendants, ce label vous assure la qualité des composants, la conformité à la réglementation et aux normes, la régularité
de fabrication.

>ĞƐ ƚƌĂǀĂƵdž ĚĞ ĐŚĂƌƉĞŶƚĞƐ ĚĞǀƌŽŶƚ ġƚƌĞ ĞdžĠĐƵƚĠƐ ƐƵŝǀĂŶƚ ůĞƐ ƌĠŐůĞŵĞŶƚĂƚŝŽŶƐ Ğƚ ƚĞdžƚĞƐ ĞŶ ǀŝŐƵĞƵƌ͕ Ğƚ ŶŽƚĂŵŵĞŶƚ ůĞƐ ŶŽƌŵĞƐ
E&WͲϮϭͲϮϬϱͲϭ͕Ϯ Ğƚ ϯ ĚƵ dh ϯϭ͘ϯ
ĞƐ ĚŽĐƵŵĞŶƚƐ ƐŽŶƚ ĞŶ ĐŽŵƉůĠŵĞŶƚ ĚƵ ƉůĂŶ ĚĞ ƉŽƐĞ Ğƚ ĞŶ ĂƵĐƵŶ ĐĂƐ ŶĞ ƉĞƵǀĞŶƚ ůĞ ƌĞŵƉůĂĐĞƌ͘



MANUTENTION ET LEVAGE
>ĞƐ ĨĞƌŵĞƐ ŝŶĚƵƐƚƌŝĂůŝƐĠĞƐ ƐŽŶƚ ĐŽŶĕƵĞƐ ƉŽƵƌ ƌĞƉƌĞŶĚƌĞ ĚĞƐ ĞĨĨŽƌƚƐ ĚĂŶƐ ůĞƵƌ ƉƌŽƉƌĞ ƉůĂŶ͘
/ů ĞƐƚ ĚŽŶĐ ƌĞĐŽŵŵĂŶĚĠ ĚĞ ůĞƐ ŵĂŝŶƚĞŶŝƌ ǀĞƌƚŝĐĂůĞŵĞŶƚ ůŽƌƐ ĚĞ ůĂ ŵĂŶƵƚĞŶƚŝŽŶ͘





STOCKAGE :
>ĞƐ ĨĞƌŵĞƐ ƐŽŶƚ ƐƚŽĐŬĠĞƐ ĚĞ ƉƌĠĨĠƌĞŶĐĞ ǀĞƌƚŝĐĂůĞŵĞŶƚ Ğƚ ƌĞƉŽƐĞŶƚ ƐƵƌ ĚĞƐ ƐƵƉƉŽƌƚƐ ĚŝƐƉŽƐĠƐ ƐŽƵƐ ůĞƐ ŶƈƵĚƐ ƉƌĠǀƵƐ ƉŽƵƌ ůĞƐ ĂƉƉƵŝƐ͘
ůůĞƐ ƉĞƵǀĞŶƚ ġƚƌĞ ĂƵƐƐŝ ƐƚŽĐŬĠĞƐ ă ƉůĂƚ ĞŶ ƉŽƐŝƚŝŽŶŶĂŶƚ ĚĞƐ ĂƉƉƵŝƐ ĚĞ ŶŝǀĞĂƵdž ƚŽƵƐ ůĞƐ ϯ ŵ ŵĂdžŝŵƵŵ͘
dŽƵƚ ĐŽŶƚĂĐƚ ĚĞƐ ĠůĠŵĞŶƚƐ ĚĞ ƐƚƌƵĐƚƵƌĞ ĂǀĞĐ ůĞ ƐŽů ĚŽŝƚ ġƚƌĞ ƉƌŽƐĐƌŝƚ͘
WŽƵƌ ůĞ ƐƚŽĐŬĂŐĞ ĚΖƵŶĞ ĚƵƌĠĞ ƐƵƉĠƌŝĞƵƌĞ ă ƋƵŝŶnjĞ ũŽƵƌƐ͕ ŝů ĞƐƚ ŶĠĐĞƐƐĂŝƌĞ ĚĞ ƉƌŽƚĠŐĞƌ ůĞƐ ĐŚĂƌƉĞŶƚĞƐ ĚĞƐ ŝŶƚĞŵƉĠƌŝĞƐ ƉĂƌ ƵŶ ĚŝƐƉŽƐŝƚŝĨ ǀĞŶƚŝůĠ͘

>Ğ ƐĐŚĠŵĂ ĚĞ ĐŽƵǀĞƌƚƵƌĞ Ă ĠƚĠ ƌĠĂůŝƐĠ ĂǀĞĐ ůĂ ĐŽůůĂďŽƌĂƚŝŽŶ ĚĞ ͗


ϭ

Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ



&ŝdžĂƚŝŽŶ ĚĞ ůĂ ĨĞƌŵĞ ĂƵ ƉŝŐŶŽŶ

Autres dispositifs possibles
selon prescription BE



La première ferme est solidarisée au pignon maçonné par
des fixations distantes de 1.2 m maximum au plus proche
des nœuds d’assemblage.



WŽƐĞ Ğƚ ĂůŝŐŶĞŵĞŶƚ ĚĞƐ ĨĞƌŵĞƐ ͗
Les fermes sont réparties en respectant les entraxes spécifiques
au chantier selon le plan de pose.
L’aplomb des fermes, l’alignement et le parallélisme doit être
vérifié

­ h / 200
Ś est la hauteur de la ferme
tolérance ..d ' aplomb min ®
Ğ est l'épaisseur de la ferme
¯ e/2

ĂŶƐ ůĞ ĂƐ Ě͛ĂƐƐĞŵďůĂŐĞ ĚĞ ĨĞƌŵĞƚƚĞ ƉĂƌ ĐůŽƵĂŐĞ ;ĨĞƌŵĞ
ƉŽƌƚĞƵƐĞͿ
Assemblage par pointes ŶŽŶ ůŝƐƐĞƐ de longueur 70 mm et diamètre minimal 2.5 mm dans le
cas de doublage et par pointes ŶŽŶ ůŝƐƐĞƐ de longueur 100 mm et diamètre minimal 3.1 mm
dans le cas de fermes triplées, en quinconce sur tous les éléments de la ferme, avec une
densité minimale de 1 pointe / 30 cm linéaire et en alternant le clouage sur chacune des
faces
Dans le cas de ferme quadruplée, les 2 plis centraux sont assemblés sur le principe de la
ferme doublée, les deux autres plis sont ajoutés sur ĐŚĂĐƵŶĞ des faces (avant et arrière).
Le clouage de ces plis doit être effectué par pointes non lisses de longueur 70 mm et
diamètre minimal 2.5 mm en quinconce sur tous les éléments de la ferme, avec une densité
minimale de 1 pointe / 30 cm linéaire. Ŷ ĐŽŵƉůĠŵĞŶƚ͕ ƵŶ ďŽƵůŽŶ ĚŽŝƚ ġƚƌĞ ƉƌĠǀƵ ͗



au voisinage de chaque nœud (y compris au nœud d’aboutage).

NB : D’autres solutions d’assemblages sont possibles (selon prescription BE)

>ĞƐ ĂĐĐĞƐƐŽŝƌĞƐ Ğƚ ĐŽŶƚƌĞǀĞŶƚĞŵĞŶƚ ĚĞ ůĂ ĐŚĂƌƉĞŶƚĞ
ƐLJŵďŽůĞ

lisses sous arbalétrier

FA

25°75

25°75

lisses sous entrait

FE

25°75

25°75

contreventement

CVS

25°75

25°75

antiflambement de calcul

F

25°75

25°75

antiflambage sous arbalétrier

AFA

entretoises

ESA

ůĠŐĞŶĚĞ

ƐĞĐƚŝŽŶ Ɛŝ ĞŶƚƌĂdžĞ
ĨĞƌŵĞ у ϲϬ Đŵ н
ƐĞĐƚŝŽŶ Ɛŝ ĞŶƚƌĂdžĞ ĨĞƌŵĞ хϳϬ Đŵ Ğƚ
ŽƵ Ͳ
фϵϮ Đŵ

ĚĠƐŝŐŶĂƚŝŽŶ

voir schéma

25°100

36°97

36°97

36°97

2
Ce document est la propriété de GIPEN et ne peut pas être reproduit sans accord préalable

Fixation des contreventements
On utilise des pointes torsadées ou annelées ĞŶ ĞdžĐůƵĂŶƚ ůĞƐ ƉŽŝŶƚĞƐ ůŝƐƐĞƐ͘
De plus, la fixation des éléments de stabilité à chaque ferme doit comporter au
minimum :
 2 pointes de 70 mm pour les ERLV G¶pSDLVVHXU 25 mm
 2 pointes de 90 mm pour les bois d'épaisseur 36 mm
Le chevauchement est nécessaire pour assurer la continuité de la lisse

Il doit y avoir continuité des contreventements
de stabilité

ϰϱΣ

Les anti-flambements(AFA)
Les antiflamblements sous arba seront cloués par 2 pointes non lisses à chaque
Intersection sous l’arbalétrier en faisant un angle voisin de 45 ° avec ceux-ci
(Extrémité la plus proche possible du faitage et du pied de ferme)
Les Antiflambements doit reprendre 10 fermes au maximum.

Les antiflanbements seront fixés au plus proche des nœuds et présents sur toute la longueur du bâtiment

TRES IMPORTANT :
en partie basse, les AFA doivent être fixés de manière à transmettre les efforts au mur porteur. La position des antiflamblements doit être considérée comme prioritaire par rapport aux autres systèmes de stabilité.


L’utilisation de l’entretoise ESA est une
solution appropriée (cf. schéma)




1 Equerre type

Une autre solution de fixation des antiflamements est présentée
également ci-dessous :

AT1
1 Equerre Type AT1
1 Cheville Spit fix D08

Entretoise ESA clouée entre fermette
Epaisseur mini 36 mm
Ce document est la propriété de GIPEN et ne peut pas être reproduit sans accord préalable

3

Fixations possibles en pied de ferme


Equerre chevillée sur
béton armé


Equerre sur tasseau
noyé (mise en œuvre
déconseillé)



Equerre chevillée sur
BA pour déplacement
horizontal

Equerre chevillée
sur sablière

Equerres chevillées et blocage
sur sablière, pour efforts
horizontaux et verticaux
(ferme sur dalle)

Le bois noyé
doit être traité classe

IV

La fixation des équerres sur le côté de la fermette se fait à l’aide de pointes non lisses.

Dispositif de stabilisation en pied de ferme (cas courant)
Des entretoises sont indispensables dans certains cas de figure (voir schéma ci-dessous)
Les entretoises bas de pentes permettent d’assurer le dévers et la liaison des fermettes à l’axe du mur
En comble habitable, les entretoises d’entrait servent à maintenir l’écartement au droit de chaque nœud d’assemblage fiche /entrait
Les entretoises seront fixées par 2 pointes non lisses de 90 mm à chaque extrémité.

Cas des pieds de fermes QUEUE DE VACHE
1 équerre type AT1
1cheville Spit Fix ‡ 08
7 Ptes crantées 30 mm

Support de couverture
Il faut noter les points suivants :

X

Y

Pour des arbalétriers d’une
épaisseur inférieur à 45 mm, une
fourrure sera mise en œuvre à
chaque joint de liteaux (avec un
jeu)

Pour les PST :
PST 110 : un élément de rappel
PST 165 : deux éléments de rappel
NB : les ancrages doivent être dissimulés

CAS des pieds de fermes en DEBORD DROIT
1 équerre type AT1
1 cheville Spit Fix ‡ 08
7 Ptes crantées 30 mm

Prévoir une
entretoise de 2/3 de
la hauteur du talon à
l’axe de l’appui sans
excéder 220 mm de
hauteur

Cas des liteaux

Fourrure à clouer
contre arbalétrier
de la ferme

CAS DES PANNETTES

Vue de face
Arbalétrier
Chevron support de PST
Eléments de rappels
25°75 minimum à
clouer sur chaque
fermette
Fourrure à clouer contre l’arba de la ferme

Ce document est la propriété de GIPEN et ne peut pas être reproduit sans accord préalable

4







Cas des conduits de cheminés

Cas des conduits de fumée isolés Composite métallique rigide : type POUJOULAT
>Ğ ĐŽŶĚƵŝƚ Ŷ͛ĞƐƚ ƉĂƐ ƐƵƉƉŽƌƚĠ ƉĂƌ ůĞƐ ĨĞƌŵĞƐ
La distance de sécurité est minimum de 8 cm (selon DTU 24.1)
ĞƚƚĞ ĚŝƐƚĂŶĐĞ ĚĞ ƐĠĐƵƌŝƚĠ ĐŽƌƌĞƐƉŽŶĚ ă ů͛ĞƐƉĂĐĞ ĞŶƚƌĞ ůĂ ƉĂƌŽŝ ĞdžƚĠƌŝĞƵƌĞ
ĚƵ ĐŽŶĚƵŝƚ Ğƚ ůĞ ŵĂƚĠƌŝĂƵ ĐŽŵďƵƐƚŝďůĞ͘ ; ŽŝƐ͕ ŝƐŽůĂŶƚͿ
ĞƉĞŶĚĂŶƚ ĐĞƚƚĞ ĚŝƐƚĂŶĐĞ ƉĞƵƚ ġƚƌĞ ƌĠĚƵŝƚĞ ĞŶ ĨŽŶĐƚŝŽŶ ĚĞ ůĂ ƌĠƐŝƐƚĂŶĐĞ ƚŚĞƌŵŝƋƵĞ ĚƵ ĐŽŶĚƵŝƚ
^Ğ ƌĞƉŽƌƚĞƌ ĂƵdž ĚŽŶŶĠĞƐ ĚƵ ĐŽŶƐƚƌƵĐƚĞƵƌ ĚƵ ĐŽŶĚƵŝƚ ƵƚŝůŝƐĠ ƉŽƵƌ ƉůƵƐ Ě͛ŝŶĨŽƌŵĂƚŝŽŶƐ͘





Cas des conduits de feu en boisseau terre cuite
Il faut respecter la garde au feu :
Tous bois doit être distant d’au moins 17 cm de la face interne du conduit de fumée





ĂŶƐ ůĞ ĐĂƐ Žƶ ůĞ ĐŽŶĚƵŝƚ ĞƐƚ ƐƵƉƉŽƌƚĠ ƉĂƌ ůĞƐ ĨĞƌŵĞƐ
/ů ĨĂƵĚƌĂ ƐŽŝƚ ƌĞŶĨŽƌĐĞƌ ůĞƐ ĞŶƚƌĂŝƚƐ͕ ƐŽŝƚ ůĞƐ ĨĞƌŵĞƐ ƉĂƌ ƵŶ ĚŽƵďůĂŐĞ͕ ƚƌŝƉůĂŐĞ ĞƚĐ͙
; Ğ ƉŽŝŶƚ ƐĞƌĂ ƉƌĠĐŝƐĠ ĚĂŶƐ ůĞ ƉůĂŶ ĚĞ ƉŽƐĞͿ
ĞƵdž ĞŶƚƌĞƚŽŝƐĞƐ ĞŶ ĞŶƚƌĂŝƚ ĨŽƌŵĞƌŽŶƚ ůĞ ĐĂĚƌĞ Ě͛ĂƉƉƵŝ ĚƵ ĐŽŶĚƵŝƚ
͛ĂƵƚƌĞƐ ĐĂƐ ƐŽŶƚ ƉŽƐƐŝďůĞƐ Ğƚ ƚƌĂŝƚĠ ƉĂƌ ĚĞƐ ĚĠƚĂŝůƐ ĚĂŶƐ ůĞ ƉůĂŶ ĚĞ ƉŽƐĞ



17 cm minimum

džĞŵƉůĞ
EŽŶ ĐŽŶƚƌĂĐƚƵĞů



Conduits de fumées et chevêtre

džĞŵƉůĞ

^ŝ ůĂ ĚŝƐƚĂŶĐĞ ĐŽŶĚƵŝƚ ĚĞ ĨƵŵĠĞ н ŐĂƌĚĞ ĂƵ ĨĞƵ ĚĞ ϭϳ Đŵ х ϳϬ Đŵ ͗
KŶ ƵƚŝůŝƐĞ ƵŶ ĐŚĞǀġƚƌĞ ƉŽƌƚĞƵƌ ƋƵŝ ǀŝĞŶĚƌĂ ƐƵƉƉŽƌƚĞƌ ůĂ ĨĞƌŵĞ ƚƌŽŶƋƵĠĞ
>ĞƐ ĨĞƌŵĞƐ ĚĞ ƉĂƌƚ Ğƚ Ě͛ĂƵƚƌĞ ĚƵ ĐŽŶĚƵŝƚ ĞŶ ĨŽŶĐƚŝŽŶ ĚĞƐ ďĞƐŽŝŶƐ ƐĞƌŽŶƚ ƌĞŶĨŽƌĐĠĞƐ ;ƉĂƌ ĚŽƵďůĂŐĞ͙Ϳ



ϱ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ


Mis en oeuvre d’une croupe
Il existe 2 grandes familles de croupes
1) Les croupes avec porteuse au faitage
Pour les portées de 7.5 m maximum. Les porteuses au faitage sont doublées.
2) Les croupes avec des porteuses décalées, « tronquées » horizontalement
Pour les portées supérieures à 7.5 m
Au-delà de 3 m de longueur des empannons, les liaisons sur les
arêtiers sont renforcées par la pose de plaques (ou autres
éléments de liaison type étrier)

”‹…‹’‡ †‡ ’‘•‡ †‡• …”‘—’‡• ƒ˜‡… ’‘”–‡—•‡ ‡ –²–‡

Fixation en tête d’arba des arêtiers et de l’empannon
avec des pointes torsadées lardées

Fixation des empannons

4

Etrier

3

Plaque de renfort

Ordre de pose

4

1 porteuse de croupe
2 empannon central
3 les arêtiers
4 les empannons

2
1

”‹…‹’‡ †‡ ’‘•‡ †‡• …”‘—’‡• ƒ˜‡… ’‘”–‡—•‡ †±…ƒŽ±‡
Etrier

1

Etrier

3
Arêtier

4

Entraxe est défini comme étant la distance
entre la dernière ferme et le pli de la
porteuse supportant l’étrier de croupe

2

6
Ce document est la propriété de GIPEN et ne peut pas être reproduit sans accord préalable









DŝƐĞ ĞŶ ŽĞƵǀƌĞ ĚĞƐ ĐŽŶƚƌĞǀĞŶƚĞŵĞŶƚƐ
ĂƐ Ě͛ƵŶĞ ĨĞƌŵĞ ĞŶ t























ϳ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ










ĂƐ Ě͛ƵŶĞ ĨĞƌŵĞ ĞŶ s

















ϴ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ




Cas de ferme A sur dalle





ϵ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ




Cas ferme en AEP ( entrait porteur)









ϭϬ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ









ĂƐ Ě͛ƵŶĞ ĨĞƌŵĞ ĞŶ D















ϭϭ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ










ĂƐ Ě͛ƵŶĞ ĨĞƌŵĞ >D
















ϭϮ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ










ĂƐ Ě͛ƵŶĞ ĨĞƌŵĞ Wͬ ĂůůĞ

















ϭϯ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ




ĂƐ ĚƵ ƐĞŝƐŵĞ ƉŽƵƌ ƉĞŶƚĞ ŝŶĨĠƌŝĞƵƌĞ ă ϮϬΣ










dŽƵƚĞƐ ůĞƐ ƌĠŐŝŽŶƐ ŶĞ ƐŽŶƚ ƉĂƐ ĐŽŶĐĞƌŶĠĞƐ ƉĂƌ ůĞƐ ĐŽŶƚƌĂŝŶƚĞƐ
ƐŝƐŵŝƋƵĞƐ ;ĐĨ͘ njŽŶĂŐĞƐ ƐŝƐŵŝƋƵĞ ĞŶ ǀŝŐƵĞƵƌ ĚĞƉƵŝƐ ůĞ ϭĞƌ ŵĂŝ
ϮϬϭϭͿ͘ Ŷ ĨŽŶĐƚŝŽŶ ĚĞ ůĂ ƐŝƚƵĂƚŝŽŶ ŐĠŽŐƌĂƉŚŝƋƵĞ͕ ŶŽƐ ďƵƌĞĂƵdž
Ě͛ĠƚƵĚĞ ƉƌĞŶŶĞŶƚ ĞŶ ĐŽŵƉƚĞ ůĞƐ ƉƌĞƐĐƌŝƉƚŝŽŶƐ ŶĠĐĞƐƐĂŝƌĞƐ͘












ϭϰ
Ğ ĚŽĐƵŵĞŶƚ ĞƐƚ ůĂ ƉƌŽƉƌŝĠƚĠ ĚĞ '/W E Ğƚ ŶĞ ƉĞƵƚ ƉĂƐ ġƚƌĞ ƌĞƉƌŽĚƵŝƚ ƐĂŶƐ ĂĐĐŽƌĚ ƉƌĠĂůĂďůĞ


d entreprises qui s’engagent
GIPEN
GIPEN : des
Les membres du

GIPEN se sont engagés dans une
ne

3 La CERTIFICATION
GIPEN possède le label CTB CI qui garantit
tit
de
des charpentes industrialisées.

GIPEN est soumis à des
es

menés par des organismes certificateurs
m

indépendants.
Aussi la certification CTB CI apportent des garanties dans :
La conception et le calcul des charpentes
La nature et la qualité de résistance des assemblages
La protection des bois
Le respect des dimensions
La fourniture des plans de pose
La certification de la charpente industrielle, soumis aux marquages CE apporte une valeur ajoutée par rapport
aux procédures réglementaires.

Marquage CE n’est pas une marque de qualité
Le marquage CE est obligatoire pour les produits relevant de la directive européenne et
confère le droit de libre circulation dans les pays de l’espace économique européen.
Il est destiné aux services de contrôle des marchés et non aux consommateurs.

3Une démarche environnementale
GIPEN vous garantit des produits dont l’impact Santé-Environnement est maîtrisé :
Nous utilisons :
¾ des Bois provenant de
¾ des
es
po
pour l’homme et son environnement


Documents similaires


Fichier PDF gipen livret technique
Fichier PDF crucon
Fichier PDF notice ad069
Fichier PDF 509 triangles
Fichier PDF fiche technique sundeck
Fichier PDF oppbtp echafaudage 1


Sur le même sujet..