Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



Le business de la démocratie participative .pdf



Nom original: Le business de la démocratie participative.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par / Pix2Pdf - spigraph.com, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/11/2018 à 20:36, depuis l'adresse IP 79.94.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 110 fois.
Taille du document: 961 Ko (7 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

DOSSIER
REALISE PAR BRIGITTE MENGUY, AVEC GABRIEL ZIGNANI

Politique publique

Le business de la démocratie

participative
Environnement

Risques
Externaliser
démocratie

ses

démarches de

participative

danger pour

sans

une

La remise des clés

agences

pour

collectivité.

globale

spécialisées

d'un seul outil

n'est pas

et

les

acteurs

des

«

de leur

rachat

de

se

d'autres

fragile.

dans

Les

un

sur

arler d'un marchéde la

risques

consacréesau

sujet ou A écouter ses acteurs

qui lui préfèrent le terme cd'écosystème..
Pour preuve,

Gil 11111C

Les

depuis

la parution

«Le Marché de la démocratie

en

Magali Nonjon

(lire p.36), la communauté professionnelle de la

Français,
2016

démo-cratie
participative
jamais
est

lors de

Cenquéte

n'avait osé, avant

menée

parViavoice,

participative, qu'elle

n'étalent que 15%

de concertation

en

consiste

citoyenne

aux

règles

point

prestations,

proposées
par les

citoyenneté,

comme

du marché.

que certaines
moins rentables

aux

ne sont

plus

collectivités

prestataires.

le vote» mais détaille

ses

nou-veaux
modes d'expression, A l'instar de l'engagement
associatif, l'expression numérique
contribution A la décision

ou

les modes de

publique.

...

UN

Un

MARCHÉ

engouement pourla coconstruction des politiques

publiques qui n'a pas échappé aux acteurs privés. Ont
ainsi fleuri dans le domaine de la concertation, dès les

que la démocratie

années 2000, de nombreux cabinets de consultants

en

sous

répond

personne

émoi. Car

elles, affirmer

objet politique,

février, du livre

participative», écrit par

deux universitaires, Alice Mazeaud et

questionnés en

son

financièrement,

pour

citoyenneté serait-il

participative,

malgré
A tel

environnement

tabou ? Oui, A lire les différentes études

citovennete

celle

La démocratie existent.

entralnent une perte de contrôle.

Une

La démocratie

Des modèles

compétences.

mercantile

Logique

basent sur la vente

logiciel;

fragiles,

citoyens

fragile

de la «civic tech» ont

business models» différents.

Certains

aux

numérique

renouer avec

Les

la mise

en

place

forme de réunions

en

aménagement urbain qui, au

contraire de celui du

débatpublic lié A un cadre normatif strict, est très libre.

A souhaiter militer

dans

un

parti politique,

alors

qu'ils
envisageaient A plus
de 70% de

des

signer

pétitions,

a 56% de

publiques ou, plus récemment, d'applications

numé-riques,
privés
est un

aux acteurs

tête



avec

des

le

marché où des acteurs

publics



prestations

vendent

collectivités territoriales
et

des outils afin de

en

renouer

participer

A des consultations

publiques

dans

leur

commune ou

leur

quartier.

exis-tent
modalités d'exercice
laissées la libre
et ses

un

magnifique terrain dejeux pour un bon nombre de

leur part de

Il faut dire que la crise de la démocratie

tradition-nelle
étrangère

Les

A cette marchandisation du

n'est pas

entreprises,

le marché

dialogue citoyen. Car paradoxalement, ailes citoyens

outils

boudent les

ouverte,

du Conseil

notamment pour manifester leur défiance

les

politiques,

(57%

aux

nun

qu'il

est

désormais

dernières élections!),

en

en

2015,

majorité des start-up,
en

numériques au

vendant

aux

ont envahi

collectivités des

service d'une démocratie

plus transparence.

Si certains y

plus

déplorent

envers

une ubérisation de la démocratie; d'autres y fondent

ils n'ont jamais été autant intéressés

l'espoir defaire de lapolitiqueautrement. Maispeut-on

par la chose publique. Dans

consacrée A la

avec ce

les «civic tech.

Source: étude annuelle

d'Etat, 2018.

gâteau

habi-tuel
d'appeler
(technologies civiques).

UNE DEMANDE...

urnes

A

sont

appréciation de la collectivité. Ce domaine constitue
prestataires qui ont dû, ces dernières années, partager

citoyen.

manifester dans la rue,
A 63% de

effet, peu d'obligations légales d'y recourir

En

citoyenneté,

son

étude annuelle 2038

le Conseil d'Etat observe

essoufflement de certaines manifestations de la

faire du business sur le dos de la p olilique pour lutter
contre la

qpolitique business» sans causer du tortA la

démocratie? Rien n'est moins sûr.... B. M.

30
La Gazette

Imprimé

1

sur

7

-

22 octobre 2018

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

,

41.111.C.

a
_



-

,

--•••••

1A1111V45140



.1

C.

1

717-1 1
i.
Sevran

(Seine-Saint-Denis)'



0,..n
!AMER -PM

1111nr),
6





14•1

•••

11..7
Mulhouse (Haut-Rhin)

31
La Gazette -22 octobre 2018

Imprimé

2

sur

7

par Tous droits reserves

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

LE BUSINESS DE LA

DOSSIER

DÉMOCRATIE

PARTICIPATIVE

Commercialiser la
n'est pas

citoyenneté
danger

sans

Recourir à des
Sauf

prestataires afin de conduire une politique publique n'est pas nouveau pour les collectivités.
qu'en matière de démocratie participative, sujet 15 combien politique, cette privatisation n'est pas sans conséquence.

Surtout pour des collectivités désarmées face à la crise de confiance que leur

)

((EL

démocratie

ourquoi

cela

serait-il

plus

dangereux

de
la

en

présentiel

lectivités

ont mis

qui

en

place

en

CO

se

JCCiiL'ftCE

provocation, Thibaut Dernoncourt,

numériques

directeur conseil de la célébre

participation citoyenne

entreprise de

entêté recensées

peupar

Cap

col-lectif,

en

lors de la conférence

orga-nisée
A Nantes par l'Institut de la

poser

en

un

service, voire une direction,

consa-cré
A la démocratie participative.
dédiés A

Norynberg, ancien DGA et DGS

.Lapremièrequestion

r

utilisant des outils

civic tech

citoyens.

la concertation citoyenne? Patrick

totale des clés

ven-dantdespost-it?»
lance,
un

les

Que font donc ces agents

L'écueil d'une remise

alors

jamais reproché A
Depot d'avoir confisqué la

démocratie

fait, les deux

Explications.

que l'on n'a

Office

en

priva-tisations
danger.
représentent
un

privatiser

numérique,

live., mais,

témoignent

que l'on doit

consultant

matière

de

la Seine-Saint-Denis et désormais
démarches

en

d'externalisa-fion partici-patives
(Empreintes citoyennes),
démocra-tie
éclairage:
participative
pourquoi
apporte
collec-tivités
appel
des démarches de

les

est:

de

collectivités font-elles

prestataires?<

expose,

non

inno-cemment,
Mabi,

avril 2018

Clément

(hors open datai.

maître

de conférences A l'université de

</es

son

A des

ont tendance A externaliser

ce

sujet parce qu'elles considèrent

I e prestataire comme un garant du

débat public.» De

expérience

son

Etude oDémo cratie locale

concertation et de la

participation

citoyenne (ICPC), le 20anvier. Elle
avait pour thème .1a démocratie

numérique

est-elle

prestataires?».

une

N'en

des

lui, la

dépbts, mai 2018.

raison

neutre et

affaire de

déplaise

de

technologie

numérique'', réalisée
par Opencitiz pour la Caisse

et

Compiègne. Selon

principale

est

plutôt

intrinsèque..C'est assez

les choses lorsquerétais directeur

plateforme «d'intelligence

Sauf que nombreuses sont les col

collec-L'EXPERTE

-«Sans
questions,

les collectivités

un

majeur

b

numérique.

charge

de

retra-cer
Les décisions prises, Les résultats

comme

La ville de Paris

processus est nécessaire afin

un

ces nouveaux

apprentissage

outils

plus actives

mutuatisation et te partage
notamment entre

de

ces

collectif de

démocratiques.

Elles doivent 'être aussi

elles,

problématiques

car

dans la

d'expériences,
L'appropriation

reste très

Certaines collectivités ont été

Du côté des prestataires, leur
appréciation des agents

territo-riaux
chargés de la démocratie
participative

est sévère. Laurent

inégale.

pionnières,

de

indique

qu'il

vend aussi

disponibilité

aux

l'agence

sans

tabou

collectivités
humaine et

une

en

horaire dont elles ne disposent pas.

Le renforcement de L'utilisation

En effet, pour mettre

ce

fait de la

a

pour

un

de favoriser

de

hiérarchiques,

y arriver.

d'autres, La mise

Pour

enjeu politique.

place

les barrières rencontrées. La

qui

Il faut

les postures,

participation citoyenne numérique

obte-nus
trans-parence
et

les rivalités

Grand Public,

rote

termes de démocratie

C'est b elles que revient la

général etje n'ai pas réussi.

Sablic, codirigeant

fragiles»

Les collectivités ont

jouer en

l'université Pans 1

poser les bonnes

resteront

.J'ai

pouvoir dépasser

TATIANA DE FERAUDY,

se

est

se

compliqué de mener de

équipe spécifique en interne..

une

et doctorante à

consultant

très

l'inté-rieur
des procédures de
concerta-tion.
essayé de faire bouger

directeur conseil du leader de la

chercheuse

l'ac-tuel
rappelle qu'il

transversalequi n'a pas,par nature,

classique d'une politique publique

au

professionnelle en collectivité,

du

ou

numérique

b des fins de démarches

et les

intégrer à

plus large,

une

offre de

les outils

participation

elles doivent définir clairement

leurs besoins et Leurs attentes. Or,
se

poser Les bonnes

questions,

sans

Les

collec-tivités
fragiles
resteront

publiques

se

soir et

Incom-patiblesavec
agents qui partent
des

participatives posent problème.
en œuvre

'<Les réunions

tien-nent
le
le week-end.

face b des

pres-tataires
Les outils.»
qui,
eux, maitrisent

38 heures!.

Un autre facteur vient

l'externalisation: la

développement

des outils, surtout

numériques.

expliquer
question du

et de la maîtrise

lorsqu'ils

David

membre de l'ICPC et
rencontre

au

sont

Prothais,
consultant,

quotidien des

32
La Gazette -22 octobre 2018

collec-3
Imprimé

sur

7

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

tivités

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

-DOSSIER

pas les moyens de

qui n'ont

recruter des

développeurs

ticipative.«11manqueunevéritable
posture publique

infor-matiques
qui
sont

ou

directions des

face à des

systèmes

en

d'une

de consultation
une

fortune. De

citoyenne coûte

plus,

De

les DSI sont

ces

raisons découle

une

en

par-ticipatif
de
s'accompagnent

prestations diverses, allant de la

direction du

mobilisation

ingénierie

dialogue citoyen,

difficultés à recruter des agents

l'analyse

pas

aux

seuls outils

et

procédures de

la

synthèse

prestataires

ce

sociologie, d'anthropologie
qui revendique avoir,
confrères,

«une

au

et

d'histoire

de la

dans

ses

des kits de «risk

éolien

au

large

de

les DOS

présenter.

technologies
Plutôt

de la démocratie

publique

auprès

d'un

j'ai constaté

une

asymétrie

qui

ont

les moyens de

2.0

et

les citoyens»,

député,

entre certains

faire entendre dans le débat

CYRIL LAGE,

cofondateur
se

ce

de

Cap collectif

constat,

d'abord créé «Parlement et

citoyens»,

une

plateforme numérique permettant

aux

citoyens

de coconstruire la loi. De

première expérience, le diplômé de
a

cofondé,

de mettre en

en

2014,

Cap

un

consultation

budget participatif.

Car, aujourd'hui, la société de Cyril Lags
compte
son

une

pour trois

du parc

de

il y

centaine de clients et double

chiffre d'affaires tous les ans. Une success

story pour

puisque, après avoir été

Dieppe -Le Tréport,

une

citoyenne en ligne ou

législatif dans

public

)

incontotirnable pour toute collectivité

Une seconde maison

CA1MODVR/A

se

dési-reuse
place

quartier de

du débat

collectivités

principal avantage

colibri.... Voici

de

évelopp eurs

aiment à

l'IEP de Toulouse

natio-nale
du débat public.
président

un

opposaitassociations

en

par l'instauration de la Commission

nommé

*être

collectif entreprise d e civic tech désormais

un

numériques

en masse

«A

cette

participation, notamment,

pour Etienne Ballan

sens».«

1999, à la

de la loi «Barnier P, tournant

GAZME

elles ont le

n'appréciant guère le monde politique.

a

ans

l'histoire de la

du

de

Mar-seille.
après la promulgation
quatre
Soit

a

remé-more
Cyril Lags qui,

indéniable», affirme le fondateur de

aménageurs

outils

en

se

management».« Notre profession évolue,

suite d'un conflit qui

ces

tout

public

concurrents

l'association Arènes, créée

qui

acteurs

collectivités

projet»,

préfèrent vendre

de l'outil

aux

l'occasion d'un stage

ses

nou-veaux
issus du monde de la

et

Mais

ces

sciences humaines,'. Alors

qu'il propose aux

mirage

parti-cipatifs
plaisent

s'intéressent à la chose

des prestations de «gestion de

c'est

Le

salvateur

trente-naires,
startupeurs

de

diplômé

contraire de

approche

la conflictualité d'un

la maîtrise..

de mobiliser

civiques

par

corn'

a

comment les d

en

démo-cratie
les
participative

fondateur d'Arènes

déve-loppeur

«Entrepreneurs decause«,«œuvrerà quelque

élaboration et animation de démarches

participatives., explique

dont seul le

algorithme

car

chose

publiques envisites de chantiers. «J'appartiens
de

synthèse

marchands de démocratie?
Ballan

ans, Etienne

première génération

qui achètent

outils savent que la

des contributions est. le fruit d'un

Marion

sans

routes

ÉTIENNE BALLAN,
consultant,

ces

des contributions.

sont ces

Depuis quinze

suis pas certaine

ne

que les collectivités

questions,

par-court
les
de l'Hexagone de réunions
à la

exemple, je

Roth, directrice du think thank

Qui

qu'il

contributions citoyennes. Par

les collectivités.

des données recueillies

n'est pas

démocratie par

la décision

notamment, parce

cadre la forme et le contenu des

glo-bale
risque.

plus généralement, aux dispositifs
et

publique,

Sauf que cette remise des clés

participatifs informatiques mais,

n'est pas neutre. «L'outil

privé

citoyenne, en passant

par la formulation des

non

participatif influence

nzain est

alors

Sandra Rataud, confie avoir des

formés,

citoyenne clés

disposition de l'outil

en

sur une

acteurs

du

citoyenne

interne, la coresponsable de la

compter

dispo-sitifs
de participation des

offres de

main. Le développement et

la mise à

(24. communes, 6304.00 hab.) peut

ensemble, considère que

concertation

prestataires des

aux

offres de concertation
clés

la manière de conduire les

forte pour

forte pour les

métropole

Décider

d'acheter

en

d'acheter

la dématérialisation<'

Même à Nantes, où la

territoriale

ten-tation
collectivités

accaparées par d'autres chantiers,
comme

publique

existent.»

plateforme

La tentation

des

Mooc du Centre national de

la fonction

«Le

développement

la formation

la matière, seuls deux masters

et un

d'infor-mation
(DSI) déjà surchargées:

sur

sa

cette

plateforme

GAZET E

start-up qui vient de signer

ans avec

la ville de Paris la refonte

«Madame la maire, j'ai

MARIS/LA

une

idée». Avec ce contrat, le colibri peut arguer

forme aujourd'hui ses nouveaux garants.•

d'avoir faites part..

'Se

P

33
La Gazette

Imprimé

4

sur

7

-

22 octobre 2018

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/filpvPrintWLI.asp...

LE BUSINESS DE LA

DOSSIER

(IPOD

citoyens a moindre coût.

travail mais c'est

«La mise

place des
budgets participatifs relève
plus de la corn' politique que

Pour preuve, elles sont désormais

s'être dotées d'une

112

de

DÉMOCRATIE

PARTICIPATIVE

plateforme

budget participatif, le «it-outil»

en

de cette dernière décennie. Or,

d'une vraie démarche de

selon Gilles Pradeau, doctorant

démocratie participative..

de l'université de Westminster et

de

spécialiste
mise

en

place

des

présentielles

peut les

et ne

démarche de démocratie

croit pas

ne

moyenne consultés

budget d'investissement,

moins de

du

i%

Et

sont

en

3a

sur

outil

de

la collectivité.»
Une hérésie

n'empêche

pas

personnalisé

a

menée,

en

pour l'Institut

avril,

que «les délais

«

parfois

«On est ici dans

réutiliser des outils

jargon

amener

les

très courts

développés

qui plaît aux élus.

analyse préalable

ce

Les collectivités

la collectivité

parfois

voulait le même!»

voisin et

David

déplore

Mais

savent-elles que cette

approche

par le moyen et

finalité est

non

la

«L'outil

complémentarité

ne

Attention à

ne

pas

l'emballage!

en mars

l'étude

qu'elle

pour la Caisse

participatives en fonction des

éche-Ions
territoriaux.

Une fracture territoriale que la

pitge

par deux

explique

fac-teurs
petites
col-lectivités
cumulatifs: «Les

n'ont pas les moyens

financiers de s'acheter des

presta-tions
démocratie participative,
en

ni les

ressources

humaines pour

les animer une fois acquises.. Une

l'agenceGrand Public qui vend

situation

collectivités maîtres d'ouvrage

de civic tech, à l'instar de Cap

sous

toujours la

queplusieurs entreprises

col-lectif,

démarche de concertation

essaient de compenser

la forme de «web

en

proposant des offres spéciales.

TV de territoires». «Nous utilisons

sert

préparant

aux

citoyenne

des démarches

en

réalisée

directrice
autant

collectivités.

tomber dans le
de

p.32).

les

par

une

préjudiciable au

dialo-gue
citoyen?
qu'en

carte

interactive... sont

Une contraintevécue et assumée

Prothais.

d'expression,

exploratoire,

aux

l'outil» (lire

son

mur

débat mouvant,

vendus

après un premier déploiement de

chez

forum,

des besoins de

contraintes d'en acheter un, parce

toutes

mener

World café, theatre

participatifs

uniquement

portée de

nom-breux
écarts de prix des
presta-taires
des démarches
pour

d'outils

ou

Grand Public confesse

des dépôts, a mis en avant les

dispositifs

sans une

que l'élu l'a

vu

Des

mEri:etes

marche

dans d'autres contextes

sont

des

prestataires

pure-mentmarketing
qu'elles

et

Feraudy, chercheuse, démontre

ont pu

confient

qu'elle

développement durable

d'utilisation, ludique et attractif..

me

fait

Brôlebois, directrice d'Opencitiz,

et

du territoire. Dans l'étude

de

partici-patif
qu'elles qualifient
simple
un

ne

Ce que confirme

relations internationales, Tatiana

des

mais c'est aussi

qui

col-lectivités.
Fanny
qui,

du

collectivités pour cet outil
de

la facture
collectivités

sur

petites

pas a la

moins

qu'il est dupliqué aux quatre coins
a

démocratique qui
l'engouement

en

encore

celui-ci n'est pas

6%

soit

budget global

Fracture

des

que le montant de ses factures n'est

l'unique
sal-vateur.
partici-pative.
D'ailleurs,
citoyens
quand
du

Laurent Sablic.

L'agence

rem-placer.,
conclut le consultant qui

que d'une vraie

les

son

cofonda-teur,

Une standardisation

de

France relève

en

politique

revendique

nous»,

cependant pas descendre les prix.

budgets

parti-cipatifs
plus
la corn'

que les

viennent chercher chez

Gilles Pradeau, chercheur

«La

questions:

ces

ce

collec-tivités

les

Dans

même démarche de

Consultvox

plan

sur

Hauts -de -France.

bâti

a

l'accès des

business

son

petites

collec-tivités
outils participatifs
aux

en

Le think tank Décider ensemble

a

acteurs

(outils, méthodes, comp

recherche

«afin de

demande

d'analyse,

d'échange

sur

tes

économiques
tech mais aussi,
démocratie

b

de

et

enjeux politiques,

plus largement,
et de

de La

la

gouver-nance
ouverte., explique Marion Roth,
sa

directrice.

sur

les civic tech car,

était dit et écrit

tout ce

une

décryptage

et sociaux des civic

numérique

de la

Nous voulons

son

des civic tech et de la

sujet

ces

le

venait des acteurs du secteurs>,

indique
A

sur

s'ajoutent, pour

l'observatoire, La programmation de

la

publication

d'événements ainsi que
de la troisième édition

du baromètre de la démocratie locale

L'observatoire s'est fixé

objec-tifs
cartographier

numérique prévu

milieu de la civic tech et d'étudier

invitées à y

l'ingénierie déployée

questionnaire

dont celui de

cinq

le

par

ces nouveaux

en

décembre 2018.

Les collectivités sont d'ailleurs

participer
en

web.

«

Nous

plateforme

outillé la

déjà

par le biais d'un

Ligne.

sur

leur site

récemment

avons

d'Arleux

commune

(3000 hab., Nord] qui souhaitait
consulter

ponctuellement

administrés afin de revitaliser
centre -bourg

Marion Roth.

missions de fond

rencontres et

une

directement

6-tences).«
produire
observa-toire
démocra-tie
jusque-là,
numérique
répondre
qui
Lancé, fin septembre,

vendant

inté-grable

Un observatoire garant de la gouvernance ouverte

multiplier

sans

ses
son

pour autant

les sites web., relate

Rémi de Saint Aubert, cofondateur
de Consultvox.Cejeune startupeur

prédit
du

une

croissance constante

marché de la

participative
culminant
élections

avec

démocratie
«un

en 2020 en

point

raison des

municipales».

Les

mar-chands
de la citoyenneté
donc
ont

de beaux jours devant eux!. B. M.

34
La Gazette -22 octobre 2018

Imprimé

5

sur

7

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

DOSSIER

Des

prestataires

Les modèles

économiques

fragile,

Mais

ce

et aucun

présente

de

vers

garantie

les prestataires lesmieux

s'ils sont souvent

marché reste

modèle

risque

iden-tifiés,même
plus

TÉMOIGNAGE

civic tech sont

acteurs de la

multiples.

des

business models à

aux

«Nous

avons

choisi des

logiciels

ne

absolue.

ou

source

open

chers». A

libres

l'opposé
du

économique

de

de

acteurs

nouveaux

marché des civic tech
es

acteurs

de la civic

le

logiciel libre ou

-

r

la démocratie pour

plateforme puisqu'elle

a

fondé le cabinet

mises

4

que

appels

et des subventions

exemple,

aux

DONNÉES

Quelque soit

dons

publiques.

en complément
logiciel (lire ci-contre).

VENTE DE

adoptent un modèle associatif,
des

àjour, etc.)

de leur

objectif d'intérêt

sur

appar-tiennent
à. l'économie numérique

Par

et restent

5

accompagne les collectivités dans

gdiversifier

avec son

leurs démarches de démocratie

contrepartie

en

de

VALENTIN CHAPUT, cofondateur de la société

Open

source

ce

inconvénient lié

modèle associatif: celui de

perdre

indépendance.

en

Dauchez, fondateur de
org.,

explique

ne

«

Axel

Make.

pas avoir choisi

la formeassociative pour cette

»Nous accompagnons

aujourd'hui

collectivités territoriales. Pour
des

Logiciels

les

ou

ce

source

open

faire,

quarantaine

nous avons

de

choisi

par conviction, pour des

de transparence et de partage

questions
Nous

libres

une

d'expériences.

récupérons donc des logiciels libres, les traduisons,

adaptons,

les mettons b

jour...

Nous

nous

appuyons

rai-son,
prin-cipalement
malgré
plateforme développée
la vision sociétale de

son

projet.

»Nous voulions

garder

sur

françaises

éviter tout argent

disposition

Jérémie Paret, cofondateur de

Et

Stig,

d'abonder dans le même sens: »Le
statut

d'entreprise

est

garant de

Pas

logiciel gratuitement, puisque
En

revanche,
comme

jour,

ainsi que de

qu'ils

objectif

le

les mises b

forme deconseils

logiciel

les agents pour
libre.»

quelques

aux

majorité de
Attention,

son

fait

Cap collectif en développant

son

propre

logiciel

de

améliore en continuel lui

permet de vendre aux collectivités

lesquelles
opté

un

confort d'utilisation et

un

ser-vice
technique irréprochable. Le

pour le modèle des start-up est

souplesse qui permet de

chiffre d'affaires.

><ces

entreprises

pour-raient
devenirun danger si la

diver-sification

de leurs activités était

Mercet, qui fait allusion A la

possi-bilité
de vendre les
pour

un

récupérées

acteur

citoyens qu'il

succès de cette solution

s'explique,

informations

personnelles

sen-sibles
effet recueillies,
en

telles que les

opinions politiques,

cher. surtout A

se

monnayer très

l'approche des

élec-tions.
permettrait,
Ceci

exemple,

adresser le contenu
etainsi

élection. Et même si

model. C'est exactement

craignent l'échec. Elles se tournent

démocratique.. G. Z.

qu'a

succès

assurer

doute que cela pose

ce

qui lui

plai-rait
le
d'une

»que de nombreuses collectivités

business

un

segment de la population pour lui

étaient

un

par

A des outils de cibler

pour Thomas Mercet, par le fait

pour

de

concertation. Car de nombreuses

s'ap-puyer
plateforme
numé-rique
développer
sur une

aurait

plateforme

sur sa

qui pourraient

concerta-tion,
qu'il

des acteurs ont

ser-vice
entreprises, d'où il tire la

sont

implique qu'ils ont

L'une des raisons pour

une

ou

.....

ÉCLOSION DE START-UP

majorité

Le

sur

s'affaiblissent. C'est

ressources

pourquoi Stig a développé un

données des

leurvendons des

sous

ne

des

le bien commun., prévient Thomas

nous ne sommes

est de former

deviennent autonomes

alors du poids dans les décisions..

la

nous

l'accompagnement

d'ateliers. Notre

ou

grosses entités

le

leur clientèle, pour

dépendre uniquement

de collectivités

com-pétences
techniques,
déploiement

l'indépendance. Lorsqu'il s'agit
n'être financé que par

quinzaine

nombreuses

menée dans d'autres intérêts que

l'utilisent par notre intermédiaire. Nous mettons b

propriétaires.

d'une association, le

risque de

une

plus

par la

une

ville de Barcelone. Désormais,

notre autonomiefinancière et donc

public..

Decidim,

en

collectivités territoriales. dont

poUtIcs

les
un

plus

pas

subventions.
Or il existe

de

Elles sont ainsi

fragiles.

Démocra-tie
laboratoire,
participative,

le modèle retenu, les

de civic tech

entreprises

l'association

ouverte,

est

se

vente

sur

géné-ral
certainsd'entre
qui explique
reposant

Ils

prestations (conseils, formations,

de conseil Savoir d'usage, en début

eux

source.

peuvent donc pas vendre leur

et

une

collectivité,

le

sur

basent sur

acces-sible
gratuitement,
concen-trent
alors
la
d'autres

Thomas

estime

Mercet, spécialiste de la

d'année. Un

open

ne

concer-tation
expérience
qui, après
en

se

tech veulent hacker
r

l'améliorer

modèle

ce

logiciel

-proprié-taire,

par conviction»

ces

anonymisées,
un

données
pas

de

problème

35
La Gazette -22 octobre 2018

Imprimé

6

sur

7

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40

La Gazette

-

L'hebdo

-

2437

http://gazette-pvgpsla6.1agazettedescommunes.com/fr/pvPrintWLI.asp...

LE BUSINESS DE LA

DOSSIER

ALICE IVIAZEAUD

A IJRE

«La démocratie
aux

règles

participative répond

science

en

politique

Etude d'un

participative»,

Alice Mazeaud,

A l'université de La Rochelle, défend

participative.

un

livre

Nous

marché de

au

la démocratie

en

2011 sur

la

nous

a lui seul,

des

sur

les acteurs qui

conçoi-vent,
dispo-sitifs
participatifs. Magali Nonjon,
animent et évaluent les

qui

a

réalisé

thèse

sa

de

concurrence.

sort. Je
vous

ont

ne vous

comme

l'aide

subi le même

apprends

disant que peu de

rien

en

champs

citoyen

ne

peut pas,

expliquer le développement
France.

politiques participatives en

Elles s'intéressent a la construction

l'impératif participatif, tout comme

la

sociologie

concrètes des

et aux

pratiques

professionnels

de la démocratie

participative,

Le Marché de la démocratie
Alice Mazeaud et
du

participative,.,

Magali Nonjon,

Editions

croquant février 2018.

échappent aux logiques du marché.

participative car

qu'il manquait de

estimions

travaux

-méfie,

professionnalisation

de la démocratie

logiques

humanitaire,

travailler,

et moi

Magali Nonjon

aux

D'autres secteurs,

participative?

commencé à

avons

et

le

dialogue avec

de

avoir consacré

a uteures

démontrent combien le besoin d'un

L'existence d'un véritable marché de la démocratie

Pourquoi

écosystème devenu

marché
Dans leur ouvrage, les

du marché»

Coauteure du livre «Le Marché de la démocratie

maitre de conférences

DÉMOCRATIE

PARTICIPATIVE

au

début des

Pensez-vous

SUR LE WEB

qu'aujourd'hui

la démocratie

partidpative répond

uniquement àune logique
C'est

Un

guide des outils numériques

Avec la

mercantile?

Le

nuancé que

beaucoup plus

publication

guide intitulé

d'un

numérique va-t-il hacker

la démocratie locale?»,

Opencitiz et

années 2000, avaitmontré combien

cela. Nombre de professionnels de

la Caisse des

les militantsdes luttes urbaines des

la

et former les collectivités aux outils

années 1970 étaient

militants, ils croient à la plus-value

numériques participatifs.

de leur travail pour la démocratie.

bitly/2QzlF0g

progressive-ment
imposer l'idée
parvenus à

que

participation

sont

concevoir et animer des démarches

La

participatives supposait de

aussi de la volonté

mobi-liser
des
des savoir-faire
savoirs el

Sont arrivés dans

spécifiques.
domaine des

professionnels

ce

issus

d'abord des

participation citoyenne dépend

politique.

Mais

il serait nef de croire que la

démo-cratie
répond
participative
ne

aux

règles

pas

du marché.

architectes,

4.0es prestations

moins rentables,

il nous semblait que lemouvement

politiquement
et financièrement,

s'était

professionnalisation

depuis

considérablement

ampli-fié
investigation
et méritait

sont mises de côté.»

partir du

l'usage

où des

moment

pro-fessionnels
tirent leur
que

revenu,

l'expertise participative

a un

que

croissant des outils

numé-riques
participatifs,
rentables,
prestations
poli-tiquement
financièrement,

tandis que des

moins

et

mises de côté. Je pense

mécanismes derationalisation des

de contexte dans les

comme

par la

quête

d'une

innovation permanente,

indéniablement c'est
Bien

un

oui,

marché.

sûr, le sujet de la démocratie

participative

est

aux

mais il n'est pas

au

et des relations internationales

Tatiana de

Feraudy signe, ici,

pointilleuse des civic tech
de la ville

2016,

numérique

au

Oddrit

une

étude

sein

réelle.

bitly/2Q0BODI

alors

sont

un

élément essentiel à la réussite d'une
concertation etdonc du

études sont devenues

produits

monde commercial,

Les 11, 12 et 13

mars

2019 auront lieu

a Grenoble les Rencontres nationales
de la

participation.

www.rencontres.participationfr

projeL Ces

aujourd'hui

standards dans

est. investie..

peu

la

Gazette.fr

projets

d'amé-nagement,
qu'elles

des

Rencontres nationales

études

fondamentale-ment
les-quels
politique,
d'expertise
étanche

en

développement durable

sont

prix, qu'elle est contrainte par des
coûts

participation

menée

les

on

ce

participative?

en

sur

sur

véritable marché

de la démocratie
A

l'enquête

urbain et

AGENDA
L'accent est mis

innova-tions
lesquelles
peut
com-muniquer,
traduit bien

Pour autant, peut-on dire
un

des résultats de

une

approfondie.

qu'il y a

vu

.Crovvdsourcing
par l'Institut du

des urbanistes

mais aussi des communicants. Et

de

Tout savoir sur les civic tech
Au

citoyenne numérique»,

de secteurs variés, notamment,
des

dépôts veulent informer

Propos recueillis par

Pour aller
A

Nantes, le

remplacé

la

plus loin

dialogue citoyen a
démocratie participative

www.lagazette.fr/570513
L'évaluation

les

citoyenne bonifie
politiques publiques

www.tagaze5te.fr/573186
B. M.

36
La Gazette- 22 octobre 2018

Imprimé

7

sur

7

par Tous droits réservés

19/10/2018 A 11:40


Documents similaires


Fichier PDF offre d emploi responsable incubateur
Fichier PDF business plan jobicool
Fichier PDF confe rence nationale des territoires
Fichier PDF reglement radios 2016 vf
Fichier PDF le business de la democratie participative
Fichier PDF compte rendu journee 5 et 6 novembre a lille


Sur le même sujet..