Communiqué du 3e séminaire de la Commission fr final 6 JUIN .pdf



Nom original: Communiqué du 3e séminaire de la Commission fr final 6 JUIN.pdf
Auteur: na

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 5.3, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/06/2019 à 17:34, depuis l'adresse IP 81.64.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 60 fois.
Taille du document: 81 Ko (3 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


Communiqué du 3e séminaire de la Commission
« Vérité, Justice et Réconciliation entre la Russie et l’Ukraine,
en association avec l’Union Européenne »

Le troisième séminaire de la Commission « Vérité, Justice et Réconciliation
entre la Russie et l’Ukraine, en association avec l’Union Européenne » qui s’est
tenu du 2 au 5 juin 2019, dans la ville de Caen, dans le cadre du Forum mondial
Normandie pour la Paix, a réuni des chercheurs et des représentants de la société
civile d’Ukraine, de Russie et de l’Union Européenne. Le séminaire était
consacré à la question de l’état de droit et au rôle de l’Union Européenne à
l’égard de la Russie et de l’Ukraine. Le séminaire a adopté un document final
s’adressant à la société civile de l’Ukraine, de la Russie et des pays européens.
Les participants au séminaire reconnaissent que :
- le respect des normes du droit international, fondé sur les valeurs universelles
de la justice et de la défense des droits de l’homme exige l’arrêt immédiat de la
guerre que mène la Fédération russe en Ukraine.
- la conception d’une « souveraineté » fondée sur une compréhension du droit
normatif comme rapport de force mise en avant par le pouvoir russe, contredit
les principes de la démocratie et de l’état de droit fondés sur la justice et la
défense de la dignité de l’homme.
Les participants au séminaire recommandent :
- de ne pas renouveler le droit de vote de la Fédération russe au sein de
l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe aussi longtemps qu’elle
continuera de violer les normes du droit international, y compris la Convention
européenne des droits de l’homme.
- de soutenir la résolution du Parlement européen sur le régime des sanctions
européennes dans le domaine de la violation des droits de l’homme, adoptée en
mars 2019. Cette résolution propose d’établir des sanctions dans l’esprit de la loi
Magnitsky à l’encontre des responsables officiels et des oligarques violant les
droits de l'homme.
- de suivre les recommandations de l’organisation internationale « Open
dialogue Foundation» en faveur de l’application de la loi Magnitsky à l’échelle
mondiale.

- de mettre en place un forum de dialogue entre les sociétés civiles ukrainienne
et russe fonctionnant de manière permanente y compris sur les réseaux internet.
Les participants au séminaire attirent l’attention sur le fait que :
- Parallèlement à la guerre hybride menée contre l’Ukraine, la Fédération de
Russie tente de saper la conception européenne du droit.
- Les participants au séminaire s’engagent contre la complaisance à l'égard du
régime de l’agresseur qui n’a apporté aucun résultat à ce jour.
Les participants au séminaire appellent à :
- Défendre cette conception de la démocratie et de l’état de droit par la voie du
renforcement intellectuel et éthique fondé sur les valeurs européennes.
- Développer des activités politiques et éducatives afin de renforcer l’immunité
de la société européenne contre les populismes de droite et de gauche, l’égoisme
national et les tentatives d’influencer la conscience collective de manière
destructrice.
- Prendre conscience des enjeux de la sécurité de l’information comme une
mission cruciale dans la lutte contre la guerre hybride
- Créer, dans le cadre du Conseil de l’Europe, une commission « Vérité, Justice
et Réconciliation » ayant pour but de mettre à jour et condamner les crimes du
régime communiste totalitaire ainsi que d’aider à s’affranchir de l’héritage
impérialiste.
- Attirer l’attention des juristes et journalistes professionnels sur la nécessité de
création d’un mécanisme efficace permettant de traduire en justice les medias et
les personnes physiques qui créent et diffusent des fake news dans le but de
fomenter la discorde entre les nations, les religions et la haine raciale.
- Mettre au point des mécanismes de responsabilité internationale, civile et
criminelle pour les violations des accords internationaux.
Nous exigeons :
- La libération immédiate d’Oleg Sentsov, des marins ukrainiens emprisonnés
ainsi que de tous les prisonniers politiques détenus sur le territoire de la
fédération de Russie et en Crimée occupée.
- La création, sous l’égide du Conseil de l’Europe, d’un registre unique
documentant les cas de violation des droits de l’homme selon le modèle et le

principe du registre ayant été établi par la République Fédérale d’Allemagne sur
les crimes commis en RDA.
Notre séminaire et ses participants d’Ukraine et de Russie espèrent poursuivre
leur travail en faveur de la justice et de la paix.
o Russie
1) Liudmila Telen, journaliste
2) Nikita Petrov, historien, Association Mémorial, Moscou
3) Anastasia Kirilenko, journaliste russe vivant à Paris
4) Igor Eidman, sociologue russe vivant en Allemagne
5) Nadejda Koutepova, juriste, militante écologiste de Tchéliabinsk réfugiée en
France
o Ukraine
1) Yevhen Hlibovytsky, expert des médias publics en Ukraine, Kiev.
2) Constantin Sigov, philosophe, professeur à l’Académie Mohyla de Kiev
3) Père Georges Kovalenko, philosophe, recteur de l’université orthodoxe
ouverte sainte Sophie à Kiev, Eglise orthodoxe ukrainienne.
o Union Européenne
1) Paola Gaffurini, Chargée de mission Open Dialogue Foundation, Bruxelles
2) Antoine Arjakovsky, historien, co-directeur du département « Politique et
religions » au Collège des Bernardins ; fondateur de l’Institut d’études
œcuméniques de Lviv.
3) Boris Reitchuster, écrivain et journaliste allemand, ancien correspondant en
Russie
4) Nicolas Tenzer, politologue
5) Cécile Vaissié, professeur à l’université de Rennes.
6) Galia Ackerman, écrivain, journaliste
7) Julien Vercueil, économiste (CREE-INALCO)


Communiqué du 3e séminaire de la Commission fr final 6 JUIN.pdf - page 1/3
Communiqué du 3e séminaire de la Commission fr final 6 JUIN.pdf - page 2/3
Communiqué du 3e séminaire de la Commission fr final 6 JUIN.pdf - page 3/3

Documents similaires


communique du 3e seminaire de la commission fr final 6 juin
koltchenko 22 07 2015
poutine et la fuite dans la guerre
2015 11 22 bulletin du collectif koltchenko 1
communique ukraine kc 2014 avril
oleg et alexandre


Sur le même sujet..