11.12.2012 CP BLIC BLOC ARP UPF SACD TVA .pdf


Nom original: 11.12.2012_CP_BLIC_BLOC_ARP_UPF_SACD___TVA.pdfTitre: Microsoft Word - 11.12.2012 CP BLIC BLOC ARP UPF SACD - TVAAuteur: m.bonneau

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 9.5.2 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/12/2012 à 21:38, depuis l'adresse IP 78.125.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 866 fois.
Taille du document: 173 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


B L I C 
Bureau de Liaison des Industries 
Cinématographiques 

B L O C 
Bureau de Liaison des Organisations du Cinéma
Association des Producteurs de Cinéma 
Distributeurs Indépendants Réunis Européens 
Groupement National des Cinémas de Recherche 
Guilde Française des Scénaristes 
Syndicat des Distributeurs Indépendants 
Syndicat Français des Artistes Interprètes 
Syndicat Français des Agents Artistiques et Littéraires  
de l’Audiovisuel et du Spectacle Vivant Dramatique 
Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs 
Syndicat National des Techniciens de  
la Production Cinématographique et Télévisuelle 
Syndicat National des Techniciens et Réalisateurs 
Syndicat des Producteurs de Films d’Animation 
Syndicat des Producteurs Indépendants 
Société des Réalisateurs de Films 
Union de l’Édition Vidéographique Indépendante 

Association des Producteurs indépendants 
Fédération des Industries du Cinéma 
De l’Audiovisuel et du Multimédia 
Fédération Nationale des Cinémas Français 
Fédération Nationale des Distributeurs de Films 
Syndicat de l’Édition Vidéo Numérique 

 
74 avenue Kléber 
75016 Paris 
 
 

 
 
 
 
L’A R P 
Société civile des Auteurs 
Réalisateurs Producteurs 

 
40 rue Louis Blanc 
75010 Paris 
 

 U P F 
Union des Producteurs de Films

 
7, avenue de Clichy 
75017 Paris 

 
9 rue d’Artois 
75008 Paris 
 

S A C D 
Société des Auteurs et 
Compositeurs Dramatiques 
 
9 rue Ballu 
75009
Paris 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 
Paris, le 11 décembre 2012  

TVA Cinéma : faut‐il surtaxer l’accès à la culture ? 
 
La  semaine  dernière,  contre  l’avis  de  la  majorité  des  groupes  politiques  de  l’Assemblée  Nationale,  le 
Gouvernement a maintenu dans le projet de loi de finances rectificative 2012, l’augmentation à 10% de la 
TVA sur les billets de cinéma et le droit d’auteur. 
 
Cette  augmentation  pénaliserait  lourdement  la  création  et  les  créateurs  et  acterait  en  même  temps  la 
sortie  du  cinéma,  activité  culturelle  la  plus  accessible,  du  taux  réduit  (5%)  et  de  cette  fiscalité  culturelle 
spécifique  qui  reste  pourtant  applicable  aux  autres  spectacles  :  théâtre,  ballets,  opéra,  etc.,  ainsi  qu’au 
secteur de l’édition littéraire.  
 
Il devient donc urgent de rappeler que le cinéma reste la première pratique culturelle des français, que les 
catégories  socioprofessionnelles  les  plus  modestes  (CSP  moins  et  inactifs)  représentent  plus  de  75  %  du 
public  du  cinéma  et  que  les  zones  rurales  et  les  petites  agglomérations  (moins  de  20.000  habitants) 
concentrent 42,4% du public des salles1. C’est dire si son rôle est déterminant en matière d’animation et de 
lien social dans nos territoires. 
 

1

Etude 75.000 cinémas – 2011 – Médiamétrie

Ainsi, une telle augmentation de la TVA romprait avec la politique qui a prévalu en France depuis près d’un 
demi‐siècle et permis que la culture sous toutes ses formes reste à la portée de tous.  
 
Cette initiative vide, par ailleurs, l’exception culturelle d’une partie de sa substance en France alors même 
que  le  Gouvernement  tente,  à  raison,  de  la  faire  vivre  à  Bruxelles  :  cette  contradiction  ne  manquera  pas 
d’interroger nos partenaires européens sur le sens de nos combats.  
 
Les professionnels, des créateurs jusqu’aux salles de cinéma petites et grandes qui maillent l’ensemble de 
notre  territoire,  en  appellent  désormais  aux  Sénateurs  pour  qu’ils  corrigent  cette  anomalie  qui  verrait 
l’activité culturelle la plus populaire être la plus lourdement taxée. 
 
Ils espèrent que le Sénat saura ainsi  réaffirmer le caractère culturel du cinéma et de la création, préserver 
l’exemplarité française en la matière et reconnaître le rôle social du cinéma dans notre pays.  
 

 
 
 
 
 
Contacts : 
BLIC : Julie Lorimy – 01 56 90 33 00 
BLOC : Cyril Seassau (SRF) – 01 44 89 62 58 / Juliette Prissard‐Eltejaye (SPI) – 01 44 70 70 44 
ARP : Florence Gastaud – 01 53 42 40 09 
UPF : Marie‐Paule Biosse Duplan – 01 44 90 07 10 
SACD : Guillaume Prieur  – 01 40 23 47 25 

 


11.12.2012_CP_BLIC_BLOC_ARP_UPF_SACD___TVA.pdf - page 1/2


11.12.2012_CP_BLIC_BLOC_ARP_UPF_SACD___TVA.pdf - page 2/2



Télécharger le fichier (PDF)


11.12.2012_CP_BLIC_BLOC_ARP_UPF_SACD___TVA.pdf (PDF, 173 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


11 12 2012 cp blic bloc arp upf sacd tva
les aides aux courts metrages en europe
29 33 dossier jac34
mondialisation et diversite culturelle
decision de justice du 21 septembre 2015
2io7ixh