Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



CASTELLANE iti 1 la ville T .pdf



Nom original: CASTELLANE iti 1 la ville T.pdf
Titre: Castellane (Photo Emile Taillefer) : la cité appartenant aux villages et cités de caractère du département est articulée autour de la place Marcel Sauvaire, haut lieu de l'animation locale
Auteur: User

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/03/2013 à 16:37, depuis l'adresse IP 109.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 840 fois.
Taille du document: 1.2 Mo (7 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


DECOUVERTE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE EN 2009
Castellane - la ville
OT
Rue Nationale
04120 Castellane
Tél : +33 4 92 83 61 14

http://www.castellane.org/
office@castellane.org

Dominée par son "Roc", gigantesque falaise calcaire de 184 mètres, la ville s´étale autour de la place Marcel
Sauvaire. Au fil des façades peintes et des fontaines pittoresques, le centre ancien reste piétonnier.
Castellane bénéficie d´un climat exceptionnel, d´une température agréable en toutes saisons, d´un air pur et sec.
Les nuits, en été, sont fraîches et réparatrices des fortes chaleurs de la journée, surtout en juillet et août.

1. Boulevard Saint-michel = parking

2. Chemin du Roc

Ruines de Petra Castellana
La place forte du Roc ne peut bientôt plus contenir les
centaines de familles qui y venaient chercher refuge.
Boniface de Castellane fit construire en en-dessous une
deuxième ville, dont on aperçoit encore au nord les remparts
percés de meurtrières, et au milieu de ses ruines vénérables,
les vestiges de l'église St André du Roc.

La Tour Pentagonale et les vieux remparts
Pour défendre la nouvelle ville, on construisit en 1360
une ligne de remparts, de la forme d'un œuf, partant de
la Tour Pentagonale, fortifiée de mâchicoulis (trous
carrés ou larges rainures pratiquées horizontalement le
long du chemin de ronde d'une tour ou d'une courtine)
descendant jusqu'à la place de la Grave (Place Marcel
Sauvaire actuellement) et remontant vers la Tour de
l'Horloge, à l'Ouest.

La chapelle Notre-Dame du Roc (30 minutes)
En l'an 812, Castellane fut totalement détruite par les invasions
sarrasines. Les survivants se réfujèrenet sur le Roc (altitude 903m),
citadelle inexpugnable et refuge assuré. L'édifice tire son origine
de l'église construite à côté du château, sur la plate-forme du Roc,
au 11e s.
Rebâtie à la suite des dommages causés par les guerres de religion,
l'église tomba à nouveau en ruine en 1703. Relevée et remaniée à
l'initiative du curé Laurensi en 1775, elle ne laisse plus voir que
quelques fragments de murs en bel appareil du 12e s. La chapelle
actuelle, est un lieu de pèlerinage très fréquenté, tapissée d'ex-voto.

3. Boulevard Saint-michel

L'Office du tourisme

Au n° 10 dans le prolongement de l'Office du
tourisme, La médiathèque est installée dans
l’ancien couvent de la Visitation fondé en 1644.

Couvent des augustins

4. Rue St Victor
L'eglise saint-Victor, date de la fin du 12e s., abside en cul de
four, voûte sur croisée d´ogives, architecture rare et curieuse,
témoignage de la transition entre le roman et le gothique. Clé
disponible à l'Office de tourisme.

La porte de l’Horloge ou de Saint-Augustin

5. Rue du Mitan

La fontaine aux lions aux formes surprenantes qui
daterait du 17e s.
Une des silhouettes du parcours.

En face de la fontaine, un immeuble en pierre attire
le regard par son architecture.
La porte principale est décorée de deux lions en
bois sculpté, par analogie au nom des anciens
aubergistes, et de là, selon toute hypothèse viendrait
le nom de la fontaine dite "aux lions", ce qui par
usage, la distinguait des autres en la situant.

6. Rue Nationale

au n° 34 la maison où Napo1éon déjeuna le 3 mars
1815 abrite un petit musée des Arts et Traditions
populaires de Castellane et du Moyen Verdon

7. Rue de la Fontaine
La silhouette de la femme à l'arrosoir

8. Place de l'église

La porte de l´Annonciade était l'entrée principale de
la ville,
Au 16e s, les guerres de Religion sèment la terreur
en France, le Baron d´Allemagne et le Duc de
Lesdiguières portent leur regard sur la petite cité,
mais une habitante du village, Judith Andrau a
ébouillanté du haut de cette porte, le capitaine qui
dirige cette opération.
Castellane est une fois de plus libérée des griffes de
ceux qui la convoitent. Depuis les Castellanais
célèbrent leur héroïne le dernier week-end de
janvier: c'est la "Fête du pétardier

9. Chemin des Listes
La silhouette les paysans

10. Place de l'église

La silhouette l'arbalétrier

L'église du Sacré Cœur
Fut construite à l'initiative de l'abbé Pougnet

11. Place Marcel-Sauvaire
Maison des Sirènes et fossiles. Agrémentée de belles arcades et d'une fontaine et du marché.

La silhouette le couple de bourgeois

En voiture
Par la D4085
Pont du Roc (site classé)
Au pied du grand rocher, le Pont du Verdon, remarquable par son architecture audacieuse, remonte à 1404
Le magnifique pont romain,sur le Verdon (36 m de long, et 3.90 m de large).


Documents similaires


Fichier PDF castellane iti 1 la ville t
Fichier PDF moustiers sainte marie iti 2 t
Fichier PDF lac de castillon gorges du verdon
Fichier PDF ploermel itineraire 2
Fichier PDF lanester itineraire 2
Fichier PDF affiche pressage vf


Sur le même sujet..