AMDEQ SEPT 2013 .pdf



Nom original: AMDEQ SEPT 2013.pdfTitre: Numéro 39 TU - 12 pages.pubAuteur: Caroline

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par PScript5.dll Version 5.2.2 / Acrobat Distiller 10.0.0 (Windows), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 30/10/2013 à 19:24, depuis l'adresse IP 207.134.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 497 fois.
Taille du document: 2.1 Mo (12 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Septembre 2013 Année 12, Numéro 3

Trait d’union

Message du Directeur général, Yves Servais
L’AMDEQ AU SERVICE DE SES MEMBRES




Sommaire

 Message du Directeur général

L’Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec vient de vivre le plus gros congrès de
son histoire. Ce fut toute une réussite autant par la participation record de nos membres et de nos fournisseurs que par la deuxième édition du concours de l’entrepreneuriat qui a couronné huit dépanneurs
répartis dans sept régions différentes; activité de reconnaissance qui nous tient à coeur.

 Frais des cartes de crédit

La tenue de ce congrès conclue une année aux multiples réalisations. Pour n’en citer que quelquesunes, on peut mentionner :

 Mérite entrepreneurship Desjardins










La campagne promotionnelle des “Aliments du Québec, toujours le bon choix”;
La francisation de nos membres d’origine asiatique;
Les représentations faites auprès des députés, NPD et conservateurs, dans le dossier des
cartes de crédit;
La participation à la Commission parlementaire de Santé et des services sociaux sur la loi
sur le tabac;
Promotion de notre formation en ligne, “Nous Cartons” relatif à la vente des produits aux
mineurs;
Rencontres de secteur;
Remise de ristournes; près de 1 000 000 $ retournés aux membres;
Participation aux rencontres de négociation sur la consigne de Recyc-Québec

Notre participation à la Commission parlementaire sur la loi sur le tabac nous a valu des remerciements
de la part des parlementaires pour avoir mis en place notre programme “Nous Cartons”.
Notre tournée régionale pour faire la promotion des Aliments du Québec a connu beaucoup de succès
auprès de nos membres et du public. Les médias régionaux ont publié de nombreux reportages à ce
sujet.
Les membres asiatiques de l’AMDEQ ont amorcé, il y a quelques semaines leur deuxième année de
cours de francisation dans les villes de Montréal, Québec et Trois-Rivières. Nous sommes à même de
constater une amélioration de leur français et nous sommes fiers de faciliter leur intégration à la société
québécoise.
Avec le rejet de la plainte formulée par le Tribunal de la concurrence en décembre 2010 auprès de Visa
et Master Card, l’AMDEQ continuera à faire des démarches afin d’accentuer la pression auprès des
députés ministres québécois du gouvernement Harper afin que les taux d’utilisation des principales
cartes de crédit soient diminués.
Un petit mot sur notre conférencière, Mme Danièle Henkel, de l’émission télévisée « Dans l’oeil du
dragon » qui est venue motiver nos membres et fournisseurs. Quelques jours après sa visite, elle s’est
exprimée ainsi sous son compte tweeter :« Merci AMDEQ ! Ma conférence devant beaucoup d’entrepreneurs ! Un bel échange passion, fierté, engagement et respect. »

 Fournisseur :
- Cidrerie Michel Jodoin

 Congrès 2013 en photos
 Desjardins :
- Conseil prévention
 Profil d’entreprise :
- Épicerie Raymond Berger & Fils

FRAIS DES CARTES DE CRÉDIT
Au gouvernement Harper d’agir
Le ministre fédéral des Finances, M.
Jim Flaherty doit intervenir pour régler
les taux élevés chargés par Visa et
MasterCard aux détaillants. Le rejet de
la plainte formulée par le Tribunal de la
concurrence en décembre 2010 auprès
des deux principales compagnies de
carte de crédit au pays donne toute la
latitude au ministre fédéral de s’impliquer pour corriger une réglementation qui coûte très cher aux dépanneurs représentés par l’AMDEQ.
Dans son premier commentaire, le Tribunal de la Concurrence a tranché en
faveur des démarches entreprises par
la Coalition “ Le moment est venu pour

le gouvernement du Canada, de mettre
au pas Visa et MasterCard dont les
pratiques commerciales ont eu pour
effet «de nuire à la concurrence».
Le président du Tribunal, M. John
Pecman a dénoncé une fois de plus les
frais élevés que doivent payer les
détaillants, en adressant des remontrances à Visa et MasterCard et a invité le pouvoir legislatif à Ottawa de
mieux encadrer.
L’Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec, déçue de
la décision, s’est dite toutefois encouragée puisque maintenant le ministre
Flaherty ne peut plus se cacher derrière ce jugement tant attendu.
« Nous avons rencontré le printemps
dernier M. Steven Blaney, députéministre de Lévis-Bellechasse-Les
Etchemins pour le sensibiliser aux
pertes encourues par nos membres »
de souligner M. Yves Servais, directeur
général de l’AMDEQ.
De plus, nous avons reçu l’appui du
NPD qui a tenu deux conférences de

presse dans deux de nos dépanneurs
de la région de Chaudière-Appalaches.
L’AMDEQ, comme partenaire de la
Coalition québécoise contre la hausse
des frais de transaction par carte de
crédit et de débit, entend accentuer la
pression sur le gouvernement Harper.
Elle entend revenir à la charge auprès
des cinq députés et ministres conservateur au cours des prochaines semaines.
Pour M. Servais, M. Harper pourrait
profiter du Discours du trône prévu à la
mi-octobre pour annoncer de nouvelles
mesures pour corriger cette situation. ll
souhaite également que le ministre
Flaherty convoque un comité parlementaire pour entendre toutes les parties impliquées dans le dossier des
frais élevés de cartes de crédit, et de
s’inspirer des initiatives de l’Australie et
de la Nouvelle Zélande.
Tous sont unanimes: « Le gouvernement fédéral doit écouter nos demandes et agir rapidement. »

FOURNISSEURS
rosé, sans oublier le cidre mousseux
rosé qui est, depuis sa création, le cidre
le plus vendu par la Cidrerie. Depuis
1999, elle distille également des cidres
dans son alambic et vous offre des
spiritueux : brandy de pommes, eau de
vie de pommes et liqueurs de pommes.

Cidrerie Michel Jodoin
Depuis 1988, Michel Jodoin ne cesse
d’aller de l’avant. Pomiculteur de
quatrième génération, il a transformé le
cidre artisanal du Québec, intégrant au
savoir-faire traditionnel des nouvelles
technologies originaires de la région de
Champagnes.
La Cidrerie Michel Jodoin propose des
moûts de pomme, des cidres tranquilles ou pétillants et, bien entendu,
des cidres mousseux, fabriqués selon
la méthode traditionnelle. La majeure
partie du verger est consacrée à la
pomme Geneva. Cette pomme à chair
rouge se décline dans toute la gamme
de produits : moût de pommes rosé,
cidre léger plat rosé, cidre de glace

Très bien située à flanc de montagne,
sur le rang la Petite-Caroline, la Cidrerie Michel Jodoin accueille sa clientèle
toute l’année. Elle offre des visites de
ses installations et des dégustations
gratuites qui vous
permettront de comprendre et de vérifier
par vous-même que
la qualité des produits
est au cœur de leurs
préoccupations. De
plus, une aire de
pique-nique et un
sentier pédestre en
montagne sont à
votre disposition afin
de rendre votre visite
des plus mémorables.

Pour toute information au sujet de notre
gamme de produits pour vente via le
réseau AMDEQ, veuillez contacter
Monsieur Robert Gagnon au numéro
suivant :

514-265-0241
lescourtiersmr@videotron.ca
www.micheljodoin.ca

MÉRITE ENTREPRENEURSHIP DESJARDINS
Une deuxième édition qui consolide l’entrepreneurship chez nos membres.
Huit propriétaires de dépanneurs au Québec ont été couronnés lors du concours du Mérite entrepreneurship Desjardins
lors du dernier congrès de l’AMDEQ. Les gagnants en provenance de sept régions du Québec ont mérité cet honneur en
étant évalués sur les critères suivants : le service à la clientèle, l’aménagement commercial, la participation aux activités de
la communauté et l’esprit innovateur.
Une quarantaine de détaillants ont participé à ce concours commandité par le Mouvement Desjardins et le ministère des
Finances et de l’Économie.

Bas de vignette : Sur la photo, on aperçoit les lauréats du concours avec leur plaque souvenir.
Pierre Gaudreau et Hélène Massé du Dépanneur P.H. Gaudreau de St-Paul d’Abbostford, Mme Danièle Henkel, conférencière, Louis
Tremblay du Dépanneur Chalou de Québec, Pierre Fortin et Ginette Michaud du Dépanneur du Lac de Matane, Bruno Desjardins, de
l’Assurance commerciale Desjardins, Josée Théberge du Dépanneur La Sarre, Lise Delisle et Réjean Croteau du Dépanneur Delisle de
Thetford-Mines, Jessica Tremblay de l’Accommodation populaire de Québec, Aline Langlois de l’Épicerie A. Langlois de St-Mathieu du
Parc et Véronique Gaudreau du Dépanneur 24 h de St-Hyacinthe.

Merci Serge et Bonne Chance !
Le Conseil d’administration se joint à
moi pour remercier M. Serge
Léveillé, propriétaire du Dépanneur
Pétro Canada de St-Henri de Lévis
pour les cinq années où il a siégé
comme membre du Conseil d’administration de l’AMDEQ.

Bas de vignette : Pour le remercier, l’AMDEQ
a remis à M. Serge Léveillé, un forfait (souper,
nuitée et déjeuner) au Manoir Richelieu dans
Charlevoix.

Les quelque 260 congressistes l’ont
chaudement applaudi non seulement
pour son travail au sein de l’AMDEQ,
mais aussi pour sa ténacité à af-

fronter ses problèmes de santé, lors
du dernier congrès annuel de l’Association qui a eu lieu à Lévis à la miseptembre.
D’esprit innovateur et de collaboration, M. Léveillé s’est distingué par
ses nombreuses implications et ses
activités médiatiques qui ont mis en
valeur les actions et réalisations de
l’AMDEQ.

PROFIL D’ENTREPRISE
LA FAMILLE BERGER RÈGNE À

tels la Mini, l’Inter, la Super. L’Épicerie Berger un coin pour offrir des services de location de

SAYABEC DEPUIS UN DEMISIÈCLE.

a toujours été à l’avant-garde, elle est deve- cassettes Bêta et VHS devenu maintenant un

Fidèle au poste depuis 52 ans, Mme Laurette
Lamarre Berger « Mamy », a démontré à
travers les décennies son attachement pour
l’épicerie fondée en 1961 avec son mari Ray-

nue la mini-gare d’autobus.

service moderne où l’on peut louer les DVD

En 1974, premier projet d’expansion impor- actuels.
tant qui va agrandir l’épicerie, ce qui va leur D’autres travaux d’aménagement se sucpermettre d’offrir plus de services à la popula- cèdent, mais c’est en 2005, que sera réalisé
tion.

le projet d’innovation qui deviendra le tournant majeur de l’entreprise familiale ; le dou-

mond Berger.

blement de la superficie de la chambre froide,

Elle est devenue, la personne la plus connue

suivi de la réfection des planchers, des ajouts

et la plus sollicitée de son commerce. De

de nouvelles tablettes, ce qui va donner le

plus, elle a su entretenir des liens exception-

coup d’œil que l’on y retrouve aujourd’hui.

nels avec sa clientèle, où elle a vu défiler

On peut maintenant compter sur le comptoir

sous ses yeux des générations de femmes et

Sears qui s’ajoute aux nombreux services

d’hommes qui ont quitté la région pour les

déjà offerts, soit le fax, le nettoyeur et le

études et le travail. De retour à Sayabec, ces

photocopieur.
gens ne l’ont pas oubliée et retournent la voir, Maman Laurette entourée de la relève rêvée pour
pour donner des nouvelles de leur famille, l’avenir de l’épicerie, soit de ses deux fils, Michel et L’Épicerie Berger et Fils de Sayabec, avec
Serge.
le dynamisme familial et ses nombreuses
pas surprenant que les valeurs familiales
ont toujours été sa raison d’être.

En renfort

implications sociales et communautaires est

devenue le rendez-vous de sa municipalité et
Revenons aux années 60... même si les af- Après ses études à Montréal, Serge regagne
de ses voisines de ce secteur de la région du
faires vont bien, notamment avec un loyer sa région pour seconder ses parents. Pour sa
Bas-Saint-Laurent, soit Val Brillant, Staménagé au deuxième étage, Monsieur Ber- part, Richard après avoir travaillé à l’usine
Cléophas, St-Moise, St-Damas, St-Noël, Steger, pour augmenter les revenus de la fa- Panval, rejoint à son tour l’entreprise familiPaule et même Amqui.
mille, devient chauffeur de taxi en 1966, ale. Le couple Raymond et Laurette Berger
poste qui lui a permis de sillonner le Québec. voient leurs efforts récompensés en voy- Gros vendeur de bières durant les périodes
de festivités, ce commerce au rayonnement
Il exercera ce métier pendant 11 ans.
ant l’implication de leurs deux fils, signe
régional a enregistré le 23 juin dernier, un
Entretemps, après l’achat du terrain voisin, la de la garantie que l’entreprise va detotal de plus de 900 transactions, un record
famille Berger aménage un casse-croûte, meurer familiale.
signé Laurette, Serge, Richard Berger et
inauguré en 1967.
À l’avant-garde et pour répondre aux noutout leur personnel.
1970, les billets de loterie sont disponibles, veaux besoins de leur clientèle on aménage

La famille Berger a raison d’être fier de tout ce qui a été réalisé au cours
des décennies. Une épicerie moderne où l’on retrouve de ce que les
clients ont besoin.

Les trois générations à l’oeuvre, Maman Laurette, son fils Michel et sa petite fille
Laurie. Quelle famille !


Aperçu du document AMDEQ SEPT 2013.pdf - page 1/12
 
AMDEQ SEPT 2013.pdf - page 3/12
AMDEQ SEPT 2013.pdf - page 4/12
AMDEQ SEPT 2013.pdf - page 5/12
AMDEQ SEPT 2013.pdf - page 6/12
 




Télécharger le fichier (PDF)


AMDEQ SEPT 2013.pdf (PDF, 2.1 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


amdeq sept 2013
journal octobre 2013
circulaire automne hiver 2012
y831tq5
journal communautaire no1 f 1
gnfa calendrier formations automobiles   brignoles 2020

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.114s