Newsletter du MoDem N°6 Nov 2013 .pdf



Nom original: Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf
Titre: Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013
Auteur: Utilisateur

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.6 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/11/2013 à 14:56, depuis l'adresse IP 78.237.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 419 fois.
Taille du document: 290 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Construire une Alternative

aussi pour le Gers ............. 2

YEAR

Collecte des déchets à

Fleurance : suite ! ..……... 3

Le Poulet du Gers

………………………...…… 3

Impôts locaux : l’affaire

est dans le sac …………..4

MoDem du Gers
Newsletter

N°6 – NOVEMBRE 2013

Actualités et opinions
de la fédération départementale

Edito
Il y a quelques jours un hommage
était rendu à Olympe de Gouges,
cette
femme
victime
d’avoir
exprimé des idées trop en avance
pour
son
époque
et
pour
Robespierre et qui fut décapitée en
novembre 1793.
Ce combat mené il y a 220 ans reste
incontestablement d’actualité. En
effet, elle a entre autre osé écrire
une «Déclaration des Droits de la
Femme et de la Citoyenne»
reprenant la «Déclaration des Droits
de l’Homme».
L’actualité
récente,
le
comportement des hommes en
politique montrent combien il reste
de chemin à parcourir pour affirmer
la place des femmes à l’égal de
celle des hommes.
La loi électorale instaurée pour les
futures élections départementales
imposera la parité par l’obligation
d’une
candidature,
et
donc

l’élection,
femme.

d’un

binôme

homme-

On pourra débattre à l’envie de
cette parité imposée par la loi. Mais
il n’en demeure pas moins que ce
sera une véritable révolution qui se
produira
dans
l’hémicycle
départemental où siègeront alors
autant de femmes que d’hommes.
Sans nul doute, elles sauront imposer
plus de pragmatisme avec le sens
des actions concrètes.
La réalité sera bien différente dans
les communes. Une étude récente
publiée sur le site de France 3 MidiPyrénées indique que seulement
14,8% des communes du Gers sont
dirigées par une femme depuis 2008,
et que jamais une femme n'a en
effet dirigé l'une des huit communes
dépassant aujourd'hui les 3500
habitants.
Il y a 220 ans, une femme était
exécutée pour, entre autre, avoir

osé écrire une «Déclaration des Droits
de la Femme et de la Citoyenne»…
Christophe Azanza, Président de la
fédération du Gers
Plus d’infos :
http://www.sudouest.fr/2013/11/07/gers-pasune-femme-maire-de-commune-importante1222685-2277.php

Construire une Alternative aussi pour le Gers
Le MoDem du Gers a exprimé son soutien à la
démarche de rassemblement entre le MoDem et l’UDI
officialisée il y a quelques jours par François Bayrou et
Jean-Louis Borloo.
Dans le Gers, cette démarche de construction d’une
alternative trouve également toute sa pertinence et sa
justification.

Le PS et ses alliés détiennent aujourd’hui les principales
villes du département (Auch, Condom, L’Isle-Jourdain,
Lectoure, Vic-Fezensac, Nogaro…), les principales
communautés de communes, le conseil Général et les
deux députés sont socialistes.
Cette hégémonie obtenue démocratiquement dans
les urnes n’est pas saine pour le département. Certes
la loi électorale conduit à ce genre de situation. Il faut
« vivre avec » puisque Le Président Hollande a, dans
ce domaine également, renoncé à une de ses
promesses. Tout comme pour le non-cumul des
mandats et la limitation du nombre de mandats
successifs.
Pour autant, il ne faut pas se résigner. Il n’y a pas de
fatalité à cette position hégémonique de la gauche.
Nous ne refusons pas cette hégémonie simplement
pour la refuser. La préservation de cette position de
pouvoir sans partage devient une obsession
permanente et entraîne des dérives comme le
clientélisme que l’on constate trop souvent.

Mais il y a bien une alternative. Certes elle est à
construire et trop rares encore sont ceux qui
veulent ou se déclarent être ces bâtisseurs.
Dans cette perspective, le MoDem affirme et assume
cette volonté : fédérer des femmes et des hommes qui
veulent s’engager pour proposer une alternative pour
les échéances électorales à venir : élections
municipales en 2014 et élections départementales et
régionales en 2015.
Pour les élections municipales de mars prochain, cette
démarche se traduira par le soutien à des listes
ouvertes à la société civile, aux jeunes et proposant
des projets ambitieux. Le cas de la ville d’Auch reflète
parfaitement cette ambition.
La fédération du MoDem du Gers a d’ailleurs annoncé
son soutien à la liste menée par Pierre Tabarin. Elle
porte en effet une ambition pour la ville préfecture par
la valorisation de la libre initiative et en mettant en
avant une autre conception du territoire.
Le MoDem entend avoir le même type de démarche
dans d’autres villes du département et participer ainsi
au renouvellement des équipes municipales.

Elections © Rama – Wikimedia / Alternative route © Duncan C - Flickr

Nous considérons qu’elle empêche l’émergence
d’idées nouvelles, portées par des personnalités
nouvelles en privilégiant l’accession des jeunes qui
régénèreront la démocratie locale. La confrontation
des idées oblige à la recherche d’un consensus, pour
l’intérêt général, celui du plus grand nombre.

La droite « classique » n’existe quasiment pas, il n’y
aura pas d’alternance gauche-droite traditionnelle.

Collecte des déchets à Fleurance… Suite !
Dans la précédente newsletter, nous avions évoqué la polémique née après la nouvelle
organisation mise en place par le SIDEL pour assurer la collecte des déchets ménagers et
des déchets verts.
Nouveau rebondissement : le sénateur maire de Fleurance annonce que la commune va se
substituer au SIDEL pour assurer une collecte des déchets verts une fois par mois du 1er
janvier au 30 avril et du 1er octobre au 31 décembre, et deux fois par mois du 1er mai au 30
septembre.
Cette mesure impactant les finances de la commune, la municipalité fait « appel au civisme des Fleurantins » pour
ne solliciter ce service qu’à défaut d’autre alternative. Les Fleurantins paieront donc deux fois.
Gestion ! Ou politique politicienne, où est la raison ? Existe t-il une réelle collégialité dans l’organisation du SIDEL, des
règles communes ? Ou bien suivant leur notoriété et leur étiquette politique les élus peuvent-ils sans état d’âme faire
voler en éclat des décisions collégiales, semer le doute ?
Fleurance devrait être le moteur de cette collégialité et avec Lectoure donner l’exemple, maintenir un esprit
de cohésion pour l’intérêt général, il n’en est apparemment rien. Que vont penser de ces attitudes les habitants des
petites communes qui sont loin de bénéficier des mêmes services !?

Nous ne devons pas rester silencieux devant ces pratiques. Les citoyens ne veulent plus adhérer à ces stratégies de
maintien de pouvoir, ils revendiquent légitimement, à l’instar des collectifs qui se sont créés à Fleurance et à
Lectoure, des actes et des engagements concrets.
Comment veut-t-on que le citoyen soit responsabilisé et fasse preuve de civisme quand aujourd’hui à l’image de la
classe politique nationale, la classe politique locale se défausse de ses propres responsabilités ?
Par pure idéologie et calcul politicien, aucun dialogue, aucune pédagogie ne sont réellement proposés. La réflexion
est unilatérale, voire confortée par un cabinet de consultant sur qui il sera bon de reporter sa propre incompétence
au cas où … !

Déchetterie de Fleurance © P.J. Modem32 – oct 2013

Dans ce dossier concernant l’enlèvement des déchets, les responsabilités sont occultées, l’esprit de collégialité
bafoué, aucune réponse concrète n’est donnée aux habitants, aucun plan financier n’est évoqué. Nous sommes
dans un jeu de posture politicien et de séduction de l’électeur.

Cette gestion politicienne d’un dossier local n’est pas supportable ! Le crédit de la parole publique et le courage
politique ont disparu !
Pierre Janmord, adhérent.

Le poulet du Gers

En effet, comme le titrait SudOuest(*) il y a quelques jours, le Gers
a pris une voie opposée au système
productiviste. Le Label rouge, le bio
sont autant de marqueurs de
qualité grâce auxquels le Gers
bénéficie aujourd’hui d’une image
d’authenticité.
Les habitudes de consommation
ont
évolué.
L’exigence
de
transparence des consommateurs
valide aujourd’hui les orientations
prises il y a plusieurs décennies.
Pour autant, il serait hasardeux et
limitant de considérer que ce
modèle
est
applicable
sans
restriction et sans adaptation.

De nombreuses problématiques
restent
à
régler
telles
que
l’éloignement entre les bassins de
production et les bassins de
consommation, la répartition des
marges
entre
tous
les
intermédiaires, l’information et
l’éducation en matière d’équilibre
alimentaire et de qualité sanitaire
du plus grand nombre. Et cela rien
qu’au niveau national ! Dans une
économie mondialisée, ces choix
de production percutent d’autres
réalités encore plus prégnantes : la
nécessité
de
nourrir
une
population mondiale toujours plus
importante notamment.
Sans ignorer ces limites mais sans
pour autant accepter toutes les
dérives, il convient de promouvoir
et
d’encourager
cette
voie
résolument
orientée
vers
la

Hen ©Lilly M. Wikimedia

La crise de la filière agroalimentaire
en
Bretagne
trouve
une
résonnance particulière dans le
Gers.

transparence des pratiques, le
savoir-faire reconnu et transmis
sans verser dans l’orthodoxie de
certains prétendus écologistes. En
veillant à la juste rémunération de
chaque maillon de la chaîne.
C’est aussi de la préservation de
notre identité dont il est question.

*http://www.sudouest.fr/2013/11/06/lechoix-des-gascons-1221113-2277.php

Sacs poubelles Ville d’Auch © L. Modem32 – nov 2013 / 1ère page : Marie-Olympe de Gouges, LDD

Impôts locaux :
l’affaire est dans le sac
Nous avons reçu, vous avez reçu, il y a quelques jours l’Avis
de Taxe foncière, ainsi que la Taxe d’habitation.
Sur la commune d’Auch, une semaine après, nous avons
également reçu des sacs plastiques pour les ordures
ménagères. Oui, des sacs poubelles. Individuellement
estampillés d’un superbe logo Mairie d’Auch, et livrés au
porte à porte par un employé communal. Dans le cas de
mon « foyer », il s’agit de 100 sacs poubelles noirs de 90/100L.
Mais que dire ? Dois-je vraiment dire « merci » lorsque l’on me
dit « c’est offert par la Mairie »?
La distribution de ces fameux sacs fait partie du Règlement
de collecte des déchets ménagers et assimilés1 adopté en
2009 par le Conseil Municipal : ici il s’agit de 100 sacs noirs de
90L par foyer de zone pavillonnaire créée avant 2006. Cela
concerne, selon les données de la Mairie, 1200 foyers.
Pensons donc au coût total de ce gentil cadeau : le coût unitaire de ses sacs poubelles, leur commande, leur
impression avec un beau logo Ville d’Auch, puis la réception, le comptage et le tri, puis enfin la distribution,
incluant carburant et temps de travail… ajoutons l’impression de petits « Avis de distribution » en cas d’absence…
Voici une dépense du service public complètement accessoire !
Les Auscitains, aussi modestes soient-ils, sont je pense capables de s’acheter eux-mêmes leurs sacs poubelles. Ce
n’est pas le prix des sacs poubelles qui grève leur budget… si ?... Ah mais si ! Puisqu’ils sont payés par les impôts
locaux…
S’il-vous-plait, re-concentrons-nous sur des dépenses essentielles et incompressibles, et supprimons ce genre de
mesures si insignifiantes qu’elles ne manqueraient à personne. Faisons en sorte que les contribuables aient
l’impression de payer des choses utiles pour leur commune, pour eux, pour leurs enfants et leurs ainés, et non pas
de jeter l’argent directement en sacs dans les poubelles communales !
Laurie, adhérente.
1 Toutes

les infos sur le Règlement de collecte des déchets ménagers et assimilés : http://www.mairieauch.fr/images/docs_pdf/pdfs_permanents_sections/environnement/ReglementDechetsMenagers.pdf

Sur Internet : www.modem32.lesdemocrates.fr
Facebook: modem gers - Twitter: @Modem32
Pour vous abonner à la newsletter ou nous contacter : modem.gers@gmail.com

GERS


Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf - page 1/4
Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf - page 2/4
Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf - page 3/4
Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf - page 4/4


Télécharger le fichier (PDF)

Newsletter du MoDem N°6 - Nov 2013.pdf (PDF, 290 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


newsletter du modem n 6 nov 2013
la poubelle
circulaire
elections municipales les questions
ensemble pour le modem haute garonne profession de foi
le rapport du collectif pour un audit citoyen de la dette

Sur le même sujet..