Réflexions avortement homosexualité Liberte Amour .pdf



Nom original: Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / LibreOffice 4.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 01/06/2014 à 18:53, depuis l'adresse IP 95.130.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 514 fois.
Taille du document: 192 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


La vie est source de surprises grâce à la naissance naturelle d'êtres humains toujours différents
et, par conséquent, uniques. Cette diversité assure à notre monde une stabilité, autrement dit c'est
cette richesse toujours équilibrée qui donne une cohésion à notre planète. Sans le « hasard » de la
naissance, la planète serait bien différente de ce qu'elle est aujourd'hui. La vie est donnée à
chacun d'entre nous parce que nous sommes nés naturellement. Sans cette naturalité, il est
évident que nous ne serions jamais venus au monde. Croire l'inverse dénote un profond illogisme.
Je vais le prouver grâce à un exemple simple. Si la mère d'un individu avait avorté de son futur
enfant, celui-ci ne serait jamais né. Il ne s’agit pas d’une lapalissade mais d’un rappel
important. Par conséquent, l’enfant avorté ne peut pas être présent sur notre planète parce que ses
parents ne lui en ont jamais donné la chance.
Si vous lisez ces phrases, c'est que vous êtes venu au monde parce que vos parents vous ont
accepté. Les mères qui avortent au nom de leur propre liberté font disparaître leur enfant. Si
vous aviez été victime d'un infanticide, vous n'auriez jamais pu lire ces phrases et comprendre
ceci. C'est la diversité qui fait la richesse de ce monde, c'est à ce titre que vous êtes unique avec
vos qualités et vos défauts. Vous êtes peut-être blanc, noir, grand, petit, gros, mince, chauve,
chevelu, beau ou laid mais finalement, ce qui importe c'est que vous soyez là pour comprendre
ceci.
Ceux qui militent contre l'avortement ne le font pas pour empêcher les femmes d'être libres, ils
http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/01/reflexions-sur-la-diversite-humaine-lavortement-lhomosexualite-la-liberte-et-lamour/

1er juin 2014

le font pour assurer cette diversité et permettre à chaque enfant de naître. Il y a une notion
évidente d'inclusion et de vie. Par conséquent, on constate que dans la lutte contre l'avortement il
y a également une lutte contre le racisme. J'utilise volontairement ce sujet parce que l'on
compare souvent ceux qui aiment la vie à d'affreux fascistes, racistes et réactionnaires.
Personnellement, je ne milite dans aucun groupe parce que je tiens trop à mon indépendance,
mais, ce que j'aime plus que tout, c’est la Vérité issue simultanément du cœur et de la logique.
L'avortement peut être un droit mais il ne doit pas devenir la règle absolue. Si c'était le cas, notre
société favoriserait la mort à la vie et deviendrait, sournoisement, eugéniste. Une mère qui
accepte de se séparer de son enfant afin de pouvoir mener librement sa vie sexuelle est bien
souvent victime d'un manque de logique par manque de réflexion élémentaire et d’un égoïsme
enseigné depuis la naissance. Si sa propre mère avait agi de la sorte, elle ne serait jamais née.
Bien souvent, on oublie ce que nos propres parents ont fait pour nous. Une mère qui avorte par
plaisir fait ce que sa propre mère ne lui a pas fait. Le monde aurait été moins diversifié. En
mettant à mort un fœtus, on ne donne pas sa chance à un enfant. Celui-ci ne naîtra jamais et ne
connaîtra pas ce qui est en bas. Cette destruction de la vie est, finalement, si l’on parvient à
saisir le précepte, eugéniste et haineuse. Malheureusement, de nombreux individus n’ont pas la
chance d’avoir cette capacité de compréhension.
Il y a dans la notion de liberté individuelle un double sens. Cette liberté permet à un individu
d'agir pour son propre plaisir au détriment de l'autre. Si l'autre devait être un enfant, un parent,
un voisin, un ami ou encore une connaissance, ce serait finalement la même chose parce que celuici serait à chaque fois lésé. Par conséquent, dans la liberté individuelle il y a une notion simultanée
de vie et de mort, d'amour et de haine. Ce dualisme est sous-jacent même s’il est difficile à
percevoir pour certains. Une mère qui avorte au nom de sa propre liberté agit de manière
dualiste en optant pour son propre intérêt au détriment de son enfant. Elle se donne la vie et
donne la mort à son enfant. Je ne fais pas là une odieuse dénonciation, j'explique seulement une
logique fondamentale dénuée de jugement.
Sans cette logique primordiale, un individu est en profonde contradiction avec sa propre liberté.
Cela signifie qu'il s'est fait manipuler par un ou plusieurs individus. En l’occurrence, il s'agit
bien souvent de lobbies qui agissent, en toute légalité, autour et à l'intérieur de la sphère
politique. Je ne dis pas qu'il faille interdire la liberté individuelle ou l'avortement, je dis qu'il est
nécessaire de réfléchir à ses actes. Si nous ne le faisons pas, nous perdons notre liberté et par
conséquent, notre humanité se désagrège d’autant. Un individu libre doit avoir le choix de ses
actes, il ne doit pas être influencé par un tiers sauf si ce tiers l'incite patiemment à choisir la
meilleure décision pour lui-même et son entourage.
Par exemple, une personne pourrait conseiller une jeune femme qui a envie d'avorter. Au lieu de
lui certifier qu'elle doit se faire avorter pour son bien, il faudrait réfléchir aux tenants et aux
aboutissants. Si elle se sent capable d'assumer l'enfant, même si son entourage l'en dissuade, elle
doit pouvoir être libre de l'élever sans que quiconque ne puisse le lui interdire. Cette liberté-là
est absolue lorsque l'individu prend une décision de son propre chef. Si l'enfant a été conçu suite
à un viol, par exemple, et que sa mère ne se sent ni capable de l'élever, ni capable d'avorter, elle
pourrait accepter de le porter et de le confier à un organisme susceptible de l'adopter. L'enfant
qui naîtra n'aura, certes, pas de parents mais il sera vivant. Cet individu aura le choix de sa propre
existence et apportera peut-être au monde de la beauté grâce à son caractère. Si les orphelins
devaient tous être abattus avant la naissance, il ne resterait plus grand monde aujourd'hui. Je
pense notamment aux orphelins des deux guerres mondiales.

http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/01/reflexions-sur-la-diversite-humaine-lavortement-lhomosexualite-la-liberte-et-lamour/

1er juin 2014

Le monde contemporain se rapproche de plus en plus de cette logique de mort et d'eugénisme
qui correspond à une haine parfaite de l'humanité. Ce désamour provient de ceux qui souhaitent
avoir plus de place pour eux-mêmes. Il est évident que ce ne sont pas les plus pauvres qui font ce
choix-là, ce sont plutôt ceux qui possèdent à la fois l’argent et le pouvoir. Certains d’entre eux,
plus influents que d’autres souhaitent en profiter sans avoir à partager leur fortune, cela par la
faute d’une avarice extrême. Je ne dis pas qu'être riche rend immoral, je dis que si certaines
d’entre elles le sont devenues, c’est à cause de leur forte ambition et de leur égoïsme démesuré.
Par exemple, un milliardaire ne l’aurait jamais été s'il avait fait le choix d'aider l'humanité dans
un but non lucratif. Dès qu’il y a une réussite matérielle, le risque est grand de ne plus être en
mesure de maîtriser ses ardeurs. En fait, tout est lié au caractère de l'individu. Nous avons un
bel exemple, c'est celui de Daniel Balavoine. Il était très riche grâce à sa musique mais il avait
une générosité de cœur totalement incroyable. Notamment, il s'impliquait personnellement en
Afrique pour apporter de l'eau aux villages en difficulté. Il œuvrait dans le silence de son Amour
Universel pour l'humanité. Tout ce qu’il faisait était fait pour le bien de l’humanité. Son
honnêteté intellectuelle l’empêchait de se faire instrumentaliser par la politique.
Prenons également l'exemple de Grégory Lemarchal. Si sa mère avait fait le choix d'avorter
après avoir su que son fils mourrait dans sa jeunesse, Grégory ne serait jamais venu au monde. Il
n'aurait pas pu offrir cet Amour, qui le caractérisait, à ceux qu'il a connu ainsi qu’à ceux qui
l’écoutaient. Nous pouvons également penser à Israel Kamakawiwo. Ce chanteur était obèse.
Dans les derniers temps de sa vie, il devait vivre dans une piscine pour être en mesure de
supporter son poids. Cet homme avait un cœur immense, il ressentait de l'Amour pour la terre
entière. Cela se ressentait jusque dans ses chansons. Si sa maman avait choisi de l'éliminer, nous
ne l'aurions jamais connu et le monde aurait été beaucoup moins beau.
Il en est de même pour John Kennedy ou encore Martin Luther King pour ne citer qu'eux. Ce
que je souhaite faire comprendre au lecteur c'est que l'Amour est véritablement universel. Il aime
l'humanité entière sans exclusion d'aucune sorte. L'Amour, s’il pouvait nous parler, dirait ceci à
la jeune fille sur le point d’avorter : « ne tue pas ton enfant, donne-lui une chance comme ta
maman t'en a donné une. Moi, j'aime tout le monde avec ses qualités et ses défauts. Je suis le
Chemin, la Vie ainsi que la Vérité. »
L'Amour est le Roi du monde parce qu'il le transcende en quelque chose de magnifique. Il donne
la chance au petit agneau de naître sans qu'il ne soit forcément dévoré par le loup. L'Amour est
comparable à cette biche qui pousse son petit, à l'aide de son museau, afin de l'aider à faire ses
premiers pas. L'Amour c'est la beauté de la mer, le ciel nu, le soleil brillant, le vent qui souffle
sur les collines et les plaines. L'Amour offre une chance à chacun d’entre nous sans nous juger.
Celui qui se laisse porter par l'Amour est totalement désarmé. Il baisse les armes, laisse ses
larmes couler le long de son visage afin de nettoyer son âme de cette méchanceté passée. Celui
qui renaît dans l'Amour accepte de marcher dans la Lumière afin de tendre la main à ceux qui
souffrent.
Sans cet Amour, notre monde deviendrait comparable à un poulailler industriel dans lequel les
survivants seraient entassés et triés en attendant leur mort. Chacun de ces individus porteraient,
en quelque sorte, un tatouage unique permettant de l'identifier afin d'éviter qu'il ne puisse
s'échapper. Le rationalisme extrême mène à ce comportement haineux, parfaitement détestable,
dans lequel nous nous dirigeons par la faute de dirigeants sans cœur. Ceux qui militent pour leur
propre liberté se font les corsaires de leur futur esclavagisme, sans en être conscients. Ils
œuvrent pour leur liberté au détriment des autres, cela pour le compte des lobbies qui les
http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/01/reflexions-sur-la-diversite-humaine-lavortement-lhomosexualite-la-liberte-et-lamour/

1er juin 2014

manipulent si facilement. C’est en cela que ce sont des corsaires et non pas des pirates.
Un homosexuel devrait plutôt remercier ses parents et militer pour la vie plutôt que de se
complaire dans des gay prides qui ne servent jamais ses intérêts propres. La gay pride sert à
justifier les lobbies qui souhaitent enfermer l'humanité dans un immonde poulailler industriel
dans lequel nous serions tous tatoués comme du bétail. Un homosexuel n'est pas un objet qui doit
être enfermé dans la catégorie des marginaux. C’est avant tout un être humain. C'est pourquoi
nous ne devrions même pas parler d'homosexualité mais plutôt d'individus nés avec une
attirance pour ceux de même sexe, sans en dire davantage ni faire de langue de bois. Dans notre
société contemporaine, l’homosexuel est devenu un être instrumentalisé par les lobbies. C’est de
cette manière que ceux-ci alimentent une mouvance favorable à l'avancée de leurs projets qui se
montrent à la fois eugénistes et racistes.
L'homosexualité est devenue un sujet tabou. Dès que l'on en parle, le système a fait en sorte que
l’on s'imagine d’emblée un individu dépravé manifestant dans une gay pride. Il s'agit bien
évidemment d'un cliché. Je le répète, un homosexuel n'est pas un objet, c'est avant tout un
individu qui doit vivre sa vie du mieux qu'il peut en évitant de se focaliser sur son attirance.
S’éloigner d’une tendance qui fait souffrir est une preuve de bonne volonté. Il est indispensable de
décloisonner ces sujets tabous afin que l'Amour puisse surgir, un jour, dans notre société. Je
reviendrai plus tard sur cette notion d’Amour qui n’est en aucun cas sexuel.
L'homosexualité cachée n'est pas condamnable en soi parce que nous devons avoir la capacité de
pardonner un fait de naissance. Celui ou celle qui est né(e) homosexuel(le) ne devrait pas être un
sujet de discussion. C’est de cette manière que l’on évite de remuer le couteau dans la plaie.
L’oubli de certaines choses ne peut se faire que dans un sain silence. Ceux qui ont fait en sorte que
la population assimile ces individus aux gay prides sont, bien évidemment, les lobbies qui
souhaitent faire avancer leur cause en se cachant derrière ce phénomène de société.
Je me suis aventuré sur un chemin épineux et j'en ai parfaitement conscience. Cependant, si je l'ai
fait, c'est pour dire que l'Amour doit permettre, désormais, de nous réunir tous. Je ne parle pas
d'un amour sexuel qui est, évidemment, une caricature du véritable Amour. La bonne définition
de celui-ci est celle que l’on donne à la Charité ou à l'Empathie. Nous pouvons constater que dans
notre société, tout est fait pour occulter l'Amour et le remplacer par un rationalisme radical qui
transforme peu à peu l'humanité en monstruosité dénuée de compassion.
Les lobbies nous enferment un peu plus chaque jour dans un enfer mental en jouant avec les
contradictions de notre psyché humaine naturellement sensible à la manipulation. L'humanité
aurait pu et aurait du être belle mais certains individus, pour leurs propres intérêts, en ont fait un
véritable musée de l'horreur. L'eugénisme ainsi que l'avortement se rejoignent finalement dans
un racisme primaire. Ce racisme est celui des pauvres contre les riches. La population, dénuée
d'argent et de pouvoir, est offerte en chair à canon à une élite qui joue constamment avec nos
cordes sensibles.
Des femmes qui hurlent, totalement nues, dans la rue en revendiquant leur liberté ne font
qu'agacer la population. Quel est l'intérêt de vociférer et de montrer de la haine pour ceux qui
rêvent de justice alors que l'on se dit militante en faveur de la liberté ? Si la liberté est de la
haine, c'est que cette liberté a été frelatée par de puissants lobbies. Comme je l'ai déjà dit dans un
précédent texte, la véritable Liberté est chargée d'Amour. La Liberté ressemble à un champ de
lavande par un beau jour d'été, les cigales y chantent, la brise tiède caresse les visages. Cette
Liberté demande à ses enfants de rire, de jouer, de s'amuser et de profiter de la vie sans se
http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/01/reflexions-sur-la-diversite-humaine-lavortement-lhomosexualite-la-liberte-et-lamour/

1er juin 2014

soucier du reste. La Liberté nous dirait probablement ceci « Respire, profite de chaque instant et
surtout, cours, cours aussi vite que tu le pourras en chantant l'hymne à la vie ! »
La véritable Liberté se veut simple, naturelle, belle et douce. Nous sommes nés égaux sur une
terre accueillante, remplie d’une beauté minérale, qui fait pousser miraculeusement les
végétaux, accueillent les animaux et fait prospérer l’humanité dans un cadre parfait. Même si
la nature peut être cruelle, elle est finalement belle et équilibrée. L'homme en a fait un charnier,
une décharge et souhaite la transformer en une immense ville bétonnée dans laquelle certains
boiraient du brandy et fumeraient un cigare pendant que d'autres souffriraient le martyr. Les
premiers s'esclaffent devant leur réussite, les seconds luttent contre le mauvais ennemi en
acceptant de se laisser manipuler par une force de frappe financière. Cette haine de l'humanité
ne provient pas de la population mais de leurs dirigeants. Il s'agit d'un axiome cohérent, logique.
Le remettre en question serait une profonde hérésie. Les élites qui nous dirigent nous détestent,
si ce n'était pas le cas, l'Amour n'aurait jamais été effacé de la planète. Notre terre ne serait pas
devenue une gigantesque poubelle pour assouvir le plaisir de quelques-uns. Ceux qui agissent de
la sorte auront à répondre, un jour ou l'autre, de leur attitude, parfaitement assumée, à la fois
mensongère, outrancière et cruelle.
J'espère que les populations auront suffisamment de courage pour ouvrir un nouveau tribunal de
Nuremberg. Au lieu de pendre ceux qui ont haï l'humanité, il faudrait que les jurés populaires
sachent à la fois les pardonner, les déposséder de leurs richesses et les marquer au fer comme
criminels afin qu'ils ne puissent plus jamais détruire quoi que ce soit. Le pardon serait la plus
effroyable des choses pour ces gens-là parce qu'ils devraient vivre, jusqu’à leur mort, avec le
poids de leurs crimes sur la conscience. Ils seraient couverts de honte, eux et leurs descendants, de
génération en génération pour ne jamais oublier. Ce serait, alors, la fin de ces déplorables
républiques qui ont générées tant de monstruosité ainsi que d’odieuses caricatures mensongères.
En conclusion, ces criminels, seraient vite négligés parce qu'ils n'intéresseraient rapidement plus
personne. Dans un monde intelligent, les idiots sont certes oubliés mais nécessairement marqués
à vie d'un tatouage indélébile. Je finis volontairement sur des propos qui, j’espère, se révéleront
prophétiques pour que nos enfants puissent vivre heureux. C’est sur le front des criminels que
les jurés populaires leur tatoueront ceci : « j'étais un monstre mais vous m’avez pardonné ».
C'est à cela que nos descendants pourront les reconnaître. Dans ces temps-là, le devoir de
mémoire et le goût de la Vérité seront primordiaux. C’est dans ces conditions que l’Amour et la
Liberté prospéreront pour les siècles des siècles.

http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/01/reflexions-sur-la-diversite-humaine-lavortement-lhomosexualite-la-liberte-et-lamour/

1er juin 2014


Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf - page 1/5


Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf - page 2/5


Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf - page 3/5

Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf - page 4/5

Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf - page 5/5


Télécharger le fichier (PDF)


Réflexions_avortement_homosexualité_Liberte_Amour.pdf (PDF, 192 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


reflexions avortement homosexualite liberte amour
legende gitan 1
repensar las relaciones miriadi gt essai 2fsynthese 1
jesus christ sera vainqueur sur le monde
la definition de l amour selon le nouveau testament
59 ebeling richard l etat la dette et les libertes

Sur le même sujet..