Tutoriel N°5 Réglage des voiles sur Lady Anne Y107 .pdf



Nom original: Tutoriel N°5 Réglage des voiles sur Lady Anne Y107.pdf
Auteur: PELTIER Rémy

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 26/05/2015 à 13:49, depuis l'adresse IP 195.101.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1081 fois.
Taille du document: 591 Ko (14 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


TUTORIEL N° 5
REGLAGE DES VOILES SUR LADY ANNE, YOUPI n°107
Par Michel CAILLAUD & Clément Y317

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 1 sur 14

Je n'ai pas la prétention de faire mieux que les autres mais j'en suis parvenu aux conclusions ci-jointes
après pas mal de tâtonnements.

1 Montage des voiles

Grand-voile

6 anneaux pour tenir le guindant de GV et 4 pour la tenir sur le pic.
L'angle de celui-ci est déterminé par un étai

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 2 sur 14

Pied de mât (la bôme devrait être passée dans l'anneau du bas)

Point d'écoute grand-voile (noter les 2 pitons à vis permettant d'ajuster la bordure de GV)

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 3 sur 14

Le flèche

Le pic

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 4 sur 14

Foc et trinquette

Les 2 voiles sont juste transfilées sur leurs étais respectifs,
Un fermoir est cousu à chaque point d'amure, un anneau laiton est utilisé pour la liaison point d'écoutebôme.

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 5 sur 14

Ridoir de sous-barbe.

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 6 sur 14

2 Les haubans et étais
Fixation haubans et étais

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 7 sur 14

3 Passage d’écoute sur palonnier
Passage des écoutes en extrémités du palonnier.
Après avoir grillé un servo suite au coincement de l'écoute de GV dans un anneau brisé, j'ai remplacé ceuxci par des anneaux laiton soudés.
Les anneaux sont montés sur des cadènes filetées libres en rotation.

Je pense ne rien avoir oublié, reste à voir ce que cela va donner une fois "envoyé"...

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 8 sur 14

Clément
Ajout de quelques photos de son Youpi sur le sujet du réglage des voiles.

Connection mât et pic, chaque voile d'avant est sur son étai et j'ai mis une poulie par voile pour pouvoir
régler la tension de chacune d'elles.

Les manœuvres redescendent toutes le long du mât, sont renvoyées par des réas en pied de mât et fixées
sur un râtelier à cabillot.
TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 9 sur 14

La tension de grand-voile est faite par une drisse au point d'écoute qui passe à travers la bôme et est fixée
en dessous (2 pitons et un bout de cure dent)

La fixation du beaupré ou bout dehors inspiré de "Lady Anne" (Merci Michel)
TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 10 sur 14

Petite astuce pour ceux qui ont choisi de faire 4 haubans, passer une tige de 0,5 mm de laiton dans le trou
des ridoirs, ça fait un petit garde-corps et ça empêche le dévissage des ridoirs en navigation.

Extrait de discussion relevée sur Voile RC
Dominique
Je me permets un aparté à propos des "4 haubans" : pour une bonne navigation et afin d'assurer le
meilleur compromis entre tension des étais/liberté de débattement de la bôme, j'ai
scientifiquement/mathématiquement/difficilement/tatonnesquement fixé le point de tire à 7,5 cm
derrière le mat. Donc les haubans "supplémentaires" devront idéalement se trouver devant cette limite
arrière maximale. Plus loin, on améliore encore la tension des haubans mais ça devient vraiment compliqué
de choquer correctement la GV et donc ça devient un peu chaud par grand vent. Merci pour vos utiles
contributions. Dom
--------J'ai lu dans un commentaire de Dominique sur le youpi de Cyril que la GV ne devait pas être dans
l'alignement du bateau lorsqu'elle est bordée à fond mais qu'elle devait faire un angle de 3 à 5 degrés par
rapport à l'axe du bateau. J'ai donc mis ma commande en bordé à fond et règle mon écoute de GV pour
avoir un angle de 3 à 5 degré (au pif).
TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 11 sur 14

Maintenant quid du foc et de la trinquette?
Au départ je les avais mis tous deux dans l'axe du bateau et voyant la belle Pulguita se ruer face au vent à la
moindre risée je me suis dit que ça devait être comme ça, jusqu'au conseil avisé de Cyril qui m'indique que
ces deux voiles d'avant doivent aussi avoir un peu d'angle sous peine de devoir passer son temps à danser
la gigue avec le manche du safran...
Chose est faite sur place et le voilier devient bien plus docile et manœuvrant, le plaisir en est accru et les
perfs tout autant.
Reste une question qui me chatouille, quid des angles adéquats pour ces deux voiles d'avant?
Doivent-elles ouvrir de même ou doivent-elles avoir un angle différent?
Aussi, du fait que la bôme de foc est en retrait par rapport au point d'amure du foc, lorsque je choque à
fond, j'ai mon foc qui se retourne quasiment et ma trinquette qui elle reste a peu prêt d'équerre par
rapport au bateau.
Cela est-il dû au fait que j'ai une démultiplication sur le bras d'écoute pour les voiles d'avant (comme pour
la grand-voile) ou est-ce normal?

------------Quels sont vos angle de bôme foc et trinquette lorsque vous êtes bordé à fond ?
Les débattements de bôme sont les suivants :
- grand-voile = de 5° à 40°
- foc et trinquette = de 15° à 45°, foc et trinquette ont toujours le même angle d'ouverture de bôme.

------------As-tu mis une démultiplication sur le bras pour les voiles d'avant?
Les bômes étant bien plus courtes il me semble que la démultiplication n'est pas forcément utile, alors
qu'elle est nécessaire pour la grand-voile.
De mon côté j'ai maintenant 4 degrés jusqu'à toucher les haubans pour la GV et 3 degré jusqu'à 80
(presque 90) pour foc et trinquette.
Merci encore et au plaisir de se rencontrer au bord de l'eau.

-------J'ai fait le choix de limiter le déplacement de la bôme de grand-voile car le Youpi prend rapidement de la
gîte et que la bôme ne doit pas toucher l'eau, le bas de celle-ci est régulièrement trempée dès qu'il y a un
peu de vent.
Je n'ai aucune démultiplication sur mes écoutes, voir photos du bras de commande plus haut.

----------1. Débattement des voiles d'avant :
le débattement doit être identique sur les 2 voiles.
Je confirme qu'il ne sert à rien du tout de les mettre dans l'axe du bateau.
Attention il y'a un piège : pour conserver un angle équivalent, les écoutes doivent être frappées à égales
distances de l'axe de rotation des bômes. En frappant les écoutes à l'extrémité des voiles, on provoque une
différence dans le débattement de celles-ci, à longueur d'écoutes égale.
TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 12 sur 14

2. Débattement de la GV.
Le principe de réglage est le suivant : "tout choqué", la bôme peut éventuellement toucher mais ne jamais
s'appuyer sur le hauban. Ainsi en cas d'empannage violent la tenue du mat est-elle conservée (principe
"safety first").

3. Comment vérifier le bon équilibre entre les voiles de l'avant et celles de l'arrière ?
Super fantoche : se mettre au près bon plein et lâcher les commandes en s'assurant que le gouvernail est
dans l'axe. Le bateau à tendance à se rapprocher du vent (on dit lofer) : choquer un peu la GV. Le bateau a
tendance à s'écarter du vent (abattre), choquer les voiles d'avant. Dans une configuration bien équilibrée,
le bateau maintient le cap sans toucher le gouvernail ou presque.
4. Information utile au réglage des voiles d'avant :
Il est vrai que le débattement des écoutes est essentiel, mais en ce qui concerne les voiles d'avant il y'a un
2ème facteur à prendre en compte : la tension des étais. En effet, il est important d'harmoniser cette
tension le mieux possible en s'assurant que les 2 étais ont une flèche (débattement) comparable au centre.
5. Cas du foc qui remonte.
C'est assez fréquent, surtout si la bôme n'est pas maintenue sur le plan vertical, ceci dit ça sert bien au vent
arrière car sinon le foc est entièrement déventé. Pour limiter le phénomène, on peut par exemple reculer
le point d'écoute, et une vérification de la tension de l'étai serait pas inutile si ça se trouve : un étai trop
tendu provoquera plus facilement cette réaction. Sur mon Youpi, la rotation verticale est
"mécaniquement" difficile, ce qui maintient mon foc assez bas sans recours à un hale bas.
6. Vérification de la bonne harmonie des réglages.
Il peut être intéressant de faire l'expérience suivante : voiles bordées, s'approcher le + progressivement
possible du vent. En principe, les 2 voiles d'avant doivent faseyer juste avant la GV.
7. Rappel utile sur le gréement aurique.
Sur ces gréements, c'est clairement "la GV" qui fait le travail : un Youpi peut revenir au port avec la seule
GV sans gros soucis. Le bout dehors est justement là pour compenser la puissance de cette voile sans
ajouter trop de surface vélique.Il est inutile "d'aplatir" la voile en imaginant faire un meilleur cap : la vitesse
du bateau est bien plus utile que la géométrie de son gréement en l'occurrence.

8 Rappel théorique sur l'équilibre voile d'avant/voile arrière.
Pour faire simple, il faut s'imaginer que la force du gréement s'applique sur le centre de voilure. Ce centre
de voilure est légèrement en avant du centre de carène, d'où une résultante qui fait qu'un bateau qui
prend du vent va... vers l'avant.
Sur les gréements dit bermudien (sea-cret, 1 m...) la différence entre centre de voilure est centre de carène
et plus ou moins de 10/15% de la longueur à la flottaison, en gros. Sur un gréement aurique, cette
différence est de l'ordre de 6%. Plus la différence est importante, plus le bateau sera "franc" par exemple
dans la relance après virement etc, mais moins il sera "fin" dans sa capacité à remonter, etc. En gros vous
avez le choix entre un 4x4 et une ferrari : on peut pas à la fois être tout terrain et monter à 300. Le centre
de voilure passionne les techniciens qui fondent dessus plein de calculs ce qui est un peu con : ce centre
varie en fonction du réglage des voiles, de leur ouverture, etc. Bref, il ne sert à rien de calculer à 200
chiffres après la virgule car aucun bateau ne navigue dans un vent constant avec des voiles aplaties face à
un vent parfaitement constant. Ceci étant posé, il devient facile d'imaginer les voiles d'avant et d'arrière
comme 2 forces sur une même balance. Cette balance étant l'équilibre du bateau. Poser plus de force vers
l'avant : le bateau s'écarte du vent. Poser plus de force vers l'arrière, le bateau se rapproche du vent. On
TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 13 sur 14

peut faire varier le point de rotation en avançant ou en reculant le mat, et par plein d'autres réglages bien
connus de ceux dont c'est le trip.

----Voilà deux commentaires qui seront, je pense, très utiles et qui m'ont permis de comprendre que mon étai
de trinquette est trop mou par rapport à celui du foc et cela explique pourquoi mon foc faceye avant la
trinquette; cette dernière pouvant se gonfler et prendre plus de rond!
Pourquoi je n'avais pas pensé à ça! :!
Le truc des distances de point d’écoute des voiles avant est aussi un point auquel je n'avais pas pensé!
Je réviserai donc ma copie sur les points d'écoutes des bômes de voiles d’avant et prendrai soin de refaire
mes étais lorsque je taillerai de nouvelles voiles!

TUTORIEL N°5 Réglage des voiles du “Lady Anne »

Page 14 sur 14




Télécharger le fichier (PDF)

Tutoriel N°5 Réglage des voiles sur Lady Anne Y107.pdf (PDF, 591 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


tutoriel n 5 reglage des voiles sur lady anne y107
tutoriel n 2 lexique du youpi
tutoriel n 6 commandes des voiles
tutoriel n 3 greer la voile de fleche
regler son laser
tutoriel n 4 ameliorations

Sur le même sujet..